Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 25
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 3rd 2010, 10:02 pm







      PRÉNOM- NOM
      ═════════════

      Nom: //
      Prénom: Momohime
      Surnom: Momo
      Race: Hanyô
      Âge: Un tout petit plus de 300 ans
      Description Physique: Comme on ne le sait que trop bien, l'apparence physique est le premier critère de jugement des autres. Bien trop souvent, on colle des étiquettes aux gens dès le premier coup d'oeil sans chercher à pousser plus loin. C'est une mauvaise chose car on passe alors à côté de personnes fantastiques. Dans le cas de Momohime cependant, ce n'est pas un problème à moins que certaines personnes ne fassent une idée trop haute d'elle.

      Momohime a quatre formes physiques. Non, elle n'a pas le pouvoir de se métamorphoser, mais c'est en lien avec sa race. La première est son apparence habituelle et la seconde est celle de lorsqu'elle devient entièrement humaine, une fois par mois. Comme son côté yôkai est très fort, elle arrive à prendre l'apparence d'un chien lorsqu'elle est au mieux de sa forme. Sa dernière apparence est celle qu'elle a lorsqu'elle passe en mode bersek.

      Pour commencer, Momohime est une très belle femme. Ce trait lui vient principalement de sa mère qui est un yôkai élémentaire de l'eau. Cette beauté est spécialement destinée à leurer les marins pour les noyer, mais il y a longtemps que ses ancêtres ont laissé tomber le rôle de sirènes envoûtantes. Ce qui crée sa beauté n'est autre que la perfection de ses traits fins et des proportions de son corps. De plus, sa manière d'être rehausse son élégance.

      Ses cheveux sont immmensément longs. Lorsqu'elle les dénoue, ils la couvrent d'un manteau de soie qui traîne à terre. Comme ils ondulent un peu naturellement, la jeune femme aime les porter lousse. Elle a une frange droite qui lui tombe juste au-dessus de ses grands yeux bleux brillants sans pupille. Le noir de sa chevelure tranche avec le blanc immaculé de sa peau. Sur ses joues, elle a deux marques bleues, un peu comme celles de Sesshômaru à l'exception qu'elle n'en a qu'une seule sur chaque pomette. Ses oreilles sont plutôt pointues qu'arrondies au bout.

      Une fois par mois, elle prend forme humaine et perd ses pouvoirs de hanyô. Ces soirs-là, les marques sur ses joues disparaissent, ses oreilles s'arrondissent et ses yeux gagnent une pupille. En même temps, elle perd de la finesse de ses traits. Bref, elle ressemble à une humaine à peine plus belle que la moyenne.

      Sous sa forme animale, elle devient un grand chien au poil noir ondulé. Sa fourrure est soyeuse et douce. Elle a alors des oreilles pendouillantes et ses yeux s'allongent.

      Sa dernière forme est celle bersek. Il lui arrive rarement de la voir sortir. À ce moment-là, ses cheveux deviennent blancs comme la neige et très bouclés. Une marque de plus s'ajoute sur ses joues. Ses yeux prennent une couleur pourpre et des griffes lui poussent aux doigts. Alors, sa beauté devient sauvage.

      Concernant sa façon de se vêtir, elle porte généralement un kimono blanc pour représenter la pureté dont elle fait encore l'objet. La seule touche de couleur de ses vêtements se retrouve dans ses cheveux. Il s'agit d'un peigne en perles bleues.

      Au niveau de sa voix, elle est lourde et presque grave. N'empêche qu'elle fait très sensuelle et chante merveilleusement bien.
      Description Psychologique:Momohime est exactement ce qu'elle semble être, tout en ne l'étant pas. Oui, comme toute personne, elle est unique avec une façon d'être qui lui est propre. Cependant, elle peut paraître difficile à comprendre. Elle a compris beaucoup de chose au courant de sa vie qui a duré assez longtemps. Elle apparaît telle qu'elle est aux gens, bien qu'elle cache plusieurs traits de sa personnalité. Évidement, tout ne se voit pas au premier coup d'oeil et à moins d'avoir le don de lire les pensées des gens, il est probablement impossible de comprendre leur esprit. Et c'est mieux ainsi pour tout le monde. En effet, autrement, le monde serait ennuyant.

      Si l'on veut s'attarder sur le cas de Momohime, il faut commencer tout doucement. Effectivement, elle dicte ses actes par plusieurs philosophies héritées de son père. Elle a toujours été très proche de lui ce qui fait que ce n'est pas bien surprenant de la savoir si semblable de caractère. Ensemble, ils n'ont que quelques lignes de conduites. Ce n'est pas un nombre assez grand toutefois pour meubler entièrement son caractère. En grandissant, elle a acquis ses propres valeurs. Par exemple, l'indépendance et la liberté.

      Bien que son père ait toujours été très stricte avec elle, il lui a toujours laissé le choix dans les situations difficiles. Disons qu'il n'était pas très protecteur, ni très attentionné envers elle. Depuis sa petite enfance, elle toujours tout fait par elle-même, ou presque. C'est pour cela qu'elle est très débrouillarde. Elle arrive toujours à résoudre ses problèmes seule et de manière efficace. Ce qui a fait d'elle une personne très indépendante et individualiste. Elle refuse toute aide de quiconque. Travailler en équipe devient un poids, plus qu'une aide. Par ce fait, elle est très peu portée à aller voir les gens et préfére rester dans son coin. C'est moins fatigant et elle est certaine de ne dépendre de personne alors.

      Elle ne vit pas selon la notion du bien et du mal. Pour elle, il n'y a pas d'équilibre s'il n'y a que le bien ou que du mal. C'est pour cela qu'elle accepte ses défauts sans problèmes et qu'elle ne s'arrête pas avant d'agir pour savoir si ce qu'elle fait est mal. Cela fait d'elle une femme très impulsive qui ne réfléchit pas beaucoup. En même temps, ça ne la dérange pas trop, malgré les conséquences, de foncer sur un coup de tête. Elle assume ses convictions et ses erreurs. Ne dit-on pas qu'il faut apprendre de ses fautes? N'empêche que ce n'est pas parce qu'elle a fait une bêtise qu'elle ne recommencera pas...

      La flemmardise est un vilain défaut à moins de savoir s'en servir efficacement. Logiquement l'on récolte ce que l'on sème. Ce n'est pas sorcier; nos efforts sont toujours récompensés, ou presque. Dans le cas de Momohime, on peut dire qu'elle n'applique pas ces principes. En fait, elle aime bien délégué les tâches anodines aux autres. Elle est très convaincante et assez manipulatrice. Elle intrigue beaucoup pour parvenir à ses fins. Elle est un peu égocentrique et déteste voir ses plans contrariés. En même temps, elle est du genre à profiter des temps troublés pour manigancer quelques coups qui lui seront bénéfiques.

      En outre, Momohime a un côté très séducteur. Ce n'est pas un legs de son père, mais plutôt de sa mère. Comme elle est très consciente de sa beauté, elle ne se gène pas pour s'en servir. Attention, il ne faut pas la confondre avec une catain car elle ne l'est pas du tout. Oh non, il n'en est pas question, jamais elle ne laissera un homme, ou une femme, la souiller. Elle ne se sert de ses charmes que pour obtenir un service, ou une information, au besoin.

      Parfois, il lui arrive d'avoir des envies meurtrières. Non pas parce qu'elle est en rogne, mais parce qu'elle a une soif de sang à étancher. Elle n'est pas particulièrement cruelle, mais elle a remarqué que tuer était un petit plaisir lorsqu'elle s'ennuyait. Oui, quand elle s'ennuie, elle sort et va trucider ceux qui croisent son chemin. Elle a toujours été un peu excentrique, mais c'est pire lorsqu'elle n'a rien à faire. Se montre alors un côté sadique de sa personnalité qu'on ne lui connait pas habituellement. Cela vient sûrement de son côté yôkai...

      Sinon, Momohime n'a peur de rien. Elle n'est pas téméraire, ni courageuse. Seulement, elle agit de façon désordonnée et ne suit pas de comportement milieu, si on peut dire ainsi. Elle fait tout ce qui lui passe par la tête. Elle a envie d'aller se promener, elle y va. Elle croise une chèvre et elle veut la terrifier, elle le fait. Bref, elle ne prend pas le temps de réfléchir bien longtemps ce qui fait qu'elle n'a pas le temps d'avoir peur.






      TECHNIQUE
      ═════════════

      Classe: Mercenaire/Assassin
      Arme: Bien que ses pouvoirs soient suffisants combinés à sa force physique pour lui éviter le besoin d'avoir une arme, elle en possède tout de même toute une panoplie. La principale est une épée: Tsubasa. C'est une simple lame à première vue. Une comme tous les samouraïs en possèdent. Pourtant, une fois qu'on s'y attarde plus, c'est une des meilleures lames qui soient. Em effet, grâce à la magie, elle ne s'émousse jamais et est très solide. En plus d'être extrêment tranchante, elle est dotée de pouvoirs et possède ses propres attaques. Tsubasa possède une valeur inestimable. En plus de son sabre qu'elle est la seule à pouvoir manier, Momohime cache dans ses vêtements plusieurs dagues et autres objets coupants. Disons que si elle devait entrer dans un endroit où elle doit déposer toutes ses armes, elle passerait plus de temps à la faire qu'à se promener en cet endroit.
      Style de combat: Momohime n'a pas un style bien particulier de combat. Elle préconnise l'attaque par derrière, ce qui est moins salissant puisque rien n'est attendu de la part de la victime qui n'a donc pas le temps de résister avant d'être éliminé. Sinon, elle y va selon les instincts, tout simplement.
      Technique(s): Charme: Comme Yuuki est très belle et qu'elle le sait bien, elle n'hésite pas à faire du charme à ses ennemis masculins pour les distraire de sa lame jusqu'au moment où elle frappera sans crier gare.

      Tsume Mizu: Si de l'eau est concentrée près d'elle, elle peut la transformer en griffes et attaquer l'adversaire avec celle-ci. Malgré leur composition, elles sont très dures et tranchantes. Bien que cela n'arrive pas tellement souvent, elles peuvent blesser mortellement. Leur défaut d'utilisation est qu'on ne peut s'en servir qu'une seule fois. Il faut être très précis.

      Pouvoir(s):

      Kyuu Mizu: Momohime arrive à concentrer dans ses mains l'eau qu'elle retrouve dans son environnement, qu'elle soit sous forme gazeuse, solide ou liquide. Elle alors la projeter sur ses ennemis. CErtes, ce n'est pas une attaque très puissante et elle ne peut certainement pas tuer, mais pour faire diversion, elle se montre très efficace du moment que la boule d'eau atterit au bon endroit.

      Namida-ah: Ce pouvoir est bien particulier à Momohime. Grâce à ses larmes, elle peut réparer son épée en cas de besoin. À la moindre fêlure, elle n'a qu'à verser une larme pour qu'elle reprenne son aspect d'origine. Il n'y a qu'elle qu peut réparer sa lame de cette manière parce que celle-ci a été trempée dans ses larmes pour la refroidir. C'est une capacité fort utile parce qu'elle n'a pas besoin d'entretenir son arme, ni de trouver un forgeron pour la réparer.

      Hensei: Elle peut se métamorphoser. Ses transformations sont limitées parce qu'elles ne peuvent avoir lieu que si elle ne se trouve que près d'un cours d'eau. Elle tire la plupart de ses pouvoirs grâce à cet élément et celui-ci n'échappe donc pas à la règle. De plus, ses métamorphoses ne durent pas très longtemps. Elle ne peut garder une autre apparence que la sienne plus de deux heures. Cela lui demande beaucoup d'énergie.

      Jouhatsu: Momohime possède un pouvoir très utile, surtout lorsque vient le temps de se déplacer ou de fuir; elle peut se dissoudre dans l'eau et ainsi voyager tranquillement en se laissant porter par le courant. Elle ne se sers cependant pas souvent de ce pouvoir parce qu'il lui demande beaucoup d'énergie. Certes, elle voyage beaucoup plus vite et plus sécuritairement que par voie terrestre, mais elle doit se reposer pendant plusieurs minutes avant de pouvoir reprendre ses activités. Le plus épuisant, c'est de reformer son corps à la fin du parcours.

      Kekkai: Héritée de son père, Momohime arrive à créer une barrière plutôt puissante. C'est le seul de ses pouvoirs qui est indépendant de l'eau et qui lui demande peu d'efforts. N'essayez pas de la forcer sans aide; c'est un excellent pare-youki.


      Point fort: Le point fort de Momohime serait que sous ses apparences de grande dame, elle est très forte et ne se laisse pas marcher sur les pieds. En outre, ses pouvoirs sur l'eau l'aident considérablement. De même qu'elle a un penchant pour les attaques surprises et réussit souvent à tuer en venant par-derrière. Pour ce qui est du niveau physique, elle est en pleine forme, ce qui n'est pas pour lui nuire.
      Point faible: Une fois par mois, elle devient une simple humaine. Comme elle compte beaucoup sur ses pouvoirs d'hanyô, elle se retrouve alors un peu dépourvue. Sinon, il suffit de lui piquer son peigne pour qu'elle tombe en mode bersek et se mette à tuer tout le monde. Un rien peu la faire flancher au goût de tuer en ce moment-là.




        HISTOIRE
        ═════════════

        Histoire de votre personnage: Bien que ça ne soit pas un fait très courant, l'amour entre yôkai et humain est une chose qui arrive, même aux plus puissants de ces démons si fiers. Tout a commencé lorsqu'un jeune yôkai errait un peu sans but à travers les bois. À l'époque, il était encore bien jeune et il lui restait encore bien des choses à apprendre, notament au niveau de ses techniques de combat. Malgré son pouvoir de regénéressence, il ne suffisait pas à soigner d'un coup son corps, bien que le combat qui lui avait presque coûté la vie avait eu lieu deux jours plus tôt. Il voyageait sous forme humaine et non pas sous celle de chien.

        Durant l'après-midi, alors qu'il reposait assis contre un arbre, un fille en pleurs entra dans la petite clairière où il s'était arrêté. En le voyant, la gamine sécha ses pleurs et le dévisagea longuement. Elle devait avoir quelque chose comme onze ans.
        -Inu-sama, emmenez-moi avec vous.
        Le démon resta surpris. Qui était cette jeune fille et que lui voulait-elle? Il la détailla longuement sans rien dire. Elle attendit quelques minutes avant de reprendre la parole.
        -Inu-same, je vous en prie... Je ne veux pas devenir une miko...
        Ainsi donc, c'était une de ces enfants que les parents confiaient à des temples pour qu'ils deviennent des religieux... Puisqu'il en était ainsi pourquoi ne pas la tuer, alors? Tandis qu'il se levait, leurs yeux se croisèrent. Ils étaient remplis d'espoir en plus d'un quelque chose qu'il n'avait jamais vu auparavant. Au lieu de la tuer, il partit sans rien et la fillette le suivit.

        Il se passa plusieurs heures avant que le silence ne soit brisé.
        -Si tu restes et me suis partour, tu devrais me dire quel est ton nom.
        -Mariko, je m'appelle Mariko. Et vous, Inu-sama, quel est votre nom?
        -Tu peux continuer à m'appeler Inu-sama, répondit-il tout simplement.
        La jeune fille hocha de la tête et continua de suivre son nouveau protecteur gaiement.

        Les années passèrent, lentement au point de vue de certains, trop vite pour d'autres. L'ex-apprentie miko avait atteint l'âge d'environ quinze ans et était devenue très jolie. Avec le temps, vous vous en doutez bien, elle avait vu peu à peu ses sentiments de reconnaissance devenir de l'amour pour le démon chien. Malheureusement pour elle, il ne la voyait que comme sa fille. Après tout, il avait un peu plus de dix fois son âge même s'il ne paraissait plus vieux que de quelques années. De surcroît, il était entiché d'un yôkai chien un peu plus âgée que lui et qui ne semblait pas tellement indifférentes à ses attentions.

        Ainsi, elle devint sa compagne. Selon tous les aspects, elle était parfaite, mais elle ne supportait pas les humains. Cependant, le yôkai lui fit accepter Mariko à condition qu'elle ne s'approche pas trop. Cela convenait parfaitement à la jeune humaine qui ne désirait pas vraiment faire copain-copain avec sa rivale.

        Une ou deux années passèrent et naquit un enfant de leur union. Un ravissant yôkai qui serait connu plus tard sous le nom de Inu no taishô. Bien que tout semblait bien aller sur les façades extérieures, il n'en était pas de même sous les apparences. L'attirance entre les parents ne s'était trouvée qu'à être superficielle et s'effaçait déjà. De plus, la présence de Mariko était de plus en plus insupportable à la yôkai, surtout qu'elle aimait s'occuper du bébé.

        Un jour, alors que Inu-sama était parti, laissant seule sa protégée et sa compagne, cette dernière éclatta. Elle était consciente du prestige du père de son fils et ne voulait pas la lui voir enlevée, car avoir un tel compagnon lui en accordait elle aussi. Mariko devenait une menace à son confort. Elle se mit en une telle furie qu'elle se retrouva sous sa forme animale. Rapidement, elle coinça entre ses pattes la pauvre humaine si frêle. Elle lui assena un coup de griffe qui manqua sa gorge et alla se planter dans son oeil droit.

        Alerté par les cris, le grand yôkai se dépêcha de retourner sur ses pas et il découvrit sa protégée en train de se faire lacérer le visage. Il se rua sur sa compagne et un rude combat s'engagea entre eux. Combien de temps dura-t-il? Quelques minutes? Des heures? Qui sait... Au bout du compte, le yôkai laissait la femelle à moitié morte.
        -Adieu Inuhime. J'emmène notre fils avec moi. Ne t'avise pas d'essayer de le retrouver.

        C'est ainsi que Mariko n'eut plus de rivale et l'attention entière de son bienfaiteur. Malheureusement, elle perdit totalement l'usage de son oeil droit et une longue cicatrice barrait désormais sa joue et altérait sa beauté. Malgré ses capacités réduites, elle prit en charge d'élever l'enfant sans mère.

        Au fil du temps, Inu-sama finit par tomber amoureux de Mariko. Tout est bien qui finit bien. Ce serait bien s'il en était ainsi, mais rien n'est jamais si simple. Alors que le futur père d'Inuyasha avait environ huit ans, un adorable hanyô vit le jour. Comme ce matin-là, la première neige d'hiver tomba, Mariko décida de l'appeler Yuki. D'ailleurs, le blanc de ses cheveux y faisait penser. Ensemble, il formait une belle petite famille heureuse.

        Cela faisait quelques mois à peine que Yuki était né lorsque le drame se produisit. Les enfants et leur mère étaient restés seuls au château que leur avait bâti leur père. Tout était paisible et calme, voir même merveilleux. La nuit allait bientôt tomber lorsque de grands coups se firent entendre à la porte. Mariko alla ouvrir.
        -Donne-moi mon fils! Rends-le moi, voleuse!
        -Va-t-en! Vite avant qu'Inu-sama ne revienne. S'il te trouve ici, il te tuera...
        -Tu m'as tout pris et tu oses me donner des ordres! Impudente!
        Inu no taishô qui avait tout surpris voulu venir en aide à sa mère, mais celle-ci avait dû rendre s'en rendre compte et avant qu'il ne sorte de sa cachette, elle dit:
        -Yuki.
        Le jeune démon-chien comprit le message et alla chercher son petit frère. Il l'enveloppa dans de chaudes couvertures avant de sortir dehors chercher refuge.

        Longtemps, il attendit dans le silence, le bébé près de lui pour le tenir au chaud. Alors qu'il était à moitié-endormi, une voix se fit entendre:
        -Donne-moi le hanyô.
        -Non! Allez vous-en!
        C'était la femme qui avait causé tant de remu-ménage au château. Elle s'approcha et se pencha brusquement pour saisir le bébé.
        -J'ai dit non! hurla l'enfant.
        À ce moment-là, la yôkai se fit repousser violemment.

        Cela ne faisait que deux ou trois jours que le seigneur de ce château ne s'était absenté. Il prenait garde de ne jamais s'absenter trop longtemps, ni trop loin de chez lui lorsqu'il laissait sa famille seule. Un yôkai de sa puissance accumulait maints ennemis et ceux-ci n'étaient pas à prendre à la légère. Ainsi, il avait hâte de savoir qu'ils allaient tous bien et qu'il s'était fait du mouron pour rien.

        Pourtant, lorsqu'il entra dans sa demeure, un mauvais pressentiment l'assailli; quelque chose était arrivé. À l'aide de son sixième sens, il chercha Mariko qu'il retrouva dans la cour arrière du palais. Elle gisait dans un bain de sang. À sa vue, une colère immense l'inonda. Celui qui avait fait cela paierait.
        -Inu-sama...
        Elle était encore vivante! Il pourrait la soigner et tout irait bien. Oui, tout s'arrangerait...
        -Les enfants...
        À ces mots, la dernière lueur de sa vivacité s'évanouie de ses yeux. Immergé par la colère, le yôkai ne pensait plus à sa tristesse, mais qu'à sa vengeance.

        Sans plus tarder, il appela l'aide de ses sens pour retrouver sa progéniture. Lorsqu'il apperçut la mère de son premier fils sa fureur redoubla d'intensité. Il s'apprêtait à lui sauter dessus lorsqu'elle se pencha vers ses enfants, l'air menaçante. Elle fut brusquement repoussée avant de pouvoir même les frôler.
        «Une barrière? Lequel est assez puissant pour en créer une?» songea le père.
        Il ne s'y attarda pas trop longtemps toutefois; il avait à venger Mariko. Avec l'effet de surprise, ce fut terminé rapidement. Jamais plus Inuhime ne les ferait souffrir, lui et sa famille.

        Le décès de Mariko attrista fortement les deux êtres qui pouvaient comprendre ce qui s'était passé et son deuil fut porté longtemps. Son absence se faisait sentir lourdement et tous s'en ressentait. Toutefois, la vie continuait et la Terre tournais toujours. À partir de ce temps, Inu-sama emmena toujours ses fils avec lui et Inu no taishô devint en quelques sortes la nounou de Yuki.

        Avec le temps, les blessures se refermèrent et Yuki grandit en adorant son frère. Comme il s'occupait toujours de lui, ils firent croître une grande affection mutuelle et la bonne entente règnait entre eux. Jamais deux frères n'avaient été aussi attentionnés l'un envers l'autre.

        Des années plus tard, alors que Sesshômaru n'était qu'un nourrisson et que son aîné avait atteint la réputation de grand yôkai, Yuki errait seul. Il y avait quelques années que leur père s'était laissé mourrir, lassé de la vie sans sa bien aimée. Maintenant qu'il était plus vieux, le hanyô était plus apte à se défendre seul. Toutefois, se balader seul dans les bois n'est pas toujours une chose excellente à faire. Alors qu'il se reposait au pied d'un arbre, il entendit une voix magnifique se rendre à ses oreilles pointues. Envoûté, il se leva et suivit le chemin que lui traçait le chant. Il finit par se retrouver devant une jeune femme d'une beauté extraordinaire. Jamais il n'avait rien vu de si beau. Ses longs cheveux noirs tombaient en cascade sur son corps dénudé. Elle sourit au hanyô et lui fit signe d'approcher. Il était trop ébahi pour résister.
        -Si tu fais tout ce que je te dis, je t'offrirai mon bien le plus précieux.
        Il s'apprêta à refuser, mais elle l'interompit.
        -J'insiste.
        Il tut donc toutes ses protestations pour écouter sa demande.
        -Tu vois ce peigne au fon de l'étang? Je l'ai échappé et je n'arrive pas à aller le chercher...
        Ainsi Yuki plongea dans l'eau glacée et alla chercher le peigne.
        -Merci. Je savais que tu pourrait percer la barrière qui gardait cet objet hors de ma portée. Maintenant, démêle-moi les cheveux.
        Le hanyô commança à regretter son geste; et s'il avait libéré une énergie démoniaque qu'il n'aurait pas dû. Il peigne toutefois les longs cheveux de la femme.
        -Un yôkai m'a faite prisonnière de ce rocher en m'empêchant de reprendre mon peigne. Il l'a fait parce que je ne voulais pas lui accorder ce que je vais te donner...

        Des mois plus tard, c'était comme si rien de tout cela n'était arrivé. Au point que Yuki l'avait presqu'oublié. Alors qu'il se désaltérait auprès d'une rivière, il entendit une voix belle comme le jour.
        -Voici ta récompense, hanyô...
        Dans sa bouche, ce mot devenait plus une caresse qu'une injure. Il se tourna et vit la dame qu'il avait sauvée des mois auparavant. Elle lui tendait un joli petit paquet emmailloté.
        -Elle s'appelle Momohime. Et le peigne qu'elle tient dans sa main ne doit pas la quitter. Prends-en soin...
        Elle lui tendit le bébé et disparut soudainement.

        Le hanyô resta longtemps ébahi sans rien dire, ni bouger. Momohime. Il pencha la tête et regarda le nourrisson. Elle était adorable et si petite... Il sourit doucement et berça la petite chose tendrement. Ne restait qu'à l'élever et lui faire rencontrer sa famille.

        L'enfance de Momohime fut très paisible. Déjà, pour une gamine, elle était très mature alors son père la laissait se débrouiller seule. Souvent, Inu no Taishô venait leur rendre visite. Le lien entre les deux frères ne s'étaient pas éteint avec le temps. Ils avaient toujours autant d'affection l'un pour l'autre. La fillette aimait beaucou son oncle. À chaque fois qu'il venait lui rendre visite, il la promenait sur son dos tandis qu'il était sous sa forme animale. Il existait une belle et grande complicité entre eux.

        La première fois que Momohime rencontra son cousin, elle avait quinze ans. Bien que sa mère soit un yôkai, Momohime ne restait qu'une hanyô à cause du quart de sang humain qui coulait dans ses veines. Leur rencontre fut plus un hasard que prévu. Elle se mirait dans un mare quand elle reçut une visite surprise de la part de son oncle favori. Celui-ci était tombé par hasard sur elle alors qu'il était avec son fils. Il fit les présentations, mais est-ce que cela avait servi? Sesshômaru semblait tellement froid et distant. Pourtant, ce qu'il était beau... Enfin, les deux hommes ne restèrent que quelques minutes en compagnies de la jeune femme avant de repartir.

        Momohime resta longtemps impressionnée par son cousin. Il lui paraissait tellement extraordinaire. Il y avait quelque chose qu'elle n'arrivait pas à saisir à son propos. Qu'est-ce que ça pouvait être? L'impression qu'il avait eu sur elle la changea peu à peu et ce fut la fin de son enfance. Ou le début de la fin.

        Alors qu'elle fêtait ses dix-sept ans, une femme belle comme le jour lui apparut soudainement, sortie de nulle part. Curieusement, elle lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, excepté pour les marques sur ses joues.
        -Tu as bien vieilli.
        -Qui êtes-vous?
        -Je suis Sayuri, ta mère, si on peut dire.
        -Vous êtes la dame mystérieuse qu'a rencontré mon père...
        La dame de l'eau sourit.
        -À ce que je vois, il m'a écouté.
        -Qu'est-ce que vous voulez dire par là?
        -Le peigne, tu le gardes toujours sur toi?
        -Bien sûr. Mon père m'a dit que c'était un puissant talisman qui ne devait pas quitter mon côté.
        -Et il a bien raison. Sans lui, je me demande ce que tuserais et si je pourrais te laisser la vie...
        -Qu'est-ce que vous racontez? Ce n'est qu'un peigne...
        -C'est bien plus que cela. À ce que je vois, ton père t'a caché des choses à propos de ta race...
        -Je sais ce que j'ai à savoir.
        -J'en doute.
        -Si vous ne souhaitez qu'insulter mon père, je vous prierais de partir à l'instant.
        -Navrée de te décevoir petite, mais il faudra me supporter encore un moment. Je suis venue terminer ce qui a été commencé.
        -Qu'est-ce que vous attendez de moi?
        -Beaucoup de choses. Je n'ai pas choisi le hanyô que parce qu'il me plaisait.
        -Répétez ce mot et je vous découpe en rondelles...
        -Tu ferais cela à ta propre mère? Où sont passées tes bonnes manières?
        -Dépêchez-vous d'en finir, j'ai d'autres chats à fouetter.
        -Tes chats devront attendre un moment. Je t'emmène avec moi pour quelques temps.
        Avant même que Momohime puisse répliquer quoi que ce soit, la dame la saisit par le bras. Le hanyô senti une drôle de sensation parcourrir son corps. Elle regarda ses mains pour voir qu'elles se désagrégeaient et tombaient en goutte dans le cours d'eau. Le même phénomène arrivait partout le long de tous ses membres. Puis, tout disparu. Il n'y avait plus de lumière, ni de son ou d'odeur. Elle n'arrivait même plus à percevoir son corps. C'était comme si son esprit flottait dans le néant.
        Lorsqu'elle ouvrit les yeux, Momohime était près d'une fontaine d'eau représentant des femmes et des hommes mi-poisson. Bien que la pièce était lumineuse, l'éclairage paraissait quelque peu bleuté. Son premier réflexe fut de vérifier qu'elle était bien entière. Un rire cristallin se fit entendre derrière elle et elle se tourna brusquement.
        -Ne t'inquiète pas, il ne te manque même pas un seul cheveux. Voyager par l'eau prend peu de temps et ne demande pas tellement d'énergie.
        -Où m'avez-vous emmenée?
        -Chez moi, bien entendu. Je n'allais pas te laisser là-bas pour t'enseigner.
        -M'enseigner? Qui vous dit que je veux apprendre quelque chose de vous?
        -Commençons demain très premières leçons. Je vais te montrer la chambre où tu vas loger.
        Il n'y avait pas moyen de discuter avec celle-là... Pourvu qu'elle la laisse partir vite...

        Le lendemain, elle se fit réveiller aux aurores par sa mère. En déjeunant, elle remarqua qu'un poisson passa devant la fenêtre. Elle se trouvait dans un palais submergé... Plus difficile de filer à l'anglaise... De toute manière, elle n'aurait pas pu, car toute la journée, la dame de l'eau la suivait partout et la journée l'épuisait tellement qu'elle s'écroulait de fatigue le soir. Néanmoins, après un an de ce régime, elle s'y était faite. Tous les jours, sa mère la bombardait de choses et lui faisait découvrir ses pouvoirs en même temps de lui apprendre à les maîtriser. Avec le temps , elle se mit à moins détester l'attitude cavalière de sa mère et à l'apprécier plus.

        Vint le jour où elle retrouverait son père.
        -Il ne te reste plus qu'à apprendre à contrôler tes barrières. Ton père t'enseignera. Promets-moi seulement que tu ne te déferas jamais du peigne. Il canalyse ton pouvoir.
        -Je promets.
        -Parfait. Maintenant, va.
        Il n'y eu pas d'autres adieux entre elles avant que Momohime ne disparaisse dans la fontaine.

        Les années passèrent. Momohime avait alors une trentaine d'années. Elle paraissait toujours aussi jeune. La réputation de son oncle avait encore grandie. Malgré qu'ils ne se voient que très rarement, certains avaient entendu dire qu'elle était sa favorite, alors on la laissait tranquille. Comme cela lui évitait bien des prétendants ennuyeux, elle ne détromapit pas les rumeurs. Pendant quelques temps, entretint celle qu'elle était promise à Sesshômaru, mais elle n'était pas très répendue et s'éteignit rapidement. La beauté du hanyô était convoité par plusieurs et c'est environ à cette époque qu'elle commença à se servir de ses pouvoirs séducteurs sur les hommes pour obtenir des services. ET c'est ainsi qu'elle devint flemmarde.

        L'époque entre la fin de son apprentissage et la naissance d'Inuyasha est très ombrageuse. On ne sait pas trop ce qu'elle a fait durant ce temps. Cette partie de son passé est floue et elle n'en parle jamais.

        Bref, alors qu'Inu no taishô livrait son combat contre son ennemi mortel, Momohime affrontait ses propres problèmes. Le soir où n'était qu'humaine à ce temps-là, elle n'eut pas de chance. Bien qu'un hanyô sous sa forme humaine est toujours plus vigilant, elle se fit surprendre par des bandits qui la prirent pour une riche femme égarée. Comme elle se fiait habituellement à ses pouvoirs pour se défendre, elle se fit avoir facilement. Les bandits la dépouillèrent de ses bijoux et de son peigne avant de l'Attacher à quelques pas d'eux. Il prévoyait tirer une coquette somme pour la dame et les bijoux.

        Ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'Était que lelendemain, ils se retrouveraient devant un démon à part entière. Séparée de son peigne, au lieu de redevenir hanyô, Momohime était en mode bersek. Sans crier gare, elle tua les deux hommes. Ce goût du sang ne lui sembla pas assez alors elle laissa leurs cadavres derrière elle pour aller trouver d'autres victimes. Plusieurs semaines passèrent sans qu'elle ne quitte cette rage de sang à un point que son père en entendit parler.

        Celui-ci se mit en quête de retrouver le peigne de sa fille pour qu'elle redevienne normale. Il retrouva l'objet plus facilement qu'il ne l'aurait cru. Le plus dur fut de retrouver sa propriétaire. Toutefois, il la troua. Néanmoins, ce fut la dernière action de sa vie. Alors qu'il voulait lui remettre le peigne, sa fille l'attaqua. Comme il ne voulait pas la blesser, il la laissa frapper. Le coup fut mortel. Peu après, Momohime retrouva ses esprits habituels. Elle ne se pardonna pas la mort de son père. Depuis cette époque, il lui arrive dans des envies de sang. Aussi, elle tombe plus facilement en mode bersek.

        Le jour où elle apperçut Sesshômaru de loi suivit d'un Yôkai vert très loin, elle eut envie d'alelr lui demander des nouvelles de son père. Elle ne savait pas encore qu'il était mort. Toutefois, elle se sentait intimidée d'aller lui parler. Alors elle le suivit. Quand elle le vit anéantir une armée d'un seul geste, elle réalisa quelque chose qu'elle savait depuis longtemps; il lui plaisait.

        De toute l'épopée d'Inuyasha et compagnie, elle reste à l'écart à observer ce qui arriverait. Bref, elle a disparu de la vie publique. Et aujourd'hui, qu'est-ce que le destin lui réserve?
        Face a la menace actuelle: Momohime croit à l'Équilibre entre le bien et le mal. Pour elle, les deux doivent toujours exister ensemble, sans cela, il ne restera rien de la planète. Donc, elle ne prend position pour personne et continue à vaquer à ses petites affaires. Toutefois, si quelqu'un d'un des deux camps venait à lui offrir quelque chose en échange de ses services, elle rejoindrait le camp le plus offrant. Après tout, elle aime bien profiter des troubles des autres. Elle serait un bon atout pour celui ou celle qui réussirait à lui mettre la main dessus. En même temps, n'oublions pas qu'elle a plusieurs intérêts personnels. Elle pourrait tout de même réaliser des travaux pour les méchants comme les gentils.
        Alignement: Neutre, pour le moment

        Autre: La mère de Momohime est le tai yôkai de son peuple. Normalement, Momohime devrait prendre sa suite plus tard, mais il semblerait que les représentants de cette race vivent plus longtemps que bien d'autres.










Nom/Prenom: Marie-? G.
Surnom: Mawie'e Marie Aya Dreamzz etc
Age: Ça change tous les ans
Double compte?
{x} Oui ; {} Non
Comment avez-vous découvert le forum?
{} Via un partenaire; {} Via un topsite {x} Autre
Votre présence: Quotidienne =)
Nombre de lignes que vous faites en général: Rarement en bas de trente
Code du règlement:
Spoiler:
 


Dernière édition par Momohime le Mai 4th 2010, 6:27 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 4th 2010, 4:40 am

Re bienvenue parmi nous ;)1 Bonne continuation de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Tao & Seika Nako
|| |Réincarnation d'Hakudôshi et de Kanna|||| |Réincarnation d'Hakudôshi et de Kanna||
avatar
Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 27
Localisation : Vous êtes un inconnu...je n'ais pas le droit de le dire
Amour : Quoi?! mais c'est dégeulasse!!
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 4th 2010, 10:03 am

Bienvenu sur le forum =3 j'ai hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Sayome Hitashi
Fondatriceavatar
Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 27
Localisation : Derrière toi!
Amour : Hey quoi encore?!
Arme : J'en ai des tas... Tu veux les voir ?...
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien ou Mal, qu'est-ce que sa peut bien vous faire?!
Shikon no Tama :: La perle sauf les fragments dispersés.
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 4th 2010, 12:47 pm

Bienvenu sur Inu Land Monohime ^^ !

Tout d'abord, bonne continuation de ta fiche et amuse toi bien parmi nous!



Invité, saurais-tu me défier?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Nakumo Tutsomochi
|Collégienne| Réincarnation de Shippo||Collégienne| Réincarnation de Shippo|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 354
Age : 21
Localisation : Sers-toi donc de tes yeux !
Amour : Euh ... Hum.
Arme : Mon épée, Flower of Fire, ainsi que mes pouvoirs.
Date d'inscription : 20/02/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
15/100  (15/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 ... Normal, pour une réincarnation, non ?
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 4th 2010, 1:06 pm

Bienvenue parmi nous !!
Revenir en haut Aller en bas
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 25
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 4th 2010, 6:28 pm

Merci à tous!

Je tiens à avertir tout le monde; je compte écrire un vrai roman, alors... Ça va prendre un moment avant que je termine xD Non, sérieusement, je fais toutes mes présentations ultra détaillées, donc ça va me prendre quelques jours avant de finir xD
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Aya Hirumoto
|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha|MODO| |Collégienne| Réincarnation d'Inuyasha
avatar
Féminin
Nombre de messages : 1108
Age : 21
Localisation : J'en sais rien dans un cimetière?
Amour : Je l'aime, même si je sais qu'il est mort..
Arme : Tatsuki et Ryû et d'autres petites armes
Date d'inscription : 17/10/2009

Feuille de personnage
Pouvoir:
59/100  (59/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien
Shikon no Tama :: 1 Fragment
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 5th 2010, 9:19 am

Bienvenue parmi nous. 8D


Aya's themeAya's memoriesAya's little secrets


Je suis la réincarnation d'un clébard et alors? Cela te déranges à ce point-là, Invité?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sayome Hitashi
Fondatriceavatar
Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 27
Localisation : Derrière toi!
Amour : Hey quoi encore?!
Arme : J'en ai des tas... Tu veux les voir ?...
Date d'inscription : 03/12/2006

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Bien ou Mal, qu'est-ce que sa peut bien vous faire?!
Shikon no Tama :: La perle sauf les fragments dispersés.
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 5th 2010, 11:58 am

Pas de problème! Prend tous le temps que sa te prendra ;)



Invité, saurais-tu me défier?
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Momohime
| Princesse des Pêches || Princesse des Pêches |
avatar
Féminin
Nombre de messages : 37
Age : 25
Localisation : Dans un endroit humide
Amour : Sesshômaru? Faut pas charrier.
Arme : Tsubasa
Date d'inscription : 03/05/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: Pas de fragment, j'en veux pas!
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 13th 2010, 7:54 pm

Voilà! J'ai enfin terminé! Si jamais il y avait quelque chose à modifier à propos de mon vague lien de parenté avec Inuyasha et Sesshômaru, faites-le moi savoir. Quoique j'aurais pas envie de recommencer ma fiche xD
Revenir en haut Aller en bas
http://maynoumaain.forumotion.com
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   Mai 14th 2010, 8:30 am

Et bien après avoir tout lut de cette histoire très intéressante je n'ai rien à redire fiche parfaite ! Petit message de Sesshy "Bienvenue dans la famille cousine !! " ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Princesse des Pêches débarque? [Terminée!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Quand un gros ours débarque ~ [Terminée]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Administration :: [♣]Présentation des personnages[♠] :: Personnages validés :: Hanyô-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit