Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 D'étranges circonstences? {Pv}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sayome Hitashi
Fondatriceavatar
Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 26
Localisation : Derrière toi!
Amour : Hey quoi encore?!
Arme : J'en ai des tas... Tu veux les voir ?...
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien ou Mal, qu'est-ce que sa peut bien vous faire?!
Shikon no Tama :: La perle sauf les fragments dispersés.
MessageSujet: D'étranges circonstences? {Pv}   Mars 16th 2011, 2:24 pm

Vous voulez savoir?! La vie est totalement étrange! Pourquoi je dis sa? Car sans laisser d'indice quelconque celle-ci fini toujours pas nous mener par le bout du nez. Même si l'on ne veut pas quelque chose, elle nous la ramené constamment. Si l'on veut des bananes, elle nous donne des oranges. Elle fait pratiquement tout de travers et nous, nous devons nager dans tous ses tsunamis d'évènements qui ne font jamais réellement notre affaire. Elle ne veut rien entendre de nos désirs et n'agit que pour le sien. A nous elle nous laisse quoi comme choix en faite? Rien! On a seulement le choix de suivre le cours d'eau ou de rebrousser chemin, mais lorsque l'on rebrousse chemin est-ce que cela nous mène réellement quelque part? Non, cela nous permet simplement de reculer et de dégrader. Alors que nous restes t-il à faire dans le même ordre d'idée? Avancer et passer a travers les épreuves et ce qu’elles nous plaisent ou non! Que voulez-vous! C'est bien le fils de la vie et sur lequel on n'a aucun pouvoir. Le seule pouvoir que l'on a et se acquis depuis notre tendre jeunesse est de se travailler nous même. De devenir plus fort ou non. De faire en sorte de s'améliorer ou non? Mes il faut aussi prendre en main et faire quelque sacrifice pour en arriver la. Ce n’est pas tout le monde qui en son capable. La plus part des gens s'écrase devant une défaite. Ils ont tellement peur de retomber qu'il décide de rester au même endroit, sans évoluer ou désirer plus. Puisqu'au moment donner le mur sur lequel ils ont entré en collision lorsqu'il tentait de prendre le taureau par les cornes, est venu toucher une certaine corde sensible. Sayome appelle ses gens la les faible. Ceux qui ne sont pas capable de se dépasser ou qu’ils sont tous simplement trop paresseux pour le faire. Elle n'avait même pas de pitié pour ce genre de personne. Pour elle il méritait tous d'être écraser, enfin qu'un jour il se réveille avant qu'il soit trop tard. Quoi que pour notre petite tueuse adorer ce n'était pas son problème. Jamais elle n'avait éprouvé de misère à se dépasser constamment. Bien au contraire... Dans son cas s'était comme une drogue. Elle ne pouvait s'empêcher de le faire et se de toutes les manières possible de le faire. Mettre a l'épreuve ses capacités. Parfois son intelligence, d'autre fois son corps... Comme dit plus haut, de toute manière possible. Même de s'attaquer a plus fort qu'elle lorsqu'elle était gamine. Combien de fois cela avait faillit lui couter la vie? Mais le résultat... Voyez par vous même se qu'elle était devenu. Elle s'était apprit elle même a faire la dure et pour tout dire elle n'avait jamais vraiment eu le choix. Elle s'était elle même forger son caractère d'acier, aussi indestructible que le diamant. Bien sur cela ne s'était pas fait en un jour. Après tout maintenant elle pouvait être fière du résultat qu'elle était devenue. Pas comme ses paresseux qui se lamente tout le temps de ne pas être capable de faire si ou sa! Pas non plus comme une petite saint ni touche incapable de se débrouiller toute seule. Justement Sayome aimait bien mieux se débrouiller toute seule et réussissait très bien comme cela. En fait, elle n'avait besoin de personne pour accomplir se qu'elle avait a faire. Même que par moment ses frère d'arme l'agaçait a souvent vouloir l'aider. Surtout ceux qui ne la connaissent que de nom et pas de vue. Ceux avec qui elle n'avait jamais réellement travaillé. Ceux qui essayait toujours de l'aider, mais que dans le fond ils lui mettaient plus de battons dans les roue que de l'aide. Il avait l'air tellement idiot ceux la. Bien sur lorsqu'il l'avait vécus une fois la colère de la demoiselle, jamais ceux-ci ne recommençait cela. Même qui la craignait presque tous. Il fallait dire que pour un petit corps aussi délicate et se vissage d'ange elle était loin des petites filles douce et tendre. Elle avait souvent même était comparer a une tigresse lorsqu'elle protège ses petit. C'est connu elle son sauvage et féroce, tout comme Sayome. Avez-vous déjà essayé d’enlever les petit a une tigresse ou une lionne? Non, sans doute pas… Car vous auriez signé votre arrêt de mort.

Depuis son aventure dans le monde féodale la demoiselle, était enfin revenue rassurer ses compagnons. Après tout si elle aurait trop poussé son absence qui sait s’ils l’auraient prise pour morte. De plus, elle avait aussi à s’occuper du monde ou au départ elle avait été envoyée. C’est justement se qu’elle était allé y faire. S’occuper d’un politicien corrompu et de ses quelques associés mal honnêtes. Cette opération s’était exécutée dans une perfection implacable. Comme toujours. La jeune femme était l’une des Hitobito les plus qualifié pour gérer et organiser son genre d’opération. De plus les hommes qu’elle avait engagé, sous contrat, était bien conscient du danger potentielle qui les menaçaient si il n’aurait pas bien fait leurs travail. Sans doute une mort imminente si vous voulez mon avis. L’échec n’entrait pas dans le vocabulaire de la demoiselle et elle leurs avait fait bien vite comprendre. L’un deux avait assez de la berne et sa vie ne fit pas long feu. Ses justement pour cette même raison que ses amis craignant la réaction de la jeune femme si il échouait, s’étaient appliquer comme jamais pour la réussite de l’opération. La jeune femme, qui avait encore une fois organisé un meurtre parfait, n’avais même pas de problème à se promener dans la rue comme si de rien n’était. La raison de son retour dans cet autre monde, n’était pas alors car elle avait besoin de se cacher un moment. Bien loin de cela l’idée. Elle était de retour ici, pour vérifier une information qu’elle avait trouvé dans de très vieilles archives. C’était dans des documents qui avait été déclaré comme top secret et cacher par le gouvernement de Tokyo. Jamais elle n’aurait crut tomber la dessus durant son plan. Mais que voulez vous la vie parfois nous sourit et nous offre des belles surprises. Pour une fois, Sayome avait quelque chose qui ressemblais a une piste et des informations sur plusieurs aspect de se monde étrange. Allait-il réellement lui servir. C’est se qu’elle était venu vérifier justement. Avant de re-sauter dans le puits qui se retrouvait au milieu du temple Nichibo dans le domaine Higurashi, ou elle avait rencontré la famille de la défunte et s’était engueuler une fois de plus avec l’hanyo complètement barge, celle-ci était passé au nouveau repère pour prévenir de son départ dans l’autre monde a ses compagnon. A son retour de voyage un peu plus tôt, elle leurs avait parlé de se monde étrange et leurs avait déjà expliqué comment y accéder. Si sa se trouve ceux-ci allait peut-être la rejoindre plus tard. Si non se n’était pas très grave, après tout on est toujours mieux servit que par soit même. Par exemple, contrairement à l’autre fois ou son départ n’était pas prévue, celle-ci s’arma un peu plus et prit le temps de se changer. Puisque la température se réchauffait de plus en plus et qu’elle n’était pas du genre frileux, celle-ci enfila une de pantalon simple et une camisole sur lequel elle avait ajouté une veste par-dessus. Son jean était pâle, mais son haut foncer. Rare était les fois ou la demoiselle portait des couleurs vive sur elle. Tout en poussant la porte de son armurerie, elle attachait sa ceinture double à sa fine taille. Quelle arme avait telle amenée avec elle ? Puisqu’elle ne pouvait pas sortir sans apporter avec elle son sabre infinity vous vous doutez sans doute qu’elle allait encore une fois l’amener, mais au passage elle attacha aussi a sa taille deux autre de ses armes blanches semblables. Pourquoi trois épées? Car chacun d’elles avaient une spécialité différente. C’est seulement en combat que vous aller comprendre se choix, mais bref. Sans demeurer plus longtemps devant son mure rempli de lames diverses elle s’approcha ensuite au devant d’une très grosse armoire. Sur celle-ci il y contenait six tiroirs, dans chacun était classer diverses objets plutôt pratique. Tout en le parcourant celle-ci en sortit deux bourses : une qu’elle accrocha a sa ceinture de cuire et l’autre a sa cuisse. Déjà pencher elle en profita pour enfiler ses longue botte de cuire lui arrivant juste un peu plus bas que les genoux. Plus bas, vers le dernier tiroir tout en déposant la main sur la poigner de celui-ci, avec son autre main celle-ci appuya sur un clavier camoufler en dessous de l’armoire et composa la combinaison, enfin de l’ouvrir. Qu’avait-il de si précieux pour elle à l’intérieur? Elle ouvrit enfin le tiroir et sortit la paperasse qui camouflait le contenu de celui-ci pour ensuite prendre un amulette et un émeraude scintillant qu’elle prit la peine de déposer dans la bourse de cuire qu’elle avait attacher plutôt a ses hanche. Sur son pantalon il y avait une sorte de jarretelle accrocher, elle s’en servit pour y mettre diverse petite lames qu’elle aurait le loisir de lancer, lorsque le besoin sera la. Juste avant de quitter les lieux celle-ci avait prit en main un sac et l’avait remplis d’autre petit bijoux pouvant lui être utiles, des étranges manuscrits, une gourde, quelque fruits et des ramens. Il fallait dire que cette fois avec se qu’elle avait amené elle pouvait amplement se permettre de rester de l’autre coter bien plus longtemps que la dernière fois. Ce qu’elle n’avait pas remarqué s’était que ses deux petite Okamis avait réussit à se cacher dans son sac avant qu’elle ne quitte et se sans même qu’elle ne s’en rende compte.

Après son passage dans le puits celle-ci s’était promené quelque jour dans le monde féodal. Elle était passé a peu près a travers du territoire. Aux villages où elle passait celle-ci aimait bien vagabonder un peu pour écouter un peu les rumeurs. Bien entendu lorsqu’elle croisait sur sa route des démons, elle les exterminait, mais ses a son dernière arrêt qu’elle fit un rencontre très intéressant. En effet, lors de son passage au village au village des Taijuya ou plutôt ses ruine en plein reconstruction, celle-ci avait porté secours a un jeune garçon et ses par la suite qu’elle combattit ensuite du coter des chasseurs de démon durant une bagarre sanglante. Le chef du village lui proposa ensuite d’y passer la nuit afin de la remercier de leurs avoir porter secours. Il fallait dire que les ennemis cette fois la était si nombreux… Elle accepta la proposition puisque ce fameux combat l’avait largement épuisé. C’est au tour de la table rendu au repas que durant leurs échanges sur les démons que celle-ci entama le sujet : Naraku. Après tout celui-ci devait sans doute en savoir plus qu’elle sur celui-ci. A par lui répéter se qu’elle savait déjà celui-ci ne sembla pas l’aider plus que sa… C’est seulement après mûres réflexion que celui-ci ajouta :

« J’ai eu vent par mes hommes qu’il y a d’étranges phénomènes qui se produisent au fleuve rouge. Il y a de cela plusieurs jours, j’avais envoyé mes hommes là-bas pour qu’ils me reportent un objet très spécial. Selon la rumeur celui-ci aurait la puissance et le pouvoir de tuer ce satané démon, qui reste invaincu… mais jamais mes hommes sont revenus. J’allais justement envoyer des hommes en éclaireur pour les retrouver. Je ne vous conseille pas de vous y aventurer … Cet endroit est maudit et extrêmement dangereux! »

Comme si ses dire allait l’arrêter, sa ses sur il ne la connaissait pas celui-là. Sans laisser montrer son déconcertement face a son conseille la demoiselle s’était simplement contenter de lui répondre :

« Avec tous le respect que je vous porte, je suis désoler de vous contredire, mais il n’y a rien de trop dangereux pour moi. Je vais y aller et c’est certain. Alors si vous voulez je peux en profiter pour voir où sont vos hommes. Évitez dans envoyer d’autre vers une morte certaine. Lors de mon retour je vous informerai moi-même. Par contre vous me devrez un service… »

Lui proposa telle, tout en plongeant son regard dans le sien, très sérieuse. L’homme devant elle figea suite à ses paroles. Disons qu’il ne s’attendait pas a se genre de dire venant de la bouche de l’étrangère. Il n’avait jamais vue au tant d’assurance et de fougue en une jeune femme depuis sa fille qu’il n’avait plus revue depuis bien longtemps. Bien sure celui-ci restait septique face à la promesse de la dame. Comment pourrait-elle réussir ou ses hommes eux auraient faillit? Elle venait en quelque sorte d’insulter et de sous estimer le potentielle de ses hommes dans leurs propres spécialité. C’est sans le prendre personnelle qu’il continua après avoir exprimer un léger rire :

« J’espère que vous êtes consciente que vous manquez pas d’aire avec de tel propos. Vous n’avez pas froid aux yeux a se que je vois … et le pire dans tous cela ses que vous semblez sérieuse… Permettez-moi d’être septique sur votre réussite… Je ne crois pas que vous réaliser l’en jeux dans tous cela. Vous compter vraiment vous aventurer dans ce lieu maudit seule? Vous êtes folle ou inconsciente c’est certain! »

Après ses dires, la demoiselle laissa surgir un soupire. Non mais il la prenait pour une petit poupée ou quoi? Elle leurs avait tout de même porté secours M****! Il n’avait toujours pas comprit qu’à elle seule elle valait une armée d’hommes expérimentés au combat?! Elle devait lui faire comprendre et si il ne voulait pas la croire s’était pas sont problème après tout. Elle ne s’obstinerait pas plus sur un service qu’elle pouvait ou non lui rendre. Oui dans un sens, un jour se service si elle le complétait allait lui en valoir un, mais après tout si il ne voulait rien entendre elle vivrait très bien sans! C’est alors que sans élever le ton la demoiselle se redressa d’une manière légèrement agressive et déposa ses main de chaque coter de la table tout en fixant le vieille homme de son regard perçant qu’elle avait approché dans son mouvement.

« Sachez monsieur que le mot ÉCHEC et FAILLIR n’est pas dans mon vocabulaire! Je suis même prête à mettre au défie chacun de vos hommes et parier avec vous mon pendentif magique que, je les lave un a un sans même aucune difficulté. Le seule problème a cela est que lorsque j’aurais terminé avec eux, il ne vous restera plus de soldats pour protéger se qu’il vous reste de village… De plus, cela est contre mon objectif d’exterminer des gens bien comme vous. »

Elle prit ensuite le temps d’une pause histoire de reprendre son souffle et continua :

« Alors je ne répéterais pas indéfiniment mon offre… C’est à prendre ou à laisser… De toute manière, moi je m’y rends. Vous n’êtes pas lasser d’envoyer vos hommes vers la mort? Il n’y en a pas déjà eu assez pour vous? »

Finit-elle.

Vous auriez dut voir le visage du chef des Taijuyas… Les deux yeux globuleux écarteler devant l’énergie et la répartit de Sayome, sans un mot… Il était même rester un moment comme cela sans savoir quoi lui répondre. Devait-il se sentir insulter? Pouvait-il lui faire confiance? Après tout qu’est-ce qu’il perdait a la laisser s’aventurer la bas?

« … D’accord… alors faisons un marcher… Je vous laisse partir en direction du fleuve rouge et si dans cinq jours vous n’êtes pas revenue j’envois des hommes… Dans le cas contraire je promets de vous rendre à mon tour un service… »

Suivant cela la tueuse acquiesça, le repas étant terminé lui tira sa jolie révérence et partit en direction de la chambre qu’un servant lui avait assigné. Elle avait déposé son sac au sol. La jeune femme n’avait même pas encore remarqué la présence de ses petits démons. Elle n’avait même pas encore ouvert son sac. Mais comment cela se faisait qu’elle les avait pas sentit? Peut-être qu’elle n’y portait tout simplement pas attention. Ce qui était très possible, mais bref. Une fois son sac au sol celle-ci détacha sa lourde ceinture de taille et la déposa juste a coter de son lit. On ne sait jamais se qui pouvait se passer. Quoi qu’il arrive celle-ci l’aurait à proximité. Jamais en territoire inconnu celle-ci gardait ses outils bien loin d’elle. Elle était bien trop méfiante pour cela. Elle ne prit pas de temps a tombée dans les bras de Morphée...

C’est a l’aube du lendemain qu’elle partit en emportant tous ses effets personnelles, en direction de se fameuse fleuve rouge. Elle était partit avant même que les villageois de réveille. Elle ne voulait as perdre plus de temps dans ses lieu. Après tout la seule raison pour laquelle elle était restée était pour se reposer. Maintenant qu’elle était en plein de forme, je plein les pauvres monstres qu’ils allaient croiser sa route. Sayome était vraiment dans une pêche magnifique. Après tout si elle trouvait ce mystérieux objet lui permettant de tuer ce démon, son nom passerait assurément à l’histoire. De plus, elle serait débarrasser de la plus grosse menace de se monde. Elle avait bien hâte de voir se que cela pouvait avoir l’air comme territoire. Juste avant d’aller dormir la veille. Le chef des chasseurs de démon lui avait parlé de se fameux territoire ou se retrouvait sa toute nouvelle destination, le territoire des ténèbres. Sayome ne voyait rien d’effrayant aux ténèbres quoi qu’il était un peu normale puisqu’il s’agissait d’un des éléments qu’elle contrôlait. Même que ceux-ci l’apaisait. Selon son interlocuteur de hier soir, ce lieu serait infesté de démon puissant. Elle avait bien hâte d’en croiser un juste pour voir s’il valait leurs réputations. On reconnaissait bien Sayome par son tempérament a risque et a sa soiffe de défie. Tout en suivant les directions que le chef lui avait donné celle-ci observait un peu les alentour. La chaleur était haut rendez-vous. En effet, aujourd’hui dès que le soleil monta assez haut dans le ciel pour laisser place au couleur bleuté du ciel et à ses quelques nuages blancs, celle-ci pu remarqué qu’il était complètement dégager. Donc aucune menace de précipitation quelconque en vue. Voila qui était une très bonne nouvelle. Sur son chemin elle ne croisa pas de youkai. En tout cas pas jusqu’au moment ou elle dépassa les territoires de vie et passa de l’autre coter du secteur. Celui que l’on appelait les territoires défendues ou maudit. Sur ceux-ci elle décapita en morceaux ceux qui lui avaient eu le culot bloqué la route. Sans s’y attarder plus longtemps puisqu’il ne se semblait pas assez digne pour leurs réputations celle-ci arriva enfin à l’abord du fleuve rouge. Le paysage n’avait rien d’attirant. Aucune jolie couleur, simplement composé de noir de gris et bien sur le rouge bourgogne de l’eau du fleuve. Cette teinte étrange pour un cours d’eau éveilla en elle une certaine curiosité qui l’obligea à s’approcher pour l’observer. Comment se faisait-il qu’elle soit rouge? C’est en s’approchant qu’elle remarqua de nombreuse dépouille flotter sur celle-ci et se sans parler du nombre de membres décapiter qu’ils s’y retrouvaient. Parmi les dépouilles la dame remarqua l’uniforme des taijuyas. Alors ses hommes étaient tous mort dans cette eau, mais qu’avait-il donc dans celle-ci ? Sur cette penser celle-ci enleva sa veste quel lança pas très loin dernière elle. Tout en passant ses main dans sa longue et interminable chevelure celle-ci l’attacha et en faisant une queux de cheval. C’est ensuite qu’elle s’approcha jusqu’au rebord de l’eau et se pencha devant lui. Avant de sauter elle aurait bien voulu savoir a quoi s’attendre, mais elle n’y voyait rien puisque l’eau était trop foncer de se rouge incessant. Elle n’avait pas vraiment le choix, même si sauter dans cette eau infecte la dégoutait au plus au point. C’est alors que celle-ci recula de trois pas, prit son élan et plongea dans se fleuve inconnu. Elle ne devait pas oublier les facteur qui serait loin d’être a son avantage la surprise et l’effet du mouvement de l’eau qui allait lui demander plus d’énergie pour aller au coter opposer du mouvement de celui-ci. Grâce a son point et l’élan qu’elle avait prise celle-ci arriva à une certain profondeur qu’elle n’avait plus de carcasse qui lui brouillait la vue. Mais encore la noirceur de l’eau lui brouillait toujours la vue. Alors elle n’avait pas vraiment le choix.

*Ligth fist*

Aussitôt ses main se retrouva entourer d’une étrange lumière dorée. Ce qui lui permit de mieux apercevoir les lieux. Sur se bras puisqu’il était une concentration magique son tatouage sur son bras se mit à naviguer sur son petit corps frêle. Ses alors que celle-ci entendit un son strident et désagréable. C’est en se retournant vers celui-ci qu’elle se fit projeter contre l’une des paroi sous l’eau.

*Mais qu’est-ce que s’était?!*

Ce demanda telle aussitôt tout en observant partout au alentour. Ce n’était pas vraiment un endroit qui était a son avantage si elle sortait l’une de ses épée cela réduirait largement sa vitesse de déplacement. Au loin elle remarqua une énorme tête arrivée dans sa direction à une rapidité folle. Celle-ci eu simplement le temps de nager vers le haut afin de l’éviter. Le monstre qui n’avait pas arrêté son mouvement se fracassa la tête contre le mur de pierre. S’était la qu’elle devait attaquer. Sans plus attendre celle-ci s’accrocha a sa tête et avec ses mains lumineuses qui du qu’elle voyait sa puissance augmenter radicalement celle-ci porta un coup a l’œil de l’étrange youkai. Toujours accrocher à ses écailles celui-ci se mit à bouger dans toutes les directions. En observant un peu plus bas. Pour analyser l’adversaire elle remarqua qu’il était non seulement énorme, mais aussi très violant et fort. C’était le roi de l’eau. Un serpent des mers, la chose qui se rapprochait le plus d’un dragon. C’était la première fois que la jeune femme faisait face a se genre d’ennemis. Elle allait devoir être très prudente. Mais bientôt en plus celle-ci allait manquer de souffle… Elle n’avait pas le choix de lâcher sa prise et de remontez a la surface se qui allait la rende vulnérable pour le moment. C’était vraiment son jour de chance aujourd’hui! Sans s’attarder plus longtemps a cette penser inutile celle-ci lâcha le monstre et regagna la surface le plus rapidement possible. La bête immense revint aussitôt en charge. Elle ne pouvait pas la laisser l’avoir aussi facilement. C’est une fois son souffle reprit et qu’elle le vit surgir de l’eau pour l’avaler que celle-ci créa un puissant kekkai. Qui le repoussa et le sorti de l’eau. Enfin ‘est a se moment qu’elle dégaina son sabre infinity et lui transperça la queux puisqu’elle n’était pas a proximité de la tête. La bête revenait en charge aussitôt en tentant de la morde avec sa grand gueule au millier de petite dents tranchantes. Son coup fut si puissant qu’elle n’arriva pas à le bloquer que celui-ci l’attrapa avec sa bouche et l’amena avec lui dans l’eau. La douleur était abominable. Elle devait mettre fin a se combat une bonne fois pour toute. Elle gigotant sa tête d’une par et d’autre il lui fracassa plusieurs fois la tête contre la pierre. C’est a se moment que Sayome crut vraiment que s’en était finit.

*Sayome!!!!! Sayome, accroche-toi! Pense s’y bien. Qu’elle est le point faible d’un youkai d’eau? Ne te laisse pas si facilement avoir, tu es bien plus fort que tu le crois. Sayome TUE-LE!!! *

C’est voix dans sa tête… Cette voix si familière…. Eizou?! C’est alors qu’elle lumière engloba la jolie demoiselle qui était bientôt à bout de souffle. Dans cette fameuse lumière la jeune femme se dissipa et paraisse a l’extérieur de l’eau au même endroit au elle avait plongé toute a l’heure. La jeune femme posa aussitôt la main sur l’énorme plaie qu’elle avait au ventre. Il ne l’avait pas manqué celui-là!! La jeune femme remarqua a se moment qu’elle n’avait plus infinity. Elle avait du tomber de ses main et se retrouver dans l’eau. Sans s’y attarder plus longtemps, elle dégaina un autre de ses sabres. Celui-ci avait la lame complètement dorée et d’étrange Tisseau de lumière se promenait autour.

*Quel est le point faible d’un youkai d’eau, hein? C’est la …*

Et continua sa penser en redressant son armer devant le cours d’eau et cria :

« FOUDRE! »

Aussitôt, un énorme tonnerre s’abattit sur l’eau et l’on vit peu de temps après la bête en sortir. Celui-ci faisait d’étrange spasme et gigotait dans tous les sens.

*C’est le temps ACHÈVE LE!!!*

Tout en écoutant la voix, Sayome s’élança vers la tête de la bête et lui transperça la tête. S’en était fini de lui cette fois. Tout en ressortant son arme de sa tête celle-ci se donna un élan pour retourner a la terre ferme. Au sol a plat ventre elle reprit son souffle et ses seulement ensuite qu’elle rengaina l’épée qu’un vieux sage lui avait offert après une mission il y a peu prés un ans. Elle devait se régénérer au plus vite sinon elle allait perdre conscience vue tous le sang qu’elle avait put perdre durant le combat.

*Healing vision*


A ses mots la jeune femme se fit entourait de petite boule de lumière qui voyait de plus en plus leurs nombres se multiplié. Quelque seconde plus tard celle-ci se dirigea vers le corps meurtri de la demoiselle. Une fois tous les bulles dissiper a l’intérieur de la peau les plaie disparue de celle-ci dans un lumière aveuglante. Dire qu’elle avait passé à deux doigts de faillir…. Elle osait a peine imaginer se qui l’entendait a l’intérieur de l’entrer qui la séparait de l’objet magique… Mais la peur ne faisait pas partit de son caractère. Plus elle en ressentait plus elle aimait cela. Pour une fois qu’elle était devant un défie de taille. Cela faisait combien de temps qu’elle n’avait pas eu cette chance de se surpasser? La voix qu’elle avait entendu tout a l’heure… C’était clair cela ne pouvait qu’être son maitre. La preuve qu’elle ne pouvait jamais le semer. Il avait rien à faire il avait toujours un œil sur elle. Quoi que dans se cas si c’était bien loin d’être une mauvaise chose. Bien au contraire peut-être même qu’elle aurait baissé les bras… Qui sait ? De toute manière elle ne devait pas perdre plus de temps, surtout que s’il l’observait elle devait se montrer plus qu’efficace. Elle replongea dans l’eau a la recherche de son sabre qu’elle avait égarer. Elle du notamment se faufiler entre la carcasse de son ancien opposant et ses après avoir franchir plusieurs mètre quelle remarqua son sabre et était coincer dans la pierre. Une fois arrivée à proximité celle-ci remarqua que sur la paroi qui se retrouvait derrière il y avait d’étrange symbole. Tout en posant sa main sur son arme celle-ci observa un peu mieux les alentour et remarqua une faille dans la pierre. Ses en rengainant son sa lame dans son fourreau vide qu’elle s’en approcha et vit que celle-ci était très profonde. Disons assez pour qu’elle y pénètre. Tout en y entra elle se dépêcha d’approfondir sa recherche en s’aida avec les parois pour avancer plus rapidement. Le chemin la mena à un bassin d’eau souterrain. Elle put donc monter jusqu’à la surface. C’est une fois chose faite qu’elle aperçu un enseigne avec les même symboles qu’elle avait vue sur le mure de pierre et un entrer. Sayome sortit alors de l’eau en entra par la porte ses main toujours enrouler de lumière lui permettait de voir devant elle. C’est seulement une fois arriver dans une étrange pièce que celle-ci entendit un bruit de pas derrière elle. C’est a se retournant vers celui-ci qu’elle s’écria.

« Qui va là? »




Invité, saurais-tu me défier?
Spoiler:
 



Dernière édition par Sayome Hitashi le Mai 26th 2011, 11:34 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: D'étranges circonstences? {Pv}   Mars 25th 2011, 2:01 pm

Dans la vie, tu as toujours des moments avec et des jours sans. Un jour tu as de la chance, le lendemain tu es maudit comme je ne sais pas quoi. Un jour il ne te faut que trente seconde pour tuer un démon, un autre jour tu te prends une sacré raclée et tu n'arrive toujours pas à comprendre le pourquoi du comment... Certains se prennent la tête à se demander pourquoi le sort s'acharne sur eux et d'autres se disent que c'est juste une mauvaise journée demain ça ira mieux. Mais parfois les lendemain n'arrivent pas le lendemain ni même le surlendemain ni même avant très longtemps, et c'est souvent comme cela que certaines personne tombe en dépression. A force de retourner toutes les mauvaises situations, de ressasser que les mauvais souvenir tu ne t'en sort plus, c'est un cercle vicieux. Dans ces cas là on fait quoi alors ? On se suicide et voilà on en as finit avec nos soucis ? Bah oui parfois ce genre de "solutions" ça arrive. Mais pas tout le temps, certains vont de l'avant même si ça prends du temps. Pour d'autres personnes, il existe une autre solution, je surmonte ma peine par la vengeance. C'est une façon de réagit assez particulière en effet. Et je ne sais vraiment pas si cela marche vraiment, mais il faut avouer que parfois, se venger ne serait-ce qu'un petit peu ça soulage et ça fait du bien... Après, dire si la vengeance c'est quelque chose de bien ou de mal, ça c'est chacun son point de vue. Quelques personnes diront que cela n'arrangent pas du tout la situation et que ça l'empire d'autre dirons que c'est une bonne chose. Je pense qu'il s'agit surtout du degrés de la vengeance. Franchement, qui n'as jamais eue envie de se venger au moins une fois d'une crasse que quelqu'un lui aurait fait dans sa vie ? Si un jour quelqu'un viendrait me dire "je n'ai jamais eue envie de me venger" je vais avoir beaucoup de mal à croire cette personne. Mais il y a un plus ou moins grand gouffre entre le penser et le faire. En plus de cela, il y a tellement de façon de se venger, que cela en est intéressant. Personnellement, j'ai une préférence pour les vengeances espacés. Vous connaissez tous le dicton "la vengeance est un plat qui se mange froid" C'est assez intéressant puisque ça te laisse le temps de bien préparer ta vengeance. Une autre qui est pas mal aussi c'est de se venger par "frappes chirurgicale" un sale coup par ci, un sale coup par là, mais évidement toujours bien espacé. Sinon, c'est moins drôle, enfin si on peut trouver ça drôle.... Et puis parfois, lorsque le temps passe, tu finir presque par oublier ou ne plus avoir envie de te venger tout simplement parce que tu "grandis" et que tu te dis que cette personne n'en vaut finalement pas la peine.... Mais peut-on toujours réagir ainsi ? Je veux dire oublier tout le mal que quelqu'un vous as fait sans jamais réagir et laisser couler ? Bien sûr que non, on oublis jamais vraiment, à moins d'être devenu amnésique, ce qui était loin d'être le cas d'Inuyasha. Le demi-démon est en effet quelqu'un de très rancunier et c'est parfaitement compréhensible après tout ce qu'il as vu et surtout vécut. Il faudrait vraiment avoir une grandeur d'âme immense pour ne jamais être affecté par tout ces événements. Et honnêtement, n'allez pas me dire qu'il en avait une. Personne ne pourrait croire une bêtise pareille ! Enfin bref !

Le petit toutou se baladait tranquillement un peu partout dans le monde féodale avec toujours le même but retrouver cet enfoiré de Naraku... Répétitif n'est-ce pas ? Franchement, il ne pouvait pas faire autre chose pour une fois ? Genre aller rendre visite à des vieux amis etc etc non ? Hahaha !!! La bonne blague ! Ben non Inuyasha faisait toujours la même chose, tu parles d'une vie bien passionnante ! En même temps, ce dernier était tellement obnubilé par sa vengeance que celui-ci ne se rendait même pas compte de ce qui se passait dans le pays, comme si Naraku était le seul ennemi, si seulement il savait qu'il y avait quelqu'un qui était probablement pire que notre cher babouin, je me demande comment il réagirait. Inuyasha était très en retard en ce qui concerne la récupération des informations. Avant cela était beaucoup plus simple puisqu'en compagnie des autres de la bande, il passait beaucoup de temps dans les villages par ci par là, mais maintenant, celui-ci est plus souvent seul qu'avec quelqu'un, et comme on dit il vaut mieux être seul que mal accompagné... Pour le moment, il avait revu tout les "anciens" si je peux dire, enfin presque celui-ci n'était pas encore tombé sur Shippô, et ignorait certainement que Kikyô était de retour... Alala cette très chère Kikyô pas fichue de rester dans sa tombe celle-ci.... Telle le phénix elle renait tout le temps de ces cendres, pardon pour la comparaison... En fait, Inuyasha en avait tout simplement rien à foutre de ce qui pouvait bien se passer à droite et à gauche du pays, tant que ça n'avait pas de rapport direct avec Naraku, ce n'était pas son problème. Qu'il sache ou ignore qu'il y avait un potentiel ennemi plus puissant qu'un singe c'était la même chose, du moment que celui-ci ne vient pas foutre la M**** dans les histoires d'Inu. A dire vrai, il s'en moquait bien à présent de ce qui pouvait se passer chez les villageois, il avait repris cette bonne vieille habitude que de se préoccuper des choses importante, le reste ce n'était pas prioritaire et de toute façon il n'avait jamais aimé cela... S'il devait tuer tout les démons qu'il y avait rien que dans ce pays, il n'aurait pas finit. Donc en fait la plupart du temps, enfin non pas la plupart du temps, mais tout le temps, ce dernier ne réglais les comptes que de ceux qui se mettaient en travers de son chemin, le reste bah on verra, peut-être un jour où il s’ennuierait énormément.

Mais voilà, à force de se croire le plus fort du monde alors que l'on est qu'un simple Hanyo, certes très fort, mais pas encore assez, on finit par rencontrer quelqu'un de beaucoup plus fort que vous. On dis toujours qu'il y a pire que nous et ici je parle dans le sens plus faible que nous, mais il ne faudrait pas oublier également qu'il existe aussi des gens beaucoup plus fort que vous. Ça c'est évident et même logique tu as toujours quelqu'un a qui tu n'arrive pas à la cheville et le contraire aussi... L'homme le plus fort du monde n’existe pas à moins de t’appeler "Dieu" mais encore là il en faudrait la preuve ! Vous n'êtes pas d'accord ? Bof quoique si vous l'êtes ou non, je ne vois pas du tout qu'est-ce que cela changerais vraiment... Donc comme je le disais, Inuyasha est comme tout le monde il est plus fort que beaucoup de monde mais aussi plus faibles que certains. Même si celui-ci a battu des centaines de Youkai beaucoup mais alors beaucoup plus puissant que lui, après beaucoup d'acharnement, ce n'était pas toujours le cas. Et en y repensant, il s'agissait bien d'un Hanyo comme lui qui le narguait et tenait tête depuis plus de trois ans maintenant. Enfin bref pour le moment on s'en fout de Naraku, on parle pas d'hanyo cette fois ci mais de Youkai à partir de là... Donc on entre pas du tout dans la même catégorie de "monstre" c'est tout de même, il faut bien l'admettre un niveau bien au dessus des autres non ?! Le Youkai comme la plupart des animaux, est un prédateur il as cette particularité d'avoir un instinct de tueur né et qui est prêt à tout et n'importe quoi pour chasser et dévorer sa proie. Peu importe les méthode que ce dernier emploi, du moment qu'il réussit c'est bien là le principal. Cependant voilà tout les Démons ne sont pas forcément des êtres mauvais, mais lorsque l'on est un abruti comme Inuyasha, on en fait qu'à sa tête et cela peut très mal se passer... Alors que fait-on ? On fuit, on bats en retraite ? Non ! Avez-vous déjà vu Inuyasha abandonner un combat de son propre chef ? Personnellement non, ou alors je ne m'en rappelles plus. Bref j'en vient donc aux faits et je vais donc vous raconter ce qui s'est passé, à vous de juger par la suite ce que vous penserez de notre clébard après cette situation.

C'était un soir bien ordinaire, le ciel était bien dégagé et l'on pouvait voir des milliers de petites taches minuscules briller bien joliment dans ce beau ciel noir, de parfaites étoiles dont personne ne sera jamais capable d'en dire le nombre... Tout simplement parce que cela est impossible car des centaines disparaisse un jour et des milliers naissent un autre jour. Et vue la distance et la vitesse de la lumière, nous serions toujours dans le faut puisque cela se sera produit depuis bien longtemps. Donc le compte ne sera jamais exact. Il ne faisait ni trop froid, ni trop chaud, c'était une température plutôt agréable pour cette saison et surtout pour la nuit. Un temps assez sympathique pour faire une petite promenade tranquillement en espérant ne pas être trop ennuyé par je ne sais trop qui ou quoi. L'herbe était légèrement humide, d'habitude, ce genre de chose on ne le remarque pas spécialement mais lorsqu'on est Inuyasha et qu'on marche toujours à pieds nus ce sont des choses qu'on remarque assez souvent quoique celui-ci n'y prêtait pas vraiment d'importance, en même temps ce genre de chose, cela serait plus les filles qui se préoccuperait de cela... Mais ne nous perdons pas dans ces petits détails qui sont ici sans importance. Le demi-démon marchait calmement dans la forêt se dirigeant vers un village qui se trouvait juste quelques petits kilomètres devant lui. Celui-ci marchait vraiment très doucement ce qui était plutôt rare puisqu'en ce moment il paraissait souvent pressé mais pas cette fois. Fatigué ? Affamé ? Peut-être qui sait, ou alors c'était juste par flemme ?! Et oui la flémingite aiguë arrive même à Inuyasha qui l'eut cru ? (lol) Enfin bref, il marchait quoi... Son coude gauche appuyé sur son sabre comme il aimait le faire parfois lorsqu'il errait par ci par là de temps en temps. C'est alors que lorsqu'il se rapprocha du village, ce dernier entendit un cris sourd des plus inquiétant. Même si Inuyasha n'avait plus le réflexe de tuer tout les démons qu'il rencontrait, bizarrement, il n'avais pas perdu le réflexe d'accourir au moindre cri comme celui qu'il venait d'entendre. Pris par la surprise, en quelque sorte, il se mit à courir à vive allure en direction du fameux village, pour voir d'un peu plus prêt ce qui pouvait bien se passer. Lorsqu'il arriva enfin à l'endroit, ce dernier n’aperçut personne dans le village, mais d'où venait donc ce cris ? Enfin, une chose sortie par la fenêtre d'une petite maison, celle-ci ne semblait pas du tout prendre la fuite, en fait je dirais même qu'elle sortais de là bien sagement. C'était vraiment une créature bien étrange. Elle était un peu comme un assemblage de plusieurs animaux sauvage de notre époque actuelle... une trompe d'éléphant, des yeux de rhinocéros, une queue de bœuf, des pattes de tigre, voilà en gros à peu près ce à quoi ressemblait cette "chose". Ce n'était bien évidement pas cela qui pouvait surprendre Inuyasha puisque des démons avec des cors bizarres il en voyait tout le temps, donc ce n'était qu'une habitude.

" Hey toi ! Qu'est-ce que t'as fait espèce d'enfoiré et qui es-tu ? "

S'écria avec "délicatesse" notre bon vieux clébard... L'animal en question, qui ne faisait rien de mal bien sûr, se retourna en direction d'Inuyasha, celle-ci le regarda d'un air interrogateur, dans le genre "que me veut donc ce demi-démon" ? Donc cette chose répondit d'une voix très calme et douce au jeune hanyo.

- Je m'appelles Baku, tu sais, il n'est pas nécessaire que tu soit impolis envers les gens que tu ne connais pas. De plus, ce que je fait ici ne te regardes en rien. Donc je te prierais de t'occuper de tes affaires. Sur ce au revoir.

Est-il nécessaire que je vous dise qu'Inuyasha n'écoutais pas du tout ce que Baku lui quémandait gentillement ? Bien sûr que non, vous connaissez tous Inuyasha et borné comme il était, il n'allait certainement pas en rester là et laisser partir ce démon sans réagir. Celui-ci dégaina donc son épée et menaça Baku avec celle-ci.

- Je me mêles de ce que je veux. Tu es responsable de ces cris, je ne sais pas qui est-ce que t'as tué mais tu va le regretter mon vieux !

Le démon soupira face à l'attitude du clébard, alors celui-ci ne comprenait rien à rien lorsqu'on lui demande quelque chose ? Qu'avait-il bien pût faire pour mériter tant de haine de la part d'un tel inconnu ?

- Pourquoi penses-tu que j'ai tué quelqu'un ? Qui te dis que je ne suis juste pas intervenu tout comme toi pour venir en aide à une personne ? Tu viens d'arriver et tu accuse la première personne que tu vois ? Et bien !! Tu dois avoir beaucoup d'ennemi si tu agit toujours de la sorte.

Inuyasha se mit à grogner légèrement puis frappa violemment Tessaïga contre le sol et lâcha un gros "Kaze No Kizu" pour attaquer le démon en face de lui. Hors Inuyasha ne savait vraiment pas encore une fois à qui il avait affaire, et c'est lorsque sa morsure du vent passa littéralement à travers le corps de Baku, que celui-ci en perdit son latin. Il était là planté comme un idiot à regarder ce qu'il venait de voir bouché bée ne sortant plus un seul mot ni un seul bruit de sa grande gueule. Quand à Baku, elle se retourna un instant en regardant jusqu'où cette attaque ce dirigeait encore puis regarde de nouveau Inuyasha soupira une seconde fois. Ah oui j'ai oublié de vous le dire, oui Baku est une démone...

- Tes attaques n'ont aucun effet sur moi, ne te fatigue pas pour rien, tu gaspillerais de l'énergie inutilement. Je te l'ais dit et je ne le répéterais pas une troisième fois. Je n'ai tué personne, je ne suis pas quelqu'un de bon ou mauvais, alors restes en là avant que cela ne devienne malsain pour toi. Et je suis encore assez généreuse de t'en avertir. Bon puisque tu ne dis plus un mot, je vais peut-être pouvoir m'expliquer correctement, et là tu comprendra peut-être. Comme je viens de te le dire, je me nomme Baku. Je suis un démon dévoreur de rêve. Quoique Démon n'est peut-être pas le bon terme puisque certains aime dire que j’appartiens à la catégories des divinité, cependant, ce n'est pas cela le plus important. Je ne suis pas comme toi. Je ne me bats contre personne, sauf en cas de nécessité et si tu continu à m'attaquer je vais devoir riposter et tu ne vas pas aimer. Mais j'espère que tu as assez de jugeote pour que l'on n'en arrive pas à ce point. Ce fameux cri que tu as entendu tout à l'heure était quelqu'un qui était en plein mauvais rêve. Et je dois bien t'avouer que ce cris m'as moi même surpris, cela fait des siècles que je dévore les rêves des gens et je n'avais jamais entendu un tel cris provenir d'aussi loin. Si cela peut te rassurer je n'ai jamais tué personne et je ne compte pas commencer. Es-tu à présent satisfait ?

Baku n'eut pas le temps de terminer sa phrase que notre pauvre demi-démon se lança droit sur elle prêt à la planter avec son épée. Et oui, vous connaissez Inuyasha, il ne prête aucun oreille attentive à ce qu'on lui raconte sauf si bien sûr il s'agit de Naraku, alors là, c'est une autre histoire !!!

- J'en ais rien à faire de ce que tu dis ! CRÈVES !

Une fois de plus, Inuyasha se tournait au ridicule, la démone venait tout juste de lui dire que peu importe ce qu'il ferait, les attaques de ce derniers n'auront aucun effet sur celle-ci, mais notre toutou s’entêtait encore et encore... Il devenait de plus en plus idiot avec ses attaques, il n'arrivait pas à comprendre comment cette Youkai à l'allure aussi inhabituelle se déplaçait aussi rapidement pour esquiver tout ses coups. Toutes les différentes attaques qu'il avait appris jusqu'à maintenant ne lui servait absolument à rien du tout, même ses griffes n'avait aucun effet tout passait à travers elle, comme s'il s'agissait d'un fantôme. En était-ce un ? Bonne question. Inuyasha s'acharnait de plus bel, la jeune démone ne bougeait pas d'un pouce, à dire vrai, elle avait parfaitement raison il s'épuisait et gâchait de l'énergie pour rien !!! Et plus il s'en rendait compte plus il s’énervait, que voulez-vous, il n'aime pas avoir tord et en plus il se rends ridicule. Bien des gens se moqueraient de lui s'ils le voyait agir de cette façon. Soudain, Baku fit un geste de son bras comme si elle repoussait Inuyasha au loin, cependant elle ne l'avait pas du tout touché. Il y avait juste des centaines de petites boules rouges qui tournoyaient autour de lui et qui faisaient en sorte de le projeter bien loin de Baku. Cette dernière soupira et lui répliqua :

- Visiblement il semble que je me soit trompé à ton sujet, tu n'as aucune jugeote, tu ne réfléchit donc pas ? Je t'ai dit que tout cela était inutile, aimes-tu à ce point user de tes pouvoirs en vain ? Je n'ai pas d'autre choix que de me défendre à présent. Et comme je te l'ais dit, tu va le regretter amèrement !!!

Un épais brouillard blanc encercla la jeune démone ainsi qu'Inuyasha, on ne voyait pas plus loin que quelques mètres, il semblait ne plus avoir de village du tout. Il n'y avait qu'Inuyasha et Baku et rien d'autre. Les petites lumières rouges qui entouraient le demi-démons il y a encore quelques instants se dissipèrent lorsque celui-ci se retrouva au sol, il était à la limite d'être K.O... Baku l'observa d'un air dépité, elle semblait ne jamais avoir rencontré quelqu'un d'aussi.... Simplet qu'Inuyasha. Tout à coup, le visage de celle-ci changea littéralement de forme elle commença à prendre l'apparence d'un humain semblait-il. Celui-ci tout comme le reste de son corps étaient en mouvement constant, de la chaire blanche se formait un peu partout, elle prit le visage d'une femme magnifique. Une longue chevelure ébène, un très ancien kimono rose et bleu ainsi que des yeux marrons très attristé, tout cela camouflé dans le brouillard. Inuyasha sursauta légèrement lorsque celui-ci entendit résonner dans sa tête :

* Voyons voir quels sont tes pires cauchemars Inuyasha *

Hein ? Quoi ?! Comment cette femme pouvait-elle savoir son nom ? C'est vrai ça, depuis le départ lui il lui avait demandé qui elle était, mais à aucun moment cette dernière ne lui avait renvoyé la question, lisait-elle aussi dans les pensées ? Le mystère restera totale, puisqu'en fait ce n'est pas l’intérêt ici de le savoir. Le demi-démon ne comprenait plus rien depuis le début en fait alors chercher encore à savoir cela, ça ne changera pas la donne, et puis après tout, sans vouloir se venter Inuyasha était devenu plutôt connu ces derniers temps... Enfin il devait y avoir encore quelques personnes qui ignorait son existence, mais cela ne devrais plus trop tarder ... Maintenant que la transformation de la démone était enfin terminé, celle-ci s'approcha de l'Hanyo, bien sûr il ignorait totalement qu'il s'agissait de Baku. La magnifique dame qui s'avança en sa direction avait à présent un jolie sourire pour embellir son visage. Lorsqu'elle arriva à quelques centimètres d'Inu, celle-ci le prit dans ses bras et le vraiment très fortement.

- Inuyasha. Comme tu as grandit. Tu es un homme à présent !

Les yeux dorés du demi-démon s’écarquillèrent lorsqu'il entendit le son de cette voix, c'était une voix si douce, il ne l'avait plus entendu depuis des années, de très longues années, il était comme choqué, comment pouvait-elle être là ? Ce n'était pas possible elle était....

- Ma.... Maman! Ça, ça ne peux pas être toi, tu es morte...

La femme en question lâcha alors donc son fils quelques instants, elle lui fit un large sourire puis vint apposer ses douces mains sur son visages, elles étaient si froides, dire qu'avant elles étaient tellement chaudes lorsqu'elle le touchait...

- C'est bien moi, et oui je suis toujours morte. Mais je ne suis pas venue te parler de ça, je suis venue te voir pour quelque chose de beaucoup plus important que cela.

Le regard de celle-ci changea littéralement d'aspect, il était nettement plus sombre et froid.. A un tel point qu'Inuyasha ne se souvenait pas l'avoir déjà vue avec un visage aussi haineux.

- Ton père a si honte de toi ! Le pauvre, dire qu'il avait mis tant d'espoir en toi ! TU N'ES QU'UN MINABLE !!! TU DEVRAIS AVOIR HONTE, JAMAIS TU NE LUI ARRIVERA A SA HAUTEUR! TU NE MÉRITE MÊME PAS CETTE ÉPÉE !!

Soudain celle-ci serra de plus en plus fort son visage et une sorte de poison s'en échappa et brula le visage du clébard, un énorme cris de douleur s'échappa de la bouche de ce dernier, sa mère éclatait de rire. Mais tout à coup, la peau du visage et tout le reste de son corps se mit à se dissoudre et l'on ne pouvait voir à présent qu'un squelette vêtu des vêtement de sa mère. Puis ce dernier disparu dans l'épais brouillard qui les entourait.... Je ne saurais pas trop vous dire ce qu'il y avait dans ce fameux poison, puisque ce n'est pas moi qui l'ait créer, mais ce dernier devait renfermer une sorte de somnifère assez puissant pour que ce dernier s'écroule complètement sur le sol endormis....

- Inuyasha ? Inuyasha ???? INUYASHA !!!! RÉVEILLES TOI OU ON PARS SANS TOI !!!!

Alala quelle réveille magnifiques lorsque tu dors profondément et que quelqu'un vient te réveiller en sursaut comme ça, je vous jure.... Hmmm ?! Mais qui était-ce ? Encore une hallucination de la part de cette folle ?! Le clébard ouvra les yeux sursauta puis il se leva pour regarder la personne qui venait de le réveiller si brusquement il posa ses mains sur son épée et la dégaina illico lorsque celui-ci constata qu'il ne s’agissait nul autre que la défunte Kagome.

- Kerps ! Espèce d'idiote, tu crois franchement que tu vas m'avoir une seconde fois ? KAGOME EST MORTE !!! Alors laisses tomber tu peux arrêter tes illusions pourrîtes.

Le visage de la jeune demoiselle devient très noir et son regard vraiment très agressif visiblement Inuyasha avait perdue la tête pour croire une seconde que Kagome était morte...

- Inuyasha.... tu veux a ce point la que je meurt ????!!! Non mais alors là pff tu sais quoi ? Ça ne vaux vraiment pas la peine que je m'énerve sur toi, t'es vraiment qu'un gamin.

Le clébard souri il n'était pas dupe et savait bien que Kagome ne réagissait pas ainsi mais alors pas du tout.

- Tu me fait rire espèce d'idiote.


La jeune femme soupira et lui tourna le dos tout en croisa les bras alors là, il avait vraiment l'air d'un parfait imbécile mais il allait le regretter.

- Osuwari !! Osuwari !! Osuwari !! Osuwari !! Osuwari !! Osuwari !! Osuwari !! OSUWARIIIIIIIIIIIIIII !!!

Et....... BOUM ! Plus la jeune femme lui criait dessus plus celui-ci s'enfonçait dans le sol, il y avait à présent un joli trou en forme d'Inuyasha par terre, et l'on ne peux pas dire que cette fois, il ne l'avais pas cherché.

- Regarde ce qu'elle te dis la morte ESPÈCE DE CRÉTIN !

Puis Kagome s'éloigna de celui-ci parant rejoindre les autres qui était à la limite de rire de la situation, mais ils le cachaient très bien, Shippô pour pas changer le traita d'imbécile et se dépêcha de se faufiler à l'épaule de Kagome avant qu'Inu ne se relève et ne le frappe à la tête comme il avait toujours l'habitude de faire. C'est lorsque celui-ci senti la douleur à cause de ce mot insupportable, qu'en se relevant, il commença vraiment à s'interroger, alors elle était toujours vivante ? Et les autres étaient là aussi ? Mais comment est-ce possible ? Avait-il rêvé jusqu'à présent ? Quoique cette idée ne lui déplaisait pas bien au contraire. Il commençait même à être soulagé.... Ce n'était pas n'importe qui, qui pouvait "massacrer" Inuyasha en un clin d’œil et surtout de cette manière. Le demi-démon se mit à sourire, pour une fois, il était content qu'elle ait prononcé ce mot aussi insupportable, cela prouvait juste qu'elle était belle et bien vivante non? Ce que celui-ci ne comprenait pas en les rejoignant c'est comment il avait pût à ce point imaginer autant de personne ? Avait-il une imagination aussi débordante que cela ?C'était la seule chose qu'il trouva de bizarre. Par contre, tout semblait aller mieux pour le meilleur des monde, Kagome avait presque toute la perle sacré autour de son cou, comment avait-elle bien pût la récupérer ? La dernière fois c'était Naraku qui l'avait sur lui... Enfin bref, ce dernier haussa les épaules, il ne voulait pas comprendre trop ce qui se passait en ce moment, le principal c'était que ce soit Kagome qui possède la perle et personne d'autre qu'elle, au moins elle était en sécurité enfin plus ou moins. Tout le monde marchait plus ou moins côte à côte Sango et Miroku était bien à l'avant en compagnie de Kirara et de Shippô qui était parti les rejoindre voyant Inuyasha arriver et par crainte de se faire cogner. Sa bien aimée, Kagome quant à elle se situait quelques centimètres un peu plus à l'avant d'Inuyasha, elle lui en voulait toujours visiblement de lui avoir dit qu'elle était morte. C'était normale après tout non ? Puis celle-ci d'une voix assez basse et un ton plutôt mélancolique s'adressa au demi-démon :

- Inuyasha... Tout ce qui arrive est de ta faute. Pourquoi est-ce que tu ne m'as pas sauvé ? Pourquoi as-tu mit autant de temps ?

La jeune femme cessa de marcher et se retourna en lui disant cela. Celui-ci était estomaqué, de quoi est-ce qu'elle parlait ?

- Si tu était venu plus tôt je ne me serais pas tué, pourquoi tu n'as pas été capable de tuer Naraku ? Pourquoi es-tu si faible ?

Inuyasha la regardait et ne savait pas du tout quoi dire, il la voyait triste et n'aimais pas du tout voir cela, il culpabilisait encore et toujours de ne pas être arrivé à temps.... Donc il avait bien raison ? C'était une nouvelle fois une illusion ??? Celle-ci disparue aussitôt à peine lorsqu'il avait pensé cela, mais sa voix était toujours présente :

- Peut-être que si tu te rends au fleuve rouge, tu trouvera le moyen de le tuer, il avait peur d'aller là bas, c'est le seul souvenir que j'ai gardé de lui en mémoire avant de mourir. Ne me déçoit pas encore une fois !!

Une immense lumière blanche aveuglante entoura tout le lieu ou celui-ci se trouvait, le brouillard qui l'entourait se dissipa assez rapidement, il n'y avait plus rien autour de lui, plus aucun village ni cette Baku, avait-il rêvé même cela ? Étrange... Lorsque celui-ci se frotta les yeux éblouie par cette magnifique lumière blanche, il vit un immense insecte posé sur son nez....Enfin un insecte, pas tout à fait puisqu'il s'agissait de Myoga la puce. Qu'est-ce qu'il foutait là ? Inuyasha l'écrasa et celui-ci tomba sur le sol écrasé comme une vulgaire crêpe. Celui-ci remarqua qu'il était allongé sur le sol, il se releva donc assez rapidement et ne reconnu pas du tout ou celui-ci se trouvait. Il regarda à droite et à gauche, mais il ne reconnaissait rien mais alors rien, il voyait juste devant lui un long cours d'eau circuler enfin de l'eau bien étrange puisque celle-ci était rouge sang! Lorsque celui-ci s'approcha de cette "eau" il remarqua qu'il y avait un tas de cadavre en décomposition qui flottait par ci par là c'était vraiment répugnant, il y avait même des membres détachés du reste des corps....

- Damyo, damyo !!! Inuyasha-sama ne plonger surtout pas dans cette eau c'est dangereux !!!

Disait la petite puce tout en sautant sur l'épaule de son maître adoré. Quel froussard celui-là !!! Il n'avait décidément donc pas changé! Mais en plus de ça, il était un peu bête, puisque c'était celui-ci qui lui avait parlé de ce fameux fleuve quelques jours auparavant, la seule chose qu'ignorait Inuyasha c'était comment ce dernier était attérit ici, il ne s'en souvenait plus du tout...

- Myoga..... Restes ici si tu veux de toute façon tu fuit au moindre danger, si il y a une arme capable de tuer cet enfoiré de Naraku je vais pas m'arrêter ici !

Répliqua le clébard tout en soufflant sur Myoga. Celui-ci s'envola un peu plus loin et attérit tout en douceur, ou presque, sur le sol.

- Mais je n'ai pas eue le temps de tout vous dire !!!! Vous êtes en très grand danger si vous aller là bas !

S’écria la pauvre petite puce aussi fort qu'elle le pouvait tout en sautillant le plus vite que possible pour rejoindre son maitre, mais il était trop tard. En effet à peine arriva-t-il devant lui qu'Inuyasha avait plongé tête baissé sans prendre soin d'écouter les conseils du vieux sage Myoga...(xD)

- Plus personne ne pourra le sauver maintenant. Inuyasha-samaaaa !!!

Pleura-t-il, mais il était beaucoup trop tard il n'était plus là. BON ! Revenons-en à nos moutons, ou plutôt à notre toutou. Inuyasha nageait plutôt bien, logique pour un clébard, mais c'est toujours bien de le préciser, malheureusement on ne pouvait pas dire qu'il faisait très clair, c'était même assez sombre ici, et dire qu'il nageait dans du sang... BEURK ! Bon tant pis on fera avec, de toute façon il n'avais pas vraiment le choix que d'avancer plus ou moins à l'aveuglette, il n'avais pas de lampe torche donc bon. En même temps, celui-ci ignore totalement ce qu'est une lampe...Le demi-démon se faufila donc tant bien que mal dans cette "eau" jusqu'à ce que celui-ci se cogna sur quelque chose de plutôt dur, alors il dégaina son épée au cas où, avec la lumière que celle-ci faisait lorsqu'elle prenait sa vrai forme, il s’aperçut qu'il ne s'agissait juste que de la carcasse d'un démon et il était dans un piteux état... Il observa un moment les alentours pour constater qu'il y avait des restes de celui-ci un peu partout autour de celui-ci, puis il continua d'avancer en nageant. C'est ensuite après avoir fait plusieurs mètres encore que celui-ci aperçut comme un mur devant lui légèrement troué, c'était surement la paroi que Myoga-jiji avait parlé. Étrangement, celui-ci aperçut de la lumière derrière ce fameux trou, il rangea donc son épée et traversa cette petite ouverture. Celui-ci nagea dans un espace un peu moins étroit que ce qu'il venait de traverser et aperçut au sommet comme une sorte d'issue, il remonta donc à la surface. A peine Inuyasha avait sortie sa tête de l'eau que ce dernier se sentit étrangement faible et avait une sensation bizarre. Lorsqu'il sortit de l'eau, il constata avec horreur qu'il était sous sa forme humaine !!!!

- Non mais, qu'est-ce que ???? Mais il faisait jour dehors !!!!!

Dit-il en commençant à s'énerver . Mais celui-ci n'eut pas le temps de se poser d'autres questions lorsqu'il entendit des bruits de pas non loin de lui, alors il avança avec beaucoup plus de prudence que d'habitude il était en train de franchir la porte lorsqu'il entendit une voix féminine demander qui était là. Étrangement, il n'aimait pas du tout cette voix, elle lui rappelais un mauvais souvenir d'une personne plutôt désagréable. Lorsqu'il de qui il s'agissait il ne put s’empêcher de s'écrier :

- OH NON PAS ELLE !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Sayome Hitashi
Fondatriceavatar
Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 26
Localisation : Derrière toi!
Amour : Hey quoi encore?!
Arme : J'en ai des tas... Tu veux les voir ?...
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien ou Mal, qu'est-ce que sa peut bien vous faire?!
Shikon no Tama :: La perle sauf les fragments dispersés.
MessageSujet: Re: D'étranges circonstences? {Pv}   Mai 8th 2011, 11:58 pm

C'était très excitant, Sayome allait enfin être confronter a des éléments de sa taille. Cette aventure s'annonçait très trépidante. A l>'intérieur de la magnifique jeune femme, elle ne se tenait plus tellement qu'elle était excité par l'action qui s'en venait. Juste avec le youkai qui gardait la porte de se temple souterrain le niveau de ses futur combattant allait sans doute être comparable. Même si en dehors de son corps ses émotion d'excitation ne se voyait guère qu'avec un petit sourire qui c'était dessiner a son visage c'était malgré tout belle et bien le cas. Le chemin dans lequel la jeune femme déambulant tout en gardant sa garde était plutôt étroit. Mais aussi simple a suivre. Elle n'avait pas encore eu besoin de choisir son chemin. il n'y avait que parfois des tournant mais cela demeurait toujours le même chemin. Cette fois ci cette dernière était revenu dans ce monde en force. Elle n'avait pas que son fidèle infinity, mais aussi deux autre sabre très puissant et bien d'autre petites armes toutes aussi pertinentes. Le petit sentier l'amena ensuite dans une pièce vraiment étrange sur les mur il y avait des milliers de symboles graver dessus. Cet endroit semblait avoir un age très élever. A crois l'écriture cela semblait être du très très vieux japonnais ancien. Bien que les symbole avec effritement de la pierre semblait tranquillement s'effacer cela demeurait visible. Cette endroit existe depuis combien d'année et surtout... Depuis combien d'année personne ne s'était aventurer dans ses lieux que l'on qualifie de maudit? Dans la pièce mise a part les symbole il y avait deux porte et sur chacun en pierre était graver des insigne. Tout en lisant rapidement celle-ci comprit que cela semblait être des énigme. Qu'avait-il derrière chaque porte si sa se trouve lorsque l'on prenait le mauvaise l'on se retrouvait confronter a un énorme et puissant démon? La mort ? Qui sais? Mais simplement a l'idée que le danger était présent et l'entourait lui offrait un plaisir que rien d'autre ne pouvait lui procurer. C'était cette fameuse adrénaline qu'elle avait besoin comme d'une drogue. De puis les Sept chevalier des enfers celle-ci n'avait rien ressentit de tel! Comme cela était plaisant! Enfin une tâche a sa valeur. Tout en s'approchant de celle-ci avait ce même sourire qu'elle avait en entrant celle-ci fixant les écrit de ses grand yeux au teint scintillant telle de beau grand émeraude verdoyant. Les boules de lumière qui l'entourait la suivait comme des lucioles. Cela lui offrait la lumière qu'elle avait besoin pour bien distinguer les détail et les peut-être piège qui pouvait se retrouver dans ses lieux. Elle n'avait pas le choix de rester bien attentive a tous mouvement ou détail. Même a son niveau si elle se trompait ou faisait un faux mouvement elle pourrait perdre la vie. En gros elle n'avait pas le droit a l'erreur. De plus l'objectif au départ est d'acquérir l'arme pouvant tuer le fameux démon qui lui avait déjà pourrie la vie a deux reprise dans ses vie antérieur et de plus se libérer du plus gros poisson et sans doute mettre ainsi fin a son séjour dans ses lieux. Voulait-elle partir? Ou plutôt avait-elle hâte de partir? Un peu... Son réelle chez elle lui manquait. Elle était le genre de demoiselle a aimer l'aventure, mais aimait aussi rester dans ses petite affaire. Sa chambre son lit, sa maison, ses vues... Sa petite routine en dehors de son travail si on peut dire. mais encore une fois les mission avant tout et ce même pour ses envie.... Demeurer sans cesse au service de son maitre et a ses objectif. Elle se devait être toujours a la hauteur de l'estime qui lui portait. Toujours et a jamais se dépasser pour mieux le servir. S,était la raison de son existence. Cette fameuse arme allait justement lui être tres utile pour réussir sa mission cette fois et par le fait même éxausser le souhait de Eizou, le grand maitre.

La vie est rempli d'imprévue de toute sorte. Parfois cela nous porte a notre avantage, mais d'autre fois ce n'est pas vraiment le cas. Bien au contraire.... Mais quand est-il cette fois? L'arrivé inattendu d'une aura familière dans ses lieux peu fréquenté. Ce qui ne l'étonnait guère était de penser qu'elle était l'une des seule a avoir réussit a s'y aventurer, sans oublier cette nouvelle arrivé. mais qui cela pouvait bien être. Elle eu l'impression qu'un démon s'approchait, mais étrangement ses un humain qu'elle senti quelque seconde plus tard. Cette sensation était réellement étrange et avait même attirer totalement l'attention de notre jolie et jeune tueuse. malgré son empressement a franchir l'inconnu de ses mures, celle-ci avait prit le temps d'arrêter son rythme, donc ses pas la ou elle était rendu. Tout en tournant les talon dans la direction qu'elle venait tout juste de franchir celle-ci avait demander qui pouvait bien être la. Elle avait un peu de misère a croire qu'un autre humain pourrait être son égale et franchir la porte qu'elle venait tout juste de pénétrer. Qui cela pouvait-il être?!! Et surtout pourquoi son aura lui était au tant familière? Sans bouger celle-ci attendait patiemment que l'intrus se montre enfin. Étant quelqu'un de vraiment méfiante celle-ci n'appréciait et n'aimait tout simplement pas l'idée de savoir que quelqu'un la suite par derrière et pourrait très bien lui faire un coup de cochon. Elle préférait du moins éclaircir un peu l'identité de la personne en question. Ses seulement après qu'elle aurait a juger si elle se débarrasserait immédiatement de lui ou lui laisserait le vie sauve. Prêt au combat celle-ci avait dégainer l'un de ses sabre, évidement pour pouvoir réagir vie si l,insecte en question lui voudrait du mal. Le temps passait et plus la demoiselle devenait de plus en plus impatiente. Cela avait beau n'être que quelque secondes qui s écoulait, mais comme d'habitude Sayome n'avait pas vraiment de patience. Elle désirait toujours que tout se produit a son rythme et pas une seconde de plus... une silhouette fit enfin son apparition. Tout en la fixant de son regard perçant celle-ci attendait qu'elle s'approche pour mieux détailler le personne qui se retrouvait devant elle a l'aide de la lumière que lui offrait ses boules. d'énergie. Dans le silence des lieux une voix familière s'écria: « Ah non pas elle!!! » Qui cela pouvait bien être. Bien entendu quelqu'un qu'il ne la portait pas dans son cœur, mais cela n'était pas nouveau pour elle qu'elle ne se créer pas toujours des alliées ou tout simplement des ami, vue son caractère parfois dure a endurer. Grâce au lumière qu'il l'entourait celui-ci avait du l'apercevoir bien avant elle. De long cheveux noir et une grosse habit rouge. Pourquoi cette fameuse habit lui disait quelque chose? Sans parler de cet voix pourvu d'un ton légèrement rabat-joie. Suivant son dernière pas, la jeune femme ordonna a son incantation divine de se diriger vers l'homme qui se retrouvait devant elle se qui devait sans doute a se moment l'aveugler de manière plutot désagréable puisque que sa lumière était très perçante et puissante. Ce visage... et surtout se regard... Cela ne pouvait être qu' ....

« Inuyasha?!? »

S'interrogea t-elle

Bien sûre sa ne pouvait qu'être lui. Il n'avais que lui a être aussi désagréable. Quel belle manière d'accueillir quelqu'un. il mériterait toutes une grosse fesser qu'il s'en rappellerait encore dans vingt ans. Non mais il se prend pour qui? Croyait-il que cela lui faisait plus de plaisir de le voir? Pas du tout elle s'en aurait bien passer. De toute manière un mec comme lui... ou devrais-je dire aussi stupide que ce dernier lui servirait en quoi dans cette mission qui était pour elle fatidique. Celui-ci allait être plus un boulet qu'une aide dans cette affaire... Pourquoi la vie lui donner lui comme intrus. Je suis même sur que cette dernière aurait préférer croiser un démon... Ou encore même Hikari. Quoi que non elle n'a hissait pas au tant Inuyasha. Hikari était belle et bien pire. Même si cela ne paraissait pas Sayome ne détestait pas tant que sa cet avorton qui manquait de cervelle. Il y avait plutôt quelque chose chez lui qui évoquait chez elle une envie soudaine de le nargué. Peut-être son arrogance, qui sait? Hikari était quelqu'un de mesquin et très détestable. Bien entendu le fait qu'elle avait faillit la tuer plus jeune n'aidait pas non plus l'amitier entre les deux jeune fille. Oh non ça Sayome l'avalerait jamais. Sa tentative de meurtre a son égard avait briser toute envie de continuer a travailler pour enfin un jours créer un lien avec cette dernière comme elle avait tenter de faire souvent avant l'incident. Nah ! Décidément elle ne détestait pas ce démon au tant que celle-ci... En les comparant elle pouvait même trouver des qualité a se dernier, car apres tout se n'était pas très dure a comparer a elle. Cela aurait même été une insulte pour lui ci elle dirait le contraire, même si il ne connait pas cette idiote....

Allait-elle vraiment avoir à l'endurer durant tout cette aventure? Il devait sans aucun doute avoir le même but, car après tout pourquoi s'aurait-il là sans raison valable. Il avait rien de mystérieux du fait du danger qui se retrouvait dans ses lieux. Pourquoi quelqu'un vidrait mettre sa vie en péril, sans raison valable? Une chose était sur par contre c'était que notre jolie demoiselle n'avais aucunement l'intention de revenir les main vide. Ce qui voulait aussi dire qu'elle ce fichait éperdument de ce que ce dernier désirait et qu'elle allait tout faire pour atteindre l'arme que l'on dit plus puissante de toutes avant lui. Dieux seule sait comment elle était compétitive et qu'elle était et resta une terrible adversaire. C,est seulement après un moment qu'elle revint au changement apparent de ce dernier... Au moment ou elle avait observer sa tête elle n'aperçue même pas ses petite oreille pointu...

* Mais... euhhh attend!!! Pourquoi est-il different? Où sont ses oreilles ???!!! *

Pensa t-elle a ce moment....

Bien entendu la demoiselle avait déjà entendu parler des « hanyo » et savait à peu près tout de leurs secret. Donc, oui elle savait qui une fois par mois lorsque la lune disparait complétement, ceux-ci prenne une forme humanoïde. Par contre aujourd'hui le cycle de la lune en était pas la!! Il était même à la moitié... Sayome l'observa de haut en bas d'un air intriguer et dépourvu de gêne. C'est ensuite, qu'elle s'approcha tout en rengainant son sabre. C'est avec la même main qu'elle tassa du bout du doigth la chevelure sombre du jeune homme vers l'arrière de son coter gauche. Au même moment sa « luciole » s'avança en sa direction pour éclairer le tout. Qu'est-ce qu'elle n'aperçue pas en dessous ? Des oreille d'humain...

* Il est vraiment devenu un humain... *

Se dit t-elle à elle même tout en lâchant la mèche de cheveux d'Inuyasha, qui se replaça aussitôt. Sa main qui était maintenant libre vint se placer a son mettons. La jeune dame continuait de le fixer pensive...

* Quoi qu'il est possible pour de rare élus parmi eux de pouvoir choisir quand il se transforme... Ce serait t-il sont cas ? *

C'est alors que sont regard qui avait peut-être sembler absent durant l’espace d'un moment se reposa sur lui. Sayome comme presque tout les kage no hitobito, elle avait du étudier afin d'aquire les connaissance nécessaire sur chaque race. C'était afin de mieux connaitre de possible ennemi. Savoir les faiblesse de chacun pour mieux les détruire... Une manière d'être toujours plus efficace quoi! Justement dans le cas de cette race, c'était lorsqu'il devenait humain qu'il était le plus vulnérable. Alors pourquoi si ce dernier avait le don de choisir sa journée ou il devait faible, avait t-il choisit celle-ci ? La journée ou il s'aventure dans cette endroit maudit... Il aurait quand même pu choisir une autre journée, sa aurait sans doute prouver qu'il a un cerveau... Encore une fois celui-ci lui prouvait qu'il était désespérément un idiot. il n'avait pas de matière grise ou quoi? Peut-être ne savais t-il juste pas comment s'en servir??? Qui sait ... Tout en arquant le sourcil, celle-ci ne put tout simplement pas se retenir d'émettre un commentaire. C,était plus fort qu'elle.

« Non, mais tu l'as choisit ta journée pour devenir humain!!! T'es sois littéralement TARÉ ou INCONSCIENT! »

Après sa, on était reparti! Leurs argumentation ou chicane allait t-elle leurs siphonné tout leurs temps encore une fois?

{ Je te laisse mettre l'action environnante cette fois :P }



Invité, saurais-tu me défier?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: D'étranges circonstences? {Pv}   Mai 11th 2011, 6:10 pm

Qu'avait-il bien pût se passer pendant qu'Inuyasha avait perdu conscience ? N'avez-vous pas remarqué qu'il y avait un trou dans ce que je vous ait raconter ? Pourquoi à votre avis ? Pour laisser du suspens ou tout simplement pour faire genre qu'Inuyasha avait tout simplement halluciné jusqu'à présent ? Haha désolée le mystère restera totale. Disons que oui pour vous avouer une partie de l'Histoire, le petit clébard avait bel et bien halluciné... Mais à partir de quel moment à votre avis ? Ça je ne peux pas vous le dire, tout simplement parce que je n'en ai pas envie. En tout cas pour l'instant. Tout ça pour vous dire, que j'avais fait un peu exprès de laisser une zone d'ombre sur une partie de l'histoire, il faut bien tenir en halène le lecteur non ? Quoique si ça se trouve vous n'en avait rien à faire et j'aurais loupé mon truc... Enfin bref venons en au fait ça vous dis ?!

Bien évidement Inuyasha n'avait pas que halluciné de sa mère et de sa chère et tendre Kagome. Cela serait beaucoup trop simple. Qui sait, si ça se trouve sa rencontre avec Sayome est aussi un rêve, ou plutôt un cauchemar, non pas parce qu'il ne l'aime pas, mais je parle d'un vrai rêve, ceux que vous êtes censés faire la nuit lorsque vous dormez. Ben oui Inuyasha est comme tout le monde, il dort il rêve et fait des tas d'autres choses mais ce n'est pas le sujet ici. Notre petit toutou avait aussi bien entendu halluciné sur d'autres personnes. Mais pas uniquement des gens qu'il appréciait, pff ça serait trop beau !!! Quoique lorsque l'on voit dont Isayoi et Kagome se sont comportées avec ce derniers cela n'avait rien de vraiment jolie ni de mignon. En effet le clébard avait aussi rêvé de... Je vous le donne dans le mille, son chère grand frère Sesshômaru !!! Le meilleur grand-frère du monde, son meilleur ami, son modèle... Haha personne n'y croit !! Encore heureux puisque c'est faux. Après avoir été sauvagement, si je peux dire, séparé de Kagome celui-ci se retrouva dans la tombe de son père, vous savez l'endroit où il y a le grand squelette de Inu-No-Taicho en forme de chien avec son armure, là où se trouvait Tessaïga. Et bien c'était là bas. Sesshômaru était près du squelette de son père, et Inuyasha était un peu plus loin. Il y avait beaucoup de vent dans cet endroit, et c'était vraiment une ambiance je dirais assez triste à voir.... Inuyasha était sur une sorte de petite montagne de pierre et regardait au loin son demi-frère. Étrangement ce dernier ne bougeait pas de sa place, en fait il était comme figé prisonnier de cette petite place, il n'arriva pas à marcher, ni même à faire le moindre mouvement, tout ses membres étaient paralysés. La seule chose que ce dernier pouvait faire était d'observer son frère au loin. C'est alors que tout à coup, il y eut une immense brise qui vint passer au dessus de la tête d'Inuyasha. C'était un immense chien blanc qui ressemblait comme deux goutte d'eau à son défunt père. Qui était ce fameux démon ?! Ce même immense chien rejoignit rapidement Sesshômaru. Ce dernier se transforma et pris apparence humaine et c'est à se moment précis qu'Inuyasha même au loin et même si cet homme était de dos, reconnu son père !!! Qu'est-ce que ça voulait bien dire ? Tout à coup l'immense squelette qui se tenait face à ces derniers tomba en lambeau et disparu rapidement. Tout comme le décor environnant. Les trois hommes se retrouvèrent alors dans une immense plaine sous un ciel bleu et un soleil magnifique, une belle journée de printemps.

Inu-No-Taicho et Sesshômaru avaient entamés une conversation, cependant, celle-ci était inaudible pour Inuyasha, il les voyait gesticuler dans tout les sens, c'est alors que celui-ci voulant avancer fit un effort et faillit tomber lorsque celui-ci se rendit compte qu'il bouger à nouveau se mouvoir normalement. Se rattrapant je ne sais trop comment avant de se retrouver tête première au sol, celui-ci arriva tout près de Sesshy et son père. Le clébard observa un long moment son père de la tête aux pieds c'est fou comme ce dernier lui ressemblait énormément, il était persuadé que ce n'était pas son vrai père, mais était même il faut le dire plutôt époustoufler de voir qu'une personne soit capable de prendre la forme de ce type à l'identique. Sa longue chevelure argenté attaché par une queue de cheval, ses petites marques bleus qu'il a sous ses yeux comme Inuyasha lorsqu'il est à la limite de se transformer en démon et bien sûr sa grosse armure qui rappelle sans conteste celle de Sesshômaru. Ce type était fort, il avait tout oui TOUT de son défunt père. N'empêche il y a vraiment des enfoirés dans ce monde pour être capable d'oser prendre l'apparence de quelqu'un de mort juste pour faire souffrir ses proches pff! Du moins c'est ce qu'Inuyasha ressentait. Il ne se doutait vraiment pas qu'il puisse s'agir de son vrai père, et que celui-ci se tenait bel et bien en face de lui.... Mais si notre brave chien chien s'était pris la peine de regarder son frère trente secondes celui-ci aurait bien remarqué qu'il ne lui ressemblait pas du tout !!! Mais quand on est abrutit comme Inuyasha les détails on s'en fout. Alala enfin bref quand on est bête c'est pour la vie ! C'est alors que celui-ci se mit à réfléchir un peu, mais un tout petit peu rassurez-vous je reste réaliste dans ce que je dis.... Cela faisait à présent un bon cinq minutes si ce n'était pas plus, que ce dernier observait son père de façon très peu discrète, mais pourquoi celui-ci n'eut donc aucune réaction ? Je veux dire lorsque quelqu'un te dévisage, c'est plutôt gênant et chiant non ? Mais Inu-No-Taicho lui, ça ne lui faisait rien, il voyait pas clair ou quoi ????

- Père ?!

Se mit-il à dire à plusieurs reprises. Aucune réponses... Était-il sourd par la même occasion ?

- PÈRE !!!

Hurla-t-il de façon plutôt violente. Celui-ci remuait toujours les lèvres mais ne prêtait aucune attention à ce que son propre fils disait. Qu'est-ce qu'Inuyasha avait-il bien pût lui faire pour le contrarier et fasse comme s'il n'existait pas ? Même Sesshômaru n'avait pas de réaction alors qu'il aurait été l'un des premiers à faire une remarque. Qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer pour qu'ils agissent tout deux ainsi ? C'est alors que celui-ci se remémora les paroles de sa mère un peu plus tôt...

* Ton père a si honte de toi ! *

Est-ce que c'était ça ? Il avait tellement honte de lui qu'il faisait comme s'il n'était pas là ?! Non ce n'était pas possible, ça ne pouvait pas être ça !!! C'est alors que le pauvre petit toutou voulait vérifier par lui même quelque chose. Il se retourna face à Sesshy et lui colla une bonne droite en pleine figure. Mais bizarrement il n'avait aucune réaction. C'était comme si ce dernier avait frappé dans le vide !!! Et bien sûr il n'avait toujours pas remarqué que ce n'était pas vraiment son frère en face de lui ! Pour faire simple Baku était incapable de créer une forme réaliste des personnes encore vivante. Elle n'arrivait qu'à avoir un résultat parfait avec des gens décédés. Disons que cela avait un rapport avec son pouvoir de démons dévoreur de rêves. La plupart des gens font plus d'efforts de mémoire pour ne pas oublier les êtres chers qu'ils ont perdu, pour justement ne jamais les oublier avec le temps...

Inuyasha ne savait plus quoi penser. Ce dernier avait vraiment l'impression qu'on se foutait de lui. Alors il laissa sa famille en paix et s'éloigna un peu plus d'eux jusqu'en direction d'un village qui se situait non loin de là. Mais plus il avançait en donnant des coups partout tellement il s'énervait moins de personne réagissait face à son attitude, c'était comme si ce dernier avait atterrit dans un monde où Inuyasha n'existait pas. Tout le monde faisait comme si il n'y avait jamais eue d'Inuyasha et quelque part c'était bien vrai, du moins dans cette réalité... Pour la petite histoire voici les faits : Inuyasha n'avait jamais rencontré Kikyô il y a de cela plus de 50 ans, d'ailleurs était-il né ? Là est la question... Bref pas d'Inuyasha qui s'en prends à la perle sacré qui elle, évidement existe toujours. Donc s'il n'y avait pas d'Inuyasha, Onigumo était toujours amoureux de Kikyô mais n'avait jamais pût être jaloux d'Inuyasha, il n'avait donc jamais trahit son ancien "chef" comme l'histoire nous le raconte. Pour vous le remémorer, à la base Onigumo avait trahit ces derniers en omettant volontairement l'existence d'Inuyasha et que celui-ci protégeait la perle sacré et Kikyô. Bref cette partie de l'histoire n'eut jamais lieu dans cette réalité, alors disons tout simplement qu'il s'est fait tué par ceux-ci lors d'une missions quelconque. Enfin bref tout ça pour dire que puisqu'il n'y avait pas eut d'Inuyasha, il n'y avait jamais eut de Naraku... Donc la vie dans le monde féodale était ce qu'on pouvait appeler de tranquille. Bien sûr nous somme 50 ans plus tard donc voici ce que sont devenus nos "héros" dans cette version sans Inuyasha. Le père de Shippô a réussit à se débarrasser des frères tonnerre assez facilement Shippô et lui vivent heureux dans leur village... Ben oui la perle n'a jamais été détruite. AAAAH oui il mer semblait bien que j'avais oublié un détail. J'ai oublié de vous parler d'elle... Honte à moi (xD) Kikyô n'a jamais rencontré Inuyasha, elle n'a donc jamais été trahit par celui-ci, elle ne l'a jamais scellé et bien sur elle n'est pas morte. Cinquante ans plus tard, celle-ci étant considéré comme une Grande Miko, les villageois ne voulaient pas la perdre alors ces derniers lui ont permis de se servir de la perle sacré pour survivre, donc celle-ci n'est pas aussi jeune que nous la connaissons mais elle est loin d'être vieille... Y'en a qui en ont de la chance... Bref donc je reprends !!!! Pas de Naraku donc le père de Miroku est toujours en vie et ne possède aucun trou noir tout comme ce très cher bonze évidement. Par contre, il n'as pas perdue ses bonnes vieilles habitudes de pervers et a même monté une petite escroquerie d’exorcisme et d'arnaque avec son paternel... Bien évidement il n'a jamais rencontré Sango. Sango qui elle aussi a beaucoup de chance, toute sa famille et vivante et se porte bien, elle chasse toujours les démons avec son père et son petit frère ainsi que le reste des habitants du village, elle est la seule pour le moment de tout le petit groupe a avoir rencontré une fois Kikyô. Pour ce qui est de Rin et Jaken ben eux, c'est toujours la même chose ils airent avec Sesshômaru qui s’ennuie beaucoup de n'avoir que du menu fretin a assassiner comme démon. Quand à Kôga personne ne sait vraiment... Il est sûrement toujours à chasser les humains. La perle sacré n'ayant jamais été détruite, la vie dans le monde Féodale était très routinière et vraiment pas intéressante. Bien sûr les démons essayaient toujours de s'en prendre à Kikyô pour la voler, mais jamais personne n'avait réussit. Cependant celle-ci était un peu las et cherchait tout de même une remplaçante pour lui succéder à la garde de la perle sacrée....


Alors que se passe-t-il lorsqu'Inuyasha passe devant tout ces gens depuis tout à l'heure ? Et bien rien ! Inuyasha n'existait pas dans cette réalité comme je vous l'ait dit, c'était comme s'il regardait un film sans pouvoir intervenir, et ce n'était pas faute d'essayer. Mais personne ne sentait sa présence.

- Mais bon sang qu'est-ce qui se passe ?!

C'est alors que Baku apparue de nouveau. C'était bien la première fois depuis plusieurs heures maintenant que celle-ci n'était pas intervenue.

- Ils ne te voient pas. Tu n'existe pas. Du moins dans cette réalité

Dit-elle calmement. Inuyasha se retourna rapidement et se mit encore un fois à hurler

- Encore toi ???? Qu'est-ce que t'a fait ????

Une fois de plus la démone soupira, mais resta toujours aussi calme et impassible comme elle l'avait toujours fait depuis leur rencontre

- Observes bien autour de toi. Regarde bien, vois-tu quelqu'un de malheureux ? Non car il n'y a plus aucun danger. Naraku n'existe pas. Tout tes amis, tout les êtres que tu chéri sont en vie. N'est-ce pas ce dont tu as toujours voulu ?

A cet instant précis, le clébard ne savait plus du tout quoi dire. Tout le monde était vivant ? Naraku... N'existe pas ? Mais pourquoi ? Comment est-ce possible ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

- Co...Comment as-tu fait ça ? Et.. Et Kagome aussi est toujours en vie ?

Dit-il à cet instant, disons qu'il ne se sentait vraiment pas très malin. C'est alors que celle-ci lui expliqua le tout, que dans cette réalité, il n'avait jamais rencontré Kikyô et tout les événements s'en suivant n'eurent jamais lieu. Pour ce qui était de Kagome celle-ci était bien sûr toujours en vie, mais dans son monde, sa propre époque, elle n'était juste jamais tombé dans le puits. Oui elle était toujours la réincarnation de Kikyô. La perle sacré fut retrouvé dans je ne sais trop quel endroit étrange du Japon et puisque sa famille était très réputée c'est à eux que l'on a confié cet objet très rare. Mais la famille Higurashi ne voulait pas de problème avec le reste des habitants, vous savez les envieux ceux qui sont toujours jaloux. Donc ces derniers ont refusé de la garder dans leur temple et l'on confié au Musée de Tokyo où tout le monde peut la contempler de près, mais bien sur cet objet est sous bonne garde puisque il vaux beaucoup d'argent.

- Je peux faire en sorte, que cette réalité prenne la place de l'autre si c'est ce que tu désire. Naraku n'existera pas, bien sûr toi... Tu existera mais pas de la manière dont les gens te connaissent. Tu ne sera pas le fils d'Inu-No-Taicho, tu sera peut-être un Hanyô ou un Youkai, mais tu vivra. Tu n'aura aucun souvenir de cette existence ni de tes amis et tes ennemis. Je te laisse réfléchir, mais dit-toi bien une chose c'est que tes amis vivrons et certains plus longtemps que dans la réalité que tu connais. Alors qu'est-ce que tu décide ? On laisse les choses telles qu'elles sont ou tu fait un petit sacrifice et tu offre une meilleure vie à tes amis ?

Inuyasha ne répondit pas tout de suite. Toutes ces informations, toutes ces choses que cette démones venait de lui dire, était-ce vraiment la vérité ? Pourquoi est-ce qu'une inconnue lui viendrait en aide ? Pourquoi une inconnue viendrait l'aider à se débarrasser de Naraku de façon aussi simple ? Disait-elle la vérité ou se foutait-elle littéralement de ce dernier ? C'était beaucoup trop beau pour que ce soit vrai. Le seul hic c'est que ce dernier ne devait plus revoir les autres... Celui-ci n'avait pas encore compris qu'elle venait de lui balancer en pleine figure qu'il était la cause de tout ce qui était arrivé de mal à ses amis... C'est vrai quoi, en gros elle lui montrait "regarde comment serait les choses si tu n'existait pas" Est-ce que c'est vraiment ce qui aurait eue lieu si ce dernier n'avais jamais vu le jour ? Qui sait vraiment... De toute façon personne ne pourra le confirmer ou le nier puisque cette réalité est fausse et Inuyasha existe bel et bien. Voyant que le clébard ne réagissait pas Baku en rajouta une couche de nouveau :

- Bien je te laisse réfléchir, c'est vrai qu'il faut un peu de temps avant de prendre une telle décision... Je t'ai donné un indice tout à l'heure avec "Kagome". Rends-toi au fleuve rouge, là bas il y a un objet qui me sera utile pour réaliser ton souhait. Si tu reviens avec cela signifiera que tu veux cette réalité. Sinon tant pis pour toi, tu n'aura pas de seconde offre de ma part. Quoique non, je vais t'aider je t’emmène moi-même là bas !

Bon la suite vous la connaissez, donc j’accélère un peu... Inuyasha tombe dans un profond sommeil et se réveille devant le fleuve rouge grâce à Myoga. Celui-ci a beau l'avertir de ne pas plonger de ne pas rentrer dans la grotte, notre idiot fonce tête baissée. Même s'il ne savais pas encore ce qu'il allait faire il voulait vérifier s'il y avait bien quelque chose dans cette fameuse grotte. Je vous passe la partie où celui-ci traverse le long et interminable fleuve, ça sert à rien de raconter ce que j'ai déjà dit après tout non ? Donc voilà, notre petit chien se retrouve dans un endroit assez sombre mais plus il avançait plus il se sentait s’affaiblir sans vraiment trop comprendre le pourquoi du comment il se transforma en humain d'un seul coup. Qu'est-ce qui avait bien pût se passer pour qu'il prenne cette forme d'apparence ? Bonne question, cet endroit était-il aussi sacré que le Mont Hakurei ???? Ça n'en avait pas du tout l'air pourtant de l'extérieur et surtout pour un endroit qui se trouve dans les territoires des Ténèbres... Était-ce cette saleté de démone qui lui avait fait ce si mauvais coup ? Ça c'est un mystère pour tout le monde. Tout à coup Inuyasha entendit un bruit sourd provenant d'un peu plus loin dans les profondeur de la grotte. Celui-ci avança prudemment, disons qu'être humain dans ces lieux c'était franchement pas le moment et celui-ci rageait de ne pas comprendre ce qui lui était arrivé... Et c'est quelque mètre plus loin qu'il remarqua qu'il s'agissait de Sayome. Encore elle ? Décidément il ne se débarrasserait pas d'elle aussi facilement qu'il l'avait imaginé... La vie est tellement injuste parfois (lol)

« Inuyasha ?!? »

Dit-elle aussi surprise et agacée que celui-ci pouvait être en ce moment. C'est alors que celle-ci n'arrêtais pas de le dévisager, elle n'avait de cesse que de le regarder des pieds à la tête.

*Keh, elle a jamais vue un Hanyô devenir humain ou quoi ?*

Puis celle-ci commença à s'approcher lentement mais surement en sa direction et lui prendre une mèche de cheveux, sans les tirer, on aurait dit qu'elle voulait juste les regarder... Elle semblait à la limite d'être fasciné par ce qu'elle regardait... Inuyasha ne comprenait vraiment pas son comportement qui devenait à la limite agaçant, c'est bon quoi elle va s'en remettre ? Soudain, telle une furie, Sayome se mit à hurler et l'insulter d'idiot et d'inconscient comme si c'était normal !!! Comme si elle croyait tout savoir sur tout pffff alors celui-ci rétorqua de façon aussi directe :

« Non mais c'est toi la tarée !!!! Qui est-ce qui t'as dis que je choisissait mes journées ? Et si c'était le cas, je suis pas assez débile pour le faire en plein jour Idiote ! J'étais pas comme ça tout à l'heure alors la ferme et ne me touche pas !!!! »

Dit-il en s'éloignant d'elle et se dirigeant un peu plus loin vers le fond de la grotte. Puis celui-ci soupira; il était un peu vexé, il en avait marre d'être toujours prit pour un idiot, okay des fois il ne réfléchissait pas toujours et préférait cognait et poser les questions après comme on dit. Mais de là à penser qu'il était assez stupide pour mettre sa propre vie en danger de la sorte, là c'était n'importe quoi !!! Inuyasha faisait comme si sa camarade de route indésirable n'était pas là, il observait un peu plus les murs de la grotte. Il y avait des tonnes d'écriture et certainement des phrases racontant l'histoire de ces lieux ou tout simplement ce qu'il y avait ici, mais c'était beaucoup trop ancien pour qu'Inuyasha y comprenne quoique ce soit. C'était vraiment ennuyant, si ça se trouve il y avait peut-être le pourquoi du comment il s'était transformé en humain sur ces murs et qu'il ne le saura sans doute jamais... Pauvre petit toutou... Heu peut-on vraiment encore l'appeler comme ça maintenant qu'il est humain ??? Hélas, ce dernier n'était pas au bout de ses peines... En effet celui-ci était tellement obnubilé par ces murs et leur étranges écriture qu'il n'avait pas sentie venir vers lui un immense démon de plusieurs mètres de haut, sortir de nulle part, comme si c'était l'homme invisible qui apparaissait là sous vos yeux, mais ici, c'était le Youkai invisible. Il s'approcha à pas de loup en direction d'Inuyasha et plaça sa main au dessus de la tête de ce dernier et la descendit tout doucement sans aucun bruit... Il ressemblait franchement à rien ce démon, il était comme un squelette uniquement formé d'os et portait une veste noir autour de lui, un peu comme l'on représente la mort, la grande faucheuse. Sauf que ce n'était pas elle, celui-ci avait l'apparence d'une bête : il avait un crâne de gorille et de très longues griffes au niveau de ses mains... Un peu comme celle de Wolverine de X-men pour vous donner une idée... Lorsque celui-ci arriva enfin sur la tête d'Inuyasha il souleva le corps entier de celui-ci et commença avec son autre main à amener celle-ci pour lui mettre un grand coup de griffe dans le dos. Inuyasha ne comprenait pas ce qui venait de se passer, les mouvements du démon était très lent, mais il n'arrivait pas à bouger, comme s'il était paralysé par du poison ou quelque chose.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: D'étranges circonstences? {Pv}   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'étranges circonstences? {Pv}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ces mots étranges, venus d'ailleurs ...
» Ces vérités étranges qui parfois vous traversent l'esprit
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» Une étrange découverte
» Ou comment d'étranges liens se tissent...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Monde féodale :: Territoire Des Ténèbres :: Le Fleuve Rouge-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit