Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De retour avec la pluie (PV Yûu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: De retour avec la pluie (PV Yûu)   Mars 2nd 2010, 10:55 am

Tokyo, 12907189 habitants, 23 arrondissements, son port, ses deux aéroports, son immense tour rouge et blanche située en plein cœur de la ville. Un quartier de Shibuya toujours envahit de monde, impossible de circuler tranquillement sans se faire bousculer tout les 5 mètres... des building à perte de vue. Bref rien à voir avec l'ancienne Edo, durant l'époque Sengoku, avec des plaines et forêts à pertes de vue...

Deux mois...

Deux mois ce sont passés durant lesquels Midoriko avait traversé le puits par force, et qu'elle n'avait pas remis les pieds dans son époque... Et ça ne lui manquais franchement pas du tout. Pourquoi ? Parce qu'il n'y avais plus rien qui la retenait dans ce monde, pourquoi continuer de vivre aux cotés de gens qui lui ont toujours mentis depuis sa naissance, comment pouvoir a nouveaux leur faire confiance sans se demander à chaque instant : est-ce la vérité ? Qui pourrait faire ça ? Pas elle !!
Bien sûr ses "parents" l'avait accueillis dans leur maison élevé comme leur propre enfant blablabla. Mais la jeune fille n'aimais pas qu'on la prenne pour la dernières des idiotes, surtout quand c'est quelqu'un d'assez intelligent. Bref lorsqu'elle traversa le puits pour retourner à l'époque moderne, elle décida de ne pas rentrer chez elle tout de suite et d'errer par-ci par-là dans les rues de la capitale...

C'était la fin de l'après-midi, il avait plut, les trottoirs étaient encore humide, des flaques d'eau au bord de la route, et évidement toujours un imbécile d' automobiliste qui s'amuse a rouler dessus pour éclabousser les passant. La jeune fille marcha durant une dizaine de minute, dans une des rares rue calme de Tokyo avant d'arriver au quartier de Shibuya; un des endroits les plus bruyant de la ville. A peine arrivée sur place qu'elle regrettait déjà d'être venue. Elle s'arrêta tout de suite de marcher. Il y avait un tel raffut vraiment insupportable !! Des voitures qui klaxonnent à cause d'un embouteillage sur les voix de circulations, des passants qui allaient et venaient dans tout les sens, qui vous bouscule, qui parle à quelqu'un en hurlant dans vos oreilles alors que son interlocuteur et juste à coté de lui, des gamins de 5/6 ans qui courent pour traverser la route et manque de se faire renverser par une voiture.. Bref Tokyo dans toute sa splendeur ! Bien sûr la jeune fille vivaient dans cette ville depuis un moment et était habitué à tout ce bruit mais partir deux mois dans l'époque féodale, on perds certaines habitudes, l'endroit et plus vaste et plus calme et surtout avec un air beaucoup plus respirable, si vous mettez de coté tout ce qui est démon et compagnie.

AAH pourquoi je suis revenue ici !!!


Elle posa quelque secondes ses mains sur ses oreilles pour cesser d'entendre tout ce bruit, mais rien n'y faisait c'était toujours aussi bruyant. Rien de tel qu'un bon retour chez soi pour que l'on se rende compte qu'on serait mieux ailleurs. Bien évidement Midoriko n'était pas d'humeur spécialement favorable à l'idée de penser à retraverser le puits, et retomber nez à nez avec un démon mais bon c'était toujours mieux que rien... Elle soupira retira les mains de ses oreilles et se remis en route, il fallais qu'elle parte de Shibuya avant de devenir folle, voire sourde. Elle s'arrêta au feux tricolore et attendis 10 minutes au moins pour traverser de l'autre côté... Et oui c'est très long au Japon mais le temps passe tellement vite qu'on ne s'en rends pas compte, en fait c'est à cause du carrefour Hachiko, c'est une des parties du quartier de Shibuya où il y a le plus de circulations aussi bien humaine que véhicule.

Quinze minutes plus tard, la jeune fille était enfin sortie de Shibuya, elle se dirigea dans une rue plus calme, il n'y avait personne en fait. C'était très contradictoire par rapport à tout à l'heure... Elle avança plus aisément dans ce quartier, le bruit des voitures s'éloigna peu à peu.
Soudain, une goutte tombe... puis une autre, et encore une autre..Elle leva les yeux vers le ciel : il y avait d'immenses nuages gris qui se rassemblait au dessus de la ville... Et là catastrophe une averse !

Pas ça non !!! PFFFF

Ralait-elle encore une fois. N'ayant que sa tenue noir et blanche de collégienne, elle regarda rapidement autour d'elle et ne voyant que des maisons aux environs continua d'avancer rapidement et fini par trouver un abris de bus et s'y arrêta en dessous... Elle avait fait à peine quelque pas qu'elle était presque trempé. La pluie tomber de plus bel et n'avais pas l'air de vouloir cesser... Il pleuvait tellement fort que les gouttes formèrent une légère brume, et on ne voyait pas très loin...

Midoriko regardait autour d'elle personne aux alentours puis elle se retourna lorsqu'elle entendis des pas ce rapprocher ...
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: De retour avec la pluie (PV Yûu)   Mars 4th 2010, 12:25 am

Les difficultés...

Les imprévus...

Malgré qu'il y a des moment où l'ont pourrait s'en passée la vie continu de nous envoyer comme si on serais tous ses "Punching-Bag". On aurait dit même qu'elle en prenait plaisir... Lorsque je dit "elle" Ses entendu que je parle de la vie et se il existe vraiment un dieux qui la dirige comme bon lui semble... Même lorsque l'on est au pied du mur sa n'arrête pas d'arrivée. Comment pensez-vous que les gens devienne fou? Hein? Qu'il naisse comme sa ? Ne me faite pas rire! Ceux qui devienne fou ses souvint dans la plus part des cas a cause de se qu'il ont vécus dans leur vie. Ceux qui ont vécus un énorme traumatise par exemple. Que ce traumatise en question a tellement choquer la personne qu'elle reste bloquer dans une sorte de transe et qu'il ne sont plus capable d'en ressortir. Quelque fois dans cette situation certain cas son réversible et d'autre on aucun espoir. C'était comme si l'évènement en question avait tellement choquer la victime que l'innocence ce renferme au plus profond de lui pour ne plus rien voir, pour ne plus rien entendre, pour ne plus souffrir, laissant place a un être avide et sous cerveau automatique... Comme si le cervelet n'en voyait plus d'information. Certain son stupide d'autre très intelligent....

Dans le cas de Yûri son intelligence sur-développé était toujours très présente dans son corps... Mais qu'est-ce qui avait changer alors pour qu'il devienne cinglé... Cela ne vous est sans aucun doute jamais arrivée mais imaginée... Imaginer que durant tout votre vie vous aviez était élever avec des valeurs et des idéologies bien précise. Que toute votre vie vous aviez cru a la bonne volonté des gens, qu'un jour le monde de pourrit dans lequel nous vivons pourra changer pour laisser place a un moment meilleur. Que la justice régnait et allait toujours l'emporter a la fin des comptes... Qu'un jours vous alliez défendre la liberté d'expression et la sécurité de la population. Positif et ambitieux vous étiez jusqu'au moment ou tout bouscule... Tout vos rêve disparaisse et que vous vous retrouver au pied du mur blesser par balle, par l'assassin de votre mère et votre père... Le le lendemain vous vous réveillé a l'hôpital... Et qu'a ce moment l'infirmière vous dit combien vous avez eu de chance de vous en êtes sorti, que si la balle aurait été de plus de quelque millimètre vers la droite vous auriez été mort... Mais dans le fond vous l'êtes déjà intérieurement alors le corps qui bougeait n'était plus vous... Vous réalisé a ce moment précis que dans le fond tous se que vous croyez dans le vie n'était que stupidité et que dans le fond le monde ne changera jamais. Qu'il était fait comme cela, pour que chacun s'entre tue pour de l'argent des joyaux ou des terre. Dans quel monde nous vivions? Un monde qui monnayer une vie... Pour qui la pollution lui passe dix pied au dessus de leurs tête... Je vais vous le dire dans quel monde on vie! Dans un monde dominer par des abruti et d'autre qui se laisse si facilement influencer! Qui il était ? Bonne question... Eh bien s'était la même question que se posait Yûri depuis son éveil, depuis sa vengeance et encore maintenant... Triste... Que se soit toujours les bonne personne ayant un grand potentiel pour changer le monde parte en premier... Est-ce que s'était car les gens ne veulent pas qu'il change... c'est sa il veulent rester dans leurs corruption et leurs ténèbres... Je vers leurs en donner moi... Ce dit-il dans son lit d'hôpital avant d'exterminer tous sans exception qui avait été mêlé au meurtre de ses parent incluant bien entendu la famille de chacun... Combien de mort déjà ? Ah oui ... 20 homme, 20 famille, alors au moins 100 morts... Tous craquer un a un... Eh bien sur puisque notre cher mystérieux jeune homme voulait faire passer un message il tuait la famille femme, frère, enfant et prenait qu'elle que souvenir pour rappeler a l'assassin qu'il était déjà passer faire le ménage chez lui... Bien sure tous sa s'était passer il y a a peux près deux semaines. Même qu'il en parlait encore dans les journaux et ce en gros titre...

"La panique en ville, assassin encore dans nos rue..."

Mais la Bonne question était bien entendu pourquoi ses insecte pleurait encore la mort de membre de la mafia japonnais. S'était plutôt un mal pour un bien non? Yûri avait bien agit? Comme c'est ironique de voir a quel point les gens pouvait être naïf. En effet, en cette triste soirée Yuri était replonger dans le pluit afin de revenir dans ce monde. Rapidement celui-ci s'était dirriger vers la capitale, puisque c'était a cette endroit qu'était situé non seulement son condo, mais aussi la ou tous les raggot de la vie se disait. Il était revenu pour la simple et bonne raison qu'il travaillait le l'endemain et qu'il avait déja eu assez d'absence non expliquer, il ne voulait pas que cela parait trop louche...

Un heure s'était écouler depûis son retour, arrivé dans la ville celui-ci se faufillait entre les gens pour enfin ateindre l'un des ses fameux stande de journaux. En accheta un et partit aussito vers une ruelle vide. Autour comme a l'habitude les gens par millier marchait tous dans des direction différente se bousculant sans même s'excuser. Il ont été élever ou hein? Une vrai bande de crétin nombrilisme! Tokyo était une vrai et énorme fourmilière sa n'avait plus aucune allure. Même dans la ruelle accoter contre un des mur de brique il pouvait encore entendre se sonne des pas des gens, des voiture et des clacson des taxi qui s'impatientait comme des idiot, dut au embouteillage monstre des route, sachant quand même que cela n'allait rien changer. Le mystérieux jeune homme jeta un oeil au nouvelle d'aujourd'ui et un au léger sourire... Pendant un bon momment il admira son petit travail jusqu'au moment ou du ciel ce mit a tomber quelque goute d'eau. A ce momment celui-ci decida de partir en direction de son appartement avant que cela ne s'empire. Il parcoura rapidement de boulevard au rues jusqu'à ce que le niveau de la pluie s'accroitre et qu'une brume apparaisse. A proximité il remarqua en baillayant les alentour de son regard pourpre un abri, ou il décida de s'y abriter le temps que le pluit ne cesse... Mais inattendue... Celle-ci semblait deja être utiliser par quelqu'un... ou plutôt quelqu'une... L'homme qui était vêtu d'une chemise blanche et d'un jean était complètement tremper. Sous sa chemise blanche qui était devenu transparence l'on pouvait apercevoir son abdomen d'athlète, al a main son journaux lui aussi était complètement tremper...

Tout en se dirigeant a l'intérieure il se plaça contre une des parois de celle-ci et s'y accota un instant... Après quelque seconde, il tourna son regard en direction de l'étrangère. Il reconaisant aussitôt l'uniforme de l'école dans lequel il enseignait... Donc celle-ci devait être une de ses élèves bien entendu... Tant qu'a devoir rester un moment dans cette endroit aussi bien entamé un conversation, non? C'était se que fit celui-ci...


" Wouha! Quel temps n'est-ce pas?! Je viens tout juste de me rappeler pourquoi je n'aimait pas cette ville! "
Dit-il d'un voix mystérieusement chaleureuse... Disons simplement que ce n'était pas dans ses habitudes...



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme


Dernière édition par Yûri Nako le Mars 27th 2010, 5:36 am, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour avec la pluie (PV Yûu)   Mars 4th 2010, 1:57 pm

Lorsqu'elle se retourna, elle vit un homme s'avancer en direction de l' abris, celui-ci aussi avait l'air de s'être pris l'averse en pleine tête, Midoriko s'écarta pour le laisser passer et il allas se placer contre une des parois de l' abris... La jeune fille n'y prêta pas attention, elle était là planté aux bord de cet abris et regardais en direction des maison en face d'elle, bien sûr il n'y avait évidement personne en face et on pouvais même se demander qu'est-ce qu'elle pouvais bien regarder. Et bien rien, elle regardait dans le vide. Vous savez ce regard que l'on as quand on ne pense a rien, où les secondes paraissent des minutes, des minutes qui paraissent des heures, et des heures une éternité , et bien c'est ce regard qu'elle avait... Elle ne pensait à rien? Pas vraiment en fait, un tas de choses lui passaient par la tête, elle était en train de se remémorer tout ce qui c'était passé ces derniers temps... Comme un mauvais film qui passent dans votre tête et dont certaines choses qu'on n' a pas vraiment envie de garder en mémoire. Mais voilà c'est ça le problème, c'est toujours les mauvais souvenirs qui sont le plus intacts, ceux dont on se souvient encore même des années plus tard... Bien sûr on en garde des bons, mais la plupart du temps on oublie les détails qui paraissaient important avant...

Et ceux de ces deux derniers mois, lesquels était les bons et y'en avait-il seulement un ? Même si depuis ce jour où elle a traversé ce fameux puits, qu'elle a rencontré des gens plus ou moins sympathique, être plus forte en tuant deux trois démons. Qu'est-ce que cela pouvais bien changer ? Après tout, cela c'est produit dans le passé non ? Ne dit-on pas : "le passé c'est le passé, on ne peux pas revenir en arrière" ... Qu'elle ironie ! Oui on peux, enfin du moins pour une époque, mais quelle époque ?!! Une qui s'est produite il y a un peu plus de 500 ans ? Quel intérêt ? Quel intérêt pour Midoriko de pouvoir aller à cette époque ? Qui avait-il de si important là bas ? Rien...Du moins elle l'ignorait encore. Et tout ça est arrivé comment ? A cause d'eux, ses prétendus parents, ces menteurs, lâches qui préfèrent inventer n'importe quelle bêtise plutôt que de dire la vérité dès le départ. N'était-ce pas eux, qui sont censé vous apprendre les bonnes manière, différencier le bien du mal, ne doivent-ils pas donner l'exemple? Pff quel exemple !! Pas étonnant que certaines personnes tournent mal, pas étonnant que certains en deviennent fous... On applique ce qu'on nous apprends. Bref c'est pour ces nombreuses raisons qu'elle ne voulait pas revenir dans ce monde, elle n'arrivait pas à imaginer qu'elle puisse un jour leur pardonner. Leur faire a nouveaux confiance. Quelque chose c'était détruit en elle; elle n'était pas du genre à faire confiance à n'importe qui bien sûr, mais là ça ne s'arrangerait pas, à cause de ce qu'ils lui avaient fait maintenant elle devrais se méfier encore plus de tout le monde... La confiance n'est pas une chose que l'on gagne facilement et lorsqu'on la perds ne croyait pas que Midoriko vous la redonnera. Une trahison lui avait suffit pas la peine d'un second exemple!

Bref c'est durant ces longues secondes qui paraissent ne plus se terminer qu'elle pensait à ça, comment rentrer chez elle sans tomber nez-à nez avec eux. Il faudra bien rentrer à un moment où un autre il n'allais pas faire jour éternellement.. Finalement la pluie tombait bien, c'est le cas de le dire; au moins une excuse pour rentrer plus ou moins tard . Bah oui comme si elle allais se dépêcher de rentrer se mettre a courir pour repartir chez elle ! N'importe quoi !!! Alors quoi qu'allait-elle faire ? Repartir de l'autre côté finalement, trainer à travers le Japon féodale évitant de se faire tuer par n'importe quel démon ? Elle ne savais pas ...

C'est alors que lui vint une certaine réflexion : Pourquoi ne pas profiter d'être revenue à l'époque moderne, pour faire quelque recherches sur le Japon féodale ? Même si aucun livres ne parlerais des Youkai ect, elle pouvait peut-être tenter de voir ce qu'il en était vraiment, ça peut toujours lui servir ! Même s'il faut regarder dans la catégorie "mythes et légendes anciennes du Japon" Après tout il y a toujours un semblant de vérité dans ces vieux bouquins, et puis qui ne tente à rien n'a rien comme on dis!
Ces sur cette réflexion, que la jeune fille fût tout à coup sortie de ses pensées lorsqu'elle entendit quelqu'un lui dire :

" Wouha! Quel temps n'est-ce pas ?! Je viens tout juste de me rappeler pourquoi je n'aimait pas cette ville! "

C'était le type à coté dans l'abris qui venait de lui parlé

- Humm ?! Oui si vous le dites...


Puis elle soupira .
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: De retour avec la pluie (PV Yûu)   Mars 7th 2010, 6:21 pm

Il y a des fois des moments ou notre instinct nous cri pour nous évité un éventuelle danger. Comme un impression de déjà vue... Cela vous a t-il déjà arrivée? Il parait qu'il y a certaine personne qui on de meilleur instinct que d'autre. Qu'il peuvent ressentir les évènement avant qu'il arrive. Mais encore là qui sait vraiment si cela existe vraiment ou si ce n'est qu'une invention de notre cerveau pour rassurer certaine personne... Surtout que dans le monde où l'on vie il est bien plus rassurant de croire sa pour évité d'éventuelle danger de sorte, qu'une accident de voiture, de catastrophe naturelle, qu'on reste prit dans une ascenseur et que les fils de d'acier qui la soutient lâche... Toute sorte de situation dans se genre que ce don que la nature nous a offert pour l'éviter, mais encore là des gens qui ne savent l'écouter meurent. Ce n'est pas du tout rare! Ou encore pour de simple situation banal, tel que le présent cas la pluie. L'éviter quelqu'un avec un très bon contrôle de sois même aurait peut-être même put le prévoir voyant les signes de la nature...

Autour vue la chaleur qu'il avait fait aujourd'hui et les précipitation le taux d'humidité dans l'aire avait créer une énorme brume autour ce qui rendait le vue plus difficile, même que je dirait plus que sa. Il était précisément impossible de voir a plus d'un mètres. De plus la pluie elle n'aidait guère la cause... Le ciel lui était d'un gris démotivant. Même si il était difficile a distinguer le ciel était envahit pas d'énorme nuage sombre. A voir leurs forme rapidement l'homme put sertir que le tonnerre et les éclaire n'allait pas tarder a s'inviter sur Tokyo. Comme l'avait présentit ce dernière un bruit sourd retentis aux oreilles des deux concerné. Et une lumière comme un étincelle dans la braise d'un feu jaillit dans le ciel sombre. L'atmosphère de cette journée désarment était si lugubre que Yûri voyait déjà venir la suite. Dès que le son retentis a ses oreilles l'homme se mit en garde. Pour je ne sais quel raison l'homme resentissant le danger. Qu'allait-il se passer? Une chose est sur ses qu'il n'allait pas tarder a le savoir!

Malgré qu'il n'y avait même pas trente seconde que l'homme avait adresser quelque mots a la jeune demoiselle, son visage qui avait put sembler sympathique disparaisse pour laisser place a un visage dénouer d'émotion, froide et insipide. Il baissa les yeux et les referma un moment comme si ce dernier était dans une sorte de transe. Mais non au contraire il se concentrait pour comprendre le mauvais présage qu'il venait de ressentir... Qu'est-ce cela voulait dont dire??


* M****!!!!! *

Penssa t-il...

Celui-ci venait de comprendre trop tard!

Soudain une lumière jaillit une seconde fois dans le ciel, mais cette fois la lumière était plus intense. Devant leurs yeux une éclaire venait de tomber dans la rue a quelque mètres a peine de ceux-ci. Un voiture qui avait du faire face et qui faillit ce faire carboniser l'évita de justesse, mais en paniquant le chauffeur n'ayant pas vue la fameuse arrêt d'autobus fonça droit sur eux. La brume avait dans le fond camoufler assez pour qu'a une vitesse démesurer entre en collision avec la fameuse abrit ou se retrouvait l'enseignant et l'élève. Juste avant l'homme par pur réflexe, sans savoir pourquoi il avait pousser la jolie et mystérieuse demoiselle de l'autre coter de la cabine, mais n'eut pas le temps de lui même sauver sa propre peau. Fracasser contre la parois vitré et l'automobile, la vitre éclata et pénétra sa peau violemment. Suite au coup violant dans la collision de la voiture et de se corps l'homme en question se fit projeter dans les aire et se qu'il l'arrêta fut la brique d'un bâtiment a proximité sur lequel il s'était frapper avant de s'écrasé au sol... Pourquoi avait-il protéger cette fille? C'était loin d'être dans ses habitude... Restait-il encore un cœur dans se corps sans vie?

Cela s'était tellement passée vite que tous était figer, autant le conducteur que sans aucun doute la jeune fille qui venait de se faire sauver... Cela prit au chauffeur un bon trente seconde avant de réalisé qu'il venait de sans doute tuer un homme. Avec frayeur l'homme sortit de son véhicule bouleverser. Il n'osa pas trop s'aventurer histoire d'avoir toujours une chance de se sauver. Il s'approcha de la jeune fille...


" Est-ce que vous aller bien?? "

Demanda t-il en tremblant...

Que faire dans se genre de situation hein?

L'homme au sol a plusieurs mètre de distance de bougeait plus, son corps gisant le sol et son sang se rependant sur le trottoir. Si il était pas mort, il était inconscient, vue le choque...




Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: De retour avec la pluie (PV Yûu)   Mars 8th 2010, 2:02 pm

Comme l'on dis souvent, il y a des jours avec, et des jours sans... Certaines personnes parlent de chance ou de malchance, mais quelque soit le mot que vous utilisez, ce n'est pas ça qui changera la situation si quelque chose doit arriver, cela arrivera et inversement. Midoriko avait comprit ce concept depuis fort longtemps, qu'importe si c'est une bonne ou mauvaise chose qui vous arrive c'est la vie point. Vous n'arriverais pas a lui faire croire que c'est le destin ou toute chose aussi ridicule. Ça devais arriver et il n'y a rien d'autre à tenter de comprendre. Seulement voilà, peut-on encore réagir de la sorte quand quelque chose vous arrive trois fois de suite ou au moins à intervalles proches ?

Ayant été sortie plus ou moins précipitamment de ses pensées, la jeune fille regardait le temps qui ne s'améliorait pas du tout.. a dire vrai plus ça allais plus ça s'aggravait, le ciel était vraiment très sombre limite noir maintenant et l'orage s'approcha assez rapidement et la pluie tombait toujours aussi fortement qu'on n'y voyait pas plus loin d'un mètre... Un premier éclair fit son arrivé celui-ci semblait s'être abattue non loin du sud de la ville, à entendre la vitesse dont le tonnerre avait retentit. La jeune fille soupira rien qu'a l'idée de penser qu'elle allais encore devoir rester sous cet abris au moins encore pendant quelques heures.. Au moins elle ne pourrais pas dire qu'elle n'avait pas d'excuses pour ne pas avoir a renter chez elle. Seulement voilà c'était bien beau de rester dehors mais si c'est sous un temps pareil, aucun intérêt d'y rester, seulement là elle n'avait pas vraiment le choix : rentrer et tomber malade a cause de ce temps ou attendre patiemment que la pluie cesse ? La question ne se posait même pas. Après tout qu'est-ce qui pourrais lui arriver ? Rien surtout dans une rue aussi déserte. Du moins c'est ce qu'elle croyait...

Quelques secondes à peine encore c'est ce qu'elle pensait. C'est alors qu'un second éclair apparut. Celui ci était vraiment d'une lumière aveuglante! Midoriko ne l'avait pas remarqué tout de suite mais lorsqu'elle s' aperçue qu'il venait de frapper à peine a quelque mètres près d'elle, il était déjà trop tard une voiture était en train de foncer droit sur elle à vive allure et ne semblait pas vouloir ralentir.

*Mais qu'est-ce que... Elle va pas s' a ...*


Soudain elle n'eut pas le temps de comprendre quoique ce soit qu'elle se retrouva poussée violemment de l'autre côté de l'abri de bus. Lorsqu'elle se retourna elle entendit un énorme coup de frein de la voiture s'encastrer dans l'abri puis vit la parois de la vitre où elle se tenait juste encore il y a peine dix seconde éclater en morceaux. Ceux-ci volèrent un peu partout sur la route, la jeune fille mis ses bras devant elle pour éviter les plus gros morceaux mais une dizaines de petits fragments se plantèrent dans son bras. Par " chance " elle ne reçut rien sur la tête mais s'éloigna rapidement de l'abri avant que le reste de celui-ci ne s'écroule. Elle regarda alors son bras pour tenter de retirer le plus de fragment de verre possible, puis le soit disant chauffeur s'approcha d'elle mais resta assez loin :

" Est-ce que vous aller bien ?? "


La jeune fille regarda celui-ci encore sous le choc de ce qui venait de lui arriver et hocha légèrement la tête pour lui dire oui. Cet homme semblait plus rassuré qu'il y a encore quelque secondes et se retourna pour regarder sa voiture :

- Bon sang! Regarder l'état de ma voiture ! Comment je vais faire pour travailler moi maintenant ?!

Midoriko le regarda d'un air abasourdi lorsqu'il venait de dire ça et ne pût s'empêcher de le remettre à sa place :

- Pff, vous avez faillit mourir et la seule chose a laquelle vous penser c'est ce tas de ferraille ? On a pas idée de penser à ça dans un moment pareil... Je vous signale que je suis blessée, vous pourriez au moins appeler les secours non ?!

Il se retourna et bafouilla quelque chose d'inaudible puis continua de regarder sa voiture, tout en râlant sur le prix que les réparations allait lui couter. Midoriko s'approcha de lui et mis son bras devant le visage du type et commença a râler à son tour :

-Hey ! Ho ! Je suis blessée là !! Regardez et appeler les secours s'il vous plait !!

L'imbécile ne faisait pas trop attention à ce que disait Midoriko celui-ci semblé à présent embêté par quelque chose d'autre il regardait bizarrement devant lui et tournait la tête un peu partout comme si il chercher à vérifier qu'on ne l'avait pas vu :

- Vous savez quoi ? Finalement, vous avez raison alors je vais rentrer chez moi et vous aller faire comme si il ne c'était jamais rien passé et vous ne m'avez jamais vu d'accord ? Et je vous rembourse l'hôpital

Seulement voilà, c'était au tour de Midoriko de ne pas prêter attention a celui-ci, en s'étant avancé près de l'automobiliste, elle avait eut beau regardé même de manière assez rapide dans tout les coins, quelque chose semblait suspect, elle n'avait pas revu son voisin qui était sous l'abri avant l'accident. Était-il parti ? Non ça semblait impossible, sinon elle l'aurait vue s'en aller. Elle réfléchis rapidement et pour elle la seule manière qu'elle n'était pas plus gravement blessé c'est que quelqu'un l'avait poussé de l'autre côté de l'abri. Puis elle se mit a paniquer

- Où est-il ?

- Qui ça ?

- Il y avait un homme a côté de moi dans cet abris où est-il ? Vous l'avez vu ?

Le type en question voyant l'insistance des interrogations de la jeune demoiselle commença à son tour à paniquer se mit à bafouiller

- Écoutez mademoiselle, vous devez être encore en état de choc, il n'y avait personne d'autre à part vous ...

Midoriko voyant clair dans son jeux soupira fortement et s'énerva sur le type :

- Déjà c'est vous qui allez m'écouter, soit vous m'aider à le chercher et que vous vous mettiez enfin à appeler les secours !! Soit je m'énerve et je vous jure que ça va mal aller !!

- Calmez-vous ! Vous devenez complètement folle mademoiselle je vais ...

La jeune fille qui, pendant que l'homme baratinais encore pour trouver des excuses, se mit à regarder plus distinctement les moindre recoins des alentours de l'abri de bus profitant que la pluie cessait de tomber, aperçue alors près d'un mur un corps gisant à plat ventre sur le sol... Lorsqu'elle s'approcha de celui-ci elle reconnue immédiatement qu'il s'agissait de cet homme qui était avec elle sous cet abris, elle s'agenouilla pour regarder s'il était conscient et vis qu'il avait un énorme morceaux de verre planté dans le dos. Voyant tout le sang se rependre, elle n'osa pas le retirer ne sachant pas s'il l'avait transpercé le ventre ou non. Elle pris alors son poignet pour vérifier si elle sentait encore son pouls, après quelque seconde elle s'aperçut qu'il battait mais vraiment faiblement.
Elle se releva en prenant soin de prendre un gros morceau de verre dans la main elle se dirigeât ensuite vers le chauffeur et plaça rapidement le morceau de verre sous le cou de celui-ci, d'une voix calme et froide elle lui dis :

- Depuis le début vous saviez qu'il était là, que vous aviez écraser quelqu'un.. Mais quand vous avez remarqué qu'il y avait une autre personne vous avez essayer de détourner l' attention, pour que je ne remarque rien, ainsi il serait mort sans que personne ne le sache... C'est même plus la peine d'essayer de mentir, les menteurs je les reconnais, et en plus d'entre être un vous êtes un lâche. Alors vous avez décidé de ne pas appeler les secours... Mais il va bien falloir que quelqu'un vienne vous soigner vous aussi maintenant !

Le regard de Midoriko changea, ses yeux étaient devenus noirs de haine et insipides. C'était la première fois que cela arrivait, elle avait vraiment une allure des plus froide même elle ne se rendait pas compte que son comportement changeait. En fait tout était "naturel" ce type était la goutte d'eau de trop, le mensonge de trop qui allait faire perdre la vie à quelqu'un. Elle en avait assez et la seule chose qui lui venait en tête était qu'il fallait se débarrasser de cette goutte de trop... Elle empoigna le morceau de verre fortement dans sa main, puis d'un geste violent et glacial le planta directement dans le cœur du chauffeur... Elle jeta le morceau de verre sur le sol, puis elle entendit les sirènes des secours arriver quelqu'un avait surement dut les appeler... Sachant que le corps de son "voisin" était maintenant visible pour les secouristes, elle se calma ses yeux redevinrent normaux, sa vue se troubla puis elle s'écroula sur le sol. Elle pensait avoir fait ce qu'il fallait et qu'importe si la police poserait des questions sur la mort du chauffeur, elle savait qu'elle trouverais une explication même si elle aurait à mentir pour une fois... Elle perdit connaissance, qu'importe là où elle se réveillerais elle savait qu'elle avait fait ce qu'il fallait et qu' elle aura échappé à la mort une troisième fois... Jamais deux sans trois comme on dis...
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: De retour avec la pluie (PV Yûu)   Mars 8th 2010, 9:06 pm




Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: De retour avec la pluie (PV Yûu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

De retour avec la pluie (PV Yûu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†]-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com