Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La sang tache... [pv Sesshômaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 24
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Mai 17th 2010, 9:26 pm

    L'eau est à la source de la vie, comme on le sait aujourd'hui. Toutefois, ce n'était pas le cas à l'époque où le Japon féodal était troublé par les petits jeux de Naraku. Pourtant, les problèmes de la population n'intéressaient pas tout le monde, ni tout ce qui existait. C'était le cas de l'eau. Bref, tout ceci ne fait pas tellement de sens vu comme ça, mais laissez continuer et tout s'alignera clairement. Ainsi, l'eau restait calme et paisible en surface bien qu'un frôlement aurait pu causer un effet de cercles concentriques. Un seul mouvement, si léger soit-il peut troubler l'eau, mais pourtant, elle est toujours là, tenace devant les obstacles. C'était à cette image que désirait correspondre les multiples personnes vivant sous l'eau ou qui en étaient issu. Être imperturbable et éternel, peu importe ce qui arrivait. Et puis, l'eau avait plusieurs vertue que peu d'autres éléments possèdaient. Exemple, le feu blessait et était aux antipodes de l'eau. Ainsi, la vie était un cercle complet et chaque chose avait son complément. L'eau et le feu n'en sont qu'un maigre exemple.

    En tant que dame de l'eau, Momohime n'aimait pas tellement le feu et s'en tenait assez loin. Qui dit feu associe à cet élément immédiatement la chaleur. Évidement, le hanyô n'était pas contre l'eau chaude. C'était une merveilleuse façon de relaxer. Ainsi, elle ne dédaignait pas faire un arrêt dans les sources d'eau chaude une fois de temps en temps. Après tout, elle avait bien besoin de se reposer un peu. N'accordait donc pas à ce liquide des propritétés curatives? Non pas qu'elle fut malade ou quoi que ce soit du genre, mais cela aidait à relâcher les toxines accumulées par le stress. Il n'y avait pas tellement de situations qui pouvaient l'amener à l'anxiété, mais il y avait tout de même une part d'humanité en elle qui lui jouait souvent de mauvais tours. Malgré qu'elle n'aimait pas le montrer, son statut de mi-humaine, mi-yôkai lui déplaisait; elle n'appartenait à aucune race en particulier et devenait un rebut de la société. C'était très ennuyant pour elle. De plus, elle était privée de puissants qu'elle n'aurait pas détester posséder. En outre, il était un peu inquiétant les nuits où elle reprenait son apparence de simple humaine. Ces jours-là, elle redoublait de prudence. Surtout depuis cette fois où elle s'était fait prendre, ce qui avait causé la mort de son père.

    La femme en éprouvait encore beaucoup de regrets. Souvent, elle ressassait ces évènements en se disant; si seulement j'avais ceci ou cela, rien de tout cela ne serait arrivé. Évidement, elle savait qu'avec des si, on pourrait refaire le monde, mais que rien ne changerait pour autant. C'était dommage. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir de telles pensées. Après tout, la nature humaine d'un coeur pur, reste ainsi. Elle avait beau avoir bien des défauts et se jouer des hommes, elle restait au fond d'elle une gamine bien qu'elle ne voulait pas se l'avouer. Ou plutôt qu'elle ne pouvait pas se l'avouer. Quelle tristesse d'être incapable de se voir tel que l'on est vraiment... Enfin, le fait est que depuis ce temps, elle prenait garde de ne pas se faire enlever son peigne. D'ailleurs, c'était une très belle chose que cet objet travaillé. Souvent, elle se demandait qui avait pu fabriquer un tel joyau avec un assez grand pouvoir pour contenir plus ou moins bien son côté sauvage et sanguinaire... C'est pour cela que souvent, elle aspirait à être comme l'eau. L'eau si calme qui était la source principale de son pouvoir incontrôlé et grandissant. Ainsi, elle faisait bien des efforts pour parvenir à sa fin. Un jour, tout s'effacerait et on reconnaîtrait qu'elle était un être à part entière, pas un mélange de race, une erreur de la nature pour certains.

    Bref, cette soirée-là, elle était enfin sortie de son trou. Elle n'avait pas mis le nez dehors depuis quelques jours. En effet, elle sortait de sa période humaine et s'en était trouvée un peu déprimée pour aucune raison. Ainsi, elle n'avait aucune nouvelle du monde extérieur. Que faisait son cousin, Inuyasha, pour récupérer sa miko? Quels étaient les plans de celle-ci? Et surtout, que faisait Sesshômaru? Elle pensait régulièrement à son cousin, si froid et puissant. Elle paraissait légèrement obsédée à son sujet, mais elle l'avait vu si peu de fois qu'elle aimait bien à penser à lui. Surtout, entendre ses «exploits». M'enfin, elle était simplement entichée de lui. Surtout qu'il lui rappelait son défunt oncle. M'enfin, ça ne sert à rien de s'attarder à tout ça.

    Depuis quelques mois, elle avait trouvé abri dans une vieille cabane de bois abandonnée au beau milieu de la forêt. Autour, c'était le vide et l'absence devie excepté les plantes. Néanmoins, ce soir-là, en sortant, elle sentit quelque chose de différent. Une présence. À l'aide de ses sens, qui n'étaient pas tellement aiguisés en comparaison de bien d'autres de son espèce, elle chercha ce qui clochait. Elle n'eut pas le temps de trouver avant de sentir quelque chose lui fouetter la joue. Brusquement, elle se tourna pour se retrouver face à face à un yôkai, pas tellement terrifiant. Elle essuya d'un geste nonchalant le sang qui coulait sur sa peau de pêche et laissa échapper un rire sarcastique de ses lèvres. La créature pitoyable.

    «Envie de mourrir? Tu sais, tu pouvais me le demander tout simplement. PAs besoin de me frapper pour attirer mon attention... Voilà que tu as tout abîmé mon joli visage, vilaine chose...»

    Elle rit de nouveau et sans crier gare sortit Tsubasa de son fourreau. En quelques coups bien lancés, c'était terminé et le démon gisait en quelques morceaux. Le hanyô essuya sa lame tâchée par le sang sur son kimono blanc. Quel gâchi... Il faudrait le laver vite maintenant, mais elle ne pouvait pas laisser sa tendre lame sale à ce point. Elle soupira et secoua la tête, laissant ses longs cheveux virevolter autour de sa tête. Quelques goutelettes de sang avaient éclaboussé son visage. Alors, elle se sentait légèrement poisseuse. D'ailleurs, l'odeur du sang était répugnante. C'était un mélange de fer rouillé et de putritude... Dégoûtant. Ça ne convenait pas du tout à une dame. Elle n'aurait pas que son vêtement à laver...

    Sans s'attarder, elle récupéra les quelques lames qu'elle avait laissé dans la bicoque et la quitta sans un regard; bientôt d'autres créatures arriverait pour se rassasier de cette chose morte et elle ne voulait pas être là pour voir ça. D'ailleurs, elle n'avait rien pour se débarasser dans cet abri du sang malodorant du démon de bas niveau.

    Au fil de son errance, elle tomba sur des sources chaudes. Bonheur! Elle pourrait se laver tranquillement et prendre du bon temps du même coup. C'était une bonne chose. D'ailleurs, il y avait longtemps qu'elle n'avait pas pris le temps de se détendre dans une baignoire d'eau chause. L'entement, elle retira ses vêtements blancs tâchés de sang et se laissa glisser dans l'eau à haute température. Au contact de cette chaleur, elle soupira de contentement; comme cela faisait du bien. Machinalement, elle vérifia que son peigne était toujours sans ses cheveux. Il y était. Merveilleux. Elle n'avait plus rien à s'inquiéter et pourrait profiter de ce petit moment d'intimité tranquillement... Comme c'était bon...
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Sesshômaru
Lord sesshômaruLord sesshômaru
avatar
Masculin
Nombre de messages : 174
Localisation : Jamais où tu le penses
Amour : Je ne perds pas mon temps avec ce genre de chose !
Arme : Tensaïga, Tokijin, Bakussaïga
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
80/100  (80/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Mai 22nd 2010, 1:41 pm

Dans la vie, il arrive des situations vraiment bizarre, on ne s'attend jamais à ce que certaines choses viennent nous perturber au point d'en changer nos habitudes. On vit toujours avec ce train-train quotidien, on fait toujours les même choses, souvent par peur de l'inconnu ou par fainéantise peut-être. Mais Sesshômaru n'était pas vraiment comme cela il voyageait souvent et un peu partout avec qu'une seule idée en tête retrouver Naraku et le détruire, mais depuis quelques temps il a dût mettre son but de côté et cela le déplaisait vraiment mais il n'avait vraiment pas le choix. En effet depuis quelque temps, une jeune petite démone le harcèle sans arrêt, elle est toujours en train de le suivre partout où il se rends, il n'as aucun répit malheureusement. Évidement celui-ci pourrait la tuer et serait alors rapidement débarrassé, mais il ne le voulais pas, elle n'était pas vraiment méchante après tout mais disons qu'elle était plutôt collante et agissait sans vraiment réfléchir, donc si celle-ci ne comprenait pas bientôt qu'il ne fallait pas rester dans les pattes de Sesshômaru, elle finirais par avoir de sérieux problèmes, sa vie serait en danger. Si celui-ci continuait de poursuivre Naraku sachant qu'il avait la petite Kokichi dans les parages et malgré tout, on ne peux pas dire que ce soit dans les projets de Sesshômaru. Ah les femmes qu'est-ce qu'elles peuvent être étranges quand elles sont amoureuse ! Elle agissent vraiment sans réfléchir. Sesshômaru n'était pas du genre à apprécier de cette dernière, mais il faut croire que la présence de Rin l'as quelque peu changé et rendu moins dur sans que celui-ci ne s'en aperçoit réellement.

Bref la seule chose qu'il pouvait faire pour ne pas la mettre en danger mais surtout pour avoir la paix c'était de la semer, oui il n'avais vraiment pas d'autre choix, celle-ci était vraiment très maligne, elle réussissait toujours à le retrouver, la dernière fois qu'il l'a laissé à son propre sort c'était près d'une grotte très profonde, qui sait où elle se trouve maintenant... Ça Sesshômaru n'en avait bien sur rien à faire, cela ne faisait ni chaud, ni froid, après tout qu'elle mène sa vie cette petite. C'est d'ailleurs en tenant d'éviter cette dernière que Sesshy se retrouvait souvent dans des endroits où personne ne s'attend à ce qu'il y mette les pieds, il allait vraiment partout, une fois l'on dit qu'on l'aurait retrouvé dans le village Hakurei près du bar des geisha, qui sait où il allait arriver cette fois. Après avoir volé un long moment dans les airs, par-ci par-là, Sesshômaru arriva non loin d'une forêt, il avait pris une nouvelle habitude depuis peu, observer les environs afin de ne pas tomber sur une mauvaise surprise avant de descendre. Il regarda donc un peu partout et ne sentit pas la présence de la jeune opportuniste et se décida donc à se poser sur le sol. Il faisait à présent nuit, le temps n'était pas mauvais du tout, il faisait même un peu chaud pour cette période de l'année mais bon ce n'est pas ce genre de chose qui déranges Sesshômaru, cela n'as même aucun effet sur lui. Celui-ci entra calmement dans la forêt en question il marchait lentement tout en scrutant scrupuleusement le moindre recoin il faisait en sorte que ces pas soit le moins bruyant possible afin qu'il puisse entendre le moindre bruit. A croire qu'il était devenu presque paranoïaque à l'idée de tomber sur cette gamine encore une fois, il avait mis beaucoup de temps à récupérer son sang froid, c'est aussi pour cette raison qu'il volait au lieu de marcher, c'était en quelque sorte un moyen de se calmer, il pouvait respirer tranquillement là haut, et par dessus tout il pourrait voir de loin s'il était suivit ou non.

Toujours sur ses gardes, comme d'habitude, il écoutait attentivement tout les bruits qui émanait de la forêt, déjà qu'en pleine journée celle-ci est assez sombre avec tout les arbres qui l'entoure, la nuit il fallait être encore plus vigilent et c'est ce qu'il faisait. Au moindre bruit il s'arrêta de marcher, lorsqu'une branche d'un arbre se brisa, il se stoppa net et attendit quelque secondes, ne sentant pas de présence connue, il continua alors son chemin. Mais à peine avait-il commencé à marcher de nouveau qu'un autre craquement de branche se fit retentir cette fois c'était évident on le suivait, ni une ni deux il se retourna et fonça rapidement sur sa victime. En un coup à peine celle-ci était à terre morte sur le coup, il s'agissait d'une de ces stupide et faible créature qui fait honte aux plus puissants démons, le genre de Youkai qui n'existe que pour chasser manger et dormir, voilà la seule chose que celui-ci avait tenter de faire : chasser Sesshômaru, manque de chance pour lui, celui-ci avait senti sa présence et sa vie pris terme dans cette forêt.

" Humpf "

Soupirait-il. C'était vraiment une grande perte de temps pour lui, de tomber sur ces petits insectes qui ne servent strictement à rien mise à part le ralentir quelques secondes. Au moins il ne manquait jamais de distraction ce type. Mais vous parler d'une distraction ! N'y avait-il donc rien d'intéressant dans ces territoires ? Pas de combat plus distrayant? Et on ose dire que Kagome fait des dégâts un peu partout, pff tu parles, Sesshômaru n'en avait vue aucune preuve jusqu'à présent, qu'est-ce qu'elle attends donc cette fameuse sorcière immortelle ? Cette ridicule attaque dans ce village de l'ancienne Miko, c'était donc cela qu'elle était capable de faire ? Ridicule ! Même Naraku qui fait corps avec elle aurait put faire mieux. Non Sesshômaru n'apprécie pas du tout ce demi-démon mais il était vraiment déçu de cette histoire, les gens ont vraiment peur pour rien, ils racontent tous n'importe quoi un peu partout et tout le monde panique pour rien... Encore une raison de plus pour la détruire : Kagome était devenue d'un ennuie mortel pour Sesshômaru. Mais celui-ci ne pouvait pas pour autant s'empêcher de marcher dans cette forêt sans intérêt, il n'avait que cela à faire pour le moment donc c'est ce qu'il fit.

C'est alors qu'il arriva devant un petit cabanon qui semblait abandonné, rien d'intéressant mais il y avait une grande odeur de sang, celui-ci s'y rend instinctivement et lorsqu'il ouvrit la porte, il vit un ridicule démon mort depuis peu de temps. La manière dont celui-ci avait été exécuté semblait familière à Sesshômaru tout comme une légère odeur de sang qui n'était plus celle du démon, mais une odeur familière pour Sesshy. Il n'aimait pas cette odeur, non pas parce qu'elle lui était familière mais parce que ce n'était pas celle de n'importe qui, il regarda un peu partout dans la cabane et lorsqu'il vit qu'il n'y avait plus d'autre cadavre, quitta les lieux sans attarder plus longuement. Après avoir erré encore quelques heures, en tuant les quelque faibles démons qui rodaient dans les parages, celui-ci arriva dans un de ces fameux lieu où il n'y mets jamais les pieds : des sources chaudes. Il devait y en avoir deux ou trois non loin de lui et certainement plus, un peu plus loin par là. C'est alors qu'il sentis de nouveau cette même odeur familière qu'il avait rencontré dans la cabane. Il s'arrêta regarda autour de lui et aperçu une jeune femme brune en train de se baigner dans une de ces sources chaudes, elle était dos à lui, mais il la reconnaissait tout de même car c'était un membre de sa famille...

"J'avais vu juste, c'était donc toi"

Dit-il d'un ton calme.
Revenir en haut Aller en bas
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 24
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Mai 29th 2010, 10:52 am

    À peine avait-elle plongé dans l'eau que Momohime se sentit mieux qu'elle ne l'avait jamais fait depuis des lustres... Il y avait si longtemps qu'elle ne s'était pas baignée... L'eau chaude lui donnait la sensation que la crasse des derniers mois faisait place à une peau lisse et douce. Non pas qu'elle ne se fut pas lavée depuis tant de temps, mais elle n'avait pas eu la chance de prendre quelques minutes pour s'immerger entièrement dans l'eau outre pour se laver. D'ailleurs, étant la fille d'une élémentaire de l'eau, sa peau aspirait toujours à entrer en contact avec cette substance essentielle la vie. Jeune, elle avait toujours aimé patauger dans l'eau, mais depuis son séjour dans le palais aquatique de sa mère, ce plaisir était presque devenu un besoin. Heureuse de se retrouver enfin dans son élément, elle poussa un soupir d'aise. Que c'était bon.

    Cela faisait à peine quelque minutes qu'elle était là, les yeux fermés, entièrement détendue. Elle ne baissait pas souvent sa garde, encore moins depuis la mort de son père, et elle ne ferait pas exception à ses bonnes habitudes ce jour-là uniquement à cause de cette sensation de bien-être. C'est pour cela que lorsque son sixième sens décela une nouvelle présence à proximité, elle agita la main imperceptiblement. Lentement et silencieusement, quatre masses aqueuses informes s'élevèrent au-dessus de l'eau avant de prendre la forme de poignards effilés. Si cela ne suffisait pas, elle prendre la poudre d'escampette grâce à sa technique d'évasion plutôt infaillible. Peu importe ce qui arriverait, elle était parée. Légèrement tendue malgré la chaleur décontractante, elle était prête à bondir ou disparaître sans laisser de traces...

    Elle n'eut pas à attendre longtemps avant de découvrir quel être venait de perturber son moment de relaxation bien mérité. Au départ, elle doutait de ses sens qui étaient moins aiguisés que ceux de ses ancêtres vu sa part d'humanité, mais cette odeur familière lui était reconnaissable entre mille. Pourtant, s'il s'agissait d'un piège? Certains de ses cousins arrivaient à créer des leurres plutôt efficaces. Ça ne lui ressemblait pas d'être en un tel endroit... Enfin, à ne s'attendait pas du tout à le retrouver là. La voix qui s'éleva fut bien celle qu'elle lui connaissait pourtant. Lentement, elle tourna la tête et le regarda. Depuis leur première rencontre, il n'avait pas changé ou presque. Il lui manquait un bras, cadeau de sa lutte contre Inuyasha pour obtenir Tessaïga, mais ça n'avait pas sembler réduire sa puissance. Bien sûr, il avait aussi un peu vieilli, mais les yôkais restent jeunes longtemps. L'hanyô sourit, étirant légèrement ses lèvres et découvrant ses dents régulières. En fait, elle ne pensait pas qu'il se souviendrait d'elle. Après tout, ils ne s'étaient rencontrés qu'une seule fois et il semblait faire si peu cas d'elle... Enfin, elle s'en trouvait surprise. Lestement, elle se leva. Comme elle ne comptait pas se montrer nue devant son cousin et ses vêtements jonchaient le sol un peu plus loin, elle se tissa une robe avec la vapeur et l'eau environnantes qui, combinée à ses longs cheveux d'ébène, lui offrait un habit fastueux quoi que si simple.

    «Je ne croyais pas que vous fréquentiez ce genre d'endroit, et encore moins que vous vous souveniez de moi.»

    Bien qu'il soit à peine plus âgé qu'elle et son cousin, elle se servait du vouvoiement. Certains curieux se demanderont sûrement pourquoi ce manque de familiarité. C'est simple, Momohime était consciente du rang inférieur des hanyô vis-à-vis des yôkais. Outre cela, elle éprouvait beaucoup de respect pour celui-ci en particulier.

    Elle replaça lentement une mèche de cheveux hors de son visage. Une goutte d'eau glissa le long de sa joue avant de se fondre dans son vêtement improvisé. En cet instant, n'importe quel homme aurait vendu son âme pour simplement l'approcher. Toutefois, elle ne cherchait rien. Elle ne pensait pas à essayer de séduire Sesshômaru. De nature légèrement paresseuse, elle ne s'échinerait pas à tenter de séduire alors qu'elle savait pertinement que cela ne servirait absolument à rien. Elle ne pouvait pas voir, ni croire que l'esprit de son cousin soit si influençable. Si ç'avait été le cas, il aurait vite baissé dans son estime. À quoi bon posséder de grands pouvoirs si on ne peut pas s'en servir soi-même, selon ses propres désirs et non pas en étant poussé par une femme manipulatrice?

    Inévitablement, elle se mit à le détailler. Elle n'avait pas souvent eu le temps de le regarder et elle n'allait pas s'en priver alors qu'elle en avait la chance, surtout qu'elle ne lui servait pas un regard insistant. En arrivant au niveau des hanches, elle nota l'apparition de deux sabres qu'elle n'avait pas remarqués la dernière fois qu'elle l'avait vu de loin. Enfin, disons que c'était difficile de pouvoir les avoir notés plus tôt... Enfin, elle se promit de l'interroger plus tard là-dessus. Quelque chose à propos de l'une d'elles lui rappelait de vieux souvenirs remontant au temps où son père était encore en vie... En y pensant, une nostalgie coupable s'empara d'elle; si elle avait été plus prudente... Enfin, il ne servait à rien de ressasser le passé; il valait mieux vivre au présent, plutôt qu'à l'imparfait. Surtout quand notre "idole" se tient devant soi.
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Sesshômaru
Lord sesshômaruLord sesshômaru
avatar
Masculin
Nombre de messages : 174
Localisation : Jamais où tu le penses
Amour : Je ne perds pas mon temps avec ce genre de chose !
Arme : Tensaïga, Tokijin, Bakussaïga
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
80/100  (80/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Juin 26th 2010, 2:42 pm

Ce n'est pas tout les jours, que nous avons l'occasion de rencontrer de vieilles connaissance, surtout si cela fait maintenant plusieurs années. Sesshômaru devait surement être une personne privilégiée...En effet il y a maintenant plusieurs jours de cela, il venait de retrouver sa demi-sœur Sayuri, qu'il n'avait pas vue depuis fort longtemps, et voici qu'aujourd'hui celui-ci tombe nez-à-nez devant sa jeune cousine qu'il n'avait rencontré qu'une seule fois dans sa vie. Bien sûr pour de simple mortels, cela aurait été plus compliqué pour eux de reconnaitre une personne qu'ils n'avaient rencontrés qu'une seule et unique fois; mais cela est loin d'être la même chose pour les démons de 1ere catégorie, je veux parler des plus puissants démons qui savent se servir de leur tête autrement que pour chercher de la nourriture. En effet pour les Youkai de cette catégorie, ceux-ci ont quand même une assez bonne mémoire, mais Sesshômaru est encore bien au dessus d'eux, et ses sens ne se trompent jamais. Donc lorsqu'il sentie une présence familière non loin de lui, dans le vieux cabanon où se trouvait le cadavre d'un démon, il savait parfaitement que cette "présence" ne devait pas s'être éloignée si loin de cela; et effectivement celui-ci avait vue juste puisque dès à présent celle-ci se trouvait dans des sources d'eaux chaudes. Bien sûr cela était loin d'être un lieu que le grand Sesshômaru fréquentait, mais après tout il y a un début à tout n'est-ce pas ? Cependant n'allez pas croire que celui-ci irait s'y baigner, ce serait complétement stupide de penser ce genre de chose à propos de lui, il est bien au dessus de cela et de ce genre de lieu qu'il est loin d'apprécier. Néanmoins, il est vrai que l'attitude de celui-ci avait quelque peu changé ces derniers temps, surement parce que celui-ci avait de plus en plus de mal a garder son calme face à l'étrange Kokichi, mais ceci est une autre histoire et cela ne nous intéresse pas vraiment. Mais il est vrai qu'il semble être moins froid envers les autres...Il faut croire que la présence de Rin l'ait quelque peu adoucit mais bon c'est certainement passager! Sesshômaru ne change pas comme cela. Il ne changera jamais désolé de vous l'apprendre, mais c'est ainsi.

Bref quoiqu'il en soit Sesshômaru était dans cet endroit, certes il n'avait rien a faire de particulier là bas mais bon, cela change de la routine si on peut dire. C'est bien beau de vouloir retrouver Naraku, non la Sorcière Immortelle, bien qu'il ait peut-être plusieurs piste en vue pour cela, il serait faux de dire que pour une fois cela le déranges de retrouver des gens de sa famille. Et cela change d'Inuyasha, toujours à se retrouver face à face avec cet imbécile, cet incompétent bref tout les mots imaginables pour le qualifier. Donc le démon n'allais pas trop ce plaindre d'être ici, enfin en même temps, pour lui, cela n'as pas vraiment d'importance être là ou ailleurs c'est la même chose. La nuit était ni trop chaude, ni trop fraiche en ces lieux, probablement à cause de toutes ses sources dans les environs. On ne voyait pas vraiment très loin également avec tout les arbres qu'il y avait, normal vous me direz pour une forêt. Mais cela ne gène pas du tout Sesshômaru, ses sens étant extrêmement développés et en plus de cela étant un démon chien, il n'avait pas vraiment besoin de voir trop loin pour sentir la présence de qui que ce soit.

«Je ne croyais pas que vous fréquentiez ce genre d'endroit, et encore moins que vous vous souveniez de moi.»

Dis alors sa jeune cousine tout en s'approchant de lui. Celle-ci semblait observer de façon étrange son cousin, mais il n'y prêta pas vraiment attention, en fait celui-ci trouva quelque peu amusant que sa propre cousine le vouvoie, disons qu'il n'avait pas vraiment l'habitude qu'un membre de sa famille lui fasse autant de preuve de respect. Non pas que les autres ne le respectaient pas, enfin à part Inuyasha mais lui c'est un cas à part, mais aucun d'entre eux ne l'avait fait auparavant, cela surprends un peu au début mais étrangement cela ne l'étonnais pas de la part de sa cousine... Vous me direz comment ça, cela ne l'étonnes pas, il ne l'as vue qu'une seule fois et ceci il y a des années alors comment est-ce possible ? Et bien en fait c'est assez difficile a expliquer, mais c'est une sorte d'intuition si l'on peut dire... Sesshômaru imagine très bien sa cousine aussi respectueuse envers un de ses ainés. Ce qui est plutôt rare de la part de celui-ci de penser "du bien" d'un hanyo, lorsque l'on sait ce qu'il pense d'eux...

- Disons que c'est plus un hasard que je me trouve ici. Il serait étrange de ne pas reconnaître quelqu'un de sa famille. Et toi que fait tu là ?

Et bien oui! Cela peut surprendre un tas de monde mais oui, vous ne rêvez pas !!! Sesshômaru à bien dit à Momohime qu'elle était un membre de sa famille, ce qui est totalement vrai, mais n'oubliez pas que c'est une Hanyo, et Sesshy n'est pas du tout du genre à les fréquenter et encore moins à les accepter, c'est à ne plus rien y comprendre!!! Qu'arrive-t-il à celui-ci ???? Est-t-il devenu complétement fou ? As-t-il complètement perdu la raison ? Qui sait. C'est peut certainement ça. Ou tout simplement que Sesshômaru ne ressent que de la haine envers un certain Hanyo... Après tout personne ne l'a jamais vraiment vu s'en prendre à d'autre demi-démon mis à part son demi-frère. Alors pourquoi celui-ci devrait-il détester sa cousine, en ne l'ayant vue qu'une seule fois dans sa vie. Celui-ci ne peut rien dire de mal sur elle, il ne la connais pas. Si ça se trouve elle est loin d'être un incapable comme son cousin. Quoiqu'il en soit, celui-ci allait bientôt le découvrir, peut-être serait-il agréablement surpris ou alors totalement déçu. Le vent commença légèrement à se lever, une petite brise se faisait ressentir, les feuilles dans les arbres se mirent à bouger un peu, tout comme les cheveux du grand démon...




[HRP : encore désolée pour le retard >
Revenir en haut Aller en bas
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 24
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Juin 28th 2010, 1:26 pm

    Ah oui. C'était logique. Elle aurait dû y songer avant. Il était évident que l'odorat de Sesshômaru soit très développé; malgré sa grandeur et tout le reste, il faisait tout de même partie d'une race canine de yôkai. Puis, si on passe outre cela, son odeur à elle devait ressembler au reste de la famille. Oh, et puis, il ne servait à rien d'enligner hypothèse sur hypothèse. On n'oubliait tout simplement pas un membre de sa famille au point de ne pas le reconnaître quand on le croise. La vie est ainsi faite, pas la peine d'essayer de tout comprendre. Elle cessa de débattre de tout cela rapidement, acceptant simplement le fait qu'il se souvenait d'elle, ce qui était beaucoup plus simple. Autant pour elle que pour d'autres.

    Alors qu'elle allait répondre à sa propre question, échange pour échange, elle remarqua qu'elle faisait toujours flotter quatre lames aquatiques derrière elle. Bête erreur de sa part de gaspiller de l'énergie ainsi. Elle secoua doucement la tête, détachant son regard de son cousin, puis agita d'un geste las la main. Il ne servait à rien de les garder prêt à servir pour l'instant. Et, au besoin, cela ne lui prendrait que quelques secondes pour en créer d'autres. Un léger bruit d'éclaboussure se fit entendre derrière elle, mais elle ne s'en préoccupa puisqu'il était à prévoir que les masses d'eau feraient du bruit en retombant.

    Maintenant, il s'agissait de répondre à Sesshômaru. Elle devait trouver une réponse adéquate qui refléterait la vérité, sans pour autant dire qu'elle voulait simplement se laver parce qu'elle se sentait poisseuse. Ce genre de chose ne se dit pas vraiment. Elle opta rapidement, pour ne pas faire durer le silence plus de quelques secondes, pour cette réponse:

    «Ma mère m'a laissé un goût prononcé pour l'eau et comme j'ai croisé ces sources en marchant, j'en ai profité pour m'y arrêter, voilà tout.»

    Elle hocha de la tête légèrement pour décoler ses cheveux de sa peau. Elle était très attachée à l'eau, mais vous ne pouviez pas savoir à quel point il lui était embêtant de toujours avoir une lourde masse collée au dos et au reste du corps... Ses longs cheveux bouclés étant très épais, sa chevelure lui pesait deux fois plus lorsqu'elle était imbibée d'eau. Parfois, elle regrettait son amour de cet élément pour ces quelques désagréments. Oh, bien sûr, elle aurait tout simplement pu couper ses cheveux très courts, mais elle n'en avait pas tellement l'envie. D'ailleurs, une dame avec des cheveux courts... Ce n'est pas très élégant. Enfin, ça dépend toujours d'une personne à l'autre.

    Il ventait un peu plus fort qu'il n'y avait quelques instants, causant ainsi quelques cercles circoncentriques dans l'eau. Toutefois, Momohime s'y portait pas attention; à quoi bon. Cela ne voulait rien dire tant qu'un monstre ne venait leur sauter à la gorge en essayant de s'approcher subtilement. Enfin, tout ça pour dire que vent agitait les cheveux ondulés du hanyô ce qui fit glisser son peigne. Prestement, elle porta ses mains à ses cheveux pour le replacer correctement.

    «Je me demandais... Ces lames... Vous ne les avez acquises que récemment?»

    Elle mourrait d'envie de l'interroger à propos de celle que son instinct lui disait être liée à Inu no Taisho, mais elle craignait de se montrer indiscrète. D'ailleurs, si elle-même adorait son oncle, elle ne savait pas du tout si son cousin s'entendait bien avec son père. Il n'était pas du tout dans son intention d'aborder un sujet qui lui fut déplaisant et encore moins qui ne la regardait pas. À la place, elle aurait pu l'entretenir sur la menace Kagome-Naraku, mais, en fait, elle-même se contrefichait un peu de cette histoire. Elle en profiterait sûrement pour gagner quelques avantages si l'opportunité se présentait, mais pour le moment, elle n'avait que faire de ces disputes entre méchants et gentils. Enfin, ce que l'on associait à ces deux groupes. Elle aurait pu aussi demander des nouvelles d'Inuyasha, qu'elle n'avait jamais rencontré, soit dit en passant, mais elle avait cru comprendre que les deux frères n'étaient pas en très bons termes. Auant ne pas indisposer son interlocuteur.



Mais non, ça va^^ Puis, ma réponse est un peu courte... Désolée... Au pire, j'éditerai ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Sesshômaru
Lord sesshômaruLord sesshômaru
avatar
Masculin
Nombre de messages : 174
Localisation : Jamais où tu le penses
Amour : Je ne perds pas mon temps avec ce genre de chose !
Arme : Tensaïga, Tokijin, Bakussaïga
Date d'inscription : 20/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
80/100  (80/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Juillet 25th 2010, 9:49 am

« Je me demandais... Ces lames... Vous ne les avez acquises que récemment ? »

La question de sa cousine faisait repenser à Sesshômaru un tas de souvenir en tête, en effet celui-ci avait pendant longtemps chercher le croc de son demi-frère Tessaïga... Ce n'est pas que Tenseiga ne soit pas un bon héritage, mais c'était loin d'être un héritage parfait... Il n'avait d'ailleurs Jamais compris le choix de son père... Sesshômaru était fort et puissant, la seule chose dont il avait besoin pour gagner des nouvelles terres était l'arme capable de tuer 100 démons en un seul coup... L'arme ultime selon lui, cependant pour une raison encore obscure, Inu No Taicho, son père ne voyait pas cela du même œil, il n'avait de cesse de demander à son fils : "N'as tu rien a protéger ?" que voulait-il donc dire par là ? Pourquoi disait-il cela a Sesshy ? Avait-il si honte de celui-ci ? Pour lui Inuyasha mérite plus Tessaïga que lui ? Cet incapable !!! Non, c'était impossible, son stupide demi-frère ne connaissait même pas la puissance de son arme, pendant combien de temps celui-ci avait-il travaillé pour le découvrir ? Des mois et des mois, alors que Sesshômaru connaissait celle-ci depuis si longtemps... En même temps Sesshômaru avait eue la chance de connaître son père, il est vrai que ce n'était pas le cas d'Inuyasha, mais peu importe là n'était pas la question. Hériter de Tenseiga ce n'était pas assez, cette épée était plus qu'inutile... C'est vrai quoi ? Qu'est-ce que Sesshômaru pouvait-il bien faire avec une lame qui ne coupe pas ? Vous vous demandez surement comment cela est-ce possible une lame qui ne coupe pas ? Et bien comme celui-ci l'avait expliqué a Jaken en le frappant directement avec son épée, cette lame est tout simplement bonne a ne rien couper, car les seuls êtres qu'elle peut tuer son les des petits êtres verdates qui emmènes l'âme des morts vers l'au-delà, et la seule méthode pour que ceux-ci ne s'empare pas de l'âme est... Tenseiga. Mais cette arme à un défaut de fabrication pour un "Homme" tel que Sesshômaru... Et bien oui, il faut ressentir de la compassion afin que celle-ci fonctionne correctement! Et ce n'est franchement pas le cas de celui-ci... Sesshômaru est une personne si froide et complètement vide de toute émotion alors vous imaginer ce type ressentir de la compassion ? Pas vraiment... Heureusement pour les défunts, Tenseiga est doté d'une âme propre, elle peut agir selon sa propre volonté, en effet, lorsqu'une âme vaut la peine d'être ressuscité celle-ci se mets à gigoter dans tout les sens et Seeshômaru n'as pas vraiment le choix que de s'en servir... Disons que l'obtention de Tenseiga s'était faite d'une façon des plus grotesques... Voilà que ce maudit forgeron de Totossaï avait eue la bonne idée de plantée l'épée dans un arbre en guise d'héritage avec une simple pancarte pour lui annoncer. Quel respect, vous ne trouvez pas ? Celui-ci avait tout de même servit son père, c'était même lui qui avait forgée son épée, et cela serait fort étonnant qu'Inu No Taicho lui demande de lui donner ainsi...

Sesshômaru soupira en repensant à tout cela, depuis fort longtemps il avait désiré Tessaïga, mais il devait se contenter de Tenseïga disons que rien n'était vraiment logique... Sesshy n'avait pas de compassion pour les humains et pour lui Inuyasha était trop faible pour utiliser une épée destructrice. Faire l'inverse aurait été plus correcte non ? Une deuxième sorte de flash back revint à lui lorsqu'il regardait Tokijin... Cette épée était censée être spéciale, disons qu'au moins celle-ci était capable de couper... Bien sûr Totossaï ayant refusé de lui faire une épée plus puissante, Sesshômaru avait entendu parlé d'un certain Kaijimbo, qui était un ancien "apprenti" de Totossaï, il était en effet réputé pour faire des armes maléfiques, Bref en tuant un certain démon, et prenant l'une de ces griffes celle-ci devint l'arme idéal étant donné que ce démon mort voulait à tout pris se venger d'Inuyasha... Sesshômaru voulu tester son épée sur lui, il voulait en effet vérifier si l'odeur de son demi-frère était celle d'un démon comme il l'avait vu quelque jours avant... Malheureusement son plan échoua car son petit groupe prit la fuite, mais durant cette fraction de seconde, Inuyasha blessé eut le temps de se transformer en démon, et même Sesshômaru en eut le souffle coupé de voir cela... Mais peut importe ceci étaient de vieux souvenirs, de vieux souvenirs face à une question simple, avait-il eut récemment ses armes ? Et bien il faut dire que c'était assez dur de dire oui ou non... En fait cela dépends de certains détails : comment fallait-il prendre ce mot "récemment" ? Oui et non

- Tenseïga, depuis la mort de père... Est le seul héritage que j'ai reçut de lui...

Dit-il en dégainant rapidement celle-ci... il l'observa quelques instants avant de la replacer dans son fourreau. Observant les deux autres épées il répondit à nouveau...

- En ce qui concerne Tokijin, c'est récent et une histoire pas intéressante.... Pour Bakusaiga en effet cela est très récent... Disons que c'est de loin la plus puissante des trois.


Il va s'en dire que sa cousine avait probablement un tas de question à lui poser probablement, depuis le temps qu'il ne s'étaient pas vus, en même temps ces deux là ne se connaissaient pas vraiment je dirais même pas du tout, il ne s'étaient même vus qu'une seule et unique fois. Bien qu'ils soient de la même famille. Si seulement cela pouvait être le cas avec Inuyasha... Si seulement c'était lui qu'il ne voyait jamais. Mais non, il semblerait que le destin veuille toujours que les deux frères se rencontres... Mais le problème c'est que cela finit toujours mal, ce qui est tout à faire normal lorsque vous connaissez la mentalité d'Inuyasha, c'est un vrai gamin tout de même. Il a beau être le descendant d'un puissant Youkai, il ne s'en montre pourtant pas digne de celui-ci. Que penserait son père, s'il voyait comment son Hanyo de fils se comporte... ? Enfin d'un autre côté, il ne vaut mieux pas que son père le sache, s'il le savait il doit se retourner dans sa tombe.... Peut être que d'un certain côté c'était ça que Sesshômaru voulait faire de son frère, que celui-ci soit digne de son père... Après tout, il n'avait jamais tué son petit frère, et nombreuse furent les occasions où il aurait pût en venir à bout. Peut-être qu'inconsciemment il voulais qu'Inuyasha dépasse ses limites... C'est horrible à dire, mais des deux, c'est quand même lui qui ressemble le plus à leur défunt père... Sesshômaru lui ressemble peut-être physiquement, mais Inuyasha a de loin la même personnalité que son père, il aime les humains... Qu'est-ce qu'il pouvait y faire après tout ? Il ne pouvait plus rien changer, son père était mort, et celui-ci était borné, il avait peut-être ses raisons de protéger autant les humains mais, ça Sesshy ne le comprendrait probablement jamais. Tout ce que celui-ci semblait être à présent était une personne moins froide qu'avant, même si ce n'était pas dans ses habitudes, il pouvait peut-être bien cela à sa cousine, il pouvait peut-être lui donner, une ou deux informations... Qu'est-ce que cela changerait après tout ? Sesshômaru n'était pas un être mauvais dans le fond. Il n'avait seulement pas les mêmes opinions que la plupart des membres de sa famille... Il faut bien que quelqu'un se démarque non ?

- Veux-tu savoir autre chose ?

Demanda-t-il calmement. Sesshômaru était loin d'être une personne bavarde, mais certaines habitudes peuvent changer quelques fois... Et disons que c'était peut-être une occasion de plus pour faire connaissance avec sa cousine....
Revenir en haut Aller en bas
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 24
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   Août 2nd 2010, 10:32 pm

Sa question sembla soulever de profondes réflexions dans l'esprit de Sesshômaru. Enfin, c'était difficile de savoir. Après tout, elle ne le connaissait pas tellement. Parfois, elle était fâchée de savoir que de parfaits inconnus le connaissaient mieux qu'elle. Que des gens qui n'avaient aucun liens directs avec lui puissent partager sa route alors qu'elle, ce qu'elle savait de lui, elle l'avait appris par rumeur. À quelque part, c'était injuste. Il y avait des centaines d'années que leurs routes s'étaient croisées pour la première fois, mais jamais elle n'avait eu la chance de discuter réellement avec lui. C'était un peu comme s'il se rencontrait pour la première fois de leur vie. Rien ne l'attachait à elle et vice-versa. Autour de ce personnage, elle s'était brodé une idylle qui ne verrait probablement jamais le jour. Comment aurait-elle pu imaginer avec exactitude ses réactions, sa façon d'être, tout? Elle n'avait aucune chance d'être même près du but. Ça l'embêtait, parce qu'elle savait ce sentiment si humain... Elle ne l'était qu'à un quart, humaine, mais il lui semblait parfois que ce côté de sa personnalité devenait plus fort que les autres. Ce n'était pas tout à fait à son goût. Si elle l'avait pu, elle retirerait son côté d'elle-même. Pourtant, elle aurait senti une immense tristesse en le faisant, pour sûr.

Finalement, Sesshômaru dégaina l'une de ses lames, celle qui donnait à Momohime un vague souvenir de son oncla adoré, et la désigna comme Tensaïga, son unique héritage de la part de son père. Elle resta éblouie par cette épée et manqua presque le nom des suivantes, Tokijin et Bakusaiga. Décidément, elle était attirée par cet héritage. Toutefois, elle se demandait si Sesshômaru n'en ressentait pas de l'amertume... Il semblait lui en tirer de l'indifférence. Ce qui l'étonnait encore plus, c'est qu'une autre lame puisse être plus puissante que Tensaïga. Inu no taishô était un puissant youkaï alors où avait-il trouvé quelque chose de plus fort? Elle en avait déduit que cette lame avait été faite à partir du grand youkaï par elle-même, ce qui expliquait sûrement sa surprise. Elle éprouvait tout de même quelques réticences à approfondir le sujet. Elle restait tout de même une parfaite inconnue. Ç'eut été indiscret de poser plus de questions.

«Je vois...»

Elle se demandait de quoi parler. Même s'il l'avait invitée à poser d'autres questions, elle ne comptait pas abuser. Après tout, elle ne voulait pas l'importuner. Elle aimait son cousin d'une façon un peu particulière et cet énorme respect qu'elle voulait lui témoigner l'empêchait d'être indiscrète. D'ailleurs, elle n'avait jamais été d'une nature très curieuse. Ça ne lui rapporterait concrètement pas grand chose que de s'éterniser en questions. Elle ne voulait surtout pas qu'il se mette à la détester dès la première discussion qu'ils pouvaient enfin avoir. Le fait était qu'elle n'avait jamais été très bavarde. Non, pas du tout. Elle avait toujours été plutôt taciturne et du genre solitaire. Elle ne gagnait jamais rien à trop parler et comme elle vivait presqu'en recluse, elle avait peu de sujet de conversation. Elle ne pouvait pas s'engager sur le passé; il y avait combien de décennies qu'ils ne s'étaient croisés? Trop pour se raconter quoique ce soit sans y passer les soixante prochaines années et elle ne voyait pas du tout son cousin s'installer pour placoter aussi longtemps.

Un nouvelle brise apporta des perles d'eau qui s'accrochèrent sur sa peau. Elle fronça les sourcils, ce qui plissa son front lisse et satiné. Quelque chose n'était pas loin. Comment ne s'en était-elle pas encore rendu compte? Elle avait beau avoir un flair plutôt... merdique, mais tout de même... Elle n'était pas si nulle que ça en dépistage. Puis, s'il y avait réellement quelqu'un son cousin ne s'en serait-il pas rendu compte? Elle serait étonnée du contraire... Après tout, il n'avait pas gagné ces rumeurs à son sujet en ne faisant rien et ne les méritant pas... Elle jeta un coup d'oeil aux alentours, mais elle ne vit rien.

«Est-ce que je deviens folle, ou il y a bien quelque chose tout près?» murmura-t-elle sans s'en rendre compte.

Elle aurait l'air bien fine si elle se trompait. Il la classerait dans les hanyôs de bas étage. Et ça, elle ne le tolèrerait pas. Elle en mourrait plutôt de honte. Une femme comme elle qui avait des parents avec tant de pouvoirs, se retrouver au plus bas rang de la société démoniaque? Autant se transformer en monstre assoiffé de sang et retirer ce peigne. Ça reviendrait au même.
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La sang tache... [pv Sesshômaru]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La sang tache... [pv Sesshômaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Effet sang garanti
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†] :: Archives RP-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)