Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Mai 24th 2010, 12:19 pm

Dans la vie, il y a des jours avec et des jours sans, comme on dit. Pour Midoriko manque de chance, pour changer ces temps ci c'était des jours sans. Il ne se passait pas un jour où elle vivait des choses désagréables...En allant dans le monde moderne ces derniers jours pour la première fois depuis longtemps, elle avait rencontré quelqu'un d'intéressant et de distrayant c'était le jour où elle avait fait la connaissance de la petite Seika. Mais évidement toutes les bonnes choses ont une fin. En effet cette petite n'était pas n'importe qui, je dirais même plus ce n'est pas la fille de n'importe qui. Et oui il a fallut qu'elle tombe nez-à-nez avec le second enfant de Yûri et pour couronner le tout celui-ci n'est pas au courant de son existence ! Et devinez qui c'est qui va devoir lui apprendre ? Et oui c'est exactement ça c'est Midoriko ! Pfff tu parles d'une poisse ! Pourquoi a-t-il fallut que ça tombe sur elle hein ? Elle pouvait pas rencontrer quelqu'un d''autre dans ce monde minable ?! Non Seika est loin d'être quelqu'un de détestable loin de là mais disons que Mido à le chic pour attirer ce genre de situation. Et là c'était quand même assez ennuyant, pourquoi ? Tout simplement parce-que déjà elle est loin d'apprécier Yûri en fait elle ne l'aime pas du tout mais bon c'est elle qui aura la corvée de le lui annoncer... Bien sûr elle pourrait ne pas le faire après tout c'est pas ses affaires, elle s'en fiche complétement et ça ne la regarde pas... Mais Mido est assez bien placé pour savoir que ce genre de détail n'est pas à cacher. Le problème c'est comment l'annoncer ? Si il s'agissait de quelqu'un d'autre elle aurait sût comment s'y prendre mais là c'était quelqu'un qu'elle ne pouvais pas supporter. La seule chose qu'elle savait c'est qu'il fallait faire ça vite, car plus on tarde à l'annoncer plus c'est mauvais, et Midoriko savait très bien cela...

Bref un jour ou l'autre il faut rentrer chez soi. Quoique là où elle vivait maintenant, du moins en ce moment, ce n'était pas vraiment chez elle mais elle n'avais pas vraiment le choix. Elle ne va quand même pas vivre dehors non ? Enfin elle avait de l'argent sur elle au pire, elle aurait pût aller dormir dans une auberge de la région. Et oui dans le monde féodale il faut payer... Enfin ça ce n'était pas vraiment un problème, Aya lui avait donné un peu d'argent pour qu'elle puisse se débrouiller. Ah Aya, cette bonne vieille Aya, qu'est-ce qu'elle deviens en fait ?! Hum peu importe ce n'était pas le moment d'y penser, elles se reverraient certainement un jour ou l'autre, mais quand, ça c'est un mystère. Bref l'argent que celle-ci lui avait donné avait bien servit ces derniers jours, ce qui est agréable dans le monde moderne, c'est qu'on trouve n'importe quel type de personne un peu partout en se promenant dans le centre ville de Tokyo... La preuve Mido était tombé sur une personne qui collectionnait les pièces anciennes, alors la jeune femme lui en a vendu quelques unes pour une belle petite somme, et le reste elle l'a gardé au cas ou elle pourrait en avoir ici. C'est d'ailleurs avec cet argent qu'elle a put s'acheter des vêtements plus confortable que ce fichu costume de collégienne !!!

Donc comme je vous le disais Mido a donc traversé le puits une fois de plus pour repartir dans L'ère Sengoku, elle venait juste de quitter la petite Seika justement. Celle-ci s'apprêtait donc à rentrer au Sanctuaire le lieux ou elle vit et s'entraine. Le temps était magnifique, le ciel était bien bleu sans aucun nuage et le soleil brillait aussi en fait il faisait même très chaud, trop chaud même pour cette période de l'année. Cela faisait maintenant quelques heures qu'elle marchait par cette fichue chaleur et elle commençait à en avoir plus que marre de marcher. Heureusement pour elle, la jeune femme avait bien choisit sa tenue : une longue robe blanche sans motifs dessus, elle lui descendait jusqu'à ses pieds mais elle était assez légère pour supporter la chaleur sans que Mido n'ait encore plus chaud avec celle-ci. En plus ce qu'il y a de bien avec cette couleur c'est que ça n'attire pas la chaleur et c'est aussi symbole de mort et de deuil au Japon. Vous vous demandez pourquoi je vous parle de mort et de deuil ? Et bien si vous l'ignorez encore, c'est le genre de tenue que Mimi porte quand elle a l'intention de tuer quelqu'un, bon bien sûr ce ne sera peut-être pas le cas aujourd'hui mais on en sais jamais vue l'humeur massacrante qu'elle a encore aujourd'hui, ça ne change pas vraiment ça...

- Mais punaise j'en ai marre B***** de M**** !!! Saleté de chemin pourris, c'est vraiment n'importe quoi ce monde !!!!

Criât-elle en marchand le long d'un chemin plein de terre. La jeune demoiselle avançait d'un pas rapide, elle avait chaud et elle était pressée de rentrer, elle voulais aller vite car le sanctuaire est assez loin et il faut beaucoup de temps pour y arriver, presque toute une journée ou une nuit, ça dépends. Et en plus de cela il faisait vraiment très chaud et elle commençait à avoir très soif et donc elle s'énerva de plus en plus, tout le temps qu'elle avançait...

- J'EN AI MARRE ! MARRE ! MARRE ! GRRRRR

Et oui notre hystérique de service était de retour !! Et elle ne se gênait pas pour montrer qu'elle était énervée, elle était tellement en colère que ses yeux étaient redevenus, depuis un moment, noir comme la nuit, tout comme son aura maléfique qui s'il y avait eue quelqu'un dans les environs l'aurait senti même de loin et aurait fuit. Il ne faut jamais rester dans les parages quand celle-ci est en rage, si vous tenez à votre vie. Je vous aurez prévenus. D'ailleurs elle en avait carrément rien à faire de ce qui se passait aux environs elle ne regardait même pas où elle marcher, elle écrasait des cranes de cadavres d'anciens samouraï morts à la guerre et cela ne la dérangeait pas . Sauf si ceux-ci lui faisait perdre l'équilibre là, elle hurlait dessus avant de donner un grand coup de pied dans les ossements et ceux-ci atterrissaient n'importe où : sur le tronc d'un arbre ou un peu plus loin sur le chemin. Après plusieurs minutes de marches, la jeune femme soupira de soulagement lorsqu'elle aperçue qu'elle arrivait devant une forêt. Enfin un peu de fraicheur, et de l'ombre alors celle-ci se mit à courir quelques mètres pour y pénétrer plus rapidement. Puis elle s'arrêta et pris le temps d'inspirer profondément l'air de cette belle forêt. L'air était vraiment frais c'était très agréable d'y être avec le temps qu'il faisait en dehors de celle-ci. Il y avait vraiment beaucoup d'arbres bien feuillu et tout était entouré d'herbe bien verte et il n'y avait plus de chemin désagréable pour marcher, ce qui calma un peu la petite Miko. La jeune femme s'asseya un instant dans l'herbe fraiche et s'appuya contre un arbre, mais il n'y resta qu'un cours moment lorsqu'elle entendis de l'eau couler

- Parfait !

Celle-ci allait pouvoir boire à sa guise, il devait y avoir une rivière ou n'importe quel cours d'eau non loin de là où elle se trouvait, donc elle se releva et s'enfonça un peu plus loin dans cette belle forêt, après avoir fait une centaine de mètres celle-ci stoppa net quand elle se retrouva face à face avec un démon. Il devait faire à peu près Trois ou quatre mètres avec une tête de renard ou une bête de la même espèce celui-ci sourit en voyant la belle demoiselle devant lui :

- AAAAH Moi qui avait faim je vais être servit !


Dit-il bêtement... Pauvre idiot, il ne savait pas à qui il s'adressait, il ne savait pas qu'il avait trouvé son maitre et que celui-ci aller mourir et ce ci rapidement...

- Merveilleux et moi j'ai soif ! Alors HORS DE MA ROUTE !! T'as mal choisis ton jour pour m'embêter !

A ces mots, le gros démon éclata de rire et lui rétorqua alors :


- HAHAHA Gamine tu me fait bien rire, qu'est-ce que tu crois pouvoir me faire ?


La jeune femme soupira en pensait que celui-ci était vraiment qu'un idiot elle leva la tête toujours avec son regard bien noir, son aura maléfique augmenta légèrement plus, en sentant celle-ci, le démon qui se tenait à quelques mètres faisait une drôle de tête et si vous regarder quelques fois des émissions c'est le moments où la victime commence à regretter de ne pas être ailleurs et d'avoir parlé trop vite vous savez le fameux "ho ho"... La jeune femme s'avança doucement vers lui, une aura bleuté entoura alors celui-ci, et il ne pouvait pas s'en échapper... Soudain celui-ci s'envola dans cette lueur bleutée et BOUM ! 15 mètres plus loin derrière elle, il chuta d'un fossé et mourra surement sur le coup. Tout était calculé avec Mido, elle regardait partout alors elle savait parfaitement ou l'envoyer pour qu'il meurt rapidement.

- Ça t'apprendra à ne pas m'écouter.

La jeune femme soupira à nouveau et repris sa route en direction du cours d'eau qu'elle entendait de plus en plus, il ne devait pas être bien loin. Au bout d'une dizaines de minutes environs, elle passa derrières des buissons et y découvrit une magnifique rivière claire et bien bleu, sur la droite, un peu plus loin se situait une cascade. La jeune femme s'approcha, s'assied au bord de cette rivière bien à l'ombre mis de l'eau dans ses mains et en bue, après cela elle repris de l'eau et se rafraichis le visage.

* Humm Bon sang comment est-ce que je vais lui annoncer ça ? *

Pensait-elle à cet instant. Le problème de la petite Seika, il y avait quelque choses que la petite lui avait appris, mais elle en ignorait encore pas mal... Cette histoire était bien compliquée... Elle s'allongeât alors dans l'herbe toujours près de l'eau et ferma les yeux histoire de se reposer et de réfléchir calmement mais trop fatigué par cette chaleur elle commença à s'assoupir mais ceci ne dura pas très longtemps lorsqu'elle entendis une branche se briser derrière elle. Elle ouvra rapidement les yeux mais resta toujours allongé...
Revenir en haut Aller en bas
Kikyô
| Miko déchue || Miko déchue |
avatar
Nombre de messages : 89
Localisation : Partout et nul part ...
Amour : ...
Arme : Saigu-Yumi (Arc et flèches)
Date d'inscription : 23/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Mai 30th 2010, 5:06 pm

On le sait tous, le temps est ce qui rythme la vie, le monde et l'espace. Il peut passer vite comme il peut passer très lentement et parfois il reste figé...
Hmmm .... A quel moment il reste figé déjà ? Tout dépend des circonstances en fait.
Pour notre jeune miko Kikyô c'était au moment de la mort, quand tout devient que néant pour l'éternité et que selon vos actions vous finissez soit au paradis ou soit en enfer. Mais il n'y a pas eu d'éternité pour elle. Tout ce qu'elle savait c'est que cette période de néant avait durée environ 50 ans en ce qui concerne sa première mort, et quelques mois ou plus pour la seconde.
Le temps ... C'est un sentiment très étrange. Un jour, vous naissez dans ce monde et puis tout s'arrête en mourrant, c'est ce qu'il se passe pour tout le monde logiquement, c'est le cycle de la vie ...
Et pourtant pour Kikyô, alors que le temps s'était arrêter pour sa personne il y a longtemps, par deux fois on la fait revenir, c'est quelque peu perturbant quand on y pense.

Il y avait un truc assez déroutant quand même, en plus de 50 ans elle avait toujours l'aspect d'une jeune femme de 20 ans à peu près. C'était bizarre surtout que si elle n'avait pas été tuée, aujourd'hui si elle vivait encore, elle serait une vieille femme toute décrépie sur qui le temps aurait marqué son territoire, elle serait pas loin de la décomposition, encore pire que Kaede quand elle l'avait revue au moment de sa première résurrection.

- "J'ai quel âge déjà maintenant ? Oh puis non ça ne m'intéresse pas de le savoir !"

Kikyô savait parfaitement bien que son parcours était hors du commun, mais pourtant il fallait faire bonne figure devant les gens.
Elle ne compte même plus le nombre de fois qu'elle a dû mentir sur son âge ou faire semblant d'être ignorante sur des choses que les gens de son âge ne sont pas censés avoir connues.
Et sur ce dernier point, il lui fallait se maîtriser absolument, car en discutant avec des personnes âgées qui racontaient des évênements historiques, il lui est arrivé qu'en étalant un peu trop son savoir et que la personne se tenant en face d'elle et qui avait une tout autre vision de la chose, lui balances un :

- "Mais qu'est-ce que t'en sais d'abord, t'étais même pas née !!!
Moi j'étais là, j'ai tout vu de mes propres yeux !! C'est pas à moi que tu vas apprendre ce qu'il c'est passé !"


Ô comment il fallait qu'elle se contrôle dans ces moments là !
Parce que ça ne lui aurait pas déplu de remettre le petit papy à sa place en lui disant qu'elle savait très bien de quoi elle parlait puisqu'elle était là aussi ! Et qu'elle en sait largement plus que lui n'en saura certainement jamais !!
Bref, cette nouvelle vie avait certes de bons côtés, mais évidemment des mauvais aussi. Puisque de toute sa vie (la première hein), elle n'a jamais été autant obligée de mentir, pour ne pas paraître bizarre ou subir la colère des petits vieux qui croyait avoir raisons sur tout, même sûr ce qui ne l'était pas.
Néanmoins, ces moments étaient vraiment comiques pour les autres, qui riaient comme des fous quand ils voyaient des gens énervés par la miko parce qu'elle venait de leur poser une colle en étalant son savoir, alors qu'à la base ce n'était pas du tout son intention.

Vigilente, voilà il fallait qu'elle soit vigilente aussi avec les mots.
Jusque là elle l'était, mais seulement en ce qui concerne surveiller ses arrières quand des ennemis potentiels rodaient dans les parages, mais maintenant il fallait qu'elle le soit aussi avec les mots pour éviter ce genre de situation qui franchement devenaient de plus en plus embarrassante pour elle, elle ne cherchait pas à être une miko qui croit connaître le monde comme sa poche ou comique, mais une miko sérieuse sur qui on peut compter en cas de coups durs.

Enfin voilà, c'est avec cette nouvelle vie ponctuée de haut et de bas, de moments sérieux, agréables, moins agréable et avec des situations rocambolesques et autres qu'elle continuait son petit bonhomme de chemin.
Mais précisons plutôt son chemin vers la vengeance ...
Après avoir passé un certain temps à recouvrer ses pouvoirs, s'entraîner physiquement et apprendre de nouvelles choses, elle était sortie peu à peu de l'ombre.
Elle était prête à faire face à n'importe quel danger pour atteindre son objectif, cependant il fallait qu'elle face attention à elle, car Sesshômaru lui avait bien rappelé que si elle se faisait tuée à nouveau c'était définitivement fini pour elle. Alors c'est pour ça qu'elle agissait avec la plus grande prudence.

Kikyô était bien préparée et avait tout calculé en ce qui concerne ses agissements. Des informations on lui en avait déjà données et elle en récolta par elle même. Mais il fallait bien qu'elle éclaircisse les choses car en plus de Kagome manipulée par Naraku, d'autres personnes assez puissantes traînaient dans les parages, elle devait impérativement en apprendre plus sur eux au cas où elle devraient les rencontrés.

Dans un premier temps, c'est ce qu'elle avait fait en envoyant ses Shikigami Kôcho et Hijiri-sama dans un village de l'autre côté de la montagne.
Le but était non seulement de récolter des informations mais aussi de se constituer un leurre, par ce moyen Kikyô est libre de ses mouvements tout en restant discrète dans son ensemble blanc avec la veste de kimono à capuche blanche, son pantalon blanc, des gants et bandages recouvrant ses mains, son écharpe orange/ocre et le visage voilé en fonction de l'endroit où elle se rend.
Pendant ce temps Hijiri attire l'attention des gens en faisant parler d'elle et Kôcho sert d'intermédiare pour parler, ainsi Kikyô sait que si quelqu'un doit entendre parler d'elle il faudra qu'il passe obligatoirement par ce village et sera ainsi mené sur une fausse piste.
Bien entendu, elle prend également la responsabilité de protéger ce village, ce serait dramatique qu'il arrive quelque chose par sa faute.

Mais ce n'est pas tout, Kikyô continue sa récolte d'informations par l'intermédiare de son autre shikigami : Asuka qui reste à ses côtés et les Shinidamachuu sont là en guise de protecteurs. Bref, vous l'aurez compris Kikyô est préparée à toute éventualité.

En quittant le dernier village où elle séjournait, Kikyô prit le chemin qui menait jusque dans la fôret. Asuka vérifiait les alentours et prévenait Kikyô de la moindre petite chose vue ou perçue.
La région où elle se trouvait était connue pour avoir de nombreuses variétés de démons qui semaient plus ou moins le trouble quand des voyageurs osaient s'aventurer sur leur territoire, ce n'était donc pas surprenant qu'elle soit souvent interrompue par quelques uns d'entre eux.
Les plus minables d'entre eux étaient anéantit par les Shinidamachuu qui depuis qu'ils suivaient Kikyô avaient subis nombres de changements grâce à ses pouvoirs, désormais ils pouvaient attaquer soit en étranglant ou en déchiquetants avec leurs leurs petites dents pointues et aiguisées et qui sait de quoi ils étaient encore capable.
D'autres étaient éliminés par Asuka grâce aux pouvoirs que Kikyô lui a conférée.
Quant au reste je vous laisse deviner ...

Ce jour-là justement un peu avant d'atteindre la fôret, elle tomba sur un démon-ogre.

- "Hé hé hé, une humaine ! ça fait un petit moment que je n'avais pas mangé de jeune femme, en plus c'est ce qu'il y a de meilleurs avec les enfants, votre chair est tellement tendre, gah ha ha ha ha !"

Son rire d'abruti résonnait tellement aux alentours, qu'il avait fait fuir des oiseaux en provenance de la fôret.
C'est avec un air froid et inexpressif que Kikyô ordonna à Asuka :

- "Asuka, continue de regarder ce qu'il y a dans cette fôret, je m'occupe du reste"

- " Bien, Kikyô-sama"


Alors qu'Asuka survolait une fois de plus la fôret, le démon s'adressa à Kikyô :

- "Elle a pas l'air d'être mangeable celle-là ... Tu as l'air de posséder quelques pouvoirs jeune fille ! Qu'est-ce que tu peux bien être ? Une miko ? Peu importe de toute façon je vais te dévorer. Viens en moi !!!"

Les Shinidamachuu qui jusque là s'étaient mis en position de défense autour de Kikyô, s'éloignèrent dès qu'elle saisissa une flèche derrière son dos.
Elle décocha alors une flèche mortelle sur le démon pas vraiment futé pour s'en être prit à elle, le résultat fut sans appel, désintégration instantanée.

Elle continua son chemin comme si de rien n'était, après tout elle avait l'habitude, tuer les démons qui s'attaquaient à elle faisait partie de sa routine et ça, depuis bien longtemps.
Asuka revint de son observation et indiqua tout ce qu'elle avait pu apercevoir de particulier dans la fôret.
Sans surprise des arbres à perte de vue, des animaux, des insectes, des démons bien cachés, des individus à l'aura suspecte et aussi l'arrière d'une cascade, il lui fallait passer par là pour atteindre un prochain village ou temple qui pourraient s'y trouver.

Kikyô, marchait déjà depuis 1 heure à peu près, elle n'avait pas vraiment fait de mauvaises rencontres sur son passage.
Au contraire, pour le peu de démons qu'elle croisa sur son chemin c'est elle qui fut la mauvaise rencontre, à leur plus grand malheur.
Elle continua de marché et puis soudain elle perçut une aura assez puissante en direction de l'endroit où elle se rendait. Elle était assez loin quand même, mais les animaux s'agitaient, des oiseaux volaient en direction opposée de l'endroit d'où venait l'aura et parfois même quelques petits démons semblaient prendre la fuite.
Qu'importe tout ça, ce n'est pas ce qui allait empêcher notre miko d'avancer, bien au contraire, son objectif était de sortir de cette fôret et le reste elle s'en moquait.

Au bout d'un moment, elle atteint enfin la cascade, elle la contourna pour trouver un chemin, des arbustes bloquaient un peu le passage, mais elle se le forgea en les poussants un peu.
C'était calme, il y avait de la verdure à perte vue et on entendait l'écoulement paisible de l'eau de la cascade. C'était tellement agréable qu'elle aurait pu se reposer un peu et profiter de ce moment de détente.
Au même moment, quelques souvenirs lui revint en mémoire, ils concernaient Kaede et elle quand elles étaient plus jeune. Elle se rappelait que pour amuser sa petite soeur elle allait souvent dans des forêts comme celles-ci avec les démons en moins pour jouer avec elle, c'était l'occasion idéale aussi de lui apprendre des choses sur la nature, les animaux et tant d'autres choses. Elle se souvint aussi qu'elle se détendait dès fois en s'allongeant dans l'herbe avec la petite Kaede et écoutait le chant des oiseaux et l'écoulement de l'eau des rivières. C'était le bon vieux temps, là où sa vie était paisible comme tout mais ça remonte si loin, si loin que Kikyô était surprise d'avoir des souvenirs de ce genre encore dans sa tête. Elle n'était plus celle de cette époque insouciante et qui menait des jours tranquilles et Kaede n'était plus la petite fille qu'elle amusait et protégeait. D'ailleurs elle se demandait ce qu'elle était devenue ... Kikyô a parfaitement vue son village en ruines après sa résurrection et Sesshômaru lui a bien dit que personnes n'avaient survécus, mais même si quelque part en elle, elle a conscience que sa soeur en tant que protectrice du village n'a pu échappée au massacre, elle conserve quelques doutes vu qu'elle n'a pas vu son corps.

Mais elle n'avait pas le temps de rester plongée dans ses pensées et encore moins de se reposer, il fallait qu'elle trouve un village ou un temple avant la tombée de la nuit, elle avançait donc encore.
Asuka et les Shinidamachuu avaient pris les devants, et puis soudain Asuka revint aux côtés de Kikyô pour l'avertir de la présence de quelqu'un à proximité d'eux, elle laissa donc les Shinidamachuu à l'avant.
Elle voyait enfin le bout de ces arbustes, en sortant de cette brousaille un des Shinidamachuu avait brisé une branche d'arbuste.
Le bruit n'échappa pas à l'individu allongé au sol qui pourtant ne bougeait pas.

Kikyô repéra l'individu allongé dans l'herbe, les Shinidamachuu se réunirent autour de Kikyô qui observa la jeune femme avec une sensation étrange, bien qu'elle ne voyait pas son visage elle eue l'étrange sentiment de la connaître, ce qui lui paraissait bizarre car elle était certaine justement de ne pas connaître cette personne.
Elle sortait doucement de sa réflexion et décida de s'approcher de la jeune fille :

- "Est-ce que tout va bien mademoiselle ?"

Elle n'attendit même pas sa réponse qu'elle enchaîna :

- "C'est toi qui déployait une aura maléfique il n'y a pas longtemps, n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Mai 31st 2010, 5:52 pm

Le temps... Comment bien définir ce mot ? Pour la plupart d'entre nous, celui ci est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde. De plus il s'avère être un concept très complexe. Pourquoi ? Car il existe plusieurs forme de temps. On parle de "temps" pour la météo mais aussi de "temps " pour désigner des périodes :
Tout d'abord : le passé qui désigne l’espace du réel qui n’est plus, avant le présent; Le présent qui désigne l’espace du réel, entre le passé qui n’est plus, et le futur qui n’est pas encore. Et enfin donc le futur, qui désigne l’espace du réel qui n’est pas encore, après le présent. Et combien d'expression pour parler de celui-ci ? Un nombre tellement grand qu'il n'en vaut même pas la peine de le dire. Bref comme je le disais, le temps semble facile, mais il n'en est pas vraiment le cas.

Bien évidement il en est de même pour la jeune Midoriko. En y réfléchissant, depuis environ deux mois, il lui ait arrivé tellement de choses et ce en si peu de temps justement, que la plupart des gens à sa place auraient du mal à s'en remettre. Imaginez un instant que vous êtes à sa place : vous avez 16 ans votre vie se déroule à peu près bien depuis que vous êtes né et du jour au lendemain tout bascule. Parce que vous êtes une personne très curieuse, vous voulez en savoir un peu plus sur votre naissance et là, c'est le drame! En effet, on vous annonce que votre vie n'était pas si rose que vous le pensiez, on vous apprends comme ça avec un manque totale de tact, que vos parents ne sont pas vos parents, que vous avez étés adopté mais qu'avant cela dès votre plus jeune âge vous avez été trimbalé de famille en famille que personne ne voulait de vous, mais tout le monde ignore pourquoi, il vous trouvait juste "étrange". Il va de soit qu'après cette annonce, vous avez la sensation que tout s'écroule autour de vous. Ne supportant plus l'atmosphère qui règne dans votre soit disant maison, vous décider de partir prendre l'air, histoire de vous calmer et d'essayer de comprendre... Mais manque de chance, vous n'avez pas le temps de réfléchir, qu'un monstre des plus horrible sortant de nul part (ou presque) vient vous attaquer, et tente de vous tuer, mais bien sûr pour compliquer le tout, celui-ci vous emmène dans un autre monde via un puits plus qu'étrange. Mais Bonne nouvelle !!!! Par je ne sais quel miracle, vous réussissez à vous en débarrasser en le pétrifiant comme par magie, bien sûr vous ignorer comment vous avez été capable d'une telle chose. Cependant vous êtes soulagée d'être toujours en vie!!! Mais comme un malheur n'arrive jamais seul un deuxième monstre vous attaque hors cette fois quelqu'un vient à votre secours... Vous échanger plusieurs mots avec cette personne, mais ne voulant pas être un boulet pour celle-ci, car vous sentez que votre présence la gène un peu, vous décider qu'il est tant de prendre chacune votre propre route. Donc cela fait maintenant quelque semaines que vous êtes dans ce monde étrange qu'est le monde féodale, vous avez eue beaucoup de mal mais vous avez réussis à survivre jusqu'à présent... Jusqu'au jour où... En rencontrant une jeune hanyo oiseau, il vous prend la folie de sauter dans le vide pour tuer un démon qui tenter encore une fois de vous anéantir, et oui vous êtes en plus de cela un vrai aimant a démon !! Mais ho vous oublier un détail, vous êtes une humaine et vous n'êtes pas une exception, vous ne savez pas voler !!! Alors vous faites une très belle chute de plusieurs mètres de haut et à peu de chose près vous seriez morte si on ne vous avez pas sauvé la vie ! Quoiqu'il en soit après toute ses émotions forte sans parler d'une sorte de vision que vous avez eue surement à force de rester dans ce monde, car oui vous avez plus que l'impression de devenir complétement folle, vous décider qu'il serait temps de rentrer chez vous après au moins deux mois d'absence.... Donc vous quittez les dangereuses et haute montagnes dans lesquelles vous pensiez être à l'abri et vous prenez à peu près le même chemin pour retourner dans le monde moderne, car malgré que vous ne vous y sentez plus chez vous, malgré que vous ressentez un immense mal être là bas, vous n'avez pas vraiment le choix que d'y retourner car c'est votre vie après tout. Vous voici donc à présent dans la forêt d'Inuyasha après de longues heures de route, néanmoins vous ne partirez pas sans avoir fait deux nouvelles rencontres, il s'agit de deux jeunes hanyos qui semblent en plus de cela venir du même monde que vous. Après avoir été interrogée par les demoiselles en question désireuses de savoir dans quel monde elles ont atterries, vous ressentez un immense danger non loin de là. Bien sûr ce n'est pas la première fois que vous avez été en danger jusqu'ici mais cette fois c'est différent, ce danger vous donne vraiment froid dans le dos, comme si vous alliez vraiment mourir pour de bon si vous restez une seconde de plus dans ce monde. C'est bien la première fois que vous ressentez cette immense peur, et vous mettez en garde les deux jeune filles mais celles-ci ne semblent pas vouloir vous écouter et préfère rester dans ce monde plutôt que de vous suivre. Bien que vous n'appréciez pas trop cette initiative, vous n'avez pas le choix et vous rentrez chez vous.

Toujours à la place de Midoriko, vous êtes maintenant dans le monde moderne, votre monde, votre "chez-vous". Vous pensez alors que tout est terminé que votre vie et sauve et qu'il ne vous arrivera rien de dangereux dans cette époque. La seule chose qui vous perturbe alors c'est votre situation familiale, et oui je vous rappelles que vous avez quitté votre maison assez précipitamment suite à la nouvelle que vous avez appris, et il est clair que vous n'avez franchement pas envie de rentrer dans votre soit disant maison. Donc vous décidez de trainer un peu dans le centre ville de Tokyo, mais après deux mois d'absence, tout ce bruit, toute cette pollution, tout ce monde, vous n'y êtes plus habitué et vous avez l'horrible sensation d'étouffer !! Ainsi, vous prenez la décision de vous rendre dans une rue beaucoup plus calme, tellement calme qu'il n'y a en fait personne dans celle-ci. Ça y est vous êtes enfin au calme. Du moins c'est ce que vous pensiez. Mais la réalité et toute autre, c'est le calme avant la tempête. La tempête, c'est le cas de le dire!!!! Tout à coup une immense averse tombe sur vous et vous n'avez pas le choix que de vous rendre dans un minable abri qu'est l'abri de bus qui se trouve un peu plus loin dans la rue. Cependant au fil du temps, la tempête est loin de se calmer, évidement une autre personne viens s'abriter au même endroit que vous. Cependant perdue dans vos pensées vous ne prêtez pas réellement d' attention à celle-ci bien qu'elle vous adresse la parole... Mais cette petite averse ce n'était rien comparé a ce qui aller vous arriver. En effet celle-ci se transforma en un terrible orage et l'un des éclairs tomba pas très loin de là où vous vous trouviez, ce qui causa un grave accident de la route dont vous êtes l'une des victimes. Heureusement pour vous, vous n'étiez pas seule dans cet abri... Pourquoi heureusement ? Parce que si vous aviez été seule vous seriez morte en ce moment même. En effet une voiture folle vient de heurter l'endroit où vous vous trouviez, mais par chance l'homme près de vous, vous pousse violemment de l'autre côté de cet abris et vous êtes donc sauvée, ce qui n'est pas le cas de la personne qui vous a aidé. Sous le choc vous avez beaucoup de mal a comprendre ce qui se passe, et le chauffard en profite donc pour vous dire que vous ne vous êtes jamais vues et qu'il n'y a eue aucun accident. Tout bonnement parce que celui-ci venait peut-être de tuer la personne qui vous as sauvé. Quel horrible marché n'est-ce pas ? Dire cela au lieu de vous venir en aide !!! Seulement ce fou ne sais pas encore à qui il a affaire... Pris dans un accès de rage, après tout ce que vous veniez de subir c'était la dernière chose qu'il fallait vous dire, sans trop comprendre le pourquoi du comment vous le tuer en le poignardant directement dans le cœur.... C'est aussi à ce moment là, que vous prenez conscience dans quel monde de M**** vous vivez... Heureusement pour vous, les secours arrivent rapidement et vous emmènent tout les deux à l'hôpital. A votre réveil on vous annonce que vous aviez eue beaucoup de chance d'être encore en vie et que votre "ami" a réussis a s'en sortir également. Vous profitez donc de "cette pause" imprévue à l'hôpital pour faire connaissance avec l'homme qui vous as sauvé la vie. Cependant à cause de votre sale caractère et de votre susceptibilité vous vous énerver vite contre lui lorsqu'il vous pause la même question que vous lui avez posé quelques secondes avant. Sous la colère vous quittez précipitamment la chambre du blessé, jusqu'à ce que vous vous aperceviez de votre ridicule comportement alors vous décidez de faire demi-tour et d'aller vous excuser... Mais retournant sur vos pas, c'est avec une immense surprise que vous constater qu'il n'y a plus personne dans la chambre en question, et la fenêtre et grande ouverte. Donc comme n'importe qui ferait dans ce genre de situation vous aller voir directement à la fenêtre, lorsque vous vous penchez, vous voyez le type qui vous a sauvé marcher tranquillement en direction du domaine Higurashi, là où se trouve la fameux puits... Ni une, ni deux, votre curiosité prends le pas sur vous et vous prenez la décision de le suivre.

Vous voici de nouveau dans l'époque Sengoku, et vous qui pensiez avoir tout vue et que presque plus rien ne pourrez vous choquer, vous tombez de haut lorsque vous voyez ce que vous voyez!! En effet le type qui vous as sauvé la vie dans l'autre monde s'est avéré être un démon! Oui un démon vous as sauvé la vie !! Cependant vous réagissez vraiment très mal à cette situation, vous sentant trahit et dupé malgré que vous ne connaissez pas du tout ce type, votre colère vous envahit à nouveau et une immense altercation se produit entre vous deux. Étrangement celui-ci vous laisse la vie sauve et prétends que s'il voulais vous tuer il l'aurais fait depuis longtemps. Complétement perdue, déboussolée vous ne comprenez pas l'attitude de celui-ci, mais vous êtes dans un trop mauvais état et vous n'avez envie que d'une chose, vous éloignez de lui et rentrer chez vous le plus rapidement possible. Néanmoins, dans la vie, les choses n'arrivent jamais comme on le souhaite, en vous approchant près du puis dévoreur d'os, quelque chose près d'un arbre vous attire et vous vous y rendez alors. En vous penchant vous tomber sur un petit objet qui ressemble un peu à un morceaux de verre, vous le prenez dans votre main, vous l'observez plusieurs seconde jusqu'à ce qu'un démon vous interrompt... Une fois de plus le démon vous sauve la vie puis vous fait un petit discours mais encore une fois vous n'y prêtez pas attention trop intrigué par ce fragment. Vous le retourner dans tout les sens et c'est là que tout devient plus clair !!! En effet, pris dans un immense flash-back, vous vous souvenez maintenant de tout !!! Vous savez qui vous êtes : la réincarnation d'une puissante Miko qui a énormément souffert dans sa vie étant manipulé et trahit par tout les gens de votre entourage... Là c'était la goute d'eau qui faisait déborder le vase. Vous aviez la chance d'avoir deux vies mais celles-ci se ressemblaient beaucoup trop, vous vous rendez compte que tout le monde vous traite comme une moins que rien, que tout le monde s'en fiche complétement de vous, que pour tout ses imbécile vous n'êtes rien d'autre qu'un boulet qu'ils doivent trainer. Et pourquoi ? Pourquoi cela ? Vous ne leur avez pourtant jamais rien fait de mal, au contraire vous les avez protégé d'un immense danger, vous avez sacrifié votre vie et tout ça pour quoi ? Pour des gens qui se sont servis de vous!!! Alors pourquoi le passé devrait-il se répéter une fois de plus ? NON il n'en était pas question cette fois ils allaient tous souffrir et le regretter amèrement !!! Ils ignorent tous encore à qui ils avaient affaire, la haine et la vengeance fait vraiment très mal et ils ne s'imaginent pas à quel point. Bref vous avez choisis votre voix, sans aucune influence particulière : détruire ce monde de pourris. Mais cette rencontre était loin d'être la seule surprise que vous avez eue. En effet après une semaine en compagnie de votre nouvel "allié", vous tombez nez à nez avec sa fille et celui-ci ignore son existence et c'est vous qui devez le lui apprendre.
Voilà tout ce que vous auriez vécut si vous étiez à la place de Midoriko. Mais ce n'est pas le cas, vous n'êtes pas à sa place, vous n'auriez certes peut-être pas pris les même décisions, vous n'auriez peut-être pas eue les même réactions que celle-ci. C'est pour cela que vous ne la comprendrais certainement jamais... En deux mois, la jeune femme n'a eue aucun répits, elle n'a pas eue le temps de se rendre compte de tout ce qui lui été arrivé durant ces deux derniers mois, elle avait dût s'adapter aux situations du mieux qu'elle le pouvait. Mais s'est-elle vraiment adapté à tout ?? Non pas vraiment, un tas de chose travaillaient dans sa tête, elle n'avait pas tout les éléments qu'elle désiraient elle n'avait pas le temps pour cela qu'autre chose arrivaient de nouveau. Elle venait à peine d'apprendre qu'elle était considéré comme étant une personne portée disparue dans le monde moderne, qu'elle n'eut pas le temps de comprendre et déjà elle rencontrait la petite Seika. Alors Non, Midoriko ne vas pas bien, elle va même très mal mais tout le monde l'ignore. Un jour ou l'autre elle finirais par craquer et qui sait comment cela se terminera... Elle ne pouvait pas se permettre de craquer, comment le pourrait-elle ? Il n'y avait que sa haine envers tout le monde qui lui permettait de tenir le coup. Elle venait de tout perdre du jour au lendemain, elle n'avait plus de famille, plus de véritable maison, qu'importe dans quel monde où elle se rends, elle ne se sent chez elle nul part, même si elle a une légère préférence pour le monde féodale. Elle n'as personne à qui en parler, elle ne peut pas se permettre d'avoir des amis puisqu'elle se méfie de tout le monde, elle n'a confiance en personne! Comment le pourrait-elle, on l'a toujours trahit un jour ou l'autre. Même s'il y a bien une personne qui ne lui as pas mentis, elle ne peux pas se permettre de lui faire confiance, elle sait d'instinct qu'il tentera de la manipuler un jour ou l'autre....

Toujours allongée dans l'herbe au bord de cette magnifique cascade, la jeune femme sentait qu'une personne s'approchait à présent tout près d'elle, celle-ci venait de lui demander si elle se sentait bien. Bien sûr que non, elle n'allait pas bien, elle était toujours perturbée par l'histoire de Seika, mais ce n'est certainement pas à une inconnue qu'elle aller raconter cela, il ne manquerait plus que ça !!! De toute façon Mido n'eut pas de temps de lui répondre que celle-ci enchaina directement par une autre question :

"C'est toi qui déployait une aura maléfique il n'y a pas longtemps, n'est-ce pas ?"


Mimi fut ennuyé par cette question, elle ne s'attendait vraiment pas à retomber encore sur quelqu'un et n'avait pas très envie de bavarder avec quiconque. Mais c'était plutôt rare qu'elle tombe sur quelqu'un qui sentait que son aura était démoniaque en fait c'était bien la première fois que cela lui arrivait, cela aller peut-être devenir intéressant. La jeune femme soupira et s'asseya :

- Pourquoi est-ce que tu demandes quelque chose que tu sais déjà ? Tu vois quelqu'un d'autre que moi ici peut-être ? Et puis même qu'est-ce que ça peut te faire, je suis encore libre non !!!

Dit-elle en fixant calmement la jeune femme brune se tenant non loin d'elle.

- Je ne suis pas d'humeur à me battre avec quiconque alors passe ton chemin si tu es là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Kikyô
| Miko déchue || Miko déchue |
avatar
Nombre de messages : 89
Localisation : Partout et nul part ...
Amour : ...
Arme : Saigu-Yumi (Arc et flèches)
Date d'inscription : 23/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Juin 8th 2010, 4:39 pm

Encore une rencontre bien particulière !
Ce devait être ce que Kikyô s'était dit quand la jeune fille lui adressa ces quelques paroles.

Les rencontres parlons-en tiens. Au cours de ses 3 vies, Kikyô en a fait des rencontres en tout genre. Des plus banales au plus merveilleuses en passant par les mauvaises, les surprenantes, les inattendues, les ennuyeuses, celles dont on se serait bien passé quelqu'en soit la raison .... Bref, vous l'aurez compris, il y a eu des rencontres en tout genre et pour tout les goûts pour notre chère miko.
Si nombreuses d'ailleurs, qu'avec le temps elle avait su distinguer beaucoup de choses chez les personnes ou monstres qu'elle rencontrait, c'est ça qui lui permettait aisément de savoir sur quel genre d'individu elle allait tombée.

Un bandit qui prévoyait de l'attaquer -> Elle le repérait à des kilomètres à la ronde tellement son attitude brute ne passait pas inaperçue ainsi qu'un sérieux manque de tact.
Un voleur qui s'apprêtait à lui dérober quelque chose -> Il procède toujours de la même manière, sa façon suspecte d'agir fait qu'elle savait qu'il préparait un mauvais coup.
Une personne qui ment -> En l'observant bien il y a des expressions sur le visage et des comportements qui ne trompent pas.
Un démon avec intention de tuer -> Pas vraiment besoin de le voir, son aura meutrière le trahira tout seul et pour le moins malin qui fonce dans le tas sans réfléchir, Kikyô fini par l'éliminer sans trop d'effort.

Voilà donc quelques exemples de ce qu'elle a pu voir au cours de "ses" vies. La liste est encore longue, mais le fait est, que Kikyô a tellement eue de rencontres variées qu'elle savait comment réagir à chacune d'entres-elles, pour certaines la stratégie à adopter pour faire face se réalisait vite, et pour d'autres il lui fallait plus de temps avant qu'elle ne la trouve.

On peut dire que c'est une femme vraiment intelligente pour être capable d'analyser chaque situation comme il se doit et ne parlons même pas de ses stratégies pour le combat, l'expérience a eu vraiment du bon chez elle.

Mais revenons à nos moutons et attardons nous encore un peu sur ses rencontres ...
Dans sa banale vie humaine avant même qu'on s'intéresse très fortement à ses pouvoirs extraordinaires, elle fit des rencontres aussi communes les unes que les autres pour le commun des mortels. Il y a eu des gens gentils, des bienveillants lorsqu'elle était enfant, des généreuses, des sympathiques, des personnes désagréables, d'autres en colère, d'autres désespérées, ou encore des personnes indifférentes ... Comme on peut le constater une belle panoplies qui est à peine dévoilée ici car je ne vous cache pas qu'il y en a évidemment encore une belle brochette.
Mais c'est loin d'être fini, au delà de ça, il y a eu les rencontres hors du commun et pas bonnes du tout après qu'on lui ai confiée la fameuse perle. Des personnes plaçant tout espoir entre ses mains, ses mêmes personnes qui attendait beaucoup de sa part, autrement dit : la protection assurée de la perle de Shikon et par la même des villageois susceptibles d'être victime d'attaques mortelles pour la susdites perle. Mais aussi des bandits et autres vils personnes, jusque là rien d'anormal ...
Mais ils étaient suivie de près par des démons en tout genre, et là on tombait dans l'anormalité, ces créatures qui la plupart du temps étaient hideuses ne désirait qu'une seule chose : dérober la perle et éliminer par la même la miko qui la protégeait.

A partie de là, se dressait sur le chemin de la miko, des créatures ou même des humains qui lui inspirait la crainte, elle sentait les auras meurtrières planées au dessus de sa tête, c'est ce qui faisait partie des rencontres désagréables et extrêmement dangereuses. Dans un autre genre mais qui pouvait s'avérer tout aussi dangereux, elle a eu à faire à des rivaux, des gens qui jalousait son statut de gardienne attitré de la perle ou de ses merveilleux pouvoirs et qui oeuvrait pour lui mettre des bâtons dans les roues et la surpasser.
Bien sûr elle les repoussait, tous autant qu'ils étaient afin qu'ils la laisse tranquille.

Fort heureusement, il y avait d'autre types de rencontres qui elles, étaient beaucoup plus agréable.
D'accord, la plupart des démons qui venaient à sa rencontre venaient pour la tuer, mais quelques uns sortaient du lot et ne considéraient pas la miko comme une menace et de son côté elle non plus, tout simplement parce que la perle ne les intéressait pas par exemple, malheureusement ce genre de démons était bien rare.

Je vais vous raconter un cas particulier auquel elle a eu à faire il y a bien longtemps. Pour cela il faut remonter dans le temps lors de sa première vie ...
A ce moment là, elle était devenue la gardienne de la perle de Shikon depuis déjà un long moment. Son quotidien était rythmé par les attaques incessantes des démons voulant s'approprier la perle, mais entre temps, elle cherchait un moyen de purifier la perle et qu'elle arrête ses méfaits une bonne fois pour toute.
Ses recherches l'avait menée sur une piste un peu spéciale, voir même inespérée, puisque qu'il s'agissait de retrouver un démon particulier qui aurait les pouvoirs nécessaires pour purifier l'objet des discordes de manière définitive.
Un peu étrange comme information surtout quand elle regroupe dans la même phrase "démon" et "qui aurait les pouvoirs nécessaire pour purifier".
Mais bon, comme il a précédemment été dit, tout les démons de l'époque féodal n'étaient pas brutes, sanguinaires et assoiffés de pouvoirs.

Par précaution, Kikyô s'était auparavant bien renseignée pour savoir s'il ne s'agissait pas d'un piège, après tout ce n'était pas la première fois qu'on lui fournissait des informations de ce type, qui généralement se révélaient être de véritables traquenards.
L'information était finalement bien valable, en revanche, l'endroit où résidait ce démon n'était pas simple d'accès et plutôt peu connu. La raison à cela était bien évidemment dûe à ses pouvoirs particuliers et plutôt puissants, mais aussi parce que ce démon n'était pas du genre à recevoir n'importe qui.
Seuls des créatures aux puissants pouvoirs pouvaient accéder chez lui, donc soit des démons aux pouvoirs prestigieux, soit chez les humains, des miko, bonzes ou sorciers aux pouvoirs extraordinaires, autant dire qu'il était très sélectif dans le choix des personnes qui pouvaient lui rendre visite.
Kikyô faisait partie des heureux privilégiés puisque ses pouvoirs étaient assez puissants pour accéder au royaume secret.
Mais la démarche était moins simple à mettre en oeuvre, ce royaume n'était pas sur terre mais dans le ciel, pour y parvenir il existait seulement deux endroits, l'un d'entre eux était une grotte située dans des plaines.
Quand on parle de grotte ici, il ne s'agit pas de la minable petite grotte qui abritait Onigumo par exemple, non il s'agissait d'un autre type de grotte, un véritable labyrinthe pour ainsi dire. Ce lieu était gigantesque et vraiment hostile, car évidemment des monstres s'en servait comme refuge, mais il n'y avait pas seulement que ça, car d'autres genres d'occupants s'y trouvait ou s'y était trouvé. Et puis, l'atmosphère qui s'en dégageait n'était pas vraiment plaisante, à croire que cet endroit avait servit à beaucoup de choses pas très nettes, des ondes vraiment négatives s'en dégageait mais bon, qu'est-ce que vous voulez si cet endroit est la clé pour aller chez l'autre démon il fallait bien passer par là.
Kikyô était passée par cette grotte, d'après tout ce qu'elle avait apprit, marcher dedans n'était pas la seule chose à faire pour arriver à destination, non voyons ce serait trop simple ...

Divers sorts était postés en différents endroits, parmis eux des Kekkai qui bloquaient la route mais aussi des pièges un peu plus mortels.
Pour un démon qu'on disait neutre, il avait des tendances plutôt sadiques et une façon bien à lui de tester ses futurs invités.
Si ce n'était que ça, ça passerait à la rigueur mais ce n'était pas encore fini ... Il fallait également résoudre quelques énigmes, c'était la dernière étape avant d'entrée dans le royaume.
La dernière ligne droite était un chemin en pierre légèrement glacé et suspendu dans le vide, un vide tellement énorme qu'on n'en voyait pas la fin, si ce n'est juste de la brume blanche remontant lentement. Et enfin elle avança dans un endroit de la grotte aux parois grises et au sol blanc comme s'il était un peu glacé, pour aller vers une sorte de vortex situé à quelques mètres à peine d'elle. Mais encore une fois ce n'est pas si simple que ça. Un peu avant le vortex on pouvait apercevoir au sol un pentagramme ornées d'autres motifs, il s'agissait du résultat d'un sortilège, Kikyô en était sûre, mais il n'y avait pas que ça qui avait attiré son attention.
En effet, de chaque côté du vortex se trouvait debout, deux statues géantes en pierres. Elles représentaient deux femmes, l'une avait de longs cheveux arrivant en bas dos avec un petit chignon dressé au dessus de la tête, elle portait un tenue de guerrière et était armée d'une Naginata, vous savez ces grands bâtons avec une lame au bout. L'autre portait la même tenue de guerrière ainsi que la même arme, la seule chose qui la différenciait de sa compère était ses cheveux longs qui lui arrivaient en bas du dos mais avec deux chignons dressés sur chaque côté de la tête. Elles étaient inanimées, du moins jusqu'à ce que Kikyô avance un peu plus vers le pentagramme.
D'un coup les yeux de ses statues devinrent d'un blanc éclatant et elles prirent même la parole. Avec leur leur Naginata croisées, qui faisait office de barrages pour éviter que la miko pénètre immédiatement dans le vortex, elles disaient à la jeune femme de se mettre au centre du pentagramme afin de vérifier qu'elle était bien digne de rencontrer le démon. Après une courte analyse, elles déclarèrent qu'elle était autorisée à entrée dans le royaume et avant de libérer le chemin, elles lui lancèrent une protection magique qui la protégerait de l'atmosphère du royaume qui était réputé invivable aussi bien pour les autres démons que les humains.

Une fois ce vortex traversé, un environnement immaculé de blancheur et pureté se trouvaient devant ses yeux. Elle se trouvait dans ce qui semblait être la forêt, avec des arbres tous aussi blanc les uns que les autres, exception faite pour les feuilles et les fleurs qui avaient quelques reflets de couleur bleus, vertes, violettes, etc ...
Il semblait ne pas avoir une seule présence d'être vivant dans les parages, personnes n'était venu l'accueillir, pas d'animaux ou d'insectes dans le coin non plus.
Malgré cela elle avança, au loin devant elle se trouvait un très grand temple aux allures de château et une pagode sur le côté gauche du temple.
Alors qu'elle pensait se diriger dans la bonne direction, une voix l'interrompit, elle lui disait de ne pas se dirigé ici car elle n'était pas encore assez digne pour être reçu à l'intérieur du château. Cette voix c'était évidemment celle du démon, mais à la grande surprise de Kikyô ce démon avait l'air d'être une femme. Cette dernière guidait Kikyô dans une partie précise de la forêt, elle devait se rendre devant un grand lac avec une cascade. Lorsqu'elle arriva à destination, la femme démon sortit de la cascade, elle avait le teint extrêmement pâle, ses cheveux était d'un pur blanc argenté mais avec un aspect cristal qui les rendait quelque peu transparent et elle était vêtue d'un long kimono sans surprise blanc lui aussi. Quand elle ouvrit ses yeux ils étaient d'une belle couleur mauve, et les cils et sourcils blancs ne faisait qu'accentués la splendeur de son regard. La créature était divinement belle, même Kikyô était subjuguée par tant de beauté.

Après les présentations, la miko fit part au démon de l'objet de sa visite. La femme démon l'avait quelque peu deviné car la perle que tenait la miko n'était pas passé inaperçue, malheureusement pour Kikyô la démonne refusait de l'aider. Ce n'était pas parce qu'elle n'en avait pas envie ou encore moins que ses pouvoirs ne suffirait pas à purifier la perle.
Mais simplement, elle fit comprendre à Kikyô que malgré sa puissance elle restait un démon, le côté maléfique de la perle l'attirait, elle s'en servirait bien pour augmenter ses pouvoirs, mais à quoi bon elle était suffisamment puissante comme ça et puis elle tenait absolument à rester neutre et se faire engloutir par la puissance de la perle de Shikon ne faisait pas partie de ses objectifs.
Elle donna un avertissement à Kikyô, peut être même le premier et le dernier. Elle lui demanda de quitter ce lieu au plus vite avant qu'elle ne soit tentée de la tuer et de lui dérober la perle.
La jeune femme comprenait et quitta donc le lieu, mais avant ça la femme démon s'excusa de ne pas avoir pu l'aider après tout le chemin qu'elle avait parcouru, mais qu'il fallait comprendre que l'objet que protégeait la miko ne pouvait être purifier que par une âme pure et la sienne ne l'était pas assez pour exécuter cette tâche, contrairement à l'âme de Kikyô qui elle, était suffisamment pure pour contenir l'aura maléfique de la perle.
Après les adieux, Kikyô savait qu'elle ne reverrait jamais cette femme démon qui avait été si difficile à rencontrer et que le rôle de purification de la perle lui revenait encore à juste titre, jusqu'à ce qu'elle trouve une autre solution ...

Des rencontres comme celle-ci sont très rare et uniques, Kikyô le savait très bien mais malgré tout elles n'étaient pas inutiles puisqu'il y en avait des leçons à tirer et des choses à apprendre.

Revenons à présent à la jeune fille de la forêt. Comme dit au tout début, voilà encore une personne bien particulière dans les rencontres que Kikyô ai pu faire.

Après avoir demander si cette mystérieuse jeune fille était la détentrice de l'aura démoniaque qu'elle avait ressentie quelques temps plus tôt, la jeune fille s'asseya et après avoir soupirée lui dit :

- "Pourquoi est-ce que tu demandes quelque chose que tu sais déjà ? Tu vois quelqu'un d'autre que moi ici peut-être ? Et puis même qu'est-ce que ça peut te faire, je suis encore libre non !!!"

Et suite à cela d'un air calme elle continua :

- "Je ne suis pas d'humeur à me battre avec quiconque alors passe ton chemin si tu es là pour ça."

Voilà quelqu'un au caractère bien trempé, intéressant !
Le ton qu'employait la jeune fille n'était pas vraiment du goût de Kikyô et c'est sur un ton un peu méprisant mais néanmoins calme qu'elle lui répondit :

- "Une telle aura démoniaque, j'ai l'habitude de voir ça chez les démons, je n'aurai pas pensé que ça vienne d'une simple humaine. Ce que tu peux bien faire, je m'en moques complètement. Et je n'ai pas de temps à perdre avec toi, tu ne m'intéresses pas ..."

Sur ces paroles Kikyô passablement énervée repris la route, mais la raison de son énervement n'était pas dû à la jeune fille. Elle s'arrêta nette et agacée prit une flèche dans son dos et dit en même temps :

- "Qu'est-ce que tu me veux toi ?"

Elle décocha sa flèche qui brisa alors un sort, un démon qui ressemblait à un chaméléon se cachait derrière ce sort qui l'avait rendu invisible.
Ce qu'avait apprit Kikyô grâce à son expérience des rencontres, c'est qu'un démon n'a pas besoin d'être vu pour sentir son aura meurtrière. Visiblement elle l'avait repéré depuis un petit moment puisqu'il semblerait qu'il la suivait dans la forêt.
Le démon s'apprêtait à passer à l'attaque, mais c'était sans compter sur Kikyô qui saisissa une deuxième flèche, cette fois la puissance de celle-ci était plus puissante que la précédente, tout en visant le démon elle prononça :

- "HAMA NO YA."

Le démon fut désintégré en un instant dès que la flèche l'atteignit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Juin 28th 2010, 5:00 pm

Du calme...

Est-ce trop demander dans ce monde ? Qu'y a -t-il de mal a vouloir un peu de calme sur cette fichue planète ? Rien, il me semble. Nous avons tous durant une ou plusieurs période dans notre vie, cette folle envie de rester au calme, d'avoir la paix, de ne pas entendre un seul bruit, juste d'être seul. Pour certaines personne cela ne dure pas longtemps, pour d'autre cela peut prendre quelques heures, quelques jours, quelques mois, et dans des cas extrêmes quelques années.... Bien sûr ce n'est pas toujours bon de rester toujours au calme, mais qu'est-ce que c'est agréable !!!! Pour une personne telle que Midoriko, qui est toujours en train de hurler pour tout et n'importe quoi, mais cela dans un seul et unique but énerver les gens du moins tester leurs nerfs, cela peut vous paraître bizarre que celle-ci veuilles rester au calme, sans un bruit, sans personne autour d'elle pour l'ennuyer ou lui parler de telle ou telle chose; mais non désolé de vous le dire mais Mimi est comme tout le monde, elle aussi à le droit d'avoir la paix !! Il ne manquerais plus que cela qu'elle n'est pas le droit pff... Mais depuis combien de temps celle-ci n'avait pas eue ce privilège ? Bon sang, cela devait bien faire un bon deux mois... Oui il y avait eut toujours quelque chose ou quelqu'un pour la déranger. Depuis ce fameux jour où elle a été poussée dans ce puits, il ne c'était pas passé un jour où elle n'était pas en compagnie de quelqu'un... La plupart du temps il s'agissait de démon, le reste des hanyos et très peu d'humains. Il faut croire qu'elle les attires comme un aimant et pourquoi ? Pourquoi elle ? Cela doit un être un de ces fameux désavantages d'être la réincarnation de quelqu'un, mais pas la réincarnation de n'importe qui mais celle de la fameuse créatrice de la perle de Shikon. Tu parles d'une plaie !!! Bien sûr la jeune demoiselle n'allait pas s'en plaindre, elle savait qui elle était et cela n'était pas pour lui déplaire mais, toutes les personnes qu'elle rencontre même s'ils ne le savent pas sont uniquement là pour cela, parce qu'elle a un lien avec le Shikon No Tama. Inconsciemment ceux-ci doivent le sentir. Mais qu'elle erreur n'avait-elle pas faite ce jour là !!! Tout ce qu'elle avait fait était de se sacrifier pour cette bande d'ingrats de traites, et de lâches ! Ces sales vermines qui n'en avait strictement rien à faire de la vie de la Miko, ils étaient si égoïstes déjà à cette époque et malheureusement le temps n'avait rien changé à cela. Depuis qu'elle sais qu'elle s'est réincarnée, la jeune femme du futur n'avait jamais rencontrée quelqu'un qui voulais détruire la perle, tous ne pensait qu'a une seule et unique chose : le pouvoir . Du pouvoir et encore du pouvoir et toujours du pouvoir ! Tous espèrent avoir la perle sacrée et être ainsi la personne qui règnerait à jamais sur les autres. Personne ne voulait se débarrasser de la perle... Mais quelle bande d'idiots !!!!! S'ils savaient que celle-ci n'as pas autant de puissance que tout le monde semble le croire, ils tomberaient de très très haut. Midoriko en avait même parlé à quelqu'un mais celui-ci ne semblait pas la croire, il la sous-estimait trop, il pensait qu'elle n'était pas si puissante que cela. Et pour tout dire, c'était parfait, qu'il ne la croit pas, qu'il continu ainsi ce n'est pas du tout cela qui va la gêner ! Mido est assez forte comme cela, elle n'as pas besoin de plus de puissance, elle n'as pas besoin de la force de la perle, puisque celle-ci est si faible et vient de celle-ci. Les gens ne comprennent pas encore que la seule et unique chose qui motive la petite Miko a récupérer la perle est que celle-ci est une partie de son âme, c'est juste cela. Le reste elle n'en as complètement rien à faire... Qu'ils se tuent tous uns à uns c'est leur problèmes !!! Après tout personne ne se souciait que le jeune femme courrait un danger en faisait tout ce qu'elle faisait pour sauver les humains de cet idiot de Magatsuhi !!!! D'ailleurs en y réfléchissant bien, pourquoi celui-ci la détestait tant que cela ? Parce-qu'elle était aussi puissante que lui et qu'il en avait peur ? Ou pour autre chose ?! C'est étrange, la jeune femme avait beau se souvenir de qui elle était réellement mais certains de ses souvenirs étaient absent comme si elle avait pris un coup sur la tête et perdue la mémoire... Certaines personnes en fait, ce comportaient étrangement avec la jeune femme, ils avaient cette façon bizarre de la regarder, comme si... ils la connaissaient, ce regard, elle ne l'appréciait pas vraiment. Rien à voir avec les personnes qui l'observaient ainsi mais c'est justement le fait qu'elle ne se souvienne de rien, eux semblaient la connaître, mais elle ce n'était pas le cas, cela en devenait même énervant. Qui étaient-ils donc ??? Et pourquoi elle ne se souvient pas d'eux ??? POURQUOI !!!! Souvenirs appartenant à la perle sacrée ? Probablement, elle ne voyait pas d'autre solutions que cela. Lorsqu'elle était à l'hôpital, il y a une semaine, Yûri l'avait observé de cette manière, mais elle n'y avait pas vraiment prêté d'importance, en fait elle s'en foutait plus que royalement, si c'était la seule personne elle s'en ficherais encore. Cependant ce n'était pas le cas à présent c'était au tour de cette étrangère de la regarder ainsi.

Bon sang, mais qu'est-ce qu'ils ont tous à la dévisager comme ça !!! C'est bon ils savent ou pensent savoir qui elle est basta ! Ce n'est pas la peine de la regarder ainsi ! Est-ce qu'elle fait ça elle ???? NON !!! Je vous jure, vous n'imaginez pas à quel point c'est désagréable cette sensation. Rien de tel pour vous stresser d'avantage. Et ceci était très mauvais, elle avait déjà assez de soucis comme cela, elle n'avait pas besoin que cette inconnue vienne la déranger. Qu'est-ce que cela pouvait lui faire de savoir si Midoriko allait bien ? Était-ce son problème ? Non, alors qu'elle se mêle donc de ses affaires. La jeune femme avait tellement de choses en tête, tant de choses à régler. En effet elle devait récupérer certaines affaires dans la grotte où son originale est décédée, si celle-ci existe toujours. Par affaires je veux bien sûr parler de sa chère épée. C'est déjà assez difficile pour elle de se servir du peu de pouvoirs qui ne sont pas disparus ou scellé, le problème n'étant pas encore réglé, alors si en plus de cela elle n'as pas d'armes les choses vont devenirs de plus en plus compliqués. Même si évidement la jeune femme à plus d'un tour dans son sac. Il y avait donc déjà cette première chose à régler le plus rapidement que possible. Ensuite, elle devait récolter quelques informations. C'est bien beau d'avoir de l'aide de la part d'un démon, mais celui-ci était aussi muet qu'une carpe, pas la peine de compter sur lui pour attendre la moindre réponse à ses questions, alors elle devait apprendre par ses propres moyens où se situe la perle de Shikon actuellement. C'est bien jolie de ne pas en avoir besoin pour le moment mais plus l'on est au courant de certaines choses au plus vite, mieux c'est pour l'avenir. Et enfin il y avait le problème avec la petite Seika. Ce n'était pas vraiment le fait de comment l'annoncer à son père mais plutôt le fait, que Midoriko ne supportait pas que celle-ci reste seule. Bien sûr cette petite n'était pas la fille de n'importe qui, elle savait parfaitement se défendre seule, mais la jeune femme avait un mauvais pressentiment à son sujet, et elle n'aimait pas vraiment cela. Elle avait l'impression que celle-ci courrait un danger, sans trop savoir pourquoi...
Alors OUI la jeune femme tombait vraiment mal. Après que Midoriko lui ait gentillement fait comprendre qu'elle gênait, celle-ci d'un ton hautain lui répondit froidement qu'elle était choquée qu'une humaine puisse avoir une aura si démoniaque mais qu'elle n'en avait fichtrement rien à faire de celle-ci. Et bien tant mieux pour elle !!!! Comme si elle, elle serait intéressante pour la petite Miko !!! Non mais là faut pas rêver!!! Mais Mimi n'aimait pas vraiment le ton de la jeune inconnue, elle avait vraiment l'air de se prendre pour quelqu'un d'important...

*Pfff Non mais pour qui elle se prends celle-ci ? Pars !Si tu savait ce que j'en ai à faire... *

Pensait-elle. Celle-ci allait vite le regretter si elle tenterais quoique ce soit! Ouais Midoriko est loin d'être quelqu'un qui se laisse marcher dessus, elle a un sale caractère et ça tout ceux qui l'ont croisé jusqu'à présent le savent. Alors ce n'est franchement pas cette petite sainte-ni-touche qui ferait la loi avec la miko! D'ailleurs personne ne ferait la loi avec Midoriko, elle fait et dit ce qu'elle veux et cela ne sera jamais autrement donc ce n'est pas du toute la peine d'essayer, vous perdrez votre temps. Bref revenons en à nos moutons. La jeune étrangère commença donc à quitter les lieux et s'éloigner de Mido. Néanmoins, celle-ci ne fit pas un très long trajet, en effet celle-ci s'arrêta net et dégaina une flèche... Midoriko sentant une autre présence s'était d'ailleurs relevé et était assise à présent sur le sol. La flèche de la jeune femme partie directement en plein cœur d'un démon caméléon et fut rapidement désintégré. Voyant cela évidement Midoriko ne resta pas de glace.

*Intéressant...*

La jeune Miko avait bien remarqué que la flèche de l'étrangère était loin d'être une flèche ordinaire. Celle-ci était sacré, non elle avait un pouvoir sacré. Donc celle-ci est une Miko pensait donc la jeune écolière. Mais elle ne pris pas le temps de s'attarder sur ce détail elle sentait autre chose près de ce démon... enfin, ce qu'il en restait... Face à cette sensation le regard de la jeune femme devint plus sombre qu'il ne l'était déjà, ce n'est pas de la colère qui en émanait de celle-ci mais juste son aura démoniaque qui s'intensifiait.

* Tiens, tiens, qui aurait cru qu'un démon aussi faible en aurait un...*


La jeune femme fixait les restes du démon et se leva, elle se concentra sur cette présence familière et tendit le bras et durant ce laps de temps un petit objet fonça rapidement sur celle-ci. L'on pouvait juste voir très rapidement une lumière blanche arriver à tout allure, celle-ci était ci vive que personne ne pouvait l'intercepter. La jeune miko ouvrit donc très vite sa main et la referma aussi tôt que l'objet était arrivé dans celle-ci. Oui vous l'avez compris ce petit objet ce n'est pas n'importe quoi, il s'agit bel et bien d'un fragment de perle... Mimi ouvrit la main de nouveau et l'observa quelque petite secondes : il était vraiment magnifique, comme toujours il brillait de milles feux de cette couleur si blanche et si pure, mais il ne brillais pas autant avant que Midoriko ne le prenne. Celui-ci avait cet éclat rien qu'en toucha la paume de la main de la jeune femme. Cependant sa couleur n'était pas encore aussi parfaite qu'elle devrait l'être, alors Mimi décida de régler ce petit contre temps. Elle fixa le fragment de la perle et celui-ci se noircit en un rien de temps. VOILA là il était parfait !!! Là il avait cette couleur qui lui allait si bien, ce noir si magnifique resplendissant, un vrai petit bijou bien démoniaque. Honnêtement avez-vous déjà vue une perle aussi magnifique que celle-ci ? Là il ne s'agissait que d'un fragment... Mais si vous voyez comment elle sera lorsqu'elle sera entière, wow !!! Il va de soi que notre hystérique de service n'allait pas le laisser à porter de main de n'importe qui, mais il n'y avait personne assez digne de l'avoir dans les environs, alors elle n'avait pas d'autre choix que de le planter dans son propre bras. Ce qu'elle fit donc immédiatement . Ni une ni deux, elle se le planta dans son bras gauche et là tout se mis en place. Elle se sentait vraiment forte, encore plus qu'avant cela va de soit, mais en plus de cela, elle tenait maintenant la forme !!! Une nouvelle jeunesse pour la seconde fois consécutive mais là c'était différent de l'autre jour, cette fois-ci elle ne l'avait pas seulement touché quelques secondes... Non à présent il était en elle, il était revenu à sa vrai place... De plus, quelque chose de nouveaux se produisait en elle, celle-ci eut en effet une sorte de flash back, elle voyait tout le chemin qu'avait parcourus ce fragment de perle durant plusieurs mois, il en avait traversé des corps de démons et même d'humain !!!! Mais tout ceci n'avait rien d'intéressant elle n'avait aucune information de plus qu'elle aurait voulue connaître. Dommage on ne pouvait pas tout avoir...
Midoriko se mit à réfléchir un instant : est-ce que cela vaut toujours la peine qu'elle donne ses fragments à une personne qui le mérite, si elle peux avoir ce genre de flash back ? Après tout cela peut-être très utile finalement. Il faudrait qu'elle prenne le temps d'y réfléchir. Allait-elle le donner à Yûri encore une fois ? L'offrirait-elle au petit Tao ? A la petite Seika ? A Sawako ? pfff pas question pas elle !!! Pas encore !!! Ou allait-elle tout simplement le garder pour une fois ? Mais bref ce n'était peut-être pas le bon moment de penser à cela....
Revenir en haut Aller en bas
Kikyô
| Miko déchue || Miko déchue |
avatar
Nombre de messages : 89
Localisation : Partout et nul part ...
Amour : ...
Arme : Saigu-Yumi (Arc et flèches)
Date d'inscription : 23/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Septembre 9th 2010, 11:45 am

Il ne restait plus rien de ce démon-espion. Alors pourquoi était-elle encore énervée ?
A bien y réféchir, Kikyô n'était pas vraiment énervée mais.... plutôt en colère, une de ces colères qui se fait de plus en plus grandissante mais qu'on garde à l'intérieur de soi.
Et c'était à cause de "ça" .... Depuis qu'elle a ressuscité, elle n'avait pas encore eu l'occasion d'en voir un si proche d'elle.
Mais sa réaction fut étrange car c'est bien la première fois qu'elle ressentait autant de colère en n'en voyant un, ça ne ressemblait aucunement aux réactions habituelles qu'elle avait lorsqu'elle était en présence de "ça".
Elle resta debout et silencieuse pendant un moment, il y avait comme un vide en elle soudainement, aucun son ne put être entendu par la jeune miko, c'est comme si le monde autour d'elle s'était arrêté.
Pendant ce temps, la jeune fille qui était allongée au sol avait enfin prit la peine de bouger, elle s'approcha du lieu où le démon fut anéantit comme si elle avait repéré quelque chose d'intéressant qui avait suffisamment piqué sa curiosité pour qu'elle puisse deigner se déplacer.

Kikyô n'était pas dupe, elle savait que ce que la jeune fille avait repéré c'était "ça"
"ça" ... Plus ce petit mot lui venait en tête, plus la colère s'intensifiait et ce petit mot suffisait amplement à exprimer tout le mépris, la haine qu'elle avait à l'égard de cet objet.
Pourquoi a-t-il fallut qu'elle tombe dessus aujourd'hui ? La malchance d'être au mauvais endroit au mauvais moment ? Peut être bien...
Elle était consciente que de toute manière elle aurait eu affaire à "ça" à un moment ou un autre de son périple, mais la seule chose qu'elle n'avait pas prévue, c'était sa réaction quand elle en serait proche.
ça remonte tellement de mauvais souvenirs ....

La miko était complètement immergé ailleurs comme si elle se remémorait un tas de mauvaises expériences, qui noircissait son regard de plus en plus.

L'autre jeune fille, elle, insouciante saisissa le petit fragment de perle qui se purifia instantanément entre ses mains.

Kikyô toujours dans son monde observa la scène sans mot dire, normalement elle aurait dû avoir une réaction plus vive en voyant cette scène plutôt hors du commun de nos jour à l'époque Sengoku, mais ses yeux s'étaient à peine écarquillés.
La colère s'était complètement emparée d'elle, assez pour qu'elle ne s'intéresse plus du tout à ce qu'il se passait autour d'elle.

Et soudain l'aura maléfique de l'autre jeune fille s'était suffisamment manifestée pour donner une teinte sombre et démoniaque à la perle, elle venait de la corrompre.
Encore une fois une réaction vive du côté de Kikyô aurait dû être vu après ce changement de situation, mais comme la fois d'avant, sa réaction fut vraiment minime.
Mais disons qu'au moins l'action de la jeune fille a eu le mérite de sortir Kikyô peu à peu de sa torpeur. Son aspect extérieur cachait pourtant très bien ce qu'il y avait à l'intérieur. Elle était immobile, silencieuse comme tout, d'ailleurs quelqu'un de pas très avertit aurait même pu croire qu'elle était très sereine et calme.
Voilà ce que dégageait son aspect "extérieur", la seule chose qui montrait qu'elle n'était pas vraiment ce qu'elle paraissait être était ses yeux.
Ses yeux reflétaient ce qu'il y avait à "l'intérieur", c'est-à-dire une colère terriblement immense, une haine incommensurable et semblable à celle qu'elle éprouvait pour celui qui l'avait tué, mais tout cela se comprenait bien, après tout ces deux éléments étaient liés l'un à l'autre.

Alors qu'elle retrouvait peu à peu la raison, une nouvelle action de la jeune fille attisa enfin sa curiosité.
Cette dernière enfonça le fragment qu'elle venait de corrompre dans son bras, une puissance démoniaque afflua en elle.

Elle trouva un peu étrange que la puissance qui affluait en la jeune fille était différente de la manière dont elle se propageait chez les autres démons, même différente de la façon dont elle s'était propagée en Naraku.
Ceci dit,elle ne dit pas un seul mot, ce qui était bizarre puisqu'en temps normal elle aurait soit vu la jeune fille comme une menace et aurait pointé une flèche en sa direction, soit poser quelques questions, mais elle ne fit rien de tout cela.

Les mauvais souvenirs que ce misérable fragment lui avait remémoré, ont suffit à la mettre dans une colère qui lui fit oublier tout le reste, ce n'est pas comme si elle avait tout oublié, mais la simple vue de ce fragment avait agit comme une sonnette d'alarme, un retour à la réalité pas plaisant du tout, une reprise de conscience absolue.

Plus elle se rappelait de choses, plus sa colère montait et ainsi elle se renferma dans son monde où le temps et la raison s'était arrêté.
Elle devait vraiment se rappeler de beaucoup de choses désagréables puisqu'elle n'arrivait pas à se calmer et retrouver son sang-froid.
Des souvenirs de sa famille, sa petite soeur Kaede, Inuyasha, Kagome, des connaissances comme la petite Sayo qu'elle avait involontairement effrayée, Suikotsu qui est mort sous ses yeux sans qu'elle puisse l'aider, Hakushin Shônin : le bonze au coeur blanc qu'elle a aider à reposer en paix, Kohaku qui avait décidé de la suivre même en sachant qu'il allait mourir une fois son fragment retiré, des gens qu'elle avait vu mourir, des démons qui attaquaient, Naraku et ses détachements, ses combats et enfin... la dernière vision qu'elle eu de ses souvenirs : c'est cette perle de Shikon ...
Oui... cette chose qui a semé tant de discorde dans le monde et à travers les époques, des méfaits ont même lieu encore aujourd'hui par sa faute.

- "Impardonnable !! .... Impardonnable !! .... C'est vraiment impardonnable !!!"

Voilà ce qu'elle pensait au fond d'elle, ses yeux faisait vraiment ressortir la haine qu'elle éprouva pour toutes ces mauvaises choses arrivées à cause de cette misérable petite perle.
Avant, elle prenait son rôle de protectrice très à coeur et ça, les gens qui furent à ses côtés pourraient en témoigner avec certitude, elle n'a jamais montré aucun signe d'hostilité à l'égard de l'objet créé par la grande miko Midoriko après un éprouvant combat.

Mais là il y a quelque chose de différent, c'est comme si quelque chose qu'elle gardait au fond d'elle avait pu enfin se libérer au grand jour.
En fait, elle n'a jamais apprécier cet objet, elle le détestait même, mais ça ne veut pas dire qu'elle ressent une quelconque rancoeur à l'égard de Midoriko qui a créé cet objet, au contraire elle respectait profondément la miko au point de même joindre son âme à la sienne pour vaincre Naraku et purifier la perle de Shikon une bonne fois pour toute. Elle sait bien que la miko avait dû faire un énorme sacrifice pour stopper des démons et qu'elle n'eut d'autre choix que d'emprisonner son âme avec la leur dans cette minuscule perle et le comprend très bien, donc c'est pour dire à quel point elle l'a respectait.
Non, ce qui la rendait vraiment en colère, ce sont toutes les vies qui ont été anéantis à cause de cette perle et surtout ce qu'elle avait subit à cause d'elle, après tout c'est par sa faute qu'elle avait perdue par deux fois la vie et malgré la chance qu'elle a d'être là aujourd'hui, se retrouve avec une vie anormale.

Alors, la colère ne cessait de croître, à tel point qu'elle ne fit même pas attention qu'elle avait dit tout haut ce qu'elle pensait :

- "Encore cette satanée perle sur mon chemin...."

Il était déjà trop tard quand elle s'aperçut avoir dit cette phrase à haute voix, mais elle s'en moqua complètement.

Et d'un coup une chose pas commune se produisit, toute cette colère qu'elle éprouva lui fit émaner une aura quelque peu malfaisante, et ce n'était pas du tout normal ce genre d'aura pour une humaine. Oh mais c'est vrai ! Kikyô n'est pas une humaine banale, elle est une miko aux pouvoirs extraordinaires et puis elle a été entièrement ressuscitée par un démon récemment, donc qui sait si ses pouvoirs ont évolués différemment depuis ça.

Après avoir brièvement regardé la jeune fille qui semblait satisfaite de son augmentation de pouvoir, Kikyô retrouva enfin son sang-froid et avec sourire qui semblait étrangement démoniaque dit une phrase à haute voix qui était adressée plus à elle, qu'à la jeune fille.

-"Avec ça, ils devraient bientôt arriver ..."


Bien sûr, il n'y avait qu'elle pour comprendre le sens de cette phrase.
Elle parlait certainement de Naraku et Kagome qui devraient arriver non pas en cet endroit mais plutôt vers la jeune fille où qu'elle aille maintenant qu'elle a intégré un fragment de la perle corrompue en elle, c'est pour cela qu'avant de continuer sa route elle prit le soin de bien ressentir le pouvoir de celle-ci afin de la retrouvée un jour, ce qui ne devrait pas être difficile vu que c'est un pouvoir pas commun qu'elle possède.
Franchement, ce n'est pas donné à tout le monde de purifier les choses presque à l'extrême et la seconde d'après les corrompre.

Si Kikyô ne s'est même pas préoccupée du gain de puissance de la mystérieuse jeune fille, c'est parce que le sort de la perle la laisse indifférente à présent et qu'elle n'en voyait pas la peine de l'arrêter ou devrais-je dire qu'une idée lui est venue subitement en tête et que c'est pour ça qu'elle n'agit pas comme d'habitude.
Elle fera un très bon appât ... cette fille ... devait-elle penser en ce moment.

La fin de journée commença à se faire sentir, il fallait que Kikyô continue sa route pour trouver un village et surtout se relaxer pour oublier tout cette colère ressentit.
On pourrait croire que tout va bien pour elle maintenant, mais ce n'est qu'à moitié vrai. L'aura qu'elle émanait tout à l'heure était étrange et impossible de savoir d'où ça vient exactement ni si cela aurait des incidences plus tard.
Mais peut être qu'elle s'inquiète pour rien, après tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Octobre 15th 2010, 1:58 pm

Qu'est-ce que la vie pouvait être drôle parfois ! Mais vraiment très amusante, c'était bien la première fois qu'elle entendait quelqu'un réagir ainsi en voyant un fragment de perle. Elle semblait le haïr énormément, ça ce tout petit truc vraiment inutile, oui j'ai bien dit inutile, comment ce si petit machin pouvait-il être autant détesté par cette femme ? Midoriko avait bien remarqué que cette femme était une miko, et à par elle-même, celle-ci n'avait jamais rencontré une de ses semblables si on peut dire et en plus de cela détester autant cette perle. Pourquoi d'ailleurs ? Qu'est-ce qui avait bien pût arriver à cette femme pour qu'elle réagisse aussi négativement que cela ? Encore une victime du Shikon No Tama ? HAHAHAHA la belle affaire ! C'était à mourir de rire, pauvre petite chose sans défense, tu croyait vraiment que Midoriko allait te plaindre peut-être, et te dire, "oh je suis désolée si cette perle t'as fait vivre un enfer, franchement ce n'était pas du tout ce que je voulait" et bien non ma pauvre vieille !! T'es bien loin du compte, qu'est-ce que ça pouvait lui faire que tu déteste autant cette perle ? Tu pense que t'es vraiment la seule à en avoir souffert ? Tu pense être l'unique personne dans ce cas là peut-être ? Pfff on aura tout vue ici mais alors vraiment tout !!! En gros Midoriko en avait complétement rien a faire de la réaction de Kikyô, qu'est-ce que ça pouvait lui faire après tout ? Ce n'est pas comme si la jeune fille était sensible à ce genre de chose... Après tout Midoriko, elle même n'avais rien demandé, elle n'avais jamais demandé à avoir autant de pouvoir dans son ancienne vie, elle n'avais jamais demandé à être la grande "guerrière" si on peut dire ainsi qui vient à défendre la veuve et l'orphelin. Midoriko sauvait et aidait les gens parce qu'elle en avait envie certes au début c'était ainsi. Cependant à force cela devenait une corvée c'était systématique. C'était toujours elle qu'on venait chercher, même les bonzes la quémandaient, mais eux que faisaient-ils ? Et bien à vrai dire le strict minimum, aucun d'entre eux ne se sentait d'attaque sauf pour les petits exorcismes par-ci par-là... En fin de compte c'était la miko qui faisait tout, sa passion se transforma en un travail et ce travail se transforma en une corvée. C'était triste, elle ne pouvait compter que sur elle-même à cette époque, elle était devenue une femme solitaire bien qu'elle n'avais jamais chercher à l'être. Malgré qu'elle soit toujours entouré de tout ces paysans et parfois des chefs de guerre ou des souverains au final nous vivons tous ensemble mais nous mourrons seul. Le pire de tout cela était que ce même schéma c'était de nouveau reproduit depuis qu'elle s'est réincarnée dans ce corps. Mimi avait grandis seule, le peu d'amis qu'elle avait, elle ne les côtoyait qu'à l'école... Pourquoi ? Bah allez savoir pour ces camarades de classes, la jeune femme été toujours considéré comme quelqu'un d'étrange, de pas banal bref elle sortait de la normalité, alors que la seule chose qu'elle faisait était de ne pas avoir la même vision du monde qu'eux. Si pour eux, c'est être comme cela c'est être hors norme, alors ainsi soit-il Midoriko est hors norme, seulement ça ne l'atteins pas, ou alors si c'est le cas, celle-ci n'en as pas le moindre souvenir. Bref ben voilà comment on devient lorsqu'on grandit seul et avec une famille toujours absente, on s'éduque soit même comme l'on peut et on as nos propres principes et puis quoi ? Si vous n'êtes pas content c'est votre problème après tout, les absent on toujours tords !!! Vous croyez vraiment qu'une gamine de 4 ans peut s'éduquer correctement toute seule à cet âge ? Elle n'as que ça a faire vous penser ? Oui c'est à peu près à cet âge là que ça a commencé, ses parents toujours en voyage d'affaire à l'étranger ou pas, personne d'autre ne s'occupait d'elle. Vous ne trouvez pas ça bizarre vous ? Qu'elle belle mentalité venant de la part de parents... Il n'y avait personne pour veiller sur elle, même pas les voisins donc bon. Mais franchement ce n'est pas pour dire, mais je pense que d'un certain côté Midoriko s'en est tout de même très bien sortie, après tout si ce fameux jour où elle n'avais rien appris sur ses véritables origines n'avais jamais existé elle serait peut-être toujours la jeune fille qu'elle était avant...


Mais voilà avec des "si" on referait le monde... Cependant cela ne sert à rien, les choses sont faites c'est la vie, Midoriko à choisie son propre chemin sa propre voix, elle s'est tournée vers le mal et avec tout ce qu'elle a vécut ce n'est pas vraiment étonnant, ce qu'il l'est par contre c'est que cela ne soit pas arrivé plus tôt vous ne trouvez pas ? Mais bref. Bien que la plupart des personnes qu'elle a croisé sur sa route jusqu'à maintenant pense que la jeune fille s'est faite lavé le cerveau pour devenir comme ça, et bien ce n'est pas le cas. Personne ne lui as manipulé le cerveau ou quoique ce soit de ce genre. Si pour vous retrouver la mémoire de son ancienne vie, c'est subir un lavage de cerveau et bien c'est peut-être à vous d'aller vous faire soigner !!! Qu'est-ce qu'elle avait fait pour devenir comme ça, cette petite folle hystérique et sadique qui gu*ule sur tout le monde à tout bout de champs ? Et bien je vais vous le dire, en fait c'est un fragment de la perle qu'elle a trouvé lorsqu'elle avait suivit Yûri. Pour ceux qui ne savent pas encore, et qui n'ont pas suivit l'histoire parce qu'ils vivent dans une grotte, Yûri est le type qui as sauvé Mimi d'une mort certaine dans le monde moderne à cause d'un automobiliste inconscient; Bref ces deux-là ce sont retrouvé à l'hôpital et ont commencé à discuter avant que l'homme ne pose une mauvaise question à la jeune fille ce qui causa la colère de celle-ci et quitter la pièce où les deux jeunes gens se parlaient.... Lorsque celle-ci fit demi-tour pour retourner dans la chambre d'hôpital du jeune homme celui-ci avait sauté par la fenêtre et partie vers le monde féodale pour mieux se soigner. Têtue comme elle est, et curieuse comme toujours Mido l'avait suivit, mais ce qu'elle ignorait c'est que ce type qui l'avais sauvé était un demi-démon après une altercation et la découverte du fragment de perle les choses avaient donc changées... Mais en même temps voilà, cet homme était bien la seule personne à ne pas lui avoir menti et à ne pas la prendre comme la dernière des idiotes... Ben oui fallait le comprendre un peu, vous le voyez dire à une parfaite inconnue qu'il est un demi-démon très puissant et que c'est pour ça qu'il est parti dans ce monde ? Comment voulez vous qu'il sache qu'elle pouvait faire la même chose ? Ce n'était pas un mensonge, il n'avais juste pas tout dit sur lui... Mais le problème est ailleurs... Comme je vous le disais, le problème avec les gens sur cette fichue planète, c'est que lorsque vous êtes différent, vous êtes tout de suite catalogué, vous n'êtes pas normal et vous êtes un monstre... Donc lorsque vous ne prenez pas le chemin que tout le monde espère que vous prendrait, tout de suite ils paniquent tous. Mais qui avait-il donc de mal à ça ? Elle avait pris une voix différente des autres certes, mais qu'est-ce que ça avait de si grave ? Pourquoi ce n'était pas SON chemin le bon après tout ? Pourquoi est-ce que tout le monde s'attend tout le temps à ce qu'on devienne quelqu'un de bien ?! Non mais vous avez vus notre société actuelle ? Et après on nous dis qu'il faut pensez par soi même !!!! Et c'est ce que Mido a fait non ? Elle a pensé par elle-même, et là évidement c'est le drame, parce qu'elle ne pense pas comme les autres, tout de suite on raconte n'importe quoi et on dit qu'on lui a fait un lavage de cerveau, mais mes pauvres, vous ne savez rien de Midoriko, vous ne savez rien de sa vie, vous n'avait même pas vécus la moitié de ce qu'elle a vécut, vous ne savez RIEN !!!


Rien de chez rien, et elle c'est pauvre femme qui se tenait planté là devant elle, ou plutôt à côté d'elle était en train de se plaindre parce qu'un stupide morceau de perle se retrouvait sur sa route... Et alors t'es pas contente ? C'est le même prix ma vieille !!! Il faudra t'y faire, la perle sacré existe et c'est ainsi. Non mais qu'est-ce qu'elle croyait celle-là ? Que genre Midoriko avait vraiment fait ça pour embêter son monde ? Et bien non pas du tout, du moins à cette époque c'était différent, elle n'avais pas vraiment eut le choix, elle voulait protéger cette population, mais si elle avait sût... Oh oui si elle l'avais sût elle aurait laissé faire cet idiot ce qu'il voulait de cette fichue planète parce qu'à part des sales menteurs et des traitres il n'y avait plus rien qui en valait la peine à présent... La jeune femme était vraiment déçue, tout ce qu'elle avait toujours crut en l'Homme ce n'était que du vent, le mal les avaient absorbé, ils sont devenus de plus en plus égoïstes, quelqu'un pourrait mourir devant eux, ils n'en auraient rien à faire, bien au contraire s'ils pouvaient ils mangerait un bras ou je ne sais quel truc de ce genre... L'Homme était devenu si avide de pouvoir, cette soif de puissance était en train de le transformer en bête et il ne se rends même pas compte.. Aucun homme ne s'en rendaient compte à quel point ils régressaient mentalement... C'était à la fois triste et pathétique, la race humaine n'avais pas évolué bien au contraire, elle était pire que les animaux parfois... Mais que voulez-vous y faire ? Mido n'avais jamais rien demandé, ce choix de sacrifié sa vie était la pire erreur qu'elle avait faite car elle avait fait tout cela pour rien... Vous vous imaginez ça ? Mourir pour rien, et à présent à chacune de ses réincarnations, si elle en as plusieurs elle allait devoir se souvenir de cela... Alala si seulement elle pouvait remonter le temps... Mais malheureusement c'était impossible, elle ne pouvait pas remonter plus loin en arrière qu'elle ne l'était déjà, elle devait faire avec... C'est alors que quelque chose d'intéressant se produisit. L'aura de la jeune femme qui se tenait donc non loin d'elle se mit à vaciller et être légèrement moins "blanche" qu'elle ne l'était avant tout en parlant toute seule :

- Avec ça, ils devraient bientôt arriver ...

Seule elle savait de quoi elle parlait, mais Mimi n'était pas une idiote non loin de là, elle se doutait bien que l'étrangère parlait des prétendant à la perle, tout ces petits incapable qui en veulent un morceau, comme des animaux qui n'aurait pas mangé depuis dix ans, de vrais voraces !!! Cette petite phrase ridicule fit sourire Midoriko, comme si elle n'était pas préparé à cela hein ? Alors cette femme devait être une idiote, en prenant ce fragment de perle, un des fragment de son âme, celle-ci savait parfaitement ce qu'elle faisait, elle n'avait pas peur à dire vrai elle en avait rien à foutre, qu'ils viennent par milliers si ça leur chante !!! Elle les attends de pieds ferme !!! La petite demoiselle qui n'était plus naïve depuis des années à présent s'approcha calmement de la miko complétement stressé et c'était vraiment amusant à voir et lui tint ces quelques paroles...


- Et bien, et bien que de haine pour un simple petit cailloux, qu'est-ce qu'elle t'as tant fait cette satanée perle comme tu la nomme ? Tu as perdue des membre de ta famille peut-être ? Ta sœur ? Ta mère ? Ou ton petit ami ?



Midoriko prenait à malin plaisir à provoquer la jeune femme, voyons voir ce qu'elle a dans le ventre celle-ci, non pas pour provoquer une bagarre, mais juste lui torturer un peu la tête ou devrais-je dire son cœur ? Autant qu'elle crache le morceau maintenant non ?

- Tu sais, je m'en moque bien que des gens viennent s'en prendre à moi pour un petit fragment, j'ai l'habitude et même avant qu'elle n'existe c'était ainsi, alors un de plus ou un de moins franchement il n'y a plus de différence... Mais il faut avouer que.... Bon sang j'arrive pas à croire que je vais dire ça.... Il faut avouer que je suis sous bonne protection....

Dit-elle calmement en s'éloignant légèrement de la jeune miko, c'était vraiment étrange, elle ignorait totalement qui était cette femme, mais être près d'elle comme ça, elle n'en avait pas envie, elle avait un certain malaise, je dirais même qu'elle ressentait du dégout vis-à vis de cette femme... Pourquoi ? Aucune idée...





Revenir en haut Aller en bas
Kikyô
| Miko déchue || Miko déchue |
avatar
Nombre de messages : 89
Localisation : Partout et nul part ...
Amour : ...
Arme : Saigu-Yumi (Arc et flèches)
Date d'inscription : 23/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Mars 6th 2011, 6:45 pm

Plongée dans ses pensées Kikyô ne faisait plus vraiment attention à ce qu'il se passait autour d'elle tout en continuant son chemin.
ça aurait pu durer longtemps comme ça, mais la voix de la jeune étrangère l'interpella.

- Et bien, et bien que de haine pour un simple petit cailloux, qu'est-ce qu'elle t'as tant fait cette satanée perle comme tu la nomme ? Tu as perdue des membre de ta famille peut-être ? Ta sœur ? Ta mère ? Ou ton petit ami ?

Elle s'avancait près de Kikyô tout en tenant son petit discours provocateur.
Mais ses paroles étaient tellement insignifiantes pour Kikyô qu'elle décida de l'ignorer. L'arrogance de l'étrangère était vraiment imbuvable, on voyait bien qu'elle ne se prenait pas pour n'importe qui à nommer un fragment de perle "simple petit cailloux". Soit c'était une pure idiote qui sous-estimait le pouvoir d'un fragment et finirait tôt ou tard par être consumée par ce dernier ou alors elle avait des capacités hors du commun qui lui permettait de parler de l'objet de la sorte.
Quoiqu'il en soit, s'occuper du cas de l'étrangère maintenant ne faisait pas partie de ses priorités premières. Elle s'occupera d'elle plus tard et seulement si c'est nécessaire, car Kikyô n'aime pas vraiment se détourner de ses objectifs pour des imprévus.

- Tu sais, je m'en moque bien que des gens viennent s'en prendre à moi pour un petit fragment, j'ai l'habitude et même avant qu'elle n'existe c'était ainsi, alors un de plus ou un de moins franchement il n'y a plus de différence... Mais il faut avouer que.... Bon sang j'arrive pas à croire que je vais dire ça.... Il faut avouer que je suis sous bonne protection....

Oh... Alors la pauvre petite étrangère est une persécutée de la vie avec ou sans perle. Et bien soit, si ce genre de situation n'est pas une nouveauté pour elle, ça veut dire qu'elle saura se débrouiller pour s'en sortir. C'est bien pour elle dans un sens .... Pareil si elle est sous la protection de quelqu'un ou autre chose tant mieux pour elle. Dans ce monde, mieux vaut avoir des alliés sur qui compter ou si ce n'est pas le cas avoir de la ressource pour s'en sortir seul, c'est quasi-obligatoire si on ne veut pas mourir ...

- Mais que vaudra cette fille face à Kagome/Naraku, je serais curieuse de le savoir, peut être que toutes ses belles paroles ne sont que du vent et qu'elle ne fera pas le poids.

Un sentiment d'excitation parcouru tout le corps de Kikyô à l'idée de penser à ce que vaudrait un combat de la jeune étrangère contre son pire ennemi et sa réincarnation manipulée par lui. Peut être que cette fille à grande gueule allait subir une cuisante défaite, à moins qu'elle ne surprenne tout le monde qui sait.

Et puis subitement elle s'arrêta et la façon de penser de Kikyô changea ...

- Et d'abord pourquoi ce soudain intérêt à se justifier ou provoquer. C'est bien elle quelques minutes avant qui disait qu'elle n'était pas d'humeur à se battre et je ne m'adressait pas à elle dans ce but non plus et voilà qu'elle décide de me provoquer ... Dans quel but ? Engager les hostilités ? Comme c'est contradictoire de sa part.
Et ce besoin de se justifier qu'elle s'en fiche qu'on vienne à sa rencontre pour s'en prendre à elle et lui dérober la perle. Est-ce que, quand j'ai pensé à la possible venue de Kagome/Naraku vers elle, je m'adressais à elle personnellement ? Pas du tout.
Alors quoi, est-ce qu'elle a peur et se sentait obligée de se justifier au point d'ajouter qu'elle était sous bonne protection ?
Comme c'est drôle, pourquoi me dire tout ça, je m'en moques complètement, tant de paroles pour rien, elle aurait mieux fait de se taire au final. Je ne vais pas la plaindre ni lui donner raison et encore moins l'empêcher de faire quoique ce soit, je n'ai pas le temps pour ça.
Si elle s'est crue un seul instant intéressante à me dire tout ça et bien ce n'était pas le cas...
Elle mériterait que je la tue pour ça !


Un sourire se dessina sur le visage de la miko, en pensant à tout cela elle avait du mal à se retenir et essayait tant de bien que mal de le garder au fond d'elle mais finalement ce fut tellement insoutenable qu'il finit par éclater...

- "FUAHA .... HAHAHA... HAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHAHA !!!!"

Un fou rire, tel qu'elle n'en avait jamais eu, finit par sortir. Le problème c'est qu'il était accompagné de cet aura malfaisante d'il y a peu .... Ce qui explique tout...
Notamment sa façon froide de penser d'il y a quelques instants, ces choses qu'elle ne pensait pas réellement et ce sentiment d'excitation aussi.

- Oh non .... C'est mauvais .... Très mauvais ....

Kikyô savait qu'à ce moment précis elle n'avait pas de contrôle sur cette mauvaise aura qui la faisait réagir inhabituellement. Elle en tirait une étrange impression, celle de sentir son coeur s'engouffrer profondément dans les ténèbres. Cela ne lui plaisait pas du tout comme sensation.

- Arrêtes ! ça suffit ! STOP !!!!

Elle avait beau s'ordonner intérieurement d'arrêter mais elle n'y arrivait pas, c'est comme si elle devenait petit à petit quelqu'un d'autre.
Le plus étrange c'est qu'intérieurement Kikyô était "elle-même", elle savait que quelque chose n'allait pas et cherchait à le stopper. Mais d'un point de vue extérieur, son attitude était vraiment démentielle qu'on aurait du mal à croire qu'elle cherchait à mettre un terme à ce fou rire diabolique.

La pression spirituelle de Kikyô pu enfin prendre le dessus sur l'aura maléfique, lentement, très lentement et enfin elle pût retrouver son calme.
Quelque part elle se sentait soulagée malgré ce moment d'égarement.

- "Bien... T'es sous bonne protection c'est ça .... Tant mieux pour toi."

Elle était redevenue elle-même, sans pensées négatives à l'égard de l'étrangère.

Et une idée lui vint en tête, peut être pour oublier ce qu'il venait de se passer en elle ou une autre raison, elle décida de satisfaire un peu la curiosité de l'étrangère :

- " Le simple petit cailloux, comme tu le nommes, est responsable du chaos qu'il y a en ce moment dans ce monde. Ce chaos est engendré par ces mêmes gens qui viendront peut être à ta rencontre un jour comme tu possèdes des fragments de la perle de Shikon. Et ces gens .... je vais les tuer."
- "Espérons que toi et tes alliés qui te protègent soyez de taille si vous tombiez sur mes cibles. Moi aussi j'ai été sous bonne protection grâce à la miko Midoriko, mais elle n'est plus maintenant."


Midoriko ... ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas évoquée le nom de cette grande miko. Mais penser que Midoriko n'est plus là pour lui prêter main forte est peut être dû aussi aux derniers événements qui se sont produits autour d'elle ou dont elle a entendu parler. Comme Inu-Yasha et ses amis qui ont perdus Kagome, son village natal détruit et ses habitants dont sa soeur faisait partie, anéantis et tant d'autres choses.
C'était une façon pessimiste de voir les choses, mais peut être que quelque part elle mettait en garde sans vraiment le vouloir l'étrangère que ses alliés ne seront pas toujours là pour la protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   Mars 8th 2011, 3:08 pm

C'est fou comme on peut encore être surprit par quelqu'un lorsqu'on a déjà vécut tellement de choses et en à peine très peu de temps. Parfois ce sont des bonnes surprises et d'autres fois non. Il arrive même de se demander si les gens se rendent vraiment compte des propos qu'ils tiennent. Et aujourd'hui, alors qu'elle venait à peine de quitter la jeune Seika, sa nouvelle rencontre qui lui avait déjà offert de sacrés surprises, la jeune demoiselle qui repartait vers son nouveau lieu de résidence, avait rencontré cette femme bien particulière dans les profondeur d'une forêt parmi tant d'autre que nous propose le monde féodale. Cette femme était tout comme Midoriko une miko. Quoique celle-ci était différentes des autres puisqu'elle était un peu plus forte et beaucoup plus expérimenté que quiconque sur la perle de Shikon. En tout cas, c'est ce que notre jeune et jolie demoiselle avait crut comprendre jusqu'à présent au cours de leur conversation. En effet, d'après ce que beaucoup de monde raconte un peu partout dans ce monde, cette femme Kikyô était la personne qui devait protéger la perle sacré contre toute attaque démoniaque afin qu'elle reste pure de façon indéterminée je dirais même pour toujours jusqu'au jour de sa mort, où dans tout état de chose, une nouvelle miko prendrait sa place. Et toujours d'après ce que l'on raconte, c'est bel et bien ce qu'a fait cette jeune femme elle a fait du mieux que possible protéger la perle des Quatre âmes jusqu'à la mort. Cependant ayant eue une mort des plus affreuses, pour les personnes qui lui sont chers, la jeune femme pris la décision d'emporter la perle sacré vers l'au delà afin que plus jamais le Mal ne s'approprie ce petit bijou. Une fois de plus une femme était morte dans la peine et la mélancolie à cause de la soif de pouvoir des êtres vivant qui l'entourait. Triste fin n'est-ce pas ?

Notre petite Miko du futur quand à elle, observa attentivement le comportement de cette fameuse miko... Celle-ci à présent semblait en vie plus que jamais et son corps ne sentait pas le cadavre ou quoique ce soit d'aussi désagréable... Hors l'attitude de Kikyô la laissa perplexe en effet, celle-ci n'avait pas l'air de se comporter de manière aussi habituelle qu'avant. Oui Midoriko n'avait jamais rencontré cette femme, mais vous vous doutez bien que les gens ça parle, et que durant ces deux mois, elle en avait côtoyé des paysans du monde féodale... Et bien oui, il faut bien se renseigner sur les lieux qu'on ne connait pas, non ? Après tout, Midoriko n'avait pas toujours été si diabolique en arrivant dans ce monde souvenez-vous en! Donc Mimi voyait bien dans les faits et gestes de Kikyô que quelque chose clochait, cette femme si connue pour vouloir se venger dans le passé avait réussit cependant à toujours garder un esprit pur comme son aura, malgré qu'elle soit devenue ce que moi je nomme une dévoreuse d'âme ambulante. Qu'avait-elle de particulier son aura aujourd'hui ? Et bien celle-ci noircissait un peu trop si vous voulez mon avis. Mais pour Mimi, voir comment se comportait la miko face à elle, quoique cette dernière n'avait pas vraiment l'air de s'intéressait à Mido. Ce qu'il y avait d'hilarant dans cette scène, c'était que celle-ci n'avait pas l'air de contrôler quoique ce soit, en fait on aurait dit qu'elle avait même beaucoup de misère à rester elle-même, un peu comme si elle commençait à avoir un dédoublement de la personnalité. Kikyô serait-elle en train de perdre la tête et devenir schizophrène ? HAHAHAHAHAHA Bon sang qu'est-ce que c'est drôle !! Ah non, mais je vous assure, vous devriez la voir, pensait-elle que ça dérangerait Midoriko de la voir ainsi et croire que celle-ci le prendrait mal ? Et bien non pas du tout détrompez-vous cela prouve justement que même si tu as l'air d'être une personne aussi pure que tout ces gens le pense, un jour ou l'autre tu perds les pédales, peu importe si c'est temporaire ou permanent. Même si personne n'était là pour voir ceci, ce qui est dommage d'ailleurs, c'est que celle-ci n'était pas aussi forte qu'elle le prétendait ou pensait encore. Quoiqu'il en soit, cette Kikyô était franchement une femme très prétentieuse!!! Il fallait l'entendre avec ses :

"Ce chaos est engendré par ces mêmes gens qui viendront peut être à ta rencontre un jour comme tu possèdes des fragments de la perle de Shikon. Et ces gens .... je vais les tuer."

Ah non mais franchement si ça ce n'était pas se prendre de haut et prendre la grosse tête, non mais j'hallucine là ! Pour qui elle se prenait celle-là ? Elle se prenait pour quelqu'un de surpuissant ? Waw tu parles, facile à dire pour quelqu'un qui n'arrêtes pas de crever si rapidement, Okay Kikyô semblait avoir retrouvé son corps, mais pour combien de temps cette fois ? Finalement, lorsqu'on observe attentivement cette miko, peut-on vraiment dire que c'est une femme aussi pure qu'elle en as l'air ? Je veux dire, prenez pas en compte qu'aujourd'hui elle est en plein délire, parce que franchement mourir autant de fois qu'elle, ça doit laissez des lésions au cerveau; donc non ne faite pas attention à son état d'en ce moment. Intéressons nous plutôt à ce qu'elle a été durant ces trois dernières années.... Un corps fait de terre et d'os qui n'arrive à tenir debout qu'en s'emparant de l'âme des jeunes filles qui l'entoure. Est-ce vraiment une attitude humaine ceci ? Non je ne pense pas, Kikyô est comme un démon, je vais peut-être exagérer et faire grincer des dents pas mal de gens mais peut-on vraiment ne pas dire qu'en y regardant de plus près, Kikyô ne vaut pas mieux que Naraku lui même ?! Regardez bien, cette "femme" si on peut encore l'appeler ainsi lorsqu'on sait qu'elle genre de corps elle possédait, envoyait tout de même ses petites bestioles blanches voler l'âme des gens... Pensez-vous vraiment que Kikyô allait attendre de tomber sur un groupement de cadavre afin de récupérer leur âmes ? Non évidement que Non! Kikyô tuait ces personnes pour les leur prendre !!!! Et elle se permets de critiquer Naraku ? Oui Oh ça va hein! Je vous vois venir, on est d'accord ce babouin a fait beaucoup pire qu'elle, je ne vais pas contredire ce fait, ce serait complètement ridicule. Mais quand même avant de critiquer les autres, on se regarde devant un miroir et comme on dit "Balaie devant ta porte avant de balayer devant celle des autres." pour traduire ce qui ne connaissent pas: avant de parler des autres regardes toi arrête de critiquer les autres et occupe toi de tes affaires...

Mais parmi toutes les choses idiotes que cette femme venait de dire, c'était que celle-ci puisse se permettre de dire ça, alors même elle qui avait été sous la garde de la perle sacré pendant je ne sais combien d'année était encore incapable de faire la différence ? Midoriko ne pouvait s'empêcher de serrer les poing un peu plus fort, folle de rage d'entendre ces mots sortir de sa bouche, qu'elle ne s'était même pas aperçut qu'en serrant un peu plus sa main, elle se coupait avec son fragment de perle, ironique! Mais peu importe, la blessure se referma aussitôt elle avait juste eue le temps de se rendre compte que du sang coulait un peu dans sa main, mais ça elle s'en moquait bien.

- Le simple petit cailloux, comme tu le nommes, est responsable du chaos qu'il y a en ce moment dans ce monde.

Mimi prit une grande respiration et écouta la suite attentivement, mais de manière moins intéressée. Lorsqu'elle eut finit son petit discours celle-ci rétorqua donc enfin...

- Qu'est-ce que tu peux être décevante ma parole !!! Alors même toi , tu n'as rien compris ? Franchement ça me sidère venant de ta part... Comment un simple objet peut-il engendrer autant le Chaos sur cette planète ? As-tu réfléchis au moins une seconde à tes propos ? Ce sont les personnes qui s'en emparent qui font que les choses changent en les rendant plus mauvaises ou non... Si tu pose la perle et que tu n'y touche pas, ni personne, d'autre il ne se passera rien! Jamais la perle sacré n'as été crée dans le but de faire le bien ou le mal... Ce sont des circonstances de la vie qui ont fait qu'elle existe... C'était juste pour protéger ce monde d'un Chaos a venir qu'elle a été créer et pour rien d'autre!!! Et je ne te permets pas de dire que Midoriko t'as protégé parce que c'est complètement FAUX !!!

A ce moment là, le regard de la jeune femme devient de plus en plus noir comme jamais tout comme son aura, elle aurait voulue bruler sur place cette idiote, mais utiliser son énergie pour se débarrasser d'une personne comme elle, cela serait vraiment un sacré gâchis... Mimi soupira un instant et repris de plus bel sans laisser à Kikyô le temps de répondre.

- Midoriko a juste pris place dans ton corps, parce qu'elle pensait que celui-ci pourrait lui être utile. Mais tu était beaucoup trop faible, et franchement il aurait fallut un miracle pour qu'un corps d'os et de terre aille franchement bien loin dans l'état où celui-ci était... Est-ce que c'est toi qui a dressé ce Kekkai lorsque cet hanyo, c'est comment son nom déjà ? Inuyasha ? A essayé de te suivre ? Non c'était elle !!! Est-ce que c'est toi qui a fait en sorte de faire réagir les fragments de la perle de ce jeune garçon Kohaku et ceux des autres ? Encore une fois NON ! Qu'as tu fait d'autre mis à part trainer ce corps en décomposition ? Franchement j'arrive pas à croire que tu ose te vanter d'avoir été sous la protection de Midoriko.... Elle a été obligée d'en arriver là juste parce que toi et ton idiote de réincarnation n'avait pas été fichue de faire votre travail !!! Au lieu de vous allier toutes les deux pour en finir vite NON à la place de ça vous avez préférer vous battre l'une contre l'autre et tout ça pour quoi ? POUR UN STUPIDE CLÉBARD !!! Pff bon sang et dire que vous n'êtes qu'une seule et même âme b*rdel !!! As tu pensé au moins un instant que c'était contre toi-même que tu te battais ? Non il faut croire... Et regardes où toute vos conneries vous ont menés ! Ta réincarnation est possédés par votre pire ennemis ! Vous aviez un ennemis commun, mais votre égoïsme passait au dessus du reste... Et tout ça pour savoir lequel de vous tous, tuerais Naraku en premier... Pas un seul d'entre vous, miko démons ou demi-démons n'a eue la moindre idée de vous allier une bonne fois pour toute et le tuer en un clin d'œil... Qu'est-ce qu'on en as à faire de savoir qui l'as tué, ou qui a porté tel coup pour l'affaiblir ? L'important ce n'était pas juste se débarrasser de lui ? Pourquoi est-ce qu'aucun d'entre vous n'as fait cette chose aussi simple que de réfléchir un temps soit peu ? Regardez où est-ce que vous en êtes maintenant !!! Vous êtes tous là à vous lamenter sur votre sort alors que beaucoup de chose aurait pût être évité si vous n'aviez pas tous agit de manière aussi gamine !!! Mais non, vous êtes tous tellement obnubilé par votre petite personne qu'aucun de vous n'ait pris le temps d'agir intelligemment... Pauvre Midoriko, si elle était encore dans sa grotte, elle se retournerait dans sa tombe... Quel gâchis et quelle perte de temps... Rien n'as changé c'est encore bien pire qu'avant L'homme et les autres espèces censées être dotés d'une intelligence sont toujours les même, stupide et égoïste... La seule chose qui les intéressent c'est le pouvoir ...

Mimi soupira un moment avant de continuer.

- Maintenant je comprends mieux pourquoi elle travaillait seule, et pourquoi elle refusait l'aide de quiconque. Aucun d'entre-eux ne voulait l'aider... Même pas lui... "Midoriko, ce n'est pas le rôle d'une femme de combattre les démons, tu ferait mieux de juste t'occuper des enfants du village et soigner les plus faible, laisses donc ça aux hommes" Pff quel égoïste. Cet homme n'as juste jamais supporté qu'une femme puisse être plus forte que lui...

C'est sur ses paroles, que la jeune demoiselle s'arrêta là, discuter avec cette Kikyô était finalement rien qu'une perte de temps. A quoi cela servirait de discuter avec ce genre de personne qui a une conception des choses aussi au ras des pâquerettes ? A rien du tout mis à part d'énerver Mimi encore un peu plus, et pour une fois elle avait d'autre chat à fouetter que de se battre avec une personne pareille. Les derniers mots qu'elle lui adressa tout en continuant de faire ça route était :

- Désolée, mais la réincarnation de Midoriko n'as plus de temps à perdre avec toi très chère Kikyô... Il est temps pour toi d'abandonner tes projets puisque la seule chose que tu souhaite c'est te venger, tu deviens plus qu'inutile qu'autre chose... Et rassures toi pour mes alliés, ils sont largement de taille à se défendre puisque l'un d'entre eux est la réincarnation de Naraku... Sur ce bon vent, on se reverra peut-être....Enfin si tu n'es pas morte d'ici là.


La jeune et jolie demoiselle repris donc sa route en direction de son nouveau chez-soit, si on peut dire ça... Rester en compagnie de cette étrangère mais surtout peste l'énervait plus qu'autre chose, elle qui se croyait si supérieure aux autres n'était rien d'autre qu'une faible femme lorsqu'on la regarde d'un peu plus près. Celle-ci lui avait raviver des mauvais souvenir, être obligée de partager son âme dans le corps d'un cadavre sur pattes, n'avais jamais vraiment été une bonne solution, mais c'était la seule option que Midoriko avait à cette époque, et comme on dit on est jamais aussi bien servit que par soit-même. Peut-être que finalement c'était pour ça qu'elle s'était réincarnée, parce qu'elle voyait bien que ni Kikyô ni Kagome n'étaient à la hauteur... Elles auraient pût l'être si leur rancœur et leur animosité n'avait pas prit le pas sur le reste, mais après tout elles n'étaient pas si forte que ça... Celle-ci avait pris conscience qu'un peu avant de mourir la perle avait été envoyée dans son corps ? Visiblement pas, mais l'original de Mimi ne pouvait rien faire puisque Kikyô s'obstinait à vouloir garder le contrôle de son pseudo corps... Que voulez-vous... C'est sur cette même occasion que Midoriko avait pût voir dans le corps de Kikyô toutes les choses qu'avait faites Naraku durant ces dernières années. Elle avait bien vue l'inutilité des gens, tous rancuniers, ils voulaient tous se venger, c'était compréhensible après tout ce qui leurs étaient arrivés à chacun d'entre-eux, l'on ne peux pas nier cela, mais s'ils avaient agit différemment, les choses ne seraient pas comme elles sont maintenant. Tout en continuant son chemin, la jeune femme ne pût s'empêcher de retourner dans tout les sens son amulette dans sa main, celle la même où elle tenait le fragment de perle...Son amulette que son allié lui avait offerte il y a un moment maintenant devenait de plus en plus brulante au fur et à mesure que Mimi était énervée, mais cela ne faisait rien du tout à la jeune miko puisque cela faisait fort longtemps que la chaleur ne lui faisait plus aucune douleur... Plus elle marchait, plus elle était songeuse. Finalement discuter avec cette miko n'était vraiment une bonne idée, celle-ci avait fait remonter des souvenir de son originale à la surface, et la jeune demoiselle avait ça en horreur, elle n'aimait pas revivre les instant de son ancienne vie, surtout lorsqu'ils sont désagréable... Ce type qui était là, qui voulait toujours avoir un œil sur Midoriko, mais à cette époque, elle n'avait jamais compris pourquoi. En effet, elle devait vraiment être aveugle à cette époque pour ne pas voir tout l'intérêt que lui portait celui-ci.

Dans une autre vie...

- Encore en train de t'entrainer ?

Disait la voix d'un homme derrière une jeune femme, celle-ci s'entrainait effectivement à manier son épée. Elle ne voulait pas que ses mouvements deviennent plus lent, elle n'avait jamais vraiment le choix que devoir s'entrainer lorsqu'elle avait un peu de temps pour elle. Mais celle-ci ne répondait pas. Non pas parce qu'elle était égoïste et qu'elle ne prêtait aucune attention à son entourage, mais plutôt parce qu'elle devait rester concentrer sur ce qu'elle faisait. L'homme en question avait bien conscience de cela, cependant, c'était toujours plus fort que lui, à chaque fois qu'il voyait Midoriko il devait lui dire quelque chose, peu importe ce que c'était, il devait parler. C'est alors que sa fameuse arme vint à luire d'un bleu clair très particulier la jeune femme porta un coup sur un démon qui venait d'arriver à une vitesse telle qu'il était facile de comprendre qu'il se téléportait. Ce même démon fut détruit assez rapidement et l'on pouvait voir une immense boule lumineuse s'envoler loin dans les airs et disparaitre. La jeune femme rangea donc son arme, il n'y avait plus rien du démon, pas une tâche de sang rien! Midoriko se retourna donc et s'adressa à son interlocuteur :

- Non. Je n'avais pas d'autre choix, il venait s'en prendre aux villageois.

La voix de celle-ci était très neutre, elle n'exprimait pas la moindre émotion particulière, cette femme avait toujours l'air si sérieuse mais en même temps mystérieuse. Rare était les fois où elle s'exprimait longuement.

- Et toi tu cherches toujours le moyen de devenir encore plus fort ?

Dit-elle en le regardant droit dans les yeux, bizarrement ce type, elle ne savait rien de lui, mis-à-part cela qu'il cherchait encore et toujours à être quelqu'un de très fort peu importe les moyens employés il voulait avoir plus de force... Pourquoi ? Elle n'en avait jamais eue la moindre idée, elle ne lui avait pas demandé non plus, car pour elle tout cela était inutile. Qu'y avait-il de si bien d'être quelqu'un de puissant ? Midoriko se moquait bien d'être plus forte spirituellement parlant que les autres, ce n'était pas de sa faute, elle était faite ainsi point, mais pour elle, cela n'était pas quelque chose d'important, ce n'était qu'un détails de ces caractéristiques génétiques rien d'autre. L'homme souriait après ses paroles...

- On ne peux rien te cacher, mais cette fois j'ai trouvé ! Et cela marchera... Tu veux savoir ?


Celui-ci ne laissa pas le temps à la jeune miko de répondre qu'il continua quand même...

- C'est simple ! Qui parmi toute la population des espèces vivantes est la plus forte ? A part toi bien sûr ? Les Youkai, on est d'accord ? Alors c'est simple je vais juste faire en sorte d'obtenir la même puissance qu'eux, et le tour sera jouer !!!

La jeune femme le regarda d'un air stupéfait !!! Comment mais surtout qui avait bien pût lui mettre une idée pareille en tête, aurait-il perdu la raison ?

- Est-ce que tu veux mourir ? Penses-tu vraiment qu'un jour tu dépassera la puissance d'un démon ? Et quand bien même tu y arriverais, pourquoi est-ce que tu t'obstines à ce point à devenir plus puissant ? Cela te mènera à ta perte rien de plus.


- Tout ça m'es bien égale disait ce dernier. Réfléchis deux minutes, au moins tu pourras t'arrêter de te battre, tu n'en auras plus aucune utilité puisque je serait là pour te remplacer, et crois moi si mon plan fonctionne correctement, il n'y aura plus jamais aucun démon...


- Détrompes toi, je ne pourrais jamais cesser de me battre, c'est ma destinée, je ne l'ai peut-être pas toujours choisis ni même accepté, mais je me battrais jusqu'à ma mort... Tout les démons ne sont pas mauvais je te le rappelles... Et même si c'est le cas, encore une fois tu te trompe, car si tu les élimines tous comme tu semble le prévoir, il en restera toujours un et ça sera toi...


- Oui mais moi je vaux mieux que tout ces démons réunit, tu le verra bientôt par toi même! Si je les tues tous, tu ne peux pas le nier tu n'auras plus personne à combattre, plus aucun ennemis...

Midoriko commença à marcher et retourner vers le village où elle vivait en continuant de marcher elle disait cette dernière phrase...

- Ne prends pas mal ce que je vais te dire, mais j'espère vraiment pour toi que ton plan échouera. Tu n'as pas vraiment l'air d'avoir conscience de où tu va si tu continue comme ça. Je te le répètes, tu n'en tirera rien de bon abandonne pendant que tu n'as encore rien fait.


Les jours, les semaines, les mois passèrent et comme vous vous en doutez puisqu'on connait tous la suite, cet homme n'as bien sûr pas écouté Midoriko et tout cela a finalement bien eue lieu, ce type a fusionné avec des centaines de démons et le résultat est qu'il est devenu Magasthui, à plusieurs reprises la jeune femme l'avait avertie que s'il s'évertuer à agir ainsi cela se terminerait très mal pour lui... Le menaçait-elle ? Non pas du tout, elle le mettais juste en garde, elle savait mieux que quiconque que les démons n'étaient pas du genre à rendre ce service sans arrières pensées en tête. Au départ, il contrôlait à peu près ces faits et gestes, et pensait même protéger la miko mais il ne faisait rien d'autre que la gêner sans s'en rendre compte. Jusqu'au jour où... Oui il lui a été très utile puisqu'il lui a en quelque sorte sauvé d'un mauvais coup. Il prit la grosse tête et sa soif de pouvoir augmentait encore et encore et ils fusionna encore avec d'autres démons, jusqu'à ce fameux instant où il perdit littéralement la tête et n'avais qu'une envie c'est d'être la seule personne au monde, du moins au Japon, à être La plus forte. Il ne voulait plus protéger la miko mais juste la tuer pour ne plus avoir de rival... Il inventa des pièges les plus tordus que les autres jusqu'à ce qu'il y arrive... C'est ainsi que l'autre moitié de la perle de Shikon le mauvais côté, ne prenne naissance.


Je vous assure que c'est vraiment désagréable d'avoir ce genre de souvenir en tête. Pourtant dans certaines parties de l'histoire de son originale, il y avait d'étranges choses qui la faisait penser à sa propre vie à elle, des choses semblables, comme une impression de déjà vue... Ce qui l'énervait c'est qu'elle ne savait pas du tout de où cela venait. Je veux dire par là, comme si elle avait connue quelqu'un qui veillait toujours sur elle... Rahhhh ce que c'est chiant c'est souvenir d'ancienne vie refouler, ça vous mélange tout dans la tête ! Mido secoua la tête et n'y pensa plus. La seule chose qu'elle fit, c'est d'envoyer une boule de feu sur cet imbécile de démon qui la suivait depuis pas mal de secondes maintenant.

- Dégages espèce de crétin !!!

Puis elle repris sa route calmement.



Je sais que ça peut paraître répétitif pour certains, mais ça n'as pas été signalé dans l'anime, mais il y avait bien un homme qui s'en était pris à Midoriko, faudrait regarder dans le manga, mais je sais plus c'est quel tome, le reste j'ai inventé xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qu'est-ce que tu me veux toi ? >_< (pv Kikyô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]
» Je veux le beurre, l'argent du beurre et la crémière!!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Monde féodale :: Forêt(s)-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit