Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Septembre 18th 2010, 8:48 am

Alalalala ! La famille, mais quel b*rdel !!! Je vous jure y'as jamais rien qui ne va comme il faut ! Je peux vous assurez qu'on en apprends tout les jours sur sa famille. Et on à le droit à tout et n'importe quoi, des vertes et des pas mûres.... Il y a de ça 4 mois, Midoriko venait d'apprendre qu'elle avait un demi-frère oui un demi-frère !!! Un type qu'elle trouve très stupide un dénommé Kyo Soma.. Il lui en avait raconté des choses, et pas que de très agréables choses, en effet, celui-ci avait bredouillé quelque chose comme quoi il venait d'apprendre qu'il avait une petite sœur depuis très peu de temps et que ça serait pour cela qu'il n'avait pas essayer de la contacter plus tôt. C'était absolument du grand n'importe quoi !!! Il faudrait être tout à fait idiot de croire quelqu'un qui dit ne pas savoir qu'il a une petite sœur !!! C'est ridicule non ? Il est né bien avant elle, et ignore qu'elle existe ? Et puis quoi encore !!! Encore s'il avait été plus jeune qu'elle, ça serait possible et même beaucoup plus logique mais là c'était incontestablement pas le cas. De plus cet imbécile heureux avait laissé pour morte sa mère. Du moins c'est ce qu'il croyait. Par chance ou par hasard peu importe ce n'était pas du tout le cas, ce qui peut paraître surprenant, c'est que cette femme avait fait son apparition de manière très très remarqué, et vous voulez savoir comment ? Bah voilà je vais vous faire un petit résumé...

Il y a donc quatre mois, Midoriko était repartie dans le monde moderne parce qu'elle recherchait toutes les informations qu'elle pouvait récupérer sur sa mère justement. Mais, un malheureux contretemps l'en as empêchée, et ce stupide contretemps était encore une fois l'attitude irresponsable de ses parents adoptifs, ayant demandé à la police d'arrêter les recherches sur le disparition de Mido, avec le temps elle devait être certainement morte. Et oui les parents de Mimi sont loin d'être des personnes patient qui croient au miracle et ce genre de chose... Mais en fait c'est bien plus compliqué que cela puisqu'ils veulent surtout se débarrasser de leur ancien enfant, donc la seule solution qu'ils leur restaient était de déclarer dans toutes les presses que les recherches sur la jeune demoiselle étaient définitivement terminées. L'excuse était simple à trouver : "Le Messager de la mort " tombait à point nommé pour cela, il était l'excuse parfaite pour eux : encore une victime de l'assassin, même si bien évidement tout est faux.... Donc la mère de Midoriko, la vraie, lisant elle aussi la presse locale comme tout le monde, voyant le prénom de sa fille dans les journaux comme étant décédée, cette pauvre femme vient de découvrir qu'après 18 ans de disparition sa fille était encore en vie, et que quelqu'un venait de la tuer, celle-ci dans un accès de rage incomparable d'une mère qui vient de perdre son enfant, est partie tuer les parents adoptifs de sa fille. Pourquoi et comment était-elle au courant de tout cela ? Bah c'est simple, Hoshiko ne savait rien en fait, mais ces deux imbéciles ont déclaré qu'il y aurait une veillé funéraire et une marche silencieuse qui démarrerait de leur maison, et ils y ont laissé l'adresse... Donc la suite, est assez logique, Hoshiko croyant que sa fille était morte, elle se dirigeât vers cette fameuse maison où ils vivaient, sa seule et unique raison était que puisqu'ils n'avaient pas sût protéger et prendre soin de son enfant, ils ne méritaient pas de vivre plus longtemps. Donc Monsieur et Madame Tsubasa moururent dans d'horribles et mystérieuse circonstances... L'affaire du meurtre n'étant pas toujours résolut, ça sert d'être avocat... Voilà comment cela c'est passé, d'après les dire de sa mère. Après de très longues recherches pour savoir qui avait tué ses parents, Midoriko découvrit donc que sa mère était belle et bien vivante, même si au départ elle pensait que c'était Yûri qui avait fait ça, mais en fait non.


Et je ne vous raconte pas du choc pendant les retrouvailles ! Midoriko apprends que sa mère est toujours en vie, Hoshiko apprends que sa fille n'est pas morte et qu'en plus de cela, elle est en parfaite santé et complétement en forme. C'était assez dur à vivre, la rencontre était mouvementée, Mimi était en colère contre sa mère qui l'avait abandonnée toute sa vie, et la voici qui se montre enfin au bout d'autant d'années d'absence, à cet instant là, elle voulait la tuer, rien que pour le fait de l'avoir abandonné, rien que pour le fait d'avoir préféré garder l'ainé plutôt qu'elle. En fait elle était perdue et n'y comprenait rien, ce fut difficile pour sa mère de la calmer mais Midoriko lui dit qu'elle ne voulait pas la tuer tant qu'elle n'aurait pas eut toutes les explications qu'elle voulait avoir... Donc la dame lui expliqua. Celle-ci lui expliqua donc qu'il y a 39 ans, enfin un peu moins puisqu'elle est née il y a 39 ans, Hoshiko avait grandit dans le monde féodale avec le père de Midoriko un certain Shiro, tout allait bien et il était même question qu'ils se marient. Mais la guerre était toujours là, et l'homme devait partir au combat s'il ne voulait pas mourir.. Attendant son retour, un démon dragon qui se faisait passer pour un Dieu s'en pris au village et réclamait une femme s'il ne voulait pas que tout le village et les habitants ne meurent brulés vif... Hoshiko était sa victime, même si son père, le chef du village l'avait caché avec sa mère, celle-ci se sacrifiât voulant sauver son village et partit vivre avec ce démon, la seule condition étant que le village ne soit pas détruit et que elle, par cette occasion ne devait jamais y retourner. Bien sûr ce démon étant complétement cinglé comme la plupart des démons, celui-ci viola sa propre femme qui refusait de lui faire un enfant, d'où la naissance de Kyo. En entendant cela Midoriko fut contente de savoir que ce n'était pas un enfant désiré et qu'elle n'aurait donc jamais l'occasion de lui avoir foutue une bonne raclée lorsqu'elle l'a rencontré. Mais bref puisque mademoiselle voulait tout savoir et bien l'histoire était loin d'être finit. Shiro, son père revint donc 5 ans plus tard et réussis à retrouver Hoshiko dans un piteux état mais bref ce qui devait arrivé arriva et 1 an après Midoriko vu le jour. Mais le démon dragon qui s'était absenté pendant ce temps, lorsqu'il revint et découvrit que sa femme avait eue un enfant, décida d'en finir avec elle, donc il batta à mort le père de Midoriko devant les yeux de Hoshiko, bref celle-ci s'enfuya vers la forêt d'Inuyasha et cacha sa fille dans le puits dévoreur d'os, y mettant un mot comme quoi il fallait qu'on prenne soin d'elle. Le problème c'était que ce mot était juste là au cas où Hoshiko mourrait. Sauf que voilà, à cette époque Hoshiko ne se doutait pas que sa fille était la réincarnation de la grande prêtresse, et elle ignorait donc qu'en cachant sa fille dans le puits, elle aurait put traverser le temps. Donc celle-ci n'avait jamais compris comment et surtout où son enfant avait disparue. Bref cette pauvre femme n'eut pas le temps de s'enfuir que le démon dragon l'avait retrouvé, elle fut ramenée de force dans son stupide palais, la seule raison pour qu'elle reste en vie et qu'elle devait éduquer son fils Kyo jusqu'à ce qu'il soit assez grand pour combattre. Mais un jour Hoshiko en eut assez de cette vie pourrie et traversa le monde féodale pour arriver dans le monde moderne, elle prit Kyo avec elle croyant qu'elle pouvait en faire quelque chose, mais elle compris vite que cela ne serait pas vraiment le cas.


Après plusieurs heures d'explications que la demoiselle désirait tant, Midoriko était en état de choc, elle ne savait plus quoi penser de sa mère, la détester ou pas, la tuer ou la laisser en vie, cela faisait tellement d'informations a digérer en un seul coup, qu'elle était complétement perdue. Bien évidement ça lui faisait plaisir que sa mère ne cherchait qu'à la protéger et qu'elle ne l'avait pas abandonné, mais tout ce temps d'absence ça ne changerait jamais... Mais vous savez quoi ? C'était pas ça le plus choquant et oui c'est pas finit !!! Ah je vous ais pas dit ? Midoriko a un frère jumeaux !!! Oui oui oui, vous avez bien entendu ou lu peu importe, celui-ci a juste eue beaucoup de chance d'être un garçon parce que bizarrement le père de Kyo n'as pas essayer de le tuer, mais quoiqu'il en soit en arrivant dans le monde moderne. Hoshiko a préférée le confier à une famille normale, celle-ci craignait qu'en grandissant que Kyo tenterait de tuer son demi-frère, pour elle Kyo était une menace et elle ne voulait pas prendre le risque de perdre un second enfant. Donc lorsqu'elle arriva dans le monde moderne, elle trouva une famille et leur confia son fils. Heureusement pour elle, ceux-ci n'ont pas demandé plus d'explications, il fallait juste qu'il garde le prénom qu'elle lui avait donné : Matsuo... Hahaha !!! Tu parles d'un choc, d'un coup sur la tête !!! Pendant 16 ans Midoriko a grandie toute seule, pendant 16 ans, Midoriko pensait qu'elle était fille unique et la voilà maintenant avec une famille ?! Une famille !!! Une mère, un demi-frère et un frère jumeau... Qu'elle ironie du sort. Seulement voilà, Mido avait tellement de question à lui poser qu'elle en oublia la principale, est-ce que celui-ci sait qu'elle existe ? Est-ce que celui-ci sait la vérité ? Imaginez si ce n'était pas le cas ? Vous voyez la scène ? Une gamine vient frapper à votre porte un jour et vous fait un "Hey salut, ça va ? Tu sais quoi, je suis ta sœur jumelle !!" Je préfère même pas vous dire la réaction, celle-ci serait pris pour une folle, elle serait mise à la porte, on aurait appelé la police, enfermé en psychiatrie, bref n'importe quel truc pour la faire partir loin de vous. Et Midoriko était bien placé pour savoir cela, l'ayant elle même vécut, après le choc, vous niez tout en bloc, vous dites que c'est une blague etc, puis après cela dépends de chacun soit vous finissez par l'accepter et vous le prenez bien, soit vous le prenez mal et ça finit comme Midoriko a finit....


Bref, cela faisait maintenant quinze jours que Midoriko avait retrouvée sa mère, oui c'était dure de la retrouver, quinze jours qu'elle avait appris qu'elle a un frère jumeau.... Apparemment c'était quelqu'un de très connu, super ça n'allait pas aider la tache, les gens sont tellement stupide que personne ne la laisserait s'approcher, et si elle dit qu'elle est sa sœur devant tout ce monde, elle serait harcelé, ou on la traiterait de folle, ça c'est en temps normale, mais je vous rappelle aussi qu'elle est censée être morte ! Vive les médias hein ? Alors je vous explique même pas la situation dans laquelle elle est. Mais tout ça, ouais tout ça lui était complétement égale, elle n'en avait plus que rien à faire qu'on la prenne pour une folle, qu'est-ce que ça changerait d'abord ? Pour elle, le plus important c'était de retrouver son frère et ça coute que coute ! Elle voulait le voir, savoir qui il était ce qu'il faisait, savoir à quoi il ressemblait bref ce genre de chose, elle avait bien le droit non ? Après tout au bout de 16 ans de solitude on lui donne la chance d'avoir une famille, elle a bien le droit de le connaître M**** !!! Bien sûr tout cela serait loin d'être facile puisqu'en plus de ne pas savoir s'il sait la vérité, il allait voir que sa sœur n'était pas un ange, mais bon, ça qui dit qu'il n'est pas comme elle ? Qui dit qu'il ne la comprendra pas ? Personne non, du moins pas avant qu'ils ne se soient rencontrés. Mais bon, par où commencer ? C'est un acteur à ce que sa mère lui as dit, alors il faut aller au studios de cinéma de Tokyo ? Non, les employés là bas ne doivent certainement pas faire rentrer n'importe qui, surtout qu'en plus si on la prends pour une fan-girl, vous savez une de ces idiotes qui suivent les stars comme un petit chien.... Ehhhhh en y repensant, il y avait quelqu'un comme ça à la Tokyo Académie, son voisin de casier !!!! Si ça se trouve c'est lui ??? Si c'est le cas, elle est morte...


La jeune demoiselle était pensive, elle ne savait pas du tout par où commencer ses recherches et elle voulait se débrouiller toute seule, elle ne voulait pas que quelqu'un intervienne disons que c'était un truc entre elle et son frère quoi. Il devait être dans les environs de midi ou une heure de l'après-midi, bref l'heure de manger, la jeune femme s'était trouvé un banc dans le parc du centre municipal, afin de manger son sandwich tranquillement, l'automne arrivait calmement mais il ne faisait pas encore trop froid alors vêtue d'une robe blanche et d'un gilet noir était amplement suffisant pour ne pas avoir froid. Mise à part ce temps frais, le soleil était là ainsi qu'un beau ciel bleu, Midoriko commençait à manger calmement son repas, tout en regardant ce qui se passait autour d'elle, il y avait un tas d'ouvrier qui était en train de monter une scène, un spectacle ou quelque chose dans ce genre était-il en train de se préparer ? On ne peux pas dire que la jeune demoiselle soit vraiment au courant de tout ce qui se passe dans le monde moderne niveau activité festive, car cela ne l'intéressait guère, mais surtout car elle passait le plus clair de son temps dans le monde féodale... Midoriko, perdue dans ses pensées n'avait même pas remarquée l'arrivée de quelqu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Megumi Tsuji
|Etoile montante de la chanson||Etoile montante de la chanson|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 27
Localisation : Jamais au meme endroits.
Amour : ...
Arme : Mes mains et pieds, ma voix et les esprits.
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 1 A vous de le trouver...
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Septembre 18th 2010, 10:17 pm

Megumi qui passait dans le centre municipal croisa le sosi de Matsuo enfin version femme quoi. Elle resta legerement bouche bee en voyant cela, qui etait cette femme? Elle y pensa puis decida d'aborder la femme.

Bonjour madame? Je voulais savoir si vous aviez un lien de parenter avec mon demi-frere Matsuo? Vous lui ressembler tellement pour une etrangere.

Elle rougissa un peu, elle avait habitude de rester dans son coin etant donner sa grande timiditer. Le vent fit virevoleter ses cheveux bleu ocean comme dans les scenes ou les personnes apprennent quelquechoses qui pourrait changer leur monde. Elle mit sa main sur ses cheveux pour les empecher d'aller dans son visage tout en regardant Midoriko. Megumi etait vetu d'une petite jupe grise avec des carre un peu plus foncer dessus. Avec un chandail a manche longue mais leger etant donner la chaleur, le dit chandail monta jusque dans son cou pour pouvoir garder sa voix au chaud pour le spectacle qu'elle donnerait se soir. En effet la sirene devait faire un dernier extrait avant de partir pour de bon au monde Feodal qu'elle venait de decouvrir. En effet quelques jours au paravant son demi-frere lui avait montrer un endroit ou personne sauf quelque choisi pouvait traverser. Elle y trouverait peut-etre une raison a ses oreilles pointu et au fait qu'elle est les cheveux bleu naturel, ainsi que les yeux violets.

Gummy entendit des cris d'enfant non loins de la. Une fillette criait pour avoir son ourson et son petit frere la taquinais en lui tirant la langue. Enfin bref Megumi se sentit un peu triste n'ayant pu vivre une experience semblable avec Matsuo etant donner qu'ils se sont croiser lorsqu'elle venait a peine d'avoir ses seize ans.Depuis peu sa mere frequentait le pere adoptif de Matsuo a cause de certains films qu'ils auraient tourner ensemble. Par contre Gummy elle n'avait pas eu la chance de passer dans les films, elle se contentais simplement de chanter dans les parcs lorsqu'il y avait des evenement ou de donner des spectacles lors des fetes dans les villes avoisinante.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Septembre 20th 2010, 6:39 am

Un centre municipal, un parc non loin de là, quel meilleur endroit pour manger calmement ? L'automne commençait à peine à montrer le bout de son nez mais il faisait encore très beau, apparemment un spectacle était donc en train de se préparer, les ouvriers, étaient en train de préparer une scène, probablement pour ce soir ou en fin de journée, il y avait des enfants qui jouaient un peu partout dans le parc, certains étaient à la balançoire, d'autres se chamaillaient gentillement et même certains se faisait gronder par leur parents :

"Arrêtes d'ennuyer ta sœur ! Ou on rentre à la maison ! "


Et c'est à ce moment là, la plupart du temps que le fils, oui parce que c'est souvent le petit garçon qui ennuie sa petite sœur qui vous sort :

- Mais maman heu !! J'ai rien fait, c'est elle qui à commencer !

Et la fillette qui s'indigne et rétorque

- Hey menteur !!! C'est toi qui m'embêtes ! J'ai rien fait !!!


Et comme ceux qui s'en doutent parce qu'ils ont des frères et sœur, ça se termine en dispute, la maman se lève et finit par punir les deux enfants s'ils ne veulent pas faire la paix. Alala la belle époque, c'était si simple... Lorsque vous étiez petit vous n'aviez que ça à faire pour vous trouver des amis, allez les voir et juste leur dit : " tu veux être mon copain/ma copine ? " Et voilà, l'affaire était dans le sac, il était rare qu'un enfant vous réponde non et vous demande de vous en aller... Quand vous étiez petit et que vous vous disputiez, soit ce sont les parents qui interviennent, soit c'est l'un d'entre vous qui dit : "On fait la paix ?" Simple, rapide et la plupart du temps très efficace. Plus vieux, vers l'âge adulte s'est tout autre chose, il faut plus de temps pour devenir amis, on prends le temps de discuter et d'apprendre à se connaitre. Mais les disputes, rah la vrai galère, il ne suffit plus de demander si l'on fait la paix, maintenant vous crier pour tout et n'importe quoi, quelques fois des objets volent, des coups sont portés sur l'autre, et c'est à qui du plus têtu des deux voudra avoir le dernier mots... Après c'est pire, quand on s'aperçoit à quel point on a eut un comportement idiot, si vous avez votre propre fierté, c'est dur de faire le premier pas et d'aller s'excuser... Mais enfant, Midoriko n'avait jamais connu cela, elle n'avait pas connaissance d'avoir des frères, en fait elle ne savait même pas qu'elle était adopté donc comment voulez vous qu'elle connaisse ce genre de chose ? Petite ouais elle avait pas mal d'amis, mais bizarrement elle ne se souvenait pas si elle avait vécue ce genre de chose ou non, c'était le trou noir, ou alors tout simplement parce qu'elle n'y avait jamais pris d'importance elle n'avait pas jugée bon de le garder en mémoire ? Qui sait... Non, Midoriko elle, était passé du stade de petite fille normale au stade grande râleuse professionnelle, il ne fallait pas grand chose pour l'énerver, et bizarrement des fois, on se demandaient si les gens dans son environnement ne faisait pas exprès de la pousser à bout.


C'était bien la première fois, oui la première fois que le hasard faisait si bien les choses. Qui aurait crut qu'il suffisait parfois de le demander, pour avoir ce que l'on voulait ? Pas Mido en tout cas. En effet, la jeune demoiselle était loin de se douter qu'un jour ce genre de chose lui arriverait, avec toute la poisse qu'elle avait eue ces derniers mois, elle ne s'attendait pas du tout à cela, et surtout ici dans le monde moderne !!! Et bien oui on ne pouvait pas dire que c'était l'endroit propice aux bonne nouvelles, alors vous imaginez un peu la surprise non ? Était-ce de la chance ou un pur hasard, ça personne ne le saura jamais mais bon maintenant qui est-ce que ça importe ? Finalement il faut croire que la roue finit toujours par tourner comme on dit...
Perdue dans ses pensées en train d'imaginer je ne sais quelle idée saugrenue pour retrouver son frère, n'avait pas entendu des pas qui se rapprochait lentement vers elle. Midoriko mangeait tranquillement son repas quand tout à coup ces mots, la sortirent de ses songes.

"Bonjour madame... Je voulais savoir si vous aviez un lien de parenté avec mon demi-frère Matsuo ? Vous lui ressembler tellement pour une étrangère."

Matsuo, Matsuo, avait-elle bien entendu ce prénom ? Ou était-ce un de ses songes qui prenaient le dessus sur la réalité ? Lorsqu'elle entendue cette phrase, la jeune demoiselle fut tellement sous le choc, qu'elle en laissa tomber son sandwich de ses mains, celui-ci atterrie sur ses genoux. Toujours assise Midoriko avait beaucoup de mal a revenir à la réalité. Était-elle en train halluciner ou bien... ? Non, non, non, elle ne voulait pas y croire, elle devait elle aussi comme son mentor en train de péter un câble, cette fois c'était sûr, à force de rester auprès de lui, c'était devenu contagieux. Midoriko devenait folle, ce n'était pas possible autrement. La jeune collégienne secoua la tête pour dire non. Non ce n'était pas possible, elle ne pouvait pas avoir entendu ce nom. Elle ne voulait juste pas y croire. C'était trop simple, beaucoup trop simple, et jamais rien n'avait été simple pour elle. Non jamais !!! Toute sa vie n'avait été que galère sur galère si on y réfléchissait bien : des gens qui vous trimballe de foyer en foyer alors que vous n'avez même pas encore 1 an d'existence, des "parents" toujours absents qui préfèrent aller travailler ou faire je ne sais quelles autres activités plutôt que de s'occuper de vous, qui déclarent votre disparition 2 mois plus tard après la vrai date, qui font tout pour stopper les recherches pour qu'on puisse vous déclarer morte. Un monde plus qu'étrange où vous ne pouvez pas faire un seul pas sans qu'on tente de vous tuer tout ça parce que vous êtes la réincarnation de la femme qui a créée la perle de Shikon, un gars dont vous faites la connaissance et vous n'êtes même pas sûr de pouvoir lui faire confiance sans devoir vous demander s'il n'est pas en train de vous manipuler... Une mère absente qui refait surface 16 ans plus tard, un demi-frère complétement fou et vous vous demander s'il ne débarque pas d'une autre planète, sans oublier le plus important bien sûr !! Qu'un automobiliste fou tente de vous tuer littéralement ne voulant pas appeler les secours alors qu'il y a un homme à moitié mort juste à côté de lui... Bref tout ça vie n'as été qu'une succession de problèmes de M****, alors pourquoi ça changerait ? Pourquoi est-ce que AUJOURD'HUI tout ça changerait ? C'était ridicule, c'était surréaliste, c'était trop beau pour que ce soit vrai !!! Mais alors que Mido, allait reprendre son sandwich, elle vit quelques mèches de cheveux bleus virevolter avec le vent là juste devant elle... Alors elle n'avait pas rêvé ? Il y avait vraiment quelqu'un qui venait de lui adresser la parole ? Ce n'était donc pas une hallucination de sa part ? La jeune femme n'osait pas lever les yeux de peur qu'en fait elle avait vraiment halluciné, mais les faits étaient là, tant qu'on ne regarde pas on ne peux pas le savoir non ? Alors elle leva légèrement la tête pour y apercevoir une jolie demoiselle au long cheveux bleu et un regard d'une couleur violacé... Midoriko remua les lèvre pour commencer à parler, mais aucun son ne sortait elle essayait deux petites fois de dire "vous" et enfin une phrase réussis à en sortir :


- Vous... Vous... Vous connaissez mon frère ?


La voix de Midoriko était tremblante, elle n'arrivait pas encore à croire que à peine au bout de 15 jours qu'elle venait d'apprendre qu'elle avait un frère, elle tomberait nez-à-nez avec quelqu'un qui le connaissait. Alors d'après ce que cette fille, venait de dire, Matsuo avait une demi-sœur. Mais quel genre de demi-sœur ? Une demi-sœur parce qu'on s'est qu'on est adopté ? à cause d'un remariage ou juste parce qu'elle n'as pas un de vos parent en commun ? Est-ce qu'il savait ou est-ce qu'il ne le savait pas ? Mimi n'osait même pas le demander, trouver quelqu'un qui connaissait son frère alors qu'elle n'avait même pas encore entrepris une quelconque recherche c'était déjà beaucoup, alors ce genre de questions ça pouvait bien attendre un peu. Mais que dire ? Que faire lors de ces instants là ? Qu'est-ce qu'il faut dire ? Par où commencer ? Midoriko avait toujours vécue toute seule, elle n'avait pas de frère ou de sœur, pas de cousins cousines et elle ne savait même pas si elle avait des grand-parents... Les seules rencontres qu'elle avait faites jusqu'à présent étaient des rencontres plus ou moins amicales... Mais là c'était différent, c'était pas comme si elle s'adressait à Seika même si elle la considérait comme sa petite sœur, c'était pas comme si elle s'adressait à Sawa ou encore même Yûu... Non là c'était la famille, votre famille, vous n'êtes pas censée la rencontrer des années plus tard, sauf s'il s'agit de famille éloignée, mais là à cet instant, c'était son frère qu'elle devait rencontrer et là elle se trouvait face à la demi-sœur de celui-ci... Alors que fait on dans ces cas là ? Midoriko ne savait pas, elle n'était plus comme d'habitude, aujourd'hui elle était plus près de la demoiselle qu'elle était avant que de la sale garce qu'elle est devenue. Sans trop se contrôler, Mido se leva en direction de la demoiselle, posa ses mains sur les épaules de celle-ci et se mit à la secouer dans tout les sens :

- Vous connaissez mon frère c'est ça que vous avez dit ? Où est-il ???


Tout à coup lorsqu'elle vit la tête de sa nouvelle rencontre Mido s'arrêta net, c'était peut-être pas une bonne idée de la secouer comme ça, elle aller plus prendre peur qu'autre chose et là, elle aurait tout foutue en l'air et perdrait la seule personne qui sache où est son jumeau... Alors il ne valait mieux pas trop la brusquer

- Désolée, c'est que je... Hum peut importe, je m'appelles Midoriko, et toi ?

Finalement, elle ne pouvait rien dire de plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Megumi Tsuji
|Etoile montante de la chanson||Etoile montante de la chanson|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 27
Localisation : Jamais au meme endroits.
Amour : ...
Arme : Mes mains et pieds, ma voix et les esprits.
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 1 A vous de le trouver...
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Septembre 28th 2010, 1:43 am

Megumi la regarda un peu étonné de se faire secouer de tout les sens par l'étrangère. Lorsque cela arriva on pu distinguer ses oreilles plus pointu que les autres être vivant. Quand la jeune fille la lacha elle la regarda d'un air un peu perplexe. Pourquoi se faire secouer ainsi en se fesant poser une question quand c'etait elle qui l'avait poser en premier? Megumi replaca ses cheveux pour que personne remarque ses affreuses oreilles. Elle lui ascquieca un sourire, biensur elle savait ou etait Matsuo, elle pouvait en parler avec l'etrangere.

Moi? Je suis Megumi Tsuji! Je suis la fille de Kaori Tsuji une actrice qui joue pres de Takashi le pere de Matsuo.Et bien oui! C'est mon demi frere de 18 ans! Mais vous avez l'air boulverser par la nouvelle mademoiselle Midoriko. Est-ce que tout va bien?

Puis ascquiessant un sourire de plus a la jeune Midoriko elle lui posa encore quelque question. Elle ne pu s'empecher de frissonner etant donner que le temp se refroidissait beaucoup a Tokyo.

Je m'excuse de t'avoir perturber je voulais simplement savoir si Matsuo allait venir au rendez-vous comme prevu. Je voulais en connaitre d'avantage sur lui. Pardonnez moi! J'ai oublier de vous demandez si de vous tutoyer etait parfait avec vous.

Rougissant,elle evita le regard de Midoriko. Ou etait ses bonne manieres? Depuis quand on tutoi une personne qu'on vient a peine de rencontrer et aussi de leur poser des questions ainsi. Megumi se sentit gener.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Octobre 1st 2010, 3:11 pm

Dans la vie, le problème avec les inconnus c'est qu'on ne sait jamais trop comment réagir. C'est vrai on s'attend toujours a avoir tel genre de réaction. En fait on en imagine des tas, on croit qu'avec certaines de nos paroles, les gens vont nous prendre pour des fous, vont croire que nous sommes malades, des gens bon à enfermer en prison tout ça pourquoi, parce qu'ils ne nous comprennent pas. Chaque personne sur cette planète et différente, tout le monde ne réagit pas de la même façon face à une nouvelle. Certains le prenne très bien et saute de joie partout, d'autre n'exprime pas leur émotion et d'autre font comme si ça ne changerait rien pour eux... Pour la première fois depuis bien longtemps, Midoriko avait eut une bonne nouvelle, en fait il me semble que c'était la première depuis toujours.... Donc il va de soit, qu'elle ne savait pas du tout comment réagir pour la simple et bonne raison que Mimi n'est pas du tout le genre de personne à montrer et encore moins à exprimer ce qu'elle ressent. Ce serait trop dangereux selon elle de les montrer n'importe qui pourrait s'en servir et les retourner contre elle. La seule et unique chose qu'elle exprimait sans cacher était bien sûr sa haine et sa colère, le reste du temps elle n'en avait rien à faire de ce que les autres pouvait annoncer, comme si cela aller changer la face du monde de le savoir ? Pff non mais vraiment !!! Voila un peu comment celle-ci réagissait, hum je ne sais pas par exemple lorsqu'on lui présente quelqu'un : " C'est ton amie ? Ah ouais ok merveilleux et à part ça t'a rien de plus intéressent à me dire ?" Enfin vous voyez le genre ....

Mais là aujourd'hui c'était bel et bien différent, ce n'était pas de n'importe qui qu'on lui avait parlé, c'est pas comme si c'était un individu lambda qui se baladait dans la rue. Non c'était bien plus que cela, aujourd'hui il s'agissait de sa famille. Ouais et sa véritable famille qui plus est. Alors comment réagir ? C'était assez difficile en fait, cela faisait très peu de temps qu'elle venait de rencontrer sa vraie mère et celle-ci, elle ne la connaissait pas, elle ne connaissait rien d'elle à part ce qu'elle avait bien pût lui raconter de sa vie... Midoriko ignorait même encore comment l'appeler... Pouvait-elle vraiment nommer cette femme "maman" ?! Lui dire "Madame" non c'était hors de question, bien qu'elle ne la connaissait pas ce ne serait vraiment pas correcte de lui dire ça, malgré qu'elle soit encore pour elle qu'une parfaite inconnue. Alors la seule chose qu'elle avait trouvé pour le moment c'était de dire "Tu" et de faire en sorte que dans ces phrases elle n'est pas à lui dire "maman" ou autre chose. C'était encore trop tôt pour elle. Après tout, une mère c'était quoi ? N'est-ce pas censé être une femme qui s'occupe de vous, qui vous éduque du mieux qu'elle le peux et ce depuis votre naissance ? Désolée mais Hoshiko n'avait jamais été là pour Midoriko, même si ce n'était pas vraiment de sa faute, ça la jeune femme l'avait tout à fait compris, mais se serait encore plus hypocrite de l'appeler ainsi et tout à fait irrespectueux envers cette femme. Cette femme qu'elle n'avait jamais connu, elle avait tellement de chose à lui dire que ça prendrait encore plusieurs mois si ce n'était pas plus... Je suppose que c'est le quotidien des enfants adoptés qui retrouvent leur parents... Ses parents malheureusement, d'après les dire d'Hoshiko, Mido n'avait donc plus que sa mère, son père serait mort à cause de son crétin de mari, le père de Kyo... Bon sang si un jour Midoriko le retrouve ce type arg !!!! Il ferait mieux d'être déjà mort parce qu'il entendrait parler du pays et cela pendant longtemps !!!! Cette sale ordure qui avait tué son père, et qui en plus de cela se faisait passer pour un dieu, p'tain si seulement elle pouvait l'avoir entre ses mains !!!! Je n'ose imaginer les horribles souffrances qu'il endurera dans une longue mort pleines d'agonie et de souffrance et des plus lente... Comme si Midoriko aller le laisser vivre en paix après avoir osé faire ce qu'il avait fait à sa mère et à tout les autres... Oui la jeune femme était un peu mal placé pour dire ce genre de chose que le mal c'est pas bien blablabla, mais vous croyez quoi là ? Parce qu'elle est evil elle n'as plus aucun principe ? Et bien très chers vous vous mettez le doigts dans l'œil !!! Non mais ça va pas là, comme si elle resterait là à ricaner de l'horrible sort de sa mère ?! Midoriko était loin d'être une personne abjecte qui n'as plus aucun sentiments pour les autres, non elle n'est pas du tout comme ça, certaines personnes on le droit de vivre d'autres non, ce n'était peut-être pas à Mimi d'en décider, mais certes pour quelques personnes elles mériteraient bien la mort, alors pourquoi attendre lorsqu'on a les moyens de le faire tout de suite ? Ne dit-on pas de ne jamais remettre au lendemain ce que l'on pouvait faire maintenant ? A d'autre, elle tuerais tout ce qui se mettrons en travers de sa route point, n'essayer pas de l'en dissuader vous pourriez vous faire mal, Midoriko est une personne vraiment très bornée et très obstiner alors vous ne pourrez pas la faire changer d'avis à moins de lui effacer la mémoire, ce qui n'est pas prêt d'arriver.

Quoiqu'il en soit, cette pauvre femme qu'était sa mère, venait d'apprendre à son enfant qu'elle avait un frère jumeau. Bonne nouvelle hein ? Après 16 années de solitude plus qu'interminable voici que la jeune demoiselle se retrouve avec un demi-frère qu'elle déteste plus que tout et un frère qu'elle ignore totalement tout à part son prénom. Bon apparemment d'après les dire de sa mère celui-ci se porte bien car celle-ci gardait toujours un œil sur lui, même s'il l'ignorait... Le plus compliqué restait à faire, il fallait à présent rencontrer ce fameux frère. Celui-ci était-il au courant de son existence ? Ça, elle n'en as pas la moindre idée. D'ailleurs autre chose qu'elle ignore, est-ce qu'il est spécial lui également ? Ou bien est-ce juste Mimi qui l'est parce que c'est une réincarnation ? Il semblerait que sa mère soit également particulière, elle possède un fragment de perle, vient du monde féodale et semble maitriser les illusions... En est-il de même pour Matsuo ? Comment faire pour le savoir ? Vous la voyez lui dire ça vous ?

" Yo moi je suis la réincarnation d'une puissante miko qui a vécut à l'époque féodale et qui pétrifiait les démons par le passé "

C'était absolument absurde il la prendrait pour une folle à coup sûr. Alors comment faire ? Patienter sagement sans rien faire ? C'était probablement la meilleure solution pour le moment. Alors la jeune femme n'avait plus qu'une autre solution pour le moment retrouver son frère. Ne sachant pas encore par où commencer, celle-ci y réfléchissait assise sur un banc dans un parc qui se trouvait dans le centre municipale, d'ailleurs cela faisait un bail qu'elle n'y avait pas mis les pieds. En fait depuis qu'elle était toute petite, elle allait soit dans celui-ci, soit dans l'autre près des écoles. Aujourd'hui, il devait y avoir un évènement spéciale puisqu'une scène était en train de se monter petit à petit, les ouvriers s'attelaient à la tache avec un peu plus de rapidité que dans les précédentes minutes... Ceux-ci devaient probablement être trop long car on entendait un homme râler leur demandant d'accélérer le pas, c'était sans doute le chef du chantier... Mimi resta un moment à les observer discrètement essayant de voir quel était ce fameux évènement, mais elle ne voyait rien encore, ces hommes venaient certainement de commencer le travail puisqu'il n'y avait pas d'affiche expliquant le quelconque divertissement... Bof peu importe, c'était pas comme si la jeune réincarnation s'intéressait à ce genre de chose mais disons que cela lui passait le temps en mangeant. Jusqu'à ce que la voix d'une jeune demoiselle ce fit retentir lui demandant si elle n'avais pas un lien de parenté avec son demi-frère Matsuo... Et quel ne fut pas le choc pour la petite Miko de se trouver nez-à nez avec cette fille !!! Non mais vous vous imaginer trouver quelqu'un qui pourrait lui indiquer où est son frère alors qu'elle n'avait même pas encore commencé ses recherches, un coup de chance ! Enfin bref, après avoir cessé de secouer la nouvelle venue et s'être excusé d'avoir fait cela, la jeune femme se présenta donc à celle-ci et inversement :


- Moi ? Je suis Megumi Tsuji! Je suis la fille de Kaori Tsuji une actrice qui joue près de Takashi le père de Matsuo. Et bien oui! C'est mon demi frère de 18 ans ! Mais vous avez l'air bouleversée par la nouvelle mademoiselle Midoriko. Est-ce que tout va bien? Je m'excuse de t'avoir perturbé je voulais simplement savoir si Matsuo allait venir au rendez-vous comme prévu. Je voulais en connaitre d'avantage sur lui. Pardonnez moi! J'ai oublier de vous demandez si de vous tutoyer était parfait avec vous.

La jeune demoiselle haussa les épaules pour montrer que la tutoyer lui était égale étant donné qu'elle venait de faire la même chose il y a quelques instants. Alors Matsuo avait une demi-sœur ? Très bien c'était bon à savoir ce genre d'infos, puis elle lui répondit calmement.

- Enchantée, hum désolée mais moi et le monde du cinéma, je ne m'y intéresse pas alors pour moi ces noms ne me disent absolument rien.

La jeune femme s'asseya de nouveau sur le banc avant de reprendre.

- Ben en fait oui, je suis assez surprise, tu comprends ça fait que très peu de temps que j'ai appris que j'avais un frère alors... Quand tu m'as dit que tu le connaissait... Hum disons que c'est assez perturbant... Je ne m'attendais pas à trouver quelqu'un qui sache où le trouver si vite.

Midoriko baissa la tête, elle ne savait plus trop quoi penser et comment réagir, elle n'avait jamais vécue ce genre de moment et ne s'attendait pas à en vivre un. Celle-ci était à la fois triste et contente. Contente parce que les recherches prendraient nettement moins de temps que pour retrouver sa mère, mais triste parce qu'il lui aura fallut attendre 16 ans pour savoir qu'elle avait une vraie famille... Hein quoi ? En fait qu'est-ce qu'elle venait de dire cette fille ? 18 ans ? Qu'est-ce que...

Au fait, pourquoi est-ce que tu as dis qu'il avait 18 ans ? Matsuo ne peux pas avoir 18 ans, je n'ai que 16 ans et on est jumeaux c'est pas possible, tu ne t'ai pas trompé ?

Dit-elle en relevant la tête de nouveau...


Revenir en haut Aller en bas
Megumi Tsuji
|Etoile montante de la chanson||Etoile montante de la chanson|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 27
Localisation : Jamais au meme endroits.
Amour : ...
Arme : Mes mains et pieds, ma voix et les esprits.
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 1 A vous de le trouver...
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Octobre 6th 2010, 1:40 am

Megumi regarda Midoriko un peu bouche bé pour ensuite retourner un sourire a la Miko. Puis quand elle entendit la réincarnation lui dire qu'elle c'était trompée sur l'âge de son demi frère elle prit un air sérieux. Matsuo lui avait bien dit qu'il était agé de 18 ans même sa mère lorsqu'elle les avait présenté avait affirmé qu'il était plus vieux d'un an.

No-non il a bien 18 ans. Tu es sur que tu ne te trompe pas? Ou même que tu es perdu la mémoire?

Elle était un peu nerveuse en affirmant que Mido avait tord. Comment allait-elle réagir à la nouvelle? Megumi avait raison sur toute la ligne toute la famille avait affirmé qu'il avait 18 ans. Attendant une réponse la jeune Youkai pris siège à côté de Midoriko en la regardant doucement. Elle se mit a chantonner une chanson par reflex, on pu entendre le son melodieux que sa vois fesait meme si ce n'etait pas tres fort. Elle fesait cela quand elle sentait que l'atmosphere etait tendu. Puis elle se coucha la tete sur les genoux d'une maniere asser mignonne. On pouvait a nouveau appercevoir ses oreilles pointu avec des boucles d'oreilles avec des sirenes dessus. Gummy regarda l'environnement et constata que les nuages commencaient a ce gater. Lorsqu'il pleuvait sa voix parraissait encore plus magnifique comme de la magie. Que voulez-vous une sirene chante mieux dans la mer non? Meme principe avec Megumi, elle s'abstenait de le faire par contre elle avait deja attirer des problemes dans les sombres ruelles de Tokyo.

Le temps se gate, vaut mieux que j'arrete de chanter....

[Penser]
[Parole]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Octobre 13th 2010, 10:28 am

Il y a des jours comme ça où vous ne savez plus qui croire et qui ne pas croire, à qui faire confiance sur cette planète ? Depuis fort longtemps la jeune femme ne faisait plus tellement confiance aux gens, elle se méfiait de tout et n'importe quoi. Non pas parce qu'elle était paranoïaque mais plutôt qu'il vaut mieux être comme ça plutôt que de ne pas l'être et qu'il vous arrive certaines choses que vous n'aviez pas demandé. En fait ça ne remontait pas tellement à si loin de ça dans le temps, c'était en fait il y a quelques années... Celle-ci devait avoir quoi, une douzaine d'années peut-être ? C'était une journée vraiment étrange... Quelques mois plus tôt il venait de se produire un drame dans une famille et la police faisait son travail et enquêtait à ce sujet. Ce qui était tout à fait normal vous me direz mais voilà, ce que la petite ne comprenait pas c'était que ces agents de police enquêtait aussi sur sa famille... Hein ? Quoi ? Mais pourquoi ? Allez savoir !! Ce n'était pas la première fois qu'ils venaient chez elle en plus de cela, mais c'était toujours sur cette même affaire, qu'est-ce que sa famille pouvait bien avoir là dedans ? Elle s'était toujours posé la question, mais n'avait bien entendue jamais sut le fin mot de l'histoire... La première fois qu'ils sont venus frapper à sa porte, c'était à peine deux jours après le drame, en fait une famille venait d'être détruite, un homme et sa femme venaient d'être abattues d'une façon des plus barbares mais je m'arrêterais là pour les détails à cause de la violence des faits... Il paraissait aussi que ce couple avait eut aussi un fils qui lui arrivé plus tard sur les lieux fut gravement blessé et d'après ce qu'en disait les médias, celui-ci était vraiment entre la vie et la mort et que si ce que les rumeurs disaient était vraies, les médecins étaient très pessimiste sur son état de santé... Bref comme je vous le disait la police avait commencé rapidement son enquête puisqu'en plus de cela l'homme faisait aussi partie de la police, alors l'enquête était très sérieuse et très rigoureuse. Donc deux agents de police parcouraient plusieurs maisons pour avoir des détails et d'éventuel témoins sur le crimes aux alentours de cette maison. Mais le problème était là justement, Midoriko ne vivait pas du tout dans le même quartier que cette famille, alors pourquoi la police venait-elle donc interroger sa famille ? C'était vraiment louche... N'avaient-ils donc pas plus important à faire en ce moment que de venir ici ? Enquêter sur cet assassin n'était pas plus urgent ? Et bien, détrompez-vous !!! En venant chez elle, la police faisait bel et bien son enquête au sujet de ce criminel, donc ce fameux jour très tôt le matin, deux agents de police frappaient à la porte de sa maison.


Comme d'habitude, la petite demoiselle se trouvait seule dans cette vaste habitation, ses parents étaient partis en voyage d'affaires depuis une semaine et elle ignorait comme toujours quand ceux-ci reviendraient. Donc elle menait sa petite vie tranquillement qu'elle faisait toujours. C'était donc tôt le matin qu'elle s'était lever pour se préparer à partir à l'école. La gamine était presque prête à s'en aller, elle n'attendait plus que son repas soit finit d'être prêt pour quittez sa maison. Tout un coup...

~ BAMBAMBAM !!! ~


C'était un gros bruit qui résonnait sur la porte d'entrée... Mais c'était quoi ce b*rdel ? C'est qui, qui fait ça encore ? Le livreur de journaux ? Rahh je vous jure cet idiot il ne sait pas viser à chaque fois c'était pareil il trouvait toujours un moyen de le lancer n'importe où, mais là, le bruit était différent, et ce bruit était tellement fort qu'elle en sursauta et faillit se bruler en préparant son repas... Celle-ci soupira et continua, si c'était le livreur il serait parti, un jour cet idiot finira par casser une fenêtre... Bref, Midoriko ne sachant pas du tout que ce n'était pas lui, elle continua donc de faire son repas, comme si de rien n'était. Seulement voilà, le bruit recommença de nouveau et cette fois-ci plus fort encore, on aurait même dit qu'il était fait deux fois, ce qui était le cas puisque les policier s'y étaient mis à deux pour taper dans la porte. La gamine sursauta de nouveau et se brula la main, elle soupira et éteint le four lorsqu'elle entendit quelqu'un parler.


- Police ouvrez s'il vous plait...

La petite fille se dirigea donc vers la porte d'entrée et en passant regarda l'horloge qui indiquait 7 heures, ça va elle avait encore le temps, mais espérons que ceux-ci ne traineront pas trop longtemps, celle-ci ouvra ensuite la porte mais avait pris soin de laisser le crocher sur celle-ci, comme si elle allait faire rentrer n'importe qui chez elle et puis quoi encore !!! Elle regarda les deux hommes, l'un vêtu d'un long manteau marron et l'autre d'un long manteau noir avec un chapeau sur la tête, ils avaient sorti leurs plaques d'identification automatiquement l'un était lieutenant et l'autre un grade inférieur au sien je ne sais plus trop ce que c'était... Bien sûr ils furent surpris que ce soit une gamine qui leur ouvre la porte si tôt le matin. L'homme au chapeau commença donc à parler :

- Bonjour petite, est-ce qu'on pourrait parler à tes parents ?

La petite fronça les sourcils et regarda les deux hommes de travers, s'ils pensaient qu'ils allaient avoir affaire à quelqu'un de compréhensifs, ces deux là étaient mal tombés, à cause d'eux, elle venait de se bruler, et n'ayant pas eut le temps de se soigner rapidement celle-ci souffrait beaucoup de sa brulure un peu fâchés après ceux-ci elle rétorqua aussitôt quelque genre du genre :

- Pourquoi faire ?

Mimi en avait complétement rien à faire que ces gars là soient de la police, elle n'était pas du tout impressionnée alors leur baratin qu'ils n'essayent même pas de le sortir et pouvaient même se le mettre où je pense... Non la gamine n'en avait rien à faire de ces deux là, ils étaient des gens comme tout le monde après tout ? Comme vous l'avez compris Mido n'était pas du genre à dire comme la plupart des autres enfants de son âge diraient, ceux-ci répondraient du tac-au-tac " oui bien sûr pas de problèmes " ou alors "non il ne sont pas là désolé." Et évidement les autres enfants les auraient probablement laissé entrer. Ben non, la gamine n'était pas comme ça, ne l'avait jamais été et ne le serais jamais, c'était beaucoup plus drôle je dirait, de dire des choses que les autres ne s'attendent pas à ce qu'on pourrait leur dire habituellement. C'est alors que l'autre homme intervenu :

- Écoutes petite, nous enquêtons sur quelque chose de très important et très grave, alors est-ce qu'on pourrait parler à tes parents s'il te plait ?

La petite regarda l'homme d'un air très froid et lui fit voir sa main avant de dire en soupirant de regarder ce qu'ils avaient fait en frappant si fort tôt le matin chez elle, elle lui montra alors sa blessure, et que c'était de leur faute qu'elle était comme ça... L'homme au manteau marron s'excusa alors mais insista sur le fait qu'ils voulaient parler à ses parents...

- Déjà de une qu'est-ce qui me prouve que vous êtes vraiment de la police ? De deux, vous croyez vraiment qu'a une heure aussi matinale, c'est normale que ce soit une enfant de dix ans qui vous ouvre la porte ?

Les deux agents de police se regardaient alors, ils était surpris de la réponse de la petite, c'était pas tout les jours qu'ils côtoyaient une gamine aussi...Disons perspicace bon ils leur faudrait donc ruser mais ce n'était pas un problème. Insistant sur le fait qu'elle devrait bientôt partir à l'école, les deux policier lui expliquaient que plus elle répondrait et ouvrait sa porte, plus vite ils partiront et elle n'arriverait pas en retard. Personnellement Mimi n'en avait vraiment rien à faire d'être en retard ou non à l'école, ça va elle était en primaire, c'était pas un drame d'être en retard de quelques minutes...Quoiqu'il en soit la petite voulait soigner sa main et leur dis donc que ses parents n'étaient pas la depuis une semaine, et qu'elle n'avait aucune idée de quand ceux-ci rentreraient, et que c'était toujours ainsi... Les policiers lui dirent donc qu'ils repasseraient plus tard mais de rester prudente et de ne pas ouvrir aux inconnus. La jeune fille leur répliqua que c'est ce qu'elle était justement en train de faire en ce moment avec eux. Puis les deux agents commençaient à faire demi-tour... C'est alors que la gamine ferma la porte pour enlever la chaine et ouvrit de nouveau et rejoignit les deux hommes...


- Est-ce que vous êtes là pour ce qui est arrivé à cette famille ?

Aucun des deux ne répondit à sa question, la fillette savait qu'elle avait vue juste, vue leur réaction leur air était disons plus ennuyé, mais celle-ci ne s'arrêtait pas là, sans trop savoir pourquoi il fallait qu'elle sache si ce qu'on racontait était vrai alors sans y aller par quatre chemins elle reposa une autre question...

- Est-ce que c'est vrai ce que racontent les médias ? Qu'il y a un garçon entre la vie et la mort et que c'est mauvais signe ??? C'est faux n'est-ce pas ? Ce ne sont que des rumeurs ?

Le policier avec son chapeau qui n'avait parlé qu'une seule fois depuis le début se retourna et tout en regardant la petite fille, celui-ci répondit froidement qu'il était mort dans la nuit... La petite resta choquée durant quelque minutes avant de dire une phrase dans le genre :

" Je vois..."

La petite ne savait même pas pourquoi elle réagissait ainsi et encore moins pourquoi elle avait posée cette question, cette famille elle ne savait pas du tout qui c'était, elle n'avait jamais entendue parlé d'eux jusqu'à maintenant, elle ne les connaissaient pas, alors pourquoi semblait-elle si triste face à cette réponse ? Aucune idée, Midoriko pouvait vraiment être étrange, c'est ce que la plupart des gens penseraient, mais peut-être que ce n'était pas ça, que malgré qu'elle ne connaissait pas ces gens, elle trouvait peut-être juste triste ce qui était arrivé à cette famille... En fait, c'était la première fois qu'elle voyait ce genre de chose d'habitude elle ne s'intéressait pas aux médias, cependant c'était différent cette fois... Cette histoire, elle s'y était intéressé de près, pourquoi celle-ci plus qu'une autre ? En fait c'était très mystérieux inconsciemment elle voulait savoir ce qui était arrivé à tout pris, même si elle ne connaissait aucun membre de cette famille, mais je devrais plutôt dire : même si elle ne se souvenait plus d'eux... L'inspecteur de police et l'autre agent laissèrent alors la petite fille vaquer à ses occupations et tout en s'éloignant de celle-ci le plus jeune des deux murmurait ceci à l'autre :

- Hey ! Mais pourquoi est-ce que t'a été raconté ça à cette gamine ? Pourquoi tu lui as dit qu'il était mort alors qu'il est dans le coma ?

Son collègue lui sourit et lui répondit aussitôt :

- Un jour tu comprendra qu'il faut savoir mentir pour avoir la vérité... On parie combien que la petite va en parler à ses parents ? Ils feront une erreur, et là on les coincera...

La jeune fille qui était curieuse comme pas deux, déjà à cet âge là avait bien sûr tout entendue, et c'est là qu'elle fut vraiment écœuré de ce qu'elle venait d'ouïr... Alors ce type avait mentit ? Il avait menti à une gamine de 10 ans alors qu'il est de la police !!! Alors qu'il doit faire respecter la loi ????!!!! Mais pourquoi !!!! Pourquoi venait-il de faire ça ? Qu'est-ce qu'elle avait en rapport avec cette famille ?! Rien du tout !!! Elle ne les connaissaient même pas... C'est donc depuis ce fameux jour que celle-ci se méfiait de plus en plus de ce que les adultes lui disaient, elle n'avait plus confiance en eux, quelqu'un de "haut placé" pour elle venait de lui mentir alors pourquoi les autres n'en faisaient pas autant ? Après tout elle n'avait aucune preuve du contraire... Cependant le fameux policier s'était trompé sur un détail, la fillette n'avait jamais parlé de cette rencontre; ceux-ci n'avaient été que rendre visite à sa maison et pas aux autres voisins, elle était peut-être encore jeune mais pas stupide, ça voulait bien dire quelque chose, elle ne savait pas ce qu'il voulait dire par "les coincer" mais apparemment, il y avait quelque chose de louche dans cette histoire...
Quelques mois plus tard, ces deux même types étaient revenus chez elle, ses parents une nouvelle fois absents c'était encore elle qui avait ouvert la porte, mais étrangement ils venaient pour autre chose, ceux-ci ne venaient pas pour poser des questions mais juste pour la prévenir, lui dire qu'elle devait être très prudente et ne parler à aucun inconnu... Ah oui, il faut peut-être que je vous explique une chose : en fait depuis plusieurs mois, un fou se balade dans la ville de Tokyo et commet des tonnes de meurtres, mais il semblait néanmoins s'en prendre qu'à une certaine catégorie de personnes... Donc encore une fois la gamine se posa des questions, pourquoi est-ce que la police lui demande maintenant d'être prudente ? Alala qu'est-ce que c'était énervant à la fin de ne rien savoir !!! Mais bref celle-ci leur expliqua qu'elle avait toujours été prudente et que puisque ces deux-là étaient des inconnus pour elle, elle leur dit qu'elle ne leur répondrait plus, ce qu'elle fit immédiatement en fermant la porte. Depuis ce temps la fillette avait toujours été très prudente mais puisqu'il n'eut lui été jamais rien arrivé, elle laissa vite tomber ça dans l'oublie.


Bref les années ont passées et maintenant on sait tous comment à évoluer Midoriko et qu'elle cinglée celle-ci était devenue et la vie de M**** que celle-ci avait dût endurer jusqu'à maintenant. Oui jusqu'à maintenant car il semblerait que la roue commence à tourner à présent. En effet celle-ci venait d'apprendre qu'elle avait une vraie famille bien à elle je ne sais trop où : un demi-frère, et un frère jumeau et sa mère belle et bien vivante. Aujourd'hui elle cherchait son frère jumeau, enfin chercher était un bien grand mot puisque celle-ci n'avait pas encore commencé ses enquêtes que par hasard elle tomba nez-à-nez avec une demoiselle qui semblait connaître ce dernier et qui savait peut-être le contacter. Bien évidement la jeune fille en fut ravie, et exprima sa joie si on peux appeler secouer quelqu'un comme étant de la joie, bref elle voulait le retrouver, mais Mimi étant elle même méfiante savait que cela ne voudrait pas dire que la tache serait si aise que cela. Après tout on ne vas pas donner n'importe qu'elles informations à une parfaite inconnue n'est-ce pas ? En tout cas c'était ainsi que Midoriko fonctionnait. Mais bon, cette fille elle ne savait pas ce qu'elle avait dans sa tête alors elle ne pouvait pas deviner comment elle réagirait mais juste supposer. Quoiqu'il en soit lorsque celle-ci lui répondit que non, que son frère avait bel et bien 18 ans la jeune femme resta scotché pendant quelques instant, elle essayait de contenir sa colère mais c'était trop compliqué

* NON MAIS C'EST QUOI CE B*RDEL ENCORE ?!!!!!!! VOILA MAINTENANT QU'ON ME MENT SUR MON ÂGE ? NON MAIS C'EST QUOI CE DÉLIRE P*TAIN DE B*RDEL DE M**** !!! *

La rage de la jeune femme monta d'un niveau supérieur, alors ça y est ? ça ne finira donc jamais ? C'était quoi encore la prochaine révélation qu'on allait lui dire ? Qu'elle a encore 36 frères et sœurs cachés ? Alalala franchement la jeune miko se demandait bien qu'est-ce qu'elle avait bien pût faire pour qu'on lui pourrisse autant sa vie, c'est alors qu'elle se mit à claquer du pied sans s'arrêter et croisant les bras...

" Okay... Okay alors résumons... d'abord j'apprends au bout de 16 ans qu'on m'as adopté, ensuite quoi ? Je ne manque pas de me faire tuer une dizaine de fois, j'ai un accident et personne ne s'inquiète de savoir si je suis en vie, j'apprends en plus de ça que je suis morte, ah non d'abord je rencontre un gars qui dit être mon demi-frère, ensuite j'apprends que je suis morte, là je retrouve ma mère alors que mon abrutis de demi-frère me dit qu'elle est morte... J'apprends que j'ai un frère jumeaux, et voilà maintenant la meilleur j'apprends d'une parfaite inconnue que j'ai pas 16 ans mais 18 ans... Super je viens de perdre deux années de ma vie, c'est merveilleux... On ne peux pas rêver mieux j'adore ma vie... J'crois que je vais faire un meurtre là..."

Dit-elle en soupirant. L'aura de la petite miko qui était assez calme depuis tout à l'heure noircit en deux temps trois mouvement, elle n'arrivait plus à contenir sa rage, et si elle apprenait une autre révélation de ce genre, là c'est sûr qu'elle allait exploser, c'est alors qu'elle s' aperçue que sa nouvelle rencontre avait un comportement vraiment étrange, elle s'était d'abord allongé de façon bien particulière, comme lorsqu'un enfant à peur et qu'il se ferme sur lui-même un peu comme en position de fœtus comme on dit et la voici qui s'était même mise à chantonner, ce n'est pas que sa voix était désagréable mais Midoriko ne supportait pas ça, lorsqu'elle était en colère, un rien l'énervait surtout entendre quelqu'un chanter, aller savoir pourquoi d'ailleurs... Dans sa tête celle-ci lui disait :

* Ha non pas ça, ne chante pas s'il te plait ça va encore m'énerver de plus bel *

Quelques instants plus tard celle-ci cessa de chanter, depuis la jeune femme s'était mise à marcher enfin à faire les 100 pas histoire de se calmer avant qu'elle ne devienne dangereuse...



Revenir en haut Aller en bas
Megumi Tsuji
|Etoile montante de la chanson||Etoile montante de la chanson|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 27
Localisation : Jamais au meme endroits.
Amour : ...
Arme : Mes mains et pieds, ma voix et les esprits.
Date d'inscription : 29/07/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 1 A vous de le trouver...
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Février 11th 2011, 3:19 am

Megumi voyait qu'elle avait énervée Midoriko, alors elle décida de lui remonter le moral. Le vent était doux et le moment propice pour que ça voix sois bien porté. Alors elle se leva et insista pour que Midoriko s'assis là où elles étaient au paravant.

Voilà! Mademoiselle Midoriko, je veux bien me rattrapper et te remonter le moral avec une de mes chansons. Si tu le veux.

Megumi souria comme une enfant qui voulait montrer ce qu'elle pouvait accomplir à une grande soeur. Elle avait défait ses cheveux et les avaient laissés libre pour rajouter un peu d'émotion à la chanson. Tout près d'elle il y avait une espèce de scène comme dans les centres municipal, alors elle s'empressa d'y monter et de se placer pour que sa voix resort encore mieux. Elle se prépara et des gens commencèrent à arrêter pour voir ce qui allais se passer. On entendait des murmures des gens curieux et plus les gens avancèrent, on pouvait entendre des commentaires.

Villageois 1:Heyyy ce ne serais pas Megumi la demi-soeur de Matsuo?
Villageois 2: On dirait bien que oui. Elle va chanter?!
Enfant 1: Yay! Un concert de Gummy-chan!


Puis un grand silence se fit presque entendre lorsque Megumi ouvrit doucement la bouche. Elle ferma ensuite les yeux se laissant porter par le vent et par la chanson.


Ikutsu namida o nagashitara
every heart
sunao ni nareru darou
Dare ni omoi tsutaetara
every heart
kokoro mita sareru no darou

nagai nagai yoru ni obieteita
Tooi hoshi ni inotteta


Elle prit une grande repiration et porta sa voix encore plus forte. Plus la chanson jouait, plus la musique semblait jouer tout seul. Comme si Megumi était en train de jouer de l'instrument lorsqu'il y avait clairement que son chant qui résonnait. Mais personne ne savait qu'elle était une Youkai surtout qu'ils ne savent surement pas ce que c'est aussi, alors ils croyaient donc tous que c'était quelqu'un de caché en dessous du petit ''stade''.

meguru meguru toki no naka de
Bokutachi wa ai o sagashiteiru
Tsuyoku tsuyoku naritai kara
kyou mo takaisora miageteiru

donna egao ni deaetara
every heart
yume wo fumidasereruyo
hitowa
kanashimi no mukou ni
every heart
shiawase ukabete nemuru

itsuka itsuka subete no tamashii ga
yasuraka ni nareru youni

meguru meguru toki no naka de
boku tachi wa ikite nanika wo shiru
toki ni warai shugoshi naite
kyou mo mada aruki tsuzukete iku

osanai kioku no kata sumi ni
atatakai basho ga aru soushi
hoshi tachi ga hanasu mirai ga
itsumo kagayaite ita
so shine

meguru meguru toki no naka de
Bokutachi wa ai o sagashiteiru
Tsuyoku tsuyoku naritai kara
kyou mo takaisora miageteiru

meguru meguru toki no naka de
boku tachi wa ikite nanika wo shiru
toki ni warai shugoshi naite
kyou mo mada aruki tsuzukete iku


(Je sais c'est Every Heart. Mais je connais pas de chanson avec d'émotion japonaise 3= Voilà le vidéo si tu veux le chant aussi.http://www.youtube.com/watch?v=4alvBYUUL2g. Aussi, je ne sais pas si la chanson compte pour des lignes :S Je peux éditer si ce n'est pas asser. J'ai grossi le lettrage parce que j'arrive pas à me relire :S)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   Février 14th 2011, 1:07 pm

Bon sang de bonsoir, pourquoi mais pourquoi est-ce que tout ces gens n'avaient de cesse de s'acharner sur cette jeune demoiselle depuis sa naissance ? Pourquoi le monde s'était mit en tête de se payer sa tête et de ne cesser de lui mentir ? POURQUOI ?!!! Qu'avait-elle bien pût faire de si horrible dans une autre vie pour qu'on s'acharne autant sur sa personne maintenant ? C'était quoi dites-le moi ? Le simple fait de vivre ? Était-ce donc ça ? Ou alors je ne sais pas quelqu'un l'a maudite à tout jamais ou quelque chose comme ça et à chaque fois qu'elle renaitra elle souffrira encore et toujours ? Qu'est-ce que cela pouvait bien être ? Ne me dites pas encore une fois, que c'est à cause de cette fichue perle ? Pensez vous vraiment que c'est là où elle voulait en venir ? Qu'elle aurait voulue mourir de cette façon ? Sceller une partie de son âme avec celle d'un démon afin qu'il ne détruise pas tout sur son passage ? Ne soyons donc pas si ridicule hein ! Midoriko n'avais jamais voulue cela, mais ce sont des choses qui arrive, quand on a pas d'autres solutions, mais le suicide et de cette manière là, non ce n'était pas du tout comme cela qu'elle avait planifiée le reste de sa vie. Vous vous dites qu'après tout, tout ça ne regarde que l'ancienne prêtresse n'est-ce pas ? Et qu'il ne s'agit pas de notre petite Midoriko actuelle, et bien dites vous qu'elle aussi, elle aimerais bien ne pas ressentir toute la hargne de son originale, mais pour je ne sais quel raison, celles-ci semblent beaucoup plus connectés entre-elles que n'importe quels autres duo de originale et réincarnation. Peut-être que celle-ci profitait de la situation de sa réincarnation pour accentuer le fait aussi qu'elle avait énormément souffert dans sa vie et qu'elle voulait que cela ce sache par n'importe quel moyen, je ne sais pas. Ou bien c'est simplement qu'étant une miko très puissante et étant la créatrice du Shikon No Tama fait en sorte que Midoriko agisse ainsi avec sa réincarnation. Qui sait vraiment ce qu'avait cette femme en tête lorsqu'elle est morte ? Certainement une souffrance assez importante pour qu'elle transcende les âges et qu'elle affecte par la même occasion sa réincarnation. Qui sait si tout ce qu'a vécut Mimi jusqu'à maintenant n'était pas juste une histoire de karma. Enfin bref, les fait sont là, cette femme a une telle "emprise " sur la demoiselle que souvent on se dit qu'elle se prends un peu trop pour son originale et que c'est pour cela après tout qu'elle a plus souvent la sensation d'avoir fait une renaissance au lieu d'être quelqu'un d'autre de totalement différent... Quoiqu'en réalité, c'est un peut ça se réincarner non ? Vous mourrez certes, mais ce n'est que votre enveloppe corporelle votre âme, elle s'en va dans un nouveau corps, certaines âmes évoluent et changent radicalement par rapport à leur ancienne vie, et d'autre non visiblement. Et pas de chance, il a fallut que ce nouveau corps, ce nouvel "hôte" soit Mimi... Enfin qui sait ce que l'avenir nous réserve, peut-être que c'était en étant dans ce nouveau corps que cette âme évoluerait...

La jeune demoiselle tentait tant bien que mal de ne pas s'énerver, mais la situation était loin d'être évidente, apprendre d'une parfaite étrangère qu'elle a deux ans de plus que ce qu'elle pensait... Mais pourquoi ? Et comment était-ce possible ?? C'est alors que la jeune femme se rappela que sa nouvelle rencontre lui avait dit quelque chose d'étrange, celle-ci en certifiant que son frère jumeau avait bel et bien 18 années de vie, elle avait rajouté que peut-être elle avait perdue la mémoire... Ceci expliquerait cela bien évidement, toutes ces choses qu'elle n'avait pas conscience d'avoir vécut dans son enfance ce serait donc à cause de ça ? Mais comment est-ce possible ? Et surtout quand est-ce que ça serait arrivé ? Jamais elle n'avait eue d'accident, jamais il ne lui était arrivé quelque chose de grave mis à part l'accident de voiture qu'elle avait eue en rencontrant Yûri, mais ça ne pouvait pas être arrivé durant ce moment puisqu'elle n'avait rien pris sur la tête, et que déjà à cette époque elle pensait avoir 16 ans... Donc c'était forcément plus tôt... Mais quand ? La question du "pourquoi mes parents ne m'ont rien dit" ne lui traversa même pas l'esprit, après tout il lui avait menti sur sa naissance donc qui sait sur quoi ils auraient encore mentis...Des tonnes et des tonnes de questions commencèrent à lui passer dans la tête, qu'avait-elle encore pût oublier ? De toute évidence l'accident qui avait provoquée cette perte de mémoire, mais quoi d'autre ?... Midoriko se sentait soulagée à ce moment précis de sa réflexion voilà pourquoi elle avait oublié son grand-frère. Parfois quand celle-ci était seule, elle se reprocher même de l'avoir oublié, comment avait-elle pût oublier une personne aussi importante pour elle ainsi ?! Elle avait enfin sa réponse, ce n'était pas de sa faute. Si seulement elle pouvait se rappeler son nom b*rdel !!! Ça serait tellement plus facile, lui savait peut-être ce qui était arrivé. Ce qu'elle ne comprenait toujours pas c'est pourquoi celui-ci n'était plus à ses côtés, une dispute en serait la cause des plus probables, en effet elle ne s'imaginait pas un seul instant qu'il aurait pût la laisser tomber dans un instant aussi grave dans sa vie, si elle avait eue un accident.... Avait-elle raison de penser cela ? Le seul moyen d'en être sûr c'était de le retrouver le plus vite que possible... Seulement il y avait un petit soucis qui la dérangeait à cela, en effet cela peut vous paraitre stupide mais Midoriko voulait aussi "réserver" quelques moments et jours à la recherche de son frère de sang... Bah oui son ami d'enfance était très important pour elle, mais il ne fallait pas oublier aussi son autre famille, sa vraie famille, quoique... Sans être méchante avec son frère de sang, il ne pourrait jamais prendre la place de son ainé. Donc on fait quoi alors là ? Mais qu'elle idée aussi là d'avoir perdue des frère et d'apprendre leur existence maintenant hein !! Quel b*rdel, pourquoi ce n'était pas eux qui chercheraient après elle après tout ? Elle avait cherchée sa mère sans vraiment penser tomber dessus puisqu'elle ignorait que c'était elle la personne s'étant débarrassée de ses parents adoptifs... Et il a fallut que cette femme lui apprenne qu'elle avait un jumeau ste poisse si elle aurait pût lui dire où celui-ci se trouvait les choses ne seraient pas aussi compliquées maintenant. Alala la famille...

Midoriko ne savait vraiment plus quoi faire, devait-elle rester là en compagnie de la seule personne qui pouvait l'aider à rentrer en contact avec son frère jumeau ou partir chercher l'autre ? Quelle galère! La jeune femme ayant de plus en plus de souvenirs sur celui-ci avait bien envie de partir à sa recherche maintenant, le seul truc qu'elle se souvenait c'est qu'il avait eut un grave accident, donc techniquement elle avait perdue la mémoire avant puisque jusqu'à présent elle n'avait pas été capable de faire le lien entre Onii~san et cette personne pour laquelle elle s'était tant inquiété lorsque la police était venue frapper chez elle lui poser des questions... Dire qu'ils étaient la seule et même personne... L'inquiétude inexplicable pour cette personne avait finalement plus de sens qu'elle ne le pensait puisqu'il faut croire qu'inconsciemment elle se souvenait toujours de lui... Sauf de son prénom alors là, c'était le noir total. Perdue dans ses pensées intérieures, la jeune femme s'était laissée machinalement asseoir là où elle se trouvait quelques instant plus tôt par Megumi, Celle-ci cru comprendre au loin qu'elle allait lui chanter une chanson pour lui faire plaisir... HAHAHA La bonne blague, faire plaisir à Midoriko en chantant ? C'était plutôt le contraire, fallait complètement être suicidaire pour se risquer à cela... Mimi ne supportait pas d'entendre quelqu'un chanter, que cette personne chante juste ou faut ce n'était pas ça le problème. Il y avait juste ce je ne sais quoi qui faisait qu'elle rentrait dans une colère noire lorsque quelqu'un se mettait à pousser la chansonnette, à quoi cela était-il dût ? Elle n'en avait jamais eut la moindre idée... Non cela n'avait rien avec le fait que dans certaines chansons il puisse y avoir des paroles complètement dénués de sens, car même lorsqu'il s'agissait de charabia elle devenait agressive au point ou elle aurait été capable d'arracher les yeux du chanteur de le torturer, de lui couper la langue et lui faire subir d'affreuses souffrances, désolée pour les âmes sensibles, mais c'est vrai... D'où cela pouvait-il bien venir ? Je n'en sais rien peut-être un traumatisme qu'elle a subit lorsqu'elle était tout bébé qui sait... Je suis incapable de vous répondre à ce sujet. Jamais une chanson ne l'avait calmée ou apaisé ça avait tout l'effet inverse sur celle-ci. Plus petite, lorsqu'elle n'avait pas vraiment le choix, elle se bouchait les oreilles ou quittait les lieux. Et bien évidement dans ces moments là, la plupart du temps il y avait toujours un stupide adulte qui venait la rechercher et la trainer de force pour écouter le reste de la chanson pff tu parle d'un supplice pour elle... Bien sûr à cette époque la jeune demoiselle était loin d'être quelqu'un d'aussi désagréable et méchante alors ils pensaient tous qu'elle ne compliquerais pas trop les choses, mais ils avaient tord !!! Elle devenait en un claquement de doigts une petite fille très méchante et n'hésitais pas à mordre le bras de la personne qui la trainait de force, par conséquent, on finissait par abandonner et la laisser tranquille... Donc ensuite lorsqu'elle n'entendait plus personne chanter elle redevenait toute gentille toute sage ... Non elle n'a rien d'une schizophrène et ne possède aucun trouble de la personnalité, quoique le seul "problème" qu'on pourrait peut-être lui reprocher c'est d'être folle, mais ça personne n'as de preuve à ce sujet, enfin bref!

Donc pour en revenir à nos moutons, lorsque la jeune femme sortie de ses pensées pour en revenir à la réalité, celle-ci remarqua rapidement que cette dénommée Megumi était capable d'attirer la foule et il commençait à y avoir pas mal de monde qui s'était réunie sur ce petit podium pour venir l'écouter chanter. Ce que la jeune demoiselle ignorait en voulant bien faire pour calmer la jeune femme, c'est que cette dernière venait de la mettre dans une situation assez ennuyeuse, si quelqu'un remarquait la présence de Midoriko et surtout la reconnaissait celle-ci était dans le pétrin. Pourquoi ? Et bien il ne fallait pas oublier que la jeune femme était déclarée morte par les services de polices ou je ne sais qui d'autre, quoique bien sûr cela leur aurait fait les pieds et devraient donc s'expliquer pour leur fausse déclaration, si la population venait à apprendre que celle-ci est loin d'être décédée. Il va de soit que cela arrangerait les affaire de la jeune miko, cependant celle-ci allait à son tour attirer la foule et on lui demanderait alors des explications quant à sa disparition... La réponse de la fuite de son foyer était évidement la solution mais aussi la vérité, néanmoins on allait aussi lui demander où est-ce qu'elle était passée durant tout ce temps et pourquoi celle-ci n'as pas donné signe de vie lorsqu'on l'a signalée disparue... Et je vois mal Mimi leur expliquer tout simplement : "He bien j'était dans le Japon féodale, alors vous comprendrez que je ne pouvez pas vous avertir et que je n'avait plus du tout envie d'entendre parler de ma pseudo famille" elle serait tout de suite prise pour une folle et enfermée à l'hôpital en service psychiatrique bien que ce soit la vérité... Midoriko préférait restait discrète et éviter la foule... Au fond d'elle elle savait que c'était la meilleure chose à faire éviter tout ces gens trop curieux. Donc rester ici assise tranquillement à écouter sa cadette chanter, ce n'était pas une bonne idée, il fallait qu'elle s'éclipse assez rapidement et partir je ne sais trop où mais très loin d'ici. Quoique en y réfléchissant bien il y avait bien un endroit où elle pourrait se rendre... Oui elle voulait au départ avoir le plus d'information que possible sur son frère Matsuo, mais voilà, la pensée de son grand-frère était toujours très présente, et disons le franchement, cela serait certainement beaucoup plus facile pour la jeune femme de retrouver Matsuo que son grand-frère... Vous vous demander pourquoi ? C'est plutôt simple, parce qu'au moins elle connaissait le prénom de son frère jumeau, et elle venait de rencontrer cette jeune femme, donc elle savait ou trouver les informations qu'elle désirait... Mais de son Onii~san que savait-elle ? Rien du tout mis à part cet horrible accident qu'il avait eut il y a environ 8 ans si je me souvient bien... Même son visage elle n'en avait pas le moindre souvenir, sauf celui du petit garçon de 10 ans... Et là dix années venaient de s'écouler depuis leur séparation, il était certain que celui-ci avait changé physiquement mais celle-ci n'arrivait pas à se rappeler de son visage lorsqu'elle avait donc 8 ans... En plus de cela, elle ne connaissait personne qui serait capable de lui donner des renseignements, ou alors c'est juste qu'elle ne se souvenait plus de ces personnes...Qui sait ? La seule piste que celle-ci avait c'était de se rendre à l'hôpital et faire en sorte de convaincre la personne de l'accueil d'avoir des renseignements elle voulait au moins un minimum savoir si ce dernier était toujours en vie... Ou au moins son nom...Quoique je ne pense pas que même si on ne voulait pas lui dire s'il était toujours de ce monde ou pas, si elle n'avait que son nom cela m'étonnerait qu'elle se prenne la peine de faire le tour des cimetières pour vérifier s'il n'y avait pas une tombe à son nom... Les cimetières sont vaste et nombreux à Tokyo... Enfin je dis ça mais au point où elle en est elle serait peut-être capable de le faire histoire de le savoir... La dernière solution après serait la bibliothèque, là bas on conserves des archives des anciens journaux sur les ordinateurs alors espérons qu'un de ces abrutis de journaliste ait fait mention de son nom dans l'un de ces fichu articles!!! C'était les deux dernières pistes qu'elle avait, si elle tomber sur un cul de sac aux deux, elle n'aurait pas d'autre choix que d'abandonner ses recherches... C'est ainsi que Midoriko se leva calmement du banc et se dirigea vers la scène pour avertir Megumi, celle-ci était loin d'être impolie et de planter les gens comme ça... Tout en restant discrète et baissant le plus possible la tête pour ne pas que l'on reconnaisse son visage... Après ces quelques pas elle se trouvait pas loin du podium et de la jeune fille, celle-ci savait bien évidement qu'elle ne l'entendrait pas, donc espérons pour cette dernière qu'elle soit capable de lire sur les lèvres. La jeune femme ouvra la bouche et articula correctement au moment où Megumi se mit à regarder en sa direction et dit

- Il faut que je parte ...

Puis la jeune femme fit quelques pas en arrières et s'éloigna tranquillement des lieux...


[Ce n'est pas du tout pour mettre fin au RP sauf si tu n'as pas envie de la suivre bien sûr ^^ je te laisse décider =)]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonne ou Mauvaise rencontre ? [PV Megumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bonne direction, mauvaise destination (Privé)
» Bonne ou mauvaise journée ? [ Bailey ]
» Salaire minimum : Focus sur les vrais problèmes.
» De retour dans son pays natal, bonne ou mauvaise nouvelle?
» Miraculée, sauvée grâce au masque, bonne ou mauvaise chose?...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Monde moderne :: Quartier Résidentiel :: Centre Municipal-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit