Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Si ça ce n'est pas être maudit qu'est-ce que c'est alors ? u_u [PV ALICE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Si ça ce n'est pas être maudit qu'est-ce que c'est alors ? u_u [PV ALICE]   Septembre 11th 2010, 3:23 pm

Depuis toujours Midoriko avait toujours vécue à Tokyo, elle avait bien sûr connue d'autres villes lorsque petite, elle partait en voyage avec ses parents lorsqu'ils avaient un voyage d'affaires, la plupart du temps c'était des petites villes, donc il n'y avait rien de vraiment spéciale à voir là bas, enfin je parle de petites villes, mais disons que ce sont des villes moins importante que Tokyo... Bref même s'il n'y avait rien d'intéressant à faire, ça c'était le dernier de ses soucis, pour une fois elle était avec ses parents et c'était tellement rare qu'elle avait le droit de venir avec eux pendant leur travail, qu'à chaque fois elle en profitait pour passer le plus de temps possible avec eux... Mais voilà, le travail c'est le travail et au final ceux-ci n'était pas plus présent que d'habitude, mais au moins le soir, ils rentraient à la maison et elle n'était pas toute seule pour manger... Mais maintenant cette époque était bien loin et en y réfléchissant, cela faisait très longtemps qu'elle était dépassée... Plus elle grandissait moins elle les voyaient, comme par hasard ils avaient de plus en plus de travail... Mais c'était quoi leur fichu travail b*rdel ? Qu'est-ce qu'il y avait donc de plus important que de passer du temps avec leur enfant ? Comment est-ce qu'un travail peut passer avant votre fille ?! Ça peut paraître étrange mais Mido n'était pas du genre à vouloir éviter ses parents comme le font la plupart des adolescent, vous savez ceux qui ne veulent pas que leurs parents soient vus en public avec eux ? Qu'il ne veulent pas se payer la honte devant leurs amis... Et bien ça n'avait jamais été le cas de la jeune fille, peut-être parce que justement elle n'avait jamais connue ça avec des parents toujours absents ?! Alors avec le temps, leurs relations se dégradaient... Bien sûr il y avait toujours des bons moments, ils étaient rares mais encore là, alors quelques fois la jeune fille se disaient qu'ils se disputaient surement à cause du stress du travail, il fallait bien se rassurer comme on peut n'est-ce pas ?! Enfin ça c'est-ce que vous dites quand vous avez une dizaine d'année, mais après vient l'adolescence, vous savez cette fameuse crise comme on dit, où un rien ne vous vexe, que vous n'avez qu'une seule et unique envie c'est d'avoir 18 ans pour pouvoir enfin partir de chez vous ? Et bien vous savez quoi ? Midoriko était en pleine période de cette crise d'ado, et que même depuis qu'elle a 14 ans, elle devient de plus en plus désagréable par moment à vivre... Comme je vous l'ai déjà dit, Midoriko était une excellente élève, mais elle estimait ne pas toujours avoir d'excellent professeur, alors elle étudiait par elle-même à la bibliothèque à la fin des cours ou lorsqu'elle avait une pause, donc elle prenait un peu d'avance sur ses camarades de classe... Là dessus il n'y avait rien à redire mais le problème c'est que ça ne s'améliorait pas au fil des années, et le pire c'était cette année, elle se payait encore la même prof d'histoire que l'année dernière, et elle ne l'aimait pas du tout mais alors vraiment pas.... Pour elle cette femme était complétement inutile, elle ne servait à rien, pourquoi ? C'est simple, cette pauvre femme ne connaissait rien de ce qu'elle racontait, on se demandait comment elle avait pût avoir ce je ne sait qu'elle papier pour pouvoir être professeur, peut-être dans une pochette surprise ? Ou alors dans un paquet de lessive qui sait hein ? Alors évidement Midoriko ne pouvait pas rester là sans rien faire, il fallait qu'elle réagisse pour lui dire qu'elle se trompait, mais la prof n'en avait rien à faire, et Mimi s'énervait de plus en plus, donc cette année elle avait décidé qu'elle lui ferait passer de sales quart d'heure si cette idiote de prof était toujours ainsi... Et manque de bol pour elle, c'était son cas ! Alors la petite élève, commença à lui crier dessus, devenir insolente etc, etc, Ce qui résultait qu'elle était toujours convoquée avec ses parents chez le proviseur pour qu'elle se calme, mais Mimi ne l'entendait pas de cet œil, et elle demandait plusieurs fois de changer de classe ou d'avoir un autre professeur, mais le proviseur ne voulait pas... Alors vous imaginer la réaction des parents ? Leçon de morale à chaque fois ! Elle devait se calmer si elle ne voulait pas être renvoyé... Mais c'était complétement stupide et ridicule !! Midoriko était l'une des meilleurs de son établissement alors pourquoi le proviseur la renverrait ? Il n'était pas si bête, il savait que Mimi n'avait pas tout à fait tord sur sa prof d'histoire, mais que voulez vous, il ne voulez pas changer de prof... Donc évidement à la maison, c'était toujours la même scène lorsque ça arrivait ses parents la critiquait en disant qu'il fallait qu'elle change de comportement et blablabla... Mais comment est-ce qu'ils osaient dire ça ?!!! Comment ils pouvaient se permettre de la critiquer ou de lui dire ce qu'elle devait faire alors qu'ils était presque jamais là... C'était le monde à l'envers on aura tout vu ici !!!

Bref au fils du temps les relations parents-enfant ne se sont jamais améliorés en fait ils se sont surtout dégradés au fur et à mesure et je dirait même qu'à présent elles étaient devenus inexistantes... Ainsi va la vie vous me direz ? C'est comme ça partout à cet âge là, c'est toujours compliqué la vie de famille avec un adolescent, mais bon... Après tout c'était de leur faute et uniquement de la leur ! Midoriko avait toujours été gentille, et faisait de gros efforts mais là, ils étaient tout les trois arrivés au point de non retour, ils avaient commis tout les deux la pire erreur de leurs vie et un jour ils allaient le regretter !!! Cela vous ferez plaisir à vous d'apprendre que ceux qui vous ont toujours éduqués avec des tonnes de valeurs morales, vous prouvent bien qu'en fait ils ne sont même pas capable de les appliquer à eux même ? Ils avaient élevé leur fille dans le mensonge, alors que depuis toute petite elle avait toujours le droit au fameux couplet du "mentir c'est mal, tu ne dois jamais mentir Midoriko"... Et c'est ce qu'elle avait fait, c'est ce qu'elle fait et ferait toujours, mentir ? Elle ne sait pas faire, elle en est incapable, et n'en voit d'ailleurs même pas l'intérêt... Le mensonge ne sert qu'aux gens faible après tout, dans la vie, il faut savoir assumer ce que tu fait, tu fait des erreurs ? Okay ça arrive à tout le monde, personne n'est parfait, on est pas là pour les autres, mais si vous n'en êtes pas capable, que vous vous sentez obliger de mentir, dites vous bien que ça se retourne toujours contre vous... Quel est l'intérêt de mentir ? Pourquoi ? A quoi ça sert à rien !!! Et ne me dites pas que parfois mentir c'est mieux que de dire la vérité, pour ne pas blesser les gens ! Et bien moi je vais vous dire clairement la façon de penser de Mimi : c'est N'IMPORTE QUOI !!! Comment pouvez vous croire un seul instant que mentir ne fera jamais souffrir la personne à laquelle vous mentez ? Il faut être stupide, la vérité ce sait toujours !!! TOUJOURS !! Et là je peux vous dire que c'est pire que tout, parce que non seulement vous mentez, mais en plus c'est belle et bien une manière de dire à la personne a qui vous faites ça, que vous n'avait pas du tout mais alors pas du tout confiance en elle... Franchement si c'est mieux à ce point, il va falloir m'expliquer en quoi et avec des arguments en béton, parce que là, je ne sait même pas comment vous faites pour vous regarder dans un miroir sans avoir honte, sans culpabiliser, sans avoir à penser que vous faîtes souffrir quelqu'un dans votre bêtise... Comment voulez-vous que cette personne envisage ne serait-ce qu'une seconde de vous refaire confiance à nouveau ? Comment voulez vous qu'elle croit encore en ce que vous dites ? Bien sûr dans de rare cas ça arrive, on finit par pardonner et on essaye petit à petit de refaire confiance en la personne, même si quelque fois vous avez toujours quelques doutes, et encore je pense que cela arrive quand vous tenez vraiment beaucoup à cette personne pour être capable de pardonner, même si pardonner ne veux pas forcément dire oublier... Vous voyez ce qu'un mensonge est capable de faire lorsqu'on apprends la vérité ? Plus rien n'est comme avant, cela fait vraiment mal à celui qui se sent trahit... Et bien tout ça pour dire que NON ô grand jamais, Midoriko ne sera capable de pardonner quelqu'un qui lui ment, et puis quoi encore ?!!! Donc oui vous avez très bien compris Mimi est une personne de très rancunière mais alors très très très très rancunière !!! Un mensonge ? Et ben là s'en est finit pour vous, vous aurez le droit à une vrai crise de nerfs de quoi vous crever vos pauvres petits tympans, des objets qui vous volent en pleine figure et j'en passe et des meilleurs... Alors le jour où elle avait appris la vérité sur sa famille, qu'en fait elle avait été adopté, sans oublié que ses chers parents n'en sont pas restés là et se sont fait un plaisir immense de se faire porter en héros, qu'après l'avoir gentillement retrouvé dans un couffin, ceux-ci l'on emmenée à l'orphelinat pour qu'elle puisse tomber dans une bonne petite famille, mais puisque toujours bébé aucune famille ne voulait la garder plus d'un mois chez elle, ceux-ci l'on finalement adopté se faisant donc passer pour de supers parents, les parents idéal, et blablabla ! Mon œil ouais !!! S'ils étaient vraiment les parents géniaux comme ils le prétendaient à l'extérieur, ils lui auraient dit la vérité tout de suite du moins lorsqu'elle serait en âge de comprendre, mais nooooon ils ont préféré attendre 16 ans pour lui dire, nan mais franchement à quoi est-ce qu'ils s'attendaient ? A ce qu'elle leur sautent dans les bras et les remercie d'avoir pris bien soin d'elle, alors qu'elle a plus souvent été toute seule qu'autre chose ? Manquerais plus que ça, de faire l'hypocrite pfff ! Bref comme je vous l'ai dit ça s'est très mal terminé, Midoriko en était arrivé au point de ne plus les écouter parler, beaucoup trop écœuré par ce qu'elle venait d'entendre... Donc elle partie peu de temps après claquant bien fort la porte et ne remis plus jamais les pieds dans cette fichue maison. Par la suite c'est qu'à force de errer dans les rues, elle finit par atterrir au temple Higurashi, attaquée par un démon qui sortait d'un puits, elle se retrouvera transporté dans le monde féodale...


Beaucoup de chose s'y était passé, elle avait rencontré des tas de gens aussi particuliers qu'ils étaient, certains d'entre-eux étaient stupide, d'autre arrogant, mauvais caractère, têtue comme pas deux, mais aussi attaquée par des démons de toutes sortes, fort, faible, ect ect, bref, sa vie était très mouvementé depuis hum quoi deux mois ? deux mois et demi ? Trois mois peut-être... Même elle ne le savait plus, lorsqu'elle refit apparition dans cette grande ville qu'est Tokyo... Pour tout dire, celle-ci ne supportait plus cette ville, non pas parce que c'était bruyant, pollué ou quoique ce soit, non c'était plus simple ou plus compliqué, ça dépends votre manière de voir les choses, mais... De toute façon à chaque fois que la jeune femme était ici il lui arrivait toujours de sales trucs, sa dispute avec ses parents adoptifs, son accident de voiture avec Yûri. La seule et unique fois où elle n'était pas mécontente de venir dans ce monde, c'était lorsqu'elle avait rencontré Seika, c'était bien la seule personne qu'elle appréciait dans ce monde pourris, elles étaient devenues plutôt proches et se voyaient aussi souvent que possible, sauf lorsqu'elle partait dans le monde féodal... Mais si ça vous rassure là bas non plus elle n'aimait pas y être, se souvenir de son ancienne vie, le fait que rien avait changé qu'elle était encore et toujours un aimant à ces stupides démons de bas étages... Franchement c'était pathétique des deux côtés, aucun monde ne rattrapaient l'autre, démon ou Hommes, ils étaient tous pareils : ils ne pensaient qu'à leur petite personne, comment être quelqu'un d'important ou avoir le plus de puissance possible, pour être le meilleur de tous, celui qui dominerait tout le monde... Ah bon sang c'est fou le nombre de crétins sur Terre, je vous jure ça en devenait fatigant... Mais en plus de ceux-là, dernièrement le monde féodal était devenu pire que le monde moderne, en effet, celle-ci venait d'apprendre qu'elle avait une famille, un demi-frère !!! Non mais vous imaginez le truc ???? Un demi-frère !!! Sa mère, sa propre mère, sa vrai mère avait osé avoir un fils avec un autre homme que son père !!! Et en plus de ça ce type était un demi-démon dragon ou un truc comme ça, et il était son ainé !!!! Sa mère a gardé l'ainé mais a abandonné sa petite fille !!!!! C'était quoi son problème à cette pauvre femme ?!!! Pourquoi avait-elle fait ça ??? Pourquoi abandonner son enfant, prendre le soin de lui donner un prénom et l'abandonner juste après... Faut vraiment être dérangé pour faire ça non ? Malheureusement son stupide demi-frère l'avait apparemment laissé pour morte avant de partir à la recherche de sa demi-sœur, alors lui aussi n'était pas net, j'y crois pas, il ne s'était pas douté ne serait-ce qu'une seule petite seconde dans sa petite cervelle de moineau que Mimi aurait besoin d'avoir des explications de sa mère avant de la tuer ? Est-ce qu'il avait réfléchis à ça ? Encore une fois non ! Il n'avait pensé qu'à lui, ses propres envies... Et dire qu'il avait le même sang qu'elle... L'horreur quoi ! Donc bref, se sentant trahit pour la énième fois, c'est le demi-frère qui a tout pris, elle lui avait hurlé dessus comme une folle, elle l'empêchait de parler et lui avait avec son épée, fichue une sacrée raclé qu'il n'était pas prêt d'oublier, elle s'était vraiment bien défoulée ce jour là et elle l'avait tellement bien amoché qu'il devait être surement mort à cette heure là, et franchement ce n'était pas elle qui aller le pleurer.... Ces derniers jours c'était devenus très compliqué pour elle d'essayer de se contrôler, d'essayer de ne pas péter les plombs à n'importe quel moment... Il fallait qu'elle lui parle, qu'elle la voit mais elle ne pourrait jamais... Alors elle n'avait plus d'autre choix, puisque sa mère était morte, que son demi-frère devait l'être aussi, même si elle était en colère contre sa mère, elle aurait au moins voulue voir à quoi elle ressembler, lui parler, au moins essayer de comprendre... Tout le monde à le droit de connaître sa famille après tout...


Alors aujourd'hui la jeune femme traversa donc le puits avec cette idée en tête : avoir le plus de renseignement possible. Mais comment lorsque la seule personne que vous pouviez les avoir été morte ? Là était la question... Il faisait beau aujourd'hui, cela se sentait qu'on arrivait bientôt en période d'été, le soleil commençait à être un peu plus chaud, le ciel bleu n'était pas trop envahit de petits nuages blanc, bref un temps agréable. La jeune femme quitta rapidement et discrètement le domaine Higurashi comme d'habitude et se dirigea calmement vers Shibuya, un des quartier du centre ville de Tokyo, toujours aussi envahit de monde celui-ci Rahhhh !! C'est pas possible de mettre un pied devant l'autre sans se faire marcher dessus, sans se faire bousculer et le "excusez-moi " il est où ? Quels bandes de crétins ces gens ! la jeune demoiselle marcha donc très lentement puisqu'elle n'avait pas trop le choix avec tout ce monde, c'était hallucinant une vrai fourmilière, et tellement stressant. Mais Mido n'avait pas vraiment le choix, elle prenait son mal en patience et faisait tout son possible pour rester calme, mais ce n'était pas encore ça, c'était d'ailleurs très visible à ses yeux? Ils n'étaient ni noirs ni bleus, ils étaient un mélange des deux, un bleu foncé très original, mais son côté colérique était encore très présent, alors il ne faudrait pas trop de chose pour l'énerver alors elle faisait tout son possible pour rester calme. Puisque cela faisait longtemps qu'elle n'était pas venue dans le monde moderne, pourquoi ne pas aller voir les idioties que les journaux racontent en ce moment ? Donc la jeune femme se dirigea vers un kiosque à journaux, elle en pris un dans les mains, mais elle n'eut pas le temps de le lire, qu'elle sentait comme un regard pesant sur elle, ce qu'elle avait en horreur, alors elle sans tourner la tête elle s'adressa à la personne en question...

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Dit-elle d'une façon très neutre...
Revenir en haut Aller en bas
 

Si ça ce n'est pas être maudit qu'est-ce que c'est alors ? u_u [PV ALICE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grammaire et conjugaison
» [Domaine Hyuuga] Jin'
» 02. « I'm all alone and I need you now... ? »
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Réfléchie bien !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Monde moderne :: Tokyo :: Les Rues-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit