Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hoshiko Mari : Réincarnation de Byakuya (Version 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Hoshiko Mari : Réincarnation de Byakuya (Version 3)   Janvier 23rd 2011, 10:31 am


PRÉSENTATION :

Personnage Fictif

[/size]
[/size]


    PRÉNOM- NOM
    ═════════════
    Nom: Mari (signifie vérité)
    Prénom: Hoshiko, Misa et son second prénom (Hoshiko signifie enfant des étoiles, elle a pris Misa en deuxième prénom en souvenir de sa fille celui-ci était censé être le 2ème prénom de celle-ci)
    Surnom:...
    Race: Humaine
    Âge: 39 ans



    DESCRIPTIONS
    ═════════════
    Description Physique:
    Comment bien vous décrire cette femme ? Hoshiko depuis toujours est considéré comme quelqu'un de particulièrement magnifique pour tout son entourage, dès son plus jeune âge tout les yeux étés rivés sur elle dans le village où elle vivait, au fil du temps plus elle grandissait plus les hommes la regardaient quelque soit leur âge 20 ou 50 ans de vrais regards de pervers... Les années ont passés et bien sûr elle a quelque peu changé mais bien qu'elle approche 40 ans les déformations du temps ne sont pas encore apparente : Hoshiko a de très long cheveux noirs qui lui arrivent en bas du dos ainsi que de légère mèches qui lui arrivent aux dessus des yeux. En parlant de ses yeux, ceux-ci sont d'un bleu foncé très rare si vous chercher une comparaison je dirais qu'ils sont d'apparence bleu marine qui teinterais vers le noir. Vous pouvez apercevoir ce genre de couleur lorsque la nuit commence à se lever. Cette femme a un visage assez pale presque blanchâtre, ainsi que de fines lèvres rosées. Son regard par contre est loin d'être un regard que l'on pourrait apprécier. En effet celui-ci est vraiment triste et fait de la peine à voir, d'ailleurs lorsque vous la regarder, bon nombre de gens ont pitié d'elle, mais ce qu'ils ignorent c'est pourquoi elle a cet air... Si vous souhaitez continuer la description nous parlerons donc de ses vêtements, ceux-ci ressemblent beaucoup à ceux d'une femme aisée du japon voire même très riche. Hoshiko porte toujours de longue et large robe blanches afin de pouvoir se déplacer avec aisance. Disons que c'est une sorte de croisement avec un haut de kimono de miko et une robe que les anciennes Hime portaient dans l'époque féodale.

    Description Psychologique:
    Misa est un personnage difficile à cerner. Il est très difficile de savoir quelle est sa véritable personnalité. En effet celle-ci est une grande manipulatrice et prends un malin plaisir à mentir a tout ceux en qui elle n'as pas confiance mais surtout les personnes qu'elle déteste. Oh mon dieu si vous saviez le nombre de personne qu'elle hait vous seriez choqué! Oh et puis tant pis je vous le dit ! Hoshiko déteste tout le monde oui tout le monde! elle ne fait confiance à personne, elle hait sa vie, elle hait ce monde dans lequel elle a grandis, elle hait se monde dans lequel elle est obligé de vivre. Elle hait sa propre famille mais la personne qu'elle déteste par dessus tout c'est elle même... Tout ce qu'elle a été tout ce qu'elle est devenue. Pour vous dire la vérité, cette femme est en fait une personne vraiment très fragile psychologiquement. Elle a vécut quelque chose de très traumatisant durant sa jeunesse et elle ne s'en ai jamais remise. Son manque de confiance à la terre entière lui as quelque peu beaucoup servit. Grâce à cela, elle a put se forger une carapace et être plus forte qu'il n'y parait. Pour elle, ce qu'elle fait n'as rien à voir avec le bien ou le mal, elle ne ment pas, mais elle donne juste une autre version de la vérité. Celle que tout le monde veut entendre, du moins c'est ce qu'elle prétends. Bien avant ce traumatisme, Hoshiko était une personne très joyeuse et aimait la vie, elle ne se souciait pas du lendemain, elle croquait la vie à pleine dents, et elle aimait tout le monde, jusqu'au jour où tout basculât....



    TECHNIQUE
    ═════════════
    Classe[A voir la description des classes]: Sorcière
    Arme: une épée
    Style de combat: Misa combat surtout avec ses illusions et se sert de temps en temps de son épée
    Technique(s)[Il faut qu'elle coordonne avec sa classe]:
    Étant très observatrice, Hoshiko se sert beaucoup de sa tête avant d'envisager quelconque attaques comme :

    Illusions : celle-ci à deux sortes les plus faible permettent soit de faire voir ce que Hoshiko veut que le personne voit, soit que cette personne voit ce qu'elle désire.

    Papillons origamis : Création de papillons en papiers, lorsque ceux-ci vous attaquent, ils peuvent vous couper violemment comme du verre et vous blesser gravement.

    Pouvoir(s):
    Kekkai : barrière de protection contre toute attaques

    Illusions infernales : ces illusions sont beaucoup plus horribles que de simple visions. En plus de cela celle-ci infliges de nombreuses blessures comme si celle-ci existait vraiment : exemple l'illusion des flammes brulera les corps.

    Vol : elle se transforme en papillon origami vivant et peut s'envoler n'importe où pour cela il suffit qu'elle possède 3 papillons origamis qui tournent autour d'elle

    Régénération : la jeune femme peut soigner ses blessures uniquement lorsqu'elle possède son fragment de perle. Étant plus âgée que certaines personnes possédant ce pouvoir, celle-ci maitrise parfaitement celui-ci et guérie intégralement au bout de quelques heures.

    Point fort: le fait qu'elle sache qu'elle est la réincarnation de quelqu'un de puissant l'aide beaucoup pour la maitrise de ses dons.
    Point faible: Ses deux vrais enfants. Comme vous le savez tous le papier ça brule, et l'eau je ne vous en parles même pas ça ne ressemble plus à rien u_u pas très pratique pour les origamis... Voler lui prends beaucoup d'énergie car elle doit rester concentré sur son illusion et faire attention où elle vole. Espionner tout le monde n'as pas que des avantages et peut faire de vous quelqu'un de très gênant






    HISTOIRE
    ═════════════
    Histoire de votre personnage[15 lignes]:

    "Illusions, illusions, la vie n'est qu'une douce illusion..."


    Hoshiko Misa Mari, voici mon nom. Hoshiko est née dans l'ère Sengoku, fille du chef du village qui se situait non loin du village des Tajuyas, la jeune demoiselle eut une enfance très heureuse. Tout les villageois l'aimait vraiment beaucoup, cette petite était vraiment très joyeuse et amenait de la gaité dans le village; le seule problème c'est qu'étant l'unique enfant du chef du village tout le monde devait faire très attention à elle car c'est elle qui prendrait un jour la tête du village. Cependant de part sa beauté naturelle, la petite n'appréciait pas trop que les hommes de ce village la regarde d'un peu trop près. Paraissant un peu plus vieille que son âge, à dix ans, ceux-ci la regardaient déjà comme l'on regarde une femme de 14 ans (oui parce qu'on se mariait très tôt à l'époque), la petite ne comprenait pas encore tout très bien de ce qui se passait et été souvent effrayé par les hommes du village et préférait aller se cacher auprès des villageoises. Les années passèrent et la jeune femme s'embellissait toujours. C'est à l'âge de 14 ans qu'un drame se produis, elle était loin d'ignorer que toute sa vie aller changer définitivement.... Un jour un horrible démon attaqua le village où elle vivait. Encore un de ces fameux démons qui se prenait pour un dieu, tous savaient pourquoi ils venait, sauf la jeune fille, le chef du village avait demandé à ce que l'on cache sa très chère enfant loin d'ici. Mais il était trop tard, cet horrible démon dragon crachait des flammes partout et avait menacé de bruler tout le village en entier si on ne lui ramenait pas Hoshiko. La mère de celle-ci qui était caché avec elle pleurait, la jeune fille pouvait entendre que celle-ci aurait préféré que son enfant naisse moche peut-être qu'ils n'auraient pas eut tout ces problèmes. Après la réflexion plus que déplacé de sa mère, la jeune fille fût extrêmement choqué, alors comme ça, la beauté de sa fille était un problème pour eux ? C'est à cause d'elle que ce Youkai était ici ? Oui il ne fallut pas longtemps pour comprendre a la jeune fille que ce monstre était là pour la prendre. C'est alors que la fillette pris une grave décision, elle se leva de la vieille maison où elle était et sortie de sa cachette et dit un dernier mot à sa mère :

    - Mère Pardonnes-moi d'être née ainsi, Si mon physique te donne tant de honte, je vais régler tout nos problèmes des a présent. Notre village sera en paix maintenant.

    Ce fût les dernières paroles que la jeune demoiselle dit à sa mère, elle s'éloigna de celle-ci et s'avança en direction du démon de manière très déterminé. Elle s'arrêta face à lui, et celui-ci cessa de bruler le village. Puis elle s'écriât :

    -Ryūku-sama ! Je ferait tout ce que vous désirez si vous épargner ce village, je vous le jure.

    Le démon éclata de rire et finis par accepter la proposition de la jeune femme, il emmena celle-ci loin dans les montagnes et le cauchemars d' Hoshiko ne faisait que commencer... En effet celui-ci avait bien prévu de lui gâcher toute son existence. Tout d'abord il fit d'elle sa femme, mais il voulais quelque chose de plus, et Hoshiko n'étant pas dupe ne se laissait jamais faire, bien qu'elle lui avait juré qu'elle ferait tout ce que celui-ci demanderais, dans la réalité les choses étaient différentes, elle ne se laissait jamais approcher par celui-ci et le repoussais sans cesse, ce monstre le dégoutait vraiment plus que n'importe quoi d'autre. Le démon qui était encore patient au début de son mariage autorisais la jeune femme à se rendre qu'a un seul endroit, elle pouvait aller où bon lui semblait mais ne devait surtout pas aller dans son village et ne parler à personne. La jeune femme réfléchissait durant quelque jours avant de décider où elle pourrait bien partir pour ne plus voir ce fou. Un jour, celle-ci avait enfin trouvé là où elle pourrait se rendre, elle se souvenait que son village se situait non loin du villages des exterminateurs de démons. Ce doutant que celui-ci la suivrait, elle décida de se rendre au milieux de ces deux villages, mais pas dans n'importe quel endroit, il fallait que celui-ci soit un lieux où elle se sentirait en sécurité, là où personne ne pourrait venir lui faire du mal. En y réfléchissant bien c'était l'endroit parfait ! Donc très tôt le matin elle se mis en direction de ce lieux, environ une heure plus tard elle arriva sur place. Quel était donc ce lieux vous me demanderez ? C'est tout à fait simple, il y a bien qu'un seul lieux dans tout le japon féodale ou aucun démon ne pourra jamais franchir, où aucun d'entre eux n'oserais jamais s'y aventurer, car tous craignaient ce lieux, tous savaient ce qu'il s'y passerait s'il osait rentrer ! Ce lieux sacré non loin du village des Tajuyas et le plus sécurisant de tous et bel et bien la grotte de la grande prêtresse Midoriko. Oui cette fameuse prêtresse qui avait débarrassé le monde d'un des puissant Youkai que l'ère féodale n'avait jamais connue jusqu'à maintenant; Hoshiko la vénérait non pas pour son côté Miko surpuissante mais pour avoir été la femme forte qu'elle représentait. La jeune fille la respectait beaucoup cette Miko, la bonté que celle-ci dégageait ne l'avait jamais empêché de franchir la grotte. La première fois que la jeune fille pénétra dans la grotte et fis face à la statue de Midoriko, celle-ci tomba sur les genoux impressionné par ce qu'elle voyait. Elle avait toujours entendue l'histoire de la prêtresse mais n'était jamais venue dans cet endroit. Elle ferma les yeux et colla ses mains pour prier :

    " Miko-sama, Miko-sama, si seulement vous étiez encore vivante, si seulement vous pouviez nous débarrasser de tout ces démons... Miko-sama, s'il vous plait aidez moi !"

    Voilà ce que disait à peu près la jeune femme pendant environ une année. Il n'y avait pas un jour où elle ne se rendait pas dans cette fameuse grotte pour prier... Seulement voilà plus le temps passait moins son mari de démon ne supportait que sa femme le repousse sans cesse. C'est dans sa seizième année de la jeune demoiselle, que celui-ci en eut plus que marre, il avait perdue toute sa patiente et se mis à frapper son épouse jusqu'à ce qu'elle lui donne ce qu'il voulait c'est à dire un enfant. Un soir après être rentré d'un combat qu'il avait en plus perdu, celui-ci s'énerva sur sa femme et se mit à la frapper de plus en plus violemment jusqu'à la blesser très gravement. Ce fou profitant de sa faiblesse pour la violer. Après avoir eut ce qu'il voulais, il la laissa tranquille. Neuf mois plus tard un enfant vis le jour bien malgré la jeune femme qui avait tout fait pour que celui-ci ne survive pas, jusqu'à tenter de mettre fin à ses propres jours. C'était une horreur, il n'y avait pas un jour où elle ne revivait pas ce cauchemars, elle ne voulais pas avoir d'enfant avec ce monstre, elle ne voulais pas que son enfant soit mi-homme, mi-démons. Celle-ci n'avait rien de particulier contre les hanyos jusqu'à ce jour, maintenant elle les voyait comme des monstres répugnant tout cela à cause de son mari. Évidement Ryūku-sama lui était particulièrement content d'avoir enfin eut un fils, celui-ci bien sûr sans demander le moindre avis à sa femme décida d'appeler son enfant Kyo, mais le rêve du démon ne dura pas fort bien longtemps, et bien oui c'est bien beau d'avoir un enfant mais encore faut-il s'en occuper, mais un bébé ça pleure, ça fait beaucoup trot de bruit pour ce Youkai. Donc celui-ci décida de quitter sa femme durant un certain temps.

    " Tu va me l'éduquer correctement ! Je reviens dans 5 ans et il y a intérêt à ce que tu ne t'enfuis pas sinon je te retrouverais et je te tuerais ! Rassures toi j'enverrais quelqu'un pour veillez à cela"

    Juste après avoir dit ceci, l'homme quitta son immense demeure laissant seule sa femme et son fils. Pendant plusieurs mois, un démon qui était sous les ordres du démon dragon surveilla longtemps ce que la femme de son maitre faisait, mais celui en avait plus qu'assez de l'observer, il avait aussi ses propres affaires à faire alors il vint rendre visite à celle-ci et dit :

    " Faites ce que vous voulez, si vous avez besoin de quoique ce soit contactez moi, mais je vous demanderez une chose, ne partez pas de chez vous, je ne suis pas censé vous le dire mais il se peut que votre mari rentre à n'importe quel moment, je ne voudrais pas qu'il vous arrive quelque chose"

    La jeune femme fut surprise de ce que ce type dit, et le remercia de la laisser enfin seule et lui promit qu'elle ne partirais pas, en faisait cela celui-ci risqua lui-même sa vie, et Hoshiko ne voulais plus que quelqu'un souffre ou ne meurt à cause d'elle. Les mois et les années passèrent, la jeune femme avait de plus en plus le regard triste et vide, tout le monde aurait pût le voir que celle-ci vivait un véritable enfer, elle portait les marques de son traumatisme sur son visage... Elle élevait du mieux qu'elle pouvait l'enfant de son mari, mais avec toujours autant de dégouts, elle n'arrivait pas à aimer celui-ci, bien qu'il ait une part d'elle, elle n'arrivait pas à le regarder, il ressemblait trop à son père, cette homme qu'elle détestait tant.

    Le jour de ses 19 ans, la jeune fille laissa seul son enfant chez eux avec le démon qui était au service de son époux. elle voulait revoir sa famille, bien qu'elle avait promis qu'elle ne les verrais plus, c'était devenue trop insupportable pour elle, il fallait qu'elle voit du monde, elle voulait se changer les idées. Alors Hoshiko quitta les montagnes pour la journée et se rendit à son ancien village, elle tenta de cacher du mieux qu'elle pouvait la tristesse de son visage, elle ne voulais pas qu'on voit à quel point elle avait changé, qu'elle n'apporterais plus la gaité dans le village de son enfance. Sur le chemin de son ancienne maison, la jeune femme s'arrêta devant la grotte de Midoriko, elle hésita un long moment et tenta de rentrer, en effet celle-ci avait tant de haine en elle envers un tas de monde qu'elle ne pensait pas que la grande prêtresse la laisserais franchir son Kekkai aussi facilement. Par chance, celle-ci put rentrer, elle courra en direction de la statue et se mit à prier, comme cela faisait longtemps qu'elle n'était pas venue ici. Elle n'avait plus le temps avec son fils, mais elle ne cessait de penser à venir ici.

    "Miko-sama, pardonnez moi ces paroles, mais je vous en supplie tuez moi !!! Tuez moi, sortez moi de cet enfer je vous en pris !!!! "

    La jeune femme se mit à pleurer dans la grotte en entendant ses propres paroles résonner, elle souffrait tellement qu'elle en était arrivée au point de demander qu'on la tue. Elle pourrait enfin être soulagé de toute cette existence minable. C'est alors qu'une voix retentis dans cette fameuse grotte.

    - Jamais je ne la laisserais faire ça ! Si Midoriko-sama vous tue, il faudra d'abord qu'elle me tue avant!

    La jeune femme sursauta, elle ne s'attendait pas à ce qu'il y ait quelqu'un d'autre dans cette grotte sombre. elle se retourna alors et vis une silhouette s'avancer vers elle. Hoshiko avait cru reconnaitre la voix de cette personne, et quand celle-ci était sorti de la pénombre elle remarqua qu'elle ne s'était pas trompé, il s'agissait d'un de ses amis d'enfances. Que faisait-il ici ? Celle-ci l'ignorait et n'en avait rien à faire, elle était tellement heureuse de le revoir qu'elle courut immédiatement dans ses bras... Cela faisait vraiment longtemps qu'elle ne l'avait plus vue, et elle avait perdue tout espoir de le revoir un de ces jours. Disons que ces deux-là s'aimaient depuis toujours, le père de la jeune femme avait même promis qu'elle deviendrais l'épouse de celui-ci, mais le destin en avait décidé autrement. Malheureusement le jour où le démon avait fait son apparition, Shiro (le nom de l'homme qu'elle aimait) était partie en guerre, appelé par un des rois de la région, il n'avait pas eue le droit de refuser s'il e voulais pas mourir. Avec tout ce qui lui était arrivé depuis l'age de ses 15 ans, Hoshiko lui raconta tout ses malheurs durant de longues heures oubliant également de se rendre dans son ancien village... Les jours et les semaines s'écoulèrent, la jeune femme avait radicalement changé d'attitude, elle semblait plus heureuse qu'auparavant, maintenant elle sentait qu'elle ne risquerait plus jamais rien depuis le retour de son cher et tendre. Elle se sentait a présent libre du monstre de mari qu'elle avait épousé. Plus ces deux-là se voyait plus leur amour grandissait et ce qui devait arriver arriva... Âgée de 20 ans alors, notre belle femme donna naissance à des jumeaux un petit garçon et une petite fille ; qu'elle ne pût s'empêcher de nommer Midoriko (enfant de la nature), pour on ne sais quelles raisons celle-ci croyait dur comme fer que son bonheur était en partie dût à la grande prêtresse morte il y a bien longtemps, elle voulais lui rendre hommage en quelque sortes et son fils qu'elle nommera Matsuo (qui signifie en gros le pied d'un Pin) . Mais ce qu'elle n'avait pas prévue c'est que durant sa grossesse, il lui arriverais des choses pas très banales. Non pas par rapport aux symptômes d'une femme enceinte mais quelque chose de plus spécial, en effet celle-ci voyait des choses vraiment très bizarre. Elle était capable de voir des fragments de perles !! Mais qu'est-ce qui se passait ? Pourquoi ? Comment cela pouvait-il être possible ? On dit que seule les mikos sont capables de les voir et encore pas n'importe lesquelles mais de très puissante mikos !! Mais Hoshiko n'en était pas une pourtant, alors que se passait-il ? Celle ne comprenait vraiment pas ce qui lui arrivait, mais pourtant elle décida d'en tirer avantage. Elle savait qu'un jour son époux en avait ramené un une fois et l'avait rangé précieusement. Un autre jour Shiro lui en ramena un nouveaux, et le lui offrit, il pensait que cela pourrait lui servir un jour ou l'autre, mais ce qui surprenait la jeune femme c'est que celui-ci brillait de plus en plus lorsqu'elle le prenait dans les mains. Elle ne compris que plus tard qu'elle était la cause de cela et décida de cacher cela à son horrible démon de mari. Ce qu'ignorait encore Hoshiko, c'est qu'en plus de ses soudains pouvoirs de Miko, celle-ci en possédait d'autres et nettement plus intéressant pour elle...
    Par une belle petite journée de printemps, lorsqu'elle était encore enceinte de sa fille, la jeune femme se dirigeait calmement près d'un cours d'eau afin de pouvoir se désaltérer, elle pensait alors qu'elle était seule... Arrivée près de l'eau la dame s'assoit au bord de la rivière et commence à se pencher et mettre sa main dans l'eau pour en boire un peu. Tout à coup elle reçut une flèche dans le dos, la jeune femme tomba à l'avant et manqua de peu de se retrouver dans l'eau, celle-ci eut bien sur pour première réflexion de penser à l'enfant qu'elle portait. Par chance cette flèche n'avait pas touché le bébé, seul le dos de la jeune femme fut blessé. Celle-ci après le choc se retourna immédiatement pour voir qui l'avait agressé, à peine avait-elle fait cela qu'une autre flèche lui arriva directement dessus !! Ni une ni deux, la jeune femme plaça ses bras sur son visage pour se protéger et se mis à hurler de terreur lorsque soudain une immense barrière Kekkai se forma autour de celle-ci et stoppa net la flèche qui lui été destinée. Hoshiko fut vraiment très surprise de l'apparition de cette barrière, comment celle-ci était arrivée là ? D'où provenait-elle ? L'enfant qu'elle portait était-il si spécial que cela ? Non cela ne semblait pas venir de celui-ci cette fois. Mais cette jeune dame ne s'en préoccupait que très peu pour le moment. A cet instant la seule chose qu'elle voulais savoir était qui avait osé lui tirer dessus ? Cette fois avec une seconde flèche c'était évident on en voulais à sa vie. La colère de la jeune femme monta rapidement quelqu'un avait tenter de l'assassiner elle et son enfant, sa vie, elle s'en foutait mais pas celle de son bébé celle-ci se releva et s'éloigna du cours d'eau tout en regardant un peu partout afin de retrouver le responsable, c'est au bout d'environ 5 minutes que celui-ci se montra, il s'agissait d'un samouraï qui était là dans le coin... Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien faire là celui-là ? Et pourquoi s'en prenait-il à elle ? La petite ne cherchait plus à comprendre, elle en avait plus qu'assez qu'on cherche à la nuire une fois de plus, malheureusement elle n'était pas armé et en plus de cela elle était blessé, la seule chose qu'elle pouvait faire c'était lui crier dessus. Ce qui est très peu je vous l'accorde mais cela soulage quelque fois. Alors elle cria :

    - VA BRULER EN ENFER !!!!!!!!!

    Tout à coup le samouraï eut une réaction bien bizarre, celui-ci se mit à crier de douleur et se mit à délirer, il ne cessait de dire que sa peau lui brulait, il criait partout comme un dingue, il courra ensuite vers la jeune femme avant de la dépasser et se diriger vers le cours d'eau, mais il était beaucoup trop tard, il n'eut pas le temps d'arriver qu'il s'écroula littéralement sur le sol. Misa sursauta de stupéfaction en observant la scène, elle ne comprenait pas du tout ce qui se passait. Enfin elle décida de s'approcher de ce type et l'observa d'un peu plus près, celle-ci poussa un gémissement de surprise et fit quelques pas en arrière. Quelle horreur lorsqu'elle vit que cet homme avait le corps calciné, celui-ci avait brulé vif. Mais comment ? Pourquoi ? Il n'y avait pas de flammes tout autour de lui, elle posa les mains sur son ventre et s'interrogeât, quelque part elle se doutait que l'enfant que le petit être qu'elle aller bientôt mettre au monde était spécial, mais elle savait parfaitement que ce n'était pas celui-ci la cause de cette soudaine mort... Alors c'était donc elle, il n'y avait que cela de logique, après tout elle était seule, personne d'autre ne pouvait intervenir. Hoshiko ne fut pas du tout effrayer par ce qui venait d'arriver, elle trouvait cela quelque peu écœurant cette mort mais bref. La jeune femme se souvenait que déjà très petite elle était très doué pour manipuler certaines choses, mais elle pensait juste que c'était que quelque petits tour de passe passe, comme n'importe quel enfant a comme dont lorsqu'il né, elle n'avait jamais vraiment chercher plus loin. En effet celle-ci était très douée avec tout ce qui est en rapport avec le papier, très jeune elle savait faire des origamis très complexe et ceci avec une très grande rapidité. Pour ce qui l'ignore l'origami c'est l'art japonais du pliage de papier; cela peut-être perçut comme quelque chose de très facile et un peu bête pour certaines personnes, mais certaines formes sont très compliquer à réaliser. Hoshiko aimait particulièrement faire des papillons en origami, elle en faisait de toute sorte et de toute tailles en plus de cela, ça distrayait les habitants de son villages. Enfin bref je m'éloigne un peu du sujet, tout cela pour vous dire comment elle a découvert qu'elle n'était pas quelqu'un de si ordinaire que cela.

    Revenons maintenant à la période où les jumeaux naquirent... La vie de Hoshiko était redevenue la vie qu'elle avait toujours rêvé, elle était à présent avec l'homme qu'elle aimait et elle avait bien plus que ce qu'elle avait désiré, elle avait donné naissance à deux enfants. Ceux-ci était parfaits, totalement humains à 100% si on ne prends pas en compte qu'ils ont peut-être certains dons. Bref tout se passait bien dans le meilleur des mondes. Cependant comme tout le monde le sait, quand tout va bien cela ne dure jamais longtemps, en effet le rêve de la petite famille parfaite allait encore une fois s'écrouler. L'horrible monstre dragon qu'elle avait été forcé d'épouser était de retour beaucoup plus tôt que prévue, comme l'avait prédit son ancien garde. Ce fou était loin d'être dupe lorsqu'il découvre 4 ans plus tard qu'il y avait deux autres enfants chez lui. En voyant la fillette endormis, il monta dans une colère noir et dégaina son épée afin de la tuer rapidement, étrangement il ne semblait pas réagir à la présence du fils d'Hoshiko... Détestait-il seulement les fillettes ? Ou ne l'avait-il tout simplement pas vu ? Quoiqu'il en soit Hoshiko qui n'était jamais bien loin de ses enfants plongeât le monstre dans une illusion et celui-ci s'imagina durant assez longtemps qu'il avait réussis son meurtre. Assez de temps pour permettre a la jeune femme de s'échapper avec ses trois enfants dans la forêt. Oui ses trois enfants disons qu'elle avait pris le fils qu'elle avait eue avec le démon en "otage" car elle savait parfaitement que le Youkai ne ferait pas de mal à son fils sachant que sa race était presque en voix d'extinction. La jeune femme pris sa fille dans un couffin et y déposa deux trois objets et fit de même avec celui de Matsuo. Après une bonne heure de route, les quatre personnages arrivèrent dans la forêt d'Inuyasha, son mari qui allait surement bientôt arriver pour la tuer, celle-ci se dépêcha de prendre les objets qu'elle avait mis dans les couffins il s'agissait d'un papier et de l'encre elle écrivit alors sur ceux-ci "S'il vous plait prenez soin de Matsuo" "S'il vous plait prenez soin de Midoriko" C'était la seule chose qu'elle avait trouvé à dire c'était simple et rapide à comprendre. Elle le déposa dans le couffin de ses enfants ainsi qu'un ancien collier pour que celle-ci ait au moins un souvenir de sa mère. Après cela, elle dit à son fils plus âgé de rester près de l'arbre Goshinboku pendant que elle, déposa le couffin de sa fille à l'abri dans le puits dévoreur d'os. C'était le seul endroit qu'elle avait trouvé pour la protéger mais elle en ignorait encore les conséquences de son acte.... Elle comptait faire de même avec son fils mais... A peine avait-elle fait cela que son mari qu'elle détestait tant arriva sur place, l'illusion d'Hoshiko avait pris fin et celui-ci c'était rendu compte qu'il s'était fait berné par sa femme et attrapa celle-ci par les cheveux et la balança contre un arbre, la jeune femme fut grièvement blessé et légèrement consciente. Ne voyant pas la petite Midoriko dans les parages celui-ci était satisfait et ne pris pas la peine de chercher après. Il emmena directement sa femme et ses deux fils dans sa grande demeure tout en ricanant. Sur le chemin de sa maudite maison, ceux-ci passèrent près du corps d'un homme, bien qu'un peu inconsciente la jeune femme remarqua qu'il s'agissait du père de Matsuo et Midoriko.

    Les jours passèrent et Hoshiko s'était à présent terré dans le silence, son visage remplis de tristesse était de nouveau présent et elle n'avait toujours pas d'autre choix qu'élever son demi-démon d'enfant, heureusement qu'il lui restait son autre fils pour l'aider à tenir le coup mais elle ne pouvait s'empêcher de penser à sa fille, où était-elle ? Son mari s'était à nouveau absenté, Hoshiko plus qu'exacerbé par tout cela décida qu'il était grand temps de partir le plus loin possible, elle se souvenait que celui-ci avait caché un fragment de Shikon dans sa demeure, après l'avoir récupéré, ainsi que celui que Shiro lui avait apporté, celle-ci décida de partir avec ses fils. Même si elle n'appréciait que très peu le fils ainé elle se dit que l'ayant élevé jusqu'à présent autant qu'il reste avec elle encore un moment. Elle finirais surement par trouver une solution plus tard. Elle quitta donc cet demeure infernale et se dirigeât vers la forêt d'Inuyasha. Elle avait entendue dire qu'en ayant un fragment de perle sur soit, certaines personnes voyageait à travers le temps. N'ayant plus rien à perdre celle-ci tenta le tout pour le tout et franchi le puits dévoreur d'os avec l'enfant qu'elle considérait vraiment comme son fils : Matsuo et la plaie qu'elle aurait à vie Kyo....
    Seulement ce n'est pas la vie qu'elle voulait pour son fils je veux dire le vrai quoi ! Lorsqu'elle sortie du puits, elle se retrouva dans un temple, un marcha un long moment son demi-démon de fils qu'elle tenait dans sa main, et son bébé dans son autre bras. Tout ce qu'elle voyait la perturbait vraiment, lorsqu'elle rencontra des gens étrangement vêtu par rapport à elle, et bien disons que ça l'avait choqué certes mais elle était contente de voir des gens, elle sentait que ce n'était pas des mauvais personnes, puisque après tout ils semblaient venir là pour prier, et disons qu'il n'y a que les bonnes personnes qui prient non ? Elle accouru vers eux et leur supplia de prendre son bébé, ça lui arrachait le cœur de faire cela, mais elle n'avais pas le choix, et elle ne voulait pas faire endurer une vie de M**** à son fils, elle voulait qu'au moins le seul enfant qui lui restait ait la chance d'être heureux... Elle n'avait plus que lui, elle était persuadée que sa fille avait périt ou quelque chose comme ça... Bien sur ce couple n'était pas d'accord et ne voulait pas prendre un enfant comme cela à leur mère. Après de longues minutes et des litres de larmes versés par Hoshiko, le jeune couple finit par accepter.... Mais il n'arrivaient pas à comprendre :

    - Mais pourquoi garder vous cet enfant ?

    Demanda la jeune femme... Hoshiko regarda son demi-démon de fils puis avec peur le jeune couple avant de répondre..

    - Il est assez particulier, disons qu'il est préférable que je le tienne éloigné de son petit-frère...

    Pour on ne sait quel raison l'homme semblait avoir compris de quoi elle parlait et ne chercha pas à comprendre plus loin... Hoshiko leur précisa juste avant de partir qu'il s'appelait Matsuo et que ça serait gentil qu'il conserve ce prénom... Le couple ne semblait pas y voir d'objections, puis ils se séparèrent et prient des routes différentes.

    Comme on pouvait s'en douter le temps d'adaptation fut assez dure pour Hoshiko, c'était bien la première personne du Japon féodale a avoir traversé le temps pour partir dans le futur, les premiers mois s'avéraient très compliqués pour celle-ci et n'ayant que très peu d'argent au départ celle-ci vivait dans un coin pas très agréable à vivre dans les sombres quartiers de Tokyo si on peut dire. Mais avec le temps elle finit par s'adapter comme tout le monde à ces lieux . Elle ne pensait plus a son ancienne époque bien déprimante et avec le temps elle finissait par développer considérablement bien toutes ses facultés. L'illusion était devenue un véritable jeu d'enfant pour elle. En parlant d'enfant, elle fut étrangement surprise que Kyo ait réussis à se faire des amis, elle savait qu'il détestait ce qu'il était mais il s'était quand même décider à écouter sa mère et cacher ce qui le rendait différent, même si par cela elle lui avait fait peur. Quoiqu'il en soit celui-ci avait donc quelques amis, mais le seul qui venait dans ce quartier était un enfant du nom de Yûri Nako, mais Kyo ne voulais jamais que celui-ci rentre chez eux, Hoshiko ne l'avait rencontré que sur le pas de la porte, lorsque ce gamin attendant son fils. Celui-ci était très polis et correct avec la mère de son meilleur ami, mais étrangement Hoshiko avait toujours la sensation de le connaître mais elle ne se souvenait pas de où ni comment. Cependant la jeune femme ne supportait pas l'impolitesse de Kyo, oui pour elle c'était de l'impolitesse et un total manque de respect de ne pas vouloir lui présenter ses amis. Elle qui pensait que celui-ci aller pouvoir devenir quelqu'un après tout et bien elle se trompait. Un jour en ayant assez de ce manque de respect envers sa mère, celle-ci décida de lui changer sa vision des choses. Il n'aimais pas sa mère ? Parfait, elle non plus ne l'avait jamais vraiment aimé cet enfant ici d'un cauchemars disons que c'était une bonne raison pour se "débarrasser de lui". Donc elle lui manipula un peu la tête afin qu'il ait d'autres souvenirs.

    -Tu as honte de ta mère hein ? Parfait, voyons voir comment tu réagirais face à une mère alcoolique, faible et fragile !

    Celle-ci étant devenue une experte en illusion à force d'entrainements sur son fils surtout, ces souvenirs était vraiment intactes et très réaliste, le problème c'est que cela durait maximum une semaine, alors à chaque fois il fallait recommencer. Quelques années avaient passées et la jeune femme était maintenant ce qu'on appelle une femme d'un âge mur, au cours de celles-ci Hoshiko était devenue avocate dans la région, quand a Kyo celui-ci subissait toujours les illusions de sa mère et devenait de plus en plus agressif depuis la disparition de son meilleur ami. La femme avait appris comme tout le monde, le drame qu'il avait vécut et comprenait parfaitement que celui-ci avait d'autres choses en tête que d'aller trainer dehors avec Kyo. Ce que Hoshiko n'avait pas prévue, c'est que sa dernière illusion sur son fils n'avait pas marché correctement, en effet celle-ci était beaucoup trop préoccupé pour la faire fonctionner efficacement. Elle venait d'apprendre la disparition d'une enfant depuis plusieurs semaines maintenant et étrangement elle ne pouvait cesser de penser à sa propre fille comme si elle sentait qu'il s'agissait peut-être d'elle, celle-ci avait complètement disparue du puits dévoreur d'os dans le monde féodale, elle avait réussis a envoyer quelqu'un le lendemain mais il n'y avait aucune trace d'elle.

    Bref le jeune homme ne s'étant jamais douté que sa mère lui manipulais le cerveau, celui-ci finissait peut-être pas être endommagé ou alors le côté démoniaque du démon ressortait elle ne savait pas trop. Mais Kyo décida un jour de tuer Hoshiko, celui-ci la frappa au visage avec ses griffes de demi-démon et tenta de l'étrangler décidément tel père tel fils n'est-ce pas ? La jeune femme ne voulant pas revivre de cauchemars et bien décider à ne pas se faire soumettre par son fils n'avais pas d'autre choix que de lui crier dessus et lui dire la vérité, elle n'avais plus que ça en réserve.

    "Mais arrêtes, arrêtes tu as une petite sœur ! "

    Bien sûr cette nouvelle fit l'effet d'une bombe sur lui et il lâcha sa pauvre mère. Elle profita de cette occasion pour lui dire le nom de celle-ci : Midoriko et qu'elle était sa demi-sœur. celui-ci s'asseya un moment sur le sol choqué parce qu'il venait d'entendre. La jeune mère profita de cet instant, pour lui envoyer une légère illusion

    "Que cette illusion voit ce que tu veut, je n'ai plus de temps à perdre avec toi, ma fille sera toujours plus importante pour moi que tu ne le sera jamais... "

    Hoshiko tendit ses bras en avant et plein de papillons origamis se mirent à s'envoler partout dans la pièce, trois restaient autour de la jeune femme. ils tournaient autour d'elle en propagent de minuscules plumes ressemblant plus à des petites étoiles qui donna pour illusion de transformer la jeune personne en papillon origami, celle-ci pouvait à présent s'envoler avec les trois autres où bon lui semblait et c'est ce qu'elle fit. Elle laissa seul son fils plongé dans ses rêves illusoires et partie très loin de chez elle se mettant à la recherche de sa fille...
    Hoshiko n'as jamais parlé de son fils Matsuo à Kyo, elle ne voulait pas que celui-ci ait des problèmes avec cet imbécile, elle veillait sur lui de loin et il semblait avoir une belle vie et ne voulait pas gâcher cela... Au moins quelqu'un serait en sécurité.


    Face a la menace actuelle[4 lignes]:
    Hum et bien à dire vrai Hoshiko n'en as vraiment rien a faire de ce qui se passe, mais étant la réincarnation d'un des plus puissants détachements que Naraku ait put faire, celle-ci sera sans doute recherchée, mais peu importe ce n'est plus son problème, cela fait partie de son ancienne vie, maintenant tout ce qui l'importe c'est de retrouver sa fille, et exterminer deux, trois personne gênantes. Hoshiko sera plus présente en tant "qu'espionne" et n'interviendra qu'au moment les plus opportuns, mais cela ne l'empêchera pas de se mêler de deux,trois combats mais tout comme son originale rien de tout cela ne l'intéresse de près, elle ne fait que son travail. Il se peut qu'elle veille sur deux ou trois personnes également dont son fils, sa fille et sa petite fille...

    Alignement[Bien ou mal]: Neutre, penchant Mal

    Autre[Quelque chose à préciser? Une rumeur à son sujet?Etc.]:
    Hoshiko étant quelqu'un qui mets son nez partout pour avoir le plus de renseignement possible et une personne qui est intéressant de connaitre si vous avez besoin d'informations ! Bien sûr ce n'est jamais gratuit :)



[/size]


PRÉSENTATION :

Derrière l'écran

[/size]



    PETITS TRUCS SUR MOI
    ═════════════
    Nom/Prenom:
    Surnom:
    Age:
    Double compte?
    {X} Oui ; {} Non : troisième compte
    Comment avez-vous découvert le forum?
    {} Via un partenaire; {} Via un topsite {x} Autre
    Votre présence:
    Nombre de lignes que vous faites en général:
    Code du règlement:
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
 

Hoshiko Mari : Réincarnation de Byakuya (Version 3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Nouvelle mise à jour ForumActif : Version Mobile
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Administration :: [♣]Présentation des personnages[♠] :: Personnages validés :: Réincarnations-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit