Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire D'une Vie Peu Banale O_o

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Mars 25th 2010, 12:24 pm

Yo ! Je suis Midoriko Tsubasa, j'ai 18 ans, je suis collégienne dans une école Secondaire très réputée de Tokyo. J'ai toujours crue que je mènerais une vie ordinaire. Mais un jour tout à basculé et ma vie a bien changée !! Voici les personnes que j'ai rencontré durant ces derniers mois et qui ont fait et font la personne que je suis maintenant...


Perdue dans un monde hors du commun [Rencontre avec Aya]

Explorations et flash back [Rencontre avec Gekkou]

Mauvais pressentiment [Rencontre avec Nakumo & Kiraya]

Journée infernale [Rencontre avec Yûri]

Un cauchemars sans fin [Conséquences d'un Accident, suite RP avec Yûri]

Incompréhension totale [Nouvelle vision du monde, suite RP avec Yûri]

Alliés ? [Rencontre avec Sawako et Tao, suite RP avec Yûri]

Étranges similitudes [Rencontre avec Seika]

Amies ? [Plus amples connaissances, suite RP avec Seika]

Y'a vraiment des gens étranges dans ce monde! [Rencontre avec Kikyô]

Comme une subite envie de meurtre ! [Rencontre avec Kyo]

C'est la fête !!! [Grande soirée de beuverie et bêtises au programme, RP avec Yûri et plein d'autres !]

Projets ? [Rencontre avec Kokichi et Ama]

Encore une mauvaise nouvelle !!! [Rencontre avec Alice]

Que le spectacle commence ! [ Attaque surprise dans le monde moderne, PV Aya, Kiraya, Matsuo, Nakumo, Seika, Yûri.]

Pour une surprise ! [Rencontre avec Megumi]

Heu oui, c'est pour quoi ? [Rencontre avec William]


MONDE FÉODALE : remplis de choses étranges ...


La forêt d'Inuyasha....


Aya Hirumoto :


Réincarnation du Grand Hanyo InuYasha !

Comment bien vous décrire cette fille ?! Aya est la première personne que j'ai rencontré dans le Monde Féodale. Elle m'a sauvée la vie d'un démon qui voulais faire de moi son repas, alors que je sortait à peine du puits. J'avoue avoir beaucoup de mal à la cerner, elle peut être gentille, démoniaque, je m'en foutiste... Elle est bel et bien la réincarnation d'un démon chien après tout ! Mais malgré tout je sais aussi que c'est quelqu'un de très puissant qui donneras du fil a retordre à d'éventuels ennemis. C'est aussi la première personne qui m'a plantée là dans ce monde vraiment étrange... Qui sait ce qui se passera lors d'une nouvelle rencontre entre nous...


Les Montagnes...

Gekkou Ryoukketsu

Seconde Personne que j'ai rencontrée! Gekkou est une Hanyo Oiseau qui vit dans les hautes montagnes de l'ancien Japon. Je ne peux pas dire que ce soit quelqu'un de très méchant bien au contraire. Elle aussi m'a sauvée lorsque je crapahuter dans les montagnes... On ne peut pas vraiment dire que je suis quelqu'un qui sache rester longtemps sur place dans un lieux trop calme alors démons ou pas démons je suis trop curieuse, mais les montagnes c'est haut, très haut et pour je ne sais quelle raison il m'a pris l'idée bizarre de sauter dans le vide pour tuer un démon O_o Heureusement que Gekkou était là pour me rattraper en plein vol sinon je serait morte bêtement... Il m'est arrivée des choses bizarres lorsque j'étais en sa compagnie, une d'illusion, un souvenir, un flash back ? Je ne sais pas vraiment mais cette femme qui était-ce ?! Reverrais-je Gekkou un jour ?! Comment réagira-t-elle quand elle verra ce que je suis devenue ?


Le Puits Dévoreur D'os...


Kiraya Sasutoshi


Réincarnations De Kirara et de Shippo !

Kiraya... Pourquoi j'ai la sensation étrange de la connaître ? Où est-ce que j'ai bien put la voir ? Le jour où je pris enfin la décision de rentrer dans le monde Moderne, je suis tombée nez à nez avec ces deux petites filles, aussi perdues l'une que l'autre, j'ai eue beau les prévenir de ne pas rester là elles ne m'ont pas écoutés... Qui sait ce qu'elles sont devenus maintenant... Sont-elles encore en vie depuis mon départ ?!


Cette jeune fille sous ses airs de personne apeurée semble plus forte que l'on ne pourrait le penser. Elle me semble aussi curieuse que moi, mais notre rencontre fut trop courte pour que je ne puisse la cerner d'avantage...


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Décembre 16th 2010, 1:33 pm, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Mars 25th 2010, 1:18 pm

MONDE MODERNE Là Où rien ne me retiens...
Les Rues de Tokyo...


Yûri Nako - Midoriko Tsubasa : « Je t’aime, moi non plus ! Parfait ! Ça tombe bien alors ! »

Yûri Nako


Réincarnation de Naraku !

AAAAAAH !!! Maux de tête en vue !! La seule chose qui me vient à l'esprit c'est POURQUOI !! Pourquoi ce type m'a sauvé la vie et risqua de mourir à ma place alors qu'il ne me connait pas ? Pourquoi est-il si bizarre que je suis tellement curieuse que je suis obligé de le suivre et de voir ce qu'il est vraiment ? Pourquoi moi qui ais tenté de le tuer, en apprenant la vérité sur lui, ne me tue-t-il pas ? Bien au contraire, il me sauve la vie à nouveau et semble très protecteur avec moi O_o Qu'est-ce qu'il me réserve comme plan ? Oui j'ai changé en sa compagnie.. je vois le monde tel qu'il est vraiment, (ce que je ne voulais pas admettre inconsciemment) et je ne regrettes pas du tout mon choix... Peut-être qu'après tout je suis vraiment moi maintenant... Grâce à lui ???
[Évolution des relations entre persos] : Ce qui se passe entre ces deux là est vraiment bizarre... Comment bien l'expliquer ? Ils ont beau se connaitre depuis très peu de temps (malgré certains souvenirs d'enfance qui semble remonter à la surface chez Midoriko) que tout va très... Vite... Pour une raison encore inconnue, Yûri est très très affectif avec la demoiselle, peut être tellement trop pour elle qu'elle commence à se demander s'il n'est pas fou. Cependant on ne peut pas dire non plus que Midoriko ait un comportement très clair également... En effet même si elle fait tout son possible pour énerver Yûri, au finale c'est elle qui s'énerve le plus en sa présence, et souvent pour rien, disons que c'est bien la seule personne avec laquelle elle a autant de mal a garder son sang froid... Il semblerait que Yûri perturbe beaucoup Midoriko, mais pour quelles raisons ça personne ne le sait...
[Évolution des relations entre persos] :Yûri et Midoriko, le jour et la nuit, ces deux là, c'est du grand n'importe quoi !!! Certains diraient sans doutes qu'ils feraient mieux de consulter un psy !!! Voilà qu'à présent ils peuvent tenir une conversation sans se disputer et se hurler dessus ?! Pourquoi ? Comment allez savoir, c'est tellement étrange ce changement d'attitude chez ces deux-là que je suis sûre qu'ils ne le savent pas non plus. Est-ce que leur entente va durer ? Mystère, on verra bien plus tard...

Merci pour la vidéo Yûu
Spoiler:
 


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Avril 19th 2011, 1:07 pm, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Mars 25th 2010, 1:26 pm

ELLE...

Midoriko


Il parait que je suis sa réincarnation, que j'étais comme ça avant de son vivant et que j'ai fini en statue après avoir sellé l'âme de Magatsuhi et la mienne. Et que c'est comme ça que Le Shikon No Tama a vue le jour après 7 jours et 7 nuits de longues batailles...Et j'ai pas l'intention de finir pétrifié encore une fois è_é


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Octobre 7th 2010, 7:17 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Mai 3rd 2010, 7:15 pm

†... De L'autre Côté Du Miroir ... †



Sawako Ichiderwa


Sorcière Manipulatrice...

*Soupir *
Grrrrrrrrr ça commence bien avec cette fille !!! A peine on se connait qu'elle m'énerve déjà è_é Qu'est-ce qu'elle est pénible à toujours parler avec sa bestiole !!! Et vas-y que je te pose des questions ou que je te dis ça ça ou ça... Mais qu'est-ce que j'en ait à faire ??? Ça ne m'intéresse pas !!! Enfin bref que voulez vous on as pas toujours les idées clairs quand on est de mauvaise humeur ^^ Elle m'a quand même sauvée la vie. Mais de là à en faire une alliée ? Hum j'hésite je ne la connais pas encore assez pour prendre le risque de lui faire confiance. Nous verrons ça avec le temps...
[Évolution des relations entre persos]OMG ! OMG !! Cette fille est complètement folle !!! Ça suffisait donc pas qu'elle parle tout le temps à sa luciole, maintenant la voilà atteinte d'un dédoublement de la personnalité... Manquait plus que ça !!! J'me suis entouré de gens complétement cinglés !!! Tuez-moi si je deviens comme eux par pitié !!!



Tao Onoya Nako


Réincarnation De Hakudôshi...

Tao, Tao, Tao.... Drôle de petit bonhomme, il semble avoir un sacré tempérament pour son jeune âge et n'as certainement pas envie de se laisser faire... C'est un enfant très intrigant et très intéressant aussi. On verra ce que l'avenir réserve ^^




Seika Nako


Réincarnation De Kanna...

Première rencontre avec cette petite fille hors du commun ! Dans ce que j'ai pût observer pour le moment Seika est loin d'être une petite fille ennuyeuse avec qui on a pas envie de parler, loin de là, cette fille a l'air d'avoir un sacré caractère, elle ne manque pas de culot et est très direct! Bref je trouve que nous avons pas mal de points commun, je sens que je ne vais pas m'ennuyer avec elle, ça risque même d'être très amusant ^^


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Octobre 24th 2010, 8:04 am, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Juillet 31st 2010, 6:40 pm

†... Souvenirs... Souffrances Et Incompréhensions ... †


[Partie souvenirs]


Kikyô


Kikyô... Cette femme est vraiment spéciale, elle semble être une personne très puissante, future ennemie ? Ou personne de passage ? Il en va s'en dire que c'est quelqu'un qui pourrait être très redoutable...

oOo... La famille c'est sacré ?! ... oOo
Partie souffrance & Incompréhension




Il faut bien que je vous parle d'eux quand même u_u

Père [PJN] et Mère :
Spoiler:
 
Ce sont eux qui ont fait que j'existe aujourd'hui, ma mère m'as mis au monde il y a 16 ans (ou peut-être plus) et ils leur à pris l'idée bizarre un jour de m'abandonner alors que j'étais qu'un bébé. Allez savoir pourquoi =/ Je ne sais pas qui ils sont et où ils sont. C'est juste eux qui m'ont appelé Midoriko. Mais j'ai jamais compris jusqu'à maintenant pourquoi ils se sont pris la peine de me donner un nom, si c'était pour m'éloigner d'eux après...Bref si ça se trouve ils sont morts. Est-ce que je veux vraiment le savoir ?

Mes parents adoptifs [PNJ n° 2]Haiko & Yamiko Tsubasa




(Yamiko veux dire enfants des ténèbres et Haiko : enfant des cendres)
Ce sont les personnes qui m'ont trouvé qui ont fini par m'adopter après que j'erre de famille en famille toujours étant bébé puis ils m'ont élevé du mieux qu'ils le pouvaient, je ne pourrais jamais le nier ça... Ils m'ont tout appris le discerner le bien du mal, le vrai du faux, etc etc.. Ils m'ont aussi appris qu'ils étaient vraiment de bon comédiens, c'est par eux que tout est arrivé... Si j'avais sût qu'être trop curieuse sur ma naissance allait me causer tant de soucis, aurais-je poser toutes ces questions ? Ils m'ont annoncés trop tard (à mon gout) que je n'était pas leur véritable enfant et après de longues heures de disputes je me suis enfuit de chez moi, et la suite vous la connaissez... Je fait tout mon possible pour les éviter autant que je peux, est-ce que ça va durer encore longtemps ça je l'ignore. Moins je les vois mieux je vais... Choquant n'est-ce pas ? ^^ Bref c'est en grande partie à cause de ce qui s'est passé chez moi, que je me sent de moins en moins attaché à cette époque.



Kyo Soma : mon demi-frère



C'est quoi cet imbécile de service ? Il a l'air de quoi dans cet accoutrement ? Celui-ci est un peu trop prétentieux... Mais qui est-ce ???

Megumi Tsuji : ma demi-sœur si on peut dire



Cette fille, je l'ai rencontré par hasard dans le centre municipale de Tokyo dans les quartiers résidentiels... Je ne m'attendais pas du tout à cette rencontre, cette fille connaissait mon frère jumeaux que je n'ai pas encore rencontré, apparemment c'est sa demi-sœur, le père adoptif de Matsuo et la mère de la jeune fille se serait mariés ensemble il n'y a pas si longtemps. Enfin bref celle-ci vient de lui apprendre qu'elle a en fait 18 ans et pas 16 ans alors qu'on lui avait toujours fait croire ça... Bref sans s'en rendre compte et involontairement celle-ci venait de dévoiler quelque chose qui mettait en rage la jeune miko...

Hoshiko Mari : Maman


Réincarnation De Byakuya...

Maman... Hummm que dire ? Après avoir appris qu'on m'avait déclaré morte dans le monde moderne, je me suis dirigée vers le seul endroit où des gens pouvaient avoir balancé une telle rumeur : dans mon ancienne maison pour régler mes comptes une bonne fois pour toute avec mes parents adoptif, mais voilà quand je suis arrivé sur les lieux disons qu'il y avait eut un "contre-temps" Bref mes parents adoptifs sont morts !! Qui a bien pût les tuer ? C'était la grande question, après des mois de recherches j'ai finit par découvrir ma mère et celle-ci m'as appris qu'elle était l'assassin, ayant eut vent de ce qu'avait dit la presse, dans un accès de rage et de peine elle les avaient tués alors que tout juste avant elle venait d'apprendre que j'étais toujours en vie. Et ouais ma mère m'as appris sa longue histoire, tout ce qui lui été arrivée qu'elle m'avais perdue et pas abandonnée qu'elle m'avais toujours recherché... Mais elle avait une autre surprise pour moi, m'apprendre que j'ai un frère jumeau... Bref c'est compliqué... Elle a beau être ma mère, elle en est encore une inconnue, et je ne me vois pas l'appeler "maman", mais en même temps je ne sais même pas la nommer autrement...

Matsuo Takashi : Mon frère Jumeau


Réincarnation de Miroku
(à venir)



Mitsuru Onoya : ma demi-soeur


Mitsuru Onoya... Qui est-elle ? D'où vient-elle ? C'est une bonne question. Il parait que cette femme est morte assassiné de façon atroce. C'est son autre demi-sœur (par alliance) Megumi Tsuji qui a découvert le corps sans vie de celle-ci. Mais Midoriko apprendra-t-elle un jour qu'elle avait un lien de parenté avec cette femme ? Qui sait...


Dernière édition par Selene Hakumei le Mai 11th 2011, 8:57 am, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Août 9th 2010, 7:05 pm

oOo... Ces souvenirs qu'on voudrait Oublier... oOo

Vous savez ce qu'il y a le plus difficile quand vous êtes la réincarnation de la femme qui a créée la perle de Shikon ? C'est justement la perle en elle même... Vous pensez tous que wow génial vous maitrisez son pouvoir et tout ça ? Blablabla Foutaise ! Tu parles d'un truc merveilleux là ? Vous croyez vraiment que c'est agréable pour moi de me souvenir d'une partie de la vie de quelqu'un lorsque je touche un fragment de perle ? Vous croyez que ça m'intéresse ? Oh bien sûr il y a tout les bon côtés du genre : maintenant je connais le point faible de telle ou telle personne, ça oui je suis tout à fait d'accord avec vous c'est quelque chose de très avantageux, mais le reste ARG !!! c'est horrible ! Heureusement que je n'ai que les souvenirs de ces personnes à partir du moment où celle-ci a été en possession de la perle ou d'un fragment... Mais cela n'empêche pas que pour très peu de monde, ceux-ci ont eut un fragment de perle dès leur naissance, alors et bien oui... Je sais tout de leur vie.... Croyez moi c'est pas amusant du tout. Lorsque vous rencontrer pour la première fois quelqu'un et que vous avez cette sensation étrange de l'avoir déjà vue, de le connaitre et ça des centaines de milliers de fois alors que NON vous ne l'avez jamais vue et que vous savez pas mal de choses sur cette personne je vous assure que c'est agaçant. Tout ces souvenirs... Tout ces souvenirs qui ne sont même pas les miens... Tout ça parce que je suis reliée à cette perle !!

Ais-je besoin de savoir ce que pense hum je sais pas Kikyô d'Inuyasha ??? Hein alors que je ne sais même pas qui est cet Inuyasha !!!! Juste qu'il est grand, râleur, avec des long cheveux argentés, quelque part, il me rappelles Aya... Bizarre...

Par contre c'est étrange, il y a toujours ce même souvenir dans tout les fragments que j'ai put toucher jusqu'à présent.... Un homme, il est encore flou mais je peux apercevoir un longue chevelure noir et ce rire si débile bouhhhh !!! Je hait ce type !!! Je le hait je le hait je le hait !!!! Je sais pas pourquoi, est-ce peut-être à cause de ces souvenirs qui commencent à prendre un peu trop de place ou autre chose ? J'ai l'étrange sensation qu'on peux pas lui faire confiance... En y réfléchissant bien si toutes ses personnes ont le souvenir de ce type, serait-ce lui qui aurait les autres fragments de la perle ? Quelque chose m'échappe mais quoi...? J'ai vraiment la sensation que ce type est stupide, pourquoi je le hait tant ? Je l'ai pas connus dans le passé ça c'est certain, mais je suis pas la seule à le haïr là est le problème... Parfois j'ai la sensation que je ne me souviens pas vraiment de tout... Et Yûri qui ne veut rien me dire ça m'énerve qu'est-ce qu'il me cache ? >__<


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Septembre 12th 2010, 8:18 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Septembre 8th 2010, 1:41 pm

oOo... Ces souvenirs qu'on voudrait Oublier... Partie II oOo

Vous savez quoi ? Aujourd'hui j'ai décidé de mourir !

Voilà, une phrase que je me suis sans cesse répétée ces derniers temps... Si ça se trouve rien ne serait aussi compliqué aujourd'hui si j'était morte depuis longtemps, ou même si je n'avais pas existé. Mais j'ai pas le choix, je suis en vie et j'assume ou plutôt je subie. La vie avec mes parents (adoptifs) n'as jamais vraiment été très évidente, ils agissaient vraiment très bizarrement de temps en temps, et je n'y avais jamais prêté attention jusqu'à maintenant... Ce sont des hommes d'affaires, dans quoi ? Je n'en ai aucune idée ils ont toujours été très discret à propos de leur travail, quelques fois je me dis que ce qu'ils font ça ne doit pas être très honnête leur "affaires" mais bon, ce n'est pas mon problème en fait. Ils n'ont jamais vraiment été très présent dans ma vie... Quand j'était petite c'était simple je voyageait un peu partout avec eux, j'avais le droit de venir, sauf quand ils devaient partir à l'étranger, là je restait au Japon, mais où ? Ça bizarrement je ne m'en souvient pas...

Alors en grandissant ça changeait rapidement, je restait là toute seule comme une idiote à la maison, étrangement personne ne venait s'occuper de moi, ou venait prendre de mes nouvelles, mais plus j'y réfléchis, plus je me dis que c'est louche, comment des adultes responsables peuvent-ils laisser une enfant d'une dizaine d'année s'occuper d'elle sans la surveillance de quelqu'un ? Je veux bien qu'ils me fassent confiance, mais quand même plus j'y pense, et plus je me dis qu'il aurait pût m'arriver n'importe quoi !!! Imaginez si la maison aurait pris feu ? Si des cambrioleurs venaient chez moi ? J'était seule sans défense et j'aurai pût y rester un bon nombre de fois ... Heureusement pour moi ça ne m'est jamais arrivé.

Un jour, ou plutôt un soir, cela remonte à plusieurs années maintenant, mes parents ont eus une envie subite de déménager, rien de particulier à ça vous me direz mais ils ont fait ça en pleine nuit !!! Ma mère est venue me réveiller et me disait carrément "Il faut que tu te lève, on s'en va" je lui demander où ça, elle m'as dis qu'on déménageait... Je me souvient que je l'avait regardé bêtement cette nuit là, pourquoi toute cette précipitation ? Qu'y avait-il de si urgent à faire pour qu'on déménage en pleine nuit ? On partait à l'étranger et l'avion était de bonne heure ? Non pas du tout, en fait nous sommes restés a Tokyo... Quand je m'en suis rendu compte je me suis retenue de traiter ma mère de folle... C'est vrai ça, elle pouvait pas attendre le lendemain matin ? Elle avait besoin de me réveiller en pleine nuit juste pour partir dans un autre quartier de Tokyo ? C'était vraiment stupide... Mon père m'a juste dis que c'était pour mon bien qu'ils faisait ça... Ah ouais et pourquoi ? Quel danger je pouvait bien courir ? Alala je vous jure parfois les parents sont vraiment stupides! Ils n'ont jamais voulu m'en dire d'avantage. Je ne suis pas partie loin mais, tout mes anciens amis que j'avais à mon école, je ne pouvait plus les voir, ils étaient trop loin, même s'ils auraient pût prendre contact avec moi, ils ne l'ont jamais fait ....Mais il se passe des choses bizarres ces derniers temps, j'ai des visions des choses que je n'ai jamais vécut, mais pourtant c'est bien moi dans ces flashs...



J'ai l'impression que quelque chose d'important m'échappe mais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Septembre 12th 2010, 8:12 am

oOo... Ces souvenirs qu'on ne voulait pas oublier... oOo



"le Fantôme du passé"


"Désolée, mais je crois t'avoir bel et bien oublié ..."

Comment vous expliquer ? Ce garçon apparait toujours au mauvais moment. Je veux pas dire par là qu'il débarque pour déranger, au contraire, il surgit de je ne sais trop où quand Midoriko est très très énervée, et le plus surprenant c'est que par je ne sais quelle méthode lorsqu'il disparait celle-ci est beaucoup plus calme que les minutes précédentes. Sa présence l'apaise et on ne sais pas trop pourquoi... Qui est-il ? D'où vient-il ? C'est un mystère, celui-ci n'apparait jamais de la même façon : soit c'est un souvenir, soit il apparait en fantôme... Les deux premières fois où celui-ci s'est manifesté, c'était dans la bibliothèque dans le Sanctuaire... Fantôme des lieux ? Non en fait il sort de l'esprit de Midoriko. Non elle n'est pas folle, disons que c'est une sorte de souvenir refoulé ou oublié qui a envie de se manifester lorsqu'elle est très en colère (étrange c'est toujours après avoir parlé à Yûri Oo) pour qu'elle reprenne ses esprit... Cette personne elle n'apparait pas toujours clairement : soit elle est flou, soit on entends que le son de sa voix, il ne se manifeste jamais de la même façon... Qui est-ce ? Elle a juste la sensation de l'avoir déjà vue, mais dire de qui il s'agit ? Impossible...




Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Octobre 24th 2010, 8:23 pm, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Septembre 22nd 2010, 2:37 pm

oOo ...Pièce d'Identité... oOo


Monde Moderne :


  • Nom : Tsubasa (nom d'adoption), vrai nom inconnu


  • Prénom : Midoriko


  • Surnom : Mimi, Mido, Midodo, Mimi-chan, Mido-chan..


  • Date de naissance : J'ai décidé de ne plus jamais avoir le même jour de naissance chaque année


  • Age : 18 ans


  • Poids : 65 kg


  • Taille : 1m68


  • Adresse : Je vivais pas très loin d'un très grand parc nommé : Shinjuku Gyoen à Shibuya dont voici l'adresse de celui-ci 11 Naito-cho, Shinjuku-ku, Tokyo 160-0014, Japan. Mon adresse étant strictement confidentielle, il est hors de question que je vous la donne. Seuls ceux dont je suis le plus proche la connaisse... Mais si vous voulez me retrouver vous trouverez un plan d'accès au parc ici

    Aperçut de l'appartement de Midoriko si celui-ci vous semble très grand c'est que c'est effectivement le cas merci Maman ^^
    Spoiler:
     



  • Profession : Collégienne à l'Académie de Tokyo


  • Situation familiale : J'ai appris récemment que j'avais un demi-frère, et ma véritable mère serait laissé pour morte par cet idiot, allez savoir si c'est vrai... [évolutif]


«~»~«~»~«~»~«~»~«~»~«~»~«~»~«~»~«~»~«~»



Monde féodale :





  • Surnom : L'Ange de la mort


  • Profession : Miko au service du mal, enfin au service faut pas pousser non plus je n'obéit à personne !


  • Adresse : Un ancien sanctuaire, situé je ne sais trop où...


  • Situation : Alors, alors : je suis la réincarnation de la plus puissante Miko que le monde féodale est connu jusqu'à présent, non non je ne me la racontes pas je dis la vérité, elle s'appelait aussi Midoriko et c'est la créatrice de la perle sacré, vous savez tous ce que c'est puisque vous la convoitez tous... J'ai décidé de rejoindre le mal, pour plus ample informations rendez vous ici Bien sûr il va de soit, que je ne suis pas du genre à me laisser marcher sur les pieds et encore moins à me laisser commander, donc je n'obéit à personne et ça ne compte pas changer, j'ai aussi mes propres intérêts et mes opinions, en gros je ne suis pas un pantin qu'on agite les ficelles comme bon vous semble. Croyez ce que vous voulez, j'ai les idées parfaitement clairs et je n'ai été corrompue par personne, je vois juste la vérité en face et je n'ai eut besoin de personne pour cela.


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Février 22nd 2011, 6:15 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Octobre 30th 2010, 6:20 pm

oOo... Au Hasard d'une rencontre ... oOo

Livre I : Histoire de ma vie de ma naissance à mes 8 ans

Chapitre Premier :
Ma venue au monde [histoire de ma naissance jusqu'à mes 4 ans]
« Alala la vie de bébé c'est génial !! »


Naissance de Midoriko et de Matsuo:

On ne sais pas trop où, dans le monde féodale, soit un peu plus de 500 ans en arrière.
La naissance des jumeaux se passe super bien, il n'y a rien à redire sur cela, la mère de ceux-ci pensait que sa vie allait enfin être meilleur et que tout irait mieux à présent pour elle, le père des deux enfants et ses bébés. Mais la vie en a décidé autrement et voilà que fait irruption de nouveau son mari, un homme qu'elle n'a jamais aimée mais qu'elle a dût épouser pour protéger son village, de cette union, il y eut un premier enfant à l'issu d'un viol... L'époux de nouveau de retour tente de tuer les deux enfants, la jeune mère s'échappe tant bien que mal et arrive dans la forêt d'Inuyasha, par là, elle commence à cacher sa petite fille et prévois d'en faire autant avec son petit garçon. Malheureusement celle-ci n'eut pas le temps que le mari apparut, elle ne réussit pas à s'en débarrasser, la seule condition pour rester en vie et d'éduquer au mieux leur fils. Celle-ci fut forcée à partir et n'eut pas le temps de récupérer sa fille. Plusieurs heures après lorsqu'elle reviendra, elle constatera avec effroi que sa fille a disparue.

Arrivée dans le monde moderne :
Par on ne sait quel miracle, on apprends plus tard que Midoriko a atterrit dans le monde moderne, celle-ci fut retrouvé par un jeune couple : Yamiko et Haiko Tsubasa, deux criminels (qui se gardent bien de le dire et de se faire remarquer), ceux-ci emporte le bébé à l'orphelinat pour que celle-ci se fasse adopter, c'est par de là cette action qu'ils cachent leur vraie nature en faisant des bonnes actions. Seulement voilà, pour une raison mystérieuse, toutes les personnes qui ont voulus prendre soin de la petite fille, ont tous finis par la ramener à l'orphelinat et ceci durant une année entière. Quelque chose en elle était bizarre selon eux et ils en avaient tous peur.... Midoriko aura rencontré une trentaine de parents en très peu de temps. Donc pour tenter le tout pour le tout, l'orphelinat décide de contacter les personnes qui ont trouvé la petite fille il y a un an.

Arrivée dans une famille stable :
Ça y est c'est fait, Midoriko a maintenant 1 an, et la voici qui débarque tout droit dans une famille très attentionnée. Après avoir réussit à convaincre sa femme que cela serait une bonne chose qu'ils aient un enfant, notamment pour cacher leur activité secrète. Tout se passe très bien, mais bien sûr il ne diront jamais que la petite fille a été adoptée. Bien évidement la petite fille est encore trop petite pour rester seule à la maison malgré les activités plus que spéciale de ses "parents" donc la petite Midoriko voyage à travers le monde et le Japon avec sa famille. Ce qui est très bien vous me direz, mais celle-ci n'aura aucun souvenir de cela, car qui se souvient de ce qu'il a fait bébé ?


...


Chapitre II
Une belle rencontre [Histoire de ma vie dès mes 4 ans jusqu'à mes 8 ans]
« Ma seule famille c’est toi »


Une enfance et une famille pas si stable :
Midoriko est à présent âgée de 4 ans, il est temps pour elle de suivre une scolarisation normale afin d'avoir une bonne éducation. Donc finit les voyages au bout du monde avec papa et maman, maintenant c'est l'école qui commence !!! Cependant, les parents de la petite fille ne peuvent pas se permettre d'arrêter leur carrière en plus qu'ils rencontrent un succès grandissant auprès de leurs patrons... Ceux-ci ne peuvent donc en aucun cas arrêter de voyager à l'étranger, donc ils laissent la petite fille chez eux, mais personne d'autre ne s'occupe d'elle. Et la petite fille se sent de plus en plus seule en rentrant de l'école.

Une rencontre plus que surprenante :


[url=] Retour en Enfance [/url]
La vie à l'école c'est pas toujours facile, il y aura toujours des sale gamins pour taper sur plus petits que vous. En ce moment leur victime c'était Midoriko. C'était toujours la même chose, à chaque fois qu'elle rentrait seule en sortant de l'école, ils étaient tout les trois là à l'attendre pour la tabasser et lui faire très mal. Sauf ce jour.. Non cette fois c'était différent, aujourd'hui ils ont trouvé plus fort qu'eux et ont eut le droit à la raclé de leur vie. Tout ça grâce à ce garçon un peu plus âgé qu'elle, qui est venus à son secours. Celui-ci la réconforta, la soigna et attendit patiemment avec elle le retour de ses parents dans sa maison...

« Onii~san » :
Plus qu'une rencontre, plus qu'une amitié, un lien c'était crée entre la petite fille et le garçon qui lui avait sauvé la vie... Pour la première fois depuis longtemps, quelqu'un faisait attention au sort de Midoriko, grâce à celui qu'elle considère maintenant comme son grand-frère. Pourquoi son grand-frère ? Parce que celui-ci qui n'était encore qu'un inconnu, celui-ci qui n'avait aucun lien sanguin avec la gamine, se comportait en tant qu'un grand-frère, il était même beaucoup plus présent pour elle que ne l'était ses propres parents...

Néant :

Est-ce que vous savez ce qu'est l'amnésie rétrograde ? Et bien c'est ce que j'ai depuis mes 8 ans, si vous ne savez pas ce que c'est je vais vous expliquer :

Spoiler:
 

"Pour ma part, il faut que vous sachiez aussi que mon accident, je n'en ai aucun souvenir également. Pour certaines personnes de mon entourage, ils pourront peut-être mieux vous dire ce que j'ignore. Il est vrai que je souffre de ce que les médecins appellent : fausses reconnaissances je n'ai aucun souvenirs de certaines personnes dont j'était très proche, je ne me souviens pas de Onii~san par exemple, et qui sa encore si je n'ai pas oublié plus ? Seuls ceux qui me connaissent pourraient me répondre. Et je crois aussi que je suis atteintes de fabulations, le contexte est plus ou moins celui que j'ai vécut mes les personnes sont différentes... A cet âge là j'ai eut un grave accident, je suis restée trois jours dans le coma, mais voulez-vous vraiment savoir comment ça s'est passé ? " Si vous insister... Cela devait être une belle journée comme toutes les autres, du moins c'est ce qui était prévu à mon programme. Mercredi, quelques semaines avant la reprise de l'école, nous sommes fin Aout. Il fait beau, je profite de partir m'entrainer à la piscine, cependant, cela me plait de moins en moins, donc pour une fois, je pars m'entrainer juste une heure pas plus. Ensuite je rentre donc chez moi, poser mes affaires, me changer et repars de suite rejoindre mon grand-frère là où il suit ses cours de musique. Je prends le temps de m'arrêter en chemin dans une boulangerie, histoire de prendre un petit quelque chose pour grignoter. Aussitôt acheté, je repars aussi vite vers mon point de rencontre. Étant beaucoup plus en avance que d'habitude et ne supportant pas l'idée que je puisse déranger Onii~san pendant son cours, je patiente à l'extérieur du bâtiment, bien que la directrice tente de m'en dissuader en me disant que j'étais toujours la bienvenue ici. Je le savais évidement, je n'ai jamais nié le contraire, mais voilà je n'aime pas le déconcentrer, et je préfère attendre dehors. La suite des évènements se passe assez vite... De je ne sais trop où quelqu'un a décider qu'il était grand temps pour moi de cesser de vivre et décide de me tirer une balle en plein cœur. Heureusement pour moi, il me rate de très peu... Mais ce n'était pas le pire qui pouvait m'arriver, oui je vous assure que ce qui m'est arrivé et beaucoup plus douloureux à encaisser que le fait de se prendre une balle dans la poitrine. Je ne sais pas pourquoi, mais depuis toujours j'ai toujours été quelqu'un de très fragile, je marque rapidement lorsque je me prends un coup. Ma tête est la partie de mon corps qui est la plus sensible à cela. A cause de l'impact de la balle, ma chute sur le sol engendre alors une perte de ma mémoire... Bien que je me souvienne de qui je suis, j'ai perdu beaucoup de souvenir, notamment celui de ce garçon qui se tenait à mes côtés ce jour là, j'avais beau le regarder, son visage bouleversé ne me disais rien... J'étais persuadé que depuis ce jour, je n'oublierais jamais la tête qu'il faisait à cet instant précis. On m'as donc emmené à l'hôpital afin de m'y faire soigner. Ce qui s'est passé là bas, je n'en ai strictement aucune idée. Je ne me souvient pas du tout avoir vécut cet accident, j'ai oublié que j'avais un frère et qu'il était bien la personne la plus importante de ma vie puisqu'il était bien le seul à tenir à moi. Trois jours plus tard je me réveille chez moi avec un horrible mal de tête, mes parents me raconte que j'ai eue une forte fièvre dût à quoi ? Ça, on a pas été capable de me le dire... J'ai essayé de sortir le jour même pour me rendre je ne sais où, j'ignorais totalement où je devais partir, mes parents on mit ça sur le coup de la fièvre et je suis donc restée chez moi contrariée de ne pas comprendre ce qui m'arrivait...
Plusieurs jours se sont écoulés, je vais un peu mieux et l'école à repris je part donc à l'école triste mais sans savoir pourquoi... J'ai toujours eue cette étrange sensation que quelqu'un veillait sur moi, puis un jour cette sensation disparue pour toujours... Et la solitude me gagne de plus en plus.






Fin du Livre I

à suivre:
Livre II : Histoire de ma vie de 8 ans à 18 ans
Livre III : Histoire de ma vie de 18 ans à ...


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Février 4th 2011, 5:44 pm, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Novembre 3rd 2010, 4:14 pm

oOo... Au Hasard d'une rencontre ... oOo

Livre II : Histoire de ma vie de mes 8 ans à mes 18 ans

Chapitre Premier :
Confusions [histoire de mes 8 ans jusqu'à mes 12 ans]
« Qu'est-ce qui se passe ? »


Coup de folie :
Que se passe-t-il ? C'est à ne plus rien y comprendre... Voici maintenant plusieurs jours que Midoriko est plus ou moins triste... Pourquoi ? C'est la grande question, des choses étranges commence à se produire, la voilà qu'elle cherche quelque chose qui manque, non loin d'elle... Mais qu'est-ce que c'est ? Et bien en fait rien. Du moins c'est ce que lui fait croire sa mère, il ne manque absolument rien, alors il n'y a rien à chercher... Pourtant la petite fille a vraiment la sensation qu'il manque quelque chose... Mais le pire reste à venir, puisque voilà qu'elle se mets à entendre des voix... Quelqu'un lui parles, une personnes lui pose des tas de questions que celle-ci ne comprends pas. Bien sûr la petite fille prends peur et fait l'erreur d'en parler à ses parents. Sa mère l'emmène voir un médecin, celui-ci lui explique que c'est surement dût au stress ou l'après coup du choc et il rassure la mère en lui disant que cela finira par partir, si elle prends ses médicaments.. Quel choc ? la gamine n'en as pas la moindre idée, ses parents préfèrent lui dire que c'est juste trop de fatigue. Pourtant quelque choses cloche. Mais Étrangement Midoriko ne veux pas prendre ses médicaments, se serait-elle habituée à cette voix ? Grande question, mais un soir, cette même voix vient lui parler, mais Midoriko se montre effrayée une seconde fois et lui dire clairement de partir. Depuis ce jour, elle n'entendra plus jamais cette voix...


Déménagement :
Un soir la mère de Midoriko débarque dans sa chambre et réveille la petite demoiselle, celle-ci lui demande de se dépêcher et de préparer ses affaires. La fillette que ne comprenait strictement rien demande ce qui se passe à sa mère, celle-ci lui apprends qu'ils déménagent, et oui en pleine nuit!!! Pourquoi ? Comment ? Elle n'as pas le temps de poser de questions, celle-ci abandonne sa chambres, petites affaires en mains pour déménager quelques quartiers plus loin... Devant elle se dresse de sa nouvelle fenêtre un très grand parc très connu en plein centre ville de Tokyo. Pourquoi tant de hâte ? La jeune demoiselle n'aura jamais la réponse, et c'est une des premières fois, où elle trouve que sa mère est complètement folle.



...


Chapitre II
Une vie qui ne s'améliore pas [Histoire de ma vie dès mes 12 ans jusqu'à mes 16 ans]
« Pourquoi est-ce que ça m'arrive à moi ? »


Un curieux évènement :
Midoriko est âgée de 12 ans, même si celle-ci pense n'en avoir que dix. L'absence de ses parents et de plus en plus pesante et fréquente, en plus de s'absenter durant plusieurs jours ceux-ci s'absente maintenant depuis plusieurs mois et cela sans laisser de nouvelles. C'est à ne plus rien y comprendre. Niveau scolarité ce n'est pas vraiment le top, celle-ci n'a aucunes nouvelles de ses anciens camarades de classes et très peu d'amis dont elle soit proche. Il y a juste une fille qui fait la route avec elle le soir de temps en temps parce qu'elles vivent à peu près dans le même coin. Un jour, la fillette a une drôle de sensation depuis le début de semaine, celle-ci est très frustrée et s'énerve pour rien sans trop savoir pourquoi. C'est alors qu'une fois en sortant d'une retenue car elle était dans la lune, celle-ci à le curieux pressentiment qu'il est arrivé quelque chose de très grave à quelqu'un, qui est-ce ? Ça elle n'en as aucune idée, même lorsqu'elle voit de qui il s'agit à la télévision, elle sait juste que c'est grave et se sent triste pour ce qui est arrivée, mais le pire est la réaction de sa mère qui la choc encore plus. En effet celle-ci est très sèche dans ses paroles plus que d'habitude et on a l'impression qu'elle se moque bien du sort qui est arrivée à cette famille.

Soupçons :
Voilà à peine quelques jours que le drame dans cette famille est arrivée, quelques jour à peine et la police a déjà commencé rapidement son enquête, ayant un des membres de celle-ci étant assassiné celle-ci ne fait pas son travail à moitié... La police frappe à la porte et tombe nez-à nez avec la petite Midoriko, ces deux policiers enquêtent donc sur l'affaire et bien que le foyer de la jeune fille est très loin de la résidence où a eue lieu le crime, ces deux personnes sont venus interroger les parents de la petite, manque de chance pour eux, ceux-ci sont partis à l'étranger et elle ignore pour combien de temps. En quittant la maison, Midoriko arrêtes les deux agents et demande des nouvelles de la personne qui est à l'hôpital car il semblerait y avoir un survivant. Malheureusement celle-ci apprendra de la bouche de l'un d'entre eux que ce garçon est mort dans la nuit... Les deux policiers s'éloignent alors et rejoignent leur voiture, ceux-ci ne se doutaient pas qu'elle était en train d'écouter la conversation, et apprends par la même occasion que le policier à mentit et que le jeune homme est juste dans le coma... Pourquoi ce mensonge ?

Danger ? :
Un dangereux psychopathe semble troubler la tranquillité de la ville de Tokyo depuis quelques temps maintenant. La police se rends une nouvelle fois au domicile de Midoriko, les deux même hommes que la dernière fois, cette fois ci ce n'est pas pour d'éventuelles questions, non c'est pour un avertissement, en effet les deux agents demandent avec insistance à Midoriko que celle-ci n'ouvre jamais la porte a quelconques inconnu, que cela pourrait être dangereux, pour quelles raison ? Ça elle n'en as aucune idée, mais elle leur explique que c'est déjà ce qu'elle fait en ne leur ouvrant pas entièrement la porte. Ce qu'il y a de plus troublant c'est que ces agents une nouvelle fois ne se sont arrêté qu'à sa résidence... Pourquoi ???


...


Chapitre III
Trahison [Histoire de ma vie dès mes 16 ans jusqu'à mes 18 ans]
« ... »


La vérité éclate enfin :
"Les années passent et ne se ressemblent pas, tu crois que tout commence à s'arranger dans ta vie, que tes parents seront plus présent pour toi, et c'est là qu'en fait tu te rends compte qu'il n'en est rien et que tout à empiré sans que tu t'en rende vraiment compte." Qu'est-ce qu'elle ne venait pas de faire là comme bêtise ? Comment aurait-elle pût savoir quand s'en renseignant sur sa naissance celle-ci allait découvrir une vérité plus qu' écœurante ? Rien du tout, mais rien n'avait été laissée au hasard, c'était une journée vraiment calme, pour une fois ses parents n'étaient pas en voyage d'affaires, ils étaient à la maison, et voilà que d'un seul coup ils lui balance en pleine tête que Midoriko n'est pas leur véritable fille, qu'ils l'ont trouvé là bas dans une rue et qu'ils l'ont emmené à l'orphelinat, mais comme personne ne voulait d'elle, ils ont finalement pensé à l'adopter... Superbe nouvelle, mais le problème c'est que pour la jeune fille il était trop tard. Mais ce qu'elle ignorait encore c'est les "deux" années de sa vie qu'elle avait perdue, en effet celle-ci est persuadée d'avoir 16 ans...

Pas question de rester ! :
Là c'était la goute d'eau qui débordait du vase, une grosse dispute éclata dans le foyer, surtout venant de Midoriko. Celle-ci est dégoutée et ne comprends pas l'attitude de ces personnes qui lui avaient toujours dis que mentir c'était mal, ils venaient de lui révéler que depuis le début ils lui mentaient ni une ni deux, celle-ci quitta la maison en prenant soin de claquer la porte. Ce qu'elle ignorait et ce qui allait se passer maintenant. Celle-ci errait dans les rues de Tokyo cherchant un moyen de se calmer mais aussi de comprendre, lorsque machinalement elle arriva devant le domaine Higurashi, elle n'y était jamais allée auparavant mais lorsqu'elle monta les escaliers et vie l'arbre au loin, elle avait une impression de déjà vue, jusqu'au moment où sortie de nul part, un immense monstre étrange la pris avec elle est l'emmenant dans un monde plus que bizarre en la faisant passer par un vieux puits..

Retour à la maison ou arrivée dans le nouveau monde :
Par je ne sais quel miracle la jeune fille réussit à se débarrasser de lui en le pétrifiant, lorsque celle-ci remonta du puits, elle se trouvait dans une immense forêt et non plus dans le temple, mais celle-ci n'eut pas le temps d'observer plus longuement les environs qu'elle fut de nouveau attaqué par un nouveau monstre encore plus bizarre que l'autre...

Rencontre avec Aya L'emmerdeuse :
Arrivée de nulle part voici une jeune fille qui vient lui sauver la vie et s'occuper du cas du démon, celle-ci a un sacré caractère et vraiment étrange, un instant celle-ci pouvait être sympathique et le moment d'après devenir quelqu'un de super désagréable, bien sympa comme tout, ironiquement parlant, voilà que la jeune demoiselle se mets à bien faire comprendre que sa présence l'ennuie. N'ayant pas envie de lui foutre une bonne paire de claque en pleine figure, Midoriko décide de quitter la jeune clébarde avant que cela ne tourne mal et se dirige vers les montagnes.


Un drôle d'oiseau :

Rencontre avec Gekkou, un démon oiseau au bords des montagnes, cette jeune femme lui aura sauvée la vie de justesse à une ou deux reprises, leur rencontre ne fut pas très longue, mais c'est la première fois où Midoriko a des visions de son ancienne vie de Grande Miko, d'il y a plusieurs siècles à présent. Celle-ci était tellement réelle, que l'on pourrait même se demander si ce n'était pas l'œuvre d'une illusion. Pourquoi ? Car à cette époque la jeune demoiselle n'avait pas encore conscience qu'elle était une réincarnation, et celle-ci s'est longtemps demandé pourquoi elle avait vue ses scènes et ce n'était pas n'importes quelles visions puisqu'il s'agissait du premier jour de son long combat des 7 jours et 7 nuits avant la mort de son originale.

Il est temps de rentrer à la maison malheureusement :
Après avoir quitté les montagnes, la jeune demoiselle se dirige en trainant les pieds plus qu'autre chose vers le puits dévoreur d'os afin de rentrer chez elle. Il est vrai qu'après ce temps d'absence il fallait quelques explications avec ses parents adoptifs du moins pour régler ses comptes une bonne fois pour toute et en finir avec cette histoire de malheur. Cependant, une rencontre imprévue viendra à ralentir son retour, ce qui était loin de la déranger : il s'agissait de deux fillettes un peu plus jeune qu'elle : une certaine Nakumo et une certaine Kiraya, elle voulaient en savoir plus sur les lieux, venant elles aussi du monde moderne. Voulant les prévenir de tout les dangers, la jeune femme les renseigna le plus précisément possible, mais ces deux là ne l'ont pas écouté et se sont bornées à rester, malgré un danger imminent qui semblait s'approcher de par là. Ce n'était pas n'importe quel danger, puisqu'il fit fuir plus vite que prévue la jeune femme, comme si la Mort venait la chercher...Cependant quelque chose avant son départ l'attirait vers cette aura douteuse... Mais qu'était-elle ? Mystère...


Fin du Livre II

à suivre:
Livre III : Histoire de ma vie de 18 ans à ...
Livre IV : (pas sûr)


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Mars 5th 2011, 6:40 pm, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Novembre 28th 2010, 7:35 pm

oOo... Au Hasard d'une rencontre ...oOo

Livre III : Histoire de ma vie de mes 18 ans à ...

Chapitre Premier :
L'accident
« Tu n'as que ce que tu mérites ! »


Rendez-vous avec la mort annulé ? :

"voici la tête du type qui a causé l'accident... Avez-vous déjà imaginé comment vous alliez mourir ? Non ? Moi non plus jusqu'à ce que ça m'arrive "
N'avez-vous donc jamais eut cette horrible sensation que la mort avait envie de jouer avec vous ? C'est un peu ce que se disait la jeune femme en repartant dans le monde moderne, lorsqu'elle avait quitté les deux fillettes dans la forêt d'Inuyasha... Bien sûr comme une idiote, celle-ci pensait qu'elle n'avait qu'a sauter dans le puits et que tout cela cesserait et qu'elle serait en sécurité... Jamais elle ne s'était imaginé que l'endroit le plus dangereux c'était les rues de Tokyo... Ces rues si sombres et envahit par la foule qui fait comme si que vous n'existiez pas, qui vous bouscule sans vous demander pardon. Qui est toujours pressé et ne fait jamais de pose. Mais lorsqu'on a la tête ailleurs, tout ça est si anodin... Alors qu'il se et à pleuvoir, la jeune demoiselle préfère se mettre à l'abri sous un abri d'autobus plutôt que de rentrer chez elle...

Une étrange rencontre : L'inconnu.

Lorsqu'il pleut, la plupart du temps, tu n'as pas spécialement envie de t'occuper de ce qui se passe autour de toi, surtout si tu est à l'extérieur en train de te prendre l'averse. La seule chose qui t'importe c'est que la pluie cesse et que tu puisse continuer ta route. Sauf que tout le monde n'est pas spécialement de ton avis...
"Wouha! Quel temps n'est-ce pas?! Je viens tout juste de me rappeler pourquoi je n'aimait pas cette ville! "
C'était ses seuls mots, ces seuls mots que cet étranger avait prononcé. Comment ne pas être désagréable avec ce type ? Ce n'était pas du tout cela que Midoriko se posait comme question, mais juste perdue dans ses pensées quelques secondes plus tôt sa seule réaction qu'elle avait c'était plus du genre : "Qu'est-ce que je peux répondre à ça ?" Et bien à dire vrai pas grand chose puisque celle-ci ne lui avait juste dit qu'un simple "Si vous le dîtes". Jamais elle n'avais voulue ou même songé à être désagréable envers cet homme, mais c'était bien la seule chose qu'elle trouva à lui dire.

La fin de ma vie, c'est donc comme ça que je vais finir ?

"La vie est tellement injuste parfois ! Pourquoi est-ce toujours les innocents qui partent en premier ?"
Voilà ce que je me suis dit lorsque j'ai vue ce corps au sol pour m'avoir protégée. Quelques minutes encore avant cet étranger, je l'avait presque ignoré il avait certainement dût se dire que je n'en avait complètement rien à faire de ce qu'il pouvait me dire, pourtant ce n'était pas le cas. Tout s'est passé si vite, je n'ai rien compris de ce qui s'est passé. Il y a eue un gros éclair, une voiture a fait un écart, j'ai bien vue qu'elle n'allait pas réussir à s'arrêter à temps, puis quelques secondes après voilà que je me retrouve propulsée de l'autre côté de l'abris d'autobus voyant la voiture foncer droit sur mon voisin! Il s'était fait renversé et venait de prendre ma place !!! Le choc ! La voiture emboutie l'abris dont plusieurs morceaux de verres vinrent s'incruster dans mes bras, j'eus le temps de m'éloigner à temps avant que cet abris ne s'écroule sur moi.


C'est ici que se termine ta vie :
Ce dangereux conducteur s'approche de moi et viens me demander si je vais bien... J'ai faillit me faire tuer par sa faute, pense-t-il vraiment que je vais bien ou c'est juste par politesse ? Seulement je n'ai même pas eue le temps de dire quoique ce soit que celui-ci s'inquiétait beaucoup plus pour l'état de sa voiture que de mon propre état de santé, lui qui a faillit me tuer !! Pourtant la seule chose qui me vient en tête est de le remettre à sa place en lui disant que lui aussi a faillit y passer, mais celui-ci n'écoutes pas alors que je lui demande d'appeler les secours rien de bien compliqué comme vous le savez. Et qu'est-ce que cet imbécile ose me répondre ???? Qu'il allait faire comme s'il n'y avait jamais eue d'accident et me rembourser l'hôpital !!! Pourquoi un tel changement d'attitude ? Je me mets alors à chercher celui qui m'as sauvé la vie ne le voyant plus à côté de moi... Alors c'était ça ce soudent changement brutal ? Lui aussi avait remarqué que cet étranger n'était plus là? Comment voulez vous que ma rage ne montes pas alors que celui-ci allait laisser un type à terre gravement blessé sans rien faire et même se sauver !!! Je n'avais rien d'autre sous la main à part quelques morceaux de verre, je pris donc le plus gros le menaçant une dernière fois... Il n'écoutait toujours pas... Ma patience avait des limites, j'ai fait ce qu'il fallait, j'ai poignardé cet homme en plein cœur bien que celui-ci ne semblait pas en avoir vue son comportement des plus ignoble... Celui-ci s'écroula et je jeta donc ce morceau de verre par terre, entendant les sirènes de l'ambulance je n'avais plus à m'inquiéter... Je viens de tuer un homme et c'est la que je me rends compte d'une chose cela ne me fait ni chaud ni froid, il l'avait juste mérité.


Chapitre II :
Un nouveau départ


L'hôpital :
Et me voici donc arrivé dans un service dont j'ignore le nom, je suis à peine en train de me réveillez que j'entends déjà des commérages à mon sujet entre deux infirmières c'est d'ailleurs cela qui m'a réveillé. Celles-ci étaient en train de se demander si moi et l'homme qui m'avait sauvé étions ensemble et si nous avions vraiment eut le même accident étant donné que nos blessures étaient complètement différentes. Non mais elles sont pas gênées ces deux là, en plus vue le peu d'importances des blessures que j'avais, elles n'avaient en aucun cas besoin d'être deux, une seule suffisait, mais non commérages c'est tellement mieux lorsqu'on est plusieurs... Après m'avoir empêcher de me lever, ces deux jeunes femmes quittèrent la pièces afin de me laisser me reposer... Mais l'une d'elle avait oublié son dossier alors j'observai ce dont il s'agissait... D'après ce que je voyait c'était l'homme qui venait de me sauver la vie donc voici ma prochaine destination...

Chambre 115 : Présentation de Yûri Nako
Après avoir erré pendant au moins Quinze minutes dans ce fichu hôpital, j'arrive enfin à destination chambre 115. C'est derrière la fenêtre de la chambre que je le vois branché à toutes sortes de machines, la culpabilité de se dire qu'il est dans cet état par ma faute se fait de plus en plus présente. Quand enfin j'ose rentrer dans cette chambre si triste et si lugubre, même s'il semble dormir je ne pouvais pas m'empêcher de m'excuser de l'avoir mis dans cet état... C'est alors que je fut surprise de constater que ce dernier n'était pas du tout endormi et répondit tout simplement que je ne devait plus penser à ça et qu'il ne l'avait pas fait pour rien puisque je n'était pas gravement blessé. Ensuite de fil en aiguille, le jeune homme lui demanda si je pouvait le détacher de ses ganses, vous savez ce genre de gros cordon en cuir marrons ou blanc qu'on attaches les fous ou tout simplement les gens beaucoup trop agité et qui pourrait faire mal ou se faire du mal involontairement ou non ? Et bien cet homme avait la même choses à ses bras, c'était un peu déstabilisant mais pas effrayant pour autant, je veux dire que je n'ai jamais pensé que ce type était un dangereux psychopathe. Un psychopathe se présenterait-il à vous ou bien vous sauveriez tout simplement la vie ? Non je ne crois pas. Alors il se présenta comme se nommant Yûri Nako, il insistait beaucoup sur le fait d'avoir un peu de compagnie, disons que le temps et long surtout lorsqu'on as pas de visite d'après ce qu'il venait de dire lorsque je lui posa la question. En effet personne n'était venu le voir et apparemment j'ai fait une gaffe en posant cette question, puisqu'il changea rapidement de tête, ce que je pouvait moi-même comprendre puisque je vivait un peu la même situation... Personne ne semblait s'inquiéter de ma longue absence au bout de deux mois, les infirmières ? Elles ne se sont même pas pris la peine de me demander mon identité, et en ce qui concerne la police ? Aucune visite alors qu'après tout il venait d'y avoir un mort dans cet accident mais personne n'est venu nous voir... En tout cas en ce qui me concerne, puisque je n'ai pas eue le temps d'en parler avec Yûri car il venait de me poser la question qu'il ne fallait pas en parlant de ma famille, ces sales idiots !!

Marche arrière !!!
Folle de rage je quitte sa chambre et c'est en retournant en direction de ma chambre que je m'aperçoit que j'ai agit comme une idiote, après tout ne venait-il pas de me retourner la question ? Il ne me connaissait pas, alors comment peut-il être au courant de mes problèmes ? Je m'énerve comme une imbécile face au type qui vient quand même de risquer sa vie en voulant sauver la mienne, M**** !!! Alors je fait rapidement demi tour pour réparer mon erreur, mais ce que j'ignorai c'est que à mon arrivée, il n'y avait plus personne dans sa chambre mis-à part une fenêtre grande ouverte. Je regarde en bas de l'hôpital et que vois-je ? Yûri Nako avait sauté par la fenêtre et se dirigeait vers un lieu que je connaissait bien maintenant : le domaine Higurashi.

Altercation
Après avoir suivit cet homme bien étrange finalement, nous nous retrouvons donc dans le monde féodale tout les deux... Et voilà que tout d'un coup, j'ai comme une fois de plus cette superbe impression qu'on vient encore de me prendre pour une idiote ! Peu de personnes ont l'air de comprendre que j'ai horreur de ça et qu'à partir de ce moment là, les crises de nerfs vont de bon train. Après une engueulade bien ridicule, mais ça fait toujours du bien de se défouler, je m'éloigne de ce type que je considère à présent comme le dernier des crétins lorsque je tombe nez-à-nez devant un petit morceau de verre qui se trouve être en fait, un fragment de la perle sacré, que mon ancienne vie et un démon ont créer, mais ça vous le savez déjà non ?! Ce que je ne savait pas c'est que un démon, aussi ridicule qu'il soit était en train de m'attaquer par derrière. Pour une raison que j'ignore encore, ce Yûri Nako me sauve une nouvelle fois la vie, malgré tout ce qui venait de se passer...

Souvenir d'une autre vie :
Yûri s'éloigne voyant bien que malgré ses provocations la jeune femme ne répondais pas. Pourquoi ? Car dans tout ce qu'il venait de dire sur sa famille, ses amis tout était vrai... Comment était-il au courant ? Elle l'ignorait, mais à cet instant précis lorsqu'elle tenait le fragment de perle dans ses mains, tout ce qu'elle voyait était tout les mauvais souvenir de sa vie, de ses premiers jours dans le monde féodale, mais aussi les derniers jours de la vie de son originale... Plutôt déstabilisant de revivre sa propre mort, si on peut dire... Voir à quel point tout ce beau petit monde et toutes les choses auxquelles elle avait toujours cru n'était en fait que du permettez moi l'expression, gros foutage de gueule!!! Oui tous depuis le début n'en avait rien à faire d'elle, et cette fois même dans son ancienne vie c'était ainsi... Ce fragment de perle venait de lui faire rappeler toutes les mauvaises choses qu'elle avait enduré... Plus rien n'était comme avant, la seule chose qu'elle voulait s'était se venger de tout le monde et peu importe la façon dont elle s'y prendrait, elle y arriverait, même si elle doit suivre ce type.





~~~

Fin du Livre III (Partie 1)

à suivre:
Livre IV : (pas sûr)


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Mars 5th 2011, 6:39 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Mars 5th 2011, 6:38 pm

oOo... Au Hasard d'une rencontre ...oOo

Livre III : Histoire de ma vie de mes 18 ans à ...(Suite)

Chapitre Trois :
Recommencement


La Naissance de L'Ange de La Mort :
Un regard noir comme la nuit, remplie de haine et de rancœur envers le monde entier, un caractère des plus colérique. Une miko des ténèbres est en train de voir le jour. Je vous présente la nouvelle Midoriko Tsubasa, une jeune femme qui n'en as vraiment plus rien à faire des autres et qui n'a qu'une seule et unique envie tuer toutes les personnes qui se mettront en travers de sa route, même si le chemin et long et pénible, elle fera tout pour arriver à ses fins. Voilà maintenant quelques heures que Midoriko s'est donc mit en tête de suivre cet étrange personnage qu'est Yûri Nako, la jeune femme s'obstine à suivre cet homme bien qu'elle n'as aucune idée où ceux-ci se dirigent et comment tout cela va se terminer. Bien déterminer à ne pas subir le même sort que son originale, la jeune demoiselle fait de son mieux pour mettre les nerfs de ce dernier à tout épreuve, histoire de le tester vous savez le "combien de temps résistera-tu à l'envie de me tuer, comme les autres ont fait dans mon ancienne vie ?" C'était un peu ça qu'elle avait en tête si je devait vous résumer la chose.

Rencontre : Sawako Ichiderwa
Suite à une longue marche interminable dans la forêt et autres lieux bien particulier du monde féodale, et dans un silence de mort, la jeune demoiselle se fait alors agresser par un démon bien particulier qui vient tout doucement l'étrangler par des tentacules bien dégoutante en plus de cela. Malgré sa fierté et qu'elle refuse de l'aide de ce dernier, la jeune Midoriko n'as pas d'autre choix que de demander de l'aide de son compagnon de route actuelle. Cependant, chose à laquelle elle ne s'attendait pas c'était d'être aveuglé par une lumière qui venait de nulle part qui vint alors lui sauver la vie et le Youkai lâcha enfin prise... La jeune étrangère ne dévoila pas encore son nom mais une chose et sûr c'est que ces deux là se connaissent...

Un nouveau chez soi ?
La jeune demoiselle avait donc pris part au groupe, enfin si on peux appeler ça un groupe quelques instants plus tard Yûri s'arrêta devant une grande demeure sortie d'on ne sait trop où, celle-ci ressemblait à un sanctuaire ou quelque chose dans ce genre là. Celui-ci présenta les lieux comme étant leur nouvelle demeure avant de s'éloigner, celui-ci leur suggéra de se reposer avant le lever du soleil, complètement idiot puisque le soleil était déjà levé, chose que Midoriko fit remarquer tout de suite à Yuu, mais trop tard puisque celui-ci s'était déjà volatilisé bien loin...

Face à Face : Midoriko et Sadako, la schizophrène

Voilà que la jeune demoiselle étrange se présente enfin après s'être excusé de ne pas l'avoir fait plus tôt. Cependant ce qu'elle ignore encore c'est que Midoriko n'est franchement pas d'humeur à discuter avec qui que ce soit... Le ton monte rapidement entre les deux jeunes femme et c'est là que Midoriko s'aperçoit que Sawako est une vrai sadique en fait et que son petit côté tout gentil et bien loin au fond de sa tête. Malgré que cette folle l'agresse, Mimi se laisse plus ou moins faire pour tester la force de sa nouvelle connaissance. Puis celle-ci partie comme ça sans rien dire dehors, peut-être pour se calmer qui sait ?! Pendant ce temps là, notre Miko décida de visiter les lieux, après tout il n'y avait rien d'autre à faire ici alors bon, elle monta donc à l'étage...

Un étrange souvenir
Après avoir laissé s'en aller vers l'extérieur l'étrange demoiselle du nom de Sawako, Midoriko décide donc de partir à l'étage visiter les lieux... Ouvrant une à une les différentes portes celle-ci conclue qu'il n'y avait là rien de spéciale ni d'intéressant dans ce Sanctuaire, jusqu'à ce qu'elle ouvre une porte où derrière celle-ci se trouvait une bibliothèque plutôt grande... Observant plusieurs livres celle-ci s'aperçut que la plupart d'entre-eux, elle les avait déjà lut car oui Mimi aime beaucoup lire et elle lisait vraiment mais vraiment beaucoup!!! C'est en ouvrant un de ces fameux livres, que la demoiselle tomba sur une photo en noir et blanc... Sur celle-ci il y avait une magnifique jeune femme avec ce qui était probablement son fils puisqu'ils se ressemblait beaucoup. C'est en observant cette photo que la jeune miko commença a se remémorer d'un épisode de sa vie dont elle n'avait mais alors pas du tout souvenir... Elle voyait ce même garçon de la photo et sa mère lui ramener un chaton qui semblait blessé... Hors Midoriko ayant beau réfléchir elle ne se rappelles pas du tout de ce jour! Cependant ce garçon lui remémore vaguement quelqu'un, mais qui ? Ça c'est une bonne question!


Un garçon particulier :

Après avoir dormit juste quelques heures et encore c'est un peu exagéré, la jeune demoiselle s'était dirigée dans le long couloir toujours à moitié endormie lorsque celle-ci avait entendue la porte d'en bas claquer dans un raffut pas possible... Était-ce encore cette petite sorcière que faisait des siennes, là était la question. Mais Midoriko n'eut pas le temps de comprendre d'avantage ce qui se passait qu'une chose bizarre vient lui hurler dessus et ceci dans sa tête ! Arrivant en trombe alors qu'elle avait enfin réussit à s'être calmé, notre miko revient en rage d'avoir été dérangé de façon aussi agressive dès le matin, et c'était qui encore une fois ? Oui je vous le donne dans le mille ce bon vieux Yûri Nako qui se mettait à parler par télépathie... La demoiselle s'arrêta net de hurler dessus lorsque celle-ci s'aperçut qu'il y avait un nouveau venu dans la "demeure" c'était un jeune garçon qui était endormi dans les bras de ce dernier, qui était-il ? Mystère pour le moment...

Les délires d'un fou :
Alors, Alors voici les nouvelles !!! Après une crise d'hystérie de la part de Sawako ou Sadako peut importe, parce que celle-ci a été également réveillée, on apprends de la part du petit garçon que celui ci est donc le fils de Yûri, bon okay mais bof c'est pas comme si ça allait révolutionner le monde... Quand à notre petite Midoriko, celle-ci mangea donc une brioche en étant tranquillement installée sur les escaliers jusqu'à ce que l'autre folle arrive où elle a donc dut se lever pour ne pas être bousculée par celle-ci.... Mais Midoriko n'avait pas vraiment envie de s'énerver si tôt et dès le matin donc elle écoutait juste l'autre folle hurler après un enfant qui soit dit en passant ne lui avait rien fait. Même Yûri ne réagissait même pas aux hurlement de Sawako, bizarre non ? C'est alors que celui-ci certainement en train de délirer, mais pourquoi ? Ça personne ne le sait, il vient en direction de Midoriko et se mets à embrasser celle-ci comme si c'était normal.... Suite à cela la jeune femme plus que choqué reste avec les yeux écarquillé un bon moment, avant de partir vers l'extérieur en descendant les marche 4 par 4 et envoyant une gifle magistrale en pleine figure de ce fou lui hurlant dessus de ne plus jamais s'approcher de cette dernière.

Incompréhension totale :
Midoriko était partie dehors prendre l'air et surtout avoir la paix, la jeune femme s'était même éloignée de la barrière qui protégeait le sanctuaire s'en vraiment s'en rendre compte. Ces deux derniers jours qui s'écoulaient à une allure plus que rocambolesque à chaque minutes commençait vraiment à être pesant et devenir du grand n'importe quoi. Pourquoi se type n'avait de cesse de s'acharner sur elle depuis le départ ? Pourquoi est-ce qu'il a fallut qu'hier soir il vienne lui adresser la parole ? Pourquoi est-ce qu'il lui avait sauvé la vie si c'était pour agir ainsi après ? Par pur intérêt en voulant je ne sais trop quoi ? C'était vraiment stressant un moment il se montre gentil, et quelques secondes plus tard il devient chiant et désagréable. Pourquoi est-ce qu'il jouait sur deux tableau comme ça ? Pourquoi il ne pouvait pas juste se montrer agréable ou désagréable peu importe mais juste garder la même attitude tout le temps ? Au lieu d'avoir à chaque fois deux visage différent. Pourquoi est-ce qu'il se mêlait autant de ses affaires ? C'était à peu près les quelques questions parmi des centaines d'autres qui circulaient dans la tête de Midoriko là, dehors faisait tout son possible pour se calmer. Y arrivait-elle ? Pas forcément, mais elle ne voulait pas rester dehors plus longtemps, n'ayant plus vraiment de pouvoirs, cela serait stupide de prendre des risques inutiles et de mourir de manière aussi.... Stupide et c'est bien ça qu'elle ne souhaitais pas. Donc la jeune femme rentra par dépit à l'intérieur de ce taudis. N'ayant croisé personne sur son chemin, elle en avait conclut qu'il était parti et c'était tant mieux.

Tu peux pas me laisser tranquille ?
Lorsque Midoriko rentra de nouveau dans le sanctuaire, celle-ci vit les dégâts qu'avait provoqué Sawako... Encore une fois, la jeune femme la provoqua avant de lui râla dessus, puis elle laissa en plan celle-ci et se dirigea de nouveau dans la bibliothèque. Arrivée dans celle-ci elle s'y enferma pensant être seule... Elle était vraiment désabusée et pas trop bien disons que toutes ces situations prenaient beaucoup trop d'ampleur. Celle-ci s'écroula littéralement sur le sol et se mit à pleurer, non pas de tristesse mais à bout de nerf... C'est alors qu'elle se retrouva face à face avec la seule personne qu'elle n'avait pas envie de voir et il lui adressa la parole. Voulait-il la consoler ? C'était une question qu'on pouvait se poser, mais ce n'était visiblement pas le cas. Pourquoi ? Tout simplement parce que Mido n'appréciait pas vraiment le fait qu'il se mêle de sa vie, puis lorsque celle-ci remarqua sa lecture et que parmi ces livres, il y avait des inepties Mimi s'est un peu emballée, disons qu'elle n'appréciait pas vraiment de voir les gens lisait des anneries, à ce moment là, elle voulait vraiment l'aider, mais NON Monsieur Nako a encore voulu faire sa forte tête et ne pas l'entendre de cette façon et encore une fois il lui râle dessus et est à la limite de se comporter en père avec elle... Puis il partie enfin en claquant la porte...

Un étrange souvenir ... Seconde Version : le souvenir refoulé qui se matérialise
Après s'être littéralement bien fait mal à son coin de l'œil parce que oui lorsque l'autre idiot était partie en claquant la porte, Midoriko s'était dirigée vers la fenêtre, elle ne voulait plus faire attention à ce qu'il disait et juste regarder dehors. La jeune femme très fragile de la tête depuis toute petite se mit donc à saigner rapidement. Voulant descendre juste pour trouver de quoi soigner sa plaie, la jeune femme se dirigea vers la porte, hors cette demoiselle se mit à voir très flou et préféra attendre un peu que ça passe avant de descendre, avec la chance qu'elle avait, il ne manquerait plus qu'elle chute dans les escaliers... Bref, Midoriko s'asseya donc calmement et apposa le foulard de son Sailor Fuku (tenue d'écolière Japonais) pour l'apposer contre sa blessure. Soudain, la jeune demoiselle entendit des pas s'approcher vers elle puis une silhouette d'un jeune garçon : celle-ci lui expliqua calmement qu'elle n'avais pas vraiment envie de discuter pensant que c'était le gamin d'en bas, mais ce n'était pas le cas. Celui-ci s'approcha d'elle et lui adressa la parole en lui disant qu'il voulait la ramener chez elle... Hein ? Puis lorsque le petit garçon lui pris sa main, Midoriko ne se trouvait plus dans la bibliothèque du sanctuaire mais chez elle, dans son ancienne maison... D'une façon très étrange, la jeune demoiselle était à nouveau en train de vivre un épisode de sa vie qu'elle n'avais pas du tout souvenir... Le pire dans tout cela, c'est qu'elle y était deux fois, elle en plus petite et elle actuellement. Le garçon soignait les blessures de la plus petite des deux jusqu'à l'arrivée de la mère de Midoriko. Comme à son habitude, elle fit tout d'abord mine de s'inquiéter juste quelques secondes à peine puis elle la réprimanda. Comme si c'était la faute de la petite si elle était blessée. Le souvenir demeura encore quelques instant, on eut le droit aussi à l'arrivée du père de Mimi pendant que le jeune garçon s'en allait. La Midoriko actuelle voulait suivre ce jeune homme, mais visiblement elle ne pouvait pas... Elle écouta calmement le discours de son père puis lorsqu'elle ferma et ré-ouvra les yeux elle était de nouveau dans la bibliothèque. Une nouvelle fois la jeune femme fut très perturbée par ce qu'elle venait de voir. A un point tel que cela l'avait limite un peu calmé. Alors allant un peu mieux, celle-ci descendit calmement et récupéra les fragments de perle de la réincarnation de Naraku pour soigner sa blessure.

Vers la grotte
(à suivre RP pas encore fait)

Drôle de soirée dans un drôle de bar

~~~

Fin du Livre III

à suivre:
Livre IV : (pas sûr)


Dernière édition par Midoriko Tsubasa le Mars 10th 2011, 5:45 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Mars 10th 2011, 4:16 pm

oOo... Au Hasard d'une rencontre ...oOo

Livre III : Histoire de ma vie de mes 18 ans à ...(Suite)

Chapitre Quatre :
On prends les même et on recommence, mais pas de la même façon ?!


Rencontre avec une petite fleur Sauvage : Seika Nako
Oui !!! Vous ne rêvez pas, rencontrer quelqu'un d'aussi peste que Midoriko ça existe !!! La preuve !!! Voici mademoiselle Seika, avec un sacré caractère pour une petite fille de son âge. On dirait même Midoriko mais en version miniature... Serait-elle pire qu'elle ? C'est fort probable. Tout à commencé ce fameux après-midi où Mido décida de faire un détour dans le monde moderne... Après avoir passé un petit moment avec ses nouveaux alliés, celle-ci avait besoin de prendre le large et était plutôt partie discrètement, parce qu'elle ne voulait voir personne. C'est en chemin vers la Tokyo Académie que les deux jeunes filles se bousculent par inadvertance... La jeune femme comprendra alors au cours de la conversation que celle-ci n'est nulle autre que le second enfant de Yûri et la sœur jumelle de Tao... Celle-ci n'aime pas du tout son père d'ailleurs, mais veux juste lui faire passer un message, qu'elle existe et que sa mère est toujours en vie... Midoriko refuse de se mêler de ses affaires malgré qu'elle pense que la petite fille devrait avoir les deux versions avant de juger son père, mais Midoriko promets à Seika qu'elle lui passera le message.

Kikyô la Miko frustrante
A peine venait-elle de quitter la petite Sei du monde moderne, que sur sa route du retour, Midoriko se trouva nez-à-nez avec Kikyô. Femme qu'elle n'as jamais vraiment appréciée surtout avec tout les souvenirs qu'elle a de son petit passage dans son corps dans son ancienne vie. Midoriko n'apprécie pas son ton un peu hautain et de voir que cette femme est à la limite de devenir folle... Elle l'avait pensée différemment mais en fait il n'en ait rien. Mimi voulait provoquer la jeune femme, mais en vain, elle n'était pas du tout satisfaite du résultat...

Le demi-frère inconnu (décédé)
Plusieurs jours étaient passés depuis ses différentes rencontres. Midoriko n'avait rencontré personne de spéciale jusqu'à maintenant. En fait elle s'ennuyait même d'une personne qu'elle n'aurais jamais crut. Mais cet ennuie se passa rapidement quand lorsque tout à coup elle fit face à un hanyo étrange qui finit vite par se prendre pour son demi-frère. Mimi ne supportait pas ça, ce type était étrange et voulu le tuer rapidement ce qu'elle fit aussi sec lorsqu'il s'acharna a dire qu'il était son frère hors Mido n'avait qu'un seul et unique frère plus âgé et ce n'était pas lui... Elle lui porta le coup de grâce lorsque celui-ci avoua avoir tué leur mère...

Alice
(à venir)

Attaque à l'Académie

(à venir)

Retrouvailles : mère-fille
Maman. Ma très chère maman, celle que que n'ai jamais connue, celle dont j'ai toujours pensé qu'elle n'en avait rien à faire de moi. Ma mère qui m'a abandonné à ma naissance, voilà la seule chose que je pensait d'elle avant. Et me voici face à cette femme maintenant... Joie et colère, voilà un bel amalgame qui se mélange dans ma tête. Joie de voir qu'elle n'est pas morte, joie de voir qu'elle a oser se débarrasser de mes parents adoptifs pensant que ceux-ci n'avaient pas été capable de prendre soin de moi... Colère envers elle de ne m'avoir retrouvée que maintenant. Mais joie d'apprendre enfin la vérité sur ma vie. De ne pas avoir été abandonnée mais perdue. C'est une mère triste, mélancolique et peut-être même déprimée que je retrouve. Cette femme qui je vois maintenant n'as jamais cessé de m'aimer malgré tout. Mais peut-on rattraper tout le temps perdu ? Peut-on vraiment avoir une relation mère-fille ordinaire après tout ce temps d'absence ? Le temps nous le dira je suppose. La seule chose que je sais, c'est que j'ai quelque part un frère jumeau dans tout Tokyo.

L'inconnue : Megumi Tsuji
Rencontre avec une demoiselle bien particulière qui n'est autre que la demi-sœur par alliance du frère jumeau de Mimi... C'est une jeune fille très gentille et on voit qu'elle veut aider. Mais sans s'en rendre compte, elle blesse Midoriko en lui disant qu'elle n'as pas 16 ans mais 18 ans. Elle essaye de se rattraper en chantant, mais cela contrarie encore plus la jeune miko, puisqu'elle ne supporte pas d'entendre chanter. Cependant, la mélancolie de Midoriko envers son grand-frère qu'elle n'as toujours pas retrouvée se fait de nouveau sentir et prends de plus en plus d'importance. Mimi ne désire plus rester et préfère partir vite, mais elle est un peu rassurée de savoir qu'elle connait quelqu'un qui sait où trouver son frère jumeau...

Drôle de rencontre : William
Rencontre dans un Maid Café avec un jeune garçon qui souhaiterait faire partie de l'équipe de Yûri Nako... Ce garçon a du tempérament à revendre, tout comme son argent mais voilà que la demoiselle reçoit un étrange et mystérieux coup de fils et doit mettre fin à se "recrutement"

La fin
"Je m'appelles Midoriko Tsubasa. Je serais née un certain 7 Août il y a de ça 18 ans... Certaines personnes ont jugées bon de me faire porter disparue. Mais voyant que ça ne me faisait aucun effet et ni réapparaitre, ces même personnes ont voulue me faire passer pour morte, bien que je ne le soit pas. C'est donc ça ce que vous voulez ? Parfait ! Dans ce cas, on y vas et jusqu'au bout je suis morte et définitivement alors NE M'APPELEZ PLUS JAMAIS MIDORIKO !


~~~

Fin du Livre III

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Avril 19th 2011, 3:27 pm

Seishin No Sōsa (精神の捜査)
Les Investigateurs de l'Esprit (nom surement temporaire)


Ne me demandez pas pourquoi je vous parles d'eux ici parce que je ne vois pas trop où en parler ailleurs, ils ont un lien étroit avec Midoriko




• Qui sont-ils ? : Organisation de malfrats internationale
• Date de création : Personne ne le sait vraiment sauf le Grand Patron, on sait juste qu'elle existe depuis des années maintenant.
• Qui est le chef de celle-ci ? : On ne connait pas son nom, ni son visage, rien! Mis à part les personnes les plus proche de son entourage, les plus dignes de confiance. Tout le monde le connais sous le nom de "Grand Patron" ou juste "Patron" même si peu de gens ont eu l'honneur de le rencontrer, il est le seul que tous respecte. Si une seule personne dit du mal de lui ou ose juger ses faits et gestes et ses décisions, cette personne est éliminée. Tout ceci de manière évidement très discrète par la simple phrase : « Prends soin de " … " (et le nom de la personne). »
• Que font-ils exactement ? : Comme je vous l'ait dit un peu plus haut, cette organisation bien que très discrète est parfaitement inconnue des forces de l'ordre qui n'ont juste que quelques infimes petits soupçons, est internationale c'est à dire qu'elle travaille avec tout le monde : cela va des gangs de quartiers, des petits voleur à la tire, des trafiquants de stupéfiants, des trafiquants d'armes, des voleurs de supérette jusqu'au plus grands assassins. Même des anciens soldats bien sûr peu importe le pays d'où proviennent ces personnes. Ils travaillent également en étroite collaboration avec les mafias de chaque pays, même celles où vous ne vous doutez pas qu'il puisse en exister une...
• Comment rentrer en contact avec Les Investigateurs de L’ Esprit ? : Vous ne pouvez pas. Personne à part les gens qui travaillent avec l'Organisation ou pour celle-ci est au courant qu'elle existe, sauf si quelqu'un à lâcher le morceau ce qui est parfaitement interdit. Ce n'est pas vous qui rentrer en contact avec ceux-ci, c'est l'Organisation qui vous recrute ! Ce sont eux qui viennent vous chercher. Si vous avez cette chance d'intégrer l'Organisation, estimez-vous en heureux puisque seuls les meilleurs sont pris.
• Comment se passe le recrutement ? : C'est assez complexe à expliquer. L’ Organisation ne veux pas faire d'erreurs et ne peut se permettre le moindre faux pas. Si celle-ci estime que vous êtes une recrue potentielle, celle-ci mets environ 1 an à vous observer dans vos moindre faits et geste. Et encore 1 an c'est seulement pour les MEILLEURS, j'entends par là, les personnes qui veulent vraiment avoir au sein de l'Organisation. Pour les autres, ceux qu'ils estiment que cela n'est pas urgent, ils mettront plus de temps. Environ 2 ans grand maximum, ils ne peuvent pas se permettre de perdre du temps sur une seule personne. Ensuite lorsque celle-ci estime que vous pouvez faire partie des rangs, au départ c'est très simple : on vous contacte chez vous avec une somme d'argent assez importante, à l'intérieur d'une enveloppe. Si l'on prends l'exemple des assassins, ils y trouvent la photo de la personne dont ils doivent se charger ainsi que son emploi du temps, l'adresse de son domicile ainsi que son lieu de travail. Si l'assassin n'est pas stupide il comprendra sans aucun mot ce qu'il devra faire de cette information. La première fois, on vous accorde deux semaines pour que le travail soit effectué. Au bout des 15 jours, on vous contacte et on vous demande de fournir l'argent et une preuve que le travail est réalisé, à vous d'en trouver une, peut importe ce dont il s'agit. On vous demandera de déposer l'argent dans tel endroit, il ne devra manquer aucun billet. Lorsque l'Organisation constate que le travail est parfaitement fait, vous serez contacté pour aller récupérer l'argent, celui-ci sera le votre. Les autres fois, les jours sont plus courts, vous devez donc le faire le plus rapidement possible et sans vous faire remarquer. Après un certain délais vous n'êtes plus en période d’essais, et l'on vient vous chercher pour vous présenter et intégrer au reste de l'Organisation.
• Qui s'occupe du recrutement ? : Les sous chefs, dans tout les pays c'est la même chose, le Patron estime que son "personnel" est assez intelligent pour être capable de dénicher les meilleurs recrus. Il est très rare, mais cela arrive que ce soit le "Grand Patron" qui veuille absolument une personne en particulier au sein de son organisation. Dans ce cas là, le sous chef qui s'occupe du pays en question doit tout faire pour intégrer cette personne dans son organisation, si le sous chef échoue, on ne donne pas cher de sa peau. Il faut que vous sachiez également que le recrutement est permanent.
• Où sont-ils ? : Partout, comme je vous l'ait dit cette organisation est internationale, il existe une partie de celle-ci dans chaque pays du monde, bien sûr personne ne sait où est le Grand Patron de celle-ci. En ce qui concerne les locaux, aucun d'entre-eux n'est fixe, nous déménageons tout le temps pour ne jamais nous faire repérer par la police ou n'importe qui d'autre.

~ Voici quelques petits extraits des règles de base de l'organisation ~

Règle Numéro 1 :
Ne jamais parler à qui que ce soit de l'Organisation, personne ne doit connaître son existence, même lors d'un recrutement.

Règle Numéro 2 :
Le Grand Patron à toujours raison, vous ne devez en aucun cas critiquer ou juger ses décisions

Règle Numéro 3 :
Rester discret est le mode d'ordre de l'Organisation. Si vous voulez faire parler de vous par les médias ou pour la Police, vous en avez le droit tant que vous ne mêlez pas l'Organisation à tout cela.

Règle Numéro 4 :
Les règlements de comptes dans les locaux de l'Organisation sont interdits, débrouillez vous tout seul on ne veut rien savoir.

Règle Numéro 5 :
Si vous n'êtes pas un Chef désigné directement par le Patron, il vous est interdit de prendre une décision sur une affaire ou la vie de quelqu'un.

Règle Numéro 6 :

Si vous avez des litiges avec une personne extérieur à l'Organisation et que vous désirez que nous nous chargeons de son cas, vous devez nous fournir de bonnes raisons. Si cela n'as aucun rapport avec l'Organisation ou mets celle-ci en danger, votre demande sera refusé. Nous ne sommes pas là pour régler vos problèmes personnels.

En cas de Transgressions d'une de ces règles, votre comportement sera pris comme une trahison envers nous. Nous serons dans l'obligation de nous séparez de vous. Ces règles ont été établie pour veillez à la sécurité de notre Organisation et donc de la votre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   Avril 27th 2011, 2:35 pm

Alors, alors pourquoi je vous parles d'eux ? Vous aimeriez bien le savoir hein ? ^^ Vous n'avez pas encore compris peut-être ? Et bien je vais vous expliquer c'est assez simple en fait. Si je vous ai dit que Midoriko avait un lien étroit avec cette organisation, ce n'est pas pour rien, je n'en ai jamais parlé dans le moindre de mes RP parce que ça m'est tout simplement impossible. Pourquoi ? C'est simple, dans mes RP je raconte la vie de Midoriko et quelques fois le peu de chose que je sais sur les autres personnes qu'elle rencontre. Donc vous l'aurez bien compris, Midoriko n'as jamais entendue parler de cette organisation, et l'on ne peux pas parler de quelque chose qu'on ignore n'est-ce pas ? ^^ Pourtant il m'as semblé intéressant de parler d'eux quand même, tout en essayant toujours de rester un peu floue. J'aime bien rester sur des mystères, mais là j'ai eue envie d'éclaircir quelques choses pour une fois.

Haiko et Yamiko Tsubasa, le père et la mère adoptifs de Midoriko comme je l'ai toujours dit, se sont d'abord fait passé pour des "Hommes d'affaires" puis après j'en ai dévoilé un peu plus sur eux en vous disant que ce sont des criminels. OUI voilà, vous avez compris xD Ils font bel et bien partis de cette Organisation, enfin Faisaient puisqu'ils ne sont plus de ce monde....


Cela fait des années à présents que ce couple fait partis de celle-ci. On peut même dire qu'ils étaient les meilleurs des meilleurs. Ils faisaient partis de l’Élite. On ne pouvaient jamais rien leur reprocher, et ça dès leur début de "carrière". Yamiko avait bien sûr toujours un caractère de merdeuse et se faisait souvent remarquer lors des réunions entre les différents adhérents. Haiko quand à lui était plutôt calme et discret, certains membre se demandaient même qu'est-ce qu'ils foutaient ensembles, il n'avait rien en commun, disons qu'Haiko pouvait être considéré comme un homme soumis. C'est ce que pensent la plupart des gens lorsqu'ils les voient ensemble. Cependant lorsque vous le connaissez mieux, vous savez immédiatement que c'est une façade et qu'il est souvent cruel, vous pouvez remarquer cela à la façon dont il fait le "nettoyage" de ses affaires qu'il a en cours... Seulement comme vous le savez tous, personne n'est parfait, un jour où l'autre on fait tous des erreurs qui sont irréversible, et là c'est la chute directe. C'est ce qui s'est passé avec ce jeune couple, ils ont fait une erreur. Cette erreur, c'est Midoriko. Non pas en elle même, cette jeune fille ne leur a jamais rien fait de mal, mais c'est la façon dont ils n'ont pas sût gérer certaines situations qui a fait que cela leur à causé leur perte... Au départ, avoir un enfant, c'était l'idée du Mari Haiko. Celui-ci avait toujours voulu fonder une famille, il avait même pensé un jour changer de carrière... Cependant on ne quitte pas l'Organisation comme ça. Donc rien que pour cela c'était fichu. Yamiko ne voulait pas d'enfant, elle était toujours contre cette idée. Avec le temps, son mari réussit à la convaincre d'en avoir un, mais celle-ci refusait de le porter, prétextant qu'elle ne voulait pas avoir un corps déformé, mais la réalité des choses étaient différente, mais ça c'est une autre Histoire et ce n'est pas à moi d'en parler. Bref l'adoption fut donc le second choix du jeune couple, Haiko avait trouvé la bonne excuse : c'est une bonne couverture pour ne jamais être repéré par la Police, "vue notre âge c'est normal qu'un couple ait un enfant à leur moment ci de leur vie, on y verra que du feu". C'est ainsi que Midoriko fut adopté après avoir été trouvé un an de cela plus tôt par ces derniers. Au début, tout allait bien, la petite n'avait qu'un an, les voyages à l'étranger pour se charger de différentes affaires n'étaient pas trop ennuyant pour devoir la garder, elle pouvait donc venir avec eux. Mais voilà, Midoriko est comme tout le monde et elle ne reste pas un bébé toute sa vie, elle grandit et là les choses se compliquent pour eux. Yamiko ne voulait plus l'avoir constamment sur le dos, disons qu'elle n'aimait pas vraiment sa fille adoptive, elle n'aimait pas les enfant tout court même. C'est à ce moment là que l'Organisation à commencer à se soucier de la petite car il faut savoir que pour eux, la famille c'est quelque chose de sacrée surtout les enfants. Personne ne doit jamais s'en prendre à un enfant c'est la règle d'or, même si elle est écrite nulle part tout le monde le sait !!! Mais la jeune mère n'en avait rien à faire de cette règle et ayant beaucoup trop de dossiers "personnels" à la maison concernant son "travail" elle refusa de faire garder son enfant par quelqu'un. Haiko lui, ne disait rien il aimait sa femme et ne voulait pas avoir de problème de couple à cause de leur enfant, la seule chose qu'il réussissait à faire étant un homme très maladroit pour exprimer son affection, il préférait la couvrir de cadeaux souvent inutiles. Mais tout ceci, l'Organisation l'ignorait, ils étaient deux excellent comédiens et avaient inventé une histoire, une nounou pour n'éveiller aucun soupçons. C'est environ 18 ans plus tard que les Seishin No Sōsa ont constatés qu'il y avait des trucs de plus en plus suspects dans cette famille et dans leur attitude. Yamiko devenait de plus en plus nerveuse, elle n'avait plus le contrôle de la situation lorsque leur enfant avait décidé de s'enfuir et ne plus remettre les pieds chez eux... C'est leur chef en personne qui leur avaient demander de régler le problème, ils devenaient trop médiatisés, ils avaient mal gérés la situation tout les deux, ils avaient beaucoup trop tarder pour s'inquiéter de leur enfant. C'était l'erreur de trop...

Quelques mois plus tard lorsqu'ils ont découverts tout ce qu'ils avaient fait dans le dos de l'Organisation, qu'ils avaient engagé des gens travaillant pour l'organisation : un assassin pour tuer Midoriko lorsqu'elle était petite, la mafia pour se débarrasser d'une famille en précisant que c'était sous ordre de l'Organisation alors que ce n'était pas le cas, ils décidèrent de se séparer d'eux mais c'était trop tard quelqu'un s'en était déjà chargé avant. C'était quelque chose qu'ils n'avaient pas prévu, ils avaient été doublé par ce couple et maintenant par cette personne ce qui n'était jamais arrivé avant. On raconte que le chef a disparu soudainement, mais personne ne sait qui le remplace pour le moment.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Histoire D'une Vie Peu Banale O_o   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire D'une Vie Peu Banale O_o

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: [♣]Flood[♠] :: Histoire de Votre Personnage-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit