Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quel horreur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 29
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Quel horreur!   Mars 8th 2010, 9:03 pm

Depuis la mort de ses parent c'était le tout premier bon geste qu'il avait commis. Il est sur que se débarrasser de la mafia japonaise, était quelque chose de bien pour les habitant qui pourront sans doute dormir chez sois en plus grande sécurité, mais se que je veux dire... Un bonne action sans tuer... Comme lorsqu'il était jeune. Ses parent la avait sans doute vue sa... Comment ont-il réagit a son geste héroïque qui lui était maintenant si exceptionnelle... Sans doute que si il avait vraiment vue sa il aurait été fier et content de voir qu'il allait peut-être une possibilité qu'il n'est pas totalement changer. Qui sait? Yûri Avait justement changer psychologiquement du a son traumatise. Peut-être que si un jour il réussit a être bien dans sa vie, l'effet serais réversible? Mais encore là, le faite de s'être venger de tous n'aurait pas du avoir pour effet de l'annuler... Dans le fond ce n'est peut-être pas juste son traumatise qui a causer sa mentalité cruelle... Peut-être l'étrange alliage des deux... Je suppose que d'avoir tuer au tant de gens a l'age de vingt deux ans, cela devait amener quelqu'un a devenir mauvais, sadique et cruelle. Même si au début s'était seulement pour se venger... Mais si il était vraiment sadique et sordide, alors pourquoi avoir sauvée la demoiselle par pur réflexe. De plus se n'était pas comme si il se connaissait et je pourrais même aller jusqu'à dire qu'après l'avoir aborder un minute plus tôt elle l'avait presque qu'ignorer... S'était bien entendu la question qui fallait se poser!

Ironique!

Le pire dans tous sa... c'est que l'homme en question ne comprend pas le geste qu'il avait fait. Comment ? Pourquoi? Y avait-il vraiment une réponse a justifier? De plus, ce qui lui donnait a réfléchir était justement ses réflexe... Peut-être qu'il restait en lui encore un peux de bon après tout. Comme on dit il n'as jamais de noir parfait, ni même de blanc. Comme le signe "YING & YANG" le symbole est en fait un rond découper en vague pour qu'il est un coter blanc et un coter noir. Mais que dans le coter blanc il reste un point noir et ainsi de suite. S'était peut-être sa la sagesse d'accepter qu'on ne peut pas être parfait, d'un coter comme dans l'autre... En tout cas ceux qui avait dessiné se symbole n'avait pas totalement tord, car sinon a l'heure qu'il est une jeune étudiante serais morte dans la rue en gisant dans son propre sang. Si Yûri ne l'avait pas pousser le véhicule allait droit sur elle. Pendant qu'il l'avait pousser, ses dans le fond lui qui avait prit sa place...

Après l'accident l'homme à l'article de la mort, gisait lui a la place de celle-ci dans son sang qui se rependait bien trop vite. Sous le choque de la voiture celui-ci s'était au moins briser les cote et il a eu de la chance si sa colonne vertébrale n'a pas été toucher... Du a la collision lorsqu'il avait été projeter contre la vitre de l'abri d'autobus et qu'il l'éclater, tout les plus gros morceau lacèrent sa peau. Le coup avait même été si fort qu'après avoir fendu la vitre se dernier ce fit projeter encore plus loin et si il n'aurait pas eu le building en brique pour l'arrêter il aurait encore put faire trois mettre de plus... Alors projeter contre le mur de brique il s'était fracasser la tête contre la pierre et était tomber au sol, fessant qu'accroitre ses blessure... A ce moment là même son coter démon ne pouvait pas se relever. Le cou a la tête l'avait tellement affecter qu'il était entre l'inconscience et la conscience... Même qu'il entendait a peu près tous. Les dire de cette pourriture de chauffeur qui était prêt a se sauver les laissant a eu même.


*Voila comment les gens de ton espèce mon changer moi*

Pensa t-il un léger instant, avant d'être surprit par l'étrangère qu'il avait sauvée. Elle avait menacer complètement l'homme et a croire les bruit sourd celui-ci devina qu'elle l'avait tuer...

*Peut-être que finalement mon geste va m'avoir apporter quelque chose*

Pensa t-il, au même moment un sourire faible se dessina sur ses lèvres...

Quelque seconde plus tard d'où était croupie obligatoirement Yûri, puisqu'il ne pouvait plus se lever il put entendre a ses oreille le bruit de sirène de police. Si une chose que ce jeune homme n'aimais pas s'était bien sa. C'est entre autre en partit a cause de eux que ses parent fut tuer...En plus se qui est le plus atroce c'était que sa mère fessait justement partit de cette brigade et qu'ils n'avaient même pas essayer de la sauver. Même que le meurtrier avait eu le temps de la violer... Disons seulement que se fameux son lui rappelait beaucoup trop de souvenir et juste assez pour réaliser que sa vengeance n'était pas terminer, il lui restait encore d'autre a tuer pour qu'elle soit compléter... Oui bien d'autre....

En tous il y a deux automobile de police donc quatre agents. Aussitôt sortit de la machine au phare rouge et bleu allumer, l'un d'eux empoignant sa radio et attendait simplement d'avoir le signe des autre pour savoir il y avait combien de survivant. Les trois autre s'avança vers le lieux de l'accident. Les trois agent trouva rapidement deux corps: Deux d'entre eux vérifia le pouls seulement la jeune femme était en vie. L'autre continua de chercher un peu... Sans doute qu'il était le plus brillant... Une fois devant l'ancienne abri d'autobus Il remarqua qu'il y avait un endroit ou la vite s'était fracasser, il y avait énormément de sang au sol, bien plus que des égratignures au bras aurait causée...


" Aller viens t'en il n'y a pas d'autre blesser"

Dire les deux autres officier...

" Attendez! venez voir... "

Ceux-ci ne l'écouta pas a ses mots, pour eux s'était le petit nouveau, eux des vieux de la vieille comme on le dit si bien... Alors il firent signe au dernier policier qui attendait un nombres d'appeler une ambulance... Le jeune officier continua la piste de sang au sol jusqu'au moment ou il remarqua un corps. Celui-ci semblait en piteuse état. Il avait d'étrange spasme. ses justement lorsqu'il remarqua la mare de sang qu'il comprit la raison des fameux spamme que le corps fessait, il avait perdu une trop grosse quantité de sang. Si le jeune homme agissait pas vite il mourait...


" IL Y A UN AUTRE CORPS AIDEZ MOI!!!!!!! "

Les deux autre courut en direction du cri, fit signe aussitôt de demander une autre ambulance... Les trois le soulevèrent pour l'amener plus proche d'ou l'ambulance allait arrivée sachant qu'il se pendait au fils de la mort... De son corps lorsqu'il le soulevèrent du sang coulait au sol. Même que l'un deux resta sur le choque... Il remarqua que les yeux pourpre de la victime était encore a demi-ouvert...

" Il est une machine ou quoi?... N'importe qui qui aurait eu des blessure comme cela serais mort dans la seconde et lui cela fait sans doute a peu près 15 minute qu'il perd tous son sang et il continu de bouger... "

Les ambulances arrièrent, les ambulancier sortit a la seconde près tout en sontant aussi les civière. A trois il leva le jeune proffesseur. Il était lourd? Oui les muscle peise plus que le gras et Yûri s'était toujours entrainer... Et une fois pratiquement entrer dans l'ambulance il repondit faiblement au policier en lui lança un regard... Un regard que vous ne voudriez jamais avoir a recevoir. Glacial, froide, qui donne tout simplement froid dans le dos...

" ... Justement... je ne suis pas n'importe qui.... "

Un sourire peu se lire juste a cette instant. Aussitôt elle porte fut fermer. Pendant que trois s'occupait de lui un seule s'occupait de la jeune fille. Il l'avait déposer sur une civière et l'avait entrer dans l'ambulance. Les deux partir aussi rapidement l'une que l'autre. Ses a se moment que le jeune homme ferma enfin les yeux et tomba évanouit, par le manque de sang et la douleurs de ses blessure...

À L'hôpital, l'homme fut placer en opération sur le champ, les infirmier n'avait plus de temps de poser de question, il lui donna du sang juste a la bonne quantité. Tan disque pour la demoiselle, elle fut passer au rayon-x. Le médecin déclara qu'il n'avait aucune blessure grave, comme cassure et etcétéra. Elle fut mit dans un chambre ou des infirmière s'occupait de ses plusieurs blessure...


" S'était qui le gars qui était dans la salle Opératoire? "

Demanda l'une des infirmière a sa coéquipière...

" Celui qui est dans la chambre 115? Lui et celle-ci sont arrivée en même tant, il parait que cela venait du même accident... Peut-être forme t-il un jolie couple? "

L'autre jeune femme tout en continuant ses bandages répondit après avoir bien examiner sa patiente..

" Elle n'est pas un peu jeune pour lui?.. Et sérieusement avoir leurs blessure il n'ont vraiment pas l'aire d'avoir vécus le même accident! "

Soudain un bruit sourd, attira assez leurs attention pour qu'il stop leurs conversation. S'était la blesser... Elle se réveillait... Lorsqu'elle ouvrit finalement les yeux, celle-ci sembla surprise de se retrouver dans cette salle... Mais ne fessait aucun mouvement brusque... C'est alors qu'un des deux prit la parole finisant le dernier bandage a l'un de ses bras...

" Tu es a l'hôpital, sa va mieux ? "

Voyant qu'elle avait l'aire aussi bouleverser elle continua...


" Tu chercher ton ami? "




Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 9th 2010, 11:01 am

L'hôpital...
Nom étrange où l'on peut voir en un seul lieux jusqu'où la nature humaine peut nous conduire, des accidents les plus graves, les maladies incurables, des patients qui se retrouvent dans des situations plus que farfelues. Certains s'en sortent bien d'autres n'ont pas le temps d'arriver qu'ils sont directement emmenés à la morgue, et d'autres y naissent simplement.

Heureusement pour elle, Midoriko était peu blessée on lui fit donc que quelques radios pour vérifier qu'elle n'avait rien de cassé ou tout autre traumatisme, après la validation du diagnostic par le médecin, elle fut emmené dans une chambre afin que deux infirmières puissent s'occuper de ses blessures. Pourquoi deux ? Allez savoir ! Au départ une seule était nécessaire pour s'occuper de ses si légères blessures mais évidement comme on est dans un hôpital et que la jeune fille n'est pas arrivée comme seule blessée, il faut bien que tout le monde sache ce qu'il s'est passé... Alors évidement si c'est une collègue infirmière qui va aider une autre infirmière ça parait moins bizarre. Tout en soigna la jeune patiente, l'une d'elle commença à poser des questions à l'autre, pour savoir qui était le patient qui venait de sortir de la salle d'opération. Sa collègue lui répondais alors qu'il s'agissait d'un homme qui venait d'avoir un accident et qu'il était arrivée en même temps que Midoriko... Les deux infirmières continuaient leurs conversation d'une manière pas vraiment discrète ce qui réveilla la jeune patiente

" Elle n'est pas un peu jeune pour lui ?.. Et sérieusement a voir leurs blessures ils n'ont vraiment pas l'air d'avoir vécus le même accident ! "

La jeune fille poussa un léger cri de douleur car en parlant l'infirmière ne faisait pas vraiment attention à ce qu'elle était en train de faire et serra le bandage trop fortement. Les deux femmes s'arrêtèrent de parler voyant que leur patiente venait d'ouvrir les yeux. La jeune fille regarda tout autour d'elle sans trop bouger puis observa les deux infirmières..


" Tu es a l'hôpital, ça va mieux ? "


Celle-ci resta muette mais son visage changea et fit place a un regard plus inquiet, puis l'infirmière repris

" Tu cherches ton ami ? "

Midoriko sursauta et s'assit d'un coup et tout autour d'elle devenait flou, les murs de la pièce, les infirmières tout. Elle posa les mains sur sa tête et ferma quelque secondes ses yeux

- Quoi ? ... Ma tête... J'ai mal

L'infirmière lui pris ses mains et la rallongea lui disant de ne pas se lever aussi rapidement et qu'on lui avait donné un médicament pour soulager les douleurs de ses blessures. Et qu'il valais mieux pour elle de rester calme vue l'accident qu'elle venait d'avoir. Puis elle continua ses explications...

" Ton ami va mieux ne t'inquiètes pas, il est sortie de la salle d'opération tu pourra aller le voir quand tu ira mieux et qu'il sera réveillé. D'après ce que nous ont dis les ambulanciers, vous avez eue beaucoup de chance de vous en être sortis vivants. "

Midoriko se releva paniqué et s'écria :

- Mon ami ? Mais quel ami ? Je ne me souviens de rien !! Je ne comprends pas !! De quoi est-ce que vous êtes en train de me parler !!


L'infirmière soupira et tenta de calmer la jeune fille

- Ça doit être le choc... Il y a eue un accident dans le centre ville en fin d'après-midi, la foudre a frappé près d'une voiture et celle-ci a éviter l'éclair et le chauffeur n'a pas put éviter l'abri du bus là où ton ami et toi étiez ... Est-ce que tu t'en souviens ? La jeune fille acquiesça Bon et bien toi tu t'en sors plutôt bien, et ton ami est sorti de la salle d'opération, on surveille son état de santé alors ne t'inquiètes pas et tu reste allongé! On reviendra plus tard.

Les deux infirmières quittèrent la chambre de Midoriko la laissant se reposer.. La jeune fille se mit alors a penser à tout ce qui s'était passé dans la journée, elle n'avait pas tout saisie ce qu'avait dis l'infirmière mais ses souvenirs lui revinrent peu à peu en tête : l'accident, les éclats de verres qui volent, le chauffeur qui ne fait rien pour l'aider, la découverte de l'homme à moitié mort, le chauffeur qui se moquait d'elle. Le chauffeur qui n'en avait rien à faire d'avoir blessé quelqu'un... C'était son visage qu'elle voyait, la tête qu'il avait à ce moment là, puis elle se remémora le fait qu'elle avait tué ce type. Oui elle l'avait tué, elle s'en souvenait parfaitement en regardant sa main qui était légèrement entaillée avec la force du coup qu'elle lui avait porté. Bizarrement, elle ne ressentait aucune peine aucune frayeur d'avoir tué quelqu'un, en fait elle semblait même soulagé; comme si c'était quelque chose de logique limite de naturel...En un mot elle ne culpabilisait pas. Elle l'avait quand même prévenue non ? Elle menace rarement et comme elle est une des rares personnes qui ne ment jamais, ne rien faire aurait pût être considéré comme un mensonge quelque part... Alors c'était, oui logique il n'y a pas d'autre mot... Puis elle "oublia" cette partie de l'histoire et ne pensa a rien de particulier pendant quelques minutes, elle regarda dans l'immense chambre blanche où elle se trouvait et tout était calme, on entendait pas un bruit, elle devait être dans un service plutôt calme car même la porte entre-ouverte, on entendait presque personne circuler dans le couloir. Elle se releva doucement cette fois et ce dirigea vers la fenêtre, il faisait nuit à présent et la pluie n'avait pas repris depuis plusieurs heures, le bruit des rues était redevenu plus calme et plus supportable que dans la journée. La jeune fille observa encore quelque instant la vie dehors à travers la fenêtre puis se redirigea vers le lit d'hôpital. C'est alors qu'elle vit sur une petite table qu'un des deux infirmières avait oublié le dossier d'un patient. Curieuse comme à son habitude, Midoriko le pris et s'assit pour le feuilleter... Il n'y avait pas de nom sur le dossier, elle tourna et regarda les différentes pages c'était des résultats d'analyses qui sont bien sûr d'aucun intérêt et incompréhensible quand on ne fait pas d'études de médecine ou qu'on ne soit pas médecin... Alors elle tourna encore les feuilles toujours pareil résultat d'analyses jusqu'à tomber sur les dernières pages du dossier, c'était une sorte de rapport qui expliquait à peu près toutes les pages précédentes :

"Nom du patient inconnu (pas de papiers d'identités sur lui) homme d'une vingtaine d'années, est arrivé aujourd'hui suite à un accident de la circulation provoqué par l'orage (...) grande contusion à la tête , colonne vertébrale intacte, plusieurs plaies rependus par divers morceaux de verre de tailles différente etc etc "


Voilà en gros ce qu'on pouvais lire sur ce dossier. Midoriko comprit tout de suite qu'il s'agissait du même accident qu'elle. C'est à ce moment précis qu'elle pris conscience que cette fois elle était vraiment passé à ça de la mort et qu'il y avait quelqu'un qui avait pris sa place pour la sauver . Bien sûr elle l'avait déjà remarqué plus tôt mais là c'était l'après choc, c'était bel et bien arrivé, elle le voyait d'elle même avec son dossier dans les mains quelqu'un était en train de souffrir de lui avoir sauvé la vie. C'était de sa faute si cet homme était dans cet hôpital, de sa faute s'il a faillit mourir, de sa faute s'il était blessé. Elle ferma le dossier et en le reposant sur la table elle vit un numéro

- 115 hein ?

Elle se leva et vérifia qu'elle ne s'est pas trompé de numéro puis, se dirigea vers la porte de la chambre, elle l'ouvra légèrement et regarda discrètement s'il n'y avait pas d'infirmières ou de médecins dans les couloirs puis sortit de sa chambre, et pris une direction totalement au hasard et se dirigea vers la droite ... 320 322 324 ... Évidement c'était de l'autre coté !!! Alors elle fit demi-tour tout en regardant s'il n'y avait personne pour lui dire de retourner dans sa chambre puis s'avança.
Elle erra un bon quinze minutes dans les couloirs avant d'arriver.. Ben oui vous imaginer pas à quel point c'est long un couloir d'hôpital O_o et celui du centre ville de Tokyo n'est pas un des plus petit !!! Bref après avoir tourner en rond dans ces couloirs interminables Midoriko arriva devant la porte de l'homme qui l'avait sauvé. Elle regarda à la fenêtre pour voir s'il n'y avait pas de médecin puis entra. Elle s'avança et vit que l'homme était branché à des machines.. surement pour vérifier son pouls ou l'aider à respirer le temps qu'il ne se réveille. Choquée de le voir dans l'état où il était à cause d'elle, Midoriko resta un long moment sans voix devant le jeune homme. Malgré que celui-ci semblait dormir elle ne pût s'empêcher de dire :

- Pardon ... C'est à cause de moi que vous êtes là...
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 29
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 9th 2010, 5:14 pm

Yûri étant la réincarnation de l'infâme démon que tous craignait et qu'il craint encore et toujours en quelque sorte. Avait de très bon côté qui s'averrait intéressante. Son intelligence sur-développé, qu'il lui avait toujours permit d'être au dessus des gens et de renverser toute les situation a son avantage. Cela lui avait même permit d'organiser l'assassina de toutes la mafia japonaise, disons seulement que ce n'était pas rien. S'attaquer aux êtres les plus puissants et terrifiants de Tokyo. Cela lui permettait aussi de se guérir d'atroce blessure en peux de temps, le seule ic était qu'il ne devait pas paraitre louche et que dans le monde moderne personne après avoir vécus le même accident pourrait se relever sur ses pied comme si de rien n'était. Alors il ce devait de le faire graduellement. Yûri détestait les hôpitaux, voila une chose qui était bien sûr! Donc il allait tout de même faire sa vite. Mais un mauvais coter de sa résistance a tout était bien entendu qu'il résistait aussi a anesthésie. Alors tous le long de l'opération dans la salle opératoire, anesthésient tentait de lui en injecter mais sans résultat. Il avait beau mettre plus que normale rien ne marchait... Tous les geste que le chirurgienne faisait dans son corps celui-ci le ressentait. Même qui poussait de fort gémissement pendant. Bien sûre tout les infirmier et infirmière avait légèrement peur, s'était une première qu'un patient soi aussi résistant et aussi qui devait opérer un homme au yeux grand ouvert qui vous regarde lui jouait dans son abdomens.

L'homme avait beaucoup souffert, même qu'il y avait des moment ou il tentait de se débattre.. Mais très vite des infirmier en pleine opération ne pouvait le laisser faire. Trois d'entre eux tenta de le maitriser, mais ce n'était pas assez. Même que le jeune professeur avait réussi a se redresser et repousser l'empreinte des infirmier jusqu'au moment que la sécurité n'arrive et l'attache au lit d'opération. Cela n'arrêtait pas, cri de douleur par gémissement... Tous dans la salle était choquer de voir sa souffrance, mais n'y pouvait rien au faite que l'alliage pour qu'il s'endorme n'avait aucun effet sur lui. Il fallait absolument le traiter sinon il allait mourir. Enfin ses se que tous croyait... Mais si il n'aurait pas été découvert dans la rue, il serais debout a cette heure tardive... Oui il est vrai pas dans un superbe état mais serais en mesure de se déplacer tranquillement et attendre le reste, que sont corps s'auto guérisse. Difficile a croire, mais s'était la réalité. Dans le fond tous ses employer lui avait nuit... Car il devra attendre un peu et ralentir sa propre guérison...

Dans sa chambre a présent, il repensait a se tortueux moment ou il pouvait ressentir ou que le docteur touchait avec son scalpe... Le regard de noir était sombre, mais l'on voyait qu'il était pensif. Habituellement un patient serais en train de dormir encore mais lui n'avait pas fermer l'œil incapable. Il fixait le plafond de sa chambre blanche. Revoyant tous se que le médecin avait fait durant l'opération... Ensuite ce dernière referma ses yeux, simplement pour les reposer un instant. Il renvoya par la suite l'accident. Il n'avait pas du tout rêver, il l'avait bien sauver. Ne sachant pas trop pourquoi non plus... Tous s'était tellement passer vite, qu'il avait décidé de ce repasser chaque moment de l'accident au ralenti dans sa tête... Et ce fut a ce moment qu'il se rappela que l'étrangère avait tuer le fameux chauffeur qui leurs avaient causée tout se mal. Quoi que si Yûri ne s'était pas mêlé lui n'aurait eu aucun blessure... Alors la même question franchises sa tête...

* Pourquoi?! *

Se demanda t-il...

Encore une autres question qui restera a jamais sans réponse dans sa tête... C'était comme se demander pourquoi nous somme née! Soit il y a trop de possibilité et qu'on si perd ou tout simplement qu'il en a pas... Les yeux toujours fermer il continuait de revoir la scène pour comprendre, comme si il était obsédé par la question... Il était oui un être extrêmement brillant mais lorsqu'il ne comprenait pas quelque chose pour lui s'était une insulte a son intelligence, se qui explique la raison de son obsession...

Soudain un bruit le sortit de ses penser... Sans ouvrit les yeux il pouvait facilement imaginer vu les bruit. Qu'une personne venait de pousser tranquillement la porte et que chacun de ses pas s'approchait de lui... Après il eut un énorme silence... Qui cela pouvait-il être... ? Le fameux silence fut brisé alors par une douce voix... Cette fois n'était pas la même que l'infirmière qui l'avait escorter a sa chambre... De plus celle-ci avec ses parole ne pouvait être qu'une personne précise: Celle qui avait sauvée... Alors il ouvra tranquillement ses grand yeux pourpre en direction du bruit de la fameuse voix... Et comme a son hypothèse s'était bien elle. Elle s'excusait alors qu'elle était la raison de son état... Elle l'avait compris... Étrange cela s'était passer si vite vue que l'homme possédait un don de rapidité, qu'un civil normal ne l'aurait jamais sut... Cette fille semblait différente... Mais pour qu'elle mystérieuse raison? L'homme le regarda un moment silencieux, en tentant d'ouvrir la bouche poussa un léger gémissement...

" ... une petit visite... Sa fait un peu de bien je commençait a trouver le temps long attacher a sa lit... "

Dit-il en marqua une légère pause... Et un sourire se dessina sur son visage...

" ... ne pense plus a sa ... je ne l'est pas faite pour rien au moins tu n'est pas gravement blesser..."

Après cela celui-ci dessinant les ganse qu'il l'attachait au lit, pour ne pas qu'il se sauve... Et ajouta...

" Peux-tu me les détacher? J'aimerai me redresser légèrement et sa m'empêche de le faire... "

Demanda t-il simplement....



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 9th 2010, 8:02 pm

Dans la vie, il y a trois sorte de gens : les non rancuniers, les rancuniers et ceux qui s'en moque, Midoriko est comment dire un peu un mélange des trois. Parfois lorsqu'elle est très rancunière, elle s'énerve et s'acharne et ça dégénère vite jusqu'à ce qu'elle se calme, "pauvre chauffeur " il n'as pas dut voir sa fin arriver, soit elle oublie l'incident et fait comme si rien ne c'était passé et enfin, elle n'en a complètement rien a faire tellement c'est peu important... Mais ce qui surprends c'est qu'on ne sais jamais comment elle va réagir jusqu'à la dernière minute...Surement parce qu' elle arrive plutôt bien à le dissimuler vue le regard plus ou moins angélique qu'elle a depuis toujours... Cependant qu'allait-il en être avec cet homme ? Cet homme qui se retrouvais là dans cet hôpital à cause d'elle ? C'est du moins la question que la jeune fille se posait voyant le silence de celui-ci... Puis l'homme ouvra les yeux et se tourna vers Midoriko, son regard était étrange, étrange par la couleur de ses yeux.. Ils étaient... Pourpres.... Drôle de couleur pour des yeux..


" ... Une petite visite... Ça fait un peu de bien je commençais a trouver le temps long attacher à ce lit... "


La jeune fille pris un air surpris et se demanda pourquoi il était attaché, l'homme se tut un instant esquissa un léger sourire puis repris

" ... Ne pense plus a sa ... je ne l'est pas fait pour rien au moins tu n'est pas gravement blessée..."


En disant cela il commença a remuer la main et finit par dire :

" Peux-tu me les détacher ? J'aimerai me redresser légèrement et sa m'empêche de le faire... "

Elle avança alors et tendis la main hésita un moment et recula sa main, quelque chose la perturbait et il fallait qu'elle sache pourquoi il était attaché...

- Hum, je ne sais pas si c'est une bonne idée, si on vous a mis ça c'est surement pour que vos plaies ne s'ouvrent pas... Je ne devrais peut-être pas les retirer...

Voyant l'homme assez embêté par ces liens, la jeune fille ne savait pas trop comment réagir, si elle les lui enlevait n'allais-ce pas le blesser encore plus ? Seulement à cause de qui il était dans cet état là, c'était bien à cause d'elle et bien que celui-ci ne semblait pas lui en vouloir elle culpabilisait encore de ce qui c'était passé. Alors elle pris la décision de le détacher quand même, elle pouvais bien faire ça non ? Après tout il lui avait sauvé la vie, et qu'est-ce qu'elle risquait ? Rien et puis même s'il se passait quelque chose de bizarre, elle était sur place pour être soignée au pire des choses... Elle tends la main de nouveau et empoigna les liens et commença à les défaire... C'est alors qu'un grand bruit sourd résonna dans la pièce... Quelqu'un venait d'entrer dans la pièce et d'une manière vraiment pas discrète du tout...

- MADEMOISELLE ! QU'EST-CE QUE VOUS FAITES ICI ???

La jeune fille sursauta, lâcha les liens et se retourna, c'était l'infirmière de tout à l'heure qui venait de crier..

-Ah ! Ce n'est que toi ! On te cherchais partout ! On aurait du venir te chercher tout de suite ici ... elle s'approcha et pris le bras de Midoriko Allez viens tu ne peux pas rester là.

La jeune fille la suivi de force et lui dis en soupirant :

- Mais... Mais tout à l'heure vous m'avez dis que je pourrais venir dès que ça ira mieux, et je vais mieux et il est réveillé maintenant...


L'infirmière s'arrêta et se retourna pour vérifier les dires de la jeune fille elle lui lâcha le bras et ne dis rien pendant quelque secondes...Elle avait un regard vide et presque effrayant puis elle dis :

- Très bien, je repasserais plus tard voir si vous n'avez besoin de rien monsieur.

Puis elle quitta la pièce. Midoriko fut surprise par son changement d'attitude, elle haussa les épaules et retourna près du jeune homme

- Je crois qu'elle n'as pas tord je devrais peut-être vous laisser vous reposer...
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 29
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 18th 2010, 1:33 pm

Dans sa solitude le jeune ténébreux sombrait dans ses question... Pourquoi? Comment? Qui? Quand? Tout les question que n'importe qu'elle humain peut ce poser dans leurs vie, la difficulté de la chose est bien entendu de trouver les réponse! Comment comprendre incompressible... ? Comment déchiffré les signe que la vie nous offre? Comment être en mesure de les déchiffré? Face a cette étrange menace qu'est l'inconscience? Toute des question sans réponse vous me diriez? Mais Yûri était le genre d'homme qui se prend pour dieux et qui crois pouvoir se permettre le savoir absolu. S'était aussi pour cette raison que parfois ce dernier se sur-estimait face a une menace. Ayant plus d'un tour a sa main il s'était toujours adapter a n'importe qu'elle situation... Depuis sa tendre jeunesse s'était bien le seule coter de lui qui n'avait pas changer... Tout jeune lorsqu'il était étudiant, il n'était vraiment pas l'élève modelle. Le genre d'élève qui devient le cauchemar de tous ses proffesseur... Indicipliner, toujours en retard... Le genre de petit arogant qui toujours des note parfaite, mais qu'il n'est pratiquement jamais dans ses cours et que lorsqu'il y est il joue avec les mot et reprend son proffesseur a chaque dire qu'il fait. Disont même que ce derner il y a bien longtemps ne manquait pas une occassion de rendre la vie des proffesseur invivable. Un vrai petit monstre quoi! Mais puisqu'il montait le quotere de l'école il ne pouvait pas le renvoyer, seulement le punir. Il se retrouvait toujours en retenu... Mais en dehors de l'école s'était un ange, du genre a vouloir aider tous le monde. Peut-être que lorsqu'il était a l'école, il haïssait simplement l'institution... En vrai il trouvait cela stupide, il savais déjà tous alors a quoi cela lui servait d'aller en cours avec tous les attarder? C'est se qu'il se disait toujours plus jeune... Pourquoi était-il devenu professeur? Il ne le savait pas trop lui même... Peut-être car il savais comment penser les élève difficile... Qui sait?

Dans son lit d'hôpital ce dernier fixait le plafond depuis un bon moment... Il ne pouvait s'empêcher de continuer a se demander pourquoi il l'avait sauvée. Il ne comprenait tous simplement pas se coter de lui, il tue du monde tous les jours, mais lorsque quelqu'un est en danger par réflexe il lui sauve la vie? Étrange non? De plus ce n'était pas la première fois que cela ce passait... C'est a se moment qu'il repensa a la petite Sawako. Tout comme cette jeune fille il l'avait sauver. Mais depuis cette dernière sert ses internet... Alors peut-être qu'elle aussi... ? Celui-ci sortit de ses songe lorsqu'une jeune fille pénétra dans sa chambre... Quand on parle du loup, comme on dit si bien... C'était justement cette dernière qui s'approchait de lui... Comme a son habitude dans le monde moderne il prit un ton accueillant et la salua après un léger moment de silence. Sa demoiselle a la longue chevelure sombre semblait légèrement mal alaise. Il décida alors de casser la glace, pourquoi ne pas se présenter alors? Hein..?

" Non... tu ne me dérange pas très chère... Je m'appelle Yûri Nako et toi? .."

Lui dit-il...

Lorsqu'il lui parla de le détacher, cette dernière hésita longuement... Elle s'apprêta a la faire et arrêta, se renseignant sur la raison de ses ganse... Cela le fit sourire un moment... Le prenait-elle pour un fou? Il déposa tranquillement son regard pourpre sur celle-ci...

" Il m'ont attacher, car vue que Anastasie me fait rien je ressentait tout les coup de scalpel dans mon abdomen... Alors il est sur que je gesticulait... Disons que se n'est pas très agréable de se faire jouer a l'intérieur de nous complètement conscient... "

Dit-il

Sur son visage le même sourire était dessiner. C'est alors qu'un infirmière arriva dans la pièce. Elle se mit a questionné son interlocutrice un moment, lui disant qu'elle était mieux de le laisser se reposer s'est alors qu'il la fixa un moment dans les yeux. Midoriko ne put remarquer cela mais... En plongeant dans le regarde de l'infirmière, ses pupilles se dilata complétement. Usant de l'un de ses sort d'hypnose, pour qu'elle les laisse tranquille sans complication... Aussitôt ses yeux revint a la normal comme si de rien n'était. Il regarda. Celle-ci lui demanda si il ne préférait pas se reposer. Il lui répondit aussitôt...

" Tu sais cela fais des heure que je ne peux fermer l'œil et que je suis seule, alors non j'aimerais de loin avoir un peu de compagnie "

Dit-il en souriant



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 19th 2010, 10:30 am

Un tas de choses c'était produits ces derniers mois, un tas de choses avec toujours le même refrain qui reviens sans cesse il faut croire : Pourquoi ? Mais jamais cette question ne fut accompagnée par cette fameuse réponse "Parce que ça, ça, ça ou encore ça". Non la plupart du temps c'était toujours des réponses comme "je ne sais pas " Alors personne ne sais rien dans ce fichu pays ? Personne n'est capable de répondre aux interrogations que se pose Midoriko ? Pourquoi a-t-elle été attaqué par un démon et emmené dans un puits pour arriver dans un monde plus que bizarre ? Personne n'a sut répondre. Pourquoi a-t-elle des étranges pouvoir ? Bonne question ! Pourquoi Midoriko a eue cet accident ? Allez savoir !!! Pourquoi c'est quelqu'un d'autre qui à pris sa place alors qu'elle aurai du mourir ce soir... Cela fera maintenant trois personnes qui lui auront sauvé la vie, sans rien demander en retour . Sont-ils fous ? Pourquoi est-ce que tout les trois lui ont sauvé la vie? Ne tiennent-ils pas à leurs vie? sa vie n'est pas plus importante que la leur pourtant... Mais ils l'ont fait quand même... Seulement le problème c'est que cette fois les dégâts était loin d'être peu importants c'était même tout l'inverse, il y avait quelqu'un de gravement blessé et comment réagiriez vous si cette personne que vous avez non seulement envoyé a l'hôpital par votre inattention est blessé vous dis ça :

"Ils m'ont attachés, car vue que l' anesthésie ne me fait rien je ressentait tout les coup de scalpel dans mon abdomen... Alors il est sûr que je gesticulait... Disons que se n'est pas très agréable de se faire jouer a l'intérieur de nous complètement conscient... "


Comment ne pas culpabiliser face à ça ? C'est déjà assez dur de savoir qu'on est la cause d'une presque mort alors savoir que cette personne souffre encore même pendant l'opération par votre bêtise, c'est pas génial... Mais quelque chose dans cette réponse surpris la jeune fille : comment se fait-il que l'anesthésie ne lui fait pas d'effet, ils mettent quand même une bonne dose ! Mais est-ce que ça en valais la peine de lui demander ? Évidement elle été curieuse de connaître la réponse mais se rappeler d'une opération qu'on a vécut en étant pleinement conscient, ça serait mal venue de demander ça sachant que la personne qui pose la question est la cause de ceci... Alors elle s'abstenait de demander... Et voyant que maintenant il n'y avait plus de raison d'hésiter elle se mis alors a lui défaire ses liens.. Ayant entendu que le jeune homme s'était présenté il semblait logique qu'elle fasse de même...

- Moi c'est Midoriko, juste Midoriko, le nom de famille on s'en moque un peu non ?


dit elle avec un léger sourire

En voyant cet homme sur ce lit d'hôpital, elle ne pouvais s'empêcher de penser à Aya et Gekkou, vont-elles bien ? Aya est-elle toujours en train de s'amuser à ridiculiser les démons avant de les exterminer d'un coup d'épée ? Gekkou serait-elle toujours dans le montagne en train de scruter le ciel ? Et voilà c'était tout Midoriko ça à peine partie de là bas et à peine rentrée dans son monde qu'elle s'inquiétait déjà pour eux, alors qu'elle ne les connaissaient que très peu..En parlant d'inquiétude elle se demandais aussi comment cela se faisait que Kiraya et Nakumo ne l'avait pas suivis pour revenir dans ce monde ? Pourtant elle les avaient mis en garde sur le monde féodale et cette étrange force qui semblait émaner du village de Kaede, qu'est-ce que c'était ? Avait-elle bien fait de ne pas insister plus que ça pour les faire rentrer, cette aura était vraiment surpuissante et des plus démoniaque... Bien sûr Midoriko aurait voulue aller voir ce qui s'y passait, sa curiosité l'emportait toujours même si c'était au péril de sa vie mais cette fichue cicatrice avait dut la faire changer d'avis et la faire revenir dans cette époque malheureusement...Mais bon maintenant qu'elle était ici, ça aller pouvoir servir à quelque chose! En effet elle aller pouvoir enquêter sur la femme qu'elle avait vue dans sa vision près des montagnes.. Curieusement la jeune fille savait d'instinct que cette personne était quelqu'un de particulier et qu'on devait surement parler d'elle quelque part, le problème c'était de savoir où... En partant d'un principe des plus logique le seul endroit où elle pouvait faire ses recherches c'était dans des livres d'Histoire sur le Japon mais sachant que ceci se passait durant l'ère Sengoku cela serait un peu plus compliqué de trouver quelque chose sur le sujet, ce n'est pas un passé très récent après tout. C'est alors qu'une idée sordide lui traversa l'esprit elle n'avait qu'a demander à son professeur d'Histoire et ça tombe bien, elle avait Histoire demain et n'étant que très peu blessé elle serait probablement sortie de l'hôpital...

Idée sordide ? Oui c'est bien ce que j'ai dis vous aller bientôt comprendre pourquoi ! En fait c'est tout simple Midoriko n'aime pas du tout son professeur d'Histoire et son prof non plus ne l'aime pas beaucoup de toute manière. Pourtant l'Histoire est une des matières que Midoriko apprécie vraiment beaucoup, d'ailleurs c'est sa favorite, mais le problème c'est son professeur ! On ne peut pas dire que ce soit un excellent professeur... Il ne connait rien à rien de ce qu'il est censé apprendre à ses élèves, en fait, si vous lui demander en quelle année telle ou telle chose s'est produite, vous êtes sûr que la réponse sera fausse... Il confond tout en fait on se demande comment il a pût devenir professeur... Alors vous imaginer quand Midoriko est dans son cours, ça se passe très mal ! Pourquoi ? Parce que vue les grosse bêtises que son prof dis toutes les deux minutes, la jeune fille a préféré ne plus suivre son cours et est devenue autodidacte afin d'éviter d'avoir du retard sur le programme scolaire et sur les autres classes du collège... Oui Midoriko est quelqu'un d'assez intelligent, c'est l'une des trois premières élèves de l'établissement , vous aimeriez bien savoir si c'est elle la première ? Et bien en fait elle n'en sais rien elle-même, elle pourrais le savoir mais elle ne veux pas simplement parce qu'elle s'en moque, elle n'y voit aucun intérêt...Alors évidement elle connait déjà tout le programme de l'année qu'elle est censé apprendre en Histoire, ce qui fait qu'elle a beaucoup d'avance sur les autres élèves de sa classe. Donc à chaque fois que son prof dis une bêtise, la jeune fille ne peut s'empêcher de le reprendre et ça toutes les deux minutes ce qui a le don d'exacerber aussi bien son professeur qu'elle même! Vous vous imaginer vous suivre un cours avec quelqu'un qui interrompt le prof toutes les deux minutes pour lui dire "Monsieur vous vous êtes encore trompé il s'est passé telle chose et pas ça" Au début ça fait rire la classe, après sa fatigue et enfin ça énerve tout le monde... Le prof sachant qu'il a tord (oui ça il le reconnait au moins) ne peut pas vraiment avoir d'autorité sur Mido et lui demander de se taire... Et même s'il le fait de temps en temps, vous imaginer bien que la jeune élève hausse le ton, prends un malin plaisir à ridiculiser son prof tellement elle est énervée et sa finis mal pour elle surtout quand le directeur du collège passe dans le couloir... Non non Midoriko n'est pas une mauvaise élève avec un comportement des plus reprochable c'est juste avec ce prof là que ça ne va pas ! Elle a déjà demander à changer de classe mais il est trop tard alors elle fait tout pour faire fuir son prof... Oh combien de fois a-t-elle souhaité qu'on lui change de professeur mais malheureusement ça ne marche pas comme ça ... Même si pour elle, un professeur qui ne connait pas ses cours est un professeur qui ne sert à rien, elle ne peut rien y faire. Bref maintenant vous savez pourquoi cette idée de demander qui pourrait bien être cette femme à son professeur est une idée stupide. Elle décida qu'elle trouverais une solution plus tard et que ce n'était pas le moment de penser à sa. Elle avait comment dire plus important à faire que de penser à ça... Surtout que Yûri venait de lui demander de lui tenir compagnie...

- Je crois que je vous dois bien ça... Mais comment cela se fait? Personne n'est venu vous voir, pas même votre famille ? Ils ne sont pas au courant que vous êtes là ?
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 29
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 19th 2010, 1:04 pm

L'hôpital...

Il y a t-il une endroit pire que sa? Même que je suis sûr que tous est d'accord pour dire que l'hôpital est le dernier endroit ou il espère que la vie les mènera... Ses froid et sa sens la mort... L'atmosphère de c'est lieux donne envie de mourir rien d'agréable. Des fils d'attente interminable... Des lit de patient avec eux en train d'agoniser dans les couloir, puisqu'il n'ont pas d'autre place a leurs donner, puisqu'il sont aussi énormément débordé. Dans le fond si on fait le calcul de tout les patient en attente ou de ceux mal accueilli ou guérit, ses fameux endroit son gérer comme le monde moderne dans lequel on vie... Par des pourrie! Qui se foute vraiment de l'action que leurs fausse parole leurs faite... "Oui monsieur, il arrive dans quelque instant" Mais dans le fond, sa veux dire quoi sa? Dans quelque heures oui! Elles toutes au tant qu'il sont mal organiser. Parfois il manque d'infirmière, mais deux infirmière pour une patientes presque pas blesser... Dans quel monde nous vivons?.. Dans un monde ou les dirigeant ne pense qu'a eux et leurs porte-feuille... La vie de la population ne les importe peu... Même qu'il s'en fiche éperdument... Lors de la mort... Vous devez pouvoir observer la vie sur terre et le monde qui vivait autour de vue, je n'imagine même pas se qu'il ferais en votre absence ou encore se qu'il dirait. Les monde et faite de gens hypocrites qui ne manque pas un instant pour vous lancer des couteau dans le dos... Alors que faut-il faire lorsque l'on l'a réaliser. Vivre pour soit et se foutre de tous les autres! C'est exactement se qu'avait fait Yûri... Jusqu'au évènement récent, pourquoi avait-il sauver la vie de deux petite adolescente? Pourquoi!!!!!!!! Ce n'est pas le genre de question compliquer... Pourquoi n'arrivait-il pas a comprendre la réponse alors... Il ne pouvait pas croire que lors dans trois première minute la jeune Midoriko qu'il l'avait presque qu'ignorer l'avait toucher assez pour la sauver... Il est sur que lorsqu'il pensait a Sawako, il avait plus d'un souvenir il lui avait enseigner en privée durant de longue année... Alors il était plus normal déjà qu'il lui sauve la vie... mais encore la... Il restait complètement confus...

Dans la chambre a porte fermer avant que la demoiselle deigne le détacher celui-ci avait détourner son regard sur la fameuse chambre qu'il avait du observer et détailler des heures de temps avant l'arrive de la petite écolière. La pièce, elle, était totalement peinte en blanc, acroire qu'il n'avait pas assez de budget pour décorer un peux. Pourquoi dans tout les hôpital il s'organise pour nous donner la n'oser, un peu de couleur donnerais au moins de léger espoir a un enfant gravement malade... Mais sa n'importe peux bien sure la vie de la génération a venir n'importe a personne... Ses surtout pas eux qui vont continuer notre chemin... Yûri avait décidément un problème d'opinnion avec les valeurs des dirigeant du pays... S'était sans aucun doute pour cette raison qu'il agissait en tueur la nuit... Car lorsqu'il avait croisser la jeune fille non pas cette fois la il s'apprêtait a tuer, puisqu'il avait les des obligation tôt le matin... Oui il fesait sa véritable prémière journée a au collège de Tokyo, comme proffesseur d'histoire, puisque l'autre avait étragement disparue... Cela fesait deja plusieurs fois qu'il manquait a sa tâche vue triple vie. Le monde féodale, sa vie qui semble normale au yeux de tous, et le tueur en série qu'il était a tokyo... Alors ses triple vie lui donnait du fils a retordre, il lui fallait beaucoup d'organisation pour accomplir les trois,m peut-être changerait-il de boulot un jours? Qui sait, de tout manière il est bon en tout, il pourait même devenir acteur si il le voulait... Dans la chambre de grande fenêtre donnait une vue sur le centre ville. Il fesait nuit alors toute la lumière de la ville ou comerce était alumer, voila bien la seule chose qu'il trouvait charmant de la ville...

Lorsque Midoriko s'approcha suite a ses légère explication, il sentit rapidement ses main douce froller sa peau froide. Ses a se momment qu'un étrange sentiment l'envahit comme si cette dernière ne lui était pas totalement inconnu.. Comme si il avait une impression de déja vue... Et pour que se dernier trouve cela étrange il fallait que sa le boulverse assez ... Disons qu'il était dure a débousoller... C'est alors qu'elle se présenta, sans faire pars de son nom de famille, s'entend que cela n'importait peu... Okay il est vrai que cela n'allait pas changer la vie du jeune homme si elle lui révèlait ou non.. De plus il est vrai qu'il s'en foutait... Une fois la lien détacher celui-ci se redressa vers l'avant d'un coup rapide
.

" Merci... Wouha sa fait du bien! "

Dit-il tous en s'étirant légèrement, la tête les bras. Drole... Il agissait comme si il n'avait jamais eu d'acident... Et a la fin de son mouvement il posa ses deux main derriere lui au niveau de la collone vertebrale et craqua légèrement le dos que les docteur avec mal replacer... Car il était vrai que le corps de Yûri de l'intérieur était un vrai casse-tête pour eux, disont qu'il n'avait pas tous de placer parreille... Alors il rendaient la tâche plus difficile a la médecine...

Ses alors que cette dernière lui demanda la question... La question que celui-ci redoutait la plus... La question pour qui la réponsse avait un rapport a son changement psychologique et de sa propre vie... La question qui fesait a chaque fois qu'il l'attendait lui fesait vivre un tas d'émotion dans le même momment. Parler de ses parent... Que si il n'était pas un tel monstres a l'école avant... Qui si il n'aurait pas eu de retenu se jours là... Quy'il serais rentrer a l'heure habituelle et sans retard il aurait peut sauver ses parent... Mais non... La vie avait décidé autrement... La vie voulait qu'il devienne se qu'il est maintenant... Et ce pour qu'elle raison douteuse? Car maintenant en tant que tueur, il choissit chacun de ses victime qu'il croit faire un injustice ou qu'il choissit le mauvais chemin et les abat pour délivrer le monde de ses personne... Que ses victime soit un politicier ou un juge achetable... il les a tous... Les traque et même laisse sa propre signature sur chacun des corps... Sa mère... Sa magnifique mère... Adorait une fleur en particulier... Puisqu'avant sa mort elle a été souiller par un enfoirer tous ceux qu'il tuait maintenant c'était pour elle... Et en guise de signature il posait cette fameuse fleur du printemps que sa mère adorait tant... "Sayuri" était la fleur en question... A l'entente de la question, l'homme détouna son regard vers la vission que la fenetre lui offrait... Un silence long et désagréable se mit entre ceux-ci...


" ... on a pas tous cette chance... "

Dit-il simplement fixant le vide... Sa voix était un aliage de froideur et de mélancolie... Il se secoua la tête un momment son visage revint a la normnal... Il se tourna vers elle et lui dit...

" Et toi tes parent ne sont pas venu te voir? Ou ne son t-il pas au courant de ton accident ? "

DEmanda t-il souriant...



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 19th 2010, 3:46 pm

Dans la vie, il y a des questions qui ne se posent pas, Midoriko était bien placée pour savoir cela.. Il y avait un tas de choses qu'on pouvait lui demander mais il valais mieux pour celui qui lui pose des questions qu'il fasse attention à ce qu'il demande sinon ça pourrais très mal se terminer. Seulement elle avait beau savoir cela, elle quand elle est curieuse elle n'hésite pas à poser les questions qui déranges et elle ne pense pas que les autres pourraient avoir des mauvaises réactions. Et oui la curiosité n'est pas toujours acceptable, même si elle ne voulait pas forcément blesser les gens ou autre quelques fois elle ferait mieux de se taire avant de demander et de s'occuper de ce qui ne la regarde pas. Mais on ne peut pas changer ce qu'on est non ? Lorsque Yûri répondis à sa question, c'est ce que celle-ci se demandais avait-elle fait une gaffe en demandant cela ? Pourtant c'était une question comme une autre pour elle, mais face à sa réaction cela ne semblait pas être le cas. Qu'est-ce qu'elle avait fait ? L'homme avait répondue d'une manière plus que glaciale... Il y a des fois ou oui elle ferait mieux de se taire, elle avait surement posée la question qu'il ne fallais pas... Mais après tout comment pouvait-elle le savoir elle ne le connaissait pas après tout. Alors elle ne dis rien face à cette réponse, il semblait logique de ne pas en demander plus qu'elle ne devais pas être plus curieuse sur cela...

C'est alors que le jeune homme lui posa aussi une question qu'il aurait mieux fait de ne pas poser, à son tour il demanda où étaient les parents de Midoriko... Elle l'avait bien cherché après tout, comme on dis lorsqu'on lance un boomerang il nous reviens toujours en pleine figure. Et bien là c'était ce qui venait d'arriver. Cependant elle n'était pas du genre à avoir le sang froid et de garder son calme, surtout lorsqu'on lui parle de sa famille depuis ces derniers temps, c'était bien la chose qui l'irritait le plus et ça se voyait que cet homme ne savait pas à qui il avait affaire en posant cette question. Cette question la mis hors d'elle, bien sûr on lui avait déjà parlé de ses parents durant ces deux derniers mois et elle ne le prenait pas aussi mal elle répondais souvent de manière sèche qu'elle s'en moquait, qu'ils pouvaient bien s'inquiéter d'elle pour une fois et que ça les changeraient mais là c'était différent... Étrangement elle réagissa vraiment de manière plus qu'exagéré...

- Mes parents hein ? Pourquoi est-ce que vous me demander ça ? Pourquoi est-ce que vous me parler d'eux ? Vous ne pouviez pas me demander autre chose !!!! C'était vraiment nécessaire que vous me poser cette question ? NON !!! JE N'EN AI RIEN A FAIRE D'EUX QU'ILS AILLENT POURRIR EN ENFER !!


Son regard avait vraiment changé il était devenue noir et glaciale, elle avait vraiment le visage de quelqu'un de méchant rien à voir avec le visage calme et gentil qu'elle avait toujours eue jusqu'à présent. C'était la question de trop qu'il n'aurais jamais dût lui poser, elle ne pouvais plus supporter de rester dans cette pièce, elle fit demi tour et quitta la chambre du patient en claquant la porte. Elle était vraiment enragé et n'en avait vraiment rien à faire de savoir comment Yûri allais réagir face à sa réaction. Elle avança dans le couloir de façon rapide toujours énervée, tout ce qu'elle voyait sur son chemin elle le poussait violemment contre le mur, table, chaise, mais elle se retenu quand même de ne pas pousser aussi les fauteuils roulant hors de sa route après quelques minutes à errer dans ce long couloir qui la mènerais dans sa chambre, la jeune fille se calma peu à peu et se rendis compte en y repensant à quel point sa réaction était plus qu'exagéré.. Qu'est-ce qu'elle venait de faire ? Pourquoi avait-elle réagis comme ça ? C'était incompréhensible... Comment pouvait-on autant s'énerver pour une simple question ? Après tout lui aussi était peut-être curieux et il n'aurait pas le droit de lui poser une simple question ? Sa réaction était vraiment bizarre, même elle ne savait pas pourquoi elle lui avait parlé comme ça. Plus elle avançait plus elle y réfléchissait elle se sentait vraiment idiote face à un tel comportement. Comment avait-elle oser dire ça ? Comment avait-elle put être aussi agressive envers lui ? Lui qui venait de lui sauvé la vie il y a à peine quelque heures, lui qui avait été gravement blessé de sa faute en plus. Et c'était ça le remerciement auquel il avait le droit de se faire agresser par la fille qu'il venait de sauver ? D'ailleurs elle ne l'avait même pas remercié pour ce qu'il avait fait.. Elle se sentait vraiment mal face à cela. Elle décida alors de faire demi tour et d'aller s'excuser de son attitude plus que puéril. Lorsqu'elle arriva devant la porte, elle posa la main sur la poignée puis remarqua qu'il y avait de l'air qui soufflait sur ses pieds

*Hum ? Bizarre*


Elle ouvra la porte et vit que la fenêtre était grande ouverte et que la pièce était vide elle s'étonna et s'avança près de la fenêtre

- Il a quand même pas ...?


Elle se pencha pour regarder dehors et vit le Yûri debout dehors en train de marcher... Midoriko fit une drôle de tête

- Il a... Il a sauté du 6 ème étage ?

Chose encore plus étranges, il ne semblait pas être quelqu'un qui venait d'avoir un accident, en y repensant même tout à l'heure lorsqu'elle l'avait libéré de ses liens il n'avait pas l'air d'avoir été blessé... Mais comment c'était possible ? Elle était là lors de l'accident, elle avait bien vue qu'il était à l'article de la mort et maintenant il marchait normalement ? Mais comment ? Il était de plus en plus bizarre ce type... Elle regarda où il se diriger et bizarrement il semblait partir vers en route vers le temple Higurashi, elle le savait elle avait pris le même chemin pour s'y rendre la première fois qu'elle s'était rendue dans l'autre monde. Trop de question sur ce type était en train de défiler dans sa tête, une fois de plus sa curiosité l'emporta... Elle quitta rapidement la chambre vide, pris plusieurs chemins détourner pour quitter l'hôpital sans se faire remarquer puis elle commença à suivre Yûri d'un pas assez loin...

- Mais où est-ce qu'il va comme ça ? Pourquoi il se dirige vers le temple ?
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 29
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quel horreur!   Mars 21st 2010, 4:01 pm

Qui aurait cru?..

Qui aurait cru que la passée du professeur d'histoire de l'académi de Tokyo, serais encore affecter par son sombre passer. Qui aurait crut que la simple question de la petite demoiselle devant lui allait faire surgir en lui l'émotion... Parlant ainsi de sa famille... Quel famille? Ou est-elle maintenant? Elle n'est plus parmit nous... Elle a sombrer il y a plusieurs année... Comment?! Dans les pire condition... Si seulement il avait put faire la différence... Si seulement il serait arrivée plutôt... Il aurait sendoute peux les sauver de cette mort certaine. Mais bien sure cela ne fut guère la cas... Était-ce un manière que la vie avait trouver pour qu'il se redresse et soi moins un monstre étant jeune... J'en doute fort, mais si c'était belle et bien le cas, elle s'était complêtement gourrer, car cette évènement l'avait changer a jamais et même l'avait pousser prématurément du coter du mal. Le rentrant dans une certain follie... Qui aurait crut que ce jeune homme deviendrai comme sa ? Personne tout comme personne n'aurait deviener qu'il était aussi différent des autres. Tous connaissait son intelligence et son énorme costient intellectuelle, mais ne se doutait guère qu'il était aussi... Fort, si on peut dire. Personne savais et même pas lui que son corps était fait bien différent, qu'il avait la capaciter d'encaisser bon nombreuse blessure et de se regénérer prématurement... Plus jeune oui il était un exellence acteur, même que ses parent lui préparait le chemin pour devenir avocat, ou il serais été exellent... Mais personne se douterais qu'il possèdait le pouvoir des illusion et de la nécromantie... Pourquoi il fasait pas revive ses parent? Oui cette idée a la base lui était venu avec se but, mais réalisant qu'il avait changer il ne voulait pas que ses parent en soit témoin... Étrange non? Qui aurait crut que la question envers la famille de cette adolescente allait lui offrir une telle réaction de sa part? Pas lui en tout cas... Mais on devait se l'avouer il avait trouver un amusement dans la colère de celle-ci en remarquant le manque de controlle de ses propre émotion... Il ne pouvait pas comprendre sa situation, pûisque lui s'est parent la vie lui a arracher, comment quelqu'un peut autant détester sa propre famille? Il sont envie voila l'important,... non?

"Mes parents hein ? Pourquoi est-ce que vous
me demander ça ? Pourquoi est-ce que vous me parler d'eux ? Vous ne
pouviez pas me demander autre chose !!!! C'était vraiment nécessaire que
vous me poser cette question ? NON !!! JE N'EN AI RIEN A FAIRE D'EUX
QU'ILS AILLENT POURRIR EN ENFER !"

Ses parole résonna un bonne moment dans la tête du jeune homme au regard pourpre... Il la fixa des yeux un moment et une leger sourire se dessina sur son visage... A se moment celle-ci envahit par la colère le remarqua sans doute pas mais bon il était tout de même présent... Silencieux il la vit tourner les talon et partir de la chambre... L'homme pensa un moment qu'elle devait avoir de gros problème familiale.. Il se redressa une fois la jeune fille partit et fit craquer le cou... Il enleva rapidement la toge de l'hôpital et enfila son pantalon noir. Sa chemise quans a elle était plein de sang... Disons que cela parraisserais louche si il la mettait... Il observa autour de lui un momment. Placa une de ses main devant lui et marmona quelque mot... Une chemise neuve apparaissa dans sa main. Il la mit aussitôt. Sans la boutonné ainsi la chemise entrouvert laissant sa musculateur nue il s'approcha de la fenettre qu'il ouvrit. La chemise en question était blanche et griffer d'une marque connu japonnaisse... Tout a coup l'homme passa a travers la fennetre et atérie sur le trotoire devant l'hopitale. Deux passant l'observa ébaillit, il était sur qu'il venait tous juste de rêve, l'une d'entre eux était une femme qui s'évanouï par la suite... L'homme ne voulait pas rester une minute de plus dans cette endroit... Il continua son chemin a travers la foulle pour se dissimuler. Il fallait dire qu'avec son look il ne passait guère pour un professeur d'histoire... Mais il s'en foutait...

Après quelque minute celui-ci remarqua qu'il était suivit et ce par nulle autre que la fameuse jeune fille qu'il avait sauver! Elle venait tous juste de la prendre sur le fait. Il devait alors la semer histoire d'éviter de stupide questionnement douteux... Il s'aventura alors au domaine Higurashi ou tout se cauchemar était commencer... Il pénétra dans la chapelle Nichibo. A l'intérieur il fessait atrocement sombre, mais cela n'importait guère pour l'homme qui semblait avoir la même visibilité. Il sauta littéralement dans le puits au centre de la pièce et disparue dans une lueur violette....

De l'autre coter celui-ci toujours dans le troue sauta et en sortit rapidement. C'était toujours la soir. Le ciel était parsemer d'étincelle de lumière et l'énorme astre de lumière ornait le ciel complètement dégager... Laissant un soupire de contentement celui-ci passa une main dans sa chevelure sombre... Depuis son départ les feuille des millier arbres avait commencer a pousser en cette saison de la renaissance. Une vent vint caresser sa chevelure lorsqu'il leva ses main vers le ciel. Suite a se geste une aura se créa autour de ce dernier tous se membre os se regénéra aussitot ...

" Awwww enfin!!! "

Dit-il, pendant...

Dans le monder moderne il se devait de diminuer ses pouvoir pour ne pas se faire reconnaitre, mais une fois de l'autre coter il pouvait se laisser aller en sa vrai puissance, a chaque fois cela créait le même sentiment de réconfort et de laisser aller... Aussitôt ce dernier senti une autre présence restant toujours dos au puits il adressa quelque mot a l'étrangère en question...

" Alors... je ne mettait pas tromper tu est toi aussi différente... "

[Fin du topic, suite dans le monde féodale]



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quel horreur!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quel horreur!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Quel sport faite vous?
» Quel anime voudriez vous nous faire découvrir?
» HAITI PAYS FETICHE ! JOUR FETICHE !MOIS FETICHE !QUEL MALHEUR !
» quel est cette objet
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†]-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit