Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 18th 2010, 3:24 pm

Après de longues et interminables heures de marche à travers forêts et plaines pendant une bonne partie de la nuit dans un calme des plus plat. Les deux jeunes gens semblaient enfin être arrivé à destination. Le jour commençait à se lever sur le reste du continent... Oui j'ai bien dit le reste du continent car disons que l'endroit où ils venaient d'arrivés était vraiment étrange, je dirais même lugubre et totalement différent de ce que la jeune femme avait pût voir jusqu'à maintenant... Même dans son ancienne vie, elle n'avait pas le souvenir d'avoir vue un tel endroit !! En même temps cela peut être compréhensible, son originale ayant vécut il y a fort longtemps beaucoup de choses ont changées et de nouveaux endroits ont vus le jour.. Certains sont beaux, lumineux et chaleureux et d'autres sont comme ce lieux. Vous vous demandez peut-être à quoi il ressemble ?! Et bien disons que c'est un endroit qui ne donne pas du tout l'envie d'aller y faire un tour et rien qu'a savoir que des gens y vivent c'est très surprenant. Si vous levez la tête ne vous attendez pas à voir un beau ciel bleu et un soleil bien brillant. Non pas du tout en fait vous verrez plutôt le contraire ! Le ciel est sombre vraiment très sombre avec des centaines de nuages d'un ton violet foncé qui forment comme un léger brouillard dans celui-ci. Lorsque ceux-ci bougent vous aurez peut-être la chance de voir une légère boule jaune très pale éclairant le ciel... Voilà comment est le soleil dans ce territoire . Au sol, on ne peut pas dire que ce soit magnifique aussi... La terre est d'un ton rougeâtre voir marron, les arbres semble mort depuis des années il n'y a aucune feuilles sur les branches, on se croirait presque en plein désert, sauf qu'il ne fait pas très chaud, il y a un léger vent froid qui souffle sur votre visage à peine arrivé dans ses lieux. Il y a des tas de cadavres de démons un peu partout, des morceaux de chairs par-ci par-là et beaucoup de squelettes qui ressemble à des humains ou des démons. Bref il n'y a pas âme qui vive sauf un ou deux corbeaux posés sur une branche des arbres...

Midoriko observa les alentours rapidement pour tenter de reconnaitre les lieux mais non, elle ne savait vraiment pas du tout où elle était arrivée. Mais elle préféra garder le silence, en fait elle n'en a vraiment rien à faire de savoir où elle était et même si elle aurait bien voulue savoir elle n'aurait rien demandé à Yûri. A quoi est-ce que ça servirait après tout ? A rien ! A chaque fois qu'elle lui posait une question celui-ci restait vague, lui retourna sa question ou bien il ne se prenait même pas la peine de lui répondre. Alors sachant qu'elle n'aurait pas de réponse précise elle avait préféré garder le silence tout le long du chemin mais ne se gênait pas de soupirer pour montrer son impatience ou son ras le bol de marcher. En fait elle était limite de l'ignorer complétement. Elle avait juste décidé de le suivre par simple curiosité c'était évident qu'elle voulais savoir jusqu'où il était prêt à aller pour tenter de la manipuler par quelconques manières et surtout de savoir quel était son plan ! Sachant parfaitement qu'il essayerait de la manipuler à un moment ou un autre, la jeune femme avait bien l'intention de ne pas se laisser faire et qu'elle allait s'amuser à tout faire pour l'énerver et le pousser à bout pour voir ce qu'il ferait... Combien de temps tiendrait-il ? Combien de temps arriverait-il à la supporter ? Oui Midoriko savait être très très agaçante avec les personnes de son entourage, elle aime tester les nerfs des gens surtout ceux qui semble avoir beaucoup de sang froid. Surtout que maintenant elle était devenue démoniaque, elle n'allais pas hésiter. Pourquoi se gênerait-elle ? Il ne s'est pas gêné dans la forêt d'Inuyasha pour lui faire des illusions et tenter de la berner !! Tout d'un coup la jeune Midoriko se mis à soupirer très fort et cessa de marcher se mettant à crier :

- J'en ai marre !!! Et j'ai faim !!!

Elle s'arrêta de parler quelque secondes voyant que Yûri continuait de marcher et ne semblait pas prêter la moindre attention à ce qu'elle disait. La jeune femme regarda tout autour d'elle et sentit une présence non loin d'elle, quelqu'un semblait l'observer... Voyant un corbeau s'envoler elle haussa les épaules et se remit à marcher pour rejoindre le démon. Arrivée à ses côtés, celui-ci resta toujours silencieux.. Plusieurs minutes s'étaient maintenant écoulés les deux personnes toujours en train de marcher dans un silence des plus agaçant que jamais arrivèrent maintenant dans un endroit complètement différent de l'autre ! On se croiraient en pleine jungle !!! il y avait vraiment des bruits bizarres dans celle-ci. Beaucoup de démons rodaient dans les feuillages aux alentours. La jeune Midoriko marchait lentement et resta sur ses gardes aux cas ou... Seulement à force de regarder tout autour d'elle, elle n'avait pas fait attention que quelque chose lui avait déjà agrippé le pied, elle manqua de perdre l'équilibre et se mit à voir que quelque chose de bizarre se passait. Un genre d'immense bras sans main vient s'enrouler autour de ses pieds et serra de plus en plus fort remontant doucement le long de ses jambes puis quelque chose vient se coller sur son dos et immobilisa aussi ses mains et monta encore jusque sa gorge ... Chose difficile à admettre pour elle, mais cette fois la jeune femme n'avait pas vraiment le choix : elle devait demander de l'aide...

-Heu Yûri... Y'a un truc bizarre qui est en train de m'étouffer là...


Dit-elle commençant à tousser...


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Mai 21st 2010, 7:09 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 19th 2010, 10:33 am

Cela faisait un moment, que notre chère sorcière n'avait rien foutu de sa journée, elle avait fait semblant d'être malade pour ne pas aller à l'école, puis s'est enfuie quand on regardait ailleurs, elle était partie, avec son sac en bandoulière, son sceptre, son ocarina et ses pantins, enfin ses pantins étaient bien cachés, elle s'était vêtue en Cow-girl, vous savez les gens qui viennent du Far West? Ceux qui sont toujours en guerre contre les Indiens ou les "peaux rouges" comme ils le disent, même si Sawako n'aimait pas trop ce surnom pour d'autres personnes.
Bah, elle aimait bien leur style, tous en ajoutant un peu de son propre style, elle avait même mis un beau chapeau.
Elle avait appris une nouvelle chose, elle pouvait voler, comme les vrais sorciers sur leur balais, sauf qu'elle, elle ne volait pas sur son balais, mais sur son sceptre! La jeune fille était la sorcière bien bizarre dans sa famille, du côté de son père, elle devait toujours faire autrement que les autres, jamais s'y prendre de la même façon ou avait tous simplement découvert autres choses que les autres n'avaient pas découvert avant elle, c'était tellement étrange, m'enfin, elle ne connaissait personne de sa famille, donc elle ne pouvait pas dire si eux pouvaient aussi voler sur un sceptre ou pas..

La douce brise de l'air Sengoku caressait les joues de la jeune fille qui était dans les airs sur son sceptre magique, le paysage était encore beau et magnifique, avant qu'elle n'entre dans le territoire des Ténèbres, les arbres autour d'elle était mort, il y avait des tas de squelettes pas très beaux par terre, sûrement des squelettes d'humains et de démons, peut-être même ceux de demi-démons, qui sait, il y avait des cadavres par terre, ce qui n'était pas très beaux à voir depuis en haut, l'air sentait le moisi et était aussi très humide, l'endroit n'était pas du tous éclairé, même si le soleil brillait que rarement, cet endroit était vraiment inhabité par les gens, c'était plutôt un endroit pour combattre quelqu'un, mais pas pour habiter ici, cet endroit était en quelque sorte, désertique, pourtant, il ne faisait pas chaud, même plutôt frais..
Ce qui était bien étrange dans le territoire des ténèbres, après tous la petite sorcière s'en fichait, c'était une habituée des lieux, puisque le repère était par ici, m'enfin c'était encore un peu loin, mais quand même, le repère n'était pas en dehors des territoires, heureusement, dans cet endroit presque désertique, il ne pleuvait que très rarement, Sawako n'aimait pas trop quand il pleuvait, parce que quand il pleut y a souvent des orages et des orages, y avait souvent des tonnerres, des éclaires et des foudres, et la jeune fille n'aimait pas la foudre, les éclaires et les tonnerres, ça la terrifiée tellement.
La terre était en quelque sorte rougeâtre, c'était une belle couleur qui s'accordait bien avec les nuages légèrement violet, un peu foncé mais c'est pas très grave, car le ciel était sombre, même nuit noir, il n'y avait qu'un point légèrement jaune pâle qui éclairait cet endroit si vide et si glauque, les gens du genre joyeux (ne mettez pas Sawako dans le lot) n'auraient pas supporté cette endroit "maudit" comme le dit-on si bien, tous les endroits qui faisaient peur ou quelque chose qui était inhumain aux êtres humains étaient pour eux, "maudit", alors cela voulait dire qu'elle était "maudite"?
Elle, qui était humaine, mais le sang des sorciers coulait dans ses veines, les humains ont déjà peur des sorciers depuis des millénaires, ils avaient peur des sorciers, rien qu'en lisant des histoires avec des sorciers, la peur des humains grandissaient à chaque fois, jour après jour, ils avaient peur et attendent que les sorciers viennent pour ensuite les mettre au bûcher, peut-être que son père était parti pour cela? Peut-être que son père ne l'aimait pas? Ou tous simplement, il avait autre chose à faire ou fréquentait une autre femme?..
Non, le jeune fille ne devait pas penser à ce genre de chose, elle ne devait pas réfléchir, en tous cas, pas trop réfléchir, pour ensuite se faire du mal, ce n'était pas raisonnable, pas du tous, ce n'était pas raisonnable envers elle-même, cela voulait dire qu'elle ne se respectait pas, il fallait bien qu'elle tourne la page, mais en premier, elle voulait quand même avoir la version de son père..
La petite sorcière avait tant de choses à demander à son père, avait tant de choses à apprendre et à savoir, elle voulait connaître son père, tous savoir de lui et de sa vie, tous savoir sur sa propre famille, toutes ses questions sans réponses seront un jour étanchée..
Et ce monde n'aurait donc plus de secret pour elle, enfin presque plus de secret, bien sûr qu'il y aura des choses qu'elle ne saura pas, mais il y a des choses qu'elle saura en plus de ses connaissances..

Du haut de son sceptre, elle remarqua deux petites silhouettes non loin de là, elle les observa avec curiosité et remarqua une jeune fille et Yûri, ô grand maître Yûri, un corbeau volait juste à côté, il se posa sur le sceptre, puis observa la jeune fille qui continuait de voler.
Que faisaient Yûri par ici? Et qui était cette jeune femme? Elle viendra nous aider? Sawako n'en savait pas plus à moins de poser des questions à Yûri, qui ne lui répondrait peut-être pas directement, comme à son habitude, il aimait bien semer la zizanie dans la tête des gens, m'enfin, si il ne voulait pas répondre, il devrait bien le lui dire un jour ou l'autre, parce que quand Sawako veut savoir quelque chose, elle torturera, même bien pire, si on prend en compte que c'est une sorcière bien redoutable.

Quand les deux silhouettes avaient disparu dans la "jungle", Sawako descendit lentement, toujours en restant au-dessus des arbres, la jeune sorcière sentait une autre présence, plutôt une menace qui se dirigeait vers les deux autres qui se trouvaient justement au-dessous, donc dans la "forêt", elle descendit encore un peu avant que ses jambes ne touchent une branche d'arbre, elle atterrit sur la branche avec grâce et voyait la jeune femme et Yûri juste en-dessous, la jeune femme était en train d'étouffer, Sawako regarda l'espèce de démon qui étouffait petit à petit l'inconnue, puis elle prononça ceci.

" Akimitsu " Prononça-t-elle à voix basse.

Une lumière éclatante, éblouie le démon, le démon ne serait donc pas capable de voir, la petite sorcière profita de ce petit moment pour descendre et frapper les "bras" du démon qui commençait à s'éloigner.
Sawako regarda l'inconnue un moment et lui adressa un sourire avant de demander de sa belle voix.

" Tu vas bien? "

Elle attendit une réponse de la part de la jeune fille, puis ensuite se retourna vers Yûri et demanda en souriant.

" Qu'est-ce que vous êtes venus faire ici? " Demanda-t-elle l'air interrogatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 23rd 2010, 2:28 am

Des paysages par paysage, les deux nouveau "allier" avait traverser et cela pour enfin se retrouver là. Pourquoi le ténébreux jeune homme, amenait Midoriko dans ces lieux? Voulait-il la tuer? Que cherchait-il a ce point? Voila toutes des possibles question qui pouvait franchir l'esprit de la demoiselle qui accompagnait Yûu dans sa route. Le voyage était long et ardu. Les sentier eu pouvait parfois être si restreint que les deux avait de la misère a les traverser et d'autre fois si vaste qu'ils donnait l'impression d'être ifinisable. Combien de vaste plaine remplit de verdure les deux compagnons de voyage avait-il passer déjà... Il était quasi impossible de se rappeler du nombre tellement elle était nombreuse. L'étranger durant la route se faufilait entre les grand arbres feuillu. Le soleil était presque qu'étouffant a tous le temps marcher. Yûri Nako, s'en foutait légèrement puisqu'il était très résistant. Même que la jeune femme ne savais pas qu'il possédait le pouvoir de ce téléporter. Si elle le saurait elle aurait sans doute une envie de meurtre a se moment... Pour l'utilisait-il pas? Pour la simple et bonne raison de voir si elle était vraiment prête a le suivre coute que coute... Il ne voulait pas lui donner la tâche facile. En effet, il prévoyait même déjà dans sa tête des plan pour tester sa nouvelle "amie". Histoire de tester sa fidellité. Une fois cette chose faite, il pourra ensuite lui apprendre comment devenir plus forte. Mais d'ici là, le temps lui continuait d'avancer. Il voulait toujours avoir un pas a l'avance de son ennemis. Celui-ci était comme sa, rien ne pourra même le changer. Il ce devait a lui même d'être en position de pouvoir... Sachant que sont ennemi est tr`;es puissant celui-ci commençait a trouver que le temps lui filait entre les mains. Il devait surtout pour l'instant se concentrer sur sawako et ses pouvoir... Elle allait bientôt innicier leurs nouvelle combattante.

Durant la longue route toute ses plan qui prévoyait des prochaine jours roulait dans sa tête. Voila bien une chose qui ne se reposait jamais, sa tête... Toujours entrain de penser a une manière de devenir plus fort, ou encore penser a une nouvelle façon d'affaiblir son ennemis. Pour l'instant le sorcière immortelle était une trop grande menace pour lui... Il devait a tout prix trouver son point faible et l'utiliser... S'était pour l'instant la seule manière qui voyait pour la tuer... Si seulement elle aurait été manipulable... Ah celui-ci pouvait en frémir simplement en pensant au faites de pouvoir la controller a sa guise... Bien sure il ne fallait en aucun cas dans la vie de s'arrêter au rêve... Il faut réfléchit, mais aussi réagir... Sur le pavé de terre l'homme fut sortit de ses songe par les plainte extravagante de la miko. A ce moment ce dernier tourna légèrement son visage en sa direction. Le regard qu'il lui offra a se moment ressemblait a un mélange de désarroi et d'agacement. Aussi vite qu'il avait plonger son regard pourpre dans le sien il se retourna sans même un mot ou un dialogue. Il continua de marcher ignorant totalement cette dernier... La laissant se plaindre tous seule. Pour lui gémirent se servait a rien. C'était une parfaite perte de temps. Il laissait cette action au plus faible qui ne veulent pas avancer... Son regard un peu plus tôt inspirait justement sa penser... En continuant de marcher celui-ci sentit quelque chose... Cela se reprochait d'eux... La puissance était bidons... Ce qui expliquait pourquoi il fessait toujours comme si de rien n'était... Soudain il peu entendre la voix de Midoriko fébrile:


" Heu Yûri... Y'a un truc bizarre qui est en train de m'étouffer là... "


Dit-elle en train de tousser.

Aussitôt entendu, celui-ci tourna les talon vers sa direction... Peut-être que le monstre en question avait cacher sa force pour détruire les soupçon, histoire de s'approcher de sa "proie" le plus rapidement et facilement possible. Lorsqu'il se retourna la vision qu'il vit le surpris complètement. Comment se genre de monstre avait-il réussit a cacher au tant sa puissance... Face a la jeune femme qui était maintenant prisonnière de se monstre. En usant de sa tentacule, il lui avait louer les pieds et s'était sagement faufiler jusqu'à sont coup. Normale qu'elle étouffait M****! Durant la seconde ou il s'était retourner ce dernier tenta une offensive, mais juste avant Sawako fait son apparition et lança un sort de lumière pour aveugler l'ennemi. Juste avant par pure réflexe celui-ci cacha ses yeux avec sa main au moment de l'éclaire de lumière. Précipitamment la créature se dissipa dans la nature, suite a un coup de la sorcière qui sert ses intérêts.. C'est alors, que celle-ci baissa sa garde en s'adressant a eux. Elle comença d'abord par aller voir si Midoriko n'était pas blesser et par la suite elle ce tourna en ma direction. Pour une seconde fois elle ouvrit la bouche:


" Qu'est-ce que vous êtes venus faire ici? "

Qu'est-ce qu'il faisait ici? Pourquoi me demandait-elle ça... Qu'est-ce qu'elle faisait ici? Mais bon... Pourquoi partir d'un mauvais dans le mauvais sens... "Bon prenons un bon inspiration et tourner vous la langue dix fois avant de parler... " Il y a des moment comme sa... Oui Yûu n'était pas dans une humeur très forte. Disons seulement que les gindres de Midoriko n'ont pas aider non plus a l'amélioration de celle-ci non plus... Après tout celle-ci n'était pas la pour être ses "punching bag", il ce devait a lui même de garder son sang froid... Toujours devant celle-ci, le jeune homme a la chevelure foncer restait muet. Son regard a lui était ailleurs. Il fixait les enlentour tous en leurs ofrant un regard de quelque fois... Le monstre de tout a l'heure était de retour. Yûri tourna les yeux en sa direction sans plus atendre. Redressa sa main vers la créature et Saiko no Ryanko apparue dans ses mains aussitôt placer. Et attendit les quelque millième de seconde pour l'attaquer au bon moment. Puisque dans sa position ou celui-ci c'était propulser il était dans la bon vois pour gravement blesser l'un des deux, durant sa tentative d'attaque rapide sur Sawako.


* Je crois qu'il n'a pas aprécier de se faire battre par une humaine... *

Se dit-il en même tant de donner un violent coup a celui-ci. De se seule coup la tête du monstre se coupa et tomba sur Midoriko. Le corps lui tomba au sol gissant dans son sang souyer. L'arme de Yûri était très étrange... L'ont pourait la qualifé de faux. Elle est entre autre de la longueur d'une lance et lamme... Cette fameuse lamme trachante fait d'un crystaux mystique et d'or. Elle est remplit de symbol que seule Yûu peut déchivrer... Devant les deux demoiselle ceux-ci se mit a briller et rapidement l'arme énorme et impressionnante disparue. En même temps le professeur d'histoire du monde tourna son visage en direction de Sawako.


" Sa tombe bien que tu sois là... "

Dit-il gardant toujours son visage sans émotion. Comme si de rien n'était il se retourna et recommença a marcher... Toujours comme sa avec yûu eh? Vous ne comprennez simplement pas coment il fait pour être comme sa ... aussi bornée... Lorsqu'il a quelque chose en tête rien ne poura lui en faire changer d'avis... En fait vous pouvez toujours essayer, mais personne jusqu'a maintenant ont réussit... Un vrai robot. Celui-ci ne se sousiait pas vraiment qu'elles le suivent, s'était leurs problème si elle s'y perdait dans cette jungle. Quoi qu'il serait facile pour Sawako de s'en sortir puisqu'elle savais voler... Mais bon... Lui était simplement tanner de marcher, puisque se n'était pas dans ses habitude de se monde... Il voulait simplement rentrer chez "lui" en quelque sorte... Tout en cotinuant son chemin il arriva devant un énorme temple. Comment un aussi gros templs peux être cacher? Par justement cette jungle a ne plus finnir... Même d'es cieux l'on ne la voit pas... Pourquoi? Non les arbre son pas assez grand pour le caché... Vous avez toujours pas comprit... Car elle est protéger en tout tant par une barrière de sa création. Tous ce qui est a l'intérieur est invisible et indétectable... Une fois sur le domaine le coin était pas mal, même que l'ont pouvait apercevoir quelque rayon du soleil qui passait a travers les feuilles des arbres. Le sanctuaire lui était fait de pierre grise. Les Fenêtre du devant était des crystaux. Ses beau de voir comme la religion est riche en? Mais se n'était pas le sujet... Devant la porte principa était énorme, l'homme lorsqu'il arriva devant du d'un un bon coup d'épaule pour l'ouvrir et aussitôt l'on entendit un grisement. Vous savez le genre de son désagréable juste avant de tomber sur quelque chose de plus lugubre. A l'intérieure s'était très sombre. Meublé d'ornement et de statue. La seule lumière qu'il avait était des boujit alumer ou encore les rayon du soleil qui refletait sur les cristaux de la fenêtre. L'homme silencieuse depuis le début s'avança dans l'ombre, l'on ne pouvait apercevoir son visage.

" ce-ci sera... "

Dit-il tout en s'apuyant contre la bare escalier.


" ... votre nouvelle demeure dans se monde... "

Ensuite en se redressant il sorti de l'ombre... Et adressa un regard a chacun des deux tout en continuant sur sa lançer...


" Lorsque vous serez blesser, ou vous avez besoin de vous reposer ses maintenant ici que vous venez... Un peu partout il y a des chambre choisiser vous en une et dormez-s'y demain au levé du soleil on se retrouve ici... "

Sur ses dernière parole celui-ci se retourna et commença a marcher en direction de l'ombre et disparue aussitôt. Comme ci depuis le début elle s'imagine qu'il est devant elles... Étrange ?!





Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 23rd 2010, 9:24 am

Qui l'eut cru ? Le temps avait beau changé, le reste était toujours pareil. A croire que la jeune réincarnation était maudite ou quelque chose comme ça... Dans son ancienne vie, tout les démons lui couraient après pour être le premier à la tuer et devenir ainsi la plus grande menace de tout les temps n'ayant plus personne pour les empêcher de nuire et là, des centaines d'années plus tard, la jeune femme se réincarne et rien n'a changé mis à part quelque détails : d'autre démons sur-puissant avaient fait leur apparition et semblait faire de sacrés dégâts d'après ce qu'elle avait vue sur tout les lieux qu'elle venait de traverser ces dernières heures... Tous veulent courir après le pouvoir, tous veulent le Shikon no Tama... Mais alors pourquoi ce démon qui était en train d'étouffer petit à petit Midoriko s'en prenait-il à elle ? Était-il simplement bête et n'a pas remarqué que ce n'est pas elle qui possède un fragment de la perle et qu'il aurait dût donc normalement s'en prendre a Yûri ? Ou bien faisait-il juste partie de la plus basse catégorie des démons ? Ceux qui se promènent dans la nature juste pour chasser et se nourrir ? Mais peut importe, Midoriko s'en foutait complètement de savoir dans quelle catégorie celui-ci était, elle avait plus important à faire que de penser à ça comme de pouvoir respirer par exemple !!

Pour je ne sait qu'elle raison, le démon avait réussis facilement à se faufiler autour du cou de la jeune femme sans que celle-ci ne s'en rende compte. Ce qui était assez bizarre c'est qu'elle n'avait pas sentie sa présence, elle avait juste la désagréable sensation d'être observée et même suivie mais en aucun cas elle n'avait sentie la présence d'un autre démon. Midoriko toussait de plus en plus et commençait a agoniser il faut dire que le démon serrait vraiment très fort et qu'elle aurait surement des traces à son cou pendant un long moment si toutefois elle ne mourrais pas étouffée avant. Alala si seulement elle avait Yansu sous la main, celle-ci l'aurait vraiment bien aidé à se débarrasser de ce stupide démon. Sa si puissante épée qu'elle possédait autrefois et qui lui avait bien servie pour se débarrasser de ses quelques ennemis coriaces qu'elle avait rencontré dans son ancienne vie... Pauvre arme dire que maintenant celle-ci s'est surement transformée en pierre comme tout les autres choses que son original avait touchée à cette époque lors de son dernier combat. Mais pourquoi Midoriko pensait-elle à Yansu durant ces quelques millièmes de secondes ? Pourquoi ne pétrifie-t-elle pas ce démon comme elle avait l'habitude de le faire jusqu'à présent ? Elle même l'ignorait, il se passait vraiment quelque chose d'étrange... D'habitude elle aurait éliminée assez rapidement ce genre de démon mais là c'était impossible !! Non pas parce-qu'elle avait les mains retenues par la tentacule du démon, non pas parce-qu'elle était en train d'étouffer, c'était beaucoup plus compliqué que cela. En effet elle avait beau se concentrer sur ses pouvoirs afin de le tuer, rien n'y faisait elle était incapable de le tuer. Mais Pourquoi ?! Pourquoi aucun de ses pouvoirs ne se manifestaient ? Qu'est-ce qui se passait ? La jeune femme agacée par ça et par le démon qui lui serrait le cou de plus en plus commença à s'énerver rapidement l'aura noire de celle-ci s'intensifia aussi une grande force semblait l'envahir mais rien ne venait elle ne pouvait toujours pas le détruire... Soudain une immense lumière aveuglante venue de nulle part éloigna le démon de sa proie, la jeune femme fut alors libérée de celui-ci. Tout en toussant pour reprendre son souffle, elle entendit la voix d'une jeune femme lui demander si elle aller bien. Midoriko se retourna et hocha la tête pour lui répondre que oui. Ensuite la nouvelle venue se tourna vers Yûri pour lui demander ce qu'ils faisait ici... Celui évidement ne pris pas la peine de lui répondre. Mais qui est cette jeune fille et qu'est-ce que elle fait là surtout ? Elle semblait bien étrange mais aussi assez forte, c'est alors que la jeune femme sentie une présence familière près de la demoiselle en question, cette même sensation elle l'avait déjà eue dans la forêt d'Inuyasha près d'un arbre plus tôt dans la soirée. Il n'y avait pas de doute celle-ci avait un fragment de la perle de Shikon en sa possession, elle ne pouvait pas le cacher ni même nier que ce n'était pas le cas. Midoriko commença à l'observer pour voir où se cachait celui-ci mais elle fût vite interrompue lorsqu'elle vis arriver la tête d'un démon s'approcher d'elle, c'était le démon de tout à l'heure qui semblait être revenue à la charge sauf que cette fois-ci il n'eut pas le temps de faire quoique ce soit qu'il fût réduit en miette par l'arme de Yûri, voyant la tête arriver droit sur elle, la jeune femme tendit le bras et donna un coup violent dedans pour ne pas être percutée par celle-ci puis la tête atterrie quelque mètres plus loin. La jeune femme regarda de travers le démon et s'apprêta à crier dessus car elle savait pertinemment qu'il avait fait exprès de la l' envoyer sur elle, mais ne fut pas assez rapide que celui-ci s'adressa a l'autre demoiselle.

" Ça tombe bien que tu sois là... "


Midoriko fût surprise par ces paroles... Alors ils se connaissent ? Peut importe, celle-ci n'en avait vraiment rien à faire s'ils se connaissaient déjà ou non. Ce n'était pas vraiment ça qui la préoccupait pour le moment, mais il est certain que la jeune fille intéresserait au cas de sa nouvelle camarade de route d'ici peu. Mais pour le moment Yûri ayant repris sa route, celle-ci s'obstina toujours à le suivre machinalement. Machinalement ? Non pas vraiment en fait elle le suivait mais avait plus la tête ailleurs, elle ne se préoccupait plus de regarder le paysage autour d'elle... Disons que l'histoire avec le démon l'avait pas mal perturbée et qu'elle réfléchissait à ce qui venait de se passer... Comment se faisait-il qu'aucun de ses pouvoirs ne se soit manifesté ? Était-ce parce-qu'elle était devenue maléfique ? Avant elle pouvait purifier l'âme des démons et ils finissaient pétrifiés et comment pourrait-elle purifier ces âmes maintenant alors que la sienne est aussi noir que la nuit et remplie de haine envers tout le monde ? C'était maintenant impossible... Mais qu'est-ce qu'elle aller faire alors ? Si l'autre l'apprends qu'est-ce qu'il va faire ? il va la tuer ? Non il valait mieux pour elle qu'elle ne dise rien, c'était la meilleure chose qu'elle pouvait faire sans risquer sa vie. Ne le connaissant pas elle ne pouvait prendre aucun risque car il avait quand même tenté de la tuer la dernière fois... Elle songeât alors qu'il fallait qu'elle se trouve une arme en attendant de comprendre mieux ce qui était en train de lui arriver. Elle regrettait vraiment Yansu durant ce moment là. Soudain elle s'interrogeât et si la grotte où son originale est morte, existait encore ? Il y avait peut-être un moyen pour elle de retrouver son épée ?! Mais dans quel état celle-ci serait ? Pétrifiée ? C'est fort probable, Midoriko ne se souvient plus trop où se trouvait Yansu lorsque Magatsuhi l'a frappé dans le dos... Difficile a dire tout c'était tellement passé si vite à cette époque.

Tout à coup Yûri s'arrêta net devant une immense battisse. Ce bâtiment ressemblait a un sanctuaire, étrange qu'il existe ce genre de chose en pleine jungle profonde... Midoriko leva les yeux vers le toit de celui-ci et regarda à l'horizon, ce bâtiment semblait être entouré par une sorte de barrière magique, disons que celui-ci était apparue comme ça en plein milieux de la forêt, ensuite la jeune femme baissa la tête et regarda le sanctuaire, il y avait quelques vitraux colorés sur la devanture de celui-ci et il semblait avoir été fabriqué il y a déjà très longtemps a voir les vieilles pierres grises de celui-ci. Le démon ouvra la porte principale d'un coup de coude, celle-ci grinça comme le font toutes les portes des anciennes battisses avant de venir se cogner contre un le mur de derrière où résonnait un bruit sourd. Les jeunes gens s'avancèrent pour rentrer : il faisait vraiment très sombre dans ces lieux, seules deux ou trois bougies éclairaient la pièce ainsi que les quelque rayons de soleils très faibles qui se reflétaient dans une fenêtre... Du peu de ce que l'on pouvait voir, il semblait y avoir quelques statues et d'assez anciens ornements. L'air de la salle était comme à l'extérieur, il faisait frais voire froid... L'homme appuyé sur une rampe d'escalier ouvra la bouche :

" Ceci sera...votre nouvelle demeure dans se monde... "

Puis il sortit de l'ombre qui le cachait et finit par dire :

" Lorsque vous serez blessées, ou que vous avez besoin de vous reposer c'est maintenant ici que vous viendrez... Un peu partout il y a des chambres choisissez vous en une et dormez-y demain au levé du soleil on se retrouve ici... "

Puis il s'éloigna des deux jeunes filles. Midoriko légèrement fatiguée d'avoir marché soupira légèrement. Elle regarda l'autre jeune fille avant de retourner la tête à nouveau. Agacée aussi par l'attitude de ce dernier avait bien envie de le pousser à bout une dernière fois. Après tout il l'avait bien cherché à la faire marcher comme ça pour arriver dans un endroit aussi... Disons-le minable ! Ainsi elle aller voir s'il avait aussi de sang froid qu'il prétendait avoir. Donc elle s'amusa à le provoquer une fois de plus ... Voyant Yûri s'éloigner, celle-ci fit quelque mètres et s'écriât fortement :

"Imbécile !! T'as pas remarqué que le soleil était déjà levé depuis au moins deux heures !!! "

Dit-elle avec un grand sarcasme qui résonna dans tout le bâtiment
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 24th 2010, 5:22 pm

Comme elle l'avait imaginé, Yûri ne lui répondit pas, celle-ci l'observa toujours bêtement avec un sourire au lèvre, tant mieux si l'inconnue allait bien, Sawako n'aimait pas trop voir les gens en mauvais état, encore moins voir quelqu'un traumatisé, m'enfin quelle était l'importance dans tous cela?
Avant qu'elle n'ai pu dire quelque chose, le démon revint de force, n'aillant sûrement pas apprécier se faire ratatiner par une humaine comme Sawako, mais pour ce démon cela devait être un honneur, un honneur de se faire frapper par une sorcière et en plus pas n'importe la quelle, une sorcière possédant une force, quand même une puissance acceptable chez les démons.
Mais la jeune sorcière ne pu l'attaquer que Yûri vint le couper en deux et la tête du démon tomba sur l'inconnue qui le frappa pour que la tête atterise ailleurs que sur elle, Sawako observa la tête du démon, l'air interrogatrice, mais Yûri se mit à dire que cela tombait bien que la jeune fille était là.
La jeune fille n'eu même pas le temps de poser une question que son prof de théâtre se mit en route, Sawako hocha les épaules, puis se contenta de le suivre, sceptre à la main.
Le paysage changeait à chaque fois, de toute façon, elle ne pouvait pas laisser "l'étrangère" de côté, se serait bête de la laisser seule ici, paumée au milieu d'une forêt qui s'étend à peut-être des milliers d'hectare, en longueur qu'en largeur, c'était très facile de se perdre dans un endroit pareil, très très facile même.
Il faudrait toujours être équipé d'une carte avec soit, même si tu connais les lieux par coeur ou que tu fais des marques pour savoir où tu vas, cela ne suffisait pas, il fallait aussi savoir s'orienter correctement, savoir où se trouve le nord et où se trouve le sud.
Sawako regarda avec curiosité l'inconnue, elle l'intriguait beaucoup, m'enfin celle-ci ne lui prêta aucune intention, car elle avait l'air de réfléchir sur des tas de choses, la sorcière l'observa tous de même, pis finit par laisser tomber, les gens qu'elle ne connaissait pas les avait toujours intrigués.
Que venait-elle faire ici, déjà? Sawako ne se souvenait presque même plus du raison pour lequel, elle était venue dans l'ère Sengoku.
M'enfin après tous on s'en fichait pas mal, non? Oui, on s'en fichait tous, de toute façon, cela n'avait aucune importance, enfin du moins c'est se qu'on pensait tous.

Un énorme bâtiment fit son apparition au milieu de cette forêt, qui l'aurait cru, apparemment le bâtiment était entouré d'un champ de force, assez étrange, mais Sawako ne se plaigna pas pour autant et continua de suivre sans discuter.
Non loin de là, il y avait un sanctuaire, avec de belles vitraux colorés, rien qu'en regardant le sanctuaire, on pouvait se dire qu'il avait été construit il y a très longtemps de cela, car les pierres étaient grises et sûrement poussiéreuses, qui sait..
Yûri ouvrit la grande porte principale d'un coup de coude, la porte grinça, ce qui n'était pas très agréable à entendre, m'enfin c'était comme dans un filme d'horreur, là où les héros ou les ennemis rentraient dans un bâtiment.. HANTÉ!
Quand les trois personnes y sont entrés, la petite sorcière constata qu'il faisait très sombre à l'intérieur et que la seule source de lumière ici était les bougies qui brûlaient très très lentement, il y avait aussi quelque mince rayons de lumière qui éclairait légèrement l'endroit glauque, des statues et de beaux meubles et ornements y étaient un peu partout, ce qui donnait un aspect assez charmant à la bâtisse, si on n'oubliait que l'extérieur n'était pas terrible..
Le grand Yûri s'appuya sur une rampe et se retourna vers les filles pour leur dire que cette bâtisse était leur nouvel demeure.
Et continua que quand nous serions blessées ou que nous avions besoin de nous reposer, c'est ici que nous viendrons et que un peu partout dans ce bâtiment, il y avait des chambres que nous pouvions choisir pour nous y installer et nous devions y dormir jusqu'à demain au levé du soleil pour se retrouver ici..
Puis il s'éloigna lentement dans la noirceur, laissant les deux filles presque seules, Sawako n'avait rien dit et ne dirait sûrement rien pour l'instant, ne sachant pas quoi dire, bien évidemment, on s'en doutait tous..
L'inconnue qui se tenait près d'elle lança à Yûri, quelque chose du genre qu'il était un imbécile et qu'il n'avait donc pas remarqué que le soleil était déjà levé depuis au mois deux heures, bien sûr elle avait lancé cette phrase avec un très grand sarcasme, surtout que cette phrase résonna dans le grand bâtiment..
Un moment de silence se fit, il était déjà sûrement parti ou faisait la sourde oreille, comme à son habitude, Sawako observa l'inconnue avant de dire en souriant.

" Anooo.. Sumimasen.. " Commença la jeune fille et elle reprit. " Nous n'avions pas eu le temps de faire connaissance. " Dit-elle en lui adressant un grand sourire amicale " Je m'appelle Sawako Ichiderwa, enchantée de faire ta connaissance. "

La jeune fille s'inclina légèrement et l'observa amicalement, après tous, pourquoi ne pas être sympa tant qu'on peut?
Sawako tenait toujours son sceptre à la main, avant que Hotaru, sa luciole n'arrive et casse l'ambiance.

" Hey! Listen! "

La luciole était violette, étrangement et la lumière qu'elle dégageait était violet, Hotaru observa un moment l'inconnue puis Sawako.

" Qu'est-ce qu'il y a Hota-chan? "

" Je sais pas.. " Disait la luciole l'air déçue..

" Anooo.. Pourquoi t'es là alors? "

" Hum.. Je t'expliquerais tous plus tard, apparemment c'est pas le bon moment. "

" D'accord.. "

La luciole disparu, et Sawako adressa un sourire à l'"étrangère", un sourire navré, car sa luciole arriva un peu bizarrement.
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 25th 2010, 4:31 pm

[Bon eh bah ses a vous de jouer!, Contacter moi lorsque vous auriez finit de parler et que vous vous auriez endormit ^^]



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 26th 2010, 9:19 am

Le silence... Quoi de plus pesant que celui-ci ? Il est vrai que quelque fois un silence est bien plus utile pour ne pas dire quelque chose que l'on pourrait regretter plus tard. D'autre fois il est agréable de n'entendre que le silence que d'entendre quelqu'un vous parler. Et enfin il y a la version du silence d'une personne, où vous avez la sensation désagréable de ne pas être écouté... Chacun à sa vision et sa propre réaction face à ces différentes versions du silence....

Durant cette nouvelle situation que Midoriko était en train de vivre ces dernières heures, celle-ci allait passer par toutes ces étapes du silence. Chacune de ces situations étant différentes et les protagoniste également disons qu' au niveau de sa personnalité, elle passe d'un extrême à l'autre en quelque sorte... Ce qui pour certain pourrait être assez perturbant...
Après avoir crié après le démon pour lui faire part du ridicule de ce qu'il venait de dire, la jeune femme ne reçut aucune réponse de sa part ce qui fut quelque peu agaçant voyant que son idée de l'énerver un peu plus n'avait pas fonctionné cette fois ci. Bien sûr elle ne s'attendait pas à ce que celui-ci lui réponde, elle voulait juste savoir quelle aurait été sa réaction. Évidement l'on pourrait croire que cette non réponse fut sa réaction mais en fait pas vraiment, ne sentant plus la présence du fragment de perle qu'elle lui avait offert récemment, elle en conclut donc qu'il n'était plus dans les environs. Elle soupira légèrement et haussa les épaules pour montrer qu'elle n'en avait rien à faire et agit comme si rien ne s'était passé. La jeune femme ne dit plus un mot et commença à regarder un peu partout dans la salle... Il faisait vraiment sombre ici, c'était assez même difficile de voir ce qu'il y avait dans la pièce, il y avait si peu de fenêtre et le peu de bougie qu'il y avait encore d'allumée commençait à perdre la lumière des petites flammes rouge et jaune de celles-ci... C'était vraiment un endroit désagréable pour Midoriko disons que lorsqu'elle est quelque part elle aime bien savoir ce qui se passe et surtout voir clair, mais là il n'y avait vraiment pas assez de lumière et le soleil n'était pas encore assez haut pour passer suffisant de rayons à travers les vitraux colorés des fenêtres ce qui énervait encore un peu plus la jeune femme. Il faut dire qu'elle n'était pas spécialement de bonne humeur depuis tout ce qui s'était passé la veille : l'accident, sa rencontre avec Yûri qui avait plus souvent le réflexe de la faire passer pour une idiote, se remémorer son ancienne vie, marcher des heures pour arriver jusque ce sanctuaire ajouté ça à la fatigue de cette longue marche, il lui fallait maintenant que très peu de chose pour l'énerver et la pousser à bout de nerfs. Un seul mot, une seule phrase qu'elle ne voulait pas entendre de la part d'un de ses interlocuteurs et bien celui-ci en prendrait pour son grade et Midoriko allait prendre plaisir à bien s'acharner sur cette personne. Ce n'était vraiment pas le bon moment pour lui adresser la parole, il vaut mieux la laisser en paix lorsqu'elle est comme ça... Mais si vous ne la connaissez pas, vous n'êtes pas forcément en mesure de voir qu'elle est de très mauvaise humeur. En fait avec ce regard noir remplit de haine comme si il y avait en elle une absence d'âme , ce qui est en quelque sorte son cas, elle a toujours l'air de quelqu'un de très énervée même quand celle-ci est calme. Alors son visage de change pas vraiment d'expression, il vous sera donc difficile de savoir si elle est mal luné ou de bonne humeur. Disons qu'après tout ce qu'elle a vécut jusqu'à maintenant en plus de souvenirs de son originale, elle n'as plus vraiment envie de sourire sauf si bien entendue elle a un plan sadique derrière la tête c'est en quelque sorte une façon de vous montrer votre arrêt de mort ...

La nouvelle venue, ne connaissant pas du tout Midoriko, ne se doute certainement pas ce qui lui attends, elle ignore complètement à quel point celle-ci est énervée mais tant mieux pour elle, elle aller bientôt le découvrir !!!

*C'est vraiment un trou à rat ici pffff *


Pensait la jeune Réincarnation à cet instant. Le silence fut rompu lorsque la petite nouvelle lui adressa la parole tout en lui souriant, celle-ci s'excusa tout d'abord de ne pas s'être présentée puis s'exécuta et lui dit qu'elle se prénommait Sawako Ichiderwa et qu'elle était enchantée de la connaître. Le baratin habituel quoi ! Enchantée hein ? Et bien la jeune demoiselle n'allait pas être enchantée pendant longtemps !!! Midoriko l'observa d'un oeil et ne lui répondit pas, elle ignorait complètement la jeune fille. Comme si Mido en avait quelque chose à faire de cette jeune fille hein ?!! Elle s'en foutait complètement de savoir comment elle s'appelait, qu'est-ce que ça lui apporterait de plus ? Ça n'aller pas lui changer sa vie !!! Elle est là, c'est bien, elle est pas là c'est pareil elle s'en fout royalement ! La seule chose qui pourrait l'intéresser chez cette jeune fille, c'est de récupérer un peu plus tard le fragment de perle qu'elle possède. Disons que pour le moment elle avait bien plus important à faire et elle ne s'était même pas donnée la peine d'observer la jeune fille plus en détail pour savoir où se trouvait son fragment de Shikon... Elle savait que celle-ci en possédait un et c'était le principal, elle chercherait à le récupérer plus tard, pour l'instant elle n'en avait pas particulièrement besoin. Midoriko préférait se concentrer sur autre chose, sur ce qu'il y avait de plus important en ce moment. Elle se mit à réfléchir sérieusement sur ce qui c'était passé il y a quelque minutes dans la "jungle" perdre ses pouvoirs n'était pas banale... Bien sûr elle venait de les "découvrir" il y a à peine deux mois, mais elle avait finit par s'y habituer et maintenant qu'elle avait retrouvé la mémoire de son ancienne vie, elle pensait qu'elle les maitriseraient mieux. Néanmoins, ce n'était pas le cas, en fait c'était tout le contraire, même si elle savait un peu mieux comment les provoquer, ceux-ci ne fonctionnait plus. Sa théorie était-elle juste ? Les avaient-elle perdue parce qu'elle est devenue démoniaque et donc c'est normal qu'elle ne puisse plus purifier les âmes, ayant elle même une âme souillée par la haine ? Ou les avaient-elle juste scellés inconsciemment ? Difficile à dire, elle n'avait jamais eue à faire face à ce phénomène. En fait dans les souvenirs de son ancienne vie, Midoriko ne pensait pas qu'elle changerait autant, elle ne s'était jamais dit aussi qu'un jour peut-être elle se réincarnerait. Bien qu'elle frôlait la mort presque tout les jours, celle-ci n'y pensait même pas alors penser à se réincarner, ça ne lui avait jamais traversé l'esprit... Imaginez le choc qu'elle a eue lorsqu'elle a découvert que le monde qu'elle a quitté est devenue encore pire qu'avant !! Et maintenant en plus de cela, elle perds ce qui fait sa grande force, comment voulez vous qu'elle reste calme et qu'elle ne se pose pas plein de questions ? C'est une situation plutôt difficile à gérer non ? Le seul espoir qu'il lui restait était de récupérer son ancienne épée, mais celle-ci était-elle toujours dans la grotte ? Cette fois c'était décidé !!! Demain elle ira trouver cette fichue grotte et ira chercher son épée même si elle n'y était plus, même si celle-ci serait dans un mauvais état peu importe, il fallait qu'elle aille y jeter un coup d'œil !!! Voilà l'objectif qu'elle avait en tête : récupérer Yansu la seule chose de son original qui lui reste !!

Tout à coup Midoriko fut interrompu dans ses pensées par deux petites voix au loin... Elle tourna la tête et vit Sawako s'adresser à une toute petite chose violette qui volait autour d'elle cette petite chose ressemblait à une luciole ou quelque chose comme ça. Midoriko surprise soupira silencieusement.

* Voilà qu'elle parle aux bestioles maintenant... On aura décidément tout vue ! *

Midoriko n'entendait que les briefes de leur conversation et quelque secondes plus tard la petite chose disparue laissant à nouveaux seules les deux jeunes femmes... Sawako fit un sourire ennuyé à Midoriko. Cette fois c'était la goutte d'eau qui fit débordé le vase ! Il y a bien une chose que Midoriko ne supporte pas chez les gens, c'est de les entendre faire du bruit ou parler pendant que celle-ci réfléchis !!! Il lui faut un énorme silence tout autour d'elle pour qu'elle puisse réfléchir en paix, le moindre bruit le moindre mot peut la faire rentrer dans une colère monstre et Sawako allait bientôt le découvrir... Pauvre Sawa vous me direz comment voulez vous qu'elle le sache, elle ne connait pas Mido ! Et bien c'est ça le problème !!! Quand on sait pas ON SE TAIT !! c'est le cas de le dire ici. La jeune femme plus qu'agacé soupira à nouveau avant de croiser ses bras puis elle se mit à taper son bras avec ses doigts pour montrer qu'elle commence vraiment à s'énerver, elle regarda Sawako de manière vraiment méchante et glaciale. La jeune femme garda le silence et se mit à faire plusieurs pas un peu partout dans la pièce, ultime tentative pour elle de se calmer. Mais là c'est différent après tout ce qui venait de se passer il était impossible pour elle de se calmer ...

" Écoutes-moi bien parce que je ne le répéterais pas deux fois ! J'en ai strictement rien à faire de qui tu es ! Je m'en moque de savoir comment tu te nommes !! "

Elle se tut quelque secondes et s'approcha lentement de Sawako, soudain elle posa sa main sur le cou de celle-ci et commença à serrer légèrement son cou...

"Maintenant si tu ne veux pas que je t'étrangle voire que je te tue, TU FERMES TA BOUCHE ET TU NE ME PARLES PLUS !!!! C'EST CLAIR ?"


Ce qu'il y a de bien dans ce sanctuaire c'est lorsqu'elle cris, la voix de Mido est assez portante ce qui en plus de résonner dans tout le bâtiment est à la limite de casser le peu de fenêtre qu'il y a dans celui-ci... Imaginez le jour où elle va hurler !! Pour le moment ses cris ne faisait que faire trembler les fenêtres, mais pour combien de temps ? La jeune femme était tellement en colère que celles-ci ne tiendrait surement pas le choc longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 27th 2010, 2:34 pm

( La couleur des paroles changent entre la double personnalité et la vraie..
Vert = Double
Indigo = Normale )


L'inconnue se mit à crier sur elle et s'approcha d'elle, l'air menaçante, pourtant Sawako ne bougea pas d'un cil et observa quand elle approchait, désolée, mais elle n'était pas la seule à être en colère et de toute façon, si cette étrangère voulait vraiment foutre notre chère Sawako en colère, elle l'aurait alors cherché, ah.. Et oui, quand elle est en colère, c'est bien plus que terrible, c'est bien plus qu'horrible, c'est pire qu'on l'imagine, et est très rare d'activer sa deuxième et terrible personnalité, l'étrangère s'approcha d'elle et l'empoigna par le cou et commença à hurler n'importe quoi.
Pourtant, notre petite sorcière ne réagit pas du tous et l'observa sans rien dire, elle ne sentait presque pas qu'on l'étranglait, les yeux de la jeune fille devinrent un instant vide comme un miroir, puis dévirent un peu étranges..
Soudain, le caractère de la jeune sorcière avait changé, son regard affichait de la haine et un sourire sadique s'était affiché sur son visage, ce qui lui donna l'air d'être très très très très très démoniaque.

" LA FERME SALE CONNE!! " S'écria la jeune sorcière et continua avec la même voix menaçante qui résonna dans le bâtiment comme un écho " TU VAS FERMER TA GRANDE BOUCHE OUI?! TU ME SAOULES AVEC TES PAROLES! "

La petite sorcière que vous connaissiez tous, n'était plus la petite sorcière que vous connaissiez tous, elle était très différente de son vrai caractère, insultante, agressive, méchante, sadique, terrifiante, manipulatrice, arrogante, sarcastique, insolente et narcissique.
Elle lui attrapa agressivement la main et commença à le tordre, jusqu'à a lui faire très très mal et à même lui bloqué les veines, pour que le sang ne passe pas correctement dans sa main, son regard était à vous glacer le sang.
Finalement, elle tomba au sol et se releva pour fixer l'inconnue, cette fille l'ennuyait franchement, elle n'avait rien d'intéressant et encore moins quelque chose de bien en elle, elle était juste…
Saoulante, trop au goût de la sorcière, parce que tous ce qui lui paraissait énervant était saoulant pour elle, très saoulant et l'agaçait plus que tous, et bien cette inconnue aussi, l'agaçait, l'agaçait au point qu'elle pourrait la tuer..
Hotaru apparu de nouveau, mais cette fois-ci c'était pour calmer la jeune fille en collée, enfin qui bouillonnait de colère..

" Calmes toi, Sawako.. "

" LA FERME! " Répondit-elle sèchement, apparemment c'est pas la colère qui manquait par ici..

La sorcière s'empressa d'aller dehors pour prendre l'air, furax, elle frappa un arbre qui tomba, la petite luciole resta sur le pas de la porte et soupira, elle ne pouvait malheureusement rien faire pour sa maîtresse, surtout quand elle était dans un état pareil..
Sawako se calma, mais c'était toujours sa deuxième personnalité, pas elle, enfin, pas pour l'instant, la jeune fille observa ses vêtements avant de dire..

" Tsss... Regardez moi ses vêtements.. C'est pas possible.. Je ne peux même pas combattre correctement.. Tss.... " Disait-elle en observant sa tenue, apparemment, la double et la normale, n'avait pas le même goût, style vestimentaire et peut-être même autres encore..

Pourquoi c'était si compliqué de la comprendre, pourquoi? Elle n'avait rien fait pour mériter tous cela, toute son enfance, elle avait presque était ignorée, sauf étant sur scène où les gens applaudissent, c'était si dur de comprendre qu'elle voulait voir son père? Qu'elle ne cherchait pas à faire du mal à ses proches, sauf à ses ennemis qui pouvaient l'agacer, c'était si dur que cela?
C'était si dur de faire un effort pour elle? Elle n'exige ou ne souhaite jamais rien et ce tous petit service, celui de retrouver son père, on ne peut pas lui accorder, on lui dit je-m'en-foutise complètement, cherche le toute seule, c'est tous, après tous ce qu'elle avait fait?
Injuste, oui, injuste était la vie, injuste était les injures qu'on lui jetait, fausses étaient ses rumeurs qui courent sur elle, du moins c'est ce qu'elle pense, mais si vraiment sa famille était une famille de sorcier puissant connu sur les terres de l'ère Sengoku, pourquoi ne le savait-elle donc pas?
Pourquoi ne connaissait-elle personne de sa famille, sa famille la détestait-elle? Était-elle la honte de la famille? Qui sait, après tous, pas mal s'en fichait et elle devait vivre avec toutes ses questions, pas seulement ses questions là, elle en avait d'autres des questions..
M'enfin nous nous éloignons de nos chers moutons..

Sawako observa le bâtiment et lâcha un long soupire..

" Génial, vraiment il y a pas d'action par ici, on s'ennui.. "

Hotaru s'est mise à ses côtés et chantait une petite chanson pour mettre une peu d'ambiance..
La petite luciole avait une belle petite voix, bien sûr, on ne pouvait pas entendre sa voix, sauf Sawako, elles étaient en quelque sorte liées et elles se comprenaient du moins c'est ce que la Sawa normale pense, mais qui sait ce que pense l'autre?
Elle était tellement dans l'ombre et se met en colère très facilement, m'enfin, elle n'a que rarement capable d'être un peu de sang-froid, elle aime vraiment le sang et aime aussi qu'on la respecte, alors le respect, si t'en a pas pour elle, tu te ramasses que des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Avril 28th 2010, 8:00 pm

C'est incroyable de voir à quel point la jeune réincarnation s'énerve très rapidement ces dernières heures. Depuis son retour la veille dans l'époque moderne, celle-ci était devenue très irritable, vous savez tous maintenant pourquoi elle déteste tant ce monde... Cependant en traversant une seconde fois le puits pour retourner à l'ère Sengoku, elle n'avait pas finit par se calmer. D'une certaine façon elle n'était pas revenue dans de bonnes circonstances en ayant suivit l'inconnu qui n'en était plus un à présent... Mais je ne vais pas vous raconter une seconde fois ce qui est arrivé alors qu'il ne vient de se passer qu'une seule journée n'est-ce pas ?! Mais après tout, vous me direz que quelque part c'est un peu la faute à Midoriko, en effet personne ne lui a demandé de suivre ce type, elle n'as qu'a pas être aussi curieuse il ne lui serait rien arrivé ! Mais bon on est comme on est n'est-ce pas ? Disons simplement que si il lui arriverait quelque chose elle ne pourrait s'en prendre qu'a elle même. Qu'importe le chemin que l'on prends, il y a toujours des avantages et des inconvénients à chaque fois... Si elle pouvait revenir en arrière et surtout à cet instant, elle prendrait certainement ce même chemin... Après tout le suivre n'avait pas eue que des mauvais cotés, maintenant elle sait qui elle est réellement et comprends mieux pourquoi elle avait ces étranges pouvoirs et qui sait ce qui lui arriverait plus tard ...

Malgré tout, elle ignorait encore si sa rencontre avec Sawako ferait partie de ces avantages. Allait-elle devenir alliée de celle-ci ? Ou deviendrait-elle ennemies ? Il était encore beaucoup trop tôt pour le dire... Pour le moment Midoriko n'était pas capable d'évaluer la situation clairement... On ne peut pas dire qu'elle accorde facilement sa confiance en quelqu'un, certes Sawako s'était montrée sympathique avec elle, mais Mido était déjà très énervée alors elle aurait envoyé balader n'importe qui... Elle n'avait rien de spécial contre cette dernière mais celle-ci était arrivée au mauvais endroit et au mauvais moment comme on dit. C'était la première à être sur son chemin, disons qu'avec tout ce qu'a vécut Midoriko ces derniers temps, Sawako était juste le dernier détail pour enrager celle-ci.

Évidement elle aurait agit exactement pareil avec une autre personne. Exactement pareil ? Non pas vraiment si cela aurait été quelqu'un d'autre, Mido n'aurait pas hésiter à étrangler cette personne, et elle ne l'aurait pas avertit de ses intentions avant... Vous vous demandez pourquoi elle serait à peine le cou de la jeune femme alors ? Et bien comme je vous l'ai dit La petite réincarnation savait parfaitement que son jugement n'était pas clair à cause de sa mauvaise humeur. Vous savez tous ce que c'est d'être dans cet état là n'est-ce pas ? On dit et on fait des choses que l'on regrettes souvent après lorsque nous sommes calmés... Et bien dans de très rares cas, Midoriko n'est pas ainsi, en effet elle préfère réfléchir avant d'agir avant de subir les conséquences de ses actes.... Son altercation avec Sawako était un de ces cas. Lorsque la jeune demoiselle en question insulta celle-ci et tenta de lui briser sa main, Midoriko se laissa volontairement faire et analysa l'attitude de la jeune femme, Sawako était devenue différentes d'il y a à peine quelque instants, elle avait l'air nettement plus agressive qu'avant...

* Intéressant *
pensa la jeune femme

En effet, cela devenait intéressant de voir ce genre de personnalité, cela pourrait peut-être servir à quelque chose plus tard... C'était un bon point pour que peut-être Midoriko fasse d'elle une de ses alliées. Mais ce n'était que le début, ne faisons pas trop d'hypothèse positive trop hâtivement... Durant le cours instant que celle-ci lui tordait la main au point de mettre au sol la réincarnation, Midoriko profita de cet instant pour chercher où se situait le fragment de perle. C'était le moment idéal pour le trouver... Ne dit-on pas qu'il faut tirer avantage de chaque situations ? Mido chercha attentivement où se trouvait celui-ci sur la jeune femme, mais elle ne trouvait rien. C'est alors que la jeune fille se souvenu que Sawako avait un sceptre avec elle, Mido regarda discrètement celui-ci qu'elle avait vue juste !!

*Parfait !*


En répondant à cette agression, la jeune Sawako lui avait permis de lui retirer une tache à faire. Une bonne chose de faite !!! Puis la petite sorcière lâcha prise, la regarda de haut avant d'aller finir de s'énerver dehors. Midoriko se releva et regarda la jeune fille s'énerver toute seule et se mit à sourire légèrement, celle-ci venait d'avoir une idée derrière la tête. Allait-elle l'appliquer ou non ? Vous aimeriez bien le savoir n'est-ce pas ?! Et bien vous le saurez plus tard !!! Celle-ci ne la suivi pas dehors, ayant vue ce qu'elle voulait savoir, elle n'avait plus de raison de s'occuper d'elle. Pour le moment sa curiosité pris le dessus une fois de plus... Maintenant qu'elle était seule et enfin au calme, celle-ci profita de la situation pour visiter les lieux. Autant en profiter non ? Elle se dirigea vers l'entrée et poussa légèrement la porte principale pour pouvoir passer, puis empreinta les escaliers...

Comme au rez-de-chaussé, l'escalier était lui aussi très peu éclairé, il devait y avoir une quarantaine de marches faites de pierre ancienne, il ne valait mieux pas se tenir à la rampe car celle-ci ne semblait pas en très bon état. Arrivée à l'étage, il y a un petit palier où vous pouvez voir la grande salle du bas, puis en face de vous se trouve un long couloir assez large, éclairé par quelques bougies. C'est toujours aussi lugubre, et il n'y fait pas très chaud non plus... Dans ce couloir par un simple coup d'œil vous pouvez voir qu'il y a cinq porte de chaque coté... La jeune femme, se dirigeât vers la première porte à gauche et tourna la poignée ouvrant ainsi celle-ci : Une pièce vide... Pas très intéressant !!! Elle referma la porte et se dirigeât vers la seconde, derrière celle-ci rien de très originale une chambre très assombrie par les quelques arbres qui se dressait devant la fenêtre de la pièce. Celle-ci soupira. Lorsqu'elle tourna la Troisième poignée, rien ne se fit, la porte ne s'ouvrait pas. Étrange, étrange, la collégienne regarda la poignée et ne vit aucune serrure pour y insérer une quelconque clef. Elle se dit alors que cela devait être une très ancienne porte qui n'avait jamais été ouverte ou qu'elle devait être condamnée de l'intérieur...Elle n'insista pas et se dirigeât vers la cinquième porte, sur son chemin, l'ont pouvait voir qu'une lumière très pale passait sous la porte de la quatrième porte celle lumière en question éclairait jusqu'à la moitié du sol dans le couloir , mais la demoiselle n'y prêta pas attention et était arrivée dès à présent devant la dernière porte elle ouvra encore celle-ci et derrière, il y avait à nouveau un escalier. Midoriko leva le pied pour commencer à monter mais elle s'arrêta net quand elle aperçue qu'il y avait de la lumière sur le sol dans le couloir. Cela ne pouvait pas vraiment passer inaperçue lorsque l'on sait que le reste de celui-ci est envahit pas la pénombre. Les bougies n'éclairait pas jusque là. Elle fit alors demi-tour pour atteindre cette fameuse porte, intrigué de savoir d'où pouvait bien provenir toute cette lumière. En ouvrant celle-ci, Midoriko fut surprise de ce qu'elle venait de découvrir. C'était obligé qu'elle devait rentrer dans cette pièce !!! C'est bien le premier endroit intéressant de ce sanctuaire !!! Il était évident qu'avec ce qu'il y avait dans ce lieu celle-ci y viendrait souvent. C'est impossible pour elle de ne pas y aller cela serait contre sa nature... Non pas parce qu'elle est curieuse mais tout simplement que c'est un endroit en adéquation avec certains de ses gouts. Disons que cette salle est une agréable surprise et qu'elle ne s'attendait pas du tout à trouver ce genre d'endroit ici...

La jeune femme entra rapidement dans cette pièce. Cette pièce est particulière parce qu'il s'agit d'une immense bibliothèque, il y avait deux immenses étagères à droite et à gauche collés contre les murs avec un nombre inimaginable de livres sur chacune d'elles. Il y avait énormément de bougies à l'intérieur d'où l'importante lumière qui émanait du bas de la porte. Vous vous demandez certainement pourquoi cet endroit est si intéressant pour la jeune demoiselle, et bien c'est très simple et pour ceux qui l'ignorent encore Midoriko est une personne assez intelligente et qui a une grande soif de connaissance ce qui fait d'ailleurs qu'elle est une des meilleures élèves de son école. La petite jeune s'approcha de l'étagère de droite et commença à regarder les titres des livres. C'était tous des livres d'histoire de chaque époque et de presque chaque pays. Mais les principaux était du Japon cela va de soit. Chose encore plus intéressante car l'Histoire est la matière favorite de celle-ci.. Et oui !! Si quelqu'un vivant dans l'ère féodale découvrirait cette bibliothèque celui-ci serait certainement sous le choc, vous imaginez découvrir que certains parlent du 17ème, 18 ème, 19 ème, 20 ème siècle alors que nous ne sommes qu'au 15ème siècle !!! Cette personne dirait probablement que ce sont des livres de sorcelleries, de démons etc... Mais cela n'était pas ce qu'y intriguait Midoriko, il est certains que tout ces livres sont de l'époque moderne, ce qui n'a rien de dérangeant mais ce qu'elle se demandait surtout c'est pourquoi Yûri avait-il autant de livres ici ? Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire de tout ces bouquins d'histoire ?! Enfin bref elle continua de regarder les livres en questions, et avança rapidement le long de l'étagère...

- Déjà lut... Déjà lut, pareil pour celui-ci, idem celui-là, et celui-ci aussi !

Elle se dirigeât alors de l'autre coté de la pièce et observa les autres livres de l'étagère. Ceux-ci était écrit en ancien Japonnais ce qui ne bloqua pas particulièrement Mido, elle avait retenue assez facilement ceux qu'elle devait apprendre durant ces premières années d'études et était assez en avance sur cela aussi par rapport aux autres élèves de sa classe. Alala avez vous déjà essayer de lire tout ces idéogrammes ? Les kanjis, hiraganas et les katakanas ? C'est très compliqué à tout retenir vous savez... Les plus simple restent les hiraganas et les katakanas. Leurs écritures est assez facile à retenir : il existe 48 hiraganas et katakana bien sûr ces 48 idéogrammes sont les même, juste la forme change... l'un a des formes rondes et l'autre des formes rectilignes. Les plus compliqués sont bien sûr les kanjis, et plus longues sont vos études plus la difficulté augmentera. Savez vous qu'a l'époque moderne, durant les 6 premières années d'école ( de 6 à 12 ans) les enfants Japonnais 1006 kanjis ? ceux-ci se nomment les Kyoiku Kanji (Kyoiku veut dire éducation) Enfin tout ça pour vous dire que Midoriko en sait un paquet sur ceux-ci et que ce n'est pas cela qui l'empêchera de comprendre un de ces livres ici... Celle-ci aperçue une seconde fois qu'elle en avait lut pas mal d'entre eux déjà. Tout à coup elle s'arrêta devant l'un d'entre eux et le prit dans ses mains le titre était : " Histoire du Japon au XV ème siècle " Pas très originale lorsqu'on sait que c'est actuellement l'époque où elle se troue actuellement. Quoiqu'il en soit elle prit celui-ci s'essaya par terre sous la fenêtre pour voir correctement et se mit à l'ouvrir à la page 300 et oui ! elle avait déjà lut les première pages de ce livre, mais n'avait jamais eue le temps de terminer celui-ci il faut dire qu'il était assez gros, et il ne valait mieux ne pas savoir combien de page il comportait... Elle se mit à le lire et commença rapidement à bailler elle ferma les yeux quelques instants lorsqu'elle les ouvra de nouveau, le soleil même étant très peu visible avec les nuages dehors, était nettement plus haut à présent. Il venait de s'écouler au moins deux bonnes heures. Il faut dire que ce livre était ennuyeux a mourir depuis quelque pages et n'importe qui se serait assoupie en lisant cela, et oui même Midoriko pouvait aussi être lassée de ça. De ce fait, elle se leva et ferma le livre mais de celui-ci quelque chose en tomba elle posa le livre sur une table à coté et ramassa cette chose qu'elle crut tout d'abord être un morceau de papier. Mais lorsqu'elle sentie que le verso de celui-ci était plus lisse, elle le retourna et vit alors qu'il s'agissait d'une photo. une vieille photo même...

* Tiens tiens *

Elle regarda de plus près cette photo et vit deux personnes sur celle-ci : une très belle femme et un petit garçon d'environ une dizaine d'années à ses côtés. Il serait assez difficile de vous décrire ces deux personnes correctement puisqu'il s'agissait d'une photo en noir et blanc mais il était assez facile de deviner qu'il s'agissait d'une mère et de son fils, les deux se ressemblant énormément... Sur le coup Midoriko ne comprenait pas pourquoi cette photo était ici mais ce qu'il y a de plus étrange c'est qu'elle avait l'impression d'avoir déjà vue ces deux personnes. Elle regarda encore la photo et se mit à chercher et chercher dans sa tête, elle était persuadée qu'elle les avaient déjà rencontré quelque part mais où ?! Tout à coup un souvenir très lointain refit surface ! Elle était chez elle dans le monde moderne, dans sa maison elle était très jeune, elle devait avoir environ 5 ou 6 ans... C'est alors que quelqu'un vint sonner à la porte de chez elle, celle-ci courue rejoindre sa mère qui était partie ouvrir. Lorsque la petite fille regarda avec elle de qui il s'agissait elle vit une dame en compagnie de son fils, c'était les même que sur l'ancienne photo... Celui-ci avait dans ses bras un chaton noir et blanc qui apparemment était blessé et avait un bandage autour d'une sa patte avant droite. Il s'agissait en fait du chaton de la petite fille qui avait disparue depuis quelque jours et elle avait pris soin de placarder à sa hauteur des affiches pour le retrouver. En voyant son animal de compagnie celle-ci ne pût s'empêcher de crier

" Nekko-chan !!! "

Oui c'est son nom, après tout on dit bien appelons un chat un chat !! Mais peut-importe cela. Elle repris l'animal dans ses bras et voyant que celui-ci était en pleine forme malgré sa patte blessé, celle-ci eut le réflexe de sauter dans les bras du petit garçon et le remercia d'avoir sauvé son chaton... Puis peu à peu son souvenir cessa, étrangement elle avait complétement oublié cette histoire. Mais ici ce qui était plus intéressant ici c'est de savoir pourquoi elle se rappelle de cela en voyant cette photo... Et bien tout simplement parce qu'en revivant ce vieux souvenir elle se rendit compte qu'elle avait l'impression de connaitre ce garçon ce qui était bizarre car depuis ce jour elle ne l'avait plus jamais revus jusqu'à maintenant. C'est alors qu'elle fit le rapprochement en se rappelant du visage de celui-ci l'ayant vue en couleur dans son souvenir, en fait il s'agissait de Yûri quand il était petit. Il avait certes beaucoup changé mais son regard lui n'avait pas beaucoup changé... Ça par exemple ils s'étaient déjà rencontrés et bizarrement aucun d'entre-eux ne semblaient s'en souvenir lorsqu'ils se sont revus hier. Il faut dire que ces deux jeunes gens ont beaucoup changé depuis cette époque aussi bien physiquement que mentalement en un mot ils avaient grandis... Mais qui auraient crus que les routes de ces deux-là allait à nouveau se recroiser ? Pas Midoriko en tout cas. Est-ce que ça aller changer quelque chose entre eux ou pas du tout ? Allez savoir !!! La jeune femme n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longuement lorsqu'elle entendit la grande porte du bas claquer violemment, elle sursauta de surprise puis remit la photo et le livre à leur places ... Elle sortie de la pièce et se dirigeât vers les escaliers...





[En fait !! Pour la petite histoire et ceux que ça intéresse xD Nekko-chan est mort une semaine après son retour à sa maison écrasé par une voiture sous les yeux de la petite fille. Depuis ce jour elle n'as plus jamais voulue d'animal de compagnie ...]
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Mai 6th 2010, 6:55 pm

(Sadako est le nom du double)

Sadako resta un moment dehors avant d'elle aussi entrer dans le bâtiment qu'elle connaissait si bien, enfin elle, mais pas son autre elle-même, la sorcière sadique et malfaisante observa le hall d'entrée sombre et glauque, ce hall aurait fait peur à n'importe qui, m'enfin, c'était pas si horrible que dans une maison hantée, là où les fantômes courent dans les couloirs et où des chauves-souries pendent la tête en bas sur quelque chose et où les sorcières et sorciers ricanent en passant, non c'était totalement autre chose..
C'était calme, même un peu trop calme, la jeune fille observa toujours les couloirs avant d'aller vers les escaliers et s'assoir, elle s'ennuyait, un peu trop même, Hotaru observa Sadako sans rien dire, sa lumière violette éclairait légèrement l'endroit.
Puis la méchante sorcière laissa place à la gentille petite sorcière, Sawako se gratta la tête perplexe, car elle ne savait pas se qu'elle faisait ici, elle n'en avait pas la moindre idée, il fallait savoir, qu'elle ne contrôlait pas très bien Sadako, son double qui peut se manifester n'importe quand, m'enfin surtout quand elle était en danger..
Déjà qu'il faut beaucoup d'énergie pour contrôler, alors pour savoir ce qui se passe quand son double est là, c'est encore plus compliqué, il faudrait déjà qu'elle s'entraîne beaucoup et qu'elle découvre tous ses pouvoirs, mais il faudrait au moins quelques mois, peut-être même quelques années.
La jeune fille se frottait les yeux avant de fixer Hotaru, l'air de dire " pourquoi je suis là moi? O_o " et Hotaru se contenta de soupirer en disant qu'elle était juste somnambule et que cela pouvait tous simplement empirer.
La petite sorcière l'observa toujours avant de s'inquiéter de son propre état, disant qu'elle allait certainement tuer quelqu'un la prochaine fois si elle ne ferait pas attention, et que si cela dégénérait, elle allait devoir prendre des médicaments, mais qu'elle ne voulait pas devenir une psychopatate, parce que c'était pas bien de devenir une psychopatate.

" Euh.. Sawako… "

" MAIEUUHH!!! J'VEUX PAS DEVENIR UNE PSYCHOPATATE MOI!!! "

" Sawako, tu n'es pas une "psychopatate", mais une fille toute gentille et amusante. "

La jeune fille observa sa petite luciole violette et recommença à sourire, puis observa son sceptre qu'elle tenta alors très fort dans ses mains avant de le ranger bien comme il faut, pour que personne ne puisse le trouver, de toute façon.
Une simple envie lui vint à l'esprit, celui de dormir, elle était fatiguée et se sentait un peu lourde d'un coup, elle voulait presque s'évanouir, elle ne pouvait pas bouger, ses muscles ne lui en permettaient plus, la sorcière était totalement vidée de son énergie et s'endormit sur les escaliers l'air d'une petite fille innocente.
Elle avait l'air toute mignonne endormie, Hotaru soupira et resta éveillée pour la surveiller et protéger, de toute façon, Hotaru éclairait l'endroit, donc ça lui allait et elle n'avait rien à faire de ses journées à part regarder après Sawako, pour qu'elle ne fasse pas trop de bêtise.

__________
Il faisait noir et j'étais assise sur un sol dur, ça avait l'air terrifiant, mais je ne bougeais pourtant pas d'un pouce, j'observais ce grand vide qui s'étendait devant moi, apparemment, j'étais toute seule, comme à mon habitude, on ne m'aimait pas de toute façon, alors ce n'étais pas étonnant, j'ai toujours été seule, malgré ma gentillesse envers les autres, de toute façon, qu'est-ce qu'ils en faisaient de ma gentillesse?! Ils le foutaient tous par la fenêtre, parce que je ne suis rien à leur yeux.
Mais je hais les gens qui ont pitié de moi, je ne veux pas de leur pitié, je n'ai pas besoin de pitié, je savais me débrouiller, mais j'avais quand même besoin de quelqu'un pour me soutenir, bien évidemment, je n'avais personne, j'étais seule, totalement seule, peut-être même pour toujours..
Une lumière s'approchait lentement de moi, pourtant, je ne bougeais pas d'un cil ou ne clignait pas les yeux, pourtant, j'aurais dû fuir comme tous ses êtres humains minables d'ont la vue d'un fantôme ou d'un ombre les faisait fuir déjà..
Mais c'est vrai.. J'avais oublié… Je n'étais pas humaine, je faisais partie des "monstres", j'étais une sorcière, pas une humaine, j'étais une de ses créatures qui terrifiaient l'homme ou plutôt l'être humain, pourtant je ne me faisais pas peur à moi-même..


__________

Les pensées de la jeune fille était totalement emmêlé, elle ne savait plus quoi penser, alors qu'elle dormait, une perle perla sa joue droite, Hotaru l'observa avant de se dire "pauvre petite", il fallait du courage pour vivre ce genre de vie, qui n'était pas forcément drôle pour tous le monde, la luciole la plaignait tellement, sous ce sourire énergique se cache un désespoir qui aurait besoin d'un bon soutien..
C'était vraiment dommage, mais la petite luciole espérait tellement que sa maîtresse se trouve quelqu'un pour la soutenir, car sa mère, elle ne pouvait pas l'aider, car elle ne savait même pas la moitié de sa vie, elle ne la connaissait pas si bien comme Hotaru..
Pourtant, Hotaru n'est pas la mère de Sawako et elle en sait plus que la mère de Sawako elle-même, n'était-ce donc pas honteux pour sa mère de ne pas connaître sa fille, non, bien évidemment, elle n'en avait sûrement fichtrement rien à faire.
De toute façon, l'état mental de sa fille ne l'intéressait point et que ce qui l'intéressait sûrement était la popularité, comme la plupart des stars, bien évidemment, c'était bien malheureux et cruel à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Mai 13th 2010, 2:58 pm

Est-ce que c'était ça sa destiné? Découvrir tous le long de sa vie tous se qui a mit de coter lors que sa chance avait tourner? Un fils? Lui avait un fils? À voir celui-ci il semblait avoir entre huit et neuf ans.... Disons huit ans pour être plus sur... Durant huit année il avait un fils et ses maintenant qu'il l'apprend. Non qu'il était en colère contre lui, mais contre lui même. Comment avait-il put être si aveugle, une femme ensceinte sa dure a manquer. Elles ont habituellement un caractère très changeant et irritable... Mais Yûri a se moment là n'était qu'un adolescent... Durant tous la nuit qui passait le ténébreux jeune homme n'avait réussit a réellement dormit. Ses yeux fermer avec son fils contre lui, ce dernier repassait son passer dans sa tête chaque momment jusqu'a la seconde près. Tous sa en analysant chaque détaille qu'il avait omit de prendre au sérieux avant. Au premier jour de la rencontre avec Mitsuru jusqu'à la veille de l'évènement qui l'avait changer psychologiquement a jamais... C'est ridicule! Celui-ci avait vraiment rien vue... S'était si évident maintenant. Comment avait-il fait pour passer a coter de la plaque comme cela? Ses n'était pas seulement a analysant la veille de la soirée fatidique... mais un mois bien avant. Leurs relation avec commencer a etre plus tendu. Lorsqu'il s'engueulait et que Yûu sortait de ses gond, celui-ci partait en claquant la porte. Au lieux de canaliser sa colère sur elle, il préférait aller décompresser avant de dire ou de faire quelque chose qu'il regretterais... Souvent s'était dans ses moment la qu'il sortait avec ses "chums de gars" comme il les appellait avant... S'était le genre de soirée ou il noyait sa colère dans l'alcool... Déja a se momment tout n'était pas très rose dans sa vie... Toujours visé a l'école. Bon il fallait dire qu'il courait un peu apres le trouble. Avec ses enseignants il était vraiment arrogant et cruelle... Dès qu'il avait l'occasion de les reprendre ou de les humilier publiquement il n'hésitait pas... S'était un vrai petit démon... Mais le petite Yûri dans le temps avait des humeur très variante. A l'école il était un garçon différent qu'en dehors de se lieux... Disons que se petite avait toujours été très dur a cerner même plus jeune et plus sain d'esprit... Mais pour en revenir sur Mitsuru, quoi en penser maintenant? Où était-elle ? Pourquoi Tao avait parler de son grand père? Était-elle absente? Morte? Que devenait-elle? Avait-elle changer? Voila plusieurs question qui passait dans sa tête a l'abri dans la petite maison abandonner des du village en ruine de Taijuya.

*... Mitsuru ... *

Pensa t-il a ouvrant ses lieux...

Pourquoi avait-elle rien dit? POURQUOI M****!!!!!!!!! S'était ridicule, avait t-elle penser qu'il l'aurait oublier a se faire avorter? Celui-ci aurait tant de question a lui poser... Cela fessait tout de même huit qu'il ne l'avait pas revus... Pensait-elle encore a lui... Était-elle la même? Yûu quant a lui avait tant changer qu'il était sur et certain qu'elle serais incapable de le reconnaitre... Oui quand il était jeune il était quelqu'un de très en forme. s'était un peu étrange venant de l'étudiant le plus intelligent de l'école. Vous savez celui qui n'a toujours qu'une note a son bulletin 100%. Ah non ses vrai parfois dans les examen il y avait des question bonus dans ses moment la ce dernier avait toujours des note de 120% ou 140% sa variais dans ses eau la , a peu près... Malgré qui était un élève a trouble, l'école ne pouvait se passer de lui puisqu'il montait le quotaire de l'école. Il était aussi le joueur étoile dans plusieurs équipe de sport de l'école. Mais maintenant son corps avec tous ses entrainement et ses combat qu'il avait ressorti a chacun d'eux victorieux n'avait fait que le rendent encore plus muscler et fort... Disons que sa petite silhouette légèrement bâtit d'avant n'était plus des circonstance... Et son visage... Ses yeux... Si il allait la voir un de ses jours pour avoir les réponse a ses question allait-elle le reconnaitre? Le jeune homme au regard vide en cette fin de nuit en doutait fort bien... Mais avant sa il n'aurait aucune réponse a ses interrogation... Combien de temps allait-il rester comme sa.? A fixer le vide prit dans ses penser qui le tourmentait? Par la fenêtre l'on pouvait apercevoir le ciel s'éclaircir tranquillement. Lune avait presque disparu... Le soleil n'allait pas tarder a montrer le bout de son nez. Mais celui-ci n'a le remarqua pas a se moment... Celui-ci n'avait que Mitsuru et ses question en tête. Quoi qu'il fallait le comprendre... S'était un choque émotif pour lui... Durant tout ses année jamais il n'avait repenser a elle... Il s'était peut-être inconsciemment dit qu'il serais mieux sans lui, vue se qu'il était devenu... Qui sait... Dans ses bras le petite bougeait légèrement. S'est justement sa qui le fit revenir a lui... Intriguer il posa son regard sur lui... Il lui resemblait beaucoup, mais son visage... La forme... S'était celui de Mitsuru... Le même petit nez en trompette et les même petite joue légèrement roser... Avoir ses sourcil froncer légèrement Yûri eu pour conclusion que le gamin devait faire un mauvais rêve... L'homme soupira alors en remarquant qu'il était bientôt le temps de partir... Ah oui s'est vrai... Midoriko et Sawako devrais pas tarder a se réveiller, lui ce devait d'arriver un peu avant pour leurs faire un petite enfers de réveille... Sur cette penser il posa sa main sur l'épaule de son fils et lui brassait doucement pour le réveiller...


" On doit partir... c'est l'heure... "

Dit-il simplement, sa voix n'inspirait aucune émotion distincte, mais elle n'était pas froid non plus...

Le jeune garçon ouvrit les yeux tranquillement et ses frottas aussitôt en baillant. Bien entendu il n'avait pas l'air d'avoir apprécier de se faire réveiller aussi tôt. Le petit referma le ceux après. Il semblait fatiguer, quoi qu'il était normale qu'après se qu'il avait vécus durant la veille qu'il est encore besoin de se reposer. Alors Yûu se leva et le prit dans ses bras pour partir. Il allait pouvoir aller faire une petite commission avant, mais aussi aller réveiller ses protéger. Vue que c'était leur première fois, il s'était dit qu'il allait changer ses plan pour la journée. Il avait commencer sur une mauvaise base avec Midoriko, alors pourquoi ne pas se reprendre? De plus une enfant sa doit manger non?. Alors après quelque pas juste assez pour sortir de la petite cabane en boit, l'homme disparu aussitot.

Il était réapparue avec son fils toujours dans ses bras devant une épicerie (oui ^^ dans le monde moderne) La bas il y prit tous pour fait un déjeuner légèrement calorique, mais s'était deja sa... Lorsqu'il disparue une seconde fois, arriva aussitôt devant l'énorme sanctuaire, dans son bras droit il tenait son fils et de sa main gauche un sac de plastique rempli de nourriture. Il était pile a l'heure un vrai horloge. Dans le ciel l'on pouvait remarquer que le soleil se levait tranquillement et aisément. C'est assez beau dans le paysage ou il se retrouvait entourer part milliers d'arbre feuille et remplit de belle feuille verte et les couleur de feu qui venait d'apparaitre dans le ciel qui commençait a s'éclairer... Lorsqu'il se remit a marcher celui-ci remarqua que la grande porte du hall était complètement ouverte. Les filles avait t-elle décider de s'en aller? "hmmm... allons voir sa ... " S'était-il dit a se moment la. Le lieux était étrangement plus accueillant depuis que le jour reprochait sa place à l'horizon. Le vitraux eux éclairait a l'intérieur de mille feu avec des teinte multicolore. Il y avait aucun son... En effet s'était même trop calme, venant de ses deux jeune fille... Dans le hall celui-ci soupira et se mit alors a monter marche par marche la grande escalier. Une fois en haut, il fut face a une grande table. Il y déposa son sac et put alors se libérer cette main pour mieux tenir son fils qui lui était bien partit dans le pays des rêve... Ne voulant pas le réveiller brutalement il décida de réveille ses deux protéger d'une manière différente a se qu'il avait prévu... Vue que Yûri avait des don de télépathie il s'adressa directement au fille dans leurs tête...

* Midoriko... Sawako... Réveillez-vous !!!!!!!! *

Leurs dit-il, cela avait eu pour réelle effet de les réveiller en sursaute... Sans doute qu'elle était pas habituer encore d'entendre la voix de celui-ci dans leurs tête... Mais avec les temps il allait sans doute s'habituer... non? Enfin bref, aussi vite envoyer aussi vite elle arrivèrent. Peut-être mécontente mais Yûu s'en fichait vraiment... Mais rapidement leurs visage changea lorsqu'elle remarqua l'enfant dans les bras de yûu, l'enfant qui lui ressemblait beaucoup...

" Eh bien quoi!? Qu'est-ce que vous avez a me regarder comme sa?! "

Dit-il aussitot, et prit alors un pause avant de continuer. Durant celle-ci il leurs fit dos et attrapa le fameux sac d'épicerie. Les deux jeune femme put alors remarquer que s'était un sac de l'épicerie de Tokyo... Eh oui il n'avait pas oublier qu'elle devait toute manger avant de s'entrainer.. Yûu n'était pas quelqu'un de si cruelle que sa... Mais bien entendu ses filles ne le connaissait pas... Mais son ex ne le connaissait plus... Il restait alors un mystère sur deux pattes pour tous... Enfin bref du sac l'homme en sortit du pain, deux confiture assorti (nutella et caramel xD), du jus d'orange et des brioche qui était dans un belle grosse boite en carton. Se n'était rien de gros luxe, mais l'important apres tout était d'avoir quelque chose dans l'estomat non?

" ... mais qu'est-ce que vous attendez comme sa... mangez on as pas toute la journée! "

Dit-il simplement en laissant sortit un soupire...



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Mai 13th 2010, 8:44 pm

Le matin...
Pour certain c'est une période de la journée qui peut être agréable surtout lorsqu'on a la possibilité de dormir longtemps emmitouflés dans ses couvertures sans entendre le moindre bruit, ne faisant pas attention aux heures qui s'écoulent , pour d'autre c'est moins agréables : il faut toujours se lever tôt pour faire toutes les taches qu'on a prévus de réaliser dans la journée, il ne faut pas être en retard, bref il faut toujours être pressé et c'est souvent la cause de la mauvaise humeur des gens, réveillés trop tôt ceux-ci n'ayant pas leur compte de sommeil leur journée commence mal et sont désagréable avec tout le monde. Pour certains d'entre-eux un café suffit à leur changer d'humeur, pour d'autre c'est plus complexe dirons nous. En ce qui concerne Midoriko, celle-ci s'en moque complètement de se lever tôt ou tard, ça n'a aucune importance, ce qui est plus dérangeant c'est la manière d'être réveillé, il faut savoir s'y prendre avec elle... Non pas parce que maintenant c'est une véritable hystérique mais depuis toujours elle a toujours été comme cela. Son humeur peut dépendre de la manière dont elle se réveille. Bien sûr ce n'est qu'un détail. Mais pour résumer si je pouvais vous donner un conseil ce serait celui-ci :

Règle n°1 : NE JAMAIS MAIS ALORS JAMAIS réveiller Midoriko en lui criant dans les oreilles ou toute autres manières agressive si vous ne voulez pas signez votre arrêt de mort ! Non mais franchement je ne vous conseilles même pas d'imaginer la réaction qu'elle pourrait avoir vous seriez encore trop loin de la réalité, il faudrait vraiment être suicidaire rien qu'a être sur sa route lorsqu'elle se lève... Car non seulement en plus de l'énerver de plus bel, vous risqueriez de vous prendre des coup, voire des objets en pleine tête, une vrai furie ! Et je ne vous dit pas les dégâts maintenant qu'elle est démoniaque ! Mais bon après si vous êtes sado-masochiste c'est votre problème ça...

La petite Miko du futur se dirigea donc en direction du palier qui menait aux escaliers tout en traversant le long couloir sombre qu'elle avait passé quelques heures plus tôt afin d'aller voir pourquoi la grande porte d'en bas avait claqué, cette satané porte l'avait fait sursauté et sortir de ses pensées de manière très brutale, et n'étant réveillé que depuis quelques minutes elles n'avait pas vraiment les idées tout à fait clair et marchait lentement. Bizarrement pour quelqu'un qui aime être au calme, celle-ci ne s'était pas énervé en ayant entendue le raffut que la porte venait de faire. Était-ce parce qu'elle dormait encore à moitié ? Vous me demanderez, mais non c'était plus simple que cela, disons que quand Midoriko lit un livre intéressant, elle deviens calme voire très sage pendant un certain moment. Ce moment peut être plus ou moins long, tout dépends de la suite des évènements... Alors la jeune femme avança lentement dans le sombre couloir jusqu'à ce qu'un drôle de bruit la fit sursauter et lui changeât radicalement son humeur du tout au tout. Et franchement il ne valais mieux pas trainer dans les environs....

* Midoriko... Sawako... Réveillez-vous !!!!!!!! *

*Hein ? Quoi ? Mais c'était quoi cette voix ? *

Voilà ce que pensait la réincarnation à ce moment là... Mais c'était quoi ce truc ? Avait-elle rêvé ? Halluciné ? Elle s'arrêta quelques instants regarda à droite, puis à gauche, et se retourna dans le couloir, toujours à moitié réveillé mais il n'y avait personne tout autour d'elle, mais d'où cela pouvait-il bien venir ? Elle n'avait quand même pas rêvé on venait quand même de lui dire de se réveiller, on venait quand même de lui crier dans les oreilles ! Oui quelqu'un avait osé lui crier dessus dès le matin alors là ça n'allais pas ce passer ainsi ! C'est alors qu'elle commença à se sentir un peu plus réveillée qu'elle ne l'était et sentie la présence d'un fragment de perle. Bien sûr il n'y en avait pas qu'un dans ce sanctuaire, il y avait celui de la petite sorcière Sawako, et un autre, celui-ci elle ne l'avait jamais sentie jusqu'à présent, mais la question n'était pas là pour le moment de savoir de où provenait celui-ci. Il y en avait un autre qui l'intéressait plus, celui-ci était plus puissant que les deux autres, et elle savait parfaitement de qui il s'agissait, elle n'avait augmenté pour le moment la puissance que d'un seul fragment de la perle... Augmenter la puissance de son âme en quelque sorte, pff n'est-ce pas ironique ? Bien sur Midoriko n'était pas encore au maximum de ses capacités mais bon augmenter un peu la puissance d'un fragment de perle ça peut toujours être utile quelque part... Même si ce n'était pas elle qui le possédait pour le moment, elle pourrait tout de même le récupérer à n'importe quel instant uniquement par la pensée, pratique n'est-ce pas lorsqu'il s'agit d'une partie de sa propre âme... Et où est donc celui-ci ? Ne me dîtes pas que vous avez déjà oublié, mais vous devez surement vous en douter, oui il était bien dans le bras de Yûri...Alors il était revenu ! Et celui-ci avait osé ! Oui il avait osé lui crier dessus dès le matin !!!! Elle qui était d'une humeur plus que calme alors que ce n'était pas arrivé depuis longtemps et bien non ! Ce type avait tout fichu par terre, il l'avait mis de mauvaise humeur une fois de plus et là elle n'allais pas se gêner pour lui hurler dessus ah ça oui il allait l'entendre !!! C'est alors qu'elle se remit à marcher mais cette fois ci d'un pas plus rapide, vif, il faudrait vraiment être aveugle pour ne pas remarquer qu'elle était très enragée, ses yeux étaient vraiment très noir, l'on ne pouvait plus distinguer sa pupille de son iris, ils étaient carrément vidés du peu d'âme que la jeune femme possédait encore qui ne soit pas dans le Shikon no Tama... Arrivé presque au bout du couloir, elle aperçut la silhouette du démon qui se tenait sur la palier, c'est alors qu'elle commença à crier :

- NON MAIS ÇA VAS LA ! T'AS BESOIN DE CRIER COMME ÇÀ DES LE MAT...

Continua-t-elle de hurler tout en avançant dans le couloir, c'est alors qu'en remarquant un détail loin d'être insignifiant celle-ci s'arrêta en plein milieu de sa phrase, elle s'arrêta même de marcher, sous le choc de ce qu'elle venait de voir. Bon il est vrai que la jeune demoiselle était souvent choqué par ce qu'elle voyait ces derniers temps. Mais je vous rassure en temps normal elle est loin d'être choqué rapidement : soit elle s'en fout, soit elle ne trouve rien de choquant. Mais là c'était un choc différent des autres. Pourquoi ? Et bien disons que son attitude pourrait vous paraître étrange car même elle n'avait pas remarqué que certains aspects de son visage avait changé. La jeune femme était donc arrêté et en avait le souffle coupé, elle ne s'attendait vraiment pas du tout à voir ce qu'elle voyait en ce moment. Ses yeux étaient grand ouverts et changèrent rapidement de couleur en quelques secondes à peine. Ce qui pourrait surprendre encore plus, c'est que ceux-ci avaient en fait repris leur couleur d'origine. Dire qu'il y a encore quelque minutes ils étaient noir comme le néant et remplis d'une immense haine ajouté à cela de la mauvaise humeur... Et bien c'est un changement radicale lorsque l'on sait au départ que les yeux de Midoriko sont bleus et bleu vraiment très clair, aussi clair que l'eau, non pas transparent comme l'eau que vous buvez dans votre verre ! Mais disons plus bleu océan... Enfin bref des yeux normaux mais qui donnait un visage presque angélique à Midoriko, étonnant pour ce qui ne connaisse que le côté sadique de la jeune femme... Mais ce soudain changement d'attitude, celle-ci ne l'avait même pas remarqué. Vous vous demandez donc, qu'est-ce qui a put la choquer à ce point ? Et bien en fait c'est un enfant. Et oui, Yûri n'était pas revenu seul, il avait un enfant dans ses bras, et bien que celui-ci avait les yeux fermés, on pouvait voir qu'il ressemblait beaucoup au démon qui le portait. En fait il lui ressemblait tellement que Mido en fut surprise, on aurait dit l'enfant qu'elle venait de voir dans son vieux souvenir... A voir les deux visages comme ça, le jeune femme se dit qu'il devait être son fils ou quelqu'un de sa famille. C'est alors que celui-ci se mit à râler :

" Eh bien quoi !? Qu'est-ce que vous avez à me regarder comme ça ?! "


Midoriko le regarda de travers et soupira et préféra ne rien répondre, puis celui-ci tourna le dos et attrapa un sac d'une épicerie de Tokyo et posa de la nourriture sur la table qui se trouvait là. Mais d'ailleurs, elle viens d'où cette table ? Elle était là tout à l'heure ? Mido était tellement énervée qu'elle n'y avait pas dût y faire attention enfin bref elle s'en foutait complètement mais évidement Yûri ne put s'empêcher de râler encore :

" ... mais qu'est-ce que vous attendez comme ça... mangez on as pas toute la journée ! "

Les deux personnes soupiraient en même temps, mais bon sang qu'est-ce qu'il avait à râler encore celui-là ? Il commence bien la journée ! Ah oui il serait temps que je vous énonce la règle n°2 : Ne jamais parler à Midoriko le matin, surtout si elle est de mauvaise humeur et que vous êtes la personne qui l'a réveillé, si vous ne voulez pas vous faire insulter dès le matin. La jeune femme s'approcha de la table elle regarda un peu tout ce qui avait et pensa soudainement à un truc :

* Bon sang, s'il se tait pas il va se prendre le jus d'orange en pleine tête....*

Puis elle soupira de nouveau avant d'ouvrir une boite en carton et d'y prendre une brioche. Elle se retourna vers Yûu et le regarda froidement et lui dit calmement :

- Si on mange, tu te la fermes ?!

Avant que celui-ci ne réponde quoique ce soit, La jeune femme se dirigeât vers les escaliers, descendit deux marches, et s'appuya contre le mur...

- Il serait peut-être mieux allongé non ? Enfin je dis ça, je dis rien j'men fout...

Dit-elle en parlant du petit garçon, toujours le dos tourné aux autres, puis celle-ci leva la main et mangea sa brioche..Oh oui Midoriko n'aime pas trop qu'on l'embête quand elle déjeune le matin...
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Mai 17th 2010, 12:09 pm

__________

Je courrais dans le noir, pour échapper à quoi? Je ne sais pas, je courrais à pied nus, sur un sol dur et froid, il n'y avait pas de lumière et il faisait froid et très sombre, j'avais froid, mais je continuais de courire.
"Tap, tap, tap, tap.. " C'était le bruit que je faisais en courrant, s'était trop calme, malheureusement, je ne pouvais pas parler, pour d'étrange raison, je ne pouvais pas faire le moindre son, comme si ma voix s'étouffait dans les profondeurs.
Soudain, mes pieds heurtèrent quelque chose et je tombais par terre, ma main touchait quelque chose de dur, je le pris entre mes mains, malheureusement, je ne voyais rien, car il faisait noir, mais c'était coupant et je crois que ca m'a même fait une petite coupure au doigt, c'était lisse mais coupante, il n y avait qu'une chose qui pouvait être comme ca.. Un mirroir ou plus précisement, un bout de verre..
Je me suis levée tous doucement, le morceau de verre à ma main, ma main toucha un mur ou quelque chose du genre, mais c'était lisse comme mon bout de verre, puis brusquement, une lumière s'alluma et je me vis dans ce mirroir..
J'observais mon reflet sur le mirroir, quand soudain, mon reflet dans le mirroir se mit à sourire sadiquement, je ne comprenais pas, comment un mirroir pouvait être en vie? Mais cette question s'enfoui rapidement dans ma tête et j'observais mon "autre" moi qui souriait toujours aussi méchamment.


" Crois-tu vraiment pouvoir trouver ton bonheur ici? " Me demanda-t-elle.

" Et bien.. Euh.. Je.. "

" Tu? "

" Je ne sais pas, du moins, j'essaie.. "

" Tu "essaies"? "

" M-oui.. "

" Pfff.. Pauvre Sawako, tu crois vraiment que tu y arriveras de cette facon? "

Comment me connaissait-elle? Qui était-elle? Pourquoi savait-elle des choses sur moi? Qui était-elle pour moi? Pourquoi me parle-t-elle? Ses questions tourbillonèrent dans ma tête telle des feuilles mortes prises dans un tourbillon.

" Sawako, ton bonheur ne se trouve pas à tes côtés, il se dévoilera au fil du temps, mais il n'est pas à tes côtés, ton soutien ne se trouve pas auprès de toi. "

Mais avant que je ne pu répondre, une autre voix se fit entendre dans ma tête, une voix qui criait quelque chose...

__________

La jeune fille se réveilla brusquement, de la sueur coula le long de son front, son regard était vide tel un mirroir sans reflet, la petite luciole qui se trouvait à ses côtés l'observa, sans rien dire, elle illuminait toujours les escaliers de sa couleur violette.
Sawako se frottait les yeux doucement et respira lentement pour reprendre son souffle, quel était ce rêve étrange? Un signe, mais de qui ou de quoi? Pourquoi avait-elle vu un rêve pareil?
Mais elle ne pu réfléchir longtemps, car Sadako fit son apparition sûpreme dans l'enveloppe de la fille, les deux esprits se partageaient un seul corps, s'étais un peu compliqué..

" JE VAIS LE TABASSER CET ENFOIRÉEEEEEEE!!!! " S'écria la sorcière en colère, sa voix résonna (presque) partout.

Hotaru "sursauta" (je vois pas comment elle peut sursauter alors qu'elle est dans les airs), celle-ci dévisagea la petite sorcière sans rien dire, elle savait ce qui allait se passer, car Sadako n'aimait pas être dérangé pendant son sommeil ou surtout, quand elle essayait de communiquer avec Sawako, les deux esprits ne faisaient qu'un, elles étaient liées pour toujours sauf si quelqu'un brisait le sort, ce qui serait un peu étonnant, étant donné que ce sortilège ou plutôt, cette malédiction avait été jeté par quelqu'un de sa famille, ce qui est une famille de sorciers très redoutable. Bien évidemment, Sadako le savait, mais pas Sawako.
La jeune fille se leva rageusement et frappa même le mur avec qu'une idée en tête, celui de tuer ce fichu Yûri de ses propres mains, même si cela valait sa propre vie et celle de Sawako.
La sorcière de mauvaise humeur monta les escaliers furax, celle-ci bredouilla pleins d'injures et se promis de étripper toutes personnes se mettent sur son chemin à elle, son chemin bien étrange, un aura bien noir entoura la fille qui montait lentement les escaliers suivit de Hotaru qui ne cessa de lâcher des soupires, pauvre Yûri, aujourd'hui, il allait en voir de toutes les couleurs avec Sadako...
Sadako arriva en haut, en premier, elle s'arrêta deux secondes dévisageant le nouveau venu, un gamin, pis quoi encore?! Ils avaient déjà assez de corvées, alors encore un gamin inutile parmis eux?! Tssss... Cette fois-ci, il allait vraiment voir de quel bois elle se chauffait.
Puis celui-ci se mit à se plaindre, encore et encore, il ne cesserait de se plaindre, qu'il agacait vraiment la sorcière qui serra rageusement ses poings.
Elle vit la table posé devant eux, mais qu'est-ce qu'il pensait au juste?! Gagner la confiance des filles en ramenant un petit déjeuner, alors s'il croyait ceci, il se foutait le doigt dans l'oeil, pis qu'il se mette à chialer alors, la sorcière n'en avait rien à battre.
Ensuite, Yûri se mit à se plaindre de nouveaux, encore?! Maintenant s'en était trop, celle-ci prit un pot de confiture se trouvant sur la table et l'observa un moment, c'était un pot de confiture au caramel, ca allait faire l'affaire.
Sadako lanca le pot de confiture sur Yûri, mais elle dit en même temps..

" AKIMITSU! " S'écria-t-elle.

Une lumière éblouissante jaillit de nul part, pour éclairer et aveugler tous le monde, sauf Sadako, qui était habituée à ce tour de passe-passe, puis elle murmure tous bas, " Benten ", censé lui apporter du bonheur tel quel..
Hotaru soupira, sa lumière ne rendait que l'effet d'Akimitsu encore plus fort, car déjà que la lumière qu'elle produisait était assez forte, plus doublé de la lumière de la capacité, c'est bien plus qu'aveuglant..
Sadako en profita pour prendre Yûri par le col, de toute facon la seule personne qui pourrait vraiment l'arrêter est Hotaru, mais la luciole était assez confuse pour ne rien dire.

" C'est qui ce gamin?! HEIN?! "

La sorcière le secoua, comme si de rien n'était, comme si elle s'en foutait à fond de se faire projecter à l'aiutre bout de la pièce, elle s'en foutait d'être blessée, elle s'en foutait vraiment.

" PIS TU CROIS VRAIMENT QUE JE VAIS T'ÉCOUTER?! "

Sawako, elle n'aurait jamais osé faire cela, mais Sadako, n'avait aucun scrupule faire tous ceci, elle s'en foutait totalement de ce que pouvait penser ce bâtard de singe que son deuxième servait.
Hotaru s'approcha doucement des deux et dit alors, toujorus aussi confuse de ce qui se passait..

" Euh.. Sadako.. "

" PAS MAINTENANT! JE DOIS RÈGLER LE COMPTE DE CET ENFOIRÉ! "

" SADAKO! "

Celle-ci se figea sur place et lâcha Yûri, et observa Hotaru, l'air agacée, et ensuite lâcha un soupire, ne s'attendant pas à cela.

" Humpf! T'es chanceux cette fois-ci! Mais la prochaine fois que tu me croises, t'es un homme mort! " Lâcha-t-elle avant de laisser place à Sawako qui se gratta la tête perplexe.

La petite sorcière toute gentille observa, l'air surprise, elle ne savait pas quoi dire et ne savait même pas ce qu'elle avait fait..

" GOMENASAIIIIII!!! >< " Dit-elle en ne sachant même pas ce qu'elle avait commise, la pauvre, elle allait sûrement tous se ramasser pendant qu'elle y était, son aura, par contre devant inoffensif..

Revenir en haut Aller en bas
Tao & Seika Nako
|| |Réincarnation d'Hakudôshi et de Kanna|||| |Réincarnation d'Hakudôshi et de Kanna||
avatar
Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Localisation : Vous êtes un inconnu...je n'ais pas le droit de le dire
Amour : Quoi?! mais c'est dégeulasse!!
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Mai 17th 2010, 4:08 pm

Habituellement, Tao n’avait pas de difficulté à se réveillé quand lui demandait. Il se levait sans chigner, peu importe l’heur qu’ont lui demandait de se lever, mais ce matin là, il n’y arrivait pas. Il c’était même rendormi toute de suite après qu’Yûri lui secoua l’épaule, par conte il resta seulement à moitié endormi. Quand son père le prit dans ses bras celui-ci. Le gamin c’était aussitôt agripper à ses vêtements. Tao savait très bien qu’Yûu ne le laisserait pas tomber, mais c’était un réflexe chez cet enfant. Même si l’enfant avait les yeux fermer et semblait vouloir dormir ce n’était pas le cas. Le meilleur réveille matin pour celui-ci était du bruit…un bruit tellement énervant, celui que l’ont ne peut pas arrêter en un claquement de doigt et que la seul solution était de changer d’endroit. Le silence qu’il avait ne dura pas longtemps, une fille colérique…non en faite deux filles colériques qui c’étaient misent à crier a tout tête. Il était certain qu’elles n’étaient pas de bonne humeur, mais quand même de où elles venaient de prendre cette énergie pour chialer autant et de manque de respect comme ça? Leurs plaintes étaient assez fortes pour bien réveiller le garçon. Il pouvait oublier l’idée de se rendormir avant la nuit. De toute façon il avait assez dormi se n’était pas grave de rester debout. Les femmes sont tous pareille. Elles sont maître dans l’art de toujours chialer quand elles en voient aussitôt l’occasion, c’était même pire qu’un bébé. Quand Sawako le dévisagea, il l’avait très mal prit, Tao n’avait encore rien fait et il n’avait même pas encore dit un seul mot. Tao dévisagea a son tour cette inconnu. Cela lui fessait un peu mal de savoir ce que Sawako pensait qu’il était inutile, c’était le désavantage de lire les pensée et il y était presque insécurité sur le visage du gamin‘’ Tu me cherche des noix?!’’ Par la suite il regarda son père pour qu’il le dépose au sole, quand cela a été fait il se frotta les yeux en s’éloignant de cette sorcière qui le cherchait pendant qu’il n’avait encor rien fait, par la suite il fixa Midoriko pendant un long moment. Son regard changea il ne dégageait pas de haine, mais plutôt de la curiosité. Il ce demandait qui était cette fille irrespectueuse envers les innées. Elle avait peut-être ses raisons d’être autant en colère contre Yûri, l’enfant était incapable de lire les pensées de son père, alors il ne pouvait pas savoir pourquoi Mido avec cette agasse de sorcière de pacotille qui était si en colère contre lui et si c’était pour une bonne raison. Il préférait garder ses distances et tourna son regard dans une autre direction pour ne pas devenir aveugle…une vrai poule sans tête celle-là.

*…C’est quoi son problème…on dirait une poule sans tête.*

Vraiment quelle belle première impression, deux femmes en furie…enragé noir. Es-que son père avait un faible pour les femmes de caractères, qui l’aurait sut. Tao à ce moment donna un regard noir à Sawako il ne l’aimait pas, pas parce qu’elle avait dit a son père, dieu non, par la minière qu’elle réagie. On dirait un enfant qui fessait une crise, car elle n’avait ce qu’elle voulait. Le gamin ne fit que soupirer de découragement a cette situation. Il resta par conte avec une expression sur le visage d’un enfant qui ne comprend rien du tout. Il avait l’aire vraiment inoffensif comme garnement à ce moment, mais il était dans la lune ne prêtant plus attention à cette situation plus que ridicule. Il ce demandait plus ou était passé Daisuki, le démon a qui il avait effacé la mémoire de A à Z sans le vouloir et que en échange de sa protection, Tao trouverait le moyen de lui redonner, mais pour le moment Dai commençait du mauvais pas, surtout qu’il a été chanceux que Tao le pardonnerait pour son erreur cette fois si…si le gamin le retrouverait bientôt. Erg c’était énervant ces chialements. Il revena a lui-même quand il entendit la première question de Sawako. Il faudrait bien lui clouer le bec un jour à celle là…elle parle trop fort.

-Je suis son fils, qu’es que ça peut te faire?

Il était froid avec elle, si elle osait lui dire une connerie pour le provoquer elle allait le regretter, Tao ne se gênerait surtout pas de la rendre sourde. Il n’était pas de mauvaise poile juste un peut énerver par toute cette agitation en si peut.
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Juillet 22nd 2010, 5:06 pm

( Bon puisse que cela est ma premiere reponsse depuis mon retour soyer compresif car je suis tres tres rouiller xD )
Comme pour la plus par des êtres humains Yûu se demandait sans arrêt se que l'avenir lui reservait... Quel évènement celle-ci allait lui mettre sur son chemin... Depuis le tous début, l'on pourait croire que cette dernière lui prévoi que mal... Puisqu'elle lui a arracher son adolescence et sa famille... Son fils et sa femme, Mitsuru. La question qui se posait bien entendu était-ce le pourquoi de la chose en question: Pourquoi lui rendre apres tant d'année. La vie avait -elle réaliser qu'elle s'était tromper de personne au tout début? Essayait-elle de recoller les morceau qu'elle avait déchirer en morceaux? S'était a ne plus rien comprendre. Une vrai mascarade! En effet l'esprit du ténèbreux jeune homme semblait plus sombre que jamais. Et je ne m'avance pas en disant que l'apparision de son fils fesait rennaitre en lui un tas d'émotion qu'il y avait si longtemps vécus sans. C'est sentiment fessait jaillir en lui un tas de souvenir et se ressentiment, pour ne pas uttiliser le mots haine qui s'était trop souvant répéter dans son esprit... Dans sa tête tous bougeait si vite. Même que dans le sanctuaire entourer de ses personne, il n'entendait ni mots, ni parole, ni phrase. Comme si sa pensser l'obseàit au tel point qu'il devient sourde durant l'espace de se momment. S'était l'une des première fois dans sa vie, qu'envahit par dces hurlement il réussisait sans même le vouloir a être seule avec lui même... Quoi que dans cette situation il n'était pas tout a fait seule dans sa tête... Non Mitsuru était là elle aussi... Si belle et ensoilleillante... Si douce et apeisante lorsqu'elle le touchait... Cette pensser... ôh cette simplement pensser d'elle semblait si vrai, qu'il avait l'impression que ses main carressait son visage en ce momment précis... Même qu'elle lui chuchotait a l'orreille ses mots qu'elle lui repêtait si souvent ... Ce mots... Qu'elle était-il déja ? " Je t'ai... " Je... Pourquoi n'arrivait-il pas a s'en rapeller... Pourquoi n'arrivait-elle pas a complêter ce mots... ? Mais pourquoi Mitsuru n'arrive tu pas a le redire... ?????? Prit dans son propre monde d'illussion l'homme pénêtra dans sa propre folie... A la simple illusion de celle-ci ses yeux que l'on connaissait et reconnaissait a sa couleur maléfique se raprochant du sang, devint d'un turquoise très intriguant... Comme si la personne qui se trouvait devant ses trois personnes n'était plus le meme. Oui même lorsque Midoriko lui avait fait un énorme scène de hurlament Yûri n'avait pas réagit, le silence avait peut-être jouer la carte de l'arogance, mais apres tout si s'en foutait qu'elle lui réagise mal... S'était comme si son esprit son âme n'était plus connecter a la réalité... Même la crise de Sadako ne l'avait même pas toucher... Le pot de confiture qu'elle lui avait si agressivement lancer ne s'était tous simplement pas rendu a lui, puisque qu'il se fracasa contre sa barrière magique. Même que par chance pour la petite sorcière celui-ci ne s'en rendit même pas compte. Tous resta un bon momment sans mots, saufe bien entendu son fils... Quel caractère! Digne de son père! Celui-ci s'en plus entendre s'attaqua a la sorcière avec tous la diplomatie qu'il en était capable. Il est sur que si Le jeune proffesseur d'histoire ne serais pas prit dans son passer celui-ci se serais délecter du culo que son fils était capable d'user... Mais cela sera tous simplement pour une prochaine fois... De toute manière il lui restait encore sa vie entière pour connaitre son fils apres tout...
Les illusion...
Parfois elle semble si belle et rêveuse. Se laisser porter par celle-ci peut par contre causser notre fin... Elle peuvent nous toucher mais nous ne pouvons qu'apprécier... Car après tous nous sommes que les victimes de celle-ci. Envouter elle fait de nous se qu'elle veux... Même les loups se font avoir par celle-ci, car aussi scrupuleuse qu'elle peuve etre, elle prenne la forme de personne qui nous manque profondement pour mieux vous amener avec elle... Yûri est le premier a etre maitre de l'illusion et la qu'elle irronie il s'y fesait prendre pour la première fois de sa vie... Était-ce Mitsuru en personne qui voulait lui faire un message en apparaissant devant lui en ce momment de noirceur? Était-ce simplement sa folie qui lui jouait le tour des emotion pâsser? Que devait-il croire? L'homme qui était rester immobile et silencieux durant ses quinze longue minutes. Se mit a avancer pas a pas. Se mouvement était tres lent et détendu. Il s'avancais vers quoi? Pour lui ses pas le menait vers Mitsuru qui était acoter vers l'escalier dos a tous... Ses long et interminable cheveux dorée flotait légèrement d'un par et d'autre de son corps divin. Chaque pas vers elle lui fesait si mal, s'était comme si quelqu'un lui lacèrait le coeur a chaque pas... Durant le combat d'insulte celui-ci qui se croyait dans un rêve arriva a quelque pas de celle-ci. Et deposa sa main doucement sur ses hanches, l'approchant tranquillement de lui. Celle-ci sembla sur le coup de l'émotion surprise, puisque lorsqu'elle se retourna en plongeant ses grande yeux bleuté dans les sien elle réussit a fait chavirer son coeur. Il ne put s'empêcher oprit dans tant de tentation de déposer sa main sur son visage et de gouter a ses délicieuse lèvre d'ange... L'homme qui avait tant voulu vivre sa avec Mitsuru avait créer sa propre illusion a l'aide de sa follie. Mais comme tous les rêve ne dure... Se qu'il réalisa après quelque seconde suivant le baiser, le surprit. Ses yeux aussi bleu que les sien plonger l'un dans l'autre... Sa main toujours contre la joue de la demoiselle...
" Mi.... Midoriko.... je ... je ... "
Dit-il en baigueillant les yeux grand ouvert...
Ce dernier ne s'avant plus quoi dire... S'était la première fois dans sa vie qu'il n'arrivait tous simplement plus a parler... Comme si sa voix n'existait plus... Tout d'un coup celui-ci recula. Rapidement il parcoura chaque coter de la pièce...
" ... Mitsuru .... "
L'homme abaissa les yeux a se momment...
* Qu'est-ce que tous sa voulait dire... ? Qu'est-ce que... *
Aussitôt celui-ci se secoua la tête, ce n'était pas le temps de pensser a sa ! Que venait t-il de faire... Ses sentiment le fesait deriver de sa route... Il ne devait plus pensser a elle sinon il allait devenir aveugle... Voila un bonne exemple et maintenant connaissant Midoriko... En faite cela serais trop facile qu'elle le gifle non... comment réagirerait t-elle a sa... ? Ety son fils lui? AHHH!!! Dans quoi s'était-til mit les pieds.... Lui faire une telle erreur? Non ses impossible... Sur un coup de tête sans même attendre la réaction des autres celui-ci partit en dirrection de l'extérieure. Juste avant de franchir le grand cadre de porte celui-ci leurs adressa quelque mots...
" Manger, car apres une longue route nous attend... "
Aussitôt dit l'homme partit a l'extérieur. Ayant l'étrange besoin d'air frais... Aussitôt dehors celui-ci prit une grande espiration. Il devait revenir a lui rapidement car ce n'était guère le momment de perdre la tête. Tranquillement celui-ci vida son esprit de tous sentiment. Enfin... Il essayait...



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Juillet 23rd 2010, 10:15 am

Le destin...

C'est fou comme celui-ci peut être surprenant parfois, vous ne trouvez pas ? Quelques fois, ils nous arrivent des choses tellement surprenantes dans le positif ou le négatif et il y aura toujours une personne de votre entourage qui finira par vous dire : "c'est le destin" ou "c'est la vie on n'y peut rien" et blablabla ! Mais qu'est-ce qu'ils en savent tous de ça ? Comment peut-on dire qu'une chose ou une autre nous était destinée ? C'est vraiment n'importe quoi ! La vie est faite de décisions qu'importe qu'elles soient bonnes ou mauvaises, ces décisions font qu'ils nous arrivent telles ou telles choses, on fait des erreurs ou non et après on voit ce que l'on fait. Si l'on ne faisait pas d'erreur, par exemple, on n'en apprendrais rien on évoluerais pas, notre personnalité ne changerais jamais et on finirais pas s'ennuyer et être quelqu'un d'ennuyant pour notre entourage...C'est à nous de choisir ce et ceux qu'on veux garder et ce et ceux qu'on veut se débarrasser. Mais comme tout à chaque choses, dans la vie, un moment ou un autre, certaines choses refont surface sans que l'on s'y attende vraiment... Quand des évènements que vous avaient vécus dans un passé plutôt lointain refont surface et se tiennent face à vous, il est vrai que ce n'est pas toujours évident d'avoir la réaction adéquate. Vous pouvez êtes surpris, content, triste, en colère ou complètement indifférent cela dépends du caractère de chacun mais aussi de la situation que vous vivez...

Malheureusement, Midoriko n' échappe pas à cela aussi ! Ce n'était pas déjà facile de se rappeler tout ce qu'elle avait vécut d'horrible dans son ancienne vie, tout cet entourage de traite que s'étaient bien joués d'elle et maintenant ça... Ses propres souvenirs d'enfances qui lui reviennent en mémoire !!! Pff !!! Comme si elle avait besoin de se souvenir qu'elle l'avait déjà rencontré ! Comme si ça allait changer quelque chose maintenant !!! Ce n'était pas parce qu'une fois elle l'avait rencontré quand elle était petite qu'a présent elle lui ferait confiance ! Non mais alors là faut pas rêver !!! En fait elle n'en avait rien à faire de ça, ça ne changerais rien du tout, mais la seule chose qui la dérangeait c'est de se souvenir de se genre de choses, se souvenir de la personne qu'elle était avant, la personne qu'elle déteste avoir été, si naïve d'avoir cru tout les mensonges de sa famille... Alala si vous saviez à quel point ça peut être dérangeant parfois d'avoir une bonne mémoire je vous jure ! Les choses étaient beaucoup plus simple avant qu'elle ne se souvienne de ça ! Tout ça à cause de cette fichue photographie !!!! NON c'était pire que ça !!! Tout ceci était arrivé parce qu'encore une fois Midoriko avait encore fait la curieuse, elle avait encore fouillé, c'était maladif chez elle il faut croire, elle pouvait pas s'en empêcher, et voilà, maintenant elle paye sa bêtise... Mais ce gamin... Ce gamin... Pourquoi est-ce qu'il se tenait face à elle ? Elle qui aurait voulue oublier ce souvenir encore une fois, ça n'allait pas être aussi simple que cela maintenant... Il est évident qu'elle n'avait pas envie de détester cet enfant, pourquoi le détesterait-elle d'ailleurs ? Il ne lui as rien fait, bon c'est vrai que la jeune femme est du genre à se méfier de tout le monde et ne faire confiance en personne mais là c'était étrange, elle avait quand même du mal à ce méfier de celui-ci, non pas parce qu'il avait la même tête que l'autre imbécile de service mais pour autre chose, mais qu'est-ce que ça pouvait être.... ?

Bref celle-ci soupira tout en finissant de manger son repas, toujours appuyé sur le mur dans les escaliers et avait finit par s'asseoir sur la marche où elle se trouvait... C'est alors qu'arriva Sawako tout en furie, celle-ci monta les escaliers et était tellement vulgaire qu'on ne comprenait rien de ce qu'elle racontait, toujours suivit de près par sa luciole

* Tiens, la folle... Le retour... *

Pensait Midoriko tout en se levant et laissant passer l'autre hystérique vers le haut des escaliers avant que celle-ci ne la bouscule, manquerait plus que ça d'ailleurs, qu'elle ose toucher Midoriko et elle en crèverais sur le champ ! Mido soupira encore une fois... Et dire qu'on ose se plaindre qu'elle s'énerve trop facilement, c'était d'un pathétique ! La jeune femme ne se pris pas la peine de se retourner pour voir cette scène, cela ne servirais strictement à rien, l'entendre était largement suffisant...
Mais bien avant d'entendre cette petite idiote geindre, ne voilà pas qu'elle fait encore l'erreur d'aveugler tout le monde avec son fichu baton pourris !!!

*Bon sang, je vais lui faire bouffer son truc !!!! *

S'énervait la jeune femme tout en soupira de plus bel ! Heureusement pour elle, Mido n'avait pas reçue la lumière en pleine face, mais c'était comme si que quelqu'un ouvrai une fenêtre et que le reflet du soleil viendrais vous frapper en pleins dans vos yeux, un sacré coup d'arc comme on dit dans certains lieux...Mais qu'elle grande g*eule cette fille je vous jure !!!! C'est pas possible d'être aussi pénible dès le matin, ne pouvait-elle donc pas se taire ? Il faut croire que non, et BOUM voilà un truc en verre cassé qui tombe par terre...

* Génial maintenant elle gaspille de la nourriture merveilleux... Franchement elle pense qu'a elle cette sale gamine !!! *

Mimi faisait vraiment de très gros efforts pour ne pas s'énerver sur Sawako, elle n'était pas d'humeur à se battre dès le matin et ne voulais surtout pas non plus qu'un enfant assiste à ça... Oui la Miko avait encore pas mal de principes, les enfants n'ont pas a assister à de la violence quand ça peut être évité. Mais apparemment l'autre folle n'en avait strictement rien à faire de celui-ci, d'ailleurs elle ne semblait pas apprécier la présence de cet enfant, mais pour qui elle se prenait celle-là ? Qu'est-ce que ça pouvait lui faire qu'il y ait un enfant ici ? C'est pas le sien et pis de quoi elle se mêle d'ailleurs, elle a pas besoin de savoir qui c'est !!! Punaise des claques, une bonne paire de claques voilà ce qu'elle allait bientôt finir par se prendre si elle n'arrêterais pas de chialer comme elle le faisait !! C'est alors que le petit garçon qui n'avait rien dit jusqu'à présent commença a lui répondre et ça se voyait qu'il allait la remettre à sa place...

* Tiens donc, intéressant *

Pensa-t-elle en souriant légèrement, ce n'est pas que la situation n'était pas distrayante à entendre, car oui Midoriko ne se prendrait pas la tête à les regarder, mais ça devenait pénible d'entendre la petite voix de cette petite peste alors la jeune femme ouvrit la bouche et...

"Sawako faudrait franchement penser à te taire parce que sinon je vais ...."

Tout à coup la jeune femme cessa de parler lorsqu'elle senti quelque chose se poser sur hanches, surprise n'ayant rien senti s'approchait tellement Sawako l'énervait, celle-ci sursauta légèrement... Qu'est-ce que c'était...? Quelqu'un semblait la faire reculer... Qu'est-ce que...? Elle n'avait pas d'autre choix que de se retourner pour voir ce qui se passait. La jeune femme fut très surprise de voir qu'il s'agissait de Yûri, il avait un comportement étrange, il ne l'avait jamais regardé comme cela, d'ailleurs ce regard, il n'avait rien de celui qu'elle avait vue jusqu'à maintenant.... Enfin si... maintenant elle s'en souvient, il avait cette couleur d'yeux il y a bien longtemps... C'est d'ailleurs ainsi qu'elle constata qu'elle ne s'était pas trompé, c'était bien lui qu'elle avait connu alors... Et bien c'est vrai qu'il a changé, enfin changé on ne sait pas, sachant qu'elle ne l'avait vue que quelques minutes la première fois, il était peut-être toujours comme ça, qui sait ? Enfin bref c'était pas le moment de se poser cette question, non c'était plutôt une autre qu'il fallait se poser. Qu'est-ce qui se passe ici ? Le voilà qu'à présent, il pose sa main sur le visage de celle-ci ! Huh ???

- Yû....

Encore une fois, elle n'eut pas le temps de dire un seul mot que celui-ci se mit à l'embrasser. Hein ? Quoi ??? Qu'est-ce qu'il lui prends ? Pourquoi est-ce qu'il fait ça ? Midoriko avait les yeux écarquillé lorsque celui-ci s'arrêta, il semblait enfin avoir repris les esprits mais il la tenait toujours très près de lui. A cet instant, c'était assez difficile a dire lequel des deux était le plus surpris du comportement de Yûri... Il avait vraiment l'air d'être ailleurs il essayait de faire une phrase mais il n'arrivait qu'a bégailler. Mais de toute façon la jeune femme ne l'écoutait pas vraiment, elle était sous le choc et ne comprenait pas du tout ce qui venait de se passer... Elle n'avait qu'une seule envie à ce moment là c'était de lui mettre une bonne gifle pour avoir osé faire ce qu'il à fait, et c'est d'ailleurs ce qu'elle allait faire! Mais c'était trop tard il était déjà sorti en disant je ne sais qu'elle phrase que la jeune femme n'avait pas écoutée, il n'y avait plus que les deux jeunes gens qui venait certainement d'assister à cela...

- QUOI ?!!!

Hurla-t-elle après eux, elle soupira énervée et fit demi-tour, puis descendit rapidement les escaliers, il fallait qu'elle sorte pour respirer, disons qu'elle commençait à étouffer dans ce taudis

" J'ai atterri chez les fous, oui c'est certainement ça, je suis dans une maison de fous !! "

Disait-elle à vois basse tout en sortant du sanctuaire, elle était un peu perturbée par ce qui venait de se passer, elle bouscula Yûri en passant sans s'en rendre compte tout de suite, puis lorsqu'elle était un peu plus loin c'est là qu'elle remarqua sa présence, elle retourna les talons et s'avança rapidement en sa direction, elle leva la main droite et lui mis une grosse gifle en pleine figure ! Là il avait été beaucoup trop loin pour elle...

" Ne t'apprcohe plus JAMAIS de moi !!! Tu m'entends ?!! PLUS JAMAIS !!!"

La jeune femme trop énervée ne resta pas une seconde de plus devant lui, celle-ci était tellement en colère qu'elle ne s'était pas rendue compte qu'elle avait quitté le bouclier qui protégeait le sanctuaire... Disons qu'elle ne voulais voir personne et surtout pas Yûri, elle voulais vraiment que tout le monde lui fiche la paix...
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Août 12th 2010, 5:45 pm

C'était quoi tous ça?! La jeune star du J-Pop ne comprenait plus rien toutes ses réactions soudaine, Yûri qui avait embrassé Midoriko, elle faillit éclater en pleure, mais se força à ne pas pleurer, se mordant carrément la lèvre inférieure, c'était cela que voulait lui dire la voix dans son rêve, c'est de cela qu'elle l'avertissait?!
Sawako savait bien qu'elle n'aurait jamais eu une chance et décida de laisser tomber, elle finit par s'enfouir dans ses pensées, laissant accidentellement place à une personne des plus désagréables du nom de Sadako..

" BORDEL!! TOUJOURS À FOUTRE LA M*RDE PARTOUT OÙ IL VA! " Hurla-t-elle en se relevant.

D'un mouvement rapide, elle prit une fourchette pour la planter sur du pain et ramena la fourchette à sa bouche pour déchirer un morceau du pain resté accroché à cette même fourchette, elle avala tous le bout de pain et avait maintenant une fourchette à la bouche, lui donnant un air assez... Sauvage..?
Mais bon avec ses vêtements de Cow-girl, fallait dire que ça ne lui donnait qu'une aire inoffensive, la sorcière sadique passa sa main gauche dans ses cheveux avant de les adjuster pour que ses cheveux sont un peu plus en bataille, preuve que ce n'était plus la même Sawako, m'enfin ce n'était même pas Sawako, mais Sadako..
Différence entre Sawako et Sadako? Et bien, ces deux-là, ne sont pas les même personnes, ce sont de personnes différentes, maintenant vous allez me dire "QUOI?! C'est quoi ce bordel?! Explique nous tout!", mais si j'vous explique tout, cela gâche la surprise que je vous résèrve, donc vous ne pouvez que savoir que ce ne sont que deux personnes différentes qui partagent le même corps..

" Tssss... Où que tu ailles Yûri, je te guetterais, si tu oses faire du mal à Sawako, je te tuerais avant même que tu ne le réalises, tsé! " Lâcha-t-elle finalement, en même temps qu'elle parlait on pouvait entendre un bruit assez métallique, car elle avait sa fourchette dans la bouche, c'est alors qu'elle se souvint qu'il y avait le gamin et son regard se tourna sur lui pour le fixer méchamment..

Ce gamin, y avait quelque chose en lui, qui.. L'énervait absolument, elle avait une envie d'écraser sa tête contre le mur, mais ne le fit pas et se contenta de planter rapidement sa fourchette sur le mur en continuant de fixer le gamin, Hotaru resta perplexe ne trouvant plus un mot, après tous Sawako n'avait sûrement pas envie de parler pour l'instant, donc Hotaru laissa tomber et observa désespérée Sadako qui ne changerait plus, la Sadako d'avant était bien plus.. Différente que celui de maintenant, mais bon Hotaru savait tous, mais préféra de ne rien révéler, ni dire sur son passé à qui que se soit sans la permission de la sorcière redoutable..
Elle dévala alors les escaliers, son aura noir devenait plus menaçante et la pauvre Hotaru devait la suivre désespérément, vous me demanderez sûrement "Mais pourquoi elle la calme pas comme avant?", j'vous répond tous de suite à cette question, c'est simple, Sadako ne s'arrête plus quand elle est en rage, et Hotaru n'a habituellement aucun pouvoir sur elle, peut-être un peu d'autorité étant une luciole un peu plus vieille que Sadako elle-même, mais bon qui peut arrêter une furie comme elle, hein? Personne, bien évidemment, ça va pas la tête ou quoi!?!
La sorcière traversa les couloirs rapidement avant de se trouver devant un mur, p'tin, elle allait pas faire retour en arrière! Sans se prendre trop la peine, elle frappa le mur qui s'effondra, et la sorcière traversa le mur, enfin ce qui restait du mur, Sada avait une de ses besoins de se défouler, vous savez voir quelqu'un de proche souffrir n'était pas des plus plaisants, encore moins quand cette personne était importante..
Nan, nan, n'allez pas croire à des choses stupides, je vous raconterais plus tard, pourquoi Sawa et importante pour Sada, pour l'instant, je vous laisse pourrir dans votre coin comme des vieilles chaussettes pourries qu'on aurait laissé au fond de son armoire, oublié de tous, coupé du monde, exclu par tous le monde et ignoré par vos proches..
En colère, Sadako se mit brusquement à frapper le sol, violemment, jusqu'à faire disparaître sa colère, mais bon, tous efforts étaient vains, sa colère ne se dissiperait jamais, quoi qu'on fasse, rien ne pouvait l'aider, personne pouvait lui faire oublier son dur passé, son douloureux passé insupportable.

" CH*ER! FAIT CH*ER! TOUS CE MONDE! QU'ILS CRÈVENT TOUS! " Hurla-t-elle en frappant toujours le sol, Hotaru la regarda, sans rien dire.

Cette vision attristait la luciole, elle aurait voulu l'aider, mais bon, ce n'était pas aussi simple toute cette histoire, une histoire qui allait dans tous les sens, qui sortait du réalisme, qui faisait penser à un conte de fées, hélas ce n'était pas une histoire rose avec des créatures magiques toute mignonnes, c'était la réalité, la triste réalité avec un passé bien glauque, un passé qui restera un poids pour celui qui avait vu et vécu cela..
Puis, elle s'arrêta, lentement Sada s'arrêta restant assise sur le sol, en train de fixer ce même sol de terre et d'herbe, tous semblait lui tomber sur la tête, sa tête se faisait lourde, mais elle luttait tant bien que mal contre cette douleur inconnue...
La sorcière finit par se relever et observa dans le néant, qu'était le néant? Le néant était le non-être, ce qui n'existait pas, mais ci ce qui n'existait pas, n'existait donc pas, mais alors si un jour ce qui n'existait pas se mettrait à exister, serait-ce encore le néant ou pas, le néant ne pouvait-on pas le définir autant que vide? Le vide n'était-il pas le néant? Sans vide, il n'y avait pas de néant.. Non?
C'était comme pour le paradis et l'enfer, sans paradis, il n'y a pas d'enfer et sans enfer, il n'y pas de paradis... Il n'y donc rien sans rien, un est tous et tous est un, un c'est moi autant que fourmi et tous c'est l'univers, donc je suis un être insignifiant parmi tant d'autres?..

" Tss.. Vie minable, quand est-ce que la mort s'occupera de mon cas, hein? La vie ne me lâchera donc pas?.. " Murmura-t-elle d'une voix des plus sinistres..

De ses yeux noirs, elle observa le ciel, tous semblait noir et blanc, sauf ce ciel qui était bleu..
Revenir en haut Aller en bas
Tao & Seika Nako
|| |Réincarnation d'Hakudôshi et de Kanna|||| |Réincarnation d'Hakudôshi et de Kanna||
avatar
Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 26
Localisation : Vous êtes un inconnu...je n'ais pas le droit de le dire
Amour : Quoi?! mais c'est dégeulasse!!
Date d'inscription : 21/04/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
100/100  (100/100)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 0
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Août 25th 2010, 7:13 pm

Il regardait attentivement le comportement étrange de son père. Le petit ne comprenait pas ces deux tigresses enrager... et surtout son père. Décidément cette situation c'était du n'importe quoi, tout était si flou...si incompréhensif. C'était évident le gamin était confus au plus haut point et il le deviendrait encore plus dans quelques secondes. C'est alors que Yûri embrassa Midoriko. Tao força des sursis, sous le choc. Il ne savait pas quoi en pensée à un tel point, qu'il était incapable de prononcer un seul mot. Es-que c'était ça? Es-que Yûu avait laissé sa mère pour aller dans les bras d'une autre femme? Juste a pensé à une telle hypothèse ça le dégoûtait. Le garçon commençait même a regretté cette rencontre, si c'était pour savoir ça il aurait préfère reste dans l'ignorance et aurait dû refuser son aide, même qu'il aurait dû jamais lui adresser la parole. Si sa mère apprenait une telle chose son cœur saurait en pièces ou plutôt encore plus qu’il l’était. Le petit avait une soudaine envie de faire un pas en arrière ,mais il était déjà trop tard...s'il avait raison. Pour que ce gamin pense à ça, il était certain qu'il n'avait pas entendu l'homme en question, prononcé le prénom de sa mère. Quand Mido donna une bonne claque à Yûu, Tao pencha la tête sur le côté droit avec des points d'interrogation dans les yeux. Il détestait d'essayer de comprendre les adultes dans leur histoire farfelue et tirer par les cheveux... Il ignorait même pourquoi il en faisait l'effort pour comprendre quelque chose. C'était n'importe quoi. Le gamin senti un malaise, comme si on le regardait de travers, en fait il avait raison, cette femme...qui criait comme si c'était la fin du monde l'énervait. C'était officiel il ne l'aimait pas du tout celle-là...mais vraiment pas. C'est à ce moment que Tao prit un comportement enfantin pour la première fois depuis qu'il était dans le monde féodal. Il la fixa un long moment en portant à ses lèvres un sourire légèrement baveux et forcé et il sortit sa langue pour lui faire une grimace. Vous savez dans le gare de ''qu'es que tu veux, ma photo ou quoi?'' et tourna son regard ailleurs. Pourquoi elle le regardait comme ça de toute manière il lui avait rien fait encore, en plus il venait de faire sa connaissance...mais si elle continuait dans ce chemin le garnement ignorait pour combien de temps il pourrait garder son sang froid, sans vouloir lui arracher les deux yeux de la tête.

Tao remarqua, alors le départ de Yûri. Il aurait bien voulu le suivre, mais peut-être celui-ci voulait être seul. Il comprenait si c'était le cas, après tout le gamin ne voulait pas l'énerver ou devenir un far d'eau pour lui. Remarquant que les deux autres personnes partaient a leur tour en colère, celui-ci ne voulait pas plus se retrouver seul de nouveau. Ce demandant qui il devrait suivre. Cette Midoriko, était beaucoup trop effrayante pour l'instant...malgré que l'autre aussi l'était. Il y pensait pendant une minute et se décidait de suivre cette Sawako ou Sadoko...peut importe...c'est la même chose, enfin presque la même. L'intention de Tao n'était pas de courir après le ''trouble''(les ennuies ou les problèmes). En fait il était plutôt curieux de savoir pourquoi cette folle était tellement en colère. Midoriko avait peut-être plus de raisons de l'être, mais elle...il ne savait pas pourquoi elle l'était et évidemment curieux comme il est, il voulait le savoir. Après tout Tao avait rien d'autre de mieux à faire de son temps. Le gamin suivait l'autre de loin à vrai dire assez pour pas être aperçu c'était mieux comme ça. Quand il entendait quelque chose s'effondre il prit son temps pour s'y rendre. Il n'était aucunement pressé, il presque tout son temps. Il arrêta alors le pas pour observer le dégât. Quoi c'était une nouvelle mode de démolir des murs maintenant? Il donna un long soupire et continua à marcher devant lui. Quand il la finalemant aperçu il garda ses distances pour la laisser se défouler. Il n'était pas stupide pour approcher quelqu'un en furie tout de même. Il s'assit sur le sol calmement s'accotant la tête dans la paume de sa main et attendait l'opportunité d'ouvrir la bouche. Ce qui n’avait pas été trop long. Le ton de sa voix était neutre.


-Peut-être c’est parce que tu as encore quelque chose a faire de ta vie, mas tu ignore encore qu’es que c’est…et dit toi dans un sens que ta vie pourrait être encore pire que présentement.

C’est vrai il y a toujours pire que sois même. Il trouvait même qu’elle en faisait un peu trop, mais ça c’était son point de vue. Les filles en général était très dramatique quand il arrivait de quoi, mais bon les filles c’était un autre monde. C’était comme du chinois pour lui, du décodage par dessus du décodage.

-Au juste j’ai une question. Tu n’es pas obliger d’y répondre si tu veux pas…mais je suis curieux pourquoi es tu autant en colère?

Demandait-il finalement. Tao s’attendait qu’on lui cris dessus ou un truc similaire… elle semblait être quelqu’un de désagréable et c’était aussi pourquoi il la tu toyait. En ce moment, elle ne méritait aucunement son respect, mais si elle faisait attention peut être qu’il changerait d’idée, mais pour cache cette emotion il fit un petit sourire innocent sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Septembre 4th 2010, 3:02 pm

Venait-il vraiment de se passée sa? Venait-il vraiment d'embrasser Midoriko? S'était pas Mitsuru? Mais qu'est-ce qui se passait avec lui?! Misturu était en train de le déconcentrer de ses réelle objectif... L'arriver de Tao avait non seulement bouleverser le ténébreux jeune homme, mais avait ouvert une porte qui depuis le fameux évènement qui avait tout changer sa vie était fermer. Sa mémoire. Dans son cas elle lui avait fait défaut depuis longtemps. Bien entendu a l'époque il se rappelait de son nom et prénom, mais cette bien tout. Tout souvenir personne qui l'importait bien avant son delir remplit de carnage, n'existait plus dans son esprit... C'était comme si quelqu'un avait fermer l'appareille il ne se souvenait plus de rien et n'avait que les meurtres en tête. Il avait eu un exais de rage qui avait prit le totale contrôle sur son esprit... Tous les gens qu'il avait put tuer... Je croit même qu'il avait battu le record dès ses 17 ans. Dans ses rue de Tokyo tous connaissait son pseudonyme: «Le messager de la mort». Qui aurait crut que cette enfant a l'avenir brillant se détournerais a ce point du bon chemin pour devenir une vrai bête assoiffée de sang. Ce n'est pas pas normale que lorsque celui-ci se promenait en sociêter qu'il observait les gens et laissait son imagination a songer comment cette personne qu'il observait pourrait mourir de centaine de manière différente... A l'époque avant qu'il devienne une mauvaise personne ce qui le calmait s'était sa Mitsuru... Ses petite yeux bleu comme l'océan. Divin son regard a elle seule réussissait a purifier son esprit... Sa voix douce... Dire qu'avant cette nuit celui-ci n'avait plus de souvenir de celle-ci... Comme le monde peut être si mal fait... je veux dire par la... Lorsque Yûri avait vraiment besoin de sa Mitsuru c'était trop tard... elle ne l'avait jamais retrouver avant que l'ancien Yûu ne disparaisse vraiment et laisse place a l'incarnation du mal... Mais maintenant si il la retrouvait est-ce que quelque chose allait changer chez lui... Allait-il changer ses projet? Decidé redeveni l'homme qu'il était avant tous sa ? Sérieusement il n'en avait vraiment aucune espèce d'idée... La seule chose qui était sur ses qu'il voulait revoir son doux visage. Il voulait que son regard le purifie sa haine et le calme... Qu'elle l'aide a comprendre tous se qu'il ne se rappelait plus... Car en ce moment cette homme était perdu... Il venait tous juste de découvrir qu'il avait un fils depuis neuf ans... C'est ridicule... A l'époque jamais Yûri n'aurait laisser ses enfant jamais il les aurait abandonner comme on n'a l'impression qu'il a fait. Il était tout simplement pas au courant... Et après tout pourquoi ne lui avait-elle rien dit? Il était mature a son age, il ne l'aurait pas forcer a se faire avorter. Si elle avait le désir de le garder il l'aurait accepter et aurait prit par tranquillement dans une vie familiale... Mais pourquoi cela s'était passer ainsi?! Est-ce que s'était son destin de détruire et non construire? Si seulement elle pouvait être là... En se momment... Yûu se demandait qu'est-ce qu'elle lui dirait... Elle le gifflerais? L'engueulerais pour son absence? Après tout en aurait eu raison de le faire... Elle a du se débrouiller seule tout ses année... Mais après tout comment cela se fesait que Tao était passer de l'autre coter? Comment se fesait-il qu'il n'était pas sur surveillance?... Cela allait bien changer... Il garderai bientôt son fils et s'en occupera sa s'était bien clair dans sa tête... Mais son école? Avec ses plan il n'allait pas avoir l'énergie de le train baller d'un monde a l'autre pour qu'il est a l'école? Comment allait-il se débrouiller maintenant?

Le grand homme a la chevelure châtaine de penssait plus a la claque qu'il venait de recevoir car après tout il l'avait embrasser en croyant que s'était Mitsuru... Non il avait autre chose a pensser. Durant le l'abse de temps ou Midoriko s'éloingnait celui-ci se disait tout simplement qu'elle aille prendre l'aire et se calmer. Après tout il n'était pas son père elle pouvait bien faire se qu'elle voulait sa lui était complêtement égale dans l'état ou il se retrouvait... Celui-ci avait une soudaine envie de ses défouler... Et ses minute était compter dans cette endroit... Il allait se dirriger a l'intérieur manger quelque chose et se préparer a repartior avec ceux qu'il veulent bien venir s'entrainer avec lui et un point c'est tout. Il ne voulait pas ce compliquer la vie aujourd'hui... Il allait entrainer ceux qu'il veulent bien devenir fort c'est tout. Il ne voulait pas forcer personne... Et continurais le teste comme il l'avait prévue... Après mange il allait avoir a affaire a parler avec Sawako, mais pour l'instant i l la laissait se calmer. Il se demandait qu'elle mouche lui avait piquer a elle... Pourquoi avait-elle réagit comme sa face a la situation... S'était peut-être le seule a n'avoir jamais comprit ou réaliser qu'elle avait des sentiment pour lui... Peut-être était-il aveugle a quelque part... Qui sait?

Ses alors que le jeune homme tourna les talon et s'aventura dans le sanctuaire. Arriver a la table ou il avait posser la nouriture il soupir. D'une main agile attrapa deux tranche de pain les tartina et prit un boucher. Cela allait luoi redonner un peu de force... Car sa fesait depuis l'incident a l'hopitale ou il avait connu midoriko qu'il n'avait pas manger quelque chose... Ensuite celui-ci tout en continuant a déguster sa sandwich a la confiture déambula dans le bâtiment de pierre. Il ne connaissait par cœur et savait qu'en prenant l'escalier et en longeant les corridors qu'il allait arriver dans une grande bibliothèque... Arriver la celui-ci prit un livre qui savait très bien que s'était celui qu'il voulait et s'installa sur une chaise non loin d'où il se retrouvait. Ce livre était remplis d'incantation satanique. Cela fessait un moment que celui-ci le parcourait était désirait un jour les exécuté autant qu'elles étaient. Prit dans sa lecture celui-ci n'avait pas entendu quelqu'un s'approcher ....



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Septembre 4th 2010, 5:33 pm

Pourquoi ?

Pourquoi ? Question existentielle que tout le monde se pose quand il ne comprends pas quelque chose... Cela pouvait être la solution à n'importe quoi, simplement demander le pourquoi du comment... Mais ici, dans le cas de Midoriko, si l'on devait compter les pourquoi, et ben on en aurait pour toute une journée, voir plus... Trop de "pourquoi ? " Pourquoi justement ? Et bien parce qu'il y avait trop de questions, et jamais de réponse, ça faisait même pas encore une journée qu'ils venaient de se rencontrer ces deux-là qu'elle avait déjà vécut trop de truc, c'était complètement dingue, elle en avait déjà marre de lui... Tout ça allait vite beaucoup trop vite, elle n'avait même pas le temps de digérer une information qu'autre chose lui tomber dessus quelques secondes après... Un accident de voiture, un séjour express à l'hôpital, une claire tentative de meurtre de la part de la même personne qui lui sauve la vie, un autre sauvetage de vie, une escapade en plein territoire du Japon... Et je peux vous dire que même si c'est une île et bien je vous assure qu'elle est pas si petite que ça après toute une nuit de marche... Et là maintenant c'était quoi ? L'arrivée d'une folle complétement schizophrène, l'arrivée d'un petit garçon qui doit certainement se demander où est-ce qu'il est tombé... Et là ça !! Oui ça !!!! Cet inconnu qui devient de plus en plus fou au fils des heures, qui se mets maintenant en plus à l'embrasser !!!! MAIS IL EST COMPLÉTEMENT MALADE CE TYPE JE VOUS JURE !!! Mais pour qui il se prends celui là ? S'il a un problème qu'il aille se faire soigner, qu'il voit un psy, mais franchement qu'il s'arrête faut qu'il se calme là !!! Voilà c'était ça le truc : c'était dingue, et le pire c'est que si Mimi continuait à rester ici, elle finirait certainement pareille que les autres totalement folle, c'était ça son destin ? Devenir folle ? Ha non par pitié mais non tuez moi si je deviens folle, achevez moi maintenant !!!

Perdue oui elle était à présent dans un flou total, elle en avait déjà rencontré des gens étranges dans sa vie, mais ce type là, il surpassait tout le monde, il passait d'un extrême à l'autre... Mais comment peut-on en arriver là ? Qu'est-ce qui a bien pût arrivé ? Était-ce un genre de test ? Est-ce qu'il était en train de l'analyser, l'observer pour voir comment elle réagirait dans n'importe qu'elle situation déstabilisante ? Était-ce tout simplement ça, et donc elle s'était encore énervée trop vite ? Non qu'importe la raison qui l'avait poussé à le faire, il n'avait pas le droit, c'était une attitude plus qu'incorrecte, et sa claque il l'avait bien mérité ! Test ou pas test, après tout peu importe, elle n'était pas là pour passer je ne sais quel genre de test tordu que Yûri était en train de mettre en place. Il y a des choses qui ne se font pas... Mais il y avait quelque chose qui clochait dans cette histoire, la réaction que celui-ci avait eut n'était pas normale, si c'était vraiment un test, pourquoi est-ce qu'il semblait si surpris d'avoir fait ça ? Plus elle analysait la situation moins elle comprenait ce qui se passait, c'était agaçant !!! Pourquoi avait-il fait ça ? Et surtout devant son fils ? C'était vraiment très très bizarre, rien n'était logique...


Mais en parlant de logique, qu'est-ce qu'elle foutait là ? Elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle s'était vraiment très éloigné du sanctuaire, elle n'était même plus sous la sorte de bulle qui protégeait celui-ci, oh bien sûr elle détestait ce lieu mais rester dedans... Pour l'instant elle n'avait vraiment pas le choix, disons que ses pouvoirs avaient tous disparus pour je ne sais trop quels raisons alors ce n'était peut-être pas le bon moment de s'éloigner de ce fichu taudis quand même... Mais bon quelque part, elle avait envie d'être seule, elle voulait au moins ça même si ça ne durerait pas trop longtemps, étant un aimant à démons, mais elle voulait au moins être seule cinq minutes, juste cinq si c'était pas trop demander, il fallait qu'elle respire un bon coup... C'était bien la seule chose qu'elle pouvait encore faire respirer, sans qu'il y ait quelque chose à comprendre derrière cela, tout ce qui était en train d'arriver ici et là, ça commençait vraiment à faire trop pour elle, et maintenant en plus de ça, elle avait perdu ses pouvoirs, comment est-ce qu'elle allait faire à présent ? Elle n'avait même plus son arme pour se défendre, ou attaquer quiconque oserait s'approcher d'elle... Alala finalement venir ici était-ce vraiment une bonne idée ? Suivre un parfait inconnu et se retrouver face à deux autres étrangers de plus, était-ce vraiment le bon choix qu'elle avait pris ? Qui sait ce qui aller encore lui arriver par la suite... Elle qui s'était toujours juré de ne jamais faire confiance aux autres, elle venait de faire aujourd'hui l'inverse, sans trop vraiment comprendre pourquoi. Elle n'avait même pas confiance en Yûri et pourtant elle l'avait suivit quand même, elle savait parfaitement que celui-ci tenterait de la piéger, ou manipuler à n'importe quel moment... Si ça se trouve Midoriko était Masochiste sans s'en rendre compte, fallait vraiment être taré pour suivre un individu en sachant qu'un jour ou l'autre cela aller lui retomber dessus. Cependant d'un autre côté avait-elle eut vraiment le choix hein ? Je veux dire qu'est-ce qui était le mieux après tout ? Vivre comme une délinquante dans les rues de Tokyo quand on ne veut plus retourner chez soit et qu'on a nul part où aller ou bien suivre un dangereux psychopathe ? Bof ni l'une ni l'autre n'était vraiment la bonne solution mais bon au moins avec le psychopathe en question, elle avait un endroit où dormir même si c'était pas du luxe et elle savait à peu près quel danger elle risquait avec ce type, donc elle trouverait de quoi se défendre, le problème c'était ses pouvoirs.... Qu'est-ce qu'elle devait faire maintenant ?

N'ayant pas vraiment d'autre choix, Midoriko à contre cœur décida de faire demi tour et de retourner au sanctuaire, celle-ci avança d'un pas calme et lent, on ne peux pas vraiment dire qu'elle était pressé d'y retourner, mais bon comme on dis : quand faut y aller, faut y aller... Rentrant à nouveau dans le Kekkai, celle-ci s' aperçue qu'il n'était plus là, il était encore parti alors ? Tant mieux, la bonne affaire, moins elle le voit, mieux ce sera... Bref lorsqu'elle regarde l'état du mur dans l'entrée et celle-ci soupira voyant Sawako a genoux par terre et non loin de là se trouvait Tao qui semblait vouloir lui parler ? Huh il est motivé ce petit s'il essayer de la comprendre enfin bref, cela va vous paraître bizarre la réaction de Midoriko face à ce mur, mais bon...


- Non mais c'est quoi encore ce bordel que tu nous fait là ? Tu t'crois où à tout casser M**** !!!! T'es pénible à la fin ! Il t'arrive quoi encore ? Tu nous fait une crise de jalousie c'est ça ?


Hurla-t-elle encore une fois dessus, et oui bien que Midoriko ne soit pas la dernière a tout casser quand elle s'énerve, elle ne supporte pas qu'on casse tout enfin que quelqu'un d'autre casse tout, et surtout là un mur quoi, c'était complètement stupide. La jeune femme soupira avant de reprendre...

- Franchement je pense que t'as pas tout capté là dans ta tête... J'en ai strictement rien à faire de Yûri, qu'est-ce que tu crois ? Qu'il y a un truc entre nous ? Pfff plutôt mourir! Au cas ou tu ne le sera pas je viens à peine de le rencontrer et j'peux pas dire que je l'apprécie hein, alors franchement arrêtes de te monter la tête pour rien... Je te le laisse avec plaisir ma grande... Mais franchement calme toi parce que tu réagit vraiment comme une gamine...

La jeune femme s'approcha d'elle et lui murmura un truc à l'oreille que seule elle pouvait entendre, un truc du genre que sa façon d'embrasser était loin d'être nulle et qu'elle devrait essayer... Hahaha c'était pas vraiment le genre de Midoriko de dire ça mais elle est incapable de mentir, puis elle se releva et regarda le petit Tao et l'interrogeât calmement :

- Tu veux vraiment rester ici avec elle ?

Dit-elle d'un air assez surpris, elle ne lui laissa pas le temps de répondre qu'elle s'éloigna et en disant a Sawako qu'un peu de ménage ne serait pas de refus, et bien oui avec tout ce qu'elle avait démolie, elle pouvait au moins faire ça ranger un peu tout ce foutoir... S'ils devaient vraiment tous cohabiter, il fallait au moins faire ça que ce soit propre après tout ils n'étaient pas vraiment chez eux, du moins c'est comme ça que la jeune Miko voyait les choses... Puis souhaitant toujours être seule, instinctivement elle monta les escaliers et retourna dans la seule pièce qu'elle avait trouvé intéressant d'aller, mais là c'était différent, elle ne s'y en allait pas pour lire, mais juste parce qu'elle voulait être au calme. Lorsqu'elle monta elle regarda les deux jeunes gens en bas, Tao semblait s'obstiner à parler a Sawako, mais pourquoi faisait-il ça ? Celle-ci avait vraiment l'air de ne pas apprécier le petit, mais pourtant il restait près d'elle... Qu'est-ce qu'il avait derrière la tête ? C'était à ne plus rien y comprendre, alors c'était toujours pareil hein ? Ça serait toujours comme ça ? Qu'importe ce qui arrivera, personne ne viendra voir ce qui ne va pas chez elle, mais les autres oui, ils iront tous voir ce qui ne va pas chez les autres ? C'était vraiment blessant et humiliant, toujours la même chose, tout le monde s'en moquait bien de ce que pensait Midoriko, tout le monde s'en fichait d'elle, mais pour jouer avec elle, et la manipuler alors là il y aura toujours quelqu'un... C'était vraiment dégueulasse, voilà la pensée qu'avait celle-ci en traversant les couloirs, depuis deux mois c'était comme ça... Non depuis presque toujours en fait, tout le monde faisait comme si elle n'était pas là, comme si elle n'existait pas... Elle poussa légèrement la porte et entra, s'enfermant à clef dans celle-ci, la jeune femme n'avait même pas remarqué qu'elle n'était pas seule, elle s'appuya le dos contre la porte et baissa la tête, ses yeux étaient mis noir mis bleus, disons un bleu foncé, quelques mèches de sa longue chevelure brune tomba sur son visage tout en commençant à pleurer...

- Pourquoi est-ce que tout ne redeviens pas comme avant ?

Dit-elle en se laissant glisser sur le sol pour s'y asseoir. C'était à prévoir non ?! Tout ce qui arrive depuis deux mois c'était trop, et un jour ou l'autre c'est la goutte d'eau de trop qui fait déborder le vase et finit par le faire craquer...
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Septembre 5th 2010, 1:16 am

Yûu avait un don. Hé oui! Vous avez bien comprit! Son don était l'intelligence. Vous connaissez le dicton? Les plus brillant son les plus fou? Dans la réalité on peut aussi y retrouver beaucoup de gens paranoïaque... Yûri quant a lui fessait grandement partit de cette catégorie. Suivant a son cheminement psychologique il fallait bien le comprendre. Durant des année plus précisément neuf ans le pauvre ses fait vivre une vie de fou. Sans dormir toujours en train de concocter des plan manigance, meurtre lorsque ses plan était fini. Son horaire? Préparer son coups et par la suite l'exécuté. La dedans ses ou la place ou il mange et dors? Aucun idée, de plus la question est a t-il dormit? Mais assez parler de sa tête... Celui-ci possède aussi des talent cacher que même lui ne connaissait pas encore. Comme son prédécesseur celui-ci a la faculté de lancer de terrible malédiction. Miroku était un bonne exemple... Qui sait lorsqu'il sera user de ses pouvoir qu'est-ce qui pourra faire pour bouleverser la vie des diplomate a Tokyo... C'était deja un départ, ce n'était qu'une question de temps avant que celui-ci comprenne cette faculté. Déjà intéresser par la magie obscure celui-ci avait apprit plusieurs pouvoir très puissant au combat. Durant sa lecture celui-ci bien concentrer sur chacun des mot pour être sur de bien enregistrer sa formule, n'avait pas entendu la porte s'ouvrir et les pas de l'intrus. Par contre il son fameux livre perdit aussitôt l'attention du ténébreux jeune homme lorsque la porte se referma sec et se barra. Celui-ci avait bien entendu le bruit de la serrure... tranquillement celui-ci referma son livre silencieusement curieux de voir qui sa pouvait bien être... Toujours a sa place il observa la demoiselle un moment. Qui se retrouvait être Midoriko. Elle n'était pas partit? Se demanda t-il un instant. Le jeune homme se pencha sur sa chaise un moment ne donnant plus l'attention a la jeune femme... Tout a l'heure il l'avait embrasser... Plutôt gênant pareille... Voila sa que sa lui coute ses délire... Mais cette fois s'était bien différent, s'était la première fois qu'il allusinnait Mitsuru. Et sa ne sera pas la dernière... A voir sa réaction, celle-ci l'avait vraiment mal prit... Même si se n'était rien et ne voulait rien dire cela rendait Yûu plutôt mal alaise... Après tout en ce mettant a sa place... Elle ne le connaissait pas et devait le prendre pour un malade. En fait le jeune homme en avait rien a foutre si il avait l'air d'un malade ou en était un! Qu'on lui dise! Sa lui fera pas perdre son sang froid. Pour tout dire il s'en balance complètement... Mais quand on y pense elle s'était laisser faire non? Alors ce n'était pas complètement de sa faute... Vous croyez pas? Même si cela serait de sa faute il ne fallait pas prendre la tête pour sa! Après tout il n'y avait rien de traumatisant a un baiser? Et si sa pouvait la rendre heureuse il ne le refera pas, en tout cas je ne croit pas. Ce jeune homme était tout simplement prit dans ses propre illusion et dieux ses comme celui-ci était très bon illusionniste...

Toujours sur sa chaise son livre refermer a la main et la terre vers le plafonds celui-ci avait complètement oublier que la demoiselle était là, quoi que cela ne fessait pas longtemps qu'elle était pénétrer dans la pièce... Sa lui arrivait souvent d'être dans la l'un lorsqu'il repensait a ses plan. De sa main il déposa son livre sur la bibliothèque et en prit un autre. Celui-ci bien décidé a feuilleté son deuxième livre l'ouvrit et passe les deux première page... Durant l'espace d'un moment il observa en direction de la porte en question et remarqua que la demoiselle s'adossa a celle-ci et décendit jusqu'au sol. Son corps en disant beaucoup... La demoiselle se retrouvait maintenant la la position typique:« Tout va mal! » ou « Je n'en peux plus! » et comme de faite cela fut suivit de larme. Même assez éloigner d'elle il put attendre ses quelque mot... La jeune femme semblait a bout de souffle. S'était drôle de voir les contrasse... Après tout Midoriko avait l'aire d'une femme parfaitement en contrôle, imposante et colérique par moment. A ce moment elle avait l'aire faible et frêle... Il y a des homme qu'il aime sa... Voir les gens a forte personnalité tomber bas... Cela confirmait plusieurs hypothèse que celui-ci c'était fait sur elle a leurs tout première rencontre... Celle-ci ne l'aurait pas suivit si elle avait quelque chose a perdre dans son autre vie. Alors si sa se trouvait celle-ci n'avait rien qui la retenait vraiment... Ou plutôt plus personne... C'est triste... Après tout elle lui ressemblait un peu... Ayant perdu sa famille, celui-ci devint ce qu'il est maintenant... Il est sur que ce n'était pas la même circonstance... Mais il savais se que sa fessait d'être seule au monde... Ses dure... On en arrache... Mais on s'en sort... Quoi que Yûu n'est pas un très bon exemple... Sans faire de bruit celui-ci se leva de sa chaise toujours son livre a la main. Il avança de la même manière vers l'une des bibliothèque qui était parallèle a la porte ou elle se retrouvait. Et entre le trou d'un livre manquant observa un moment. Il hésitait d'aller lui parler sachant très bien comment elle pouvait être... Pourquoi sa tombait sur lui? Il n'était pas bon pour réconforter les gens et ce n'était pas non plus dans ses habitude. De plus en générale il préfère prendre la fuite, mais là celle-ci était appuyer sur la porte qui était fermer et barrer. Cela serais impossible de passer sans qu'elle le remarque pour ne pas la vexer plus. Ce n'était pas qu'il était sans cœur... Quoi que... Mais il ne savais tous simplement pas quoi lui dire... Après tous il ne connaissait que ses supposition d'elle et ce qu'elle lui avait montrer de lui et était jusqu'au moment que de la frustration pour sa personne... Il n'y avait rien de bien motivant a aller lui parler et surtout dans cette état. De plus Yûri avait apprit depuis sa jeunesse qu'une fille lorsqu'elle pleure on ne peut jamais prévoir se qu'elle peuvent faire sous l'émotion... Alors elle....

« ... »

Tout en soupirant intérieurement celui-ci ce dit par la suite qu'il n'avait rien a perdre. De plus si celle-ci ne voulait pas le voir elle n'aurait que débarrer la porte et se barrer après tout, hein? Sur cette penser celui-ci recommença son mouvement et détourna la bibliothèque de ce fait laissa entrevoir sa silhouette non loin d'elle et rendu a deux mètre celui-ci lui dit :

« Dit toi que sa pourrait être pire... »

Rétorqua t-il.



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Sawako Ichiderwa
|Sorcière manipulatrice au service de Yûri||Sorcière manipulatrice au service de Yûri|
avatar
Féminin
Nombre de messages : 109
Localisation : Somewhere, in the end. ~
Amour : Huh, what's love?
Arme : The Ocarina of song, the sceptre of time, my puppets and a Katana
Date d'inscription : 15/03/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
4500/9999  (4500/9999)
Alignement(Bien ou Mal)::
Shikon no Tama :: 2 Jolies petits fragments de couleur rose.
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Septembre 5th 2010, 12:23 pm

P'tin, vous savez ce que ça fait de ne pas se faire comprendre par les autres? Quand les autres croient tous savoir mieux que les autres! Qu'ils croient qu'ils connaissent parfaitement la personne à qui ils font face! Vous savez ces gens qui se croient plus malins que les autres là! C'est gens stupides et ignorants! Qui osent ouvrir leur sale gueule quand ils ne savent rien de la situation! Tsss... Ces gens me foutent vraiment, mais VRAIMENT EN COLÈRE! BORDEL DE M*RDE DE CH*ER DE ****** DE *****!! Pourquoi elle était en colère? Hein? Pourquoi? Ça vous ai déjà arrivé de voir quelqu'un de proche pleurer pour quelque chose? D'avoir un ami, un frère ou une soeur qui pleure car il ou elle croit que tout est foutu? Hein? Mais nooon, parce que vous êtes tous des abrutis que n'ont même pas de famille! Vous ne savez rien de rien, rien de mon passé et de mon futur, de mes relations et de ma vie, vous ne savez QUE DALLE! NADA! NIET! RIEN! D'ACCORD?!
Sadako se retourna et regarda Tao avant de lui répondre.

" Tss... Commença-t-elle :" Ça t'es déjà arrivé de voir quelqu'un de proche souffrir, je parle pas de cette Midoriko ou de ce stupide primate de Yûri, mais de quelqu'un d'autre. "

Ouais, la famille, les amis, les proches, les connaissances, vous savez ce que c'est, ce sont des gens qui font parties de votre vie, qui changent ou pas votre vie, qui font avancer votre vie et peut-être changent aussi votre façon de penser.
Soudain Midoriko arriva et lui gueula dessus, Sadako en avait vraiment sa claque, elle voulait la guerre? Elle voulait se battre? BIEN! Elle allait en voir de toutes les couleurs cette sale fille!

" MAIS TA GUEULE! TU VEUX BIEN?! " Lui lança-t-elle quand Mirdoriko s'en alla.

Hotaru l'observa sans rien dire, que faire? Que dire? Elle ne savait pas comment s'y prendre, surtout que la colère de Sadako ne se basait jamais sur rien, donc il devait toujours y avoir une raison, le problème était ces gens là, ces fous qui ne comprenaient rien. Qui ne voulaient rien savoir, et le problème était qu'à la différence de Sawako, Sadako ne pleurait pas mais exprimait sa haine, alors que Sawako n'exprimait ni sa tristesse, enfin peut-être un peu, ni sa colère, ce qui lui vaut assez cher de ne pas s'exprimer correctement..

" P'tin de saleté de gens qui ne veulent JAMAIS COMPRENDRE! JAMAIS! ILS RIENT TOUJOURS SUR LE MALHEUR DES GENS! P*TAIN DE VIE! SÉRIEUX! " Hurla-t-elle avant de se calmer et de continuer.. :" Sawako... Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter cela..? Hein? La vie me piétine sans cesse, tout comme elle te piétine toi.. "

" ... Sadako.. Murmura la petite Hotaru à son oreille : " Tu devrais peut-être laisser Sawako faire ce qu'elle doit, car si tu te mêles de ses affaires, tout ira de travers pour elle et on croira de mauvaises choses sur elle... "

" Tsss.. C'est déjà fait! Ces gens stupides croient à tout et à n'importe quoi! Les humains sont stupides! Ils croient à ce qu'ils voient mais ne savaient jamais rien de la personne qu'ils croient être stupides! HOTARU! Tu le sais très bien! LES HUMAINS SONT STUPIDES! MISÉRABLES! " Lui gueula-t-elle alors dessus.

La petite luciole se tut, Sadako voulait partir. Voulait tabasser ses satanés gens qui ne savaient rien et qui ne voulaient rien savoir, non! Rien! Ces gens absurdes et stupides! Ces humains qui ne savaient rien sur rien, Sadako les haïssait profondément, ces gens qui la dégoutaient plus que tout..
De mauvais humeur, elle piétina une pauvre petite fleur avant de laisser place à Sawako qui tomba au sol.
La jeune sorcière se gratta la tête, perplexe et se tourna avant de voir Tao, d'un sourire gêné elle demanda d'une toute petite voix.

" Ano.. Pourquoi on est dehors? Et.. Anooo.. Il s'est passé quoi au juste? "

Non, elle n'était pas amnésique ou autre, c'est juste qu'elle ne pouvait pas se souvenir de ce que son double pouvait faire ou fessait, c'était impossible, déjà qu'elle ne savait même pas qu'elle avait une double. Donc le pire pouvait toujours rester à venir qui sait..
Sawako ne se souvenait de rien, mais son coeur lui disait que quelque chose de terrible c'était passé, mais elle ne savait hélas pas ce que c'était et l'ignorait, ne pouvant pas voir ce que son double qu'elle ne connaissait même, pouvait faire et dire, après tous, on pouvait remarquer en quelque sorte les "sauts d'humeurs" que fessaient Sawako. Nee? ~
Après tout, ce n'était pas normal, d'être agressive un moment, puis un autre super gentille et naïve, fallait être super con pour ne pas s'en rendre compte qu'un truc clochait là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Septembre 5th 2010, 3:03 pm

Il y a des moments comme ça, sans vraiment trop savoir pourquoi, on finissait par craquer et péter les plombs, certains se mettaient à cogner dans tout et n'importe quoi pour se calmer, d'autre se mettent à hurler sans s'arrêter, d'autres sont dépourvu de sentiments et vous ne savez vraiment pas comment les prendre d'ailleurs car vous ne savez pas ce qu'ils pensent. Et enfin certains pleurent... C'était franchement pas le genre de Midoriko à pleurer, non elle était loin d'être une sale petite pleurnicheuse qui pleure pour un rien, non elle la seule chose qu'elle sait faire c'est crier, je dirais même hurler et casser tout ce qu'elle trouve sous la main. Midoriko ne pleure pas, du moins presque jamais, c'était même plutôt rare qu'elle était comme ça... D'ailleurs en y réfléchissant, elle n'avait aucun souvenir d'avoir pleuré un jour, non pas qu'elle soit une sans cœur qui ne ressent aucune émotion, mais je dirais plutôt que ce n'est pas du tout le genre de personne à exprimer ses sentiments... En fait pour elle, pleurer c'est même un signe de faiblesse, c'est montrer qu'après tout on assumes pas du tout ça vie, et qu'on se laisse déborder par peu de choses. Et Mido ne voulait pas être ce genre de personne... Dire qu'elle a peur, dire qu'elle est triste ou qu'elle tient à quelqu'un non elle en est incapable, elle refuse catégoriquement de montrer ce genre de faiblesses. Pourquoi, c'est pourtant simple on ne sait jamais vraiment qui on a en face de nous, et cette personne peut très bien ce servir de ça pour vous les retourner contre vous, et là c'est sûr vous allez droit à votre perte. Alors non peut importe ce qu'elle peut ressentir elle n'exprimera que ça colère... D'ailleurs elle avait bien le droit non d'être méchante ? D'avoir parlé comme ça a Sawako il y a quelques minutes; bien sûr, elle ne la connaissait pas, et pour l'instant, celle-ci elle ne voulait pas vraiment la connaître, elle était complétement cinglée, et Midoriko préférait bien observer le comportement de celle-ci avant de faire une quelconque approche avec elle... C'était même amusant de regarder à quel point d'ailleurs Sawako ne savait pas contrôler sa double personnalité, mais quelque part effrayant, effrayant parce que Midoriko avait laissé Tao seul avec elle... Était-ce vraiment une bonne idée ? Quoique... Tao c'est pas le fils de n'importe qui alors finalement c'était peut-être pour Sawako qu'elle aurait dût s'inquiéter... Mais pour le moment ce n'était pas du tout son principale soucis, elle en avait totalement rien à faire de ce qui pouvait arriver à cette fillette, pourquoi ça l'inquiéterait d'ailleurs, comme si elle, elle s'inquiétait de Mido !!!!


A présent Mimi était seule dans la grande bibliothèque, assise au sol elle pleurait, non pas comme je vous l'ai dit parce qu'elle était triste, mais je ne sais pas trop comment vous expliquer ça, disons oui que c'était plus nerveux qu'autre chose, ça arrive parfois, par exemple lorsqu'une personne est tapé quelque fois elle rit, non pas parce qu'elle a pas mal, mais c'est nerveux, aller comprendre quelque chose, l'humain est étrange la plupart du temps... Et bien là, c'était pareil, la jeune femme était épuisé, elle avait très peu dormis la veille, et même avant à l'hôpital, on ne peut pas dire qu'elle ait dormis beaucoup, elle aurait pût si elle l'avait voulue, mais non elle ne sait pas rester en place, elle n'aime pas rester assise sans rien faire pendant un laps de temps, elle finira toujours par se lever et faire quelque chose, n'importe quoi mais quelque chose quand même... Le pire c'est que ce jour là, c'était parce qu'elle s'inquiétait pour l'état de santé de Yûri... Pff si elle avait sût... est-ce qu'elle l'aurait quand même suivit ? Allez savoir, mais la connaissant, ça n'aurait probablement rien changé ou presque pas... Enfin tout ça pour dire, qu'elle qui pensait être enfin un peu tranquille pour une fois dans cette "maison" et bien encore une fois, je vous le donne dans le mille : non ! Elle était tellement perdue dans ses pensées, qu'elle n'avait pas sentie cette présence... Cette présence qu'elle ne voulait pas voir ou sentir pour le moment tout simplement parce qu'il l'énervait trop, qu'est-ce qu'il est pénible ce gars là, je vous jure... C'était quand même aberrant, quand on y pense, à chaque fois qu'elle voulait être seule, bizarrement ils finissaient toujours par se retrouver au même endroit... C'était chiant sérieusement... N'était-ce vraiment qu'une simple coïncidence ? Qui sait... Je suppose que ça doit être ce qui arrive quand on est la réincarnation de la créatrice de la perle sacré, on doit avoir un truc qui faire genre magnétisme avec les gens qui possèdent un ou plusieurs fragments, ça doit être comme un aimant, un truc pour les retrouver plus aisément qui sait hein ? C'était étrange tout de même, elle avait beau savoir quels étaient les pouvoir de cette perle, mais la plupart d'entre eux lui échappaient encore... Mais bref revenons en aux faits !

Se pensant seule dans cette pièce, la jeune femme sursauta lorsqu'elle entendit la voix de Yûu lui répondre que les choses pourraient être pire que ça... Alors il n'était pas parti ? Pensait-elle, mais qu'est-ce qu'il faisait ici et depuis combien de temps ? Quoiqu'en fait elle s'en foutait pas mal, qu'est-ce qu'il venait de dire là ? Il disait ça, comme si il la connaissait, comme s'il savait ce qui lui était arrivé... Pff non mais alors là franchement il était pas gêné de dire ça !!! Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Est-ce qu'elle lui avait demandé de la ramener non !!! De quoi il se mêlait encore, il ne savait rien de sa vie non absolument rien du tout !!! Et le voilà maintenant qu'il fait comme s'il comprenait ce qu'elle pouvait vivre... Et d'ailleurs c'était nouveau ça ? Depuis quand il se préoccupe de ce qui peut arriver à Midoriko ? Ce type c'était vraiment le jour et la nuit... La première fois qu'ils se sont rencontrés, il lui parlait bien jusqu'à ce qu'ils traversent le puits, et depuis ce temps là, maintenant ils ne font que s'engueuler, même s'il est vrai que c'est plus Mimi qui s'énerve sur lui, Yûri, quand à lui, soit il ne répondait pas soit il agissait bizarrement, et là il lui reparlait presque comme à l'hôpital, non mais c'était le monde à l'envers... Elle n'était pas idiote non plus, donc c'était pas la peine de la prendre telle quel !!! La jeune femme leva la tête et se releva soupirant...


- Fait pas comme si tu pouvait comprendre... Alors que... Elle s'arrêta et regarda ce qu'il faisait c'était quoi son bouquin ? N'importe quoi... Puis elle repris : Alors que t'as cette M**** dans les mains !!! Non mais comment tu peux lire des inepties pareilles ? Franchement tu me déçoit... J'arrive pas à croire que tu puisse lire ça...

La jeune demoiselle s'approcha rapidement de lui, elle n'avait pas besoin d'être près pour remarquer que le livre qu'il avait prit c'était un vrai torchon, un ramassis de conneries ! Comment, mais comment quelqu'un comme lui pouvait lire ce genre de chose aussi stupides ? Des incantations sataniques... Okay pas de problème jusque là, mais ce bouquin... Mais ce bouquin fallait être complètement idiot pour croire ce qu'il y avait dedans !!! Pourquoi ? Comment est-ce qu'elle le sait ? Simple, je vous l'ai déjà dit Midoriko lisait beaucoup... Et puisqu'elle avait une grande longueur d'avance sur ses autres camarades, elle s'était mise à lire tout et n'importe quoi, ouais même de la magie noire... Même si à cette époque elle ne s'y intéressait pas, d'ailleurs c'est toujours le cas, mais ayant lut un tas de bouquin un peu partout même les très rare et presque impossible à trouver, elle savait ce qu'il y avait de celui-ci et c'était clair net et précis : de la grosse M**** ! Tout était faut ou presque, l'auteur avait inventé certaines formules, ou changés des mots, comme s'il semblait vraiment s'y connaître dans ce genre de choses, c'était probablement le cas s'il avait fait ça, qui sait... De toute façon, elle ne pouvait pas se tromper, il ne pouvait pas lui dire que c'était le vrai bouquin parce que c'était pas vrai... Vous vous demanderais comment est-ce qu'elle peut savoir que tout est faut, et bien c'est simple, avant ce jour il est vrai qu'elle n'en avait aucune idées, mais ce qu'il y a de bien quand on se rappelle de son ancienne vie, c'est qu'on a pas mal de souvenir, et quand on est une ancienne Miko disons qu'elle avait eut pas mal à faire avec ce genre d'incantations... Elle savait plus ou moins ce qui marchait et ce qui ne marchait pas, elle en avait vue du monde qui lui demandait de les guérir de se genre de choses... Alors elle sait ce qu'elle dit vous ne croyait pas ?

- Si tu veux maudire quelqu'un c'est pas ce livre là qu'il te faut... Lui tu peux le bruler il est pas vraiment très utile... Hum, voyons voir tu doit bien avoir un truc intéressant dans tout ça...

Elle regarda alors dans la bibliothèque et se mit à chercher, elle regardait un peu partout et se mit à prendre des livres par ci par là...

- Tiens, ça c'est déjà mieux, et celui-là aussi... Lui peut être ? Beurk nan poubelle.... Non... Non... Encore non... Ha voilà lui ça devrait faire l'affaire...


La jeune femme lui avait mis dans ses mains au moins quatre-cinq livres qu'elle trouvait plus utile à lire s'il voulait faire ce genre de chose... Elle en avait feuilleté pas mal de façon diagonale lorsqu'elle n'était plus très sûre de ce qu'il y avait dedans, soit elle les remettait en place, soit elle lui donnait, Yûri n'avait pas vraiment l'air content qu'elle touche à ses affaires, mais elle s'en foutait, après tout, s'il voulait pas qu'on entre partout, il n'avait qu'a verrouiller la porte non ? Mais là c'était pas le cas, alors si ça le gênait tant que ça, il n'avait qu'à s'en prendre à lui même... Bref la jeune demoiselle semblait encore chercher quelque chose, elle regardait sur les étages plus haut avant de dire quelque chose du genre "Ah, il est là je savait bien que je l'avait vue..." Puis elle prit la chaise et monta prendre le livre, accidentellement elle fit tomber un livre qui était mal rangé sur la tête de Yûri et redescendit aussitôt...

- Ah... Cette fois c'était pas volontaire...

Dit-elle lorsqu'elle aperçue le bouquin tomber, puis elle lui tendit le livre qu'elle avait récupéré...

- Tiens, celui-là devrait faire l'affaire, mais il est écrit en ancien Japonais, mais tu devrait arriver à le lire puisque tu l'as... Quoique en voyant ce que tu lisait tout à l'heure...


Puis elle s'abaissa pour ramasser le livre à terre et le poser sur la chaise, trop haut pour qu'elle se prenne la tête à le ranger à sa place... Avant de dire une ultime chose...

- En fait où est-ce que je pourrait me trouver une arme ?


Dit-elle avant de s'apercevoir que l'homme faisait une drôle de tête... Hum quoi ? Elle avait quelque chose sur le visage ?
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Octobre 15th 2010, 3:05 pm

Pourquoi ce dernier avait eu l'impression que ce n'était pas une bonne idée de se mêler de sa lorsqu'il avait vue et entendu la jeune femme pénétrer dans la pièce et éclater en sanglot. Pourquoi avait-il hésiter a aller la voir? Aurait-il du rester de coter, peu t'être bien que oui. Peut-être qu'il aurait jamais du avoir la vision de Mitsuru... cela l'aurait peut-être empêcher de l'embrasser par défaut... Et surtout d'avoir a faire a la « tornade Midoriko ». Le jeune homme repensa a sa réaction en soupirant... Elle avait pas réagit un peu fort, après tout il ne fallait pas en faire un plat, se n'était qu'un baiser après tout rien de comparable a un possible traumatise... Elle avait qu'elle age merd** cette fille là? Que que cela avait fait très bizarre pour Yûu de réaliser qu'après c'est elle qu'il avait embrasser, car après tout s'était la première fois qu'il embrassait quelqu'un d'autre que Mitsuru... Durant tout ses année dans l'ombre et le sang celui-ci ne s'était jamais préoccuper de cela, n'avait jamais re eut de contacte physique autre que des meurtres, mais il est dure de comparer les deux... Tous sa pour dire que durant presque neuf ans. L'homme n'avait fait autre chose que une double vie... Il tuait et exécutait ses plan le soir et le jours il travaillait dans un autre job, pour éviter les soupçon... Mais a part Zélos son shinigami, il ne parlait vraiment a personne... Il s'était complètement isoler de monde.... Sans trop pour qu'elle il avait fait cela, peut-être qui ne pouvait se permettre de laisser entrer quelqu'un dans sa vie qui sait, mais bon jamais se n'était arriver... Peut-être que cela ne l'avait jamais intéresser, mais l'arriver de Tao allait changer bien des chose en Yûu, mais des chose donc il ne se doutait même pas... S'était parfois dur pour Yûri de tout prévoir... Être capable de prévoir les évènement pour bien fonder ses plan futur. Il devait avant tout entrainer Midoriko et Sawako, avant même de les inclure dans ses plan, car après tout elle n'était pas prête a se qui allait s'en venir... Mais avec de telle tempérament est-ce que cela tentait a Yûu de travailler sur leurs cas... À dire vrai pas vraiment... Il n'avait même aucune envie pour l'instant surtout qu'elle semblait s'être donner le mots pour lui faire perdre son calme habituelle... Surtout cette gamine du nom de Midoriko... Pourquoi était-il tomber sur de telle capricieuse... Elle commentaire était toujours suivit de d'autre... Cela venait de lui rappeler pourquoi a la base il s'était isoler dans le passer pour exécuter ses plan en solo... Elle pouvait parfois faire preuve de tellement de mauvaise fois, et pourquoi... Il en avait aucun espèce d'idée... Elle était tous incompréhensible pour lui... la femme... Oui il lisait dans les penser et en les âmes de chacun il pouvait connaitre le passer de quelqu'un, mais l'on aurait dit qu'avec celle-ci cela ne suffisait pas... Peut-être seulement car il étaient toutes contradictoire envers leurs propres personnalités... Qui sait?!

Suite a l'entrer bruyante de la miko nouvellement des ténèbres , celui-ci avait prit le temps de l'observer de loin. Son livre l'aidait a s'inspirer pour créer ses propre formule: et livre même qui a la base n'est que sornette... Il en était bien conscient. Il était même le premier a faire des magouilles... mais pas pour les même raison... Mais s'était aussi pour cette raison la qu'il savait que dans tout magouille et fausseté il y avait tout de même quelque chose a en retirer, comme dans son cas... la peut-être possibilité qui créer ses propre rituelle satanique... Il avait déjà réussit un de ses incantation qu'il avait créer a la base de se livre et le résultat avait été très agréable... Il avait réussit a rendre aveugle une salle complète durant un débat remplit de diplomate et représentant du gouvernement de Tokyo... Regarder les télé-journal qui passait cette évènement en directe avait était été une parfaite réussite puisque lorsqu'il fit son sort tous les diplomate était devenu aveugle en directe en plein milieu d'un énorme débat... Une émeute s'était même créer... Tout sa pour dire que le ténébreux jeune homme se rappelait parfaitement de cette évènement et lorsqu'il y repensait cela lui offrait durant quelque seconde un sourire... Tous en feuilletant le fameux livre le jeune homme avait se même sourire en coin qu'il avait eu cette journée la... Jusqu'au moment ou il le mit de coter en le refermant sans le laisser en arrière , mais en l'amenant avec lui lorsqu'il s'était approcher de la bibliothèque pour l'observer la jeune femme de loin... Il en avait juger facilement que la demoiselle se sentait seule... Il pouvait la comprendre un peu après tout il avait été le premier a avoir été « abandonner » par ses parents qui était mort lorsqu'il était très jeune. Il n'avait eu d'autre choix de se débrouiller seule toute ses année... Il est vrai que Yûu avait toujours eu des talent mystérieux en a peu près tout. Il n'a jamais même éprouver de problème a s'adapter et a apprendre rapidement... Que cela soit un instrument de musique, la politique, les mathématique... l'histoire, n'importe quoi... C''est seulement après être prisonnier d'une clinique psychiatrique ou il était sur sédatif illégale qu'enfin quelqu'un reconnu son talent... Ce quelqu'un là n'était pas humain... S'était ce que l'on appèle un Shinigami: Un ange de la mort.... Lorsque Yûu adolescent passa presque du coter de la mort quand il venait chercher son âme puisqu'il allait mourir empoisonner par les étrange mélange illégale de drogue que les infirmier lui administrait, qu'il lui proposa une entente... Un contrat... C'est avec se contrat que Yûu peut devenir presque invincible.... Depuis se jours Zélos était le seule sur qui il pouvait vraiment compter... Le seule ami d'une vie comme on le dit... Peut-être que s'était grasse a lui que Yûu avait réussit a surmonter... Peut-être que sans lui le ténébreux jeune homme serais mort depuis très longtemps... Il lui avait proposer de lui donner la force de se venger, pourquoi Yûri aurait penser accoter de cette possibilité? Il n'était pas assez stupide pour refuser après tout. Depuis se temps précis Zélos le suivait partout ou il allait, l'entente était qu'il tuait ceux qu'il devait mourir et en échange il lui donnait les âmes des défunts qu'il tuait... C'était seulement depuis un moment que Zélos était partit pour une courte durée.... Ou était-il parmi... Yûu en avait aucun idée... Il ne lui avait dit seulement qu'il allait rendre visite a son frère... Il n'avait même pas eu le temps de lui demander qui s'était. Après tout d'où sortait cet étrange frère... Jamais il ne lui en avait parler avant... C'était l'une des question qui allait lui poser lors de son retour... Mais bon pour l'instant se n'était pas le moment de penser a sa... Devant lui il avait une pleurnicharde... Était-ce a cause du baiser encore??? Ce demandait-il en soupirant un moment... C'est après seulement un bon moment qu'il s'était enfin décider a aller la voir... Ne sachant pas trop quoi dire a cette dernière celui-ci tenta de lui faire comprendre que cela ne servait a rien de pleurer sur son sort... En lui fessant réaliser que tout cela pourrait être pire... car a première vue... lui avait sans aucun doute eu une vie bien plus dure et blessante que la jeune fille.. Il ne s'enflait pas la tête avec cela mais le savais pertinemment. C'était sa les jeune de nos jours? Des pleurnicharde??? Jamais il n'avait pleurer lui... Est-ce que cela faisait de lui un monstre ? Malgré la mort de ses parent lorsqu'il avait survécus et s'était éveiller a l'hôpital il y a neuf année... Jamais il n'avait pleurer il était simplement aveugler par un rage sanglante... Il ne pouvait donc pas comprendre cette fille, malgré qu'il semblait facile de lire en elle, encore quelque chose complètement contradictoire en elle... A dire vrai cette fille devenait de plus en plus étrange. Plus il apprenait a la connaitre plus il la trouver étrange... A croire qu'elle n'était pas si différente de lui après tout...


Ce dernière oublia aussitot se qu'il venait de penser lorsque la derrière lui rétorqua une réponse du genre: « Ne fait pas semblant que tu peut comprendre ma vie! » Du blabla encore... Bien sure que non il peut surtout pas deviner des truc en toi... Il ne lire surtout pas dans les penser... Non ses lui qui s'imagine sa depuis qu'il en tout jeune... Bien sur il fabule complètement... Bien sure se n'est qu'un fou après tout. Son opinion n'est pas important il ne possède surtout pas un sens de déduction parfait... C'est sur il s'était tous imaginer! Avoir su qu'elle recommencerait ce jeux de puissance qu'elle s'imaginait encore entre lui et elle, il l'aurait laisser pleurnicher dans son petit coin sombres. Elle ne semblait pas comprendre cette fille qu'il en avait rien a faire. Après tout il avait assez de chose a penser. Il n'avait guère le loisir de perdre son temps a jouer a de tel enfantillage! Sérieusement trop pour la réincarnation de Naraku... C'est alors que les parole de la demoiselle prit une autre tournure lorsqu'elle remarqua le livre qu'il avait en main: ses dans une de ses nombreux soupire qu'elle lui arracha des main et commença a faire son intéressante... Elle continua ses soit disant insulte pour lui donner un cours de littérature cent un... A lui ! Comme si il en avait besoin. C'était sa collection personnelle... Venez pas lui conseiller sa lecture dans sa bibliothèque personnelle s'il vous plait... Vous apprécier peut-être pas sa réaction.... Malheureusement pour cette dernière c'était l'un des secret de Yûu il collectionnait tous sorte de livres quel qu'il soit... Il l'est avait déjà tous lu dans ses temps libre et se rappelait de chacun parcoure... En fait l'on peut aussi comparer Yûri a un encyclopédie d'information sur deux pattes. Il était une vrai éponge d'information: Dieux seulement sait comment il fessait pour tout retenir en mémoire se qu'il apprenait partout, mais il y réussissait... Suite a deux réplique désagréable celle-ci déambula dans la pièce et s'approcha d'une des bibliothèque et se mit a fouiller dans ses tant de bouquin... Elle semblait chercher vraiment a la conseiller s'est alors que mécontent il ne put s'empêcher de penser aussitôt patient tout en la suivant du regard qui était un peu plus rouge que tout a l'heure...

* Non mais pour qui elle se prend ! *

Yûu était complètement choquer par le culot dont elle pouvait faire preuve a se moment précis... c'était surtout le faite qu'elle insulte par le fait même son intelligence de génie et en plus qu'elle se permettait de fouiller dans ses affaire. Tu veux les bruler pendant que tu y est? hein????! Non mais pour Yûri elle avait complètement manquer de civisme et était bien prêt a la remettre a sa place dès qu'elle allait arrêter de parler... Et ce même si il allait empirer et envenimer la conversation... Il avait tenter juste avant de faire un effort et elle réagit de la sorte... Alors prépare toi a ne plus avoir de cadeau de sa part... Il était très radicale par moment et cette dernière n'allait pas tarder a la voir... Il n'allait pas devenir agressif pour si peut ou même la menacer non il n'allait pas perdre son sang froid... Non ! Il ne voulait plus perdre son sang froid avec elle... Si elle veux être en colère elle le sera seule, lui ne voulait plus perdre son temps cela lui faisait perdre des seconde précieuse et lui siphonnait son énergie... Trop peu pour lui. Et en plus de sa un livre lui tombe sur la tête. Il s'était pencher pour le reprendre au sol de sa main droit il vint aussitôt le replacer dans la bibliothèque. Ensuite il observa encore un fois celle-ci. Non il allait être complètement impassible et glaciale... A ses dernière paroles qu'elle prononça il rétorqua alors d'un ton froid et complètement distant, presque cruelle...

« Non mais ta fini oui?! »

Son ton était particulièrement arrogant et mesquin. Celle-ci n'avait pas respecter certaine chose et avait causer chez un certain dédain... Il n'avait pas envie de rester un minute de plus avec elle alors il continua simplement dans un soupire...

« Alors quand tu auras fini de faire ton intéressante et que tu voudras laisser les autres parler un peu tu viendra nous rejoindre! A oui n'oublie pas d'attendre d'avoir moins mauvais caractère... Tu sais... C'est vraiment agaçant a la fin! »

Dit-il en la laissant. Il avait simplement ignorer sa dernière parole qui s'était formuler plus comme un demande. Il allait peut-être lui dire plus tard, mais pas tous de suite... Après tous pourquoi lui offrirait-il un arme aussi puissant sur un plateau d'argent lorsqu'elle l'énervait au tant... Tout s'éloignant vers la sortit et en débarrant la porte. Ce dernier donna un bon coup sur celle-ci qui s'ouvrit violemment et quitta littéralement la pièce sans même attendre, que la demoiselle ai le temps de répondre, quoi que se soit. Il n'avait vraiment pas l'intention de s'égare dans une autre confrontation avec elle... Elle était très déplaisant en ce moment et il ne voulait pas être à ses coter, c'était assez simple a comprendre, non? Qu'elle pleurniche sur son sort, encore, seule si c'est ça qu'elle veut! Il allait lui foutre la paix... Après tout ses se qu'elle semblait vouloir, non? Bien ses se qu'elle aura et un point c'est tout! Le jeune homme était bien décider a continuer. Sans arrêter depuis sa première lancer, Yûu alla simplement rejoindre les autres... Il ne fit que suivre les voix et s'approcha d'eux aisément. Tao était rester avec Sawako... Peu t'était qu'il ne la déteste pas a se point... Il observa un moment Sawako et ensuite retourna son regard sur Tao... Il lui ressemblait beaucoup... Il avait le même physique a son age... Ses yeux par exemple a l'époque était d'un bleu royal presque foncer. Seule détail qui ne collait pas... Mais bon il semblait bien réveiller et Sadako semblait disparue... Son fils avait peut-être réussit a la calmer... Qui sait? C'est alors qu'il s'adressa a celui-ci.

« Je suis désoler pour tout a l'heure... Je pensait a ta... »


Ensuite se taisa sans raison et soupira... Pourquoi revenir sur ça. C'était fait après tout... De toute manière comprendrait-il? Et changea de sujet soudainement.

« Tu a faim? »

Il lui demandait aussi cela pour savoir si il avait prit le temps de manger avant de repartir. Il fallait qu'il pense a sa maintenant après tout... Il voulait bien s'occuper de lui après tout s'était son fils... C'était toujours la même phrase... « Si il l'aurait su... » Toujours le même refrain... Cela n'excusait rien... Bon il n'était même pas au courant qu'elle était enceinte, mais sa l'excuse pas... Et ensuite tourna son regard sur Sawako et lui demanda la même question.

« On part sous peu alors si vous avez faim, il serait peut-être le temps de manger... »

Il se trouvait idiot en repensant a tout a l'heure. Il ne devait plus mélanger ses penser en songeant a Mitsuru... Il devait simplement se concentrer sur le teste de Midoriko et rien de plus ensuite il vaguerait a se que bon lui semble... Il allait la mener a un petit défie... Voir si elle allait rester avec eux... Rien de bien méchant... Simplement pour tester ses nerfs un peu... Pourquoi Tao les accompagnerait? Car il ne le laisserait pas seule ici a rien faire après tout... De plus peu t-être que cette excursion allait les Rapprocher qui sait? Il ne devait simplement plus se laisser a ses délires... Il n'était plus seule... Avant avec juste Sawako il ne se voyait pas tous le temps il pouvait même parfois lui donner ses ordres a distance... Elle l'avait couvert a plusieurs reprises lors de soupçon a son égare dans le monde moderne... Elle était une brave petite fille... La connaissait depuis un certain moment.

* Sawako tu va être correcte pour tantôt? On doit aller en direction du village de Taijuya ou plutôt sa ruine... La bas il y a un objet que j'aimerai bien avoir... mais il y a une très longue distance a parcourir... Durant ce voyage Midoriko devra assurer, de toute manière tu pourras facilement avec tes talent t-en charger des plusieurs monstre qui croiserons notre route. Je veux simplement voir si on peut la compter parmi nous... Je te demande simplement de t'assurer un peu de surveiller ses arrières...Même si tu ne l'apprécie pas vraiment... Je veux surtout tester ses nerfs tu vois? Rendu a la grotte tout dépend comment cela se passera je te donnerait plus de détails... *

Dit-il par télépathie a Sawako lors que leurs regard se croisa qu'a un fragment de seconde... Il se foutait bien que Tao comprendrait ou pas. Car après tout si il lisait dans les pensée comme lui. Il comprendrait toute la conversation; de a à z: en lisant dans les penser de la petite sorcière. Pourquoi lui avait-il parler par la penser alors hein? Tout simplement pour ne pas sous estimer Midoriko, après tout qui était bien sure qu'elle ne l'avait pas suivit ou avait trouver un moyen de ne pas se faire voir pour écourter se qu'il trafiquait... Il ne voulait tout simplement pas qu'elle entend se qu'il avait a lui dire...



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   Octobre 18th 2010, 4:36 pm

Alala les hommes et leur fierté !!! Bon sang je vous jure, un rien ne les vexe !!! Ils sont tous pareils, aussi bien Hanyo, Youkai ou juste humain, ils détestent que les femmes osent leur tenir tête, ils détestent qu'elles osent dire qu'ils ont tords !!! C'était n'importe quoi, et d'un ridicule !!! Mais allons qu'y a t-il de mal à cela ? Qui a-t-il de si terrible pour eux de ne pas toujours avoir raison ? Est-ce qu'ils sont des machines ? Des ordinateurs ? Non ils sont humains, enfin vous avez compris quoi, alors il est tout à fait normal d'avoir tord de temps en temps, il n'y a pas de honte à ça... Mais bon certains l'acceptent et d'autre le prennent plus mal, heureusement que tous ne sont pas susceptibles car des claques se perdraient... Non mais c'était quoi cette attitude des plus mesquines et pitoyable que celle-ci ? Est-ce que Midoriko pouvait savoir que Yûri savait que la plupart de ses livres sont remplis de bêtises ? Non !!! Elle ne lis pas dans la tête des gens ELLE ! Et puis c'était quoi cette réaction excessive ? C'était trop dur pour lui de dire qu'il était au courant ? HAHAHA c'était à mourir de rire !!! Sans le vouloir elle avait touché un point sensible de MONSIEUR ! C'était vraiment trop drôle à voir, alors lui aussi il était susceptible ? Le pire c'est que encore une fois celui-ci se permettait de la critiquer, alors la c'était le pompon! Non mais franchement est-ce qu'il avait déjà pris la peine de se regarder dans un miroir ? Il était pas un peu mal placé pour dire ce genre de chose ? MONSIEUR croit tout savoir, c'est vrai monsieur est doué d'une intelligence sur-humaine, alors tout de suite il prends la grosse tête hein! C'était hallucinant à quel point ce gars se croyait au dessus de tout le monde... Mais mon pauvre vieux tu t'es pris pour un dieu ou quoi là ? Qu'est-ce qu'il y avait de si.. Excitant à prendre les gens d'aussi haut ? Qu'est-ce que ça lui apportait de prendre les autres pour des petites M**** ? C'était quoi son problème à celui-la ? Midoriko en avait de plus en plus marre de cet homme, en fait finalement à l'hôpital il faisait juste l'hypocrite ? Encore un qui aime bien jouer la comédie, encore un qui aime bien mentir... Finalement Yûri s'avérait être quelqu'un de très décevant pour la jeune femme, elle ne le croyait pas comme ça... Finalement celui-ci était comme tout les autres démons qu'elle avait rencontrée par le passé alors ? Bien sûr celle-ci n'était pas idiote elle l'avait remarqué que c'était un manipulateur lorsqu'il se sont confronté dans la forêt d'Inuyasha, mais étrangement celle-ci ne savait pas trop pourquoi mais ça l'ennuyait vraiment qu'il soit ainsi, elle le croyait d'un niveau plus élevé que les autres petits démons de basse catégorie... Donc elle s'était trompé à ce point ? Elle avait du mal à y croire, disons qu'elle n'avait pas remarqué qu'il était comme ça, il jouait vraiment bien la comédie celui-ci aussi...


Pour la première fois Midoriko commençait à regretter de l'avoir suivit, si si je vous jure c'était vraiment à cause de cette réaction là qu'elle regrettait. Mais pourquoi l'avait-elle vraiment suivit d'ailleurs ? C'est simple parce qu'elle s'ennuyait. Oui c'est vrai aussi qu'elle voulait voir jusqu'où celui-ci serait capable d'aller pour essayer de la manipuler, que voulez-vous elle en avait parfaitement conscience qu'il allait tenter à un moment ou un autre, mais elle l'avais suivit quand même, elle doit vraiment être folle cette fille je vous jure... Mais bon, c'est fait tant pis. De toute façon ici ou dans le monde moderne autant choisir ici, de l'autre côté elle n'avait plus rien à perdre, ça ne pouvait pas être pire dans le japon féodale n'est-ce pas ? Alors oui je ne sais trop comment mais elle avait décider de s'amuser à un petit jeux : Midoriko voulait tout faire pour énerver Yûri, elle voulait voir pendant combien de temps encore ses nerfs allaient tenir, et celle-ci était prête à faire n'importe quoi pour cela, elle voulait le tester... Après tout pourquoi pas ? Lui il avait bien fait la même chose, donc chacun son tour non ?! Il faut bien se divertir comme l'on peux... Mais le problème c'est que celui-ci aussi était très douer pour jouer avec les nerfs de la jeune demoiselle, s'il voulait la tester, c'était très mal partie...Quand vous provoquer Midoriko n'espérer pas vous en sortir sans cicatrices... Cependant, je vous assure que c'est vrai lorsqu'elle lui avait fait voir ces livres c'était vraiment pour l'aider et non pas pour le faire chi*r comme celui-ci le pensait... Mais que voulez-vous apparemment celle-ci avait touché son égo et voilà le résultat, monsieur s'est vexé et à sortie une phrase que franchement il n'aurais dut jamais dire :



« Alors quand tu auras fini de faire ton intéressante et que tu voudras laisser les autres parler un peu tu viendra nous rejoindre! A oui n'oublie pas d'attendre d'avoir moins mauvais caractère... Tu sais... C'est vraiment agaçant a la fin! »

Voilà une phrase digne d'un père qui s'adresse à sa fille... quelle horreur !!! Yûri maintenant se prenait pour son père ? Non mais ça va punis-la et envoie la dans sa chambre pendant que t'y es !!! Elle se taire ? Elle finir d'avoir un sale caractère ? Mon vieux t'allais bientôt regretter d'avoir dit ça, parce que là, OUI LA c'était que le début et attends-toi à en baver maintenant t'aura pas finis de pleurer !!! Bien sûr Midoriko faisait comme si elle n'avait rien entendue, celle-ci s'était dirigée vers la fenêtre et regardait ce qui se passait dehors tout en pensant :

* C'est ça cause toujours tu m'intéresse pauvre crétin ! *

Comme si elle allait lui faire plaisir de lui répondre... Ah il voulait qu'elle se taise ? C'est ça qu'il voulait ? Okay elle allait fermer sa gueule et il ne serait plus près de l'entendre, qu'il ne vienne pas lui adresser la parole après elle allait tout simplement ignorer sa présence, il voulais jouer, et bien elle aussi jouerais et c'est lui qui perdrait. C'est alors que celui-ci quitta brusquement la pièce en claquant la porte... Bon débarras !!! Cependant, ce que Midoriko n'avais pas remarqué dans tout cela, c'est que la fenêtre était mal fermée, et lorsque Yûu ouvra la porte et la reclaqua celle-ci s'ouvrit et cogna violemment la tête de la jeune fille et bien évidement celle-ci se pris le coin de la fenêtre sur son œil droit à deux millimètres près, elle se crevait l'œil... Et pour couronner le tout voilà qu'elle saigne

- Et ben voilà manquait plus que ça !!! Merveilleux !!! Je vais le tuer, je vais le tuer !!!


Dit-elle en s'énervant de plus belle, bon sang mais c'est dingue ça qu'est-ce qu'elle avait bien pût faire pour mériter tout ça ? Pourquoi est-ce que Yuri se mêlait autant de sa vie ? C'est vrai ça, elle ne lui avait jamais rien demandé JAMAIS !!! Elle ne lui avait pas demandé de lui sauver la vie lors de l'accident de voiture, elle ne lui avais pas demandé de la débarrasser de tout les démons qu'ils avaient eut sur leur route, alors pourquoi ? Pourquoi est-ce qu'il continuait ainsi ? Il espérait un merci peut-être ? Pourquoi faire, elle ne lui avait rien demandé M**** !!! Et là encore une fois il viens se mêler de sa vie, mais il a que ça a faire ou quoi ? S'il ne savais pas ce que voulais dire la phrase "fiche moi la paix" c'était pas le problème de Midoriko, il voulais jouer à ça ? Pas de problème mais qu'il ne vienne pas se plaindre après. Et puis après tout lorsqu'on y réfléchis un peu, ce qu'elle venait de faire avec ces stupides bouquins là et qu'il en fasse tout un plat, c'était exactement la même chose que lui avait fait à plusieurs reprises avec elle. Elle s'est mêlé de ses affaires comme lui n'avais de cesse de faire, elle lui a juste involontairement renvoyé la monnaie de sa pièce. Et encore il avait de la chance que ce n'était pas prémédité ça aurait pût être encore pire que cela... Si celui-ci pensait déjà qu'elle était une chiante de première ha le pauvre c'est qu'il n'avais encore rien vue, ce petit truc qu'il venait de subir ce n'était franchement rien du tout comparé à ce qu'elle est capable de faire, mais s'il continuait sur la même voix, il allait bientôt le savoir... Mon pauvre Yûu t'as pas finit d'en baver avec elle, et là tu va regretter de lui avoir sauvé la vie (xD) et à présent Mimi allait prendre un malin plaisir à faire de sa vie un cauchemar... Mais pour le moment elle avait autre chose à penser qu'à cet idiot qui venait de quitter la pièce, elle devait surtout pour le moment soigner sa blessure, et se dirigea donc vers la porte... Seulement voila, plus elle s'avançait plus sa vision devenait floue. Celle-ci avait du mal à s'orienter, disons que la fenêtre n'avais pas cogner juste au niveau de son œil mais aussi sur sa tête, et Midoriko a une tête très fragile, disons qu'il fallait peut de chose pour qu'elle saigne déjà mais aussi pour qu'elle ait des marques, et heu ben vous avez déjà tous eut des maux de cranes alors là un coup de fenêtre ça n'arranges pas les choses, donc celle-ci s'asseya calmement par terre histoire d'avoir une vision plus nette. Mais celle-ci n'arrivait pas encore et ce sang qui coulait toujours b*rdel... Elle n'avais rien pour l'arrêter, alors elle pris le ruban qu'il y avait sur sa tenue d'écolière, ben oui vous croyez peut-être qu'a l'hôpital on vous fournit des vêtement de rechanges ? Bref elle retira celui-ci et l'apposa sur sa tête histoire d'arrêter l' hémorragie, ce qu'il y a d'agaçant avec la tête, c'est que même avec une toute petite blessure vous perdez pas mal de sang... Et le pire c'est que son ruban était rouge lui aussi alors c'était assez complexe de voir s'il y avait encore du sang... C'est alors que quelqu'un commença à s'approcher d'elle, sa vision avait beau être floue, celle-ci arriva tout de même qu'il s'agissait d'un petit garçon... Était-ce le petit en bas de tout à l'heure ? Qui cela pouvait-il être d'autre de toute façon ? Alors instinctivement elle lui adressa ces quelques mots.

- Heu désolé, je veux pas être méchante avec toi mais j'ai pas envie de parler à qui que ce soit..

Mais bizarrement celui-ci restait là et s'approcha d'elle s'accroupit en lui demandant :

« Est-ce que sa va ? »


L
a jeune femme ne préférait pas répondre elle était tellement du genre énerver qu'elle lui balancerais probablement un " ben regarde ma tête ça se voit non pff !! " Mais Midoriko n'aimait pas être agressive envers les enfants surtout que celui-ci ne lui avait rien fait, donc elle haussa juste les épaules et tourna la tête... Mais celui-ci continua toujours de parler...

« Ça va aller maintenant... Je vais te ramener chez toi tout iras bien. Tu veux bien rentrer chez toi?»

Midoriko fut surprise de la question du gamin, mais qu'est-ce qu'il était en train de dire ? Comment est-ce qu'il peut savoir où elle vit et surtout pourquoi il demandait ça ? Ce petit était aussi bizarre que son père ? Alors elle se retourna de nouveau vers lui pour lui répondre:

- De quoi est-ce que tu parles ?

C'est alors que celui-ci lui pris la main et soudain le décors changea, elle ne voyait toujours pas très bien, mais remarqua qu'elle n'était plus dans la bibliothèque mais pourtant les lieux lui était familier... Qu'est-ce que cela voulait dire ? Où l'as t-il emmené ? C'est alors que la jeune femme pouvait apercevoir deux ombres devant elle : il y avait une petite fille assise dans un fauteuil et un petit garçon un peu plus grand qui se tenait debout devant elle. Soudain la vision de Mido s'arrangea et elle voyait parfaitement clair, celle-ci observa la salle où elle se trouvait dans les moindre recoins, étrangement elle avait l'impression d'être dans son ancienne maison, mais qu'est-ce que ça voulait dire ? Lorsqu'elle se retourna pour demander au gamin où ils étaient, celui-ci avait disparu mais pas bien loin puisqu'elle remarqua qu'il était juste en face de la petite fille, elle s'approcha alors calmement d'eux pour leurs poser plusieurs question : d'abord comment avait-elle fait pour arriver jusqu'ici et surtout où est-ce qu'elle était ?! Cependant, la jeune femme en s'approchant de la petit fille eut un sursaut, c'était elle lorsqu'elle avait 4 ans... Mais qu'est-ce que ça voulait dire ? Était-elle en plein délire elle aussi ? C'était contagieux ce truc ou quoi ? Mais se voir petite ce n'était pas cela le plus dérangeant en effet, celle-ci constata qu'elle était vraiment très amoché, elle avait plein de pansement sur ses bras, ses genoux et un à la tête au niveau de son œil droit, que c'était-il passé ? Cette scène, elle en était persuadé ne s'était jamais passé, elle ne s'était jamais blessée autant, elle s'en souviendrait si c'était le cas non ? Et pourtant ce n'était pas le cas, d'ailleurs c'était qui ce gamin devant elle ? Elle ne l'avais jamais vue jusqu'à maintenant, et elle ne le voyait toujours pas, elle avait beau regarder son visage celui-ci était totalement flou, mais c'était quoi ce b*rdel encore ? Qu'est-ce que cela voulais dire ?

* Ça y est je suis folle *

Pensait la jeune femme à cet instant et s'asseyant à côté de son double plus jeune. Elle décida donc puisqu'elle était coincé ici de voir ce qui aller se passer, elle n'entendait pas très distinctement les voix des deux enfants, mais ceux-ci semblaient bien s'entendre, même que le petit garçon était finalement celui qui était en train de soigner les blessures de la petite Midoriko, il venait tout juste de poser le dernier pansement près de son œil... Quelques instants plus tard, voilà que la mère de Midoriko débarque elle posa son sac rapidement lorsqu'elle voit sa fille couverte de pansement, elle s'approcha d'elle et commença à hausser la ton...

- Qu'est-ce qui s'est passé ?!

Hein ? Quoi c'est nouveau ça ? Depuis quand est-ce que sa mère s'inquiète pour elle ? Se demandais la jeune femme en regardant celle-ci se dirigeait vers la petite, elle l'observa des pieds à la tête souleva son menton avec une main et regarda son visage, elle resta silencieuse jusqu'à ce qu'elle enlève le pansement de son œil, et le remis immédiatement... La jeune femme et le petit garçon s'était bien sûr éloigné pour laisser passer la mère tout en observant celle-ci dire :

- Qu'est-ce que t'as encore fait ? Non mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ? Regardes moi ça, encore un peu t'avais plus d'œil... Alala un jour on va te retrouvé morte en plein milieux de la route !

La jeune demoiselle croisa les bras, fermant les yeux et secoua la tête en soupira elle pensait :

* Ouais je me disais aussi c'était trop beau y'avais un truc qui cloche*

C'est à ce moment précis qu'elle observa de plus près le garçon, bien qu'elle ne voyait pas correctement son visage, celle-ci avait la sensation qu'il n'appréciait pas ce que venait de dire sa mère... Et bien oui désolé petit mais ma mère à toujours été comme ça, le contraire serait choquant. C'est alors que la mère en remit une couche en lui demandant qu'est-ce qu'elle avait encore fait et pourquoi elle n'était pas resté à l'école... Mais bon sang elle n'avais pas vue l'heure la vieille ?!

- J'ai rien fait, c'est eux qui m'ont tapé et je suis rentré parce que tu m'as oublié !!!


Rétorqua la petite en commençant à sangloter...

- Je ne t'ai pas oublié puisque c'est ton père qui devait venir...

- Non, c'était toi, papa est venu hier...

C'est alors que la mère se sentie mal à l'aise, celle-ci avait oublié que le gamin était toujours là à regarder ce qui se passait, donc celle-ci se tourna vers lui et le remercia et lui dit qu'il pouvait rentrer chez lui à présent, ce que celui-ci fit de ce pas, et semblait dire au revoir à la fillette, seule sa voix était la moins distincte, celles de sa mère et la petite Mido étaient parfaitement claires, la jeune femme qui se doutait bien comment allait se terminer la conversation entre sa mère et son double petite préféra suivre le jeune garçon pour essayer de comprendre qui il était, malheureusement quelque chose d'étrange la bloqua à la porte, elle ne pouvait que le suivre de vue pour voir où celui-ci se rendait cependant elle ne pouvait pas franchir le pas de la porte donc, elle n'as rien pût voir de plus... Jusqu'à voir son père franchir également la maison, et ben voilà toute "la famille" au complet!!! La jeune femme soupira qu'est-ce que ça voulait dire ? Pourquoi est-ce qu'elle se retrouvait ici et devait subir cette scène ? Tout ça était si étrange et anormal, elle n'avais aucun souvenir d'avoir vécut cela !!! S'agissait-il d'une nouvelle illusion de Yûri ? Non ce ne devait pas être ça, il y avait beaucoup trop de détails, la pièce était trop parfaite, disons qu'elle était comme dans les souvenirs de Midoriko, il ne pouvait s'en doute pas en faire de ce genre... Mais il y avait juste ce gamin qui ne collait pas au reste, cette partie de l'histoire était la plus suspecte... Celle-ci fit donc de nouveau demi-tour et observa de nouveaux les évènements...

- WOW de vrais blessures de guerres que tu as la Midoriko !!!

N'importe quoi... Celui-ci aimait bien faire son intéressant vous pensez ? Et bien pas tout à fait, en fait de ses deux "parents" son père était le moins pire des deux, la mère criait tout le temps pour rien sur la petite fille et ne préférait pas l'écouter et ne la croyait jamais alors que celle-ci disait toujours la vérité; bref vous l'aurez compris la maman de Midoriko ne l'aimais pas du tout, celle-ci était toujours sur son dos pour tout et souvent n'importe quoi, contrairement à son paternel qui lui était disons plus agréable à vivre, en y réfléchissant soit il jouait très bien la comédie soit il était vraiment sincère... Les parents de Midoriko n'avait jamais eut d'enfants, ce n'est pas qu'ils ne le pouvaient pas, ou que l'un d'entre eux était malade non, c'est juste cette femme qui refusait juste de porter un enfant pour que son corps ne soit pas abimé et qu'elle n'ait à subir aucun symptômes de grossesse, vous voyez un peu l'image de celle-ci ? Son mari ne pouvait donc rien dire même si lui il s'en fichait royalement de tout cela. En effet celui-ci avait toujours voulu un enfant et c'est on peut le dire grâce à lui que la petite est arrivée dans leur famille, manque de chance on ne pouvait pas dire que c'était la famille idéale pour la petite... La mère se fichait complétement de son enfant en fait, pour elle on aurait dit que c'était un boulet qu'elle devait se trainer bref elle se forçait vraiment lorsqu'elle était gentille avec sa fille, sympa n'est-ce pas ? Le père c'était différent ou alors il cachait bien son jeu, mais celui-ci semblait culpabiliser de ne pas être assez présent pour la gamine alors pour se rattrapait il lui achetait tout et n'importe quoi, mais il voyait les choses en grand, en beaucoup trop grand, non il ne lui achetait pas des jouets ou des poupées ou des peluches non, lui il préférait acheter des truc complétement inutile... Sa dernière trouvaille était un piano... Un piano comme si Midoriko allait jouer du piano à 4 ans !!! Certes c'est le cas pour certains enfants, mais pas le sien, ce n'est pas qu'elle n'aimait pas la musique non, elle aime bien ça, la seule chose qu'elle ne supportait pas déjà à cette époque c'était d'entendre quelqu'un chanter, aller savoir pourquoi... Bref elle, la seule chose qu'elle voulait c'était des parents plus présent le reste elle n'en avait rien à faire... Même si elle avait beau lui avoir fait comprendre qu'elle ne voulait pas du piano et que même sa mère trouvait ça idiot, celui-ci avait dit qu'il fallait le garder au cas où elle change d'avis... Si ça se trouve plus tard c'était peut-être le cas, qui sait elle avait peut-être changé d'avis, mais si c'est le cas, elle ne s'en souvient pas.

...

C'est alors que la jeune femme ferma les yeux un instant et les ouvrit aussi vite, et de nouveau elle se retrouvait dans la bibliothèque... Souvenir qui refaisait surface ? Ou avait-elle juste fait un malaise ? Peut importe pour le moment elle était toujours blessée, sa vue était trouble mais moins que précédemment, combien de temps avait durer cette vison ? Certainement quelques minutes ou moins qui sait ? Bref celle-ci se releva elle était toujours fâché mais moins, c'était étrange comme si ce gamin avait le don de faire irruption quand il le fallait plus ou moins, elle était persuadée de l'avoir déjà vue quelque part mais où ? où ???? C'était la grande question... Mais à chaque fois que celui-ci faisait irruption elle était plus calme qu'avant, bien sûr elle était toujours sur les nerfs, mais moins... Celui-ci semblait la calmer par je ne sais quel moyen. Celle-ci s'avança calmement en direction de la porte et l'ouvrit toujours en tenant son morceau de tissus sur le côté de son œil, celui-ci et sa tête lui faisait horriblement encore souffrir, comme un marteau qui s'amusait à taper dans sa boite crânienne. Midoriko marcha lentement dans les couloirs et arrivée aux escaliers celle-ci descendit trois marches pas plus, c'était trop elle ne pouvais pas aller plus loin, elle voyait beaucoup trop trouble et ne voulait pas non plus tomber dans les escaliers... Celle-ci s'asseya donc là où elle se trouvait et soupira un instant. Elle n'en avait rien à faire de ce que les autres pouvaient faire, s'ils étaient en train de parler ou de regarder ce qu'elle faisait, elle s'en foutait totalement, qu'un d'entre-eux lui adresse la parole elle ne leur répondrait même pas tout simplement. la jeune demoiselle voulait juste rester là assise et avoir la paix, elle avait déjà assez mal au crane comme cela, elle n'avait pas besoin d'être ennuyée encore plus.

C'est alors que la jeune femme se remémora d'un truc qui s'était produit dans la forêt d'Inuyasha, celle-ci en touchant le fragment de perle qu'elle avait trouvé l'avait soigné... Et là où était-elle ? Entouré de plusieurs fragment de perle, elle n'avait que l'embarras du choix, elle pouvait faire son "marché" comme elle le voulait. Et son choix fût assez simple et fût celui de la grande perche qu'elle ne supportait plus : Yûri. Des deux fragments que celui-ci possédait, la jeune femme aurait put en prendre qu'un seul, mais elle voulait de nouveau l'embêter, après tout si ce qu'il avait dit dans cette fameuse forêt était vrai : qu'il ne dépendait de quiconque, celui-ci ne dépendait pas non plus de ses deux fragments de perles n'est-ce pas ? Alors cela ne le dérangerais pas du tout de ne plus les avoir, si l'on suit la logique de MONSIEUR ! Donc il n'y aurait aucun problème si Midoriko les reprends ? La jeune femme regarda les bras de celui qui est soit disant censé être son allier, et se concentra sur les deux fragments de Shikon, jusqu'à ce que ceux-ci s'animent et sortes du corps de ce dernier laissant pour seules traces de légères taches de sang durant ce laps de temps, la jeune femme pris le soin d'effiler le morceau de tissus qui n'était pas encore salit par le sang qu'elle avait eue sur sa tête pour avoir une fine corde de celui-ci. Les fragments se déplaçaient tout d'abord lentement puis arrivèrent rapidement devant Midoriko et se rassemblèrent pour n'en former qu'un et un peu plus gros. Elle tendis la ficelle devant le fragment qui flottait face à elle et celui-ci se posa en pendentif sur cette corde. Midoriko frotta légèrement le fragment ne voulant pas de tache de sang qui salissait ce truc, puis elle ouvrit doucement le morceau de tissus, le fragment qui brillait déjà bien brilla encore plus fort au contact des mains de la jeune femme à travers le tissus. Bien qu'elle n'en était pas sûre celle-ci préféra garder ce tissus plutôt que de tenter de voir un quelconque souvenir de Yûri... Non merci même si certains pouvait peut-être devenir utile, elle n'avait pas envie d'avoir des visions de celui-ci. Rapidement le fragment de perle vira encore plus au noir qu'il ne pouvait l'être et puisqu'elle avait augmenté la puissance de l'un maintenant si elle venait à le séparer en deux de nouveau, ils seraient à puissance égale si elle le désirait encore. Enfin elle le mit autour de son coup, la chaine était assez longue pour qu'elle n'ait pas de contact direct avec son corps mais qu'elle soit juste sur son vêtement toujours dans le but de ne pas avoir d'éventuelles visions... La blessure qu'elle avait à sa tête disparue aussitôt et se sentie de nouveau en pleine forme. Elle n'avais plus qu'a jeter le morceau de tissus. Midoriko en avait rien à foutre que celui-ci puisse dire quoique ce soit, peut-être qu'elle les garderaient toujours sur elle, ou peut-être qu'elle lui rendrait, tout dépendait de l'attitude de celui-ci. Même si pour lui, ils n'ont pas l'air d'être si important que cela puisqu'elle n'est pas assez forte, et bien nous verrons bien non ? La jeune femme resta tout de même assise sur les marches même si elle avait cette désagréable sensation d'être observé, elle s'en moquait bien, elle devait juste trouver un bon moment pour partir. Puisque Yûri n'était pas décider à le renseigner elle ferait comme elle avait toujours fait : se débrouiller toute seule, finalement on est jamais si bien servit que par soit même... Mais contrairement à d'autre elle avait le temps, elle n'était pas pressée... La jeune femme resta calmement là et silencieuse puisqu'apparemment c'est ce que tout le monde voulait alors oui elle allait se taire car contrairement aux idées reçue cela ne la déranges pas du tout. Alors ne vous étonnez pas si elle ne réponds pas.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle alliée ou...? [PV Sawa/ Yûu/ Tao/ Mido]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†]-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit