Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs désagréables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Souvenirs désagréables    Juillet 22nd 2010, 10:25 am

Le ciel était d'une belle couleur orangée et rouge, c'était un très beau dégradé de couleur, le soleil se couchait petit à petit, seconde par seconde et minute par minute pour ensuite disparaître derrière la montagne, une fine silhouette vagabondait par ici et par là à la recherche d'un toit où elle pourrait dormir pour ce soir-là.
Il faisait frais, assez frais et Aya aimait quand le vent soufflait légèrement, c'était agréable à sentir les chatouilles que te faisaient le vent quand il soufflait, d'un côté c'était apaisant.
Aya finit par arriver à un village, le village Hakurei, un village des plus banales de chez banales, rien de bien intéressant dans cet endroit, quoi que peut-être qu'il y avait une auberge ou quelque chose dans le genre,
La réincarnation entra donc au village, les villageois se dépêchèrent de rentrer chez eux pour aller dormir, car le lendemain, se serait de nouveau une rude journée qui commence pour eux, les lumières s'éteignaient rapidement, la jeune fille continua d'avancer, aujourd'hui elle était vêtue d'une Kimono rouge avec des motifs de fleur de couleur blanche, de simple bottines noires étaient chaussées à ses pieds et son Inro était attaché à son Obi qui tenait son Kimono rouge.
Ses cheveux argentés n'étaient pas attachés et virevoltaient au gré du vent qui soufflait, Aya continua de marcher, les villageois si pressés ne la remarquaient même pas passer, tel un fantôme, la jeune réincarnation avançait sans se retourner, ni même reculer, elle voulait dormir et peut-être boire un peu de Saké.
Du Saké.. À seize ans, on peut dire qu'elle ne devrait pas boire du Saké, mais aujourd'hui, la jeune fille voulait en boire et regarder les étoiles, elle avait cette envie là pour ce soir, une ou deux bonnes bouteilles de Saké avant d'aller dormir, à croire qu'elle allait vraiment se saouler.
Heureusement qu'elle tenait assez bien l'alcool, c'est pas comme ces bandits qui boivent une bouteille et qui sont déjà saoulent comme on-ne-sait-quoi.

Arrivée devant l'auberge, celle-ci observa un moment l'architecture de l'auberge, assez banal, comme ce village quoi, rien de bien intéressant, la jeune réincarnation entra dans l'auberge, un homme vint l'accueillir, elle lui demanda s'il y avait une chambre libre, celui-ci lui dit qu'il en restait bien une qui était libre, reçu donc la clef et demanda aussi si quelqu'un pouvait lui apporter deux bouteilles de Saké, l'homme lui répondit que oui, puis elle monta à l'étage supèrieure pour chercher sa chambre.
C'était la dernière chambre tous au fond du couloir à droite, arrivée devant la porte, celle-ci l'ouvrit avant d'entrer dans la chambre et de refermer la porte derrière elle, Aya lâcha un soupire de soulagement, elle pouvait être enfin seule, m'enfin nous parlions trop vite, car quelqu'un frappa à la porte, elle alla ouvrir et un servant se tenait devant elle, il lui donna les deux bouteilles de Saké, puis lui souhaita bonne soirée avant de disparaître, la réincarnation hocha les épaules, puis referma la porte avant d'enlever ses bottines et de les poser à côté du lit.
Elle se dirigea enfin vers la fenêtre qu'elle ouvrit, puis s'assit sur le rebord de la fenêtre avec les deux bouteilles de Saké posées à côté d'elle, Aya en ouvrit une et commença à boire un peu en observant le ciel comme à son habitude.

" Fuuu.. ~ Enfin seule avec moi-même, je vais enfin avoir la paix et je vais pouvoir me reposer sans que quelqu'un de stupide vienne me déranger. " Dit-elle d'un air pensif.

Mais bon le pire de chez pire allait bientôt arriver, Aya était bien connue d'avoir le don d'amener le malheur avec elle, où qu'elle aille, hélas on ne pouvait rien lui épargner, malgré ses prières et tous, malheur un jour viendra, malheur toujours viendra, tel serait la citation qu'on pouvait dire quand on la voyait.
Tant que Naraku ne sera pas mort, malheurs et même poisses la suivront jusqu'au bout du monde, jusqu'à ce qu'elle décide d'éliminer définitivement cet abruti de primate de première classe, car bon c'est pas cela, mais Naraku pourrissait la vie de tous le monde, en premier InuYasha, maintenant c'est son tour aussi, mais de toute façon, elle n'avait pas particulièrement quelqu'un qui lui ai cher à ses yeux sauf son frère qui se trouve dans l'autre monde, de toute façon, qui oserait lui ôter la vie si Aya était dans les parages?..
L'abruti qui fera cela aura juste signé son arrêt de mort, c'est pas comme-ci la jeune fille allait laisser son frère crever ou encore se faire toucher par un psychopathe, non, elle irait jusqu'à salir ses mains d'un sang impur qui appartiendrait à un fou venu tuer son cher frangin.

Le Soleil se coucha lentement et Aya buvait tranquillement la bouteille de Saké qu'elle avait ouverte, fuuu, c'était calme, très calme même, la jeune fille profita un peu de ce moment de silence, ce n'était pas tous les jours que la fille pouvait écouter le silence, ce silence absolu.
Le ciel se devint légèrement violet, ce qui rendit une mélange de couleur entre le violet et l'orange, c'était assez beau à voir, la douce brise de la soirée caressa ses joues et la jeune clébarde attendrait la suite des événements. ~


Aya's themeAya's memoriesAya's little secrets


Je suis la réincarnation d'un clébard et alors? Cela te déranges à ce point-là, Invité?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Juillet 23rd 2010, 12:12 am

Encore une nuit trop froide... C'était terrible de ne porter qu'un kimono par un temps pareil. Tomber malade serait mauvais pour son teint... Jakotsu soupira et ramassa Jakotsuto qu'il avait posé à ses pieds. Assis comme il l'était, c'était douloureux pour ses pauvres côtes de garder sa tendre lame à sa hanche. D'un mouvement leste et fluide, il se releva et passa son arme à sa taille. Avant de se remettre en route, il replaça les pans de son kimono et ajusta le côté droit pour qu'on voit sa jambe, dans cette drôlede façon de porter ce vêtement qu'il s'était inventé. Le rose lui allait mieux, mais bon, jaune, c'était bien aussi, non? Il frissonna et reprit sa route, se rappelant vaguement qu'il y avait un village plus tellement loin. Là-bas, il trouverait sûrement une auberge où boire un peu de saké et tuer quelques femmes une fois que l'alcool lui aurait embrumé les esprits.

Au bout d'à peine quelque minutes de marche rapide, il se trouva en plein coeur de la petite bourgade d'Hakurei. Il n'avait aucune idée de la direction à prendre pour aller droit vers l'auberge, mais il trouverait facilement dans ce coin un peu démuni comme ailleurs. La plupart des villageois dormaient déjà, heureusement pour eux. À l'instant même, Jakotsu s'ennuyait à un tel point qu'il aurait bien tranché quelques têtes allègrement. Toutefois, il ne trouvait aucun plaisir à décapiter les gens durant leur sommeil. Ça gâchait toute l'adrénaline du sport...

Il entra finalement dans l'auberge où quelques personnes discutaient encore, si on pouvait dire ça de gens complètement ivres... Des femmes se promenaient et servaient à boire. Beurk... Même si elles étaient si peu présentes en comparaison des hommes bruyants - et pas du tout séduisants - leur existence même embêtait Jakotsu. S'il n'avait pas envie de saké, il aurait sorti Jakotsuto sans tarder et aurait fait sauter leur tête. Néanmoins, il n'avait pas envie de tuer tout ce qui était dans cette auberge - pour le moment - et d'avoir le village en tier à ses trousses. Il se contenta de s'asseoir à une table et de prendre son saké tranquillement.

Une vingtaine de minutes plus tard, particulièrement émèché, il demanda une chambre à l'aubergiste. Toutefois, celui-ci lui déclara qu'il avait léguer sa dernière chambre disponible à une jeune demoiselle un peu plus tôt dans la soirée. Le mercenaire soupira, ennuyé et retourna boire un peu plus d'alcool. Quelle poisse... Il n'avait nulle part où passer la nuit alors... Une nuit froide et seule... Si seulement il pouvait rencontrer Inuyasha... Ce qu'il lui manquait, cet adorable hanyô...

-Ah! Inuyasha... Quand te reverrai-je? J'aimerais tellement m'offrir ce collier d'oreilles pelucheuses.

Il soupira et commanda un nouveau verre qui avala d'un coup. En état d'ébriété, il se leva et se dirigea vers le couloir qui menait aux chambres. Une fille avait pris la dernière? Bah, il l'en chasserait. C'était pas bien compliqué. Pourquoi laisserait-il la place à un tel être misérable qui ne méritait pas de respirer. Puis, il pourrait faire couler un peu de sang, ce qui le tirerait de la bouffée d'ennui qu'il ressentait actuellement. Que le temps lui semblait long.

Une fois près des portes, il réalisa qu'il n'avait aucune idée de laquelle mènerait à la pièce qui l'intéressait. Il grogna, embêté, puis se décida pour la dernière porte au fond. En fin de compte, peu importait laquelle il volerait à son propriétaire. Il avaça d'un pas décidé et ouvrit la porte avec douceur. Imprudence de la part du précédent que de l'avoir laissée ouverte ainsi. Il scruta l'intérieur et trouva une jeune demoiselle aux longs cheveux argentés, dans une couleur qui lui rappela celle de la tignasse de son hanyô chéri.

-Mouais... Je vais prendre cette chambre, décidément... fit-il en souriant, l'air goguenard.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Juillet 25th 2010, 3:46 pm

Huh, depuis le début, la jeune fille du nom de Aya avait entendu venir, puis entrer dans sa chambre, pour faire quoi? Aucune idée, mais en tous cas, avec son sens de clébard, elle entendit ce que l'inconnu en question avait dit, elle lâcha un soupir et bu une dernière gorgée de Saké, ses joues s'étaient colorées d'un magnifique rose après avoir bu un peu d'alcool.
La Hanyô se leva et posa sa bouteille de Saké vide pour ensuite se retourner, heeeein?! Ce visage, ses traits violets sous les yeux, ce regard de fou, ses lèvres avec une couche de rouge à lèvres, ce Kimono voyant, que.. Non.. Pas.. ça.. Tous sauf mais pas ça! TT

Flash Back

Je courais dans une forêt avant d'entendre des ricanements, je me jeta immédiatement derrière un buisson et observa, y avait deux gars, un gars avec une hallebarde, puis à ses côtés un gars, qui avait l'air d'un ou une travesti(e), ces deux gars l'avaient poursuivie quand ils l'avaient remarqués, elle avait donc dû prendre ses jambes à son cou et détaler comme un lapin pour ne pas se faire découper en tranches de jambon, hélas, y avait eu ce stupide Youkaï puant qui arriva, mais fut vite découpé par le travelo.
Et les derniers paroles de ce stupide gars..

" Attends, je vais juste te découper en morceau fillette!! ~"

Fin du Flash Back

Aya l'observa, même si elle ne l'aimait pas vraiment, la jeune fille ne l'avait même pas encore attaqué ou quoi que se soit, elle le sentait mal, ohhh.. Que oui, elle le sentait très mal, quelque chose de louche allait se produire, c'était sûr et certain, ses yeux étaient devenus verts, verts foncés, pourquoi ne sortait-elle pas Ryû, une de ses épées pour trancher cet humain qui lui avait causé des soucis?
En fait, il s'appelait déjà comment le gars?... Jak... Jako... Jako.. Quoi?..
Huuu, elle avait fait des recherches sur ces gars, ils faisaient partis des Shichinintai ou plutôt la bande des sept, des mercenaires qui avaient été le fléau dans la Province Nord-Est du Pays, lui avait-on dit quand elle avait fait ses petites recherches juste par simple curiosité, le Leader s'appelait Bankotsu, après y'avait Renkotsu, Suikotsu, Ginkotsu, Mukotsu, Kyoukotsu et.. Jak...
Aya n'arrivait pas à se souvenir du nom du gars, tous les noms finissaient par -tsu, donc... JAKOTSU! C'est cela.
La jeune Hanyo claqua des doigts après avoir trouvée le nom de son interlocuteur, ouais, après la jeune fille s'étonne qu'on la prend jamais au sérieux, non mais, keh!
La demoiselle se frappa le front avant de lâcher un soupir, sérieusement, tous irait de travers si elle ne foutait que dalle, mais bon que faire avec un ennemi pareil, huh? De plus pourquoi le p'tit travelo était là?
Si c'était pour foutre le bordel, alors il allait s'en ramasser plein la gueule, parce que bon c'est pas cela, mais de un Aya avait espérée rester seule et voilà qu'un stupide mercenaire qui ne vaut même pas un clou se ramène pour la déranger.

Il en avait dans le front pour venir la déranger! Déjà qu'elle n'était pas d'humeur à rencontrer quelqu'un et voilà le boulot, un type qu'elle avait vu auparavant débarque dans sa chambre sans se gêner, quel culot!
Elle lâcha un soupir désespéré, quel malheur, ohhh, oui quelle malheur, la jeune fille regrettait amèrement de l'avoir rencontrée, se grattant la tête la Hanyo finit par demander d'un voix lasse, non ennuyée carrément.

" Tu m'veux quoi, Jakotsu, mercenaire et membre des Shichinintai? Si c'est pour des ennuis que t'es venu ici, je te conseille tous simplement de t'en aller, je n'ai vraiment, mais franchement pas envie de faire couler le sang d'un type comme toi. "

Après avoir dit ceci, elle bâilla, ses joues étaient toujours légèrement rose, mais l'alcool n'avait pas fait encore son effet, ou même n'allait pas faire effet sur la jeune Hanyo, rhaaaaaa, c'était bien ennuyant tous cela, ce gars l'ennuyait assez pour tous vous dire.
Apparemment, ce pauvre Jakotsu n'avait pas l'air de vouloir bouger, elle soupira de nouveau pour la cinq-six-millième fois dans la journée, puis fit dos au travesti avant de chercher la deuxième bouteille de Saké, elle enleva le bouchon et bu une gorgée, pffoou..
Prenant la bouteille avec elle, la jeune fille s'assit au sol contre le lit et observa toujours Jakotsu, prêt à sortir son épée n'importe quand si son adversaire allait lui bondir dessus, bon apparemment, il n'allait pas bouger de là, keh!

" Si t'as pas l'intention de bouger de là, tu peux au moins refermer la porte pour venir t'asseoir au sol, sauf si tu tiens à partir, pis reste pas là comme un abruti à me fixer ainsi... " Dit-elle.

Non, elle n'avait aucune intention de lui faire quoi que se soit, absolument pas, faut pas se faire de fausses idées sur elle, Aya n'est pas cinglée à ce point, mais bon quand quelqu'un arrive dans ta chambre, puis reste là planté comme un poteau devant la porte, ça commence franchement à faire pitié, de plus qu'elle ne voulait pas que les villageois soient mêlés à cela, ce serait stupide, non même impardonnable de blesser des gens qui n'avaient rien demandés.
On dirait qu'elle s'était calmée, plus si furieuse que ça de revoir le gars qui avait voulu le découper une fois, mais elle lui en voulait encore quand, même, m'enfin c'était son premier contact avec l'ère Sengoku, au début s'était pas très facile à croire, mais finalement, il fallait bien avouer qu'il n'y avait pas d'autres explications réel à part que se soit un cauchemar, mais non, ce n'était hélas pas un cauchemar, ni un rêve...
C'était la réalité, le destin même, mais la destinée n'était pas tracée correctement, cela dépendait de nous-même, de nos gestes et de nos choix et c'est cela qui changeait le destin et sa voie.
La clébarde avait choisi ce qu'elle faisait, elle n'allait pas vraiment faire grand chose ou plutôt, elle ne saurait pas comment faire pour aider les autres, de toute façon, c'est pas comme si elle était utile pour faire quelque chose qui pourrait "changer le monde", le sort du monde n'est pas entre ses mains, mais entre les mains des humains, des créatures vivent en ces terres, elle avait fait son choix, celui de ne pas aider, pourquoi?
Tous simplement qu'elle se sentait incapable d'aider les gens ainsi, la jeune fille était dans l'incapacité de faire quoi que se soit, enfin ce qu'elle voulait dire c'est qu'elle n'était pas capable de protéger les gens qu'elle aimait, donc si Aya n'était même pas capable de cela, elle ne pouvait pas protéger plus de personne.
Tssss.... Le monde était si petit, malgré qu'il avait l'air grand..


Aya's themeAya's memoriesAya's little secrets


Je suis la réincarnation d'un clébard et alors? Cela te déranges à ce point-là, Invité?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Juillet 25th 2010, 8:22 pm

Jakotsu hocha de la tête et toisa sa future victime des pieds à la tête. Pas tellement grande et l'air plutôt fagile, la petiote. Elle ne devait pas être très forte. Mouais, fallait pas trop se fier aux apparences ces temps-ci aussi... Comme par exemple, quand on le regardait, un voyait un charmant jeune homme plein de vigueur. Qui croirait qu'en fait, il était mort? Puis, il y avait aussi son actuelle maîtresse, Kagome. Pourquoi devait-il être sous les ordres d'une... femme... Ce que ça lui écorchait le cerveau de savoir ça... Ouais bon, elle était peut-être contrôler par Naraku truc chose qui les avait déjà ramené à la vie, mais beurk... Lui non plus, il ne l'aimait pas. La seule bonne chose qu'il avait tirée de sa deuxième vie, c'était sa rencontre avec Inuyasha. Pour le reste, déchirures et trahisons... Il s'en serait bien passé, croyez moi. Bref, juste pour dire que les apparences sont trompeuses et qu'on ne peut pas trop se fier à ce qu'on voit. Enfin, ça, elle ne le savait peut-être pas non plus. Elle le fixait profondément et il n'aimait pas tellement ça... Ce que les femmes étaient sournoises... Apparement, elle cherchait quelque chose à dire ou on ne sait trop quoi. Il n'aurait pas étonné de la voir s'étonner de sa présence. Juste après, il lui trancherait gentiment la tête, avec une belle coupe bien droite. Il aimait bien quand les choses étaient faites proprement. En même temps, il n'avait pas trop envie de dormir dans une chambre remplie de tâches de sang. N'oublions pas que son but premier était de chipper son lit à la demoiselle.

Il fut surpris quand elle claqua des doigts et il retint un sursaut. Qu'est-ce qu'elle faisait? Elle appelait quelqu'un à sa rescousse? Apparement pas puisqu'elle s'envoya une claque en plein milieu du front. Qu'est-ce que ça voulait bien signifier? Décidément, les femmes étaient vraiment étranges... Enfin, pas qu'il voulait avoir affaires à quoi ce soit avec elle. Quelle drôle de situation... Surtout qu'elle poussait finalement un soupir désespéré. Qu'est-ce qui se passait là, il n'y pigeait que dalle. L'air exaspéré, elle lui demanda qu'est-ce qu'elle voulait en lui débitant tous ses titres. D'où le connaissait-elle? Il ne se souvenait pas s'être présenté en entrant non plus... C'était quoi cette fille qui semblait apparement en savoir un peu sur lui et qui se croyait capable de le décapiter ou on ne sait trop quelle autre façon de trucider quelqu'un. bref, il se retrouva là à l'observer prendre une nouvelle bouteille de saké et s'asseoir contre le lit. Comment réagir?

" Si t'as pas l'intention de bouger de là, tu peux au moins refermer la porte pour venir t'asseoir au sol, sauf si tu tiens à partir, pis reste pas là comme un abruti à me fixer ainsi... "

Ah oui! La porte! Autant la fermer. Si jamais quelqu'un venait à passer et voir le carnage, ça serait plutôt embêtant. Il avait déjà décidé de ne pas tuer tout le monde. Pour le moment en tout cas. Il verrait bien plus tard s'il changerait d'idée. Il se tourna prudement et ferma la porte sans tarder plus longtemps. En même temps, c'était dangereux d'exposer son dos à son ennemi. Bien sûr, il n'attendait pas grand chose de la gamine, mais une attaque traîtresse pouvait toujours survenir. Il fixa longuement la jeune femme et songea à dégainer Jakotsuto lorsqu'une pensée le retint. Elle savait qui il était. Il pourrait bien l'interroger un peu à ce sujet avant de la trancher en jambon. Il se laissa alors glisser au sol, contre la parole jusqu'à ce qu'il se retrouve assis en tailleur et soupira.

-C'est pas que ta compagnie m'enchante, - J'aime pas les femmes, elles sont trop sournoises - mais je peux savoir comment ça se fait que quelqu'un comme toi sache qui je suis? -En plus, je t'ai jamais rencontré, sinon, tu serais un tas de rondelles -

Il fixa son regard dans le sien, se demandant qu'est-ce qu'elle pourrait bien trouvé comme réponse. Elle était vraiment... étrange... Elle ressemblait trop à Inuyasha aussi. Un peu plus, et elle l'envoyait promener en l'engueulant comme cet adorable clébard. S'il pouvait le retrouver celui-là... Enfin, ce n'était pas l'important ce soir-là. Il lui restait encore à trouver comment il la hacherait celle-là. Il énuméra toutes les possibilités mentalement, en attendant qu'elle daigne répondre. Un simple tranchage de tête ferait bien l'affaire, mais où était le plaisir. Comme il l'avait déjà dit à Inuyasha, il n'était pas motivé à tout trancher s'il ne le faisait pas consciencieusement...
Revenir en haut Aller en bas
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Août 5th 2010, 5:47 pm

Aya soupira quand Jakotsu referma la porte et s'assit en tailleur au sol en face d'elle avant de la questionner, ouais, bon les questions on allait les sauter, hein, c'est pas cela, mais la jeune clébarde s'en foutait un peu de se qu'il pouvait penser et encore plus ce qu'il pouvait vouloir.

-C'est pas que ta compagnie m'enchante, - J'aime pas les femmes, elles sont trop sournoises - mais je peux savoir comment ça se fait que quelqu'un comme toi sache qui je suis? -En plus, je t'ai jamais rencontré, sinon, tu serais un tas de rondelles -

Elle aura pu lui dire de se taire, mais se contenta tous simplement de le regarder et de finir la bouteille de saké qui fut ainsi vide puis alla chercher l'autre avant de le donner au mercenaire, puis alla de nouveau s'asseoir, mais cette fois-ci en tailleur comme le travesti, puis bâilla avant de répondre d'un ton des plus ennuyés qui voulait tous dire..

" Moi, non plus ta compagnie ne m'enchante pas, donc ne t'attends pas que je sois sympa avec toi. Ah, bah ça tombe bien, moi j'aime personne.. "dit-elle avant de faire une petite pause pour tousser et pour dévisager Jakotsu.

Il se souvenait donc pas, était-il donc à ce point sous l'effet de l'alcool ce jour là? Ou était-il juste stupide ou était-il amnésique? Bon, d'un côté c'était bien, mais bon ne pas se souvenir d'Aya, fallait vraiment être un abruti. ê_é
Elle lâcha un long et pénible soupir avant de regarder le sol, puis Jakotsu, et finit par éclater de rire, un rire assez sadique pour tous vous dire.

" Comment je te connais? Et bien c'est simple, il m'a fallut juste me renseigner sur vous et de toute façon un de mes proches vous avait combattu. Et puis je ne suis pas en rondelles, même si on s'était déjà rencontré une fois, en forêt, j'y ai échappée belle pour tous dire. "

Qui était-ce ce proche en question? Et bien c'était simple ce proche en question était son très cher original, InuYasha, après tous elle avait vu des visions et ne disions donc pas que les réincarnations recevaient aussi les souvenirs ou la mémoire de son original?
La jeune fille posa sa main sur son Inro à plusieurs reprise, étrangement elle s'inquiétait pour sa pierre, si ce gars découvrait qu'elle avait une fragment de la perle, lui sauterait-il dessus comme un cinglé?
Aucune idée, mais en tous cas elle savait que les gens devenaient fous en voyant une fragment de la perle, ils devenait cinglés, sauvages, brutaux, c'était vraiment impressionnant comment un simple petit fragment pouvait faire réagir les humains, Hanyo ou encore Youkaï ainsi, mais c'était aussi normal, car c'était une fragment de la Shikon no Tama et que cela montait un peu la puissance de son possesseur.
Il paraissait que si on réussissait à récolter toutes les fragments, cela reformait la perle et on pouvait faire un voeu et cela s'exauçait, Aya n'avait qu'un bout de cette fichue perle et ne savait même pas si s'était vrai toutes cette histoire de voeux, pis bon ça ressemblait trop à un conte pour gamin!
Qui sait si le récoltage de toutes les fragments n'était qu'une perte de temps, hein?
Personne, bien évidemment! Personne n'avait vraiment réussi à récolter toutes les fragment de la Shikon no Tama!
Fin' bref tous cela nous importait peu et nous le savions très bien, donc retournons à nos moutons..

Finalement, elle ne pu s'empêcher de sortir ses cartes de jeu et les observa attentivement, le Joker était le dernier de son tas et l'as de Pique le premier, c'était assez drôle de lire l'avenir avec les cartes, même plutôt étrange pour tous dire, mais bon quand on veut apprendre de la voyance qui est souvent considérée comme une duperie, pour les divinatoires tarot, elles sont considérées comme du charlatanisme.
Tous cela fait partie de la divination, il a plusieurs sortes, celle qu'elle pratique le plus souvent est la Cartomancie, la Taromancie ou encore la Cafédomancie (qui est assez intéressant à étudier), elle sait un peu sur la Chiromancie qui consiste à lire les lignes et autres signes sur la paume de la main, l'Oniromancie qui est un art divinatoire utilisant les rêves, tous des sujets très intéressants à étudier et à aborder pour cette jeune fille qui peut en apprendre un peu plus sur les gens.
Aya observa lentement ses cartes, elle pourrait essayer de lancer au bol les cartes au sol pour voir ce que cela donnait, mais la jeune clébarde préféra tous de même ne pas faire quelque chose dans ce genre là.

" Bon maintenant que t'as posé tes questions, à moi de t'en poser. Je te laisserais réfléchir pour les questions que tu voudras poser après. dit-elle sans jeter un regard à Jakotsu :" Qu'est-ce qu'un mercenaire comme toi fais ici? Comment as-tu ressuscité après ta deuxième mort? "

La réincarnation s'arrêta là, pour ne pas le noyer de questions inutiles et pour lui laisser le temps de réfléchir correctement comment il répondrait à ses questions, s'il répondait mal, s'était sûr qu'il allait s'en recevoir plein la tronche, s'il répondait correctement, Aya ne lui ferait rien, enfin pour l'instant..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Août 19th 2010, 9:31 pm

Jakotsu prit la bouteille de saké avec un certain dégoût... Beurk... Touché par une femme... Il n'en prit pas une seule gorgée, bien qu'il aurait bu encore un peu. Il la posa sur le sol, le plus loin de lui possible, une grimace dessiné sur le vilage et il tira la langue dans un air comique au possible. En entendant soupirer la demoiselle, il se détourna de la bouteille et fronâ les sourcils. Comment osait-elle montrer qu'elle s'ennuyait devant alors que c'était lui même qui s'ennuyait au possbile d'être en compagnie d'une jouvencelle... C'était une conduite intolérable qu'il devrait lui faire payer à coup sûr. Quelle vilaine demoiselle... Encore plus qu'une autre. Il l'écouta à peine lui dire qu'elle ne l'aimait pas. Pfeuh! Comme si ça pouvait changer quelque chose dans sa vie. Enfin, au moins, c'était réciproque. Elle soupira à nouveau, ce qui énerva notre mercenaire encore plus. Ne manquait plus que son éclat de rire pour le mettre vraiment de mauvaise humeur. Il allait lui lancer une réplique à la Jakotsu bien sentie quand elle enchaîna.

Comment? Un de ses proches l'avait combattu, lui et ses copains? Il y avait survécu? Il pouvait compter ces gens sur les doigts d'une seule de ses mains. Enfin, il était surpris qu'elle ait elle-même survécu à leur rencontre pour le raconter. Bah, pas bien grave. Sa mort n'aurait été que retardée. Une vie en sursis comme on dit. Cela le ramenait à s'interroger à sa connaissance. Si celle-ci était encore vivante, il ne pouvait voir qu'un certain groupe de personnes. Il n'y avait qu'Inuyasha et compagnie pour les avoir vaincu... et avoir survécu. Personne ne leur avait jamais échappé. À part l'hanyô aux jolies oreilles bien entendu. Ses copains aussi avaient survécu au massacre, mais bon... Sans ce satané Naraku... Enfin, si ce qu'elle disait était vrai, n'oublions pas que les femmes sont des enquiquineuses, alors elle devait connaître Inuyasha... Peut-être même qu'elle savait où il était maintenant... Ah.... Inuyasha... Quand le reverrait-il? Bientôt, pourvu que ce soit bientôt. Dès qu'il le verrait, il entamerait une danse sanglante avec lui avant de l'enlacer avec vigueur et passion.

L'autre jeune fille ne cessait de poser sa main sur son Inro, ce qui agaça passablement Jakotsu. ah, ces filles et leur tics nerveux... Enfin, elle avait bien raison d'être nerveuse, si c'était ce qu'elle était. Néanmoins, c'était triste parce qu'elle passerait les derniers instants dans l'anxiété. Pas qu'il s'en préoccupasse, après tout, c'était une fille, mais bon. Il n'en reste pas moins que c'était triste pour elle. Pourtant, comme si elle ne sentait pas la menace peser sur elle, elle sortit un jeu de carte et les observa. Joueuse? L'horreur... Si les femmes se mêlaient des passe-temps d'hommes, où iraient le monde?

Comment il avait réssucité après sa deuxième mort? S'il pouvait le savoir, il en serait bien aise. Pourtant, il pouvait bien courir, allez savoir qui lui avait foutu un nouveau fragment dans le corps. Restait à savoir où il était aussi. C'était ennuyant de l'ignorer; il ne pouvait pas savoir quelle zone de son corps il devait protéger des coups pour éviter de passer au trépas une troisième fois. Cette fois-ci, il comptait bien vivre plus longtemps que quelques jours... Pas question de se balader entre la vie et la mort encore bien longtemps. Ce coup-ci, il n'allait pas se faire avoir comme un enfant et la prochaine fois qu'il passerait dans l'autre mondre, ça serait pour de bon, il y veillerait bien. Non mais, comme s'il allait se laissé trimbalé comme une vulgaire sac de voyage comme ça! Il était mort ou vivant, fallait se décider bon sang de bon soir! Toutefois, la première question le ramena à son objectif en venant s'introduire dans cette chambre; tuer le locataire et prendre sa place. Passer le temps et l'ennui. Il se leva d'un bonc et sourit, l'air sadique.

-Je sais pas comment ça se fait que je suis vivant à nouveau. De toute façon, même si je le savais, ça te servirais à quoi de savoir toi? Absolument à rien en fait.

Sans prévenir, il sortit de sa protection Jakotsuto. Depuis son réveil, il l'avait fait restaurer, après tout, elle était tout abimée alors. La mort ne lui avait pas bien été... Enfin bon... Peu importait maintenant qu'elle était comme neuve et imbibé du sang du forgeron qui la lui avait réparée. D'un geste nonchalant, il envoya valdignuer la lame serpent dans la pièce avant de la faire revenir vers lui. Il ricanna en voyant le paquet de cartes tranché en deux.

-Toujours aussi précise et efficace... Ce qui m'amène à la raison de ma présence en ces lieux; il n'y a plus de chambres disponibles, celle-ci me plaît alors je vais la prendre, tout simplement. Puis je vais en profiter pour m'amuser un peu, bien entendu.

Riant aux éclats, il déclencha une nouvelle attaque de son épée chérie. Ne restait plus qu'à savoir si Aya allait parer le coup ou succomber.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Août 31st 2010, 2:27 pm

Aya l'observa avant qu'il se leva et sortit une épée un peu étrange et fit un mouvement avec l'épée qui découpa au passage son paquet de cartes en deux, ceci la mis en colère, de un elle n'avait pas des cartes de rechange, donc elle devrait aller presque POUR RIEN dans le monde moderne pour s'acheter de nouvelles cartes!
C'est alors qu'il lança de nouveau son épée, par justesse et elle s'y était attendue à quelque chose du genre esquiva l'attaque de Jakotsu avec son épée, Ryû qu'elle sortit aussi rapidement que l'éclair, bah, ouais, c'était un réflexe, surtout quand on prenait des cours de Kendô qui était un sport qui consistait à utiliser une épée en bambou, sauf que là, c'était un peu différent, mais bon heureusement qu'elle avait apprise à utiliser une épée, elle lâcha un soupir de soulagement, soulagée d'avoir réussi à éviter le coup de ce stupide mercenaire sans cervelle.

" Keh! T'es vraiment un faiblard! C'est tous ce que tu sais faire?! " Lâcha-t-elle alors, avant de repousser avec un bon coup d'épée, l'épée étrange de son adversaire.

Sérieux, il cherchait des noises ce type, s'il croyait que Aya allait se laisser faire comme une chochotte, il se trompait, il n'était ABSOLUMENT pas question que celle-ci lui laisse sa chambre, alors, mais vraiment pas!
La jeune clébarde pesta contre le travesti, sérieusement, cela commençait à l'énerver, elle ne pouvait donc pas rester tranquille un jour?! Nah, on dirait pas il y avait toujours quelqu'un pour lui gâcher ses journées!
Grrrr... Et puis il y avait ses rêves et ses prédictions, ou encore ses souvenirs! Maudits souvenirs d'InuYasha! Pourquoi devait-elle connaître son passé? Hein? Ohhhh.. Si vous saviez à quel point elle s'en foutait!
Futur, présent, passé, avenir, elle n'en avait strictement rien à faire de cela, cela ne la regardait pas, point, barre! Mais nooooon! La vie en avait décidée autrement, s'en foutant complètement de l'avis de la jeune fille!
Pauvre Aya, pauvre vie, nah, la vie n'avait pas besoin de pitié, la vie n'a jamais besoin de pitié, car c'est elle qui fout tous en l'air, ouais, tous!
Elle lâcha un soupir désespérée et observa Jakotsu droit dans les yeux, pour lui faire comprendre un message qui était très facile à lire "Tu m'fais chier, j'vais m'débarrasser d'toi le plus vite possible", d'un mouvement lent, elle fit tournoyer son épée Ryû au-dessus de sa tête, prête à lui casser la gueuler si nécessaire, ouais quoi, c'était pas un travelo qui allait gâcher sa soirée, hein, alors pas du tous!
Pis elle se mit en position de combat, prête à encaisser tout les coups que son adversaire fera, de toute façon, c'est pas comme si elle allait se laisser faire, faut pas croire que Aya était une peureuse ou encore une faiblarde, nah!
Et les entraînements de Kendo, hein! C'était pas pour rien qu'elle s'entraînait avec une épée en bambou, de plus que cela pouvait l'aider à mieux réfléchir à ses mouvements, vous savez, tous le monde ne combat pas de la même façon, d'autres foncent comme des cons et d'autres prennent leur temps, mais Aya, vous saviez dans quel groupe on pourrait la mettre?...
Dans ceux qui foncent la tête baissée sur leur adversaire, bah après tous, c'est un très de caractère typique chez InuYasha. u_u
Le point commun entre ces deux abrutis? Ils sont tout les deux gourmands, donc adorent bouffer, sont tout les deux trèèèèèès trèèèèès cons, ils foncent toujours tête baissée, ne font jamais attention à ce qu'ils disent, ne savent pas consoler les gens, deviennent parfois trop arrogants ou s'énerve très facilement, deviennent très facilement jaloux de tout et de rien, enfin bref, deux très beaux clébards quoi.

" Keh! Tu vas voir sale travesti ce qu'une femme peut te faire! " Dit-elle alors avant de bondir sur sa proie aussi rapide que l'éclair.

Elle se trouvait à l'instant dans les airs puis s'approchait de plus en plus de Jakotsu, l'air un peu menaçante, pour tout vous dire, vous savez, cette air un peu sadique que les gens ont quand ils ont une envie de tuer, fin, je saurais pas comment vous l'expliquer. xD
Finalement elle donna un grand coup d'épée. Jakotsu se défendra-t-il? Réssira-t-il à esquiver son coup? Ou va-t-il encore crever une fois? *SBAF*
Aya réussira-t-elle son coup? Ou va-t-elle se ramasser une épée en pleine gueule? Qui s'en sortira?

(Désolée de mon retard, j'avais vraiment pas d'inspiration. >.<)


Aya's themeAya's memoriesAya's little secrets


Je suis la réincarnation d'un clébard et alors? Cela te déranges à ce point-là, Invité?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Septembre 10th 2010, 9:02 pm

Oh, mais c'était que la gamine avait de bons réflexes! Instinctivement peut-être, en tout cas, sans trop y penser, elle tira rapidement une épée et bloqua son propre coup. Naturellement, comme ça le faisait quand ça arrivait, ces très rares fois, la lame pliante revint vers son point de départ, là où elle était avant de se déplier en un long serpentin menaçant, rapide et mortellement tranchant, lorsque son opposante la repoussa. Jakotsu n'aimait pas trop se battre contre les femmes; des crétines sans cervelle, des êtres inférieurs aux larves. Ça l'embêtait encore plus quand il se voyait obliger d'admettre qu'elles étaient de taille à affronter quelqu'un, pas lui, bien sûr, mais là, cette gamine avait poussé le bouchon un peu loin en le traitant de faible. Comment, lui, le tueur de tas de femmes et d'homme pourrait être faible comparé à cette fillette? Des blagues! Néanmoins, du fait qu'elle avait évité de mourir sous sa lame, il en était encore plus énervé. Ce n'était pas une gonzesse armée d'une petite épée de femelette qui allait lui en faire baver. Tsk! Ça non, jamais même. Déjà, il était encore plus excité à l'idée d'exterminer cette vermine. Ce n'était plus une histoire de libérer une chambre; c'était devenu personnel. Oh oui, quand le sang de cette fille se répendrait sur le plancher en bois de l'auberge, il se sentirait complètement comblé et satisfait. Encore plus que lorsqu'il pulvérisait l'existence du sexe féminin dans un village entier. Heureusement que Bankotsu n'était pas là. Il l'aurait peut-être empêcher de s'amuser un peu... Nah... Jamais son aniki ne voudrait d'une fille comme elle. Même pas pour s'amuser. Il préfèrerait sans doute une fillette plus gacieuse de trait, moins... moche. Ouais bah, peut-être direz vous qu'Aya était plutôt mignonne ou peu importe, mais personnellement, Jakotsu la trouvait affreuse, horrible, laide. Utilisez le synonyme qui vous plaît le plus, du moment que ça veut dire le contraire de beau. Enfin, ça n'est pas tellement surprenant. Pour lui, toutes les femmes le sont. Et celle-là encore plus depuis qu'elle l'avait appelé faiblard. Il prenait plutôt mal la critique ce cher travelo et surtout quand ça venait d'une créature qu'il considérait inférieure.

Elle soupira, l'air de dire; «T'm'emmerde, dégage avant que je te donne la raclée de ta vie.» c'était bien beau la provocation, mais Jakotsu n'allait pas fuir devant une crétine de fille. Puis, sa lame levée au-dessus de sa tête ne lui faisait pas peur du tout. Non mais, comme s'il ne pourrait pas éviter un coup d'elle? N'importe quoi. Elle se croyait menaçante comme ça? Il la voyait déjà morte, étendue dans une flaque de liquide rouge composé d'hémoglobine. Pourquoi les femmes guerrières croyaient-elles qu'elles pouvaient faire le poids contre un homme? Quelles idiotes... Et dans son cas, impossible de le tuer de surcroît. En effet, à moins de lui piquer son fragment de la perle, il était intuable. Ce petit morceau, inséré à un endroit inconnu de lui-même, le rendait immortel, réparant tous les dommages qui pouvaient être infligés à son corps durant un combat grâce à un pouvoir regénérateur. Utile cette babiole. Enfin, ce n'était pas comme s'il ne faisait que s'appuyer là-dessus. Ce n'était qu'un moyen de rester en vie. Et ce coup-ci, il se garderait bien de laisser quelqu'un d'autre que lui-même, ou Bankotsu, bien sûr, il n'avait aucun secret pour lui, savoir où il se cachait.

Avec son épée étirable presqu'à volonté, Jakotsu était plus fort au combat éloigné. Il se débrouillait plutôt bien au corps à corps, mais bon... Ce n'était pas sa spécialité et il préférait s'approcher de ses adversaires pour la grande finale, son moment préféré lorsqu'il s'agissait d'hommes. Du coup, il lançait souvent la première attaque, mais il ne fonçait jamais tête baissée tout droit dans la mêlée tel un imbécile heureux. Néanmoins, des crétins dans ce genre, il en avait déjà affronté. Son préféré, Inuyasha no kawaï. Maintenant qu'il se souvenait de lui, il n'aspirait qu'à le vaincre enfin, à le voir répandre les larmes tant attendues tandis qu'il l'enlacerait, juste avant de le découper en tranchant bien taillées, bien droites. Enfin, la demoiselle du futur, de son point de vue à lui bien qu'il en soit inconscient, fonça tout droit vers lui, fisant montre d'une maîtrise de son corps, mais d'une stupidité risible. Même aussi rapide qu'elle l'était, elle ne ferait pas le poids. Comme si c'était possible. Son air de guerrière amazone sadique ne l'effrayai pas une miette. Il dressa simplement nochalament Jakotsuto dans les airs, un sourire narquois aux lèvres.

«Je t'attends fillette. De toute façon, que tu combattes ou non, l'issue sera la même,» ricanna-t-il.

Il ne chercha pas à éviter le coup. De toute façon, la meilleure défense, c'est l'attaque. Avec doléance, il agita le bras, déclenchant le mécanisme qui détachait son épée serpentine en plusieurs section. Tiens! Cette situation lui rappelait des souvenirs. Le jour de sa dernière mort à jour. Oui, c'était contre Inuyasha. Il avait foncé comme l'adorable idiot qu'il était. D'ailleurs, c'était frappant maintenant qu'il y pensait, elle ressemblait vraiment à son Inuyasha. Enfin bon, pas le temps d'y penser. La lame dévia et entailla alors son épaule. Il n'avait pas encore dit son dernier mot. En effet, Jakotsuto s'enroulait doucement autour du corps de l'adolescente...

Pas grave... J'ai un peu de mal en ce moment, alors mes réponses sont un peu bof =S
Revenir en haut Aller en bas
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Septembre 24th 2010, 10:08 am

(HS : Pas grave, les miennes aussi sont bof ses derniers temps. xD)

Je l'avais touchée! Je l'avais touchée! J'avais réussi à lui toucher son épaule gauche, mais avant que je n'aille eu le temps de dire quoi que se soit, la lame de mon adversaire s'entoura autour de moi, m*rde! Qu'est-ce que j'allais faire maintenant?! M'énerve ce type zinzin! Grrrrhhhh....! Je restais alors sur place sans bouger, Ryû toujours à ma main, j'observa alors Jakotsu.

" Keh! Tu'm'fais chier! " M'exclamais-je avant de continuer sur un ton agaçant :" Dis.. Tu connaîtrais pas par hasard InuYasha? " Demandais-je alors avant de pencher ma tête de côté comme pour avoir l'air interrogatrice.

J'espère qu'il allait tomber dans le panneau ce type, puis bon, il avait pas l'air très futé, donc soit il tombe comme un pigeon dans le panneau, soit s'en ai finit pour moi ou il y a encore une dernière solution que je préfère amplement éviter était que je me transforme accidentellement en démone, ce qui serait finit pour ce pauvre humain misérable.
Les humains étaient misérables tout comme les Youkaïs, seul les Hanyôs étaient encore normals et bien, les humains sont des anges qui se sont brûlés les ailes en voulant trop s'approcher du Soleil et les Youkaïs, eux sont des démons qui se sont trop approchés du néant ou de l'enfer et donc se sont aussi brûlés leur ailes.
Nous les Hanyôs, somme le mélange d'un humain et d'un Youkaï, donc nous sommes des demi-ange et demi-démon, m'enfin c'est vrai, nous ne sommes pas une race pure, mais ni une race maudite, nous sommes en fait entre les deux, ce qui est la parfaite harmonie entre le bien et le mal!
Je finis par lâcher un soupir et regarda alors Jakotsu d'un air très fatiguée... On pourrait faire des échanges, je lui donne des coups de pouces pour trouver InuYasha et lui me donne des coups de pouces pour euh... Bah.. Euh... Nah.. Laissez tomber! >3<

" Halalala, bon tu vas tirer sur ton épée ou t'as peur? J'croyais que tu haïssais les femmes. " Dis-je alors pour me moquer de lui :" M'ouais, les mecs sont toutes façons tous des mauviettes, comme InuYasha onii-san. "

Euh, là, j'en faisais pas trop là? J'crois que oui, déjà appeler InuYasha comme si c'était mon frère, enfin, c'est vrai que je suis sa réincarnation et que je suis plus jeune que lui, mais là, j'crois que j'ai fait une gaffe. M'enfin, faut juste que j'espère ne pas me faire trucider par ce gars, parce que je tiens encore à ma vie, même si elle est pas forcément belle.
Aussi est-il qu'une personne m'empêche de crever aussi pitoyablement et s'est mon très cher Kei, je lui ai fait une promesse, une promesse que je dois lui tenir.. Celui de revenir en vie à chaque fois que je pars au monde féodale. Je dois tenir cette promesse, après tout, les promesses sont faites pour être tenues, il ne faut jamais laisser tomber une promesse quelle que soit la nature de la promesse en question, il faut toujours tenir ses promesses!

* Qu'est-ce que j'ai fait pour être avec un fou pareil? __'' * Me demandais-je avant de lâcher un soupir désespérée.

Ce type d'abord, l'était ch*ant, mais de plus il était stupide et était un travesti, quoi que j'm'en fous de savoir si c'est un mec ou une nana ou quelle est sa véritable nature, tous ce que j'voulais c'était la paix, qu'on me FOUTE la paix! C'était si compliqué que cela à comprendre?!

Je me mis à bâiller non seulement de fatigue, mais d'ennuis, rester sur place, entourée d'une épée "serpent" ne me ravissait pas le moins du monde.

" Bon tu vas tirer sur cette épée, oui?! " Lui hurlais-je comme pour l'énerver :" J'ai pas que ça à faire, rester sur place comme une c*nne à regarder un c*n travesti tenir cette épée stupide! "

Je crois que j'y suis allée un peu trop loin, quoi que de toute façon, c'est ma nature et je suis comme ça, je ne peux jamais m'empêcher de jeter des insultes sur les gens, même si je n'avais aucune raison, je jette des insultes car c'est moi, j'insulte ceux qui ne me font rien tout comme ceux qui me font quelque chose, comme ce bâtard de Jakotsu qui restait comme un abruti à me fixer, alors qu'il avait l'occasion de me découper en rondelles, après la première tentative, voici la deuxième!

Voilà qu'une mouche entre par la fenêtre et commence à voler dans la chambre en faisant ce bruit insupportable! "ZzZzhhhzhhzhzhzhzhZZhzhzh", quelque chose du genre, mais très ch*ant comme bruit quand même, la mouche passe plusieurs fois devant Jakotsu, puis comme si le "destin" voulait me faire ch*er, la mouche vient se poser sur mon petit nez.
Avec mes yeux devenus maintenant verts foncés, j'observa la mouche qui me dérangea dans ma reflexion, je secoua ma tête, la mouche revint se poser aussitôt, alors je secoua à nouveau ma tête et avant que la mouche puisse revenir, je l'attrapa avec ma bouche....
Un très mauvais goût avait envahit ma bouche et je recracha la pauvre mouche au sol, à présent morte dans de la salive et légèrement écrasées à case de mes canines..

" Keh..! C'est dégueulasse! " Dis-je en crachant au sol pour enlever le mauvais goût de ma bouche.


Aya's themeAya's memoriesAya's little secrets


Je suis la réincarnation d'un clébard et alors? Cela te déranges à ce point-là, Invité?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Octobre 16th 2010, 2:02 pm

Vraiment désolée pour le retard. Je n'avais pas trop d'inspiration pour mon pauvre Jak ces temps-ci. Et surtout, trop de travail avec l'école... xD Aussi, j'ai du mal à imaginer pourquoi Jakotsu continuerait d'étirer la vie d'Aya. Normalement, il la tuerait. Enfin bon, je crois que c'est son destin d'emmerder les pauvres Schichinintaïs sans en mourrir xD

Héhé! Elle en prenait toute pour son orgueil hein la fillette? Voilà, il ne pouvait tout simplement pas perdre face à une telle gamine, c'était tellement improbable. Même risible. De toutes les femmes qui avaient croisé son chemin, aucune n'avait survécu. Ouais, bon, vous direz qu'il y avait bien Kagome et Sango, puis cette Aya qui prétendait avoir survécu à leur rencontre, mais ça ne comptait pas. Un jour, il aurait ces deux compagnes D'Inuyasha. Tout autant qu'il l'aurait lui-même, ce toutou un peu stupide. Un peu? Adverbe à revoir, c'est clair. Quant à celle-là, qui osait ainsi le défier, elle n'en avait plus pour longtemps. Stupidement, elle s'était laissé entourer de Jakotsuto, la lame mortelle de ce cher travesti. Vraiment, si elle avait eut le moindre talent au niveau combat, elle ne se serait pas montrée aussi peu prévoyante. Vraiment, il ne restait qu'à tirer et c'en serait fini. Il y aurait tout plein de jolis petits morceaux de chair répandus un peu partout dans la chambre. Quel joli carnage... Restait simplement à savoir s'il serait assez bon pour éviter à l'aubergiste d,avoir à tout ramasser... en le tuant, bien entendu. Vous imaginez Jakotsu avec un tablier rose à motif de coeurs en train de faire le ménage? Euh, non. C'est juste impossible. Soit le bedonnant qui tenait cette auberge mourrait, soit il devrait faire le ménage. La première option était d'ailleurs plus que probable. Notre petit mercenaire avait un goût peut-être un peu trop prononcé pour les festivals d'hémoglobine. Ah ça, c'était une préférence que trop peu de gens comprenaient... Enfin, il avait cette fillette sous sa coupe, un p'tit coup et... ploulp! Morte. Et il pourrait enfin se payer une bonne nuit de sommeil, bien tranquille. Pas que dormir à la belle étoile lui déplaisait tant que ça, mais un lit douillet, c'est toujours bien, non?

Il commençait à porter le coup fatal, entaillant un peu la douce peau de l'impertinent lorsqu'un nom cher à ses oreilles retentit: Inuyasha. Ceci le figea dans son mouvement et il jeta un coup d'oeil interressé à la demoiselle. Qu'avait-elle à dire sur l'amour de sa vie? Il l'écouterait puis il la découperait en tranches. D'ailleurs, elle n'avait pas les moyens de s'échapper à moins qu'elle puisse se désintégrer à volonté. Intrigué, il la fixa, songeant que son visage était vraiment répugnant. Déjà qu'elles étaient une plaie pour l'humanité. pourquoi les femmes étaient si horribles à voir? D'ailleurs, c'était une sorte de paradoxe, ne trouvez-vous pas. Jakotsu détestait tout ce qui rattachait à la féminité et pourtant... Regarder son apparence, ses vêtements... Il est souvent confondu pour une femme. Enfin bon, passons, nous ne repasserons pas encore des heures à étudier le caractère de Jakotsu, tout le monde le connaît déjà. Ou presque. Et que c'était long avant qu'elle crache son morceau. Jakotsu commençaot à être pas mal fatigué. ce combat durait trop longtemps. Surtout comme l'adversaire était une femme...

Encore Inuyasha sans en venir droit au but! Attendez, Inuyasha Onii-san? Hum... C'était une piste intéressante. Ainsi donc, cette gamine mal fagotée était une relations d'Inuyasha... Mouais, ça pourrait peut-être le faire. Même si ça impliquait CELA. Jakotsu n'avait jamais été réputé pour être le cerveau de la bande des sept. Ça, c'Était plutôt Renkotsu, voir parfois Bankotsu. Bankotsu? Nah... Lui, c'Était le leader un peu tête brûlée. Enfin bref, bien que ce ne soit pas une lumière, il était capable de réflexion et il voyait déjà comment il pourrait avoir et Inuyasha et le sang de la fille sur les mains. Ah oui! C'Était fort brillant de sa part! Ou pas... Peut-être qu'Inuyasha se foutait de sa petite soeur aussi. C'était à envisager. En même temps, s'il venait à apprendre qu'il était de nouveau parmi les vivants, Inuyasha ne se sentirait-il pas attiré vers lui? Ah, autant essayer. Au pire, il finirait pareil par la tuer. Enfin, il faudrait d'Abord qu'elle cesse de le provoquer aussi! Rah, c'était clair que mourrir sous la lame de Jak en étant une femme était un grand honneur, mais de là à le supplier... Ça gâchait une partie du plaisir.

-Tais-toi bâtarde! Je réfléchis! s'impatienta Jakotsu.

Si elle continuait avec ce comportement, il finirait bien par la découper avant d'avoir pu mettre son nouveau plan à exécution. Saloperies de femmes! Il avait encore besoin de trouver un moyen de contacter Inuyasha et lui dire qu'il avait mis la main sur sa petite soeur. Bah, il pourrait envoyer un imbécile propager la nouvelle dans les autres villages. Wais! D'ailleurs, il pourrait bien commencer par celui-ci! Quel génie! Enfin, il aurait à supporter cette fille carrément dégueulasse... Après tout, elle venait de croquer une mouche. Yeurk! Bon, on pourrait repasser là-dessus, Jak avait quelques manies répugnantes lui aussi. Sauf qu'il ne crouquait pas de mouche.

-Alors comme ça, t'es parente avec Inuyasha no Kawaï... Hum... Mouais, je crois que ça pourrait m'être utile. C'est ton jour de chance. Surtout pour une créature aussi dégoûtante que toi.


Il deserra un peu l'étau de Jakotsuto d'autour de la jeune fille. Il ne fallait pas trop qu'elle soit abîmée non plus. Juste assez pour qu'elle ne puisse pas s'enfuir. Le problème le plus grave du moment, c'était qu'il n'avait pas de corde pour la ligoter et qu'il ne lui avait pas encore arraché des mains sa lame. Il faudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Novembre 20th 2010, 4:48 pm

Alors que le travesti se mettait à hésiter entre me tuer et ne pas me tuer,j'observais la pauvre mouche découpée en plusieurs morceaux, en y repensant, je pouvais bien y passer avec ce fou qui me tenait sous son emprise, hélas, on ne savait jamais à quoi s'attendre avec un malade mental comme ce très cher Jakotsu. Le mercenaire lâcha légèrement prise, de façon à ne pas m'étrangler et se mit à préparer ou planifier des plans pour avoir mon soit disant frère. Avec un sourire malicieux aux lèvres, j'observais le travesti, mon épée Ryû, toujours à ma main, prête à bondir pour riposter toutes attaques venant de ce type.

" Tu crois vraiment que Inu-onii-san se laissera prendre pour si peu? De toute façon, tu ne sais pas t'y prendre avec lui, il te manque quelque chose.. " Dis-je alors avant de regarder le plafon..

Gaaaahhh.. Ce type était l'ennuie incarné, je m'ennuyais avec lui au point de ne sortir que des bêtises, saurais-je sous l'emprise du Saké? Huh? Moi? Sous l'emprise du Saké?! Ahahahaha! La blague... Non, de toute façon ce n'est absolument pas mon genre, du moins en y réfléchissant, c'est pas comme si je pouvais être bourrée à cause de cela. Mais bon, il faut que je m'échappe de son emprise, je n'allais pas rester là éternellement à ne rien faire quand même et j'avais encore pas mal de choses à faire avant de mourir, tant de choses à réaliser, donc mourir entre les mains de ce... Ce hermaphrodite, m'était absolument IN-TERDITE! C'était l'interdit! L'interdit absolu, ma vie ne finirait pas aussi tragiquement entre ces pattes de psychopathe! Je ne suis pas une pauvre bête qu'on veut égorger quand même! Okay,à la limite je suis la bêtise elle-même, l'interdit elle-même! L'alliance entre deux créatures qui se haissent, ou même pas en fait! Peut-être est-ce une malédiction qui frappa ma pauvre famille et bien sûr, la personne que cela touche est moi! Keh! C'est tellement pas drôle que j'en pleure presque..! Mais qu'était-ce vraiment pleurer? Parce que on peut pleurer de joie et de tristesse, ces adjectifs sont quand même si différents de l'un et de l'autre. Un grand mur imposant les sépare, tous deux, ce mur est sans fin car ces deux mots sont tous le contraire, c'est comme le mal et le bien. La tristesse serait logiquement le mal et la joie serait le bien, c'est comme le noir et le blanc ou les consoles de jeux tel que Nintendo et la Playstation, eux aussi ils sont différents. Nintendo a toujours des consoles blanches et la Playstation a toujours des consoles noires. Enfin je m'éloigne légèrement du sujet, mais si vous voulez, la joie est la flamme qui brûle en nous et la tristesse est l'eau qui pleut les jours de pluie telle des rivières.. C'est un beau contraste.. Un contraste qu'on ne peut égaler, c'est comme la paix et la guerre, la paix finit toujours par gagner la guerre telle la joie qui gagne la tristesse, mais cela peut aussi être l'inverse qui aurait un résultat négatif de ce qu'on pourrait attendre.. Après un moment de paix avec moi-même, mes yeux virèrent aux rouges carmins, montrant ma colère, mais un léger reflet de malice y était aussi, j'avais une idée, mais j'étais aussi fâchée, fâchée d'être dérangée dans mes journées de tranquilité.

" Heee... Jolie la lame.. J'aimerais en avoir une pareille..! C'est une rareté de nos jours.. C'est tellement impressionnant, on dirait un serpent majestueux.. J'aime cette lame. <3" Dis-je alors en posant un doigt sur la lame qui m'entourait un peu tel un serpent..

J'examinais minutieusement la lame, d'un air plutôt intéressée, après tout on avait rarement l'occasion de voir une lame pareille vous serrer, et de nos jours, on en faisait plus de telle bijou, donc quand vous voyez une épée pareille.. Observez la et examinez la, le plus possible! Vous ne le regrettera pas du tout après tous, une épée comme celle-ci peut coûter cher ou encore si on veut en faire une copie, ce serait très compliqué. En fait, j'exagèrait peut-être un peu, mais j'aimais bien observer les épées ou les katanas des autres, c'est tellement classe dès fois que je ne peux pas rester là sans rien faire.. De plus que j'ai des lames assez banals, Ryû est banal et Tatsuki aussi, ils n'avaient rien de particuliers, seul les quelques techniques que je faisais rendaient ces épées banals moins banals, puisque sans ces épées, je ne peux pas faire grand chose. Bon, cessons de faire des choses inutiles et concentrons plutôt sur mon état critique à ce petit combat qui venait à peine de débuter il y a déjà quelques petites minutes de cela. Mon regard se posa de mon épée à Jakotsu, puis de Jakotsu à mon épée et ainsi de suite, essayant de trouver un moyen de m'échapper de son emprise. Après un petit moment de réfléxion, je pris une bouffée d'air et d'un bon coup d'épée je repoussais brusquement la lame de Jakotsu, essayant de me donner une chance de m'échapper de son emprise. C'était dur, dur, car cette lame avait l'air de me garder, j'allais devoir utiliser un peu de ma force.. Et quelques petites techniques seraient la bienvenue... D'une main je repoussais Jakotsuto avec Ryû d'une autre je concentrais mes griffes, préparent une attaque pour ensuite repousser cette épée assez énervante qui m'entravait.

" SANKOHHHH TESSOHHHH!! " Hurlais-je alors.

D'un coup de griffe je repoussais brutalement l'épée et agiliement je pu m'échapper de l'emprise de cette épée avec des égratignures un peu partout, le sang coulait d'un peu partout, mais je m'en fichais éparduemment. Ce n'était pas grand chose, enfin si, mais non, je veux dire cela faisais mal, mais je n'allais pas éclater de sanglots comme une petite nunuche, ce serait honteux.. Keh! J'avais atterris au sol, sur mes deux pieds, Kimono légèrement déchiré.. C'était déjà mon je-ne-sais-combien-ème fois qu'un de mes Kimonos se déchire pendant mon voyage à l'époque Sengoku. Pffff... Surtout mes Kimonos se déchiraient quand je rencontre un monstre ou un malade mental tel que Jakotsu. Du sang coula légèrement sur mon front, je posa ma main sur mon front puis observa ce liquide rouge carmin qui recouvrait mes doigts, puis ma main.. Un rire sadique sortit de ma bouche, comme si je venais tous juste de sortir d'une asile pour fous crée par des fous. Je fermais les yeux pour deux secondes avant de les ouvrir, mes yeux n'étaient plus rouge.. Mais jaune, oui d'un jaune horrible, non en fait ils étaient dorée ou jaune miel, tel ceux de InuYasha. En fait de cette manière là, je ressemblais encore plus à InuYasha, non seulement à mes manières, mais aussi physiquement! Taahh... Ahahahah! Que c'est drôlement pas drôle, comment pouvais-je toujours me trouver ou me fourrer dans des situations plus que étranges? Huh? Il fallait vraiment être borné, même doué en fait pour ce genre de chose, j'étais le maître pour me f*utre dans la m*rde. Je suis le b*rdel et l'ennuie en personne, j'étais le mal comme le bien, je suis le contraste absolu..! Je suis la paumée sans grand intérêt dans un monde de ouf ma fois... Je pris alors appui au mur et tous en m'appuyant dessus je gardais constamment un oeil sur Jakotsu.. J'étais fâchée, car il avait osé trancher mes cartes en deux.. Comment pouvais-je lire les cartes maintenant? Keh.. Ce n'était pas pratique, alors pas du tous.. Mais une idée me vint en tête en pensant à la voyance et je dis alors d'une voix plutôt calme..

" Dis... ça te dirais si je lis ton avenir..? Peut-être que j'y trouverais quelque chose de bien à te dire.. " Dis-je alors en souriant d'un air assez.. Sadique dirais-je.

( HS: GOMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN! Pour mon retard.. >w< Je suis vraiment navrée!De plus que je ne donne pas une longue réponse! C'est honteux de ma part... ! >__< )


Aya's themeAya's memoriesAya's little secrets


Je suis la réincarnation d'un clébard et alors? Cela te déranges à ce point-là, Invité?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    Décembre 10th 2010, 8:57 pm

Blablabla et bla. Comme si le baratin de cette fille désespérée pourrait changer quoi que ce soit à son sort. Jakotsu avait l'habitude d'entendre ses victimes lui assurer son échec et pourtant, à part cette fois contre Inuyasha, rien n'avait jamais échouer. Jakotsu finissait toujours par réussir à obtenir ce qu'il voulait. Pour le moment, il n'avait pas besoin d'or. Il n'avait aucun contrat à remplir alors il était libre de faire ce qu'il voulait. Et que voulait-il? Retrouver son Inuyasha chéri. C,était sa priorité actuelle. Ce petit chien l'avait assez fait attendre, il était temps que tout se mette en place. Décidément, cette gamine tombait pile poile. Avec sa manie de toujours vouloir protéger ses amis à tout prix, Inuyasha ne pourrait pas le fuir. Il accourrait bien vite dans ses bras. Quelle double motivation! Apprendre que non seulement Jakotsu était toujours vivant, mais qu'en plus, il avait pris la peine d'enlever sa soeur pour attirer son attention! Comment ne pourrait-il pas être rempli d'une joie fulgurante? Ah oui, c'Était un bien beau projet. Enfin, restait à savoir si cette fille ne mentait pas. Après tout, elle pouvait bien essayer de le jouer. Saleté de femmes. Toujours si pernicieuses et enclines aux tromperies pour obtenir l'objet de leur désir. Il y avait aussi que notre clébard favori ne semblait pas en très bon terme avec son grand frère, alors qu'en était-il pour cette gamine de fille? Il était fort possible qu'il ne l'aime pas et que sa présence auprès de notre cher travesti en ternisse son image. CE qui serait fort regrettable pour ce pauvre Jakotsu, lui qui désirait tant se faire un collier souvenir avec les belles oreilles pelucheuses et soyeuses de son cher Inuyasha. Oui, décidément, il les aurait, coûte que coûte. Ce n'était pas le moment d'abandonner alors qu'il tenait un filet presque sûr de réussir. Oh, et, s'il advenait le cas où son "amant" n'appréciait pas trop cette potasse, Jakotsu pourrait toujours la découper en tranche, ça ne serait pas bien compliqué. Une fille ne pourrait en aucun cas le battre. Ça serait trop ironique et de toute façon, comment une femme pourrait réussir à se montrer plus maligne que lui? Ça serait toutefois dommage de devoir la laisser vivre plus longtemps qu'il ne fallait... Comme si elle en avait le droit et le mérite... Enfin, en amour, il faut être prêt à tous les sacrifices et qu'est-ce que Jakotsu ne ferait pas pour Inuyasha?

Absorbé comme il était dans ses petites manigances et ses rêveries d'amour avec Inuyasha, Jakotsu ne remarqua pas instantanément le changement de comportement de son "adversaire". De toute façon, il avait tellement confiance en son emprise sur cette demoiselle, bien que ce titre ne devrait pas exister, c'était beaucoup trop honorifique pour une telle créature, qu'il ne s'inquiétait nullement de ce qu'elle pourrait tenter. Lorsqu'elle parla, c'est à peine s'il remarqua qu'elle ressemblait plus à Inuyasha avec ces yeux dorés et le reste. Après tout, elle venait de faire l'éloge de sa belle Jakotsuto. C,Était une touche sensible, Jakotsu adorait son arme, si grâcieuse et performante. Ce n'était pas pour rien qu'il s'était inspiré de son nom pour la nommer. D'ailleurs, ce nom lui allait si bien, à cette épée serpentine. Juste en l'entendant, on devinait sa puissance et sa majestuosité. Enfin, elle devrait cesser de la regarder avec ces yeux-là! Elle finirait par souiller la splendeur de son épée et elle n'irait plus aussi bien pour trancher et découper! En plus, il venait tout juste de terminer de la faire restaurer! Ah! Mais qu'elle arrête de faire ça! Ça suffisait maintenant! Allez! Qu'elle cesse d'abîmer Jakotsuto!!!

Embêté comme il était de la voir regarder avec insistance son arme, il commença à s'agiter un peu. Enfin, elle, elle ne semblait pas vouloir rester coincée là plus longtemps de son côté alors elle tenta une autre fois de se dégager, avec un peu plus de succès que les précédentes. Ça n'y était pas tout à fait, mais il n'en manquait pas beaucoup. Ne voulant pas perdre sa chance de retrouver son Inuyasha chéri, notre mercenaire tenta de reprendre le contrôle de la situation, mais apparemment un peu futée, la gamine se débarassa de ses chaînes, en utilisant une technique dont Inuyasha se servait régulièrement. Du coup, si elle n'était pas sa soeur, elle avait perfectionné avec beaucoup de passion son rôle. Enfin, notre copain n'était pas très content de voir sa proie en liberté. Il devait empêcher cela, coûte que coûte. Oh non, elle ne s'en tirerait pas comme ça. Il finirait bien par l'attraper. C'Était dans un moment comme ça qu'il aurait bien aimé avoir Mukotsu et ses poisons près de lui. Mais Mukotsu était mort. Ou, s'il était revenu lui aussi à la vie, il n'avait pas encore été retrouvé. Rah!!! Pourquoi ne savait-il pas le faire lui-m^me? Il aurait simplement pu endormir et paralyser cette gamine, comme il l'avait fait avec... euh... Comment s'appelait-elle déjà cette greluche, toujours pendue aux basques de SON Inuyasha? Pas l'autre qui se prenait pour une guerrière, mais celle avec de drôles de vêtements... Oh et puis, ça ne changeait rien en fait. Il finirait bien par l'avoir et cette potiche-là, elle ne l'emmerderait pas plus longtemps. Ce n'Était pas son rire tout droit sorti des enfers de la folie qui allait l'en empêcher, en aucun cas. Comme s'il pouvait avoir peur d'elle ou on ne sait quoi d'autre. Ce jeu avait assez duré.

Lire son avenir? Et puis quoi encore! La divination, il n'y croyait pas. Ce n'Était que des foutaises pour les gens trop bêtes pour pouvoir comprendre que c'Était faux. DE toute façon, il savait déjà ce que lui réservait l'avenir; il tuerait cette poufiasse après avoir démontré tout son amour à Inuyasha dans une belle marre de sang tout rouge... Miam! Juste à y penser, il en avait des frissons... Enfin, cette crétine avait assez profité de la liberté, il était temps de mettre fin à ce combat où il ne pouvait que sortir vainqueur.


«Garde tes prédictions pour toi-même! Ya que les femmes pour croire à de telles sottises... Maintenant, tu te tiens bien tranquille.»

D'un geste las, il leva bien haut sa lame pour la replier d'un coup sec.
Désolée, c'est ultra court et j'ai pas ajouté d'action ou presque, j'avais tellement pas d'inspi (.=='')
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souvenirs désagréables    

Revenir en haut Aller en bas
 

Souvenirs désagréables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†] :: Archives RP-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit