Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)   Juillet 25th 2010, 8:49 am

Vingts ans... Voila environs une vingtaines d'années que Hoshiko n'avait pas remis les pieds ici, dans le monde féodale. Quels souvenirs, quels désastres n'avait-elle pas vécue ici... Kidnappé à son adolescence par un démon plus que fou, sa mère qui pleure parce qu'elle regrette avoir une fille qui attire le regard de n'importe qui... Quels sacrifice avait-elle fait pour sauver son village ? Se marier de force à ce monstre, être violé parce que celui-ci voulait un enfant mais elle refusait qu'il s'approche d'elle... Et qu'est-il arrivé suite à tout cela ? La naissance d'un hanyo plus qu'incapable, en plus de cela celui-ci était le portrait tout craché de ce type, ce sale gamin qui a oser essayer de la tuer !! Quoiqu'il en soit, il était quand même arrivé quelque chose de bien a Hoshiko, en effet lorsque son mari s'était absenté, elle avait retrouvé l'homme qu'elle avait toujours aimé dans son enfance... Tout devenait à nouveau parfait avec la naissance de sa fille. Jusqu'au jour où tout rebascula dans cet horrible enfer, ce démon dragon était de retour et tua sans remords l'homme qu'elle aimait... Le cauchemar était loin d'en finir, celle-ci devait à tout pris protéger sa fille et la cacha dans le puits dévoreur d'os non loin du village de Kaede, sauf qu'à son retour l'enfant avait tout simplement disparue... Bref ne supportant plus ce monde infernale la jeune femme à l'époque avait pris un fragment de la perle de Shikon ainsi que son fils, elle espérait en effet que peut-être elle arriverait à faire quelque chose de lui. Bien sûr à cette époque elle était un peu trop optimiste sur ce sujet, mais bref ce n'est qu'un détail. Aujourd'hui les choses ont changés, après avoir tenté de tuer sa mère, celle-ci lui donna l'illusion qu'elle était morte et cet idiot pris la fuite on ne sait trop où lorsqu'il appris qu'il avait une demi-sœur. Oui Kyo avait beau être l'ainé des deux enfants, un évènement fit qu'il ne se souvenait plus de l'existence de sa jeune sœur. Bien sûr sa mère n'en avait rien à faire du pourquoi et du comment de ce sujet, elle profita du départ imprévu de son fils, pour quitter le monde moderne et revenir sur ses lieux, il fallait quand même qu'elle sache ce qu'était devenue sa fille !!! Est-elle morte ? Est-elle vivante ? Est-ce qu'elle va bien ? Maintenant qu'elle s'était enfin débarrassé de tout les obstacles sur sa route celle-ci allait enfin pouvoir enquêter....


T
out comme son original Byakuya, Hoshiko est une femme curieuse, enfin ce n'est pas tellement de la curiosité, mais disons qu'elle tente de récupérer le plus d'informations possible sur tout et n'importe quoi. Elle avait un principe simple, vous voulez une information ? Vous l'aurez, mais bien sûr chaque information à un prix, à vous de savoir ce que vous désirez... Il va de soit qu'il n'y a pas que le prix qui importe, il faut aussi que vous ayez des informations intéressante à donner... Enfin bref, c'est en partant donc à la recherche d'information que celle-ci s'était retrouvé sur un champ de guerre. Il n'y avait personne, tout n'était plus que ruine, des cadavres à perte de vue. Mais c'était quoi ce carnage ? Qu'est-ce qui c'était passé ici ? Il n'y avait rien de tout cela avant, cet endroit n'existait même pas avant... Et bien les choses semblent avoir bien changées ici... Enfin il est vrai que durant son ancienne vie en tant qu'une des plus puissante incarnations de Naraku, l'original n'avait pas pût tout connaitre de ce monde, il y avait encore un tas d'endroit non vus mais celui-ci c'était certain que ça n'existait pas... Par on ne sait quel miracle ou autre, Byakuya eut la chance d'être l'un des premiers a se réincarner, à peine mort que celui-ci repris vie dans un nouveau corps, trop puissant sa mort n'en valait pas le coup ? Ou était-ce juste parce qu'il avait eue la chance d'être une incarnation de Naraku qu'il eut se privilège ? Peut importe les raisons qui fait qu'Hoshiko existe, elle était vivante point, mais certaines choses avaient changées, elle n'avait en effet pas du tout l'intention de se remettre au service de cet énergumène. Ça c'était du passé, du lointain passé, ce n'était plus sa vie, ce que pouvait bien faire Naraku, elle n'en avait rien à faire, il faudrait qu'elle soit complètement folle pour le servir à nouveau. Quoique la seule et unique raison qui ferait qu'elle pourrait éventuellement envisager de retravailler pour lui serait qu'il ait des choses à lui dire... Mais encore une fois elle ne se laisserait pas avoir par on ne sait quel piège de celui-ci. Ou devrait-je dire celle-ci ? C'est vrai "Naraku" n'est plus le même qu'avant, cela faisait certes très peu de temps qu'elle venait de retourner dans le monde féodale, mais cette femme avait déjà entendue parler de ce qui c'était passée avec Kagome... Certes cela ne la surpris pas vraiment, ce plan douteux était bien digne de Naraku, il n'y avait que lui pour penser à s'emparer du corps de la jeune miko pour qu'elle se retourne contre tout ses anciens amis... Et apparemment le résultat était loin d'être décevant, elle semblait avoir fait beaucoup de dégâts sur ses proches, elle n'hésitait pas à les faire s'entretuer, à retourner Inuyasha également contre le reste de son petit groupe. Mais certains détails de ce que la "jeune femme" avait entendus restaient encore flous. Quel était donc cette histoire de réincarnation ? Elle n'était donc pas la seule à être revenue à la vie si l'on peut dire ? Qui étaient-ils ? Il va s'en dire qu'il devait y avoir parmi eux Inuyasha et d'autres membre de sa petite bande, mais les autres aussi étaient-ils là ? "Ses anciens frères et sœurs" Kanna, où je ne sais qui d'autre ? Naraku lui même se serait-il réincarné ? Non impossible, ce serait presque trop amusant à voir, deux Naraku... Il ne valait mieux pas, vous imaginez si ces deux là s'allient ? Non pas qu'Hoshiko avait peur de celui-ci mais disons qu'ils seraient embêtant, déjà qu'un seul est bizarre alors deux... Enfin peu importe, elle était plutôt patiente, de toute manière cela ne sert à rien de tout savoir, un jour ou l'autre quelqu'un lui apprendrait tout ce qu'elle voudrait savoir.

Donc la voici dans un territoire bien étrange, l'atmosphère y est en effet très particulier, Hoshiko marchait à présent depuis quelques heures et n'était encore tombé sur personne de vraiment très intéressant, personne n'avait rien a raconter, les seuls personnes sur qui elle était tombé étaient de vulgaires esprits qui hantaient ces lieux. Rien de bien méchant, vous leur donner l'illusion que vous êtes morts et voilà, vous êtes tranquille pour un bon moment... Oui cela peut paraitre étrange mais, même mort l'esprit des défunts est encore très fragile, ils restent là pour d'obscures raisons, certains disent que c'est parce qu'ils n'ont pas accomplis certaines choses et qu'ils sont incapable d'aller dans l'autre monde. D'autre diront simplement que ces esprits sont coincés là parce qu'ils sont maudits par un sort. Bref des rumeurs comme tant d'autre. Et Hoshiko en avait rien à faire de ceux-ci, ils n'ont rien d'autre d'intéressant à dire que des "Raaah je vais te tuer" pas très passionnant n'est-ce pas ? Quoiqu'il en soit celle-ci continua sa route comme si de rien n'était, elle ne prêtait plus aucune attention a ceux-ci.
Le ciel était étrange par ici, d'un ton plutôt violacé, l'on avait par endroit du mal à dire si c'était la nuit ou le jour. Ce n'est pas très habituel comme couleur, l'air était assez frais, il y avait un léger vent qui faisait virevolter légèrement la longue chevelure brune d'Hoshiko, mais rien de bien dérangeant... Sauf ce détail, ce détail qui pourrait sembler insignifiant mais à la longue celui-ci devenait vraiment agaçant, c'était un bourdonnement, et dieu seul sait que ce n'était pas n'importe quel bourdonnement, cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas entendu, mais alors vraiment très longtemps, et pour qu'elle se souvienne dans sa nouvelle vie de ceci, c'est pour vous dire à quel point elle avait horreur d'être suivit par ces saletés. Une de ces saleté d'abeille était en train de faire une des seules choses capable de faire, la suivre.... Cette horreur d'une couleur orange et violet assez visible et bruyante ne cessait de la suivre et ce, depuis qu'elle était arrivé sur ce champ de guerre, et là s'en était assez, Hoshiko ne supportait plus sa présence, celle-ci devenait vraiment trop envahissante et casse pieds. Qu'est-ce qu'elle lui voulait encore ? Kagome aurait déjà-t-elle remarqué le retour de son ancienne puissante incarnation ? C'est pas possible !!! Elle qui s'était faite si discrète pour ne pas se faire repérer voilà qu'elle était suivit par l'une d'entre elle ! Maudite sorcière, toujours incapable de faire le sale boulot, il faut encore qu'elle envoie ses bestioles à sa place hein ? La jeune femme s'arrêta net et observa l'abeille vénéneuse, celle-ci était toujours en train de voler non loin d'elle, qu'il en soit donc ainsi elle vient de signer son arrêt de mort. Hoshiko délicatement son épée et d'un coup rapide coupa en deux celle-ci....

" Saleté de Samiyosho, toujours à trainer là où il faut pas... "

Dit-elle calmement en rangeant son épée. Les deux morceaux de l'abeille tombèrent rapidement et sans faire de bruit sur le sol fait de terre rouge avant de disparaitre. La jeune femme continua sa route tranquillement en direction du nord, attendant toujours de rencontrer quelqu'un sur sa route... Celle-ci se mit à soupirer, il n'y avait vraiment rien à faire ici à part marcher ??? Ne pouvait-il donc pas y avoir un démon ou autre ? C'est bien beau les esprits qui apparaissent par ci par là, mais à force d'entendre toujours la même chose c'est ennuyant... En parlant de ça, en voici un nouveau... Celui-ci était l'esprit d'un samouraï, il semblait un peu perdu, il était encore assez loin de la jeune femme, il avait son armure toute brisée, il devait probablement être mort depuis longtemps suite à une de ces interminables guerre du japon féodale.... Hoshiko continuait sa route tout en l'ignorant mais bien sûr ce n'était pas le cas de l'esprit...

" Excusez-moi madame, mais j'aime trop votre visage, il me le faut en souvenir "


Entendant cela, celle-ci tourna légèrement le cou et regarda de travers l'esprit du samouraï, puis soupira...

- Qu'il en soit ainsi alors, puisque tu ne me laisse pas le choix....


La jeune femme s'approcha calmement de l'esprit, elle mis ses mains autour de la tête de celui-ci sans la toucher et ferma les yeux, elle se concentra et entra dans sa tête et lui envoyant l'image de ce qu'il désirait... Ce qu'il voyait était hum gore, serait-il le bon terme ? Peu importe, l'homme dans sa tête, dégaina son épée vers la jeune femme apeurée, celle-ci hurlait de peur et restait figée sur place paralysée par la peur, elle n'arrivait plus à s'échapper, tout à coup, le samouraï hurla et lui ordonna qu'elle se taise puis il décapita la tête de celle-ci... Le reste de son corps s'écroula par terre ensanglanté... L'homme pris la tête de sa victime dans les mains, bien heureux d'avoir eut aussi facilement ce qu'il désirait... Il ne chercha pas du tout à en savoir plus et se mit à rire de bon cœur !!

" HAHAHA Parfait encore un visage de plus à ma collection "


La jeune femme retira alors ses mains du visage de celui-ci et le regarda s'éloigner... Elle soupira complètement blasée de ce qu'elle venait de voir. Celui-ci n'y avait vu que du feu, il n'avait pas remarqué un seul instant qu'il ne s'agissait qu'en fait que d'une simple illusion...

" L'esprit des homme est vraiment si faible... C'est d'un pathétique..."


Hoshiko repris alors calmement sa route qui sait sur quoi elle allait encore tomber...




Dernière édition par Hoshiko Mari le Septembre 30th 2010, 5:25 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ban
Invité
MessageSujet: Re: Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)   Septembre 26th 2010, 9:49 pm

Bankotsu vadrouilla dans le champs, Banryû sur l'épaule, le regard hautain, la tête légèrement baissée et les yeux mi-clos. Il avança mollement, sans se soucier des apparitions fantastiques des esprits autour de lui. Drôle de situation, il n'avait pas été capable de voir ces créatures par le passé. Il entendit même des cris par ici par là, au premier lieu c'étaient de mauvais rires voire des ricanements faibles et puis on se mit à pleurnicher comme si on cherchait indirectement à attendrir les visiteurs d'infortune pour qu'ils cèdent leurs corps aux âmes perdues. En tous cas, Bankotsu s'en foutait ouvertement, refusant de leur laisser son magnifique corps, bof ils pouvaient continuer à rêver. Lui il ne leur donna visiblement pas plus d'attention qu'il méritent. Qu'il aillent chercher ailleurs !

L'atmosphère était douce, l'air quasiment absent. Le jeune assassin avait l'impression de flâner dans une cimetière, finalement une cimetière serait notablement plus agréable et plus facile à supporter. On ne savait s'il faisait nuit ou jour, apparemment c'était la même chose dans cet endroit qui refuse d'être normal. Les morts qui espéraient une seconde chance ne voulaient plus quitter le mercenaire pourtant aucun d'eux tenta un approche. Ce que pouvait voir Bankotsu à travers ces âmes, aux faces tournées vers lui, était une extrême affliction où perçait un espoir mort. Cela reste leur problème. Ces hommes, ils ont été tous tués mais qui en était responsable ? Bankotsu souriait, s'imaginant qu'il y'en avait peut-être quelques uns de ces anciennes victimes. Ben il n'en savait rien sur cet endroit équivoque qui jeta aux touristes quelque chose d'irrespirable et ne chercha pas à comprendre. A vrai dire, le seul motif de sa venue était une rumeur qu'il avait entendu la veille au bar. On disait qu'un membre de la bande des sept y traînait. Certes, il ne fallait pas tout croire mais Bankotsu ,à présent, n'avait que Jakotsu à ses cotés et puis il fallait être sûr. Mais si jamais la théorie sera justifiée, Bankotsu désira avoir Renkotsu en face, histoire de l'envoyer à nouveau à l'enfer là où il appartient. Dieu seul sait à quel point le jeune homme détestait les traitres, ce que faisait son ex-copain le contraria énormément.

Une heure passait, le vent caressait les joues du mercenaire. Un zéphyr rafraîchissant se fit sentir. Comme ça, ce champs n'était pas complètement privé d'air, quelle surprise...
Bankotsu leva un regard exaspéré au ciel, c'était quoi cette couleur ? Eh m*rde il ne savait même pas trouver le mot. Il soupira et se calma. Bien sûr il aurait préféré avoir Jakotsu en compagnie, mais quand Bankotsu se levait le matin son ami en accoutrement féminin dormait comme un enfant en embrassant une bouteille d'alcool, il décidait de lui laisser ainsi sachant pertinemment que ce dernier était incapable de se réveiller avant au moins cinq heures. Et puis ce n'était pas vraiment une mission, il en voulait juste savoir des choses.

Au fur et à mesure que le jeune homme avança, il commença à réaliser à quel point cette quête était ridicule. Il y'en avait personne hormis les esprits. En parlant de ceux-ci, un d'eux osa finalement l'approcher et s'apprêta à dire quelque chose mais le regard exaspéré et méprisant du mercenaire lui fit reculer immédiatement. Était-ce parce que Bankotsu faisait aussi part des assassins entre eux ? Peu importe.
Le jeune homme sentit quelqu'un venir et leva les yeux.

*Enfin un... une... une femme !*

Bankotsu crut déraisonner, une jeune femme s'arrêta devant lui. Il fit de même en descendant Banryû de son épaule pour prendre légèrement appuie sur sa hallebarde plantée par terre. Il regarda la nouvelle-venue, estomaqué par voir quelqu'un comme elle se balader dans un champs de guerre. C'était intéressant mais bon, bien qu'elle soit belle, très même, il en avait autres choses en tête.

-Salut... Vous n'avez pas vu par le plus grand des hasard un... un...

Eh m*rde --" ce n'était jamais facile de décrire un de ses hommes... ou fallait-il plutôt les décrire tous à la fois ? Non non, il devait y avoir quelque chose qui décrirait tout le monde. L'arme ? L'accoutrement ? Euh... les yeux ? xD Non non fallait pas déconner !

-Vous n'aviez pas croisé quelqu'un qui a une marque quelconque dessinée au visage ? A peu près comme la croix sur mon front...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)   Octobre 1st 2010, 9:41 am

La route était longue et pénible, ce champs de guerre n'étant franchement pas du tout intéressant. C'était pitoyable, tout ces esprits errants partout sans de véritable but c'était vraiment lassant. Ne pouvaient-ils donc pas reposer en paix ? De ce point de vue là, rien n'avait vraiment changé les humains étaient vraiment des êtres faible et pathétiques. Mais que voulez vous, c'est ainsi et malheureusement il est trop tard pour changer cette petite race. Cependant Hoshiko n'avait pas vraiment le choix d'être ici, il est vrai qu'après tout lorsque l'on recherche des informations, il faut aller partout même dans les endroits les plus sordides que le pays ait. Sur quoi allait-elle tomber la prochaine fois ? encore un esprit avec des idées plus que ridicule en tête ? Pff peu importe il sera facile à éliminer. L'esprit des gens était tellement facile à manipuler que cela en devenait presque ennuyeux.... En 39 ans d'existence à présent, Hoshiko n'était jamais tombé sur un esprit rebelle, aucun d'entre-eux n'était assez fort pour lui résister, il suffisait de leur montrer leur plus grande peurs et ils s'enfuyaient à toutes jambes. Mais là encore, c'était lorsqu'elle n'était pas d'humeur à torturer ces personnes. Il est vrai que dans le monde moderne, elle se devait de rester discrète, il ne fallait jamais trop attirer l'attention sur soit, pour n'éveiller aucun soupçon. Sa place d'avocate était l'endroit idéal pour repérer d'éventuelle victimes ou plutôt devrais-je dire ses futurs cobayes.... Hoshiko n'avait aucune préférence dans le domaine juridique, il était très rare qu'une de ses affaires lui tienne à cœur, elle pouvait donc très bien un jour être l'avocate de la victime ou l'avocate du coupable peu importe. En fait ce qui comptait le plus c'était d'observer cette population, ceux qui méritaient de vivre et ceux qui ne le méritaient pas. Donc vous imaginez bien qu'au tribunal, c'était également un jeu d'enfant. Si l'affaire en cours n'avais aucun espèce d'intérêt pour celle-ci, elle laissait les choses se dérouler sans intervenir plus qu'elle ne le devait, elle faisait son travail point. Par contre, si l'une de ces affaires attirait plus l'attention elle suivi d'un peu plus près le procès. L'accusé est réellement coupable mais tout le monde dit qu'il est innocent alors qu'il est clair que cette personne est responsable ? Aucun problème !! Les illusions sont faites pour ça non ? Donc voilà le programme : le Juge déclare que l'accusé et innocent du moins c'est ce que tous croient. Tous sauf l'accusé en fait, non lui se perds dans ses illusions, Hoshiko n'as juste qu'a bien fouiller dans sa tête pour le rendre complètement fou en le faisait plonger dans une illusion... Comment et bien c'est simple je vais vous donner un exemple. Si le coupable tue une personne en la poignardant, celui-ci aura le droit à la visite de sa victime pendant un très long moment, juste assez pour le torturer...

"Tu as voulut me tuer ? Mais regarde tu m'as raté !"

Ou encore quelque chose du genre où la victime se promènerait longuement en sa compagnie juste à ses côtés partout où l'individu irait. Bien évidement Hoshiko étant une maître dans les illusions, celles-ci seront donc plus réelle que nature : des taches de sang qui coulerait le long du corps de la victime tout à fait normal comme illusion ? Mais non, ce n'était pas assez, il fallait que ce soit encore pire, que cela soit vraiment très réaliste. Alors en plus de l'odeur la couleur et l'éventuel bruit que les gouttes de sang ferait en tombant sur le sol, il y avait aussi l'odeur... Et bien quoi ? L'odeur du sang et tout de même affreuse non ?! Et bien entendu, le sang ne part pas si facilement que cela. Les traces que votre couteau ou quelconque arme que vous aviez laissé dans les lieux où vous avez exécuté votre victime réapparaitront chez vous; mais le problème c'est que celles-ci ne disparaitrons jamais. Donc la solution était simple. En fait il y avait deux solutions : la plus agréable et la plus radicale a vous de choisir : avouer votre crime et l'illusion disparaitra, et il va de soit que si vous racontez ce qui vous êtes arrivés, vous serez immédiatement interné en Psychiatrie... Soit vous continuer à nier les faits, et vous devenez complètement fou et vous mourrez dans d'étranges circonstances. Donc c'est à vous de décider.... Étrangement, la fameuse personne que l'on nommait dans le monde moderne comme étant "Le Messager de La Mort" était un excellent appât... Tout le monde le craignait, tout le monde avait peur d'être sa victime un jour. La réincarnation en ayant bien entendu parlé de cet individu prenait donc un malin plaisir à jouer de cela et terroriser ses victimes. C'était un vrai jeu d'enfants après tout, elle avait bien étudié le comportement de celui-ci elle savait parfaitement comment celui-ci agissait et quelles personnes il attaquait, mais personne n'était assez malin dans ce monde pour s'en rendre compte, comme si tous étaient aveugle. Donc, profitant de cette cécité mondiale, Hoshiko montra des illusions plus qu'effrayantes aux personnes qui le méritaient selon elle, nombre de ses victimes pensent avoir été tué par ce fameux Messager. Bien sûr que cela serait d'un ennuie totale si elle agissait toujours de la même manière vous ne trouvez pas ? Alors certaines fois, elle employait des méthodes plus traditionnelles....

Mais je vous le répètes encore une fois être avocate dans le monde moderne est la planque idéale !!! Pourquoi ? C'est logique, bien sûr vous ne participez pas à l'enquête des policier sauf si éventuellement vous travailler au bureau du procureur, mais elle ce n'était pas son cas. Mais je vous signale quand même que pour créer une bonne plaidoirie, vous avez tout de même les pièces a convictions dans les dossiers, les rapports d'enquêtes et j'en passe. Donc vous savez exactement quels sont les choses que vous pouvez faire s'en qu'on ne sache jamais que vous êtes un assassin et les tonnes de choses à ne pas faire sauf si vous voulez être retrouvé !!! Mais que voulez vous que je vous dise ? Comment Hoshiko fonctionne dans ses tueries ? Non pas question chercher tout seul, si vous êtes assez intelligents vous trouverez tout seul, mais je suis navrée de vous apprendre qu'il n'y a aucune faille dans ce qu'elle fait, puisque personne pour le moment n'as trouvé la façon dont elle procède....
Malgré tout, dans le monde féodale, c'était une autre paire de manche, il y avait des morts à longueur de temps, et tout les assassins ne faisait pas comme elle dans la discrétion non, certains aimaient bien se faire remarquer et laisser des belles preuves de leur passage. Ce champs de guerre sanglant en était la preuve réelle, c'était tellement évident de voir qui se cachait derrière cela, du " Naraku " tout craché. L'avocate n'étant pas née de la dernière pluie et étant surtout la réincarnation d'une des plus fortes incarnations de celui-ci, elle savait encore reconnaître ce que son ancien "maître", ou "père" appelez-le comme vous voulez, faisait. Enfin bref pour le moment, elle en avait rien à faire de ce que celui-ci pouvait bien faire ou avait bien pût faire durant l'absence de celle-ci, elle avait d'autres choses à faire que de s'occuper de la petite vie de Monsieur. Ben oui je vous rappelles que si elle est dans cet endroit sordide c'était pas pour rien !!!! Alors franchement Naraku pouvait bien faire ce qu'il voulait c'était pas son problème il pouvait prendre le corps de n'importe qui si ça lui chantait du moment qu'il la laisse tranquille...

Hoshiko qui avait donc repris sa route après avoir été très légèrement dérangé par un de ces petits esprits mais fût rapidement interrompue de nouveau. C'était un type étrange, il semblait à la fois être mort, mais à la fois être plus vivant que les autres "personnes" qu'elle avait croisé auparavant. Il s'arrêta face à elle posant sur le sol une de ces grandes hallebardes comme on en trouvait très peu à l'époque, et lui dit à peu près ceci:

- Salut... Vous n'avez pas vu par le plus grand des hasard un... un... Vous n'aviez pas croisé quelqu'un qui a une marque quelconque dessinée au visage ? A peu près comme la croix sur mon front...

Ce type appelons-le donc mort-vivant semblait donc lui aussi chercher quelque chose enfin quelqu'un.. Intéressant, mais celui-ci ne savait pas encore à qui il venait de s'adresser, comme si elle allait lui répondre aussi facilement par un "Oh oui bien sûr je l'ai vu à tel endroit l'autre jour" Non il va de soit que cela serait beaucoup plus compliqué que cela, dans la vie il faut toujours marchander, et notamment dans le monde féodale, alors pourquoi ne pas commencer maintenant ?

- Peut-être, ou peut-être pas... Qu'êtes vous prêt à faire en échange de cette information ?

Nous verrons bien ce que celui-ci en penses, peut-être qu'il ne voudra rien et continuera sa route, et qu'il manquera un renseignement, après tout même si elle n'était pas revenue ici depuis longtemps elle avait peut-être croisé cette personne ou savait où la trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)   Octobre 3rd 2010, 9:29 pm

Faisait-ce part d'un sale jeu dont on ignorait les conséquences ?! La réplique inespérée de la femme touchait à la démence, depuis quand devait-on négocier pour avoir une info' quelconque dans ce bas monde ? Certes, au Japon féodal rien n'était gratuit, toute chose avait son propre prix insignifiant et les gens se montraient particulièrement créatifs, chacun à sa façon hypocrite. Par contre, il fallait bien en faire part sinon on pourrait aussi bien se jeter dans la gueule du loup directement. Bankotsu, dès son plus jeune âge, comprenait parfaitement comment ça marche dans la vie à cette époque précise. Hormis ses hommes, personne n'avait sa confiance, histoire de ne pas se faire avoir.

C'était déplaisant à entendre. Non mais ce ne serait pas des femmes qui lui liront leurs conditions louches, franchement ! Étant donné que même pas les youkais et les hommes osaient, cela deviendrait avilissant à la fin ! Naraku était le seul à avoir demandé un service mais c'était bien normal vu qu'il l'avait ramené à la vie, et puis même dans ces conditions il se décidait à laisser tomber la gueule de babouin.
Le jeune assassin arqua un sourcil, étant dans une pénible irrésolution sur ce qu'il était censé faire. Un vif désir de tourner le dos s'empara de lui mais sa fidélité pour ses copains le stoppa. L'envie de décapiter la femme espiègle au regard malin était également là. N'empêche, il avait vraiment l'impression qu'elle savait des choses donc fallait pas se précipiter.

C'était déjà assez humiliant de devoir demander un renseignement à une femme, devait-elle alors raviver son mal en refusant de lui répondre comme aurait fait chacun dont l'esprit était sain ?
Bankotsu barguigna un instant avant de jeter un coup d'œil sur le champs arrosé de sang derrière la femme en face, le chemin s'annonçait long et épuisant. Mieux valait-il se laisser aller aux négociations stupides avec une femme que de flânocher plus longtemps dans cet endroit sûrement pas bienveillant. M**** encore ! Ce n'était pas comme s'il lui demandait un objet précieux... pourquoi devrait-il passer par là. Bon ben la femme cherchait elle aussi à savoir quelque chose, ce n'était qu'un soupçon et Bankotsu songea qu'un simple échange d'informations de le tuera pas. A quoi serait-elle intéressée si ce n'était pas le cas ? Peu importe, il avait l'impression qu'elle ne tardera pas à lui le dire.

-J'aimerais bien que tu fasses la rencontre d'un ami... rigola-t-il souriant en pensant à Jakotsu. Il ne savait pas pour quelle raison obscure il avait pronnoncé ces mots, peut-être cherchait-il à calmer ses instincts d'assassin s'imaginant le sort de la cocotte si jamais elle tombe entre les mains d'un Jakotsu malade. Un moment après, il reprit son air sérieux, fixant la jeune femme avec son éternel regard hautain. Il reprit :

-Normalement, j'me laisse pas aller à ces sottises, toutefois j'me vois contraint de procéder à cet échange, explique-toi. Que veux-tu ?

Bien sûr il attendit qu'elle lui indique où se trouvait un de ses collègues, une réponse négative allait sans doute l'énerver. Par contre il ne devinait pas ce qu'elle attendait de lui. Il était curieux.
Finalement, tuer la jeune femme ne l'aidera à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)   Octobre 12th 2010, 6:29 pm

Les jeunes de nos jours !!! Franchement il ne respectent plus rien !!! Non mais qu'était-ce donc ces manières ? Depuis quand est-ce qu'on tutoie quelqu'un de plus âgé et en plus de cela une inconnue ? Saleté de gamin ! Il devait avoir quoi ? Au moins 20 années de moins qu'elle et le voici à faire son petit intéressant... Allons bon, ne nous énervons pas ce n'était pas vraiment nécessaire aujourd'hui, pour une fois qu'elle venait de rencontrer quelqu'un d'autre et quelqu'un de bien vivant, enfin bien vivant ça restait à prouver mais quoiqu'il en soit parfois il fallait de se contenter du peu que l'on avait donc disons que pour cette fois, le gamin ferait l'affaire. Déjà qu'ici dans ce Japon féodale, il était bien plus compliqué d'avoir quelconques informations, disons que la loi du plus fort régnait un peu partout soit tu tue ou soit tu te fait tuer, il ne faisait pas bon de montrer le moindre signe de faiblesse à qui que ce soit, rien ne devait laisser paraître à l'adversaire... Cependant c'était bien plus facile à dire qu'à faire. Mais pour Hoshiko la seule faiblesse qui apparaissait était bien sûr l'air triste qu'elle portait sur le visage depuis maintenant 24 années; depuis ce que son crétin de mari lui avait fait subir, mais le visage de celle-ci s'était plus obscurcit ces 18 dernières années. Il y a dix huit ans où, elle perdait ses deux plus grandes sources de joie ses enfants. Sa petite fille avait disparue dans le puits dévoreur d'os dans la fameuse forêt d'Inuyasha et elle avait dût confier son petit garçon à une autre famille afin de le protéger de son demi-frère. Même si elle avait toujours gardé un œil discret sur lui, ce n'était pas la même chose... Vous n'imaginez pas à quel point il était difficile pour elle de voir grandir son fils au loin sans pouvoir lui parler car il était hors de question d'éveiller le moindre soupçon aux yeux de son demi-frère, elle ne voulait pas que son seul enfant qu'elle savait vivant être en danger permanent avec un pyromane sur patte... Même si elle n'aimait pas trop la manière dont on parlait de son fils, il y avait tout de même un avantage, elle pouvait le voir partout où elle se rendait à cause des panneaux publicitaires à son effigie... Oui son fils de dix huit ans était célèbre... Néanmoins à plusieurs reprises elle se demandait si celui-ci était vraiment heureux de vivre ainsi, entouré bientôt 24 heures sur 24 par des petites gamines criant son nom à tout va dans les rues... Mais ce n'était pas vraiment ça qui la dérangeait, il devait certainement être capable de gérer la situation.... Ce qu'elle ne supportait pas c'était de voir les frasques de son père adoptifs... Disons que celui-ci ne semblait pas vraiment avoir une vie sentimentale stable. Plusieurs fois elle se demandait si elle avait choisit le bonne famille pour lui, bien sûr à cette époque elle ne venait que de sortir du puits et le voyant lui et son épouse au temple elle pensait que c'était des gens bien, mais était-ce vraiment le cas ? Elle ne le saurais jamais... Celle-ci pensait cela mais elle savait aussi pertinemment qu'elle était très mal placée pour dire cela, après tout elle avait abandonné son fils... Oui c'était un cas de force majeure mais ce n'était pas une excuse... Bref en voyant le comportement de cet homme elle se demandait souvent si c'était vraiment un exemple à donner à un enfant, combien de femmes avait-il vue passer dans sa maison ? Combien de "maman" avait-il connu jusqu'à présent ? Malheureusement Hoshiko ne pouvait rien dire, ce n'était pas vraiment son rôle, elle ne pouvait pas un jour débarquer dans leur demeure en s'écriant " Je reprends mon fils, vous n'êtes pas un bon exemple pour lui" ou quelque chose de ce genre. Non et de plus si son fils était là, il la prendrait pour une folle allié... Et ce n'était pas du tout ce qu'elle voulait... Mais bon sang qu'est-ce que c'était dur de se dire que votre enfant vie pas loin de vous et vous ne pouvez même pas l'approcher...

Si seulement Kyo n'était pas ce qu'il était, si seulement celui-ci n'était pas si dangereux !!! Si seulement elle l'avait tué !!! Mais non Hoshiko n'était pas ce genre de femme, ce n'était pas une mauvaise mère, malgré qu'elle n'aime pas cet enfant, elle ne pouvait pas le tuer, ce dire qu'il y avait une partie de son sang en ce gamin était le seul espoir qu'elle avait qu'un jour il changerait, mais en 24 ans ce n'était jamais arrivé, il n'avait pas changé, pourtant même si elle ne leur avaient jamais parlé celui-ci semblait s'être fait des amis qui pouvait peut-être le faire évoluer autrement, mais bon tout est toujours plus facile à dire qu'à faire... Et dire que tout cela était arrivé parce qu'elle voulait sauver son village d'un démon dragon... Cette ordure qui venait toujours harceler son père pour prendre sa fille comme épouse... Celui-ci n'était pas à sa première tentative, mais la jeune femme à cette époque était encore jeune alors le père de la fillette trouvait toujours une excuse pour retarder le pire... Mais ce fameux jour elle n'avait pas pût y échapper et elle se sacrifia donc pour sauver tout le monde, il est évident qu'elle avait espéré que quelques membres du village viennent la secourir mais ce n'était pas le cas, ils avaient tous si peur... Mais M**** c'était quand même la fille du chef du village b*rdel !!! Mais qu'est-ce que son père faisait ? Son village était-il donc plus précieux que son unique enfant ? Et qu'est-ce qu'il dirait si celui-ci savait qu'il était trois fois grand-père ?!!! La question pour la femme de celui-ci ne se posait même pas, en effet elle ne voulait plus entendre parler de sa mère, pas après avoir entendue qu'elle regrettais que sa fille ait un physique si avantagé par la nature, mais qu'est-ce qu'Hoshiko y pouvait ? De plus c'était n'importe quoi, maintenant être beau c'était pire que d'être moche ? Pourquoi l'apparence physique a tant d'importance dans ce monde ? Pourquoi l'on ne respecte pas les personnes telles qu'elles sont ? Ce monde était vraiment étrange parfois, et bien sûr cela n'allait pas en s'améliorant si vous observer ce qui se passe dans le monde moderne... Maintenant on vous ouvre le corps pour mettre des objets artificiels pour vous embellir, les gens ne supportent même pas leur apparence, ils renient leur propres origines en faisant cela, bientôt tout le monde aura la même tête vous verrez !!!

Enfin bref quoiqu'il en soit revenir au monde féodale ce n'était pas si déplaisant que cela, car la technologie n'était pas si avancé que cela et la plupart des gens ne s' intéressaient qu'aux choses qui en valent vraiment la peine, la faune la flore et tout ce genre de choses... Néanmoins la jeune femme ayant vécue de nombreuse années à l'époque moderne avait attrapée quelques tics de là bas, et elle n'avait pas vraiment l'intention de s'en défaire. Alors oui toutes informations avaient un prix, c'est comme cela qu'elle fonctionnait dans le monde moderne, lorsqu'elle devait étudier sur des petites affaires pour un procès, elle négociaient souvent les remises de peines ainsi :" tu donne une information valable et je demande à réduire ta peine alors fait attention à ce que tu dis et prends la bonne décision." Donc puisque la plupart du temps cela fonctionnait, pourquoi ne ferait-elle pas la même chose dans le monde féodale ? Qui ne tente rien n'as rien non ? Après tout si on essayes pas on ne le saurais jamais si cela fonctionne également ici aussi. Bref lorsque celle-ci s'adressa à l'individu pour lui répondre, il était évidant que celui-ci n'appréciait pas sa réponse et bien oui, il fallait s'y faire mon petit, t'es mal tombé si tu pensait réellement que cela serait facile car dommage mais la vie n'as rien de facile et Hoshiko ne se ferait certainement pas une joie d'arranger les choses...

- J'aimerais bien que tu fasses la rencontre d'un ami...

Répondit-il alors d'un ton ironique... Qu'est-ce qu'il espérait faire ? L'effrayer peut-être ou juste se moquer d'elle ? Quoiqu'il en soit la jeune femme resta impassible fasse à son idiotie et attendit calmement une éventuelle autre réponse de cet inconnu... Hoshiko était loin d'être le genre de personne facilement déstabilisé par je ne sais quelle réponse, il pouvait dire ce qu'il voulait, il n'arriverait pas facilement à la vexer ou toutes autres choses de ce genre. Alors celui-ci continua dans son délire de gamin puéril...


- Normalement, j'me laisse pas aller à ces sottises, toutefois j'me vois contraint de procéder à cet échange, explique-toi. Que veux-tu ?


La jeune femme resta un moment silencieuse, bien sûre elle savait parfaitement ce qu'elle voulait et n'avait nullement besoin d'y réfléchir, mais faire croire à une autre personne qu'elle a "la balle dans son camps" peut s'avérer être une situation très intéressante à observer chez les individus... Le regard de la jeune femme était froid et vide d'expression lorsqu'elle passa devant lui comme pour s'éloigner et répondit :


- Je ne suis pas du genre compliquée, j'accepte n'importe quelles informations que vous possédait, mais il est vrai que je serait curieuse de savoir ce qui sait passé dans ce pays depuis mon absence... Donc ne tournons pas autour du pot, qu'en est-il de Naraku ?


Qu'il soit vivant ou mort, Hoshiko n'en avait strictement rien à faire, après tout elle n'était plus sous ses ordres à présent réincarnée mais elle était bien curieuse de savoir ce qu'il est devenu ce babouin...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cherche informations ou autre (PV Bankotsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cherche informations pour faire un FreeHands sur véhicule=)
» cherche skinneur
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†] :: Archives RP-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit