Le chemin du temps


Découvrez un univers dévasté par la guerre où des monstres vous menacent. Incarnez votre personnage préféré ou créez votre destinée, ramenez la paix ou engendrez encore plus de mal...


 
AccueilAccueil  PortailPortail  Partenaires  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Janvier 25th 2010, 9:52 pm

C'était silencieux. Très silencieux. Enfin, ce n'était pas bien étonnant vu l'endroit où il se trouvait en ce moment. Tout était détrui et abandonné. On ne sait trop pour quelles raisons il s'était retrouvé là. Depuis qu'il était revenu à la vie une seconde fois, Jakotsu n'avait plsu tellement grand chose à faire de sa vie. De la bande des sept, il ne restait apparement que lui et Bankotsu. Après avoir retrouvé son meilleur ami, ils s'étaient séparés, mais sûrement pas pour bien longtemps. Le bon vieux temps commençait à paraître loin... Dernièrement, il avait été contrôlé par ce Naraku... Sans lui, il ne serait peut-être pas revenu à la vie, mais il n'aurait certainement pas été obligé de passer à travers la déchirure de la bande qu'il aimait tant... Et il n'aurait pas rencontré InuYasha. Ah! Ce hanyô était décidément trop mignon. Et ses oreilles... Elles avaient l'air si pelucheuses, si douces. Rien que penser de les avoir en sa possession faisait rêvasser notre sympathique travesti. Peut-être qu'il était là aussi en quête de son amour? Peut-être. Sa présence dans ce lieux complètement désert ne relève que de suppositions. Pourquoi, parce que lui-même ne savait pas pourquoi il était là.

Après avoir quitté le meilleur compagnon du monde, Jakotsu n'avait plus réellement de but. Naraku s'était réincarné dans Kagome, la sale gamine qui tournait toujours autour de son Inuyasha no kawaï et ce dernier courait après elle pour la sauver... Pas terrible. Quoique trancher la tête de la sainte nitouche ne lui dérangerait pas tellement. Ça pourrait être une aventure amusante. En plus, il n,aimait pas tellement les filles non plus. Pourtant, une miko doublée d'un Naraku... Il avait confiance dans ses capacités de combattants et était totalement téméraire, mais il n'avait l'intention de mourrir une troisième fois. Bah oui, il en avait tout de même mare d'être trimbaler du monde des vivants au monde des morts à tout bout de champ. Les autres ne pouvaient-ils pas le laisser vivre/mourrir en paix? Pour le moment, ça semblait que non, alors il n'allait pas risquer sa tranquilité dans une aventure inutile. Autant profiter des autres pour aller lui offrir les hommages de Jakotsuto. En attendant, il pourrait toujours errer et vagabonder, éliminant les passants quand lui en viendrait l'envie.


[Désolé, c'est pas tellement long, mais j'étais en manque total d'inspiration T__________________T Normalement, je fais plus^^)
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Février 8th 2010, 1:18 pm

" Rien n'arrive pour rien..." Un jour un sage a dit...

En effet, chaque évènement que la vie nous offre, comme chaque parcelle de temps, chaque personne qui croise notre chemin, arrive dans notre vie pour une raison. Laquelle? Cela est la question... Rien n'est laisser au hasard. La chance n'a rien avoir, seule les naïfs de ce monde y croient. L'homme qui pour l'instant était étranger de ce monde était bien loin, lui, de cette catégorie de gens. Bien sûr, il était bien plus haut que cela. La vie lui avait apprit a faire sa chance. Car celle-ci ne donne jamais de cadeau. Elle est cruelle point et il fallait faire avec cette réalité, même si cela pouvait être dur a si faire. Aussi imprévisible soit-elle, il faut comprendre et s'adapté le plus rapidement possible, sinon cela peut nous couter la vie. La vie, elle, ne tient qu'a un fils et rien au monde ne pourra changer ce fait prouver. Tout les être proches que Yûri Nako avait put avoir dans sa vie ont périt, mais il a bien longtemps que celui-ci n'y pense plus trop obsédé par son seule but: Le pouvoir absolu. " Le pouvoir, c'est de n'avoir jamais a s'excuser... " À été dit par un grand roi, il y a de cela bien longtemps... Mais sa c'est une autre histoire...

Le beau ténébreux avait en quelque jours seulement parcourut un bonne parti du continent a la recherche de la fameuse "Sorcière Immortelle" et ce avec qu'une idée en tête: La voir de ses propre yeux... En faite ses faux... Car bien sur il avait d'autre chose qui l'importait cela n'était qu'une petite partit de ce qu'il voulait, mais il fallait bien commencer par quelque chose... Son chemin l'avait amener a ce territoire pauvre a vie. En effet c'était un vrai désert cette endroit, rien avoir avec les autres lieux qu'il avait visité. Ici ce n'était que sable et roche. Il n'y avait qu'a certain endroit une petite parcelle de végétation et encore elle était tellement minime que l'ont se demandait si l'ont pouvait la compter dans la catégorie végétation... Aujourd'hui le soleil était épuisant. Celui-ci rendait l'aire presque qu'irrespirable, cela rendait la route du jeune homme plus difficile a poursuivre. Entourer d'un gros rien du tout, il continuait ayant l'impression que son but premier restait très loin en arrière... Le plan qu'il s'était conçu était si simple, il ne comprenait pas pourquoi il tombait dans un labyrinthe... C'est la qui réalisa qu'il avait a faire a un être différent des autres. Ce qui ne lui déplaisait pas, non pas le moins du monde. Cela ne fessait que rendre la tâche plus intéressante! Il fallait qu'il se trouve de bon pions a utiliser, pour arrivée a ses fin...

L'homme qui dégoutait de sueur vit sa vision doubler a cause de la chaleur et de plusieurs jours sans dormir a parcourir les paysage de toute sorte. Celui-ci était un puissant adversaire, mais comme tout les être vivant on n'a nos limite, même pour les démons. Tranquillement ses pas devenait plus lourd et lent. Sont semblait se ramollir du a la chaleur intense des lieux. Ses souvent lorsqu'on ne s'y attend pas que le pire arrive et comme de faite ses se qui arriva a celui-ci. Soudain en une fraction de seconde l'homme en question fut projeter violemment contre un rocher a proximité. Faiblement, Yûri se redressa suivant quelque seconde et fit face a son ennemi. Celui-ci se trouvait être un youkai qui semblait assez rebusque. Son adversaire faisait deux fois la grandeur et la grosseur de la réincarnation de naraku lui même, mais cela ne voulais rien dire coter puissance. Malgré l'épuisement du professeur, il n'avait d'autre choix de contre attaquer. C'était inévitable! Du plus rapide qu'il peut celui-ci fonça droit sur lui. Dans sa main a parut une énorme lame tranchante a la lueur mauve. Après une échange de coups, Yûri se tanna. Il fallait qu'il en finisse au plus vite, si non il allait périr.


"SHIZON NO SHITAI"

Sur cette incantation tous les ombres environnante accrocha l'ennemi et l'immobilisa. En prenant une bonne élan l'homme chargea sur le youkai et en quelque seconde celui-ci disparue complètement! Yûri tomba au sol, inconscient loin de se doutez qu'il avait un spectataire...

[ses correcte moi aussi xD]



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme


Dernière édition par Yûri Nako le Avril 8th 2010, 5:58 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Février 22nd 2010, 1:53 pm

Jakotsu s'arrêta de marcer quelques instants. Partout, ce n'était que le silence qui règnait, excepté peut-être le bruit de quelques cailloux qui roulaient alors que ses pas le menait... nulle part. Il n'y avait même pas un oiseau pour égayer ou rendre macabre l'atmosphère. s'il levait les yeux au ciel, il n'y avait pas l'ombre d'un nuage pour rendre cette journée moins ensoleillée et du coup moins chaude. Les rayons du soleil étaient brûlants, étouffants même, mais ils n'importunaient pas tellement Jakotsu. Malgré son apparence frêle et fragile, il en fallait plus que cela pour l'achever. Ce n'était pas pour rien qu'il a été capable en compagnie des Schichinintaïs de terroriser toute la contrée et de faire règner leur loi. Peu importait son petit look douillet, c'était un vrai dur à cuire. En regardant le plafond bleu du monde, on n'arrivait qu'en ressentir solitude et ennui. Lentement, le travesti baissa la tête et regarda derrière lui. C'était la même chose qu'à l'avant; un champs infini de ruines à perte de vue. Magnifique paysage, n'est-ce pas? Il secoua la tête et revint vers l'avant. Ce qui était derrière, il l'avait déjà vu.

Soudainement, quelque chose attira son attention à sa droite. Pas quelque chose que ses yeuxp ouvaient distinguer, non. C'était plutôt une sorte d'instinct. Après tout, il n'avait pas l'odorat d'un hanyô ou d'un yôkai, et tout était complètement silencieux. Rien ne pouvait lui indiquer qu'il puisse y avoir quoique ce soit tout près. Bien que ce fut imprudent, il dirigea ses pas vers l'origine de ce curieux sentiment; il ignorait la peur et au besoin Jakotsuto était prêt à servir son maître.

Après quelques temps, il ne voyait toujours rien droit devant. Avait-il imaginé ce pressentiment? Impossible. C'était encore là et plus il progressait, plus c'était fort. Alors qu'il levait le pied pour faire un nouveau pas, il entendit quelque chose, ou plutôt quelqu'un parler. Il tourna lentement la tête vers la gauche et fut témoin d'une scène de boucherie. Il y avait un homme et un monstre. Combat terminé vu l'aspect du yôkai puisqu'après avoir été immobilisé par quelque chose qui ressemblait à des ombres, il disparut. Chouette technique! Pas aussi élégante que celle qu'il avait Jakotsuto à la main, mais dans certaines situations, celle-ci pourrait être plutôt être interressante. Enfin, quoiqu'il n'en avait pas besoin. En plus, celui qui s'en était servi ne semblait pas tellement en forme. Il avait plutôt l'air en piteux état.

Bien qu'il ne fut pas du genre sauveur et tout le tralala, Jakotsu s'approcha de l'homme sombré dans l'inconscience. Peut-être était-il mignon? Il prévoyait déjà sa soirée. Bah oui, Jakotsu était un p'tit gay aux pensées retorses et perverses. Et alors? Ça change grand chose dans votre vie? Non. À moins que vous lui ayez tombé dans l'oeil, mais il est quand même assez sélect. C'est pas tout le monde qui mérite les avances de notre travesti préféré. Avant de se pencher pour regarder son visage, Jakotsu touilla du pied sa nouvelle trouvaille. Autant ne pas exposer sa petite personne à se faire éradiquer de la surface de la planète.

-Eho? T'es vivant toi?
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Avril 8th 2010, 6:54 pm

C'était bien sa chance! Une fois de plus la vie lui avais vouer un très grand désarroi. Dans cette situation ou le loup devenait la proie, il se retrouve face a un travestie. Quel chance! Pour tous dire cela ne semblait être sa journée chanceuse... Il ne lui était arriver que des mésaventure, l'attaque surprise de plusieurs puissants Youkais et maintenant sa lorsque son énergie était au plus bas?.. Qu'allait-il arrivée d'autre? C'était sa la question qui régnait a ce moment dans la tête de ce dernier. Pour s'acharner sur lui en particulier..? Oui il n'avait pas toujours été gentil... En fait même son dernier bon geste retournait a son adolescence... mais tout de même il n'était pas si pire que sa... non? Non vraiment pas... En faite il était complètement démoniaque. Même qu'il était la cause des cent derniers meurtres qui fut produits a Tokyo... Il était se que l'on appeler un tueur a série dans l'autre monde... Et dans celui-ci... Il semblait que d'un humain simple... mais dans le fond les apparence cache souvent bien des chose... En effet puisqu'il est en faite un Youkai... Et oui il cache belle et bien sont jeux... A l'œil nue, même en le détaillant complètement l'on ne peut le voir, mais lorsqu'il laisse sa puissance surgir, l'on devine facilement qu'un humaine ne pourrait posséder une telle aura macabres... Dans le fond il avait se qu'il méritait? Qu'allait être la suite? Une semaine avant, une automobile rentra en collision avec lui. Une réincarnation d'une prêtresse qui est la cause de la formation de la perle de Shikon no tama l'attaque de plein fouette, une journée encore plus tôt il doit endurer la présence d'une élève complètement folle... Ha La La! Sa n'allait pas pour notre petit Yûri Nako...

Au loin dans sa direction l'ont ne pouvait qu'apercevoir une petit point qui durant l'espace d'un moment tremblait... En s'approchant une silhouette assez carre se dessinait, mais allait t-il y avoir quelqu'un qui passait par la? Et oui! Un humain sous le nom de Jakotsu. Bien entendu l'homme qui gisait au sol, ne connaissais guère le nom de son "compagnon de dessert", mais rapidement en l'observant il allait pouvoir le reconnaitre suite a une assez bonne description de villageois sur les frères Shichintai. Dans le Japon féodale, il fallait dire que les travestie était très rare, même que l'on pouvait en juger qu'il était une race en voix de disparition, puisque la plus par des gens en connaissait pas. De plus même que certain ne sachant pas s'était quoi pensait que "Travesti" était un nom de race pour les démon... Voyez comme l'ignorance règne dans se monde pathétique... Mais bref!

" Eho? T'es vivant toi? "

Soudain, une voix retentir a ses oreilles... Suivant ses dires il sentit quelque chose éfreuller son corps. Cela ressemblait fort a un pincement a proximité de son abdomen. Le mouvement de l'inconnu eu pour effet de réveillé un instant l'homme qui leva légèrement sa tête fébrile. Dans le même mouvement sa tête retomba au sol... Il s'était complètement vidé de son énergie il devait attendre de reprendre des force avant de même penser a bouger. Il n'avait pas de situation qui agaçait plus le ténébreux jeune homme... Se retrouver au sol, sans moyen... Il devait espérer que l'étranger qui était devant lui n'allait pas profiter de cette situation pour l'achever... De plus en y repensant ... Pourquoi le ferait-il? Il ne le connaissait pas... Mais bref... Il ouvrit légèrement la bouche durant l'espace d'un moment qu'un seule mot en sortit...

" non... "

Dit-il faiblement...

" Non... je ne mourais pas! Kofff... Kofff"

Ajouta t-il en toussant...

Suivit de ses mots les yeux de l'homme se referma machinalement... Qu'allait-il arriver? Serais-ce la fin ?



Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Avril 16th 2010, 8:09 pm

Chouette alors! Il ne mourrait pas! Jakotsu s'en réjouissait. Après tout, c'était une jolie voix qui venait de s'élever. Pour un homme. Ne restait plus qu'à inspecter le visage. Ce n'était pas n'importe qui pouvait monter dans l'estime de Jakotsu, surtout au niveau des garçons. La plus importante des qualités, c'est d'être mignon. Ensuite, c'est bien s'il sait se défendre. Après tout, tous ses amours semblaient vouloir lui résister. Enfin, ce n'était pas bien bien important; après tout, il adorait ça. Ça ne faisait que rajouter au plaisir. Quoique jusqu'à présent, il n'y ait eu qu'Inuyasha pour lui résister convenablement... Inuyasha... Où était-il cet adorable hanyô? Notre cher ami n'avait toujours pas oublié sa promesse de récupérer ses oreilles si douces et pelucheuses... Quoiqu'il n'y avait jamais vraiment touché... En plein milieu d'un combat, c'est plutôt difficile non. Surtout avec ce clébard qui s'amuse à sauter partout, brandissant une grande épée. Puis il y avait sa petite bande... Du menu fretin, mais qu'est-ce que cette... euh... comment s'appelait-elle déjà? Ah oui, Kagome, la miko des temps modernes, pouvait l'ennuyer. Toujours après coller SON Inuyasha. Et maintenant, elle était tombée du côté des méchants, celui de Naraku en bref, et jouait à la sorcière imortelle. Pour rajouter au lot, il semblait qu'Inu cherchait à la délivrer... Rah... Pourquoi la vie était-elle aussi chiante par bout. La vie ou la mort, peu importe parce que de la à savoir si Jakotsu était mort ou vivant, c'était pas évident à deviner...

Ainsi, si nous en revenons à cette journée brulante de chaleur, en plein milieu d'un désert de ruines, Jakottsu songea qu'il avait peut-être trouver de quoi s'amuser un peu, avant de trouver quelque chose de mieux. Quoique... Il était pas mal le petit... hum... Qu'est-ce que ce type était en fait? Il devait y avoir autre chose que du sang humain dans ce truc pour avoir de tels pouvoirs... Ça restait encore à prouver, tout de même. Mais il n'était pas prêt de le découvrir, pas dans l'état que ce petit homme était. Enfin, s'il était petit, c'était principalement parce qu'il était étendu sur le sol. Grosse surprise au vu qu'il venait d'anéantir un yôkai immense... Bref, il ne restait qu'un petit truc à vérifier. Lentement, sans mouvement brusque, mais prêt à cueillir Jakotsuto au besoin, Jakotsu se pencha pour jeter un coup d'oeil à cette nouvelle trouvaille. Pas mal le mec.

«Kawai,» fit-il avec un ton enjoué et plein de désir.

Pauvre type. Il était tombé sur un malade mental. C'est un peu dur non? Disons plutôt un p'tit gay pervers. Qui venait de se trouver un nouvel objet de convoitise et de fantasmes. Il n'était pas aussi bien qu'Inuyasha, mais parmi tous les compagnons de ses aventures passées, il était parmi les plus séduisants. enfin, selon ses critères. Et le fait qu'il atteigne cette puissance ne le repoussait pas du tout. Il en voyait déjà d'avance, tout le plaisir. Malgré tout ce qu'on peut en penser, il a beaucoup d'imagination ce cher petit ange et rêver lui procure presqu'autant de bonheur que de violenter quelques victimes. En attendant, celle-ci n'était pas en très bon état. Il faudrait la retaper un peu pour avoir plus de plaisir. Il commença très simplement; il versa un peu d'eau entre ses lèvres. Il avait l'air quasi maternel en faisant ceci.

«Tiens. Tu iras peut-être mieux après...»

C'était bien lui d'être aussi gamin. Dommage qu'il n'y ait pas de sake. Ça serait plus amusant...
Revenir en haut Aller en bas
Yûri Nako
| Réincarnation de Naraku || Réincarnation de Naraku |
avatar
Masculin
Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Dans ta tête mon pauvre...
Amour : Pff!
Arme : Saiko no Ryanko, Zélos mon shinigami et bien plus...
Date d'inscription : 15/01/2010

Feuille de personnage
Pouvoir:
94/100  (94/100)
Alignement(Bien ou Mal):: Mal
Shikon no Tama :: 2 fragments
MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Avril 22nd 2010, 11:46 pm

Qui aurait cru qu'en cette journée le ténébreux Yûri Nako allait être victime d'un malade mentale, lorsqu'il était dans ses plus faible moment... Pourquoi la vie s'acharnait encore sur lui? Elle n'était pas contente de ses exploit? Il lui avait tout de m^me débarrasser de la mafia japonaise du moment moderne et continuait de tuer les gens gênant pour le bon fonctionnement du monde. Ce n'était pas assez pour lui foutre la paix? Et pourquoi donc!!?? Pauvre démon... Qui sais se qu'il allait lui arriver entre les main de se parfaite gay étrange? L'homme n'avait plus de force... Il devait se rétablir a tout prix. Pour se sortir de cette situation gênant le plus rapidement possible, il n'avait d'autre choix de reprendre des forces et pour sa il devrait faire le moins de mouvement pouvant ralentir sa régénération... Pour tous dire , il se devait de rester complètement immobile, au moins plusieurs heures. Après seule il pourra posséder assez de force pour ensuite se téléporter dans son sanctuaire. Mais pour le moment il ne pouvait absolument rien faire. S'était ridicule lui, prit au piège... Qui aurait crut sa possible? Midoriko si elle était là rirait bien de lui. Parfois lorsque l'on en demande trop a son corps, celui-ci nous laisse tomber... Il ne veux plus vous écouter... C'était exactement se qu'il arrivait a celui-ci... Il était si déterminer a traverser les horizon pour rechercher ses information, histoire de mieux connaitre son ennemis qu'il ne s'était pas rendu compte qu'il perdait de la vitalité. C'était un vrai obséder... Lorsqu'il avait un désir il devait l'obtenir. Il était comme sa, un vrai passionner bornée plus que tous êtres au monde... Personne ne lui aurait fait changer d'avis... NON PERSONNE!!

Mais bien entendu cela ne réglait pas du tout son propre problème du moment... Comment se débarrasser de lui... Il ne pouvait pas l'envoyer balader comme sa... Car il pourrait simplement l'achever durant son moment de faible... Il devrait alors bien jouer ses carte... Comment allait-il procéder sans vitalité. Cela était la véritable et la seule question qui l'obsédait a se moment... Juste après que l'étrange l'analyse de haut a bas et prononce le mot cité "Kawai". Qui était ce gars, après tout. A voir sa garde robe et son arme tranchante dans ses main, il n'avait pas l'air d'un humain banal... S'était un guerrier lui... Pour être franc Yûu le trouvait très étrange, surtout que son maquillage ne lui donnait pas beaucoup de crédibilité... Du rouge a lèvre... Mais ses un mec! xD Dans quel baudras Yuri s'était encore mit!!! xD En repassant son passer au complet. L'on peux alors se rendre compte, qui n'a jamais eu vrai de cadeau, toujours a courir après une certaine liberté, ou manière de penser. Mais la se n'était pas pareille. Il était face a face a un fou. Un homme qui ne semblait pas le trouver repoussant de plus... Ses justement sur cette penser que le ténébreux jeun homme se mit a paniquer interrieurement. Qu'était-il venu chercher ici déjà! xD Comment de sauver de lui sans qu'il ne le prenne mal... A ce moment l'homme qui gisait au sol tenta de ramper un peu plus loin... mais sans résultat... Puisque Jakotsu le suivit, le tourna doucement pour lui faire boire de l'eau. Il avait glisser une bouteille quelconque entre ses lèvre. Yûri soupira intérieurement... Qu'allait-il devenir? Devrait-il jouer le jeux, le temps d'être assez rétablit? Il n'eut pas vraiment le choix d'accepter le geste de l'étranger... Le regard bas, il essayait de ne même pas le regarder... Histoire qu'il se pas a fantasmé encore plus puisqu'il a les yeux pourpre un mélange de rouge d'un teint ensanglanter et d'un mauve foncer...

" Tien tu te sentira peut-être mieux après sa... "

Dit-il d'une voix douce...

C'était la vrai panique pour yûu en ce moment. Quel galaire, il était prit finalement avec un homme gay qui le courtisait... L'eau rafraichis le jeune professeur d'histoire du monde moderne. Lorsque qu'il distansa la fameuse bouteille, laissant le démon reprendre son soufle il toussa un momment... La fraicheur l'avais réveillé légèrement. Il était plus apte a analyser la situation...

* Comme me débarrasser de lui... Serait-il le genre achetable? Ou faveur... *

A cette penser l'homme frissonna de dégouts... Même une étincelle de frayeur s'était dessiner durant l'espace d'un moment... Il détourna son regard de celui-ci en soupirant et fixa le ciel et ses horizons.

* Qu'ai je fait pour mérité sa ... ?! *

Se demanda t-il un momment...

" Tu veux vraiment t'occuper de moi... ? Je suis une personne très désagréable tu sais... J'aime boire du sang et je suis très grossier... "

Dit-il en tentant de lui enlever l'envie de s'occuper de lui... Pourquoi ne pas essayer, non? Il n'y perdrait rien ...




Invité, tu peux toujours courir, mais tu ne pourra pas mchapper
Yûu Theme
Killer Instinct Theme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   Mai 21st 2010, 12:18 pm

Jakotsu laissa boire le rescapé et lui retira après quelques temps la gourde des lèvres. En cette terre aride, l'eau devenait une denrée rare et précieuse. Puis, trop boire d'un seul coup après un tel épuisement n'était pas tellement une bonne chose. Bah oui, même si ce n'était pas une lumière, Jakotsu n'était pas stupide. Euh... Peut-être que oui, un petit peu. En tout cas, dans ses nombreuses vies (non, mais quand allait-on le laisser tranquille?) il avait eu de multiples expériences de combat et d'épuisement. Après tout, il n'était pas novice dans la matière. C'était un endurci. Bref, il ne comptait pas achever sa proie tout de suite avant d'avoir eu un peu de plaisir (quel jeu de mots!) avec elle. D'ailleurs, après avoir ingurgitéé cette eau encore froide par dieu seul sait quel miracle, il semblait légèrement un peu plus éveillé et réceptif à ce qui l'entourait. Bref, il n'était plus sur le bord de tomber dans les pommes.

Alors que Jakotsu détaillait une nouvelle fois son nouveau jouet, il remarqua quelque chose... Quelque chose d'intéressant. Il s'agissait d'un éclat dans les prunelles. Une lueur qui s'alluma l'espace de quelques instants dans les yeux de l'homme du futur. La peur, ou frayeur. C'était un sentiment que notre travesti préféré aimait voir chez ses victimes. Après la jouissance bien sûr, mais ça, c'était rare. Voir, inexistant et impossible. Pauvre garçon incompris de par la société... Qui avait-il d'étranger dans le fait de trouver les hommes plus séduisants? Rien, à moins que vous ne soyez homophobes, et ça, c'est plutôt mal. Manque d'ouverture d'esprit envers les différences. Puis, le crime passionnel n'avait rien de si étrange. Il y avait bien des gens qui le commettait et on ne disait rien. Non? Alors qu'il réfléchissait un peu, la voix de l'homme se fit entendre de nouveau.


«Moi aussi j'aime bien le sang, quoique je n'en ai jamais bu... Le rouge, c'est une si jolie couleur non?»

Rouge. Couleur de l'amour. Pas de questionnement à savoir pourquoi c'était une couleur que Jakotsu appréciait. Surtout que ses ébats se terminaient toujours avec l'apparition de cette couleur. Juste y penser, ça le faisait frémir. Pourtant, en y repensant bien, comment pourrait-il en profiter cette journée même? Il était dans un sale état... Peut-être vaudrait-il mieux attendre quelques jours? Dans ce cas-là, ce serait fort ennuyant... D'ailleurs, quelles étaient les chances qu'il puisse passer plusieurs jours de suite dans cet endroit? Nulles. Archi-nulles. Autant le laisser reprendre des forces et le retrouver plus tard.

«Neh, qui es-tu?»

[Navrée j'avais pas du tout d'inspiration... --'']
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on n'a rien à faire... [pv Yûri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Luna, l'exploratrice qui n'a rien à faire ici [terminé]
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Pédophilie: pourquoi la justice ne fait rien ?
» Je comprends plus rien là...
» RECENSER ? tu veux quand même pas te le faire piquer
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le chemin du temps :: Hors jeux :: ARCHIVE(S) :: [†]Poubelle land![†]-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit